Partagez | 
 

 Opération 2 : Beware the apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Dim 18 Déc 2016 - 11:27

Dwight préféra ne rien ajouter en entendant la réflexion de Juliane concernant Nathaniel, il n’était pourtant pas si possessif d’habitude, mais il avait envie de raller parce que Juliane était sienne du moins c’est ce qu’il voulait au fond de lui sans avoir le courage de se l’avouer. Il était évident qu’à deux par-là, il était parfaitement assez pour tout fouiller, il ne s’attendait cependant pas à voir la brune réapparaitre avec son sac rempli de chose utile. C’est vrai qu’ils avaient un peu pris d’assaut les lieux sans qu’il ait pu dire quoi que ce soit et qu’ils avaient maintenant des sacs remplis alors que le sien était vide.

- Je suis sûr que vous avez déjà fait le ménage, mais au pire on peut échanger nos sacs. Les livres ça m’intéresse, enfin des fois et dans certaines conditions.

Il avait lu des livres, il s’en rappelait assez pour pouvoir dire qu’il avait un auteur préféré. Un dénommé Isaac Asimov s’il devait le nommer, c’était vieux et sans doute démodé pour la plupart des gens, mais pas pour lui. Il n’avait pas toujours voulu devenir ingénieur et pourtant, il avait eu la force et c’était justement grâce à cet homme qui lui avait donné tout ce dont il avait besoin pour ça. Enfin, il n’allait pas faire un débat intérieur sur sa vie. Il rejoignait Nathaniel sans rien dit et repris la recherche de nourriture. Tout ce qui était utile et pas encore ne prit pas les deux autres devait être embarqué. Son sac se remplit d’un ou deux trucs avant qu’il ne se rende à l’évidence qu’il avait déjà tout bien nettoyé.

- On est parti pour l’autre côté du coup, il n’y a rien ici.

Il venait de sortir de la réserve et était en train de tendre son sac à Juliane qu’il savait moins lourd que le sien avant de mettre l’autre sur ses épaules. Ce n’était pas vraiment de la galanterie, simplement parce qu’il lui avait proposé et qu’elle pouvait toujours broncher, c’était trop tard à présent il ne le retirerait pas de son dos. Au pire, ça lui donnerait une raison supplémentaire de raller. Il contourna le tas de livres au milieu de la pièce avec un air dédaigneux. Il fit l’effort de ne pas marcher dessus par respect pour les deux autres en même temps ce n’est pas comme s’il ne les avait pas déjà écrabouillés une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4800
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Lun 19 Déc 2016 - 23:26



Beware the Apocalypse
Vous avez récupéré ce que vous pouvez en termes de vivres, vos sacs sont remplis, c’est une excellente nouvelle. Pour autant, vous choisissez de continuer à explorer le bunker et vous dirigez vous l’autre pièce. Il fait toujours sombre, froid, et la pestilence de la mort s’accroche aux murs et imprègne vos vêtements. Au moment où Dwight allait poser la main sur la poignée de la porte pour la tirer, vous vous apercevez que celle-ci bouge toute seule, et un râle cadavérique accompagne le mouvement.

Trois rôdeurs se trouvent dans l’entrée : une femme aux longs cheveux filasses, un adolescent et un petit garçon d’une dizaine d’année. Tous sont en tenue de tous les jours, bien plus propre que les mordeurs abattus jusqu’à lors, ci ce n‘est qu’ils présentaient des blessures par balles. Dans la poitrine, ou dans le ventre ; des plaies qui avaient saigné abondement, signe qu’elles étaient ante-mortem.  


***

Vous devez d’abord venir à bout des trois rôdeurs. Ils sont chétifs, pas difficiles à maîtriser au premier abord, mais les lieux exigus ne jouent toujours pas en votre faveur.
- Lancez chacun 1 dé spécial : si vous obtenez 3 échecs, l’un de vous tombe pendant l’affrontement et brise une partie des vivres sous verre récoltées dans la réserve.

Une fois les mordeurs abattus, vous pouvez librement explorer les lieux. Le plan vous aidera à en connaître toutes les pièces, que vos lampes torches vous aideront à découvrir. La mise en œuvre vous appartient, mais vous devez chacun effectuer 1 lancer de dé normal pour déterminer du succès de vos fouilles.
- Si vous faites 1 ou 6 : vous trouvez des ressources médicales de première nécessité (pansements, bandages, biafine, désinfectant, aspirine,…)
- Si vous faites 2 : vous trouvez quelques sucreries cachées par l’adolescent.
- Si vous faites 5 : vous trouvez une boîte de munitions.
- Si vous faites 3 ou 4, vous êtes bredouille.

Jouez autant de fois que vous voulez jusqu’au 22 décembre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Mar 20 Déc 2016 - 0:21

Lorsqu’il posait la main sur la poignée, il sentit que quelques choses clochaient. Il ne s’attendait pas à ce que la porte se retrouve aussi facilement à bouger. Entre ça et le sjeler d’un mètre les bras levés qui se jetait sur lui. Il fallait l’admettre, il était surpris et le problème quand on est surpris c’est qu’on sursaute et quand on a un sac sur les épaules et bien on se déséquilibre, il tenta tant bien que mal de se rattraper quelques parts, mais c’était tout simplement impossible…

Boum ! Un norvégien par terre terrassé par un gamin zombie qui c’était visiblement fait tirer dessus à plusieurs reprises. Un bruit de verre brisé se fit entendre dans son sac, enfin plutôt celui de Juliane pour le coup. Il sentait qu’il allait se faire engueule assez rapidement, il protégea par on ne sait trop quel miracle son arbalète qui avait atterri un peu plus loin et sa lampe torche avaient roulé assez loin de lui en éclairant un endroit inintéressant. Il y avait toujours le truc qui était en train de grogner au-dessus de lui et qu’il maintenait à une distance raisonnable de son corps en lui tenant le cou.

- J’avoue que j’aurais bien besoin d’un coup de main là soit avant que celui-ci me croque soit que ce soit ses copains là-bas.

D’un geste de tête, il désigna les deux autres rôdeurs qui étaient en train de se rapprocher un peu trop de ses grandes jambes, il bougeait comme il pouvait essayant de maintenir ses jambes hors de portées de leurs bras décharnés. Il n’avait pas envie de mourir aujourd’hui. Il tentait d’attendre son couteau d’une main, mais le cadavre d’un gamin de dix ans était en train de le tenir au respect, c’était un coup au moral pour le Norvégien, mais que pouvait-il faire de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel L. Wright
Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 12/05/2014
Messages : 521
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Mar 20 Déc 2016 - 12:28

Apparemment, les choses ne pouvaient pas se dérouler simplement. Alors qu'ils se rendaient de l'autre côté du bunker, ils tombèrent sur trois rôdeurs, une femme, un adolescent et un enfant, qui avaient visiblement été tués par balle. Ce n'était pas le genre d'information à prendre à la légère, et Nathaniel ressentit un désagréable frisson courir le long de son dos. Dans le genre mauvaise intuition... Mais bon, ces morts-vivants se trouvaient entre eux et leur potentiel butin, il fallait bien s'en débarrasser. Dwight s'avança le premier, après avoir ouvert la porte et découvert les créatures, et emporté par l'élan plus le cadavre de l'enfant qui l'attaquait, s'étala par terre de tout son long. Ce faisant, il bouscula Juliane et provoqua un bris de verre dans son sac. Une partie parvint à déborder par terre, suivi de l'odeur caractéristique du vinaigre.

« Merde bro', les cornichons !


Voyant que la petite créature était en train de tenter furieusement de mordre son ami, il donna un bon coup de pied dans les côtes du rôdeur, l'envoyant valdinguer dans la pièce. Il ne pesait pas grand-chose, à vrai dire. Puis, comme les autres approchaient, il abattit l'adolescent mort-vivant qui avait pris de l'avance sur sa mère. Un simple coup de couteau bien placé directement dans la tempe, et il put repousser le cadavre en espérant que le rôdeur adulte se prendrait les pieds dedans. Puisqu'il avait quelques secondes, il se tourna vers le Norvégien qu'il aida à se relever.

- Faut régler son compte au gamin, il va revenir. »

Après tout, il ne l'avait pas abattu, seulement envoyé au diable. La petite créature poussait des grognements affamés en se redressant péniblement, apparemment pressée de revenir à la charge et de goûter à de la viande fraîche. Cette fois, ils seraient tous prêts à la recevoir. Il y avait dans ce coin du bunker pas mal de placards et de meubles à fouiller également, mais le cascadeur avait dans l'idée qu'ils ne devraient pas s'attarder plus que de raison. Le corps de l'homme qu'il avait fouillé à l'entrée, qui avait été abattu d'une balle dans la tête, maintenant trois morts avec des marques de balles ante mortem... Bon, cela pouvait aussi être un simple témoin du passé, mais si au contraire il y avait un risque que les responsables reviennent... D'un autre côté, pourquoi auraient-ils laissé la porte ouverte et des denrées derrière eux ? Nathaniel préféra ne pas se torturer l'esprit trop longtemps. La première chose à faire était d'éliminer le danger immédiat. Ensuite ils aviseraient.


This world is a fucking joke
Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Mar 20 Déc 2016 - 15:17

Juliane n'avait rien dit pour l'échange de sac. La façon dont il venait de lui répondre au sujet des livres était bien étrange, alors elle n'avait pas envie de le voir faire la gueule plus que ça. Et puis ça devait certainement être de la galanterie. En tout cas c'était gentil, donc elle prit le sac qu'il lui avait tendu, lui donnant le sien. Les poids n'étaient pas le même c'était un fait. Tant mieux, elle serait moins gêné ou ralentit s'il fallait se mettre à courir d'un coup. Après tout ils ne savait pas ce qui allait leur tomber dessus dans la pièce d'en face.

D'ailleurs elle était tout juste prête, elle n'avait même pas encore rejoint le couloir que Dwight venait de pousser la porte. Aller savoir comment il s'était démerdé, en l'espace de quelques secondes il se retrouva au sol, avec ce qui semblait être un enfant… un enfant qui voulait le bouffer. D'ordinaire Dwight s'en sortait bien, il était même capable de faire une réflexion si on avait l'audace de lui venir en aide. Nath géra la situation, venant en aide au norvégien. C'était pas plus mal parce qu'elle était restée là, sur place comme une conne. Enfin si elle avait juste avec Dwight peut-être qu'elle aurait bougé, mais là… En fait elle était juste resté bloqué sur le petit corps du gamin…

Elle avait toujours du mal lorsqu'elle se retrouvait nez à nez avec des enfants… Il lui avait fallu du temps pour encaisser et affronter des adultes, les enfants c'était encore délicat, ça lui faisait trop mal au coeur. Oui ba elle était une nana et malgré les apparences elle avait une âme sensible…

Lorsque Dwight fut à nouveau debout sur ces deux pieds, elle posa sa main sur son épaule et dit : « -ça va ? Donne moi le sac. » Non pas qu'elle voulait récupérer son sac, il n'y avait rien de précieux à l’intérieur cette fois-ci. Elle voulait juste qu'il ne soit pas gêné dans ses mouvements. Les garçons étaient assez de deux pour réglé leur compte aux rodeurs qui restaient. Sur le pas de la porte, la jeune femme restait tout de même sur ses gardes, trouvant les lieux de plus en plus étranges, n'étant pas certaine de vouloir connaître la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Mar 20 Déc 2016 - 15:47

Il était toujours en prise avec le gosse quand une odeur de vinaigre lui arriva alors au nez, visiblement dans son sac il devait y avoir avant un bocal de cornichon et il venait de se briser en mille morceaux. C’était une certitude, la remarque de Nath aurait pu le faire rire dans d’autre circonstance. C’est-à-dire si une créature n’était pas en train de tenter de lui bouffer la cervelle dans l’instant présent. Il pesta contre son ami qui était déjà en train de l’aider.

- Fallait ouvrir la porte si tu ne voulais pas que je tue une famille de cornichon !

Une famille de cornichon, il commençait déjà à s’attacher. Bientôt, il aurait un nom s’ils continuaient dans cette lancée. Il souriait doucement, c’était débile, mais au moins maintenant, il était de nouveau sur ses pieds. Juliane était resté un peu en retrait, mais le Norvégien était bien trop concentré par ce qui venait juste de se passer pour véritablement réaliser. Il regardait Nath et le remercia d’un geste de tête.

- Je suis désolé ton sac va puer la mort pendant un moment maintenant…

Il se tourna vers Juliane en disant ça avec un air sincèrement désolé avant de retirer le sac et de lui confier comme elle venait de lui demander. Il comprenait bien qu’elle leur laisser gérer ce qui allait arriver ensuite. Il était prêt à faire face en tout cas. Il ne lui fallait pas longtemps pour faire volteface, sortir son couteau qu’il n’avait pas pu récupérer avant de regarder le danger droit dans les yeux. Ici le danger avait la forme de rôdeur avec des fringues recouvertes de sang, mais ce n’était pas terminé.

- Il est temps de me venger !

Le norvégien était sur ses pieds et il était prêt à se battre. Il n’avait toujours pas récupéré sa lampe torche, mais c’était un détail, son couteau était déjà en l’air et il était prêt à aller le planter dans la gueule à ce gamin. Il laissait les autres sjeler à Nathaniel, il serait bien capable de tout gérer tout seul, maintenant c’était devenu personnel. Il n’y avait plus que la lame de son couteau et la gueule du mioche qui l’avait fait tomber. Gamin ou pas Dwight n’en avait strictement rien à faire. Il se jeta littéralement dessus avant de lui planter le couteau dans le crâne. Il avait envie de transformer le rôdeur en charpie, mais ce n’était qu’un gosse alors il fit de son mieux pour se retenir. Il sera les dents et lâcha sa victime.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel L. Wright
Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 12/05/2014
Messages : 521
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Mer 21 Déc 2016 - 23:19

Nathaniel était encore à demi sous le choc de la perte brutale de braves cornichons qui n'avaient rien demandé à personne. D'autant que dans le sac de Juliane, il y avait peut-être d'autres bocaux qui avaient cassé... Mais pour évaluer les dégâts, il allait falloir attendre un peu. Par esprit de revanche, Dwight s'était jeté sur l'enfant mort-vivant pour lui régler son compte. Et puisque la seule femme du groupe s'était mise légèrement en retrait, lui-même se porta à la rencontre de la dernière créature, une femme également, qui avait rattrapé son retard sur les plus jeunes. Avec un râle, elle referma son étreinte glacée sur les épaules du cascadeur, mais avant qu'elle ait pu envisager de le mordre, il plongea la lame de son couteau dans son crâne. Les bruits cessèrent net, et la chose s'affaissa au sol comme un tas de linge sale. Du bout du pied, il la poussa légèrement hors de chemin, se penchant pour essuyer sa lame sur les vêtements.

« Je crois que la voie est libre...

Maintenant que le Norvégien avait réservé un sort identique à l'enfant monstrueux, plus rien ne semblait prêt à les agresser. Ils avaient une vue relativement dégagée sur la pièce qui les entourait, sans mauvaise surprise cachée à ce qu'il semblait. Ne perdant pas de temps, Nathaniel entreprit de commencer à fouiller les meubles. Il n'avait pas envie de voir quelle autre mauvaise rencontre pouvait leur proposer le bunker. À l'air libre, cela l'aurait sans doute beaucoup moins gêné... mais là, ils avaient de gros risques de finir piégés, alors autant ne pas traîner. En ouvrant les portes d'un meuble bas masqué par des rideaux, il fit une trouvaille intéressante pour eux.

- Ah, j'ai trouvé des médocs. Quelques boîtes avec en plus du matériel de premiers secours.

Le cascadeur ne perdit pas trop de temps à regarder en détail ce dont il s'agissait. De la pommade, de l'antiseptique, de l'aspirine... Ce genre de choses. Il fourra tout dans son sac, faisant de la place comme il se devait en écartant ce qui s'y trouvait déjà, puis il continua sa fouille, encouragé par sa découverte.

- Ça donne quoi de votre côté ? »

S'ils avaient de la chance, les deux autres feraient des trouvailles similaires. Et s'ils parvenaient ensuite à rejoindre sans encombres la voiture, ce serait une journée on ne peut plus rentable pour eux. Pourtant, ils étaient initialement mal partis... A présent, même avec la perte d'une tribu de cucurbitacées innocente, cela devenait une bonne journée. Il y avait de quoi se laisser aller à l'optimisme.


This world is a fucking joke
Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 2 : Beware the apocalypse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» rapport de bataille apocalypse
» Salle d'opération section civile
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: