Partagez | 
 

 Another day in Barbara's amazing life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1313
Age IRL : 29
MessageSujet: Another day in Barbara's amazing life   Dim 1 Jan 2017 - 22:19

Ashley ouvrit un œil, puis deux. Il faisait à peine jour dehors, elle pouvait le voir à travers la fenêtre. Hope dormait encore, tant mieux, elle aurait un peu de temps pour elle. La brune se leva discrètement pour ne pas réveiller sa fille et enfila un vieux gilet par-dessus son tshirt. Elle récupéra ses chaussures et alla se rafraichir dans l’une des salles de bain de l’étage. Aussi silencieuse que possible, elle gagna le rez-de-chaussée pour aller profiter d’un petit déjeuner qui s’il n’avait rien de luxueux en soit, lui donnait le luxe de manger au calme, sans compétition de plongée dans les céréales pour Barbara ou autres inventions de sa gamine. Elle ne fit pas vraiment attention au temps qui passait, pas plus qu’elle ne prêta attention aux autres occupants du ranch, Ash’ n’était pas du matin, c’était un fait établi. Lorsqu’elle se sentit plus réveillée et donc plus à même d’affronter l’imagination débordante de sa fille, Ash’ remonta. Elle s’attendait à la voir encore endormie, la blondinette étant parfois une véritable marmotte, surtout depuis qu’elles avaient rejoint le ranch, mais au lieu de cela, le lit était vide.

« Merde … Calme toi Ashley, elle n’a pas pu aller bien loin de toute manière. »

C’était un réflexe qu’il fallait qu’elle perde, stresser dès qu’Hope disparaissait de son champ de vision. Ici la petite était en sécurité et il y avait peu de chance qu’elle réussisse à gagner l’extérieur en passant totalement inaperçue. D’ailleurs comment avait-elle fait pour la rater ? Ash’ était simplement descendue prendre un petit déjeuner et remonté presque de suite, elle aurait croisé sa fille dans l’escalier ou le couloir … C’était un monde quand même ? Perdre une gamine dans un ranch. La jeune mère vérifia dans les salles de bain, pas de signe de sa fille. Elle redescendit dans la salle de repas, Hope n’y était pas non plus. Elle aurait pu remonter sans s’apercevoir que la petite était en train de marcher dehors. Dehors ?! Non mais sérieusement. Elle allait passer un sale quart d’heure. Ashley sortit, en colère, avant de revenir à l’intérieur pour enfiler un manteau, prendre le manteau de sa fille et finalement ressortir.

A mesure qu’elle avançait dans la direction de sa fille, Ash’ remarqua qu’Hope n’était pas seule. Heureusement. La brunette plissa les yeux et reconnut Axel, elle grimaça. Une grimace qui ne fit que s’accentuer lorsqu’elle entendit la voix de Hope, racontant encore une fois les aventures de Barbara.

« Et et et et là tu sais ce qu’a fait Barbara ? Elle a tué le monstre ! Tu as déjà tué des monstres toi Axel ?
- Hope Elisabeth Sasha Grant, puis-je savoir ce que tu fais dehors ?
- Maman ! Je raconte à Axel ce qu’a fait Barbara quand on était coincées dans un magasin.
- Et ça justifie que tu sois sortie toute seule ? Avec à peine un gilet sur le dos ?
- Mais … Axel ne connaissait pas l’histoire …
- Tu auras l’occasion de lui raconter plus tard, allez on va rentrer se mettre au chaud et tu vas prendre un petit déj’ … Axel, désolée et merci d’avoir veillé sur elle. »

Il n’était pas des plus souriants, elle avait parfois même l’impression qu’il allait la mettre dehors à la moindre occasion, alors avoir Hope sur le dos qui lui raconte encore ses histoires d’enfant … Ça lui faisait froid dans le dos. Pourtant il ne devait pas être un mauvais bougre, sinon il ne serait sûrement pas là. Et puis pour une raison qui lui échappait, Hope semblait l’adorer, ne ratant pas une occasion de le noyer dans ses histoires à dormir debout.

« Je … Si Hope t’embête encore, n’hésite pas à la renvoyer à l’intérieur, ou à lui dire, elle ne se vexera pas et ça ne l’empêchera pas de revenir de toute manière, quand elle a une idée en tête … Bref … Je ferai ton prochain tour de garde pour m’excuser de ce désagrément. »



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 926
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   Mar 3 Jan 2017 - 15:26


    Me réveillant bien plus tôt que d'habitude ce jour là, j'avais quitté la chambre après avoir déposé un léger baiser sur le front de la métisse encore endormie. Ça faisait vraiment du bien de la voir dormir aussi sereinement, de les voir tous plus apaisés depuis que nous étions ici. La petite soirée de Noël quelques jours plus tôt avait finalement été moins horrible que ce que j'avais imaginé, il était bien plus simple d'éviter les conflits ici que lorsque j'étais avec ma famille dans le Montana et il fallait bien avouer que la joie de chacun avait été communicative.

    Mais ces réjouissances ne changeaient rien au fait que, comme chaque matin, j'étais toujours aussi mal luné. Le temps de bien me réveiller, prendre un pseudo-café en poudre pour aider un peu, et surtout, ne parler à personne le temps de. Enfilant rapidement un pull sur mon tee-shirt et un jean, j'avais rejoins la cuisine, soulagé de remarquer qu'il n'y avait encore personne pour l'instant ; quoi que de toute façon, tout le monde avait bien compris que je n'étais pas du matin. Presque tout le monde.

    Un café rapide pris, j'étais retourné dans la chambre, silencieusement, pour récupérer ma machette et le manteau que j'avais dégoté à la cave ; bien moins classe que la veste en cuir mais le froid et moi... ç'avait toujours été une histoire bien compliquée, alors tant pis pour la classe. Quelques minutes après, j'étais sur le perron, ne pouvant m'empêcher de frissonner en sentant le froid s'immiscer dans mon cou ; bon, pour la bonne humeur, on repassera, en témoignait le soupire excédé que je ne pu retenir.

    Après avoir zieuté les alentours pour m'assurer qu'aucun macchabée n'était dans le coin, j'avais rejoins Isha qui montait déjà la garde un peu plus loin, lui signifiant en quelques mots brefs qu'il pouvait rentrer. Je m'étais ensuite mis en marche, les mains bien enfoncées dans les poches du manteau histoire de me donner l'illusion d'avoir moins froid. Le silence environnant était réellement apaisant, au moins un point positif. Prenant une profonde inspiration, j'allais m'éloigner vers les écuries, repassant devant le ranch, quand une petite voix me tira de ma tranquillité.

« Eh ! Eeeeeeeh ! »

    Me stoppant net, je levais les yeux au ciel, soupirant une nouvelle fois avant de me retourner. Hope qui n'avait même pas pris la peine d'enfiler une veste, dévalait les escaliers du perron pour accourir vers moi, tout sourire.

« Salut Axel. Ca va ? Tu fais quoi ? Je peux venir avec toi ? Dis ? »

    Trop de mots balancés d'un coup, accentuant encore un peu plus mon agacement. Depuis qu'Erik était revenu avec Ashley et sa gamine, j'avais ce sentiment que l'équilibre précaire que j'avais réussis à me construire ici n'allait pas tarder à s'effriter. La plupart du temps, je parvenais à éviter la petite mais là...

« Vas mettre une veste, je t'attends. »

    Elle secoua la tête, souriant toujours, me balançant une idiotie du genre que si elle entrait, elle savait que je partirais sans elle. Vérité ou pas ? Je ne savais pas moi-même au fond. Haussant les épaules, je m'étais mis en route, suivis de près par la fillette qui sautillait à mes côtés. A peine quelques pas plus tard, elle s'était lancée dans un récit ô combien passionnant.

« Je t'ai déjà raconté quand on était coincées dans un magasin ? Heureusement que Barbara était là ! »

    Arquant un sourcil faussement intéressé, je n'avais pu masquer totalement l'agacement que je ressentais, ce qui ne sembla cependant pas stopper la gamine dans son élan. Et elle était repartie de plus belle, me racontant comme elles avaient cru ne pas pouvoir en sortir, mais que finalement Barbara avait réussit à tuer le ''monstre'' par on ne sait quel miracle. Levant les yeux au ciel, j'étais partagé entre une envie de lui dire clairement que je n'en n'avais rien à faire, qu'elle parlait trop, et l'incompréhension de la voir parler de cela comme si c'était effectivement sa poupée qui les avaient sorties de là.

    Je n'eus cependant le temps de rien faire, entendant la voix d'Ashley juste derrière nous. Me tournant, je manquais de rire devant l'air totalement innocent de la fillette qui expliquait fièrement à sa mère le pourquoi du comment elle était sortie sans même s'être mieux habillée avant. Au fond, probablement qu'elle savait bien que ses justifications n'avaient rien de légitime, ou peut-être pas. Suivant l'échange sans baisser mon attention sur les alentours, prêt à dégainer mon arme si une menace s'approchait, je reportais finalement mon attention sur la brune, haussant les épaules à ses mots.

« Ce n'est rien, elle ne peut pas rester à l'intérieur tout le temps alors puisqu'on est nombreux ici, autant qu'elle puisse en profiter. »

    Bien sûr, jouer la nounou ne m'enchantait pas tant que cela, surtout pas de bon matin quand la fillette en question était un vrai moulin à paroles. Mais au fond, comment lui reprocher ? Elle n'avait pas dû comprendre l'enjeu de tout ce qui était arrivé depuis plus d'une année et essayait de se raccrocher à de petites choses banales pour s'en sortir. Nous faisions tous ça à notre manière. Penser à ce fait me calma un peu et, alors que je m'apprêtais à reprendre la parole, je fus à nouveau coupé par l'enfant.

« Je pourrais revenir après te raconter la suite ? »

    Comprenant qu'elle ne lâcherait pas l'affaire de si tôt, je pris une profonde inspiration, retenant un soupire résigné, avant de m'accroupir pour me mettre à sa hauteur, la toisant d'un air sérieux.

« Rentres manger. Après, on pourra aller faire un tour, mais seulement si tu es assez habillée. »

    Sautillant tant l'idée lui parut bonne, la fillette adressa à sa mère un regard implorant. Me redressant, je la regardais déjà s'éloigner vers la maison, posant une main sur le bras de la brune.

« Inutile que tu prennes mon tour de garde, tu viendras avec nous. »

    Mes mots n'étaient en rien des ordres, simplement une suggestion qui, il fallait le dire m'arrangeait bien ; ce n'était pas que ça ne m'enchantait pas de passer du temps seul dehors avec la demoiselle mais... si, peut-être que ça m'angoissait un peu. Si Ashley était là, au moins elle saurait comment réagir en cas de problème.




« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile, que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort. J'ai eu ma renaissance. »
(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1313
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   Mer 4 Jan 2017 - 9:39

Ashley fronça les sourcils, elle savait bien que sa fille ne pouvait pas rester H24 à l’intérieur, d’autant plus maintenant qu’elle avait l’occasion de voir du monde et grandir plus ou moins normalement dans un lieu sécurisé. Elle se détendit malgré tout, Hope semblait avoir très envie de rester avec Axel, c’était vraiment quelque chose qui lui échappait tant qu’il semblait dérangé de son côté par la présence de la blondinette, mais les réactions des enfants pouvaient être déroutantes. Le brun se montrait malgré tout patient et Hope trépignait d’impatience à l’idée de revenir lui raconter la suite de l’histoire. Alors qu’Hope regagnait l’intérieur pour prendre son petit déjeuner et s’habiller plus chaudement, Axel rassura Ash’, elle n’aurait pas besoin de prendre son tour de garde pour compenser. Parce qu’elle devrait rester avec eux dehors.

« Ça me paraît être un arrangement honnête. Je vais m’assurer qu’elle prenne bien son petit déj’, on revient … En attendant … profites bien du silence. »

Un petit sourire moqueur se dessina sur le visage de la brune, c’était assez drôle au final maintenant qu’il y pensait avec les idées plus claires. On aurait pu imaginer qu’Hope suivrait Erik comme son ombre, après tout elle adorait le clown de service et elle avait l’impression que c’était réciproque, mais dans le cas d’Axel c’était différent. Pour beaucoup sûrement, Hope était une petite extra-terrestre, une enfant survivant à tout ce merdier, une lueur d’espoir peut-être. Ashley tourna les talons et se dépêcha de rejoindre sa fille, marchant à grandes enjambées vers le ranch. La blondinette était déjà partie s’installer dans la cuisine, sa mère la suivit et sortit un bol qu’elle remplit avec du chocolat en poudre, pas la meilleure qualité car c’était de ceux qui se transformaient en chocolat chaud avec un peu d’eau et non du lait, mais c’était mieux que rien. Un bol de chocolat et une barre de céréales aux morceaux de pommes, un vrai p’tit déj de championne.

« T’es pas fâchée maman ?
- Non … Non je suis pas fâchée ma puce. Penses bien à prendre ton petit déjeuner et à te couvrir quand tu veux sortir, et il doit toujours y avoir quelqu’un dehors d’accord ? Tu ne sors pas toute seule.
- Promis. »

La brune sourit et ébouriffa les cheveux de sa fille, elle avait tellement grandi. Son petit bébé qui n’était plus si petit que ça.

« Hum … Hope, je pense qu’on va devoir rendre visite à Shawna, tes cheveux ressemblent plus à rien ma puce … »

Hope n’aimait pas se faire couper les cheveux, mais avec un peu de chance ça se passerait bien avec Shawna. Elle semblait dotée d’une douceur sans pareille, Hope le vivrait sûrement mieux que ces heures de torture dans un salon de coiffure de Renton. En quelques minutes, le petit déjeuner était terminé. Une fois la table rangée et la vaisselle faite, Ash’ vérifia qu’Hope enfilait bien sa doudoune, ses gants et ses bottes, se couvrant à son tour correctement et direction l’extérieur. Axel avait eu un répit d’une vingtaine de minutes, de quoi se ressourcer et se prépare à affronter le chapitre deux de la vie de Barbara. Chapitre deux d’une saga en 118 volumes, au moins. Une fois dehors, Hope se mit à courir pour rejoindre sa victime, faisant de grands signes en approchant alors que derrière Ashley était plus dans la réserve.

« Axel ! J’ai pris mon petit déjeuner, donc maintenant je peux rester et continuer de te raconter l’histoire !
- Le prochain Game of Thrones cette histoire, tu vas pas en croire tes oreilles.
- Une fois, avec maman on a décidé d’aller manger à McDonalds, mais le restaurant était vide et tout avait été fermé. Mais il restait des jouets dans la vitrine, alors avec maman et Duncan j’ai pu trouver Madame Lafée, et comme ça Barbara n’était plus toute seule parce qu’il y avait plein de monstres dans le frigo ! Mais on les a tous eu avec une étagère, parce que maman elle est trop forte, mais aussi parce que Barbara et sa nouvelle copine ont aidé !
- True story … »

Laissant le temps à Axel de digérer cette folle aventure, Hope regarda le paysage autour d’elle, elle semblait émerveillée. Il faut dire qu’en ayant grandi en banlieue de Seattle, elle n’avait que rarement vu autant de végétation. La petite famille Grant ne se déplaçait que rarement dans les coins les plus agréables, faute de temps, faute de moyens, faute de « on verra plus tard. » Mais ici, tout était nouveau pour elle, et pour une fois elle n’avait pas besoin de passer en courant, de se faufiler discrètement, Hope pouvait découvrir. Ashley restait silencieuse à côté, se contentant de hocher la tête aux dires de sa fille, masquant son envie de rire. Pourtant sur le moment elle n’avait pas vraiment eu envie de rire, mais ils étaient tous sortis de ce resto vivants après tout.

« Et toi Axel tu as des aventures à raconter ?! Moi je pourrais en raconter touuuuuute la journée !
- Et le pire c’est qu’elle en est capable … »



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 926
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   Dim 8 Jan 2017 - 12:04


    Refaisant encore une fois le tour du ranch d'un pas traînant, je zieutais les alentours profitant du silence environnant. Il n'y avait eu aucun macchabée dans le coin pour l'instant mais mieux valait rester sur ses gardes. D'autant plus que cette petite balade improvisée avec Ashley et Hope me rajoutait un stress non considérable ; comment réagirait la fillette si nous tombions sur un cadavre ? Et Ashley ? Elles n'étaient là que depuis un mois et je n'avais pas encore pris la peine de réellement me questionner sur ce point ni même les voir à l’œuvre. Peut-être que c'était l'occasion en effet, mais pour moi qui me contentais d'éviter un mort quand il ne représentait pas une menace immédiate, le fait d'avoir à changer encore et encore mes méthodes ne me convenait pas vraiment. Je n'aurais cependant pas le choix si je ne voulais pas que nos deux dernières arrivantes soient inutilement en danger ; et si elles revenaient blessées, sûr que tous les reproches possibles pèseraient sur mes épaules.

    Soupirant bruyamment en pensant à la longue journée qui m'attendais, je regardais, agacé, la fumée qui sortait de mes lèvres ; foutu froid qui n'arrangeait en rien mon humeur. Un bruit non loin me fit reporter mon attention sur le ranch ; la porte d'entrée venait de s'ouvrir, laissant sortir une Hope apparemment Ravie, en témoignait les signes qu'elle faisait à mon attention. Observant la blondinette accourir vers moi, je ne bougeais pas, recalant mes mains dans les poches sans m'affranchir de mon air agacé. Elle reprit alors la parole, justifiant qu'elle avait mangé et était habillée bien comme il fallait.

« C'est bien... »

    C'étaient là les seuls mots que j'avais pu placer après ceux de sa mère, retenant un rictus un peu crispé avant que la gamine ne reprenne son long récit. Probablement que le regard que j'avais rapidement posé sur Ashley et qui sous-entendait silencieusement ''dans quel bordel je me suis encore foutu moi'' n'était pas passé inaperçu. J'avais pourtant dans l'optique de demander à la brune où elle voulait aller, jusqu'où nous pouvions aller, mais aucune des deux ne semblait réellement concernée par la destination, ni rien du tout en fait. La fillette était simplement ravie d'avoir quelqu'un à qui raconter ses histoires, et la mère suivait le mouvement, se contentant de sortir de petites remarques sarcastiques.

    Nous éloignant un peu du ranch en faisant toutefois en sorte de le garder en vue, je frissonnais une nouvelle fois en sentant le froid s'immiscer jusqu'à mes orteils ; si seulement j'avais pu rentrer et m'installer devant le feu, ne rien avoir à faire. Écoutant d'une oreille distraite le récit de la fillette, je lançais par moment des ''ah'' passablement intéressés ; est-ce que ça avait une quelconque importance ? Pas tant que cela, mais la gamine devait avoir besoin de dédramatiser un peu tout ça, le partager avec le peu de survivants encore en vie. Hochant finalement la tête, j'adressais un petit regard à la brune.

« C'est une sacré histoire. »

    Mon ton était toujours aussi morne, mais ça n'avait pas l'air de la déranger plus que cela ; tant que quelqu'un l'écoutait. Une chance pour elle que je ne sois pas le genre de personne à hurler pour montrer mon agacement et que je me contentais de cet air blasé qui, pourtant, en horripilait plus d'eux. Zieutant un court instant la gamine un peu plus en avant, je me sentis presque amusé de la voir aussi émerveillée du moindre petit détail. Le givre était encore bien présent sur les branches, formant des milliers de petits cristaux de glace que l'enfant s'amusait à toucher pour faire fondre.

    La question que me retourna d'un seul coup Hope me laissa un moment interdit. Des aventures à raconter ? J'avais beau chercher, les seules ''aventures'' qui me venaient n'avait rien de gai, au final, cette année d'apocalypse n'avait été que la vie, avec ses hauts et ses bas. Certes, j'avais perdu plus de monde que dans ma vie d'avant, mais je m'y complaisais bien plus. Réfléchissant à ce que je pourrais bien dire à la fillette, quelque chose de pas trop... difficile, je fus un court instant tiré de mes pensées par un petit craquement sur ma droite. Me tournant rapidement, je ne remarquais qu'un petit rongeur passer dans un coin ; pas de quoi alarmer mes deux accompagnantes. Soupirant finalement, je poursuivis.

« Un jour quand je me baladais en ville en bicyclette, la chaîne a déraillé et j'ai volé en avant. Si les monstres avaient pu rire, ils l'auraient sûrement fait. »

    Bon ok, ce n'était pas l'histoire du siècle, mais c'était déjà ça. Je me rappelais de ce jour comme d'un souvenir relativement amer où une blonde m'avait prit une partie de ce que j'avais trouvé et mis dans mon sac, mais au moins, elle ne m'avait pas pris mon deux roues. Quoi que de toute façon, qui voudrait d'un vieux vélo qui couine, absolument pas discret ? Reposant mes yeux sur la petite, je repris d'une voix toujours aussi monotone.

« Tu te sens bien ici ? Mieux qu'en ville ? »

    A la fin de ma phrase, j'avais lancé un coup d'oeil à Ashley ; la question s'adressait à elle aussi. Probablement que oui, le ranch donnait un sentiment bien plus sécurisant que l'étendue de Seattle et tous ses recoins sombres, mais demander clairement ce qu'elles avaient perdu, d'où elles venaient n'aurait pas été très correct devant Hope. Au fond, ce n'était pas comme si ça allait changer quoi que ce soit pour moi de savoir cela.




« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile, que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort. J'ai eu ma renaissance. »
(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1313
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   Dim 8 Jan 2017 - 16:23

Intérieurement, Ashley pleurait de rire, elle n’aurait jamais cru qu’Axel la ferait rire. Et pourtant, en le voyant faire semblant d’écouter Hope, sachant qu’il était sûrement agacé au plus haut point en réalité, cela avait quelque chose d’hilarant. Elle savait combien sa très chère petite pouvait être fatigante, mais il essayait de la tolérer malgré tout. Elle l’avait peut-être mal jugé au départ, il n’était peut-être pas si mauvais que cela. Lorsqu’il raconta finalement sa grande aventure, Hope éclata de rire, un rire franc et sincère, clair et qui avait le don de filer la patate à sa mère. La petite imagina Axel faire un soleil au-dessus de son vélo, dans son esprit c’était digne des plus grands sketches et des plus grands dessins animés comiques. Ashley elle-même ne retint pas un sourire, pourtant elle savait bien que cela avait dû être dangereux, avec des « monstres » partout, et sûrement pas drôle sur le moment. Mais il était encore là pour en parler, alors le mieux était sans doute d’en rire.

« Et et et et les monstres ne t’ont pas attrapé ? Tu as des supers pouvoirs Axel ? Barbara elle en a pleiiiiin ! Mais elle peut pas se transformer en robot ou en voiture.
- Eh non malheureusement ma puce, elle ne peut pas. On en parlera au prochain savant fou qu’on croisera, il pourra peut-être arranger ça. »

Axel demanda à Hope si elle se sentait bien au ranch, la question était adressée à sa mère également mais la brunette laissa la petite s’exprimer en premier. Elle pouvait voir dans son comportement qu’elle était plus heureuse, même si Hope avait toujours gardé un regard d’enfant sur tout ce merdier, les dernières semaines avaient été plus difficiles, en dehors de la rencontre avec Happy Hope n’avait que peu ri. Elle hocha la tête, soudain très sérieuse.

« Hum … Maman a dit qu’on ne pouvait plus revenir en ville parce que les monstres ont pris la maison de mamie. Alors c’est mieux ici, on a une nouvelle maison et maman a dit que je n’étais plus en danger. J’aurais bien aimé rester en ville, mes copains de l’école me manquent un peu, la maîtresse aussi.
- Et je suis sûre que tu leur manque aussi Hope … Mais on est plutôt bien ici, tous ces espaces verts, la nature … le calme … J’avais un peu oublié ça, quand on était encore en ville, les rues étaient calmes évidemment mais … il y avait toujours ces bruits … dérangeants. Sur les routes, il y avait du bruit, tout le temps, un bruit, un son, un insecte, un monstre ou juste le vent … Je crois qu’on avait pas si bien dormi depuis des mois, pas vrai Hope ?
- Oui, et puis on a fêté Noël ! »

La mère de famille posa un nouveau regard attendri sur sa fille, fêter Noël lui avait fait le plus grand bien. Pendant une soirée, Hope avait pu oublier tout ce merdier et être une gamine normale, qui faisait croire à sa mère qu’elle croyait encore au Père-Noël pour lui faire plaisir. La petite tête blonde tira sur la manche de sa mère.

« Tu crois qu’on va voir des écureuils ?
- Ah ça je sais pas … Axel doit sûrement être un expert en ce qui concerne les animaux sauvages qui trainent par ici. Est-ce qu’il y a beaucoup … D’animaux sauvages ? »

Elle ne s’était pas vraiment posé la question depuis son arrivée, mais il devait bien y avoir parmi les vrais animaux sauvages quelques rôdeurs qui trainaient, sinon il n’y aurait pas besoin de patrouiller de la sorte. Bien sûr, elle ne voulait pas inquiéter Hope, raison pour laquelle elle avait insisté sur le « animaux sauvages », sortant du cadre des mignons petits écureuils. En fait il y avait tellement de choses qu’elle n’avait pas encore demandé, par politesse ou par oubli. Depuis quand avaient-ils élu domicile dans le ranch ? Quels avaient été leur parcours respectif ? Elle savait pour Erik avait qui elle avait déjà discuté, elle avait récupéré quelques éléments lors de sa rencontre avec Carmen mais de manière générale, elle ne savait pas grand-chose de ses nouveaux voisins de palier, camarades d’infortune.



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 926
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   Mar 10 Jan 2017 - 15:28


    Le petit regard en coin que j'avais lancé à Hope quand elle avait éclaté de rire n'avait rien eu de mauvais, au contraire, j'étais presque amusé moi aussi de la voir franchement hilare. Contrairement à la situation que je venais de raconter qui, sur le coup, ne m'avait pas du tout fait rire, au contraire, j'étais agacé à souhait et les macchabées qui s'étaient approchés de moi n'avaient rien fait pour me rendre moins excédé. Cette affaire me semblait tellement loin maintenant. Qui aurait pu estimer que des mois plus tard ne ne serions plus dans la maison de Jack mais ici ? Dans ce ranch qui me rappelait mon enfance à la ferme ?

    Mais il n'y avait pas que cela. Certes, l'ironie avait voulu que je trouve ma place dans cet endroit alors que j'avais fuit un environnement similaire, fuyant ma famille par la même occasion ne faisant que rendre nos relations un peu plus difficile. Il y avait autre chose, en la personne de Hope. Je n'avais finalement même pas eu le temps de répondre à sa question qu'elle était repartie dans une explication sur sa Barbara, ayant un débit de parole presque impressionnant. Supporter des gamins à longueur de journée... ce n'était définitivement pas mon truc. Mais un autre fait me frappa à cet instant précis : Hope me rappelait énormément Mira, la fille d'un de mes frères aînés. Elles auraient le même âge aujourd'hui, et elle aussi, pour le peu que je m'en souvenais, avait ces mêmes expressions et ces yeux émerveillés pour pas grand chose. Probablement que c'était aussi pour cette raison qu'inconsciemment je ne l'envoyais pas simplement balader, même si, en cet instant précis, la boule qui s'était formée dans mon estomac à tous ces souvenirs était des plus désagréables.

    La petite se mit alors à répondre à ma question, arborant cette fois-ci un air des plus sérieux. Je remarquais avec un certain soulagement que sa mère ne l'avait pas bercé d'illusion en lui sortant une quelconque excuse bidon sur le pourquoi il avait fallu fuir la ville. Même si elle n'était peut-être pas tout à fait au courant du danger que représentaient réellement les cadavres, elle semblait avoir compris que c'était à cause d'eux qu'elles avaient dû partir. Ashley prit également la parole, accentuant le fait que oui, elles étaient bien mieux ici, loin du gros de la masse de morts et tous ce qu'ils engendraient. Hochant la tête, je répondis d'un air sérieux.

« Tant mieux. »

    Noël... c'est vrai que malgré nos maigres rations et les bougies qui avaient remplacé les guirlandes, il avait été difficile de croire que le monde était réellement tombé, que nous étions en pleine apocalypse. La vie avait comme repris son court et, si le lendemain la plupart d'entre eux avaient dû revenir durement à la réalité de la survie, ça n'avait pas été mon cas. Parce-que tout ça, ce nouveau monde dans lequel nous évoluions désormais, c'était tout ce à quoi j'avais aspiré, qu'enfin je pouvais me permettre de vivre.

    Hope reporta notre attention à tous sur tout à faire autre chose, d'un seul coup, sans aucune transition logique. Mais la brune n'en semblait pas plus perturbée que cela et s'était contentée de lui répondre, ou plutôt de me refourguer la question. Prenant quelques secondes pour réfléchir, je devais bien me rendre à l'évidence que oui, il y avait toute sorte d'animaux, mais pas tout le temps, parce-que les macchabées avaient tendance à les faire fuir. Ils finissaient toutefois par revenir au bout d'un moment ; les uns comme les autres. Hochant la tête, je poursuivis.

« Il y en a. Un regard à Ashley, puis, reportant mon attention sur la fillette : Mais je ne suis pas très bon chasseur, Isha par contre il connaît pleins de chose. »

    En même temps, en tant que Cheyenne, il valait mieux pour lui. Et c'était un avantage non négligeable pour nous parce-qu'il fallait bien le dire, s'ils devaient compter sur moi pour leur apporter du gibier, ils pouvaient attendre longtemps. Poussant du pied une branche au sol, je lançais un nouveau regard aux alentours.

« C'est pour ça qu'il ne faut pas trop s'aventurer loin en forêt, sinon les animaux partirons. »

    La bonne excuse. Ne pas les déranger pour qu'ils restent près de nous. Inutile cependant de préciser à la gamine qu'elle ne devait pas aller trop loin dans les bois surtout à cause des ''monstres'', sa mère devait lui avoir un topos suffisamment percutant. Et de toute façon, même en étant juste devant le ranch, les risques n'étaient pas exclus.




« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile, que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort. J'ai eu ma renaissance. »
(skins) ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1313
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   Jeu 12 Jan 2017 - 20:57

Le petit groupe continuait sa balade matinale, il faisait frais mais Ash’ ne trouvait pas ce froid si dérangeant pour une fois. Contrairement à toutes les nuits où elle avait cru mourir tellement l’air était glacial, à toutes les fois où elle avait craint pour sa fille, cette fois-ci, il faisait froid mais le paysage qui les entourait, la sécurité qu’offrait le groupe, cela changeait tout à sa vision des choses. Et puis voir Hope s’amusait du gel par terre ou sur les feuilles, c’était plutôt rassurant de la voir s’amuser avec autant d’insouciance. Même si évident, il ne fallait pas qu’elle oublie les dangers de ce nouveau monde, dangers sûrement réduits aux alentours du ranch, mais on n’était jamais assez prudents. Axel répondit à la question de la petite et de sa mère, plutôt celle de la mère en fait, précisant que c’était plutôt Isha le chasseur du groupe.

« Tu vois Hope, je t’avais déjà prévenue de ne pas partir trop loin. Si tu veux voir les écureuils, il faudra attendre qu’ils viennent à toi. Ça roule ?
- Ca roule ! »

Ce qui était bien avec Hope, c’est qu’elle n’était pas du genre à faire des caprices et elle ne l’avait jamais été. Bien sûr cela avait dû lui arriver une fois ou deux mais la plupart du temps elle acceptait les décisions de sa mère sans trop d’encombre. Et c’était tant mieux, surtout depuis qu’elles avaient dû vivre sans Lola pour épauler Ashley. Cette petite précision faite, la discussion pouvait continuer et malheureusement pour Axel elle continua par une aventure de Barbara, une de plus. Cette fois-ci il était question de l’histoire de Barbara lorsqu’elle travaillait comme serveuse dans un restaurant, c’était juste avant qu’elle se fasse licencier et qu’elle trouve un nouveau boulot comme journaliste. On ne pouvait qu’admirer le parcours de cette très chère Barbara, bon, un peu moins à chaque fois qu’Hope le racontait mais cela restait toujours épatant.

« Et c’est comme ça que Barbara a été la première à raconter qu’elle avait vu un monstre ! Mais pas les monstres qui vivent en ville. Barbara elle a vu un … un … un loup-garou !
- Je te rassure, on s’y habitue à la cinquantième fois … J’ai pas trop eu l’occasion de poser la question, mais … vous vous êtes installés ici il y a longtemps ? »

Erik lui avait parlé du groupe, du ranch, mais ni lui ni Carmen ne s’était éternisé sur les détails qui les avaient menés jusqu’ici. Chacun avait son parcours, le plus souvent chaotique et elle pouvait comprendre que personne n’ait trop évoqué le sujet, mais la question lui trottait dans la tête. Il y avait sûrement tout sur place mais l’endroit était tout de même bien réhabilité et garni, même s’il y avait encore pas mal à faire. Ils pourraient sans doute faire un potager, à condition de trouver le nécessaire pour les plantations, cela leur ferait une réserve de nourriture facile. Ashley avait envie de rire intérieurement, elle pensait potager alors qu’elle avait laissé mourir toutes les plantes une fois où sa mère était partie un mois en maison de repos. Elle n’avait pas la main verte mais pourtant elle avait comme une envie de faire un potager, d’avoir ses propres légumes, le chaos ça vous changeait une personne.



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Another day in Barbara's amazing life   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another day in Barbara's amazing life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Amazing grace
» BARBARA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: