Partagez | 
 

 Opération 3 : Give me medicine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur
Message
Hernando Álvarez
avatar
Date d'inscription : 19/05/2016
Messages : 918
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mar 20 Déc 2016 - 22:44

De base, les hôpitaux ne correspondaient pas à l'image d'établissements étant des plus chaleureux et agréables dans lesquels on se rendait, mais avec les événements de la dernière année, cette sensation désagréable s'empirait. Tout était évidemment à l'abandon, comme pour tous les anciens lieux publics animés, mais ce lieu était vraiment étrange. L'air et l'ambiance se faisaient lourds et pesants, cependant, peu importait toutes ces bizarreries et le mal-être présent, si les trois amis se trouvaient ici, ce n'était pas pour faire du tourisme.

Lorsque décision fut prise de se diriger vers les urgences par William, qui connaissait mieux que les deux autres les établissements hospitaliers, ils le suivirent sans contester étant donné que l'ambulancier était dans son élément. Des murmures presque inaudibles furent échangés afin de s'assurer tout de même que le groupe ne se lançait pas dans la gueule du monstre. « De toute façon, où qu'on aille, on trouvera des apestosos, alors bon... » ajouta simplement Hernando.

Ils franchirent avec prudence la porte séparant le hall des urgences en scrutant minutieusement les couloirs armes en poing. Le latino regarda sur sa droite où une une petite fenêtre donnait sur une première pièce ressemblant à une salle d’auscultation, en tout cas, il y avait un bureau, des chaises et des trucs de médecin probablement. Un rapide coup d'oeil lancé de l'autre côté de la vitre, aucun mouvement.

Hernando ouvrit alors la porte avant de la refermer aussitôt. « Tu vois, c'est c'que j'disais, y'en a partout. » ironisa-t-il d'un air gêné en regardant Selene. A l'intérieur, il vit une première créature pointer le bout de son nez, de ce qu'il en restait du moins, derrière le bureau et une seconde au niveau d'un meuble de rangement situé de l'autre côté de la porte à la gauche. Peut-être aurait-il dû laisser William regarder pour savoir si l'endroit était prometteur avant d'ouvrir.



MIKE : #576A6E / HERNANDO : #A59450
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mar 20 Déc 2016 - 23:56

- Comme dit, Hernando, peu importe où on ira, y en aura. Mais j'avoue que j'ai peur de trouver un patient "mort" dans chaque pièce du côté des soins.

Il appuya sur le mot "mort" afin d'indiquer qu'il serait surement debout, prêt à croquer n'importe qui entrerait dans la pièce. De toute façon, Hernando se déplaçait déjà vers les urgences, et poussait la porte qui les mènerait peut-être vers le Saint-Graal. Ou du moins, c'est ce que l'ambulancier espérait, car c'était surtout lui qui les avait menés dans cette direction. L'endroit était typique de la majorité des hôpitaux, un long couloir avec des portes de part et d'autre avec au bout ce qui semblait être un guichet et une salle d'attente. Il était ironique de penser que l'on pouvait attendre aux urgences, mais la vérité était que toutes sortes de personnes venaient dans ce secteur de l’hôpital et pour différents maux. Les patients devaient généralement voir une infirmière qui les plaçait par ordre de priorité. William estimait que la porte au fond du couloir, prêt de la salle d'attente et du guichet devait correspondre à la salle d'évaluation de la dite infirmière. Les autres étaient des bureaux de consultation de médecin, il faudrait donc en visiter quelques-unes.

L'hispanique en ouvrait déjà une, et ce qu'il découvrit lui fit la refermer aussitôt. La chance n'y était pas, un médecin, peut-être accompagné d'un patient infecté était resté enfermé dans cette pièce depuis l'apocalypse. Cet hôpital n'avait pas été nettoyé de la même façon que son lieu de travail, il n'avait noté aucun cadavre tué par balle, mais il n'avait pas fait l'analyse non plus.

- Laisse, il est assez probable que toutes les pièces contiennent le même genre d'équipement. Autant passer à la prochaine et espérer en trouver une vide. l’aîné marqua une pause en regardant Selene, espérant son approbation puisqu'il sentait qu'il jouait sur son terrain en donnant le plan de match, mais il reprit tout de même. Je propose qu'on se sépare, on pourra ouvrir plus de portes comme ça.

Discrètement, il se dirigeait déjà vers la porte opposée à celle qu'avait ouverte Hernando. Peut-être aurait-il plus de chance avec celle-ci. Il tourna lentement la poignée et poussa la porte pour découvrir, sur la table étendue, le cadavre d'une patiente qui avait dû attendre une éternité avant d'être ausculté. Peut-être même l'avaient-ils mis là, car il n'y avait plus de chambres pour les patients. Il referma alors doucement la porte comme il l'avait ouverte, se tourna vers ses compagnons, hochant négativement de la tête pour leur indiquer que cette pièce n'était pas pour eux.

Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 2599
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mer 21 Déc 2016 - 8:13

Hernando avait rétorqué que de toute façon, il y aurait des rôdeurs partout, et William l’appuya en confirmant que les urgences étaient sans doute le meilleur choix. La musicienne ne résista pas plus : ils avaient raison, elle cherchait surtout à avoir le sentiment qu’ils faisaient le bon choix. Elle ne l’avait pas trouvé, mais peut-être était-il simplement illusoire de vouloir être tranquillisée alors qu’ils exploraient un bâtiment imprégné jusqu’à l’os par la mort.

Une première porte fut ouverte, puis refermée. Pourquoi ? Sur le coup, Selene se demanda pourquoi l’hispanique n’était pas rentré pour matraquer les cadavres et faire place nette. Après tout, ils venaient de venir à bout d’une dizaine de charognes dehors. Ici, elle n’avait cru n’en apercevoir que deux, furtivement, c’était largement jouable. Ils auraient pu, ensuite, fouiller tranquillement la salle. L’ambulancier répondit sans le savoir à ses interrogations : ils pourraient trouver la même chose ailleurs ? Dans ce cas, autant tenter le risque 0, oui.

La pianiste sentit qu’il la regardait, alors elle hocha la tête, non sans pouvoir s’empêcher de faire une moue qui trahissait son adhésion partielle. Quant à se séparer, elle n’était pas d’accord « du tout ». A ses yeux, c’était le meilleur moyen pour que l’un d’eux se fasse surprendre, voire blesser. Ils devaient faire vite – certes – mais surtout bien.

- On reste ensemble, trancha-t-elle sur un ton sans équivoque, et si jamais on ne trouve aucune pièce vide, il va bien falloir qu’on tente notre chance avec celles occupées, ajouta-t-elle à mi-voix en voyant William refermer la porte qu’il venait d’ouvrir, si des rôdeurs sont à l’intérieur, ça veut dire que personne n’a encore pillé la pièce. Je ne veux pas qu’on passe à côté de quelque chose.

Ça lui paraissait assez logique dit comme ça. Pourtant, elle s’accorda à ne pas piétiner la prudence des garçons et se dirigea vers la salle voisine. Son couteau à moitié levé, la main sur la poignée, Selene attendit, ouvrit, et… se trouva face à un mordeur qui se jeta immédiatement sur elle. Elle eut beau avoir le réflexe de refermer le panneau, un bras putréfié eut le temps de se mettre en travers de la route de la porte pour agripper son blouson. Puis un autre membre apparut, et un autre, et un autre… il devait y avoir trois ou quatre rôdeur là-dedans. Ils grognaient, râlaient, causant un vacarme qui paraissait exciter les morts découverts plus tôt par Hernando. Les mains qui ne jaillissaient pas bêtement pour tenter d’attraper la jeune femme tiraient la porte en arrière. Elle dut lâcher sa lame pour retenir la poignée à deux mains, mais le rapport était vite vu : elle n’avait pas assez de force.


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Hernando Álvarez
avatar
Date d'inscription : 19/05/2016
Messages : 918
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mer 21 Déc 2016 - 12:52

Pour le moment, le groupe préférait ne pas perdre de temps à achever les apestosos présents dans les pièces, mais comme Selene l’indiquait, il faudrait agir à un moment ou à un autre d’autant plus que si les créatures étaient toujours présentes, cela signifiait que les lieux n’avaient pas été nettoyés et encore moins fouillés. Autant dire que ça pouvait tout à fait en valoir la peine. Mais les trois premières ouvertures de portes ne furent pas un réel succès étant donné que ces dernières restaient occupées pour l’instant, créant une agitation encore plus forte au fur et à mesure.

La cheffe fut la dernière à actionner le mécanisme d’une poignée sauf que contrairement aux deux précédentes, elle ne parvint pas à refermer assez rapidement si bien que des rôdeurs s’agrippèrent à sa veste l’empêchant de se mouvoir comme il le fallait. Malgré ses tentatives, elle ne parvenait pas à prendre le dessus, rien d’illogique vu le nombre de bras se glissant dans l’ouverture. « On peut pas dire qu’on soit chanceux là… » constata amèrement Hernando en venant aider sa camarade.

Il posa rapidement ses mains sur celles de la brune et tira en arrière de toutes ses forces, tout en essayant de ne pas écraser celles de son amie, en espérant vainement qu’ils réussiraient à la fermer malgré la multitude de membres présents. Sa batte, comme le couteau au sol de Selene ne leur serait pas d’une grande aide, mais l’ambulancier lui avait quelque chose de bien plus pratique ; sa machette. « Will, on a b’soin d’toi. » dit le latino avec un sourire en coin en lui indiquant du regard l’arme de l’homme.



MIKE : #576A6E / HERNANDO : #A59450
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4173
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mer 21 Déc 2016 - 18:22



Give me medicine


Décidément, la chance ne vous a pas accompagnés. Et vous en êtes désormais certains lorsque de nouveaux râles résonnent dans le couloir où vous vous trouvez. Les auteurs ne tardent pas à se dévoiler, apparaissant d’un autre couloir, perpendiculaire au vôtre. Déjà en mauvaise posture, vous devrez aider Selene à se dépêtrer de la situation. Mais vous devrez également prendre en compte les trois anciens pompiers qui progressent dans votre direction.

Il semblerait que les grognements de leurs congénères les aient attirés jusqu’à vous. Trois de plus ? Au stade où vous en êtes cela ne fait pas vraiment de différence. Sauf qu’un détail change. Vos compétences à perforer leurs cerveaux seront quelques peu inutiles car les trois morts portent encore leurs casques de protection ainsi que la plupart de leurs équipements, réduisant considérablement votre champ d’action.

Faites preuve d’ingéniosité et d’organisation. Vous êtes pris en tenaille, à vous de voir comment vous réussirez à vous en sortir.

Quel problème allez-vous régler en premier ?




• La fouille des pièces reprendra une fois le problème réglé.
• Les rôdeurs progressant dans le couloir se trouvent à 10 mètres de votre position. Ils n’ont aucune difficulté à marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mer 21 Déc 2016 - 20:45

Le moins qu'on puisse dire, c'était que Selene pouvait être ferme quand elle le désirait. Elle ne voulait pas que l'on se sépare, et peut-être était-ce mieux ainsi en effet, surtout après l’ouverture de sa porte. Visiblement, quelques rôdeurs attendaient avec impatience derrière la porte lorsqu'elle l'ouvrit puisque ceux-ci s'attaquèrent directement à elle, au point où elle n'était plus en mesure de refermer la porte.

Même avec l'aide du latino, ils ne pourraient pas refermer la porte aussi facilement, car déjà, un bras était sorti pour retenir la musicienne, et plusieurs doigts s'étaient glissés dans l’entrebâillement de la porte. Hernando n'avait pas l'armement adéquat pour aider la jeune femme et tirer de toute leur force n'apporterait absolument rien de plus à la situation. William acquiesça, courant rapidement en direction de ses compagnons. Arme au poing, il frappa un premier coup sur le bras qui retenait sa chef. C'est à ce moment qu'il entendit les râlements derrière lui. Le bruit avait dû les attirer, trois pompiers qui se traînaient sans aucune difficulté dans leur direction. Leurs pas aisés les amèneraient en un rien de temps au niveau des trois aventuriers.

- Non mais c'est sérieux! On a un problème! Lâchez la porte, on a pire derrière!

L'ambulancier était assurément sous le coup du stress et de l'adrénaline en prononçant ses paroles puisqu'il assénera sans attendre un nouveau coup qui fit se séparer le bras qui retenait Selene du corps derrière la porte. Celle-ci relâchée par l'étudiante et l'hispanique, une paire de yeux cherchait à voir ce qui se passait dans l'ouverture de plus en plus grande de la porte. Sans attendre, Will frappera un nouveau coup entre cette paire de globules plaintive. Le mordeur ne venait pas que de perdre un bras, mais il venait de perdre ce qui l'animait. La porte continuant lentement sa course, deux autres formes se tenaient là devant eux. Ils étaient maintenant coincés entre ses nouvelles formes et les pompiers derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 2599
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 3 : Give me medicine   Mer 21 Déc 2016 - 21:17

- ’tain de… merde !

Les vulgarités sifflaient entre les dents de la musicienne. Ses muscles hurlaient déjà de douleur, mais elle ne pouvait pas lâcher. La main putride était trop bien refermée sur son blouson : si la porte s’ouvrait, elle serait happée à l’intérieur. Hernando lâcha sa batte pour venir faire la différence, tirant à son tour pour résister aux rôdeurs, mais ça suffisait à peine. Ils avaient de la force et surtout : ils ne s’épuisaient pas. Selene était trop occupée à pâlir, et à vainement essayer de se dégager pour appeler à l’aide mais heureusement, l’hispanique n’avait pas perdue son sang froid. Il souriait en plus ?!

Premier coup de machette. La chair morte fut entamé, l’os fendu, mais la prise demeurait la même. La jeune femme sentait la sueur glisser sur ses joues et dans son cou qui se crispaient. Quand William signala qu’ils avaient un problème, elle faillit lui répliquer que « oui effectivement, elle s’en était rendue compte ! » mais ce n’était pas de ça qu’il s’agissait.

- Oh merde !

Ça lui avait échappé, un gros murmure bien chuintant. Trois mordeurs ? En combinaison de pompier ? A première vue, il n’y avait pas d’accès facile à leur crâne, c’était bien leur veine. Deuxième coup de machette : elle était libre, alors elle suivit le conseil qui consistait à lâcher la poignée. Ils étaient trop peu pour se battre sur deux fronts en même temps, il fallait choisir, et choisir vite.

- Hernando, retarde-les !

Un pour trois, l’équation n’était pas équilibrée, la pianiste le savait, mais elle n'avait rien de mieux en stock. Elle devait faire appel à des trésors de retenu pour ne pas crier. Le ton était monté pourtant, la faute à l’adrénaline, couvrant légèrement le vacarme des cadavres. Alors qu’elle se dépêchait de ramasser son couteau, l’ambulancier neutralisait la première charogne à passer sa tête dans l’ouverture. Bien. La porte s’ouvrit complètement : seulement deux silhouettes, ils avaient un peu de « chance » dans leur cascade d’emmerdes. Laissant une victime à William, elle fondit sur le rôdeur le plus chétif comme un chat enragé et planta sa lame dans son front avant qu’il n’ait pu lutter.

La dépouille s’effondra mollement dans l’embrasure de la porte, tandis qu’elle revenait vivement pour prêter main forte à son complice. Enfin… comment ? Les coups de batte n’avait pour ainsi dire aucun effet, pas plus que les repousser à bout de bras. Si elle voulait éviter de sortir son glock en plein milieu de l’hôpital, il allait falloir les séparer suffisamment longtemps pour pouvoir les poignarder par en-dessous de leur visière…


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 3 : Give me medicine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: