The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel douche + Déodorant spray + ...
6,99 €
Voir le deal
-29%
Le deal à ne pas rater :
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
25 € 35 €
Voir le deal

Partagez
- Merry "fucking" Christmas -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyMar 27 Déc 2016 - 22:53
« Et merde on y voit rien, ca commence à pas sentir bon, va falloir qu'on s'arrête quelque part où on va se retrouver complètement bloqué !!! »

Jake avait le nez presque collé au pare-brise du humvee qui était presque occulté par l’abondance des flocons venant s'écraser dessus, et outre le fait qu'il avait déjà percuté une demi douzaine de marcheurs depuis qu'ils subissaient les éléments, ils sentaient à présent que la tempête ne se calmerai pas de suite : il fallait trouver un refuge !
Marcus regardait un plan de la région tandis que Jake s’efforçait de ne pas sortir de la route, la neige avait redoublé depuis un bon moment et ne semblait pas faiblir pour autant, le humvee progressait très lentement malgré sa condition de tout terrain il ne pouvait pas affronter autant de neige d'un coup et serait obligatoirement stoppé par les congères ou par un arbre qui joncherait la route, abattu par le vent et le poids de la neige.

« On ne devrait plus être très loin de Port Angeles, on verra sur place, tiens le coup jusque là » assura Marcus qui voyait bien que le jeune soldat était nerveux et pas franchement emballé à l'idée de passer une nouvelle nuit dans le véhicule.

Les deux hommes faisaient route depuis quelques jours vers le nord en longeant la côte depuis Tacoma et Fox Island qu'ils avaient quitté subitement après avoir surmonté bien des galères en compagnie de personne appartenant à un groupe de survivants basés dans les environs de la grande ville côtière. Ils avaient pensé dans un premier temps retourner sur Seattle et partir plus haut vers la frontière canadienne mais après avoir rencontré ce groupe, ils avaient pris la décision de continuer dans cette direction afin de vérifier si d'autres communautés avaient pu s'établir le long de la mer. Il était certain que les ressources maritimes pouvaient constituer un avantage quand à l'apport en nourriture et aussi en terme de sécurité et surtout de fuite en cas d'attaque massive de rôdeurs, ayant déjà croisé pas mal de survivants sur des embarcations, préférant la vie sur l'eau que sur la terre où le danger y est beaucoup plus important.

Dans la cohue des éléments, le panneau annonçant l'entrée de Port Angeles se dévoila furtivement, et bien que les villes ne soient pas les meilleurs endroits pour les vivants, elles constituaient le seul endroit où trouver refuge à ce moment précis, mais encore fallait-il trouver le dit endroit pour passer une bonne nuit et ne pas subir d'avantage la situation délicate, en effet la dernière nuit avait été plus que problématique, les deux road-trippers s'étaient arrêter subitement en croisant la route d'une petite horde et avaient passé la nuit dans le véhicule dissimulé, attendant que la horde ne se hâte avec lenteur et les dépasse sans se faire voir, le stress et la fatigue s'étant ainsi invité, les privant de sommeil.

La nuit étant tombé depuis un bon moment, les température avaient chuté à grande vitesse en même temps que le soleil avait disparu.

La ville n'était pas si grande qu'il ne l'avait imaginé et en se dirigeant vers le port, ils eurent la chance de se trouver nez à nez avec ce qu'ils supposaient être une sorte de grand centre commercial, le parking semblait immense se qui présageait que le wallmarket devait être d'une grande superficie, ou que la zone commerciale se composait de plusieurs groupements de magasins. Pour le savoir, le humvee avançait lentement sur le parking verglacé, faisant de larges écarts de droite à gauche ; les roues, pourtant relativement adaptées, patinaient sur le sol gelé. Dans la lueur des phares du véhicule, des ombres dansaient au travers de l'épais rideau de flocons, se dirigeant vers la lumière, percutant l'avant du véhicule, mais tentant tant bien que mal de tenir debout sur le bitume glissant.

Après quelques minutes, une entrée de service se présentait au deux hommes qui rassemblèrent quelques affaires avant de quitter le véhicule dans une pressante hâte, les morts avaient forcement suivi le humvee et il ne tarderai pas à avoir de la visite. Une fois le véhicule sécurisé, ils se préparaient à entrer dans le centre commerciale, la porte n'était pas fermé, et après vérification de la non présence de rôdeurs, ils refermaient la porte et la bloquait avec les moyens du bord. A présent un grand couloir se présentait à eux, rectiligne, distribuant de par et d'autre sur des petits box, probablement les locaux techniques du centre et les archives. Ne s'attardant pas dans la zone, il avançaient jusqu'à atteindre la galerie commerciale, plongée dans le noir quasi total, il était difficile de voir si un des magasins présents valait mieux qu'un autre en guise d'abri sécurisant pour la nuit mais ils ne pouvaient plus faire marche arrière.
A l'aide de leurs torches, les deux hommes longeaient chaque vitrine de la galerie, se faisant le plus discret possible, écoutant le moindre bruit suspect, la moindre alerte qui les aurait contraint engager soit le combat soit la fuite, ils étaient préparé à toutes éventualités, même si l'incertitude et le hasard étaient toujours des paramètres omniprésent dans ce nouveau monde.

Un hasard qui conduisit les deux compères au bout de la galerie, proche de l'entrée principale, deux grandes portes vitrées en bloquaient l'accès, et une bonne dizaine de marcheurs déambulaient devant, leurs corps blanchis par le froid et la neige se collaient contre la vitre, voulant désespérément entrer pour envahir le centre et se régaler de ses occupants d'un soir, mais il n'y avait pas que cela qui semblait attirer les macchabées : une petite lueur provenant d'un magasin proche semblait avoir aussi un effet perverse sur les morts, en approchant du lieu, Marcus et Jake tombèrent devant la crèche du centre commercial, beaucoup de grands magasins ayant ce type d'endroit pour recueillir les enfants pendant que les parents faisaient les courses....
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 3268
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyJeu 29 Déc 2016 - 16:59
« Je resterais tranquille, promis. » Fit-elle à Joshua en le fixant avec un regard de chiot maltraité. Elle n'avait pas autre chose en stock pour le convaincre d'accepter sa présence. En fait depuis leur dernière sortie et dispute, il n'y avait eu que du silence entre eux. Rien d'acceptable compte tenu de l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Ou tout du moins qu'elle éprouvait toujours pour lui. C'était compliqué. Elle comprenait. Mais quand avait été envisagé l'idée d'explorer une zone commerciale pour aller chercher des affaires, Hope avait sauté sur l'occasion. Bébé arrivait. Un mois, maximum. Comme elle lui avait dit. « Si c'est trop risqué, je resterais même dans la voiture. » Rajouta-t-elle doucement à l'égard de son homme. Et elle tenait toujours paroles.

« Mais on a besoin de tout ça, il faut se préparer. » Continua-t-elle d'argumenter en sa faveur, pour qu'il cède finalement à ce qu'elle voulait. En quittant la petite cabane, le groupe avait remonté la route jusqu'à Port Angeles, et s'était installé dans une maison en périphérie. Ils avaient de quoi faire du feu, manger, boire. Il avait commencé à neiger d'ailleurs, et Kate s'était atelée à placer des récipients de l'eau pour récolter la neige fondue et pour la faire bouillir ensuite. Même à un bras, elle s'en sortait. Mais un autre problème inquiétait Hope.. En fait, ce problème inquiétait tout le monde, et il était temps de s'en défendre : « Et je suis la mieux placée pour savoir de quoi on a justement besoin. »

A la ferme, elle gérait les stocks, et la débrouillardise était de mise. Là, être débrouillard ne serait pas toujours des plus pertinents, surtout qu'ils manquaient vraiment de tout pour accueillir un nouveau né. Ils avaient continué à en discuter, calmement. Et finalement, Joshua accepta sa participation. Kate, Robert et Emily restèrent dans leur abri de fortune, décrétant ne pas en bouger, que c'était plus sûr pour l'instant de toute façon. En milieu d'après midi, le couple prit donc la voiture et grimpèrent pour prendre la direction de Port Angeles et de son centre commercial. Ils y parvinrent au bout d'une heure, surtout gênés par les rôdeurs qui allaient et venaient au sein de la ville.

Ils s'en inquiétèrent évidemment, parce qu'il n'y avait pas autre chose à faire. Un caprice ne les ferait malheureusement pas disparaître, et si ça marchait de toute façon, Hope aurait probablement déjà sauvé le monde. Mais la chance était de leur côté pour l'instant. Une chance qu'ils n'avaient plus eu avec eux depuis longtemps. Ils ne s'en redirent néanmoins compte qu'au bout d'un long moment à attendre d'abord sur le parking de voir s'il y avait foule dans le centre, et finalement dans le centre en faisant le tour des magasins. Bloquant les accès qu'ils virent, le couple se rendit finalement à l'évidence : ils avaient la journée pour faire des courses, des vraies.

Et ça eut le mérite de détendre un petit peu l'atmosphère entre eux. Ils restèrent sur leurs gardes, profitant de l'éclairage naturel en journée pour faire le tour de ce qui était visible. Joshua portait leur sac à dos, et la brune le remplissait au fur et à mesure des trouvailles qu'ils faisaient tous deux. « Il n'est pas trop lourd ? » avait-t-elle même fini par demander à son homme en s'amusant de la taille qu'il prenait. Et quand la lumière commença à baisser, ils se décidèrent à gagner l'extérieur et à partir. Sauf qu'entre temps, coupé du monde, les tourtereaux ne s'étaient pas rendus compte d'une chose : il neigeait, beaucoup. De leur place, ils pouvaient voir leur voiture déjà totalement blanchi, mais surtout une dizaine de rôdeurs traînant autour.

« On restera ici pour la nuit, on repartira demain. » Proposa Hope presque sereinement. Tant que les rôdeurs étaient dehors, eux dedans et discrets, il n'y avait pas de raisons qu'il y ait de problèmes. Pour l'instant, elle ne se sentait pas de courir jusqu'à la voiture alors que les morts étaient entre eux et le véhicule, et de prendre le risque de glisser sur une plaque de verglas pour déclencher un accouchement prématuré. Un frisson lui remonta l'échine, mais elle se contenta de serrer son vêtement contre sa poitrine. « Robert et Kate gèreront, t'en fais pas. » Murmura-t-elle ensuite. « Ils verront que la neige nous aura bloquer, on les retrouvera demain. »

C'était sans doute le plus sage. Pour l'instant. Ça n'était pas comme s'ils avaient vraiment le choix de toute façon. Même si Hope n'était pas la plus rassurée du monde, elle préférait se contenter du moins pire de ses choix si ça pouvait les garder en vie. S'éloignant de la porte, elle aida Josh à caler devant une rangée de caddie, au cas où. Mais quand ils firent ça, un autre bruit attira leur attention. Le grincement d'une porte. Ils se fixèrent un temps, avant d'entendre des bruits de pas se rendant dans leur direction. La brune alla se mettre derrière son homme après son regard pressant pour qu'elle lui obéisse. Son couteau de chasse en main, au cas où, ils se rendirent jusqu'à une cachette et attendirent.

Et Hope réalisa : « Des vivants. » Murmura-t-elle à son mari. Loin de savoir quoi en penser, ni ce qu'elle devait faire. La brune avait promis d'écouter Joshua, quoiqu'il arrivait. Elle n'était pas en position de décider si elle leur rentrait dedans tout de suite ou si elle se contentait de rester discrète. Vu sa dernière confrontation avec des inconnus, et qui lui avait fait perdre son grand frère Daryl, Hope n'avait pas très envie de s'engager pour l'instant sur cette voie. Ce monde était pourri jusqu'à sa substance moelle, et c'était devenu compliqué de savoir si les gens qu'ils rencontraient n'en étaient pas rendu au même point...


Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyJeu 29 Déc 2016 - 21:40
    Il n'avait pas pu lui refuser ça. Déjà parce qu'encore une fois, il s'en voulait terriblement, de ce qui s'était passé, là bas, près des cabanes de chasse. Non seulement il avait été imbuvable avec elle, il lui avait mal parlé, et il detestait ça, la violence envers les femmes le dégoutait, et il pensait que la violence verbale était tout aussi affreuse que la violence physique, bien qu'il ai usé de ces mots pour pouvoir la protéger et la mettre en sécurité. Mais en plus il les avait à nouveau tous mis en danger, et ils avaient été obligés de fuir sur les chapeaux de roues.

    Seulement, quelque part, il avait l'impression que tout ça avait porté ses fruits. En effet, Hope était plus calme, plus posée, plus à l'écoute de ce qu'il proposait, des consignes qu'il donnait. Visiblement, elle avait compris à quel point il s'inquiétait pour elle, pour le bébé, et ce qu'il pouvait encore, ou ne pouvait plus supporter. Il ne dormait quasiment plus la nuit désormais, le regard fixé sur le ventre de sa femme, comme s'il allait exploser à tout moment, un peu comme dans Alien. Oh il savait bien que ça ne fonctionnait pas comme ça. Mais il n'était pas tranquille. Il n'était plus tranquille, rongé par l'inquiétude et le stress.

    Mais cette fois, elle avait raison. Il avait besoin qu'elle vienne avec lui. Parce qu'il n'y connaissait absolument rien en bébé, et qu'elle avait du aider Sally à préparer l'arriver d'Emily, donc elle avait une longueur d'avance. Lui-même ne s'était qu'occupé d'acceuillir ses neveux à l'hopital, une fois que tout était fait, et n'avait aucune idée du matériel nécessaire à l'apparition d'un mini-eux. Elle aurait pu lui faire une liste, certes, mais ça aurait été plus compliqué. Et puis soyons francs. Il préférait l'avoir sous les yeux. S'ils étaient en danger, il la porterait. Elle avait beau avoir gonflé, elle n'avait pas vraiment grossi, au vu de leur régime alimentaire plutôt frugal.

    Une fois sur place, elle commença à remplir, et remplir, et remplir. Allant même jusqu'à lui demander si ce n'était pas trop lourd pour lui. Et pour la première fois depuis un moment, il lui lança un petit regard amusé, accompagné d'un sourire moqueur.

    - Je pourrais porter le monde pour vous deux. Alors ce petit sac ridicule, c'est du pipi de chat, Madame Arlington.

    Un regard vers l'exterieur lui fit acquiescer à la remarque d'Hope. Ils ne pouvaient pas prendre le risque de repartir par ce temps. L'endroit était à peu près clean, ils pouvaient largement passer la nuit ici. Enfin ça, c'était avant d'entendre du bruit.

    Il fit passer Hope doucement derrière lui, et elle murmura. Des vivants. Son corps se tendit, tous ses muscles se bandèrent un à un. Il était prêt à les défendre, pas comme la dernière fois. Pas comme lorsqu'ils avaient été attaqués par les pillards, au bord de la route.

    - Qui est là ? On vous veut rien nous. On a rien qui peut vous interesser.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyVen 30 Déc 2016 - 0:45
Les rayons bleutés de la pleine lune arrivait tant bien que mal à transpercer le rideau neigeux qui s’abattait sur le centre commercial, éclairant légèrement l'entrée et les premiers magasin de la galerie. La crèche semblait calme et paisible, aucun bruit suspect, qu'il ne soit amical ou non, mais cette lueur intriguaient les deux hommes qui se dirigeaient dans sa direction. Jake avait pris la tête, pointant son glock muni d'une lampe torche tactic afin d'éclairer devant lui, et dans l'autre main son couteau, prêt à toute attaque d'un rôdeur, Marcus fermait la marche, couvrant leurs arrières, ne sachant toujours pas si le centre était infesté de morts ambulants qui auraient détecté la présence de morceau de viande choisi et bien chaud, prêt à déguster...

Tel une escouade d'intervention, les deux hommes entrèrent dans la crèche, ils avaient maintenant l'habitude et visiter ce genre de lieu et avaient mis au point une façon de minimiser les risques d'attaque en se protégeant l'un et l'autre à tour de rôle, sans jamais se quitter des yeux, comme s'ils ne formaient qu'un seul homme, doublant leurs visions et leur champs d'actions. Après quelques pas assurés dans la zone, il atteignait le fond de la crèche et s'aperçurent que la lueur venait d'un jouet, une sorte de luciole qui émettait une faible lumière, sûrement une veilleuse pour enfant, mais avec la particularité de se recharger à la lumière du soleil, donc fonctionnant sans pile, ce qui expliquait sa longévité et son état de fonctionnement. Ne sachant pas pourquoi, Marcus ramassa le jouet, et le contempla un instant, il avait du appartenir à un enfant qui fréquentait la crèche et pour la raison que tous connaissait à présent, il avait été abandonné dans ce lieu, séparé de son petit propriétaire... cet enfant était-il encore en vie ? Une étrange question que Marcus se posait souvent lorsqu'il découvrait se genre d'effet personnel durant son périple.

Le tour de la crèche étant effectué les deux homme ressortirent dans la galerie, au dehors la tempête semblait avoir baissé légèrement d'intensité sans pour autant s'être stoppée, les morts quand à eux avait bien vu la présence des deux hommes mais ils ne pouvaient rien contre eux, l'épaisse vitre de l'entrée leur barrant indéniablement le passage.
S'éloignant de l'entrée, Marcus et Jake se devait de partir en direction du grand magasin afin de voir s'il restait encore des denrées alimentaires comme des boîtes de conserves ou des plats sous vides, ils n'avaient plus grand chose à manger et même s'ils avaient déniché un peu de ration dans un petit magasin de Tacoma, et malgré leur rationnement quotidien, le stock n'allait pas leur permettre de tenir encore bien longtemps. Mais au détour d'un embranchement, Marcus remarqua une devanture qui lui était familière , c'était un petit magasin de « high-tech » notamment spécialisé en matériel photo, si on en juger des quelques produits encore visible à travers la vitrine poussiéreuse. Marcus n'avait plus vu ce genre de magasin depuis des mois et demanda à Jake de faire une petite halte afin de voir s'il restait encore des choses qui Les deux hommes prirent possession rapidement de la petit boutique, Jake retourna à la porte afin d'y montait la garde tandis que Marcus se remémorait tant de souvenir juste en touchant un simple objectif photo, des brides de son passé resurgissaient dans sa tête, tant de souvenirs de joie, de peine, d'horreur et d'euphorie, qu'il avait immortalisé grâce à son appareil, et couché sur papier comme témoignage au monde de ce que pouvait être le panel multiple de la nature humaine, de son côté le plus généreux, à son côté le plus sombre...
Après quelques minutes, Marcus ressorti du magasin, il n'avait pas trouver grand chose, juste une petite caméra portative ainsi qu'un harnais pour la mettre sur son torse, il avait eu une sorte d'électrochoc en visitant la boutique, il se devait de reprendre son ancien métier dans ce nouveau monde, car ayant témoigné au monde des horreurs de l'Homme, il témoignerai maintenant des horreurs de la Mort qui dominait à présent notre monde.

Marcus remarqua que Jake ne bougeait plus, tel un chien d'arrêt, il était sur d'avoir entendu quelque chose, et balayait les environs avec sa lampe à la recherche de la source du bruit lorsque soudain une voix d'homme déchira le silence des lieux !

La voix en question leur indiqua qu'ils étaient plusieurs (combien Marcus n'en savait rien encore), qu'ils n'étaient pas une menace et qu'ils n'avaient rien d’intéressant pour les deux hommes. Il était clair que ce nouveau groupe de survivants avait déjà rencontré d'autres « vivants » et qu'il avait déjà été pillé par ces dernier... mais Marcus savait aussi que tout ceci n'était peut être qu'une ruse pour les faire baisser leurs gardes et les rendre vulnérable à une attaque immédiate.

« Nous ne vous voulons aucun mal non plus... » rassura Marcus, «... mais il faut vous montrer si vous voulez que nous vous fassions confiance, c'est donnant-donnant ! »

Marcus posa sa main sur le pistolet de Jake et le baissa, espérant que les mystérieux inconnus comprendraient qu'il n'y avait aucun danger, puis éclaira lui même les environs à la recherche du groupe de rescapé.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 3268
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyVen 30 Déc 2016 - 14:38
« J'y vais. » Souffla-t-elle à Joshua d'une voix presque assurée. Elle attendit juste sa permission. Hope était enceinte jusqu'aux yeux, et ne pas le voir était tout simplement impossible. Qu'importait qui ils avaient en face d'eux, personne ne pouvait se promener avec si peu de scrupules au point d'abattre une femme portant une enfant quasiment viable. Personne. Alors oui, elle jouait sur la fibre sensible et c'était franchement risqué parce qu'on savait pas quel psychopathe pouvait traîner dans les rues, mais quand même.

Se dégageant du dos de Hope, elle se présenta au bout du couloir en levant les mains. Dans l'une d'elle, la hache de laquelle elle ne se séparait jamais depuis la fuite de la ferme, et qui lui avait tant servi jusqu'ici. De toute façon, face aux deux hommes qui étaient là et bien armés, elle n'avait aucune chance de pouvoir faire quoique ce soit à qui que ce soit.

Là, elle s'approcha encore pour être visible sous les lampes des derniers arrivants. Mains toujours levées, elle fut obligée d'en placer une devant ses yeux quand on lui éclaira le visage. Plissant les paupières, fronçant les sourcils, la brune chercha presque à aborder une expression aimable et agréable sans y parvenir. La bienséance se perdait ces derniers temps, et simplement rire ou sourire s'avérait d'autant plus compliqué. Surtout face à d'illustres inconnus qui témoignaient de bonnes intentions, sans les prouver pour l'instant...

« Voilà. » Lança-t-elle simplement en haussant les épaules, l'air de dire que c'était bon, qu'elle avait montré patte blanche, son compagnon aussi et qu'il n'y avait plus aucune raison de se méfier.

Même si des raisons, il y en avait des tonnes. Hope remercia l'aîné des deux hommes d'un signe de la tête quand il fit baisser l'arme au plus jeune. C'était déjà un signe qu'ils partaient sur de bonnes bases. Une approche plus acceptable pour établir un lien diplomatique. De la confiance, même, éventuellement. Elle tourna la tête vers Joshua, légèrement en retrait par rapport à elle, veillant sur sa femme du regard. Elle voyait sur son visage de la méfiance évidemment, mais Josh ne pouvait agir autrement après tout ce qu'ils avaient traversé tous les deux.

Esquissant un sourire qui se voulait rassurant à son homme, elle revint vers les deux autres en se raclant la gorge. S'approchant d'un pas, léger, hésitant, elle reprit la parole :

« On est coincés ici par la neige, et le groupe de rôdeurs dehors tient notre véhicule. » Déclara-t-elle en exposant les faits et simplement les faits. Qui étaient par la même totalement vérifiable. L'un des deux n'aurait qu'à aller jeter un coup d'oeil. Le pickup attendait dehors, et une vingtaine de rôdeurs aussi. « On voudrait partir quand ça se sera tassé et qu'il fera jour.. » Rajouta-t-elle.

Honnête jusqu'aux bouts des ongles, la petite brune ne tarda pas à reprendre la parole : « Sans qu'il arrive quoique ce soit à qui que ce soit. » La future mère était pleine de conscience de ce que le monde réservait. Elle avait affronté bien moins compréhensif. Même si elle ne savait pas encore si ces hommes là étaient compréhensifs. Elle l'espérait, et intimement, souhaitait toucher la fibre humaine qu'il y avait probablement encore en eux.

Pour le moment, ses intentions à elle était tout à fait claire, et elle n'en dérogerait pas. Joshua n'avait par ailleurs pas menti. Ils n'avaient rien qui pourrait les intéresser. A part si l'un des deux était aussi enceinte, auquel cas, Hope se ferait un plaisir de partager des anecdotes de grossesses, et les boutiques où elle avait réussi à trouver son matériel.


Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyMar 3 Jan 2017 - 10:28
    Le regard de Joshua s'était assombri à l'instant même où les deux hommes étaient apparus dans leur champ de vision. Oh, il n'aurait pas eu plus confiance dans les femmes, mais il connaissait l'esprit malade de ses congénères masculins, et le mal qu'ils pourraient faire à son épouse. Son poing s'était serré contre sa cuisse, tandis qu'elle restait en retrait derrière lui. Enfin, visiblement pas pour longtemps, puisqu'elle le contourna pour s'avancer vers eux.

    Il retint fortement son envie de la retenir de toute ses forces, quitte à lui casser le bras. Ca n'aurait pas été productif et aurait montré à leurs interlocuteurs qu'il n'avait aucune confiance en eux. En même temps, ils ne devaient pas en avoir plus à leur égard, n'est ce pas ? Il n'y avait qu'à voir comme les duos se jaugeaient du regard, essayant de savoir qui ferait le premier pas.

    Et ce fut ce petit bout de femme, avec son ventre prêt à exploser, qui s'avanca pour faire le lien entre les hommes. Il l'observait, ne la quittait pas des yeux, tout en se méfiant des réactions en face. Il n'avait pas vraiment peur, parce que le premier qui la toucherait verrait sa tête se séparer de son corps dans la minute. Non, c'est plutôt qui se méfiait d'elle. Il la savait imprévisible, et du coup ne savait pas trop à quoi s'attendre.

    Mais les hommes en face baissèrent leurs armes, et il rengaina son couteau. Prudemment, il s'avanca vers Hope pour la rejoindre, et glisser son bras autour de sa taille. Ce n'était pas une marque d'appartenance, mais plutôt un rappel doux pour elle qu'il était là, qu'il la protégeait. Et bon, d'accord, peut-être que c'était aussi pour leur dire à eux que c'était SA femme, et qu'il valait mieux pas se montrer mal intentionné.

    - Au pire, si vous voulez pas qu'on se croise trop, on peut prendre chacun une aile. De toute façon, on est tous coincés ici le temps que ça se calme dehors, alors autant essayer de faire en sorte que ça parte pas trop en couille, non ?

    Il était plutôt sûr de lui. C'était dans l'interêt de personne que ça tourne mal. Après tout, un jour, deux jours, trois jours, qui savaient combien de temps ils allaient devoir cohabiter ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas EmptyMer 4 Jan 2017 - 23:13
Marcus continuait d’éclairer la gallérie à la recherche du groupe quand une silhouette commença à se mouvoir dans la pénombre, le faisceau lumineux s’arrêta bientôt sur une jeune femme, au visage enfantin, elle ne devait avoir dans la vingtaine passée, mais un détail attira tout de suite les deux hommes : elle était enceinte !!! Effectivement elle arborait un ventre déjà bien rond, trahissant l’imminence de l’accouchement, quoi que le fait qu’elle fut bien fluette puisse aussi accentuer l’effet de proéminence de son ventre. La jeune femme avançait vers Marcus, une hache dans une main et l’autre devant son visage pour ne pas être aveuglée par la torche que ce dernier brandissait en sa direction, aussitôt, il l’abaissa, éclairant le chemin que la jeune demoiselle était en train d’emprunter, « Tu peux baisser cette hache, je te le répète nous ne te voulons aucun mal. », elle n’avait vraiment pas froid au yeux car même si les intentions de Marcus et Jake étaient pacifiques, cela n’était sûrement pas le cas de tout le monde, et pourtant elle était là devant eux, fière et confiante, cependant elle avait annoncé un « nous » et pourtant elle se présentait seule en ce moment… Marcus eu une soudaine crainte que d’autres personnes ne leur tendent un piège et que cette fille ne fusse qu’un leurre pour les y attirer…
La crainte de Marcus se dissipa un peu lorsqu’un homme s’avança à son tour derrière la jeune femme, la prenant par la taille, il devait sûrement s’agir de son compagnon. Faisant un signe de tête à Marcus comme gage de bonne entente, la jeune femme expliqua leur situation qui était bien similaire à celle des deux hommes, la tempête ayant surpris les deux groupes qui avaient trouvé le même refuge.

Le deux jeunes gens exprimait le même désir de ne pas faire de vagues et que cette rencontre fortuite se passe dans les meilleurs auspices mais la façon de le dire était totalement différente : elle était dans la retenue, prête à la concession et à l’échange du moment que personne ne s’en trouvait atteint d’une façon que se soit ; lui était plus sur la défensive et préférait plutôt que les deux groupes ne se séparent et ne se croise pas jusqu’à ce que la situation n’évolue. Marcus étant quelqu’un de socialement addict, la proposition  de la jeune femme lui parla tout de suite mais il fallait encore que les deux groupes ne se fasse pleinement confiance et surtout gagner celle du jeune homme.
Jake conservait l’arme au poing, bien que baissait, mais Marcus s’était mis devant lui pour ne pas que les deux autres ne puisse le voir, s’était une technique que les deux hommes avait mis au point lors d’une rencontre avec des inconnus afin de prévenir de tout mis en danger, et d’intervenir avant de se trouver dans une situation délicate, cependant, Marcus jeta un œil en arrière, faisant comprendre à Jake de ne pas montrer d’animosité envers leur vis-à-vis, de ne pas envenimer une situation qui n’avait rien de potentiellement dangereuse à un détail près : « Je vous fais confiance, mais afin de dissiper tout malaise, mon coéquipier va ranger son arme, et je vous demande d’en faire autant, nous ne sommes pas en danger ici, enfin je ne pense pas. » Jake rangea son arme dans son holster sans remettre la sécurité,  et les deux hommes présentèrent leurs mains vides.

« Voilà, maintenant nous pouvons avoir confiance les uns envers les autres, désolé mais on est jamais trop prudent !!! »

Marcus faisait quelques pas vers les jeunes gens afin d’arriver à leur rencontre, et se présentant en face d’eux, tendit une main amical et afficha un sourire des plus débonnaire.

« Je m’appelle Marcus Miles, et lui c’est Jake Oswald, enchanté de vous rencontrer. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Merry "fucking" Christmas   Merry "fucking" Christmas Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Merry "fucking" Christmas -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: