Partagez | 
 

 Opération 3 : Is it really safe here ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Ven 20 Jan 2017 - 14:23


Avec l’aide de sa compagne, la grille remonta sans problèmes mais pas sans bruit. Adam n’aimait pas ça. À une autre époque, quand la ville grouillait encore de vie, que les voitures circulaient sans cesse et que les rues ne désemplissaient pas, sans doute que personne n’aurait remarqué le couinement métallique de la barrière. Maintenant, il régnait dans Seattle un silence, les morts avaient pris le contrôle et s’il y avait bien une chose que Shepherd avait appris depuis les débuts de l’épidémie, c’était que les cadavres faisaient preuve d’une curiosité sans égal. Le moindre son, le moindre mouvement suffisait à attirer leur attention. Et avec le boucan que le couple venaient de faire, à n’en pas douter, ils ne resteraient pas seuls bien longtemps. D’autres allaient venir, c’était certain. Avec un peu de chance et la neige de leur côté, pas avant qu’ils ne repartent d’ici. Le financier eut un mouvement de recul en voyant un premier rôdeur s’écrasait contre la vitre du magasin. Ce con lui avait presque fait peur, même si surpris aurait été plus juste. Le crissement de la neige. Adam tourna les yeux vers les deux membres de la meute sur le retour.

- Alors ? demanda-t-il simplement.

À voir leurs têtes, leur détour n’avait pas été fructueux. À moins qu’ils ne défoncent la porte arrière pour sortir, ils n’avaient qu’une seule entrée et une seule sortie. Son esprit commença à additionner les informations à leur disposition. Porte réservée aux employés fermée. Grille de devant ouverte. Plusieurs rôdeurs à l’intérieur. Ils ne semblaient pas avoir été pris au piège. C’était volontaire. La grille aurait été close autrement. Des gens avaient-ils tenté de survivre ici ? Possiblement. Outre l’absence totale de confort, ce n’était un pas un choix des plus déraisonnables. Le magasin leur aurait assuré nourriture et eau pendant un certain temps. Un certain temps seulement. De là... Impossible de savoir ce qui s’était réellement passé entre ces quatre murs.

Après s’être assuré que les trois autres étaient prêts à supprimer les deux morts, Adam glissa ses doigts entre les deux portes métalliques et tira de toute force avant de s’écarter rapidement du passage. Un rôdeur tomba puis l’autre. Enjambant les deux cadavres, le brun commença à scruter le magasin. Étudiant les lieux pendant plusieurs seconde, il réfléchit à la manière de procéder. Le magnat n’en voyait qu’une seule. Ils n’avaient qu’une seule source de lumière. Si avec celle, ambiante, près de l’entrée ils pouvaient se séparer, cela signifiait qu’ils allaient devoir progresser ensemble dans les recoins les plus sombres du magasin.

- On reste groupé, annonça le leader. Michaela et moi on couvre les côtés. Grant tu couvres l’arrière. Si quelque chose nous arrive dans le dos, tu le dégommes. Daphne bring us the light, fit l’homme d’un ton presque théâtral.
Revenir en haut Aller en bas
April E. Hamilton
Island Freedom
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2016
Messages : 669
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Ven 20 Jan 2017 - 18:55

Cette fois, elle était d’accord avec Grant. Ça faisait chier. Notamment parce que passer par derrière lui apparaissait plus simple que de forcer un rideau métallique. Sans un mot, ses yeux indéchiffrables fixant la poignée, elle secoua négativement la tête quand son complice émit la possibilité qu’il y ait une troisième entrée. Ils allaient de toute façon finir le tour, mais ça lui paraissait peu probable. L’urgentiste ne prit même pas la peine de reprendre le mécanicien sur son envie d’exploser la serrure à coup de plomb, c’était bien évidemment hors de question.

Avant qu’ils ne soient revenus devant la façade principale, le bruit du rideau qui se relevait avait lacéré la tranquillité du centre ville. Génial. La trentenaire ne ferait aucune remarque, elle savait qu’ils n’avaient pas le choix, mais ça ne présageait rien de bon. Les rôdeurs avaient beau avoir migré vers la province, il en restait encore beaucoup trop dans les rues de Seattle.

- Une porte fermée, avait-elle succinctement résumé à Adam.

Pas le temps de pleurer sur leur malchance. Le meneur ouvrit le passage, libérant le passage à deux cadavres, dont l’un fut stoppé net par la machette de Daphne. Elle le laissa retomber avec indifférence aux côtés de son confrère, puis l’enjamba à son tour avec désinvolture. A première vue, il n’y avait pas d’autre menace mordeur. Du moins, s’il en restait, ils devaient être bloqués quelque part ou rencontraient des difficultés à se déplacer. L’urgentiste ne fit pas un pas, pas avant que le chef de meute ne donne ses instructions. Elle sortit alors de son sac sa lampe torche et l’alluma pour illuminer l’intérieur de l’épicerie : des caisses vides, une allée centrale, plusieurs rayons… Ça devrait pas être si dur ?!

- And there was the light, annonça-t-elle pour rester dans la tonalité, sans s’encombrer de la théâtralité.


Never win and never lose, there's nothing much to choose between the right and wrong ♪ Nothing lost and nothing gained, still things aren't quite the same between you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4798
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Sam 21 Jan 2017 - 0:38




Is it really safe here ?
''Safeway, what a joke.''

Après avoir pris la décision judicieuse de rester groupés tout en sachant que cela risquait de vous prendre plus de temps, vous vous êtes engagés dans la boutique dont l'odeur de renfermé de de denrées périmées est assez prenante. Celle des morts pourrait l'être aussi mais elle est devenue tellement habituelle, ou peut-être que les deux rôdeurs n'étaient pas là depuis si longtemps que cela ?

L'endroit n'est cependant pas totalement silencieux, quelques râles proviennent de l'autre bout, vous signifiant que non, vous n'êtes pas seuls ici. A vous de décider si oui ou non vous allez immédiatement voir de quoi il en retourne, ou si vous préférez d'abord prendre le temps d'avancer lentement et commencer vos recherches.


Si vous choisissez cette deuxième option, vous tirerez un dé à chaque fouille :
- Si le résultat est 1 ou 5 : vous devrez lancer un dé spécial vous signifiant si oui ou non vous trouvez quelque chose (libre à vous de choisir entre l'eau et la nourriture).
- Si le résultat est 2, 3, 4 ou 6 : vous ne trouvez rien de comestible.


=================


Vous avez jusqu'au 25 janvier inclus pour accomplir ce tour.
Revenir en haut Aller en bas
April E. Hamilton
Island Freedom
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2016
Messages : 669
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Lun 23 Jan 2017 - 19:19

Éclairant le passage pour le groupe, Daphne ouvrait la marche en travers l’allée principale. Ça puait la mort, la poussière, le renfermé et les trucs périmés. Un mélange de tout ça qui s’intensifiait au fur et à mesure qu’ils progressaient dans l’épicerie. Au bout de trois pas, elle fut contrainte de respirer par la bouche parce que même son estomac bien accroché risquait de déclarer forfait. Il y avait quelques râles finalement, auxquels elle n’avait pas fait attention entrant dans la boutique.

L’urgentiste fronça les sourcils. Étaient-ils bloqués ou simplement retardataires ? Ils ne pouvaient pas se séparer – de toute façon la consigne d’Adam était clair – mais pouvait-il l’ignorer jusqu’à ce que la menace les rejoigne ? Ils n’avaient qu’une porte. Ce qui signifiait que s’ils se faisaient surprendre dans un endroit où désavantageux, ils n’allaient pas aimer la suite. Sans compter le bruit du rideau qui ne devait pas être passée inaperçu. Tout en zieutant rapidement si elle voyait quelque chose de comestible sur les rayonnages ravagés, Daphne demanda à leur meneur :

- Tu ne veux qu’on sécurise d’abord ?

Tiens et aussi, est-ce que l'un d'eux ne devrait pas garder la porte ? Ça serait toujours mieux de savoir s'ils avaient des invités surprise avant qu'ils ne s'entassent devant leur unique entrée.


Never win and never lose, there's nothing much to choose between the right and wrong ♪ Nothing lost and nothing gained, still things aren't quite the same between you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Lun 23 Jan 2017 - 20:38


La torche allumée, Adam suivait des yeux les mouvements du halo lumineux à mesure que Daphne balayait la pièce. Ce qu’elle révélait lui procurait une sensation d’ordinaire plaisante mais qui, pour le coup, était cette fois-ci des plus désagréables. Cette sensation d’avoir raison, cette sensation qu’ils ne trouveraient rien ici. Le doute était permis, comme toujours, mais il n’y avait guère de place pour lui entre les caisses vides et les autres cartons éventrés éparpillés ça et là. Et comme si ça ne suffisait pas, il y avait cette infecte odeur de rance qui régnait dans l’endroit et en disait long sur l’état de conservation des différentes denrées entreposées dans les rayons. Ça puait la mort. Les morts aussi apparemment puisque plusieurs râles ne tardèrent pas à parvenir aux oreilles de la meute. Mécaniquement, le milliardaire affermit sa prise sur le manche de son couteau, assuré qu’il ne tarderait pas à s’en servir. Jetant un dernier regard sur sa gauche, il délaissa le couloir principal pour suivre la médecin et s’engager dans l’un des allées.

- Inutile, répondit l’homme à la question de l’urgentiste. À ses yeux du moins, ça l’était. On va bien finir par les trouver, continua-t-il, chuchotant toujours. Ou c’est eux qui nous trouveront les premiers. Leur sang salira nos lames bien assez tôt de toute façon.

S’ils avaient eu plus de lumières, c’est pourtant le plan qu’il aurait aimé suivre. Mais là, en l’état, c’était plus une perte de temps qu’autre. Ils auraient dû progresser ensemble au même rythme pour se débarrasser des rôdeurs, puis refaire le chemin inverse, toujours ensemble, pour trouver les vivres. Autant faire les deux d’un seul et même coup et en gagner, du temps.

- Éclaire un peu ces trucs-là pour voir, demanda le brun, sur le même ton, en repérant quelques conserves.

Shepherd attrapa une boîte, soulevant au passage un léger nuage de poussière, et regarda rapidement la date. Périmée, depuis presque un an. S’ils avaient été seuls, sans doute l’aurait-il laissé retomber comme un vieux chiffon. Au lieu de ça, il reposa l’objet avec une certaine précaution. Se confronter aux morts pendant leur fouille paraissait inévitable mais il ne tenait pas spécialement à précipiter la rencontre. Portant une fois encore son regard vers le faisceau lumineux, il se prit à espérer que l’entrepôt qu’il devait y avoir dans le magasin était beaucoup plus fourni. Un peu de pensées positives pourrait peut-être faire tourner leur chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Lun 23 Jan 2017 - 21:03

A vrai dire, que l'endroit puait comme un âne daubé du cul et qu'il y faisait aussi sombre que s'ils avaient eu la tête dedans, Grant s'en foutait d'une façon assez forte. La merde, il avait l'habitude de devoir mettre les mains dedans, et ça ne le faisait pas vomir. Ce n'était pas la première fois qu'il arpentait les nids à daube dans l'espoir de trouver de l'eau ou des conserves qui n'allaient pas lui coller une chiasse mortelle
Par contre s'ils étaient venus jusque là juste pour planter de temps en temps une lame dans le crâne d'un mec déjà mort, alors le loup aurait plutôt fait la gueule. Non pas qu'il aurait tenu quelqu'un pour responsable de l'échec, mais parce que qu'un Grant contrarié, ça fait la gueule.

Mais tout restait à faire. Comme suggéré par le boss dont il ne discutait pas les ordres, il se plaça à l'arrière du groupe pour éviter que quelque chose ou quelqu'un ne leur fasse le coup de la grande surprise. C'était cool, il avait la position du mec à qui on faisait confiance. Ainsi, étant le dernier à s'engouffrer dans cette poubelle, il ferma la porte du mieux qu'il put. Puis il avança lentement, baladant le canon de son fusil dans l'obscurité, et écoutant les daubés qui ne devaient pas être si loin que ça. Soupirant légèrement, il s'assura de la présence de son couteau. En cas de combat avec ces merdes, il savait quoi faire. Le boss, suite à la question de Daphne, décida qu'ils allaient s'occuper d'eux en temps voulu.

Ainsi il fit ce pourquoi il était là : Trouver des trucs. Et par trucs, il entendait de l'eau, de la bouffe, si possible de la bière ou un truc qui tenait mieux le temps, et surtout.. des clopes. Parce qu'un Grant sans clope c'était comme un chat sans poils. C'était très moche et ça n'avait pas de sens. Ainsi il souleva un carton, sans réellement distinguer ce qu'il faisait. Le bruit dégueulasse que cela fit, ainsi que l'odeur putride - différente certes, mais tout aussi horrible - qui lui saisit le nez lui firent comprendre qu'il venait de perdre son temps.

" Hey Michaela, ça t'dit un peu de merde décomposée ? C'est juste gluant à point. Gnahaha "

Car s'il ne trouvait encore rien d'utile, au moins Grant avait la satisfaction de faire chier Madame. Et c'était déjà ça de gagné. Il reposa lentement le carton de merde et ensuite, faisant quelques pas de plus avec son groupe, le loup veilla à ce que tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
April E. Hamilton
Island Freedom
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2016
Messages : 669
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Opération 3 : Is it really safe here ?   Lun 23 Jan 2017 - 22:13

Adam préférait remettre l’élimination des morts à plus tard, alors elle haussa les épaules. C’était sans doute son côté maniaque qui la titillait, mais elle ne discuterait pas les ordres du financier. Pas maintenant en tout cas ; leur formation et leur discrétion étaient trop importantes. Daphne éclaira ensuite un lot de conserves repéré par le meneur. Par-dessus son épaule, elle lu également la date de péremption. Seulement 1 an ? Ce n’était rien ; même les sardines en boîte pouvaient se manger 2 ans après la limite prévue tant que la conserve n’avait pas l’ait détériorée.

- Attends…

Bien que ça obligeait à stationner l’ensemble du groupe, l’urgentiste tenait à vérifier elle-même. De toute façon, Grant était occupé à faire chier Michaela. Elle était la mieux formée ici en matière d’hygiène et plus d’un an après la fin de leur monde, ils ne devraient pas renâcler sur les aliments soi-disant périmés. Ce lot là était peut-être le seul truc exploitable qu’ils trouveraient dans cette épicerie… ou pas, dut-elle conclure après quelques secondes d’examen à la lampe. Ce n’était pas très visible, mais la plupart des boîtes étaient légèrement gonflées. L’une d’elle avait même suinté, rependant un fluide indescriptible sur l’étagère poussiéreuse.

- C’est mort, conclut-elle avant de quand même expliquer à voix basse, même si vous voyez des trucs avec des dates dépassés, montrez les moi. Surtout les conserves. Si elles ont l’air normales, il y a de bonnes chances qu’elles soient mangeables, même si elles datent de 2015.


Never win and never lose, there's nothing much to choose between the right and wrong ♪ Nothing lost and nothing gained, still things aren't quite the same between you and me.
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 3 : Is it really safe here ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: