Partagez | 
 

 Explore the world beyond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Explore the world beyond   Dim 21 Mai 2017 - 14:54

Son sourire crispé n'eut pas l'effet escompté sur son compagnon, qui le considéra anxieusement. Il savait pertinemment que ce n'était pas le moment de lâcher, qu'il n'avait désormais plus le privilège de s'accorder des instants de faiblesse, aussi courts soient-ils. Stewart compatit prendre sur lui et encaisser, enterrer toutes ces angoisses le plus profondément possible une fois de plus sous une bonne dose de pragmatisme et d'insouciance frisant la stupidité bienheureusese, mais Zack semblait être d'un autre avis. Par pure habitude, Stew envisagea la pire option : il était devenu trop instable pour continuer à vivre parmi les autres membres du petit groupe, Zack allait mettre un terme définitif à ses angoisses. Après tout, sa main était cachée dans la poche où il dissimulait son arme à feu. L'homme serra les dents, prêt à bondir à la moindre étincelle de lumière. Si Zack souhaitait en finir, il espérait qu'il ait la décence de le faire à mains nues, que ce ne soit pas aussi impersonnel qu'avec un pistolet. Il n'était pas un Rudy. Après tout ce qu'ils avaient partagé, il entendait être traité avec tous les égars auxquels il avait droit.

Heureusement, son mauvais pressentiment n'avait pas lieu d'être : Zack tira de sa poche une main pacifique qui se referma autours d'une des siennes. Stewart se laissa emmener en silence, une grande première, faisant confiance à son compagnon. Ses tremblements cessèrent, pour se transformer en un tic agitant nerveusement sa paupière droite, ce qui l'agaça très rapidement. Avec toutes leurs carences alimentaires, pas étonnant que son corps ne se rebelle et que ses sautes d'humeur ne soient amplifiées. Il se sentait complètement instable aujourd'hui, ses souvenirs puis les mots malheureux de Zack ayant mis à mal toutes ses défenses mentales durement érigées depuis le début des événements.

Zack le conduisit jusqu'à un arrêt de bus, où il s'installa sans façon sur le banc, encore debout. Stewart l'imita, pinçant seulement les lèvres en sentant le froid traverser son pantalon. Foutue neige ! Avait-il déjà dit qu'il détestait cordialement l'hiver ? Surtout depuis qu'il avait découvert à quel point il était dur de lui survivvre. Quelle plaie cette saison ! Son île natale lui manquait atrocement. Il revint à son compagnon lorsque celui-ci lui demanda d'une voix concernée ce qui n'allait pas. Conscient de la valeur de l'attention particulière de Zack, ili fut touché de le voir prendre du temps sur leur mission pour s'intéresser à lui. Il appréciait le geste à sa juste valeur. Néanmions, fidèle à lui-même, il le taquina pour dissimuler ses émotions, menaçant de le submerger complètement au moindre relâchement de sa part. « Quitte à jouer au psy, on aurait pu le faire dans le lit, on se serait moin pelé les fesses, tu ne penses pas ? » son sourire impertinent était une ombre famélique de ceux dont il avait le secret. Ça faisait peine à voir. Conscient qu'il ne parvenait pas à donner efficacement le change, Stewart rendit rapidement les armes. Il n'était pas du genre à faire traîner les choses. « Qu'est-ce qui me tracasse, hein ? Les mêmes choses que tout le monde, j'imagine. Je flippe de mourir, de te voir mourir... Je passe ma vie à avoir peur et à essayer de l'avaler. C'était tellement plus simple quand je me suis retrouvé seul comme un con ! Et maintenant, je m'inquiète doublement. J'veux pas te voir crever bêtement. Pas comme Jackie. Pas comme... pas comme mon père. » Il baissa les yeux, incapable de soutenir le regard de Zack plus longtemps alors qu'il se sentait si ridicule. C'était tellement irrationnel comme peur ! Et pourtant... « Je ne veux pas que tu meurs à cause de moi ou d'un autre con. Je veux que tu dépasses cette foutue quarantaine de merde et qu'on n'en parle plus. » conclut-il, la voix ferme, considérant la discussion close.

Il n'était pas du genre à s'éterniser sur ses états-d'âme, et normalement, tout simplement pas du genre à en parler. La situation était excceptionnelle : il était fatigué et tendu depuis trop longtemps, la corde allait se rompre s'il continuait à tirer dessus plus longtemps. Le presque trentenaire frappa sur ses genoux, manifestant son envie d'en finir et de repartir. Autant il appréciait l'attention de Zack, autant cette brusque invitation à la franchise le gênait. Il n'avouait pas ses faiblesses, point.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4851
MessageSujet: Re: Explore the world beyond   Dim 21 Mai 2017 - 19:00



INTERVENTION DU MJ
L'amour, la tendresse. Voilà qui réchauffe les âmes et les coeurs alors que la neige couvre encore la ville. D'une sortie en quête d'un véhicule, Zack et Stewart se sont finalement retrouvés sur un banc. Se livrer n'est jamais une chose simple, même à l'élu de son coeur, et cela devient encore plus difficile lorsque les imprévus s'invitent..
Imprévu ? Oh oui. Car " quelque chose arrive ". Il ne s'agit ni d'un mort, ni d'un vivant. C'est un grand chien, au pelage noir et roux, qui à une bonne trentaine de mètres vous observe. Zack le remarque juste à temps pour voir arriver deux de ses semblables. Ainsi donc, ce sont trois chiens qui vous regardent fixement, immobiles encore pour l'instant. Que font-ils ici ? Pourquoi vous fixent-ils de la sorte ?
Laissez places aux angoisses les plus sombres, car croyez en le sourire de la mort, ses émissaires ne sont jamais de bonne augure..

***

Trois chiens sont donc en train de vous observer. A vous de réagir ! Qu'allez vous faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 3004
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Explore the world beyond   Lun 22 Mai 2017 - 9:52


La plaisanterie du brun ne marcha pas et, elle non plus, n'eut pas l'effet escompté ; tout ce dont il écopa était ce haussement de sourcil hautain de celui qui attendant une réponse bien différente de celle qu'il venait d'entendre. Zack savait pertinemment que son compagnon n'était pas du style à s'épancher longuement sur ses états d'âme, que chaque petite ouverture pour détourner l'attention du sujet était bonne à prendre. Et il le voyait venir avec sa séance de psy au lit ; certes, ils auraient eu moins froid, mais le blond savait pertinemment que son cadet l'aurait bien trop vite détourné de la discussion si une question était trop poussée à son goût. Là, dehors, c'était bien. Et franchement, il ne faisait pas si froid que cela.

Ne le quittant pas des yeux, signifiant bien qu'il ne lâcherait pas le morceau, il n'eut finalement pas à attendre bien longtemps avant que le plus jeune vide enfin son sac. S'était-il attendu à cela ? Absolument pas. Il s'était plutôt préparé à entendre que Ariel avait fait une remarque qui n'était pas passée, que Kyle n'avait pas aligné un mot, ou même que Stew était simplement mal luné quant à cette sortie, mais non. La réponse fut toute autre. Et autant dire qu'elle emporta tout net la condescendance de l'ancien homme d'affaires. Il comprenait sa peur, éprouvait la même, pour lui. S'il ne releva pas cette histoire du ''tout était plus simple quand j'étais seul'', il n'empêcha qu'il se senti une nouvelle fois piqué à vif et ne pu retenir une petite expiration du nez relativement dédaigneuse ; tant mieux pour lui s'il était mieux ''seul''. Au fond, Zack en avait ras le bol de l'entendre rabâcher cela, de supposer ses reproches quant à sa présence. Tout était certes plus simple seul, et peut-être au final qu'il aurait mieux fait de réellement se laisser crever au début de tout cela, le brun aurait pu continuer son petit bout de chemin tranquille.

Vexé comme un poux, il mit cependant son ego de côté quand son compagnon parla de son père tout en baissant la tête pour fuir son regard. L'aîné le savait, que le sujet du paternel de Stew était relativement sensible, ils n'en n'avaient parlé qu'une ou deux fois en presque quatre ans, alors s'il en venait à dire cela c'était réellement que ses craintes étaient profondes. Sans afficher la moindre émotion, Zack écoutait. Il n'était pas indifférent, loin de là ; inutile de préciser que son cœur s'était serré sous les mots de son compagnon, cette crainte contre laquelle il était complètement impuissant. Ils avaient tous un pied dans la tombe désormais, c'était une évidence, le tout était de ne pas prendre le risque d'y sauter à pieds joints. Soupirant légèrement, le trentenaire déposa une main sur celle plus nerveuse de l'ex-barman comme pour essayer de calmer un peu son anxiété ; il ne le força toutefois pas à le regarder, connaissant bien cette fierté presque maladive qu'ils avaient l'un comme l'autre, il était réellement mal placé pour la lui reprocher. « T'en fais pas, j'ai bien l'intention d'être sur ton dos pendant des années encore. » Si ses paroles pouvaient sembler amusantes, si elles auraient pu atténuer un peu la tension palpable, c'était sans compter sur le ton parfaitement sérieux de Zack. Il ne pouvait rien lui promettre, il le savait, et c'était bien là le problème, mais il était hors de question que le plus jeune se ronge les sangs jour après jour de la sorte, et le blond était prêt à se battre corps et âme pour qu'il ne leur arrive rien. Il le lui avait dit lorsqu'ils s'étaient retrouvés, qu'il serait là toujours et même encore après, si ça n'avait aucun foutu sens, il avait clairement l'intention de s'en tenir à ses paroles.

Hasardant cependant un regard en face d'eux, l'ancien homme d'affaires aperçu une forme assez inhabituelle se démarquer dans la neige. Plissant les yeux pour que ses orbes claires s'adaptent mieux à la blancheur qui s'étendait devant eux, il remarqua rapidement deux autres ombres qui rejoignirent la première. Des chiens. Ils n'étaient pas réellement proches mais pas très loin non plus. « Stew, regarde devant » avait-il lancé ton en amenant sa main à son holster. Oh bien sûr il n'avait jamais été contre les animaux même s'il n'en n'avait pas eu, mais pour que des chiens s'amènent ici en plein hiver c'était forcément qu'ils étaient affamés et que les potentielles trouvailles ailleurs s'amenuisaient. Un risque, c'est tout ce qu'ils représentaient aux yeux du trentenaire. Doucement il s'arma de son Desert Eagle, pointa le canon sur l'un des canidés, ôta la sécurité, et tira. La détonation retenti bruyamment dans la silence de mort du parc mais ça n'avait pas d'importance pour l'instant, ils n'allaient certainement pas s'amuser à se battre au corps à corps avec ces bêtes pour rester silencieux. Grand habitué des stands de tirs, la cible tomba nette sous la balle mais déjà les deux autres s'agitaient. Il fallait faire vite. Vite et bien. Sans quoi les inquiétudes de Stew risquaient fort de devenir bien trop concrètes.


I'm no hero and I'm not made of stone, right or wrong I can hardly tell. I'm on the wrong side of heaven and the righteous side of hell. MAIZ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Explore the world beyond   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explore the world beyond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-
Sauter vers: