Partagez | 
 

 Vincent L. Holebourn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Vincent L. Holebourn    Mar 14 Fév 2017 - 18:18


VINCENT L. HOLEBOURN
34 ans AMERICAIN COUVREUR TRAVELER
i've got a war in my mind

Explique ici le caractère actuel de ton personnage.

Vincent n'avait pas toujours été solitaire, à chérir des moments intimes avec lui même aussi fort que l'on pouvait tenir à son propre cœur. Il fut un temps ou il était extraverti, ou le monde s'offrait à lui et ou les gens étaient attirés par son attitude joviale et avenante. Les événements passés au cours de la dernière année l'avaient métamorphosé, poussé par l'apocalypse à se retrancher au fond de lui même, à se cacher derrière cette solitude qui elle, au final, ne l'avait jamais trahis. Les morts devenus agressifs, avaient rendu plus que nécessaire de converser chaque jours avec lui même, comme si son esprit se perdait dans un monologue, en train de pourrir comme ces cadavres déambulant après les vivants.

Il se souvenait du passé, ou il ne se souciait que de la prochaine soirée avec ses amis, de sa prochaine partie sur l'ordinateur. Il se rappelait aussi des ennuis que son arrogance lui avait apporté, toujours têtu et à la limite de l'effronterie il avait eu du mal à sympathiser avec certains de ses derniers compagnons. Il revoyait le visage de tous ces gens qui l'avaient accompagné presque toute sa vie durant, certains même après que l'apocalypse ait débuté. Même ces moments précédent leurs morts lui revenaient avec précision en tête, les rêves pouvant rapidement se changer en cauchemars quand la scène de leurs fins se substituaient à celles de leurs vies. Il avait pourtant été astucieux au début de ce groupe pour leurs permettre à tous de rester en vie, organisant des tours de garde, fortifiant leur planque, listant les armes et réserves de nourriture, ce qu'il fallait absolument se procurer au plus vite...

Traînant sa mélancolie derrière tout un tas de ressentiments envers les morbides événements, il se souvenait d'un temps ou le monde ne tournait pas à l'envers. Sa générosité lui avait apporté par le passé bien des amis, et aujourd'hui, bien des ennuis, comme si les moutons qu'étaient les vivants s'étaient transformés en loup quand les morts rejoignirent la chaîne alimentaire en temps que prédateurs. Il suffisait de vouloir donner la main pour qu'il tente de vous dépouiller de tous vos biens, votre vie y compris si cela leur permettait de voler vos quelques boites de conserves restantes. L'honnêteté s'était envolé avec la dignité de ces derniers, pouvant parfois aller jusqu'à manger leurs semblables, les vivants étaient de pars bien des facettes aussi dégueulasses que les morts.

Mais il était têtu, et de part ce fait n'avait pas abandonné espoir en l'être humain. Il savait que certains étaient resté droits, certains tentaient de reconstruire du mieux qu'ils le pouvaient sur les décombres fumant des citées d'une race en déclin. Il chérissait autant son empathie que sa solitude, si précieuse afin de jauger les survivants, si nécessaire afin de pouvoir faire confiance à nouveau. Etre borné l'avait aidé par les rudes temps qui rôdaient, il avait survécu car il ne voulait pas abandonner, il ne voulait paniquer devant l'adversité, il préférait faire front, réfléchir jour après jour à ce dont il avait besoin pour survivre.

Au début, ce nouveau monde lui avait permis rester authentique, de ne pas changer sur sa générosité et sa droiture d'esprit, c'était sans compter sur la pourriture de l'homme. Un soir alors qu'il cherchait un endroit ou s'installer pour la nuit, il tomba sur deux jeunes hommes. Ils semblaient mort de faim et de fatigue, alors il leur proposa de la nourriture. Lorsqu'il se rapprocha d'eux, une boite de conserve à la main, l'un des deux hommes l'attaqua et l’assomma. il se réveilla plusieurs heures après alors qu'un marcheur se rapprochait de lui, puisant dans ses forces il se releva et échappa aux griffes du monstre.

Sa rage s'intensifia suite à cet événement, il se souvenait l'avoir sentis grandir à chaque pas vers l'une de ses caches, consumé de rancune il aiguisa sa lame dans un calme froid. Son arrogance l'avait poussé à prendre des risques quand il les poursuivit. Leurs pourritures avait anéantis ce qu'il pouvait ressentir de bons pour ces hommes, et dans sa chute vers leurs morts, il était devenu impitoyable.




Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..

Du haut de son mètre quatre-vingt et de ces soixante-quinze kilos, Vincent possède un corps fin et élancé. Il s'était laissé aller les dernières années avant le début de l'apocalypse et possédait une petite bedaine lorsque les morts commencèrent à revenir à la vie. Après quelques semaines à échapper à la mort et à courir de toits en toits, l'homme avait perdu ses kilos en trop. Ajoutant à cela des exercices de renforcements quotidiens, souvenirs d'un passif sportif, revenu au goût du jour par nécessité de survie, son corps était prêt pour survivre, des pectoraux solides surplombaient des abdominaux dessinés. Ses bras fins laissaient entrevoir des muscles puissants entrelacés, et ses cuisses lui permettaient de courir rapidement sans trop d'effort.


Se forgeant un corps contre l'apocalypse, il le cache avec soin sous des habits assez amples, lui permettant de tromper les vivants au cas ou ces derniers aient l'idée saugrenue d'affronter un pauvre homme maigre. Des baskets légères mais robustes, le chaussait, la fin du monde lui avait permis de faire les boutiques gratuitement et de prendre ce qu'il voulait. Il avait caché plusieurs paires dans quelques unes de ces planques, mais également des vêtements de rechanges ainsi que quelques armes et provisions.

Un treillis noir couvrait ces jambes, maintenu par une ceinture de couvreur en cuir noir également, il avait coupé les bandes de tissus qui tombaient des poches, présentent juste pour un aspect esthétique. Une veste en cuir, son vêtement le plus lourd, protégeait le haut de son corps, habillé au besoin de plusieurs t shirt.

Pour terminer son ensemble, un kéfier vert et noir cachait son cou et des gants en cuir souple ces mains, son expérience de survivant lui avait montré que certaines parties du corps étaient visées avant d'autres, et qu'il devait les protéger un minimum. Il ne laissait aucun bout de kéfier, de ficelles, ou d'objets dépasser, ne voulant pas risquer de rester accroché à une paire de bras enragés.

Toujours accompagné d'un sac à dos avec de quoi se nourrir et s'hydrater pour trois repas, il était équipé de petits couteaux, sa ceinture de couvreur était garni d'un marteau de couvreur et d'un pistolet chargé, dissimulé dans une des poches, il ne s'en servait pas contre les morts, trop bruyant et il ne savait pas viser correctement. Au cas ou, deux machettes étaient fixés sur son sac à dos. Dans celui-ci, plusieurs objets étaient proprement rangés, une jumelle (oui oui une seule), trois cartes d'anniversaires, un rouleau de scotch adhésif, des pétards et un briquet, ainsi qu' un K way, le reste de la place étant réservé à ses trouvailles quand il sortait en vadrouille.

Dans son abris principal, on pouvait trouver du matériel supplémentaire, qu'il venait récupérer au besoins des situations, comme une corde de 70 mètres, un baudrier, des mousquetons, une paire de rangers.
Mais aussi le nécessaire pour rester quelques jours cloîtré chez sois, comme un matelas avec duvet, un réchaud à gaz, des conserves, une caisse à outils bien fournie, une trousse de secours...


Validation de l'équipement
Sur moi:
-Chaussures de runing
-treillis noir
-ceinture de couvreur (marteau de couvreur+pistolet+1 chargeur+petits couteaux)
-Cuir et t-shirt + kéfier
-sac à dos (deux machettes, une jumelle, cartes de musique, scotch adhésif, pétards et briquet, k way, nourriture et eau pour trois repas)

Planque:
-matelas + duvets
-réchaud + conserves + canettes + eau
-Caisse à outils + outils de couvreur + baudrier + corde (70m)
-Trousse de soin basique
-vêtements de rechange + rangers + sac


the last of us

Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

Venant d’une famille aux modestes moyens, Vincent n’a jamais manqué d’affection, toujours un repas et un bisou sur a table. Lui et sa famille habitaient dans le Nord de Seattle, dans un appartement pour lequel ses parents s’étaient endetté auprès d’une banque afin d’acheter. Ses grands-parents étaient morts jeunes des deux côtés de sa famille, et ses parents étant enfant unique, il n’avait ni oncle ni tante. Avec cinq ans d’écart avec lui, sa petite sœur le prenait comme exemple, comme lui, c’était une enfant aimée, calme et gentille.

Sa scolarité ne fut guère brillante, pas par manque de capacité, mais Vincent n’avait jamais voulu se mettre à travailler, il ne voulait de toute façon, et ce depuis tout petit, pas de poste à haute responsabilité. Son rêve était de posséder un travail tranquille, lui permettant de vivre sa vie paisible. C’est ainsi qu’arrivé à la fin de son collège il se tourna vers le métier de couvreur. Cela ne nécessitait pas de grandes études mais juste d’une qualification particulière qu’il passa sans difficulté.

Arrivé au collège, l’adolescent s’essaya à plusieurs sports, collectifs, arts martiaux et même la gymnastique où la danse ne lui avait pas plus, et c’est lorsqu’il découvrit l’existence du parcours qu’il se tourna vers ce sport non reconnu en club. L’adrénaline que lui procurait la course d’obstacles en milieu urbain était incomparable avec ce qu’il avait déjà expérimenté, et même si lui et ses amis se faisaient souvent poursuivre par la police, souhaitant réprimé ce sport qu’ils considéraient de dangereux, il devint rapidement l’un des meilleurs de son groupe.

Quand il décrocha son diplôme et obtenu son premier boulot en tant que couvreur, Vincent se désintéressa quelque peu du parcours, et avant l’avènement des zombies il délaissa totalement le sport pendant près de deux ans, se con sacrant à la femme de sa vie

Quelques mois avant la fin du monde, la femme de sa vie le quitta, et il tomba dans un abime vide de sentiment, perdant ses amis et se perdant dans l’alcool, c’est souvent ce qui arrive lorsque l’on pense trouver la bonne, qu’elle vous rejette, puis que vous la voyez mourir un an après submergé par une armée de morts affamés.

Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

Works in progresss


time to meet the devil
≡ pseudo › Jokorya
≡ âge › 25

≡ comment as-tu découvert le forum ? › Top forum TWD
≡ et tu le trouves comment ? › A voir, je viens d'arriver
≡ présence › plusieurs fois par semaine 

≡ code du règlement › Ok Eve
≡ crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
fiche (c) blue walrus.
passeport :
 
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 2398
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Vincent L. Holebourn    Mar 14 Fév 2017 - 18:35

Bienvenue parmis nous Smile
Bon courage pour ta fiche !


★ It Doesn't Matter What You Are, It Only Matters What You Do ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t9608-listing-des-comptes-v2#2088
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Vincent L. Holebourn    Mar 14 Fév 2017 - 18:40

Bienvenue Vincent,

Je me suis occupée de ton nom Wink

Si tu as des questions, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 6699
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Vincent L. Holebourn    Mar 14 Fév 2017 - 19:02

Bienvenue parmi nous.
Bon courage pour ta fiche.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
London Cassidy
avatar
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 621
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Vincent L. Holebourn    Mer 15 Fév 2017 - 14:37

Bienvenue Vincent !
Bon choix d'avatar ! :MisterGreen:



In your eyes
love I get so lost, sometimes, days pass and this emptiness fills my heart. When I want to run away, I drive off in my car but whichever way I go, I come back to the place you are... ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 2956
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Vincent L. Holebourn    Mer 15 Fév 2017 - 15:22

Bon courage pour ta fiche Smile et bienvenue bien sûr !


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 4267
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Vincent L. Holebourn    Mer 15 Fév 2017 - 16:25

J'aime ce choix de gueule, et les défauts me plaisent ! Bienvenue ici !


Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
 
Vincent L. Holebourn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: