Partagez | 
 

 Opération 2 : Beware the apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4453
MessageSujet: Opération 2 : Beware the apocalypse   Jeu 8 Déc 2016 - 7:58



Beware the Apocalypse
Vous êtes à la campagne, au milieu d’une série de champs qui borde la rivière Snohomish et les nuages cachent le soleil qui vient à peine de passer son zénith. Même les coins désolés peuvent avoir un intérêt désormais, car sur cette propriété, vous avez fait une découverte qui pourrait améliorer votre quotidien. Comme une gueule béante qui n’attend que de vous avaler, l’ouverture de ce qui devait être un bunker survivaliste vous nargue en silence. A voir l’état du mécanisme et l’amoncellement de feuilles mortes sur les premières marches, la trappe est soulevée depuis un moment.  

Autour de vous, il n’y a rien d’autres que des friches, une maison de fermier abandonnée que vous savez déjà dénuée d’intérêt et… un cadavre, à quelques mètres de là. Un homme, le crâne explosé, qui tient serré dans sa main rigidifiée un vieux six coups déchargé. D’ailleurs, il n’est pas votre seule compagnie : un rôdeur, encore loin, traîne la patte dans votre direction. Quant à savoir ce qu’il y a dans les ténèbres sous vos pieds ? Il va falloir le découvrir…


***
Ce tour sert d’introduction. Vous pouvez jouer autant de fois que vous voulez pour préparer votre entrée, tant que vous n’allez pour l’instant pas plus loin que les premières marches de l’escalier. Quand vous êtes prêts pour la suite, signalez-le ICI.

Aussi, si vous avez amené du matériel particulier ( trousse de soins, lampes torches... ) merci de le signaler quelque part dans vos posts !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Jeu 8 Déc 2016 - 9:28

Pour le moment la sortie avait quelques peut été déprimant, ils n’avaient rien trouvé d’intéressent. Dwight ne désespérer pas trop ils n’étaient pas encore sur le chemin du retour et ça impliquait qu’il pouvait encore trouver de quoi survivre un jour de plus en préparation de l’hiver qui arrivera bientôt. Son regard glissait autour d’eux et finalement se posa sur ce qui ressemblait à l’ouverture d’un bunker. Il n’avait jamais compris l’obsession des Américains pour ce genre de truc, mais aujourd’hui il était bien content de savoir qu’il y avait des abrutis qui s’amuser à stocker absolument tout et n’importe quoi, ça leurs facilités grandement la vie.

- J’ai l’impression qu’il y a un truc on ne peut plus cool par là.

Il pointait du doigt l’entrée du bunker pour indiquer aux autres où son regard était en train de se poser. Il était on ne peut plus excité à l’idée de descendre à l’intérieur. Il ne savait pas encore quel genre de danger était en train de l’attendre en bas, mais c’est justement ça qui rendait l’excursion intéressante. Il n’avait pas grand-chose dans son sac à dos, mais la lampe torche qu’il avait prise allait sans doute se monter on ne peut plus utile. Il retira rapidement une bretelle pour la récupéré, il réinstalla correctement son sac à dos et prépara par la même occasion une flèche de son arbalète.

- On descend dans quel ordre ? Je peux ouvrir la marche ça ne me pose pas de problème… Est-ce qu’on tente de refermer la porte derrière nous, au cas où ?

C’était sans doute un peu fou de vouloir s’enfermer dans un endroit où l’inconnue les guettait, mais si un groupe de sjeler ramenait leurs culs et commençait à s’engouffrer dans les escaliers ce ne serait pas non plus très rassurant. Il y en avait un peu plus loin qui était en train de vagabonder un peu plus loin. Il était certain qu’il ne représentait pas vraiment une menace pour le moment. Il attendait simplement l’avis des autres avant de bouger. Pour une fois Dwight la tête de mule se rendait bien compte qu’être en groupe était un avantage et non un inconvénient. Il faut croire que sa dernière sortie lui avait mis un peu de plomb dans la tête, heureusement pour lui, pas au sens propre du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel L. Wright
Leader | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 12/05/2014
Messages : 495
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Jeu 8 Déc 2016 - 19:18

Un temps nuageux, un paysage d'automne qui passait progressivement à l'hiver, autant de signes que les survivants devaient se hâter de constituer des réserves. À la manière des écureuils, le groupe avait commencé à amasser vivres et matériel... mais ce n'était jamais suffisant. Plus le temps passait, et plus il leur fallait être attentifs au fait d'explorer de nouvelles zones pour ne laisser passer aucune ressource. Nathaniel était parti avec Dwight et Juliane pour essayer de trouver des denrées utiles, laissant derrière lui sa famille. Alors qu'ils roulaient, ses pensées voguaient vers elle. Ce ne fut toutefois qu'un bref moment de rêverie, puisqu'ils se retrouvèrent bientôt à pied pour ratisser une nouvelle zone. Une zone qui allait leur offrir une situation totalement inédite, qui ne s'était jamais présentée jusqu'alors.
Au milieu des champs abandonnés, à la végétation jaunie et agonisante, quelque chose attira l'attention du Norvégien qui signala ce fait à ses compagnons. Alors qu'ils approchaient, ils se retrouvèrent bientôt devant la porte ouverte d'un bunker ayant sans doute appartenu à un survivaliste quelconque. Alors que le blond semblait excité comme une puce à l'idée de descendre fouiller, le cascadeur observa quelques instants la gueule béante et sombre. Heureusement qu'il avait pensé à prendre une lampe torche. Même si le fait de trouver l'abri ouvert n'était pas forcément bon signe, il ne pouvait s'empêcher d'être peu à peu gagné par l'enthousiasme de son ami. À sa question, il répondit par un haussement d'épaules perplexe.

« Ça dépend... Tu préfères finir enfermé avec des rôdeurs là-dessous, ou bloqué en bas avec des rôdeurs qui descendent ?

Nathaniel se désintéressa un instant de l'ouverture en avisant une forme couchée par terre, contrastant avec les couleurs tristes de la campagne hivernale. Avec son pull rouge à motifs noirs, on aurait dit une sorte de... parodie à mi-chemin entre la fleur et l'insecte. En s'approchant, il vit que le mort avait le crâne exposé. Et puisqu'il serrait une arme dans sa main rigide, il était probablement normal lorsqu'on l'avait abattu. Mais qui ? Il n'aurait trop su dire si c'était récent, le cadavre ayant été exposé aux éléments.

- D'ailleurs, on n'est pas tout seuls, venez voir... »

Le cascadeur se pencha pour ramasser le six-coups que tenait le mort. Il dut forcer et lutter un moment avant de réussir à le récupérer, en faisant craquer atrocement les doigts du cadavre. Il vérifia le chargeur et eut une moue blasée. Vide. Évidemment. En se redressant, il avisa le rôdeur qui approchait. Il était encore loin, mais ils devraient s'en occuper à un moment...


This world is a fucking joke
Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Jeu 8 Déc 2016 - 19:50

L'hiver… Le froid, le vent, la neige… La nature qui meurt peu à peu. Rien de très beau à voir… Rien qui puisse faire sourire Juliane à mesure que le véhicule roulait dans l'unique but de trouver des vivres. Le groupe avait besoin de ça pour passer les prochains mois, c'était impératif. Alors c'était à trois cette fois-ci qu'ils étaient partis en mission de réapprovisionnement. Elle n'aimait jamais trop laisser Megan et les jumeaux seuls à la maison. Il y avait toujours Cody dans le coin. C'était déjà ça. De toute façon c'était mieux d'être trois aujourd'hui. En espérant qu'ils trouvent enfin à manger et tout ce dont ils avaient besoin en plus.

C'était en balayant ce paysage morne du regard qu'elle avait fermé la porte du pick-up avec lenteur. La jeune femme mit son sac à dos sur ses épaules, avisant que son 9mm était bien fixé à sa ceinture, tout comme son couteau. Elle avait également prit soin d'emporter une lampe torche, ainsi qu'une trousse de premier secours. C'était avec Nath et Dwight qu'elle était partie, ce qui augmentait le risque de bobo. Jill remonta la fermeture éclair de sa veste parce qu'il commençait vraiment à faire froid, avant d'avancer un peu en arrière des garçons.

Un regard pour ce que venait de trouver le norvégien, avant que ses yeux ne fasse un va et viens entre ses deux camarades. « -je ferme la marche. » répondit la jeune femme. Il en fallait bien un de toute façon. Bon l'idée de descendre là-dedans ne l’enchantait pas des masses, enfin en tout cas bien moins que les deux autres. Mais ce genre de bunker pouvait bien être leur caverne d'Ali baba… Si le cadavre au sol à qui Nath venait de piquer son arme avait été fou pour stocker tout ce qu'il fallait pour survivre en bas, la journée prendrait de nouvelles couleurs.

« -visiblement il s'est pas fait ça tout seul... » constata Juliane en voyant le crâne fracasser du type. Quelqu'un d'autre était passé par là. Restait à savoir si il s'était servit en laissant juste un petit mot du genre : j'vous ai bien niqué ! « -ils semblent pas très nombreux dehors, j'pense pas que fermer derrière nous soit une super idée... » Elle n'avait pas forcement envie de finir enfermé là-dedans. Avec leur chance, ils allaient resté bloqué avec une armée de rodeurs en bas…

D'ailleurs le solitaire approchait peu à peu… Pas la peine de faire le chemin vers lui. La jeune femme approcha de l'entrer du bunker et se pencha quelque peu au dessus. C'était au petit bonheur la chance. Soit c'était le pactole de tous ce dont ils avaient besoin, soit c'était la merde totale. Qu'est ce qui pouvait bien se trouver là en bas. Chez ses parents, il y avait ce genre de truc, mais c'était uniquement pour s'abriter des tornades. Jill recula de quelques pas, avant de prendre sa torche dans son sac. Bon ba... Quand faut y aller faut y aller...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Jeu 8 Déc 2016 - 20:19

Dwight regardait ses acolytes du jour attendant leurs avis. Il était doucement en train de peser le pour et le contre ne sachant pas quoi faire et voulant leur avis. Nath choisit de répondre de façon à peine constructive ne faisant que confirmer les doutes qu’il s’était posé lui-même et pour le coup ne servant strictement à rien. Il marqua une pause un instant alors que Juliane était en train de lui dire qu’il était sans doute plus pratique de laisser ouvert ça éviterait les mauvaises surprises et les chances de replis en cas de pépin. C’était la seule à avoir donné une idée constructive il était donc on ne peut plus logique de la choisir.

- À choisir, je ne préfère ni l’un ni l’autre, mais Juliane à raison autant laisser ouvert ça nous fera peut-être un peu de lumière à l’intérieur en prime.

Il répondit tout de même à la remarque de Nath avant de se tourner vers Juliane et lui donner raison. Il y avait bien un sjeler au loin qui venait dans leurs directions, mais pour le moment ce n’était pas une menace et il n’avait pas vraiment envie de gaspiller un carreau d’arbalète pour lui tirer dessus et encore moins une balle qui attirerait tous ses amis autour d’eux. Il finirait sans doute par les rejoindre à un moment donné, mais l’attendre ici ne serait qu’une perte de temps. Dwight s’approchait un peu plus de l’entrée du bunker essayant de distinguer un peu plus ce qui pouvait se trouver en dessous sans pour autant y parvenir.

- Bon alors, j’ouvre la marche ensuite Nath et Juliane tu fermes la marche. Ça me parait bien. Pas la peine de rester plus longtemps devant ce truc comme des glandues.

Il regardait ses amis attendant qu’ils se préparent avant de rentrer à l’intérieur. Ils n’allaient quand même pas passer leurs vies à discuter devant l’entrée de ce truc sans y mettre les pieds. Il allait finir par mourir d’ennui s’il restait ici un peu trop longtemps. Un petit sourire se dessinait sur son visage tel un gamin qui déballe un cadeau pour Noël avec une impatience non dissimulé.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel L. Wright
Leader | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 12/05/2014
Messages : 495
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Jeu 8 Déc 2016 - 22:42

Nathaniel resta un peu plus longtemps près du mort après lui avoir retiré son arme. Il s'accroupit près du cadavre pour le fouiller, ne trouvant pas grand-chose d'intéressant sur lui. Des clés de voiture, un portefeuille vide... De quoi connaître l'identité du cadavre, ce qui ne les intéressait pas. Par acquis de conscience, il jeta un œil aux papiers, mais il ne s'agissait que d'un anonyme de plus, un illustre inconnu qui avait survécu plus longtemps que la moyenne. Puisque la fouille ne donnait rien, il laissa tomber. Il n'était pas du genre à s'acharner inutilement. Il se redressa et s'étira, comme pour mettre dans de bonnes dispositions ses muscles.
Dwight était déjà prêt à descendre. Avec Juliane, ils avaient convenu de laisser la porte ouverte, ce qui permettait au moins de sortir plus facilement. En espérant bien sûr que personne ne referme derrière eux et ne les bloque à l'intérieur... Le cascadeur se dit qu'il avait sans doute vu trop de films. Toutefois, avant de prendre la place qui lui était échue dans la file, il désigna le rôdeur qui continuait sa lente progression vers eux.

« Attends... Avant d'entrer, on devrait quand même s'occuper de celui-là. C'est pas la meilleure idée de le laisser nous rejoindre là en bas, surtout qu'on ne sait pas ce qui nous attend.

À vue d'oeil, la créature mettrait encore quelques minutes à les rejoindre. Cela leur laissait un peu de temps pour évaluer ce dans quoi ils se lançaient. Nathaniel n'était pourtant pas du genre à faire dans l'abus de prudence. Mais il était toutefois conscient qu'ils allaient se glisser dans un cul-de-sac sans savoir ce qui les attendait. Et s'il était prêt à tout dès lors qu'il savait qu'il avait de l'espace pour se débrouiller et trouver un échappatoire, c'était différent dans un lieu aussi confiné. Cela le faisait réfléchir, sans oublier qu'il était responsable de sa famille et qu'il était hors de question de ne pas revenir de cette virée.

- On ne devrait pas laisser quelqu'un en sentinelle dehors, au cas où ? Plutôt que de se lancer dans un lieu étriqué comme ça... »

Son regard se posa sur Juliane. Naturellement, sans arrière-pensée. Elle était la dernière de la file, et il était habitué aux explorations en compagnie du Norvégien. Et quelque part, c'était normal de moins exposer la femme de leur petit groupe... Enfin bref. Du bout des doigts, il tapotait l'étui de son couteau à sa ceinture, prêt à recevoir le mort-vivant lorsqu'il arriverait à portée.


This world is a fucking joke
Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Opération 2 : Beware the apocalypse   Ven 9 Déc 2016 - 10:13

Pour la lumière en bas, elle n'y croyait pas trop… Même si elle avait du mal à se faire un idée de ce qui les attendait la dessous. Ils pouvaient très bien déboucher sur un immense salle, ou bien encore sur un putain de labyrinthe… Le type qui se trouvait allongé là dans son dernier sommeil était peut-être un de ces dingues qui avait posé des pièges pour garder son précieux bien à lui. Bon, soit les un soit les autres ils avaient déjà été face à des situations bien merdique, une de plus… De toute façon, ils n'avaient pas vraiment le choix. D'une parce que Dwight avait déjà ce regard de gamin qui attends avec impatience d'ouvrir son cadeau de Noël, piétinant presque, à la limite de faire une connerie tellement il ne tenait plus en place. De deux, c'était le seul truc qu'il avait trouvé aujourd'hui, alors c'était peut-être leur seule chance de trouver quelque chose à rapporter à la maison.

Jill hocha la tête, parfait le norvégien était d'accord avec elle. Puis elle regarda à nouveau le rodeur qui avançait peu à peu. Nath avait raison, il fallait s'occuper de leur copain avant de descendre. C'était plus prudent. C'était sans doute mieux pour ses propres fesses également, vu qu'elle fermait la marche. Par contre pour ce qu'il venait d'ajouter, hors de question, c'était non. Donc lorsqu'il le regarda avec insistance elle lui sourit et répondit : « -même pas en rêve Nath, quand j'vous laisse tous les deux il vous arrive toujours des emmerdes. » C'était vrai, même si elle était d'accord que l'alchimie entre elle et Dwight était un bon aimant à trucs pourris. Mais là c'était même pas la peine d'y penser, elle restait pas toute seule ici, à se cailler les miches ou à glander dans la voiture.

Il y avait aussi le fait que lorsqu'elle était partie avec d'autres personnes, ça avait été le fiasco total… Même si elle n'en parlait pas, c'était toujours là. Son regard passa de Nath à Dwight. C'était lui le patron à la base, alors s'il voulait qu'elle reste ici, ba elle le ferait. Mais elle serait bien dégoûtée. Sans dire quoi que se soit de plus, elle baissa les yeux sur son couteau, le sortie de son étuis, et laissa les garçons en plan pour avancer de quelques pas et dire bonjour à leur copain. Cela ne lui prit que quelques minutes, sa lame dans le crâne mou… Le corps qui tombe sur le sol, le sang noir qu'elle essuya avec soin, tout en regardant à l'horizon pour voir s'il n'y en avait pas d'autre.

Juliane jeta un dernier coup d'oeil au rodeur, après cette redressée, avant de rejoindre Dwight et Nath. « -alors ? On descends à trois où j'reste ici parce que Nath à peur pour moi ? » Un petit sourire pour super papa pour lui prouver qu'elle ne lui en voulait pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 2 : Beware the apocalypse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» rapport de bataille apocalypse
» Salle d'opération section civile
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: