The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

Partagez
- Time to confront the past -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyJeu 1 Déc 2016 - 11:40

''Time to confront the past''
ft. Row, Lex & Norman





Depuis le retour de Rowen, la jeune femme s'ouvrait un peu plus, notamment pour aider son meilleur ami à se sentir plus à l'aise au sein du groupe. Il y avait toujours toutes ces craintes bien ancrées en elle mais elle essayait de se raccrocher au fait qu'elle avait retrouvé le brun, comme si c'était un signe du destin qu'elle devait continuer à avancer, ne pas lâcher prise ; s'en sortir. Bien sûr, elle signait toujours quand elle le pouvait, ou écrivait quand parler devenait trop difficile, mais la présence de tous ces gens autour d'elle lui pesait un peu moins désormais.

Ce matin là, les deux amis étaient au réfectoire, simplement assis là à discuter, une carafe d'eau devant eux. Malgré les vivres qu'ils avaient, un certain rationnement était indispensable et la rousse avait pris l'habitude de ne pas manger le matin ; voire même de ne pas manger énormément tout au long de la journée. Elle avait certes perdu du poids, notamment depuis qu'elle était allée dehors au début de l'été, mais la présence de l'Américain lui donnait un peu plus de couleurs, un air moins vide. Déposant son menton dans sa main, la Galloise observait Rowen avant de sourire doucement.

« Dis... Ça fait quelques temps que je me demandes ce qu'est devenue ma boutique. »

Marquant une pause, Rosaleen essaya de trouver les mots justes, un peu nerveuse à l'idée de ce qu'elle s'apprêtait à demander. Prenant une profonde inspiration, elle reprit.

« Quand je l'ai quittée la situation n'était pas encore trop grave alors... j'aimerais y retourner. »

Elle toisait son meilleur ami, ne sachant pas vraiment s'il accepterait de l'accompagner, ni même si elle-même était prête à encore ressortir. Brusquer les choses ne servirait à rien, mais la dernière fois qu'elle était allée dehors lui laissait un souvenir bien moins sombre que la fois précédente, alors elle voulait essayer. Passe outre ses appréhensions et voir ce qu'était réellement devenu le monde, peut-être aussi pour comprendre un peu mieux la situation dans laquelle avaient vécu Rowen et April depuis une année.

A ce moment là, Alex et Norman entrèrent eux aussi dans le réfectoire, en pleine discussion. La jeune femme leur adressa un sourire. Elle remarqua bien l'air un peu suspicieux de la brune envers son meilleur ami mais ne releva pas, comprenant qu'elle était de nature très méfiante et que la sécurité de tout le groupe pouvait être mise en péril à n'importe quel faux pas. Rosaleen fit un signe aux deux nouveaux arrivants alors qu'ils passaient près d'eux.

« Bonjour. Je... on se demandait avec Rowen si nous pouvions passer une journée dehors ? Comme il n'est pas là depuis longtemps, peut-être qu'on ne peut pas y aller seuls. »

La Galloise n'était pas réellement certaine de ce qu'elle avançait, mais elle avait bien compris que les brun et April devraient être encadrés quelques temps encore et au vu des aptitudes de la rousse, ce n'était certainement pas elle qui allait pouvoir encadrer quoi que ce soit là-dehors. Peut-être que Norman et Lex accepteraient de les accompagner ? Elle y pensa, mais ne demanda rien, ne souhaitant pas s'imposer une nouvelle fois dans un programme qu'ils avaient peut-être déjà établi. Et même si Alex avait fait preuve d'une grande patience à son égard, Rosaleen n'était pas vraiment sûre qu'elle avait envie d'encore la materner une journée de plus.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyJeu 1 Déc 2016 - 16:09

Depuis que Rowen avait pu amener la rouquine à lui parler de ce qui la rongeait, ils étaient quasiment inséparables. S’il avait été troublé un moment de lui avoir avoué ses sentiments, l’illustrateur réussit sans trop de mal à retrouver ses instincts amicaux. Comme il lui avait dit : être amoureux ne l’empêchait pas d’être son meilleur ami. Alors il ne cherchait pas à la charmer, à la persuader, ou à forcer le sort. Rosaleen savait tout désormais, lui aussi, et comme disait le principe alchimiste : l’homme qui parviendra à changer le plomb en or est celui qui se sera résigné à être pauvre toute sa vie. Autrement dit, plus on lâchait prise sur ce que l’on voulait, plus on se désintéressait, et plus ces événements avaient de chance d’arriver. Alors… inutile de se prendre la tête, c’était déjà un miracle de l’avoir retrouvée.

Ce matin-là encore, il était assis face à elle, oubliant que les heures filaient pendant qu’ils se racontaient des choses et d’autre. Retrouver le goût des discussions superficielles était l’une des plus belles merveilles de ce camp. Revisiter les beaux souvenirs, faire des projets timides, discuter de la vie dans le lycée ou de leurs envies respectives… il suffisait de faire abstraction des morts, de la peine, du danger, et tout ceci pouvait sembler parfait. Suivant la soigneuse dans ses jeûnes matinaux – il n’avait de toute façon plus l’habitude de manger beaucoup – Rowen se contentait parfaitement de l’eau qui accompagnait leur partage. Il lui racontait encore une vieille histoire plutôt marrante quand Rosaleen posa son menton dans sa main pour lui sourire.

Wow. Elle était belle. Sans doute ne réalisait-elle pas qu’elle avait reprit quelques couleurs depuis trois jours, mais l’illustrateur n’eut pas l’occasion de lui faire remarquer, ni de rire plus longtemps. Il s’était figé, ne sachant si ce que lui disait la wicce était un souhait ou une volonté. Retourner dehors ? Pour voir sa boutique ? Il ouvrit la bouche, la ferma, et fut finalement bien heureux de la diversion apportée par Alex et Norman. Sous le regard de la jeune femme, qui n’avait toujours pas l’air de l’avoir à la bonne, il fixa vaguement ses mains, essayant de se faire oublier.

Quitter le camp ? Ça lui tournait dans la tête. Ce n’était pas de la peur, il l’avait suffisamment expérimentée pour savoir la reconnaître. C’était plutôt… une appréhension intense, de celles qui tordent les entrailles ; ce sentiment qui s’imposait quand on avait conscience d’être le point de faire une bêtise. Ou en tout cas, de prendre un gros risque. Peut-être était-ce de sa faute ? Rowen ne lui avait jamais vraiment parlé de sa survie à l’extérieur, pas les pires moments en tout cas, et la rouquine n’était pas sortie beaucoup. Sans doute ne réalisait-elle pas le danger, sans doute n’imaginait-elle pas qu’ils pouvaient tous mourir.

Mais d’un autre côté, il lui avait promis : il serait toujours avec elle, il l’aiderait. Et bien qu’il ne soit pas psychanalyste, l’illustrateur était persuadé que revoir sa boutique ferait du bien à Rosaleen. Ou en tout cas, le cheminement : revenir sur ses pas, réexplorer le passé, s’autoriser à se souvenir. Oui, elle avait été vendeuse-soigneuse, oui, elle avait été pratiquante de la Wicca, oui, elle était bien plus qu’une coquille vide remplie de traumas. Inconsciemment, le brun devait lui aussi avoir envie de voir ce qu’était devenir l’entreprise de son amie. Après tout, il devait avoir squatté le magasin au moins autant que son propre appartement. Attirant doucement l’attention de la rouquine en tapotant le dos de sa main, il affirma :

- Je viens avec toi, c’est évident, enfin si… si vous voulez bien nous accompagner, précisa-t-il en regardant finalement le couple, mais inutile d’en parler à April.

Il y avait de fortes chances qu’elle n’approuve pas mais qu’elle, du coup, se sente obligée de venir aussi pour veiller sur Rowen. C’était vrai que dehors, ils n’avaient jamais été séparés. Ce serait plus qu’étrange d’arpenter le monde des possédés sans la quarantenaire pour couvrir ses arrières…
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyJeu 1 Déc 2016 - 20:43

Pour une fois, Lex n'avait pas dû se retrouver à faire quelque chose d'important à peine debout et en avait même profité pour passer une matinée avec Norman. Sa nouvelle moto avait eu besoin d'un bon nettoyage, et ils avaient pu passer quelques heures ensembles sans Lena ou Michael pour leur proposer un ravitaillement de dernière minute, alors que Lex mettait à l'oeuvre le peu de talent de mécanique qu'elle avait sur le deux roues pour le perfectionner. La matinée était passée rapidement, avant que le brun ne fasse remarquer qu'ils devaient aller manger quelque chose, se mettant d'accord pour reprendre dans l'après midi si ils n'étaient pas appelés ailleurs. Et, pour la première fois depuis qu'ils avaient commencé à se fréquenter, la brune s'était sentie pousser des ailes en attrapant presque naturellement la main de son amant en public comme si de rien n'était. Même si une partie d'elle avait envie de prétexter une erreur avant de partir en courant, offrant tout de même un sourire presque timide à Norman alors qu'ils entraient dans le réfectoire, et que son regard ne croise celui de Rosaleen. Elle lui avait offert un rapide sourire avant de croiser l'autre.

C'est lui que j'aime pas.Lâcha t-elle au brun rapidement, afin qu'il puisse mettre un visage sur le type que Rosaleen l'avait forcée à ramener et en qui elle n'avait absolument pas confiance.

L'autre oui. Rowen, qui regardait Rosaleen avec un air parfaitement niais d'adolescent ayant le béguin pour la pompomgirl du lycée. Elle regardait vraiment Norman comme ça, sérieusement ? Non, probablement pas. Elle n'espérait pas surtout.

Rosaleen.

Aucun mot de bonjour pour l'autre. Elle ne l'aimait pas, ce n'était pas aujourd'hui qu'elle ferait semblant. A la place, elle préféra croiser ses bras contre sa poitrine alors que Rosaleen lui lançait la proposition la plus idiote du monde, fronçant les sourcils en entendant Rowen la ramener. Lui jetant un regard froid, Lex haussa à peine les sourcils avant de répliquer avec toute l'amabilité dont elle était capable.

C'est pas parce que Rosa à dit que tu venais, que tu viendras.

Ca allait ouais ? Il ne voulait pas un petit café avec l'addition en prime ? D'ailleurs, elle prit en compte le nom d'April. Offrant un regard intéressé au nouveau, elle rajouta avec innocence. April. C'est la blonde qui est arrivé avec toi c'est ça ?

Note à elle même. Dire à la vieille que Rowen voulait se barrer dans l'espoir qu'elle l'empêche de venir. D'autant qu'un ravitaillement avec lui ne l'enchantait absolument pas. Il avait beau être le meilleur ami de Rosaleen, ça n'était pas son ami à elle. Le cercle d'amis en qui elle avait confiance était bien petit, et ce mec ne risquait pas d'en faire partie avant un très , très long moment. Tournant la tête vers Norman, elle fit remarquer en espérant avoir son soutien.

T'es pas d'accord ? On sait rien de lui, c'est risqué de le laisser sortir avec elle.

Elle avait été violée une fois en plus, ça lui suffisait pas ? Qui lui disait que Rowen le super-meilleur-ami ne s'était pas transformé en serial killer pendant son absence après tout ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyJeu 1 Déc 2016 - 23:26

Pas de ravitaillement pour la matinée, alors Lex avait proposé à Norman de bricoler un peu sa nouvelle moto. Moto dont il en prenait soin. Il n'avait aucune connaissance en mécanique, mais faisait des efforts d'apprentissage, en lisant des bouquins sur le sujet et en regardant son amante toucher à la bécane. Il lui avait posé des tas de questions, essayant de se renseigner un maximum sur ce qu'elle connaissait de la mécanique. Il savait que Cheyenne serait la mieux placée pour ça mais elle lui foutait un peu les jetons.

Son ventre cria famine, le brun n'avait rien dans le ventre depuis la veille et une petite collation lui ferait énormément de bien. Alors il proposa à Lex de faire une pause et d'aller manger un morceau. Avançant dans la cour, le brun fut étonné de sentir la main de la demoiselle se glisser dans la sienne. Même si au départ, elle avait pu sentir un braquage au moment de son acte, le garçon lui avait par la suite sourit en retour et avait entrelacé ses doigts avec les siens.

Entrant dans le self, Lex lui fit remarquer qu'elle ne pouvait pas saquer le nouveau, Rowen. Le brun fut étonné de l'entendre parler ainsi, le garçon semblait sympathique, peut être un peu introverti mais il ne sentait pas une once de danger en l'observant. Bon en même temps du haut de ses un mètre quatre-vingt-trois et de sa carrure, c'est sûr qu'il ne lui faisait absolument pas peur.

Approchant des deux amis, Norman leva légèrement la main pour les saluer et n'eut pas le temps de dire bonjour que sa brune attaquait tel un chien de garde le petit nouveau. Le brun regardait Rowen l'air gêné et essayait de lui faire signe de ne pas s'inquiéter, qu'il la tenait fermement pour ne pas qu'elle lui saute à la gorge.

Puis elle se tourna vers lui pour essayer de le prendre à partie. Norman s'excusa auprès de la rousse et du brun et décala Lex de quelque mètre pour tenter de la calmer un peu. Approchant ses lèvres de son oreille, le brun lui susurra "Si tu me promets d'être plus aimable et de mieux te comporter avec le nouveau. Ce soir, je te fais absolument tout ce que tu désires." Norman recula et lui fit un clin d'oeil et un sourire plein de sous-entendu et rejoignit Rosa et Rowen.

"Nous voulons bien vous accompagner à l'extérieur, vous avez un endroit spécial à visiter ? Y aura juste des petites règles à respecter en dehors de l'établissement. On fera un point là-dessus."

Ils étaient d'accord pour les accompagner, maintenant ils étaient questions d'affronter les dangers de l'extérieur. Rôdeurs ou bien même pilleurs. Il n'y avait pas de place pour l'aléatoire, avant de partir, un plan s'imposait.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyVen 2 Déc 2016 - 11:03

''Time to confront the past''
ft. Row, Lex & Norman





Quand son meilleur ami valida sa demande, lui affirmant qu'il viendrait avec elle, la Galloise lui accorda un sourire ravi ; il savait comment c'était dehors, et même si la jeune femme s'en voulait un peu de lui demander de s'y replonger aussi vite, elle savait qu'elle serait plus sereine s'il était là à ses côtés. La réponse de Lex cependant fana immédiatement son sourire. Pourquoi était-elle si froide avec lui ? Il n'avait rien fait de mal pourtant... elle se rappelait les débuts de la brune ici, elle avait été pareille, comme un chien toujours sur ses gardes, mais quand même, Rowen n'était pas n'importe qui. Observant l'Américaine d'un air un peu perdu, la rousse essaya de calmer le jeu.

« Lex... »

Mais la concernée repris sans y prendre garde, parlant d'une voix légèrement intéressée. Qu'est-ce qu'elle avait en tête ? Ne la lâchant pas du regard, les sourcils froncés, Rosaleen soupira doucement.  Elle en avait bavé durant tous ces mois, avait vraiment cru mourir sous le poids qu'elle avait à porter sous ses épaules, et maintenant qu'elle retrouvait une réelle raison d'avancer, voilà que son amie se montrait réellement hostile envers cette raison. Alex avait alors demandé le soutien de Norman, lui parlant comme s'ils n'étaient pas là, juste devant eux. L'homme la tira alors un peu plus loin pour discuter plus tranquillement. Peinée, la jeune femme reporta son attention sur Rowen, lui adressant un regard où flottaient à la fois une légère colère et une peine.

« Je suis désolée qu'elle soit comme ça, avec le temps ça ira mieux. »

Elle essayait toutefois de se persuader elle-même de ses paroles, ne comprenant pas réellement pourquoi son amie agissait de la sorte. Était-ce simplement de la crainte d'accueillir des inconnus sous son toit, ou un moyen de protéger la rousse après tout ce qui était arrivé ? Ce n'était pas le moment d'aborder ce genre de sujet ; moins il venait sur le tapis, mieux la jeune femme se portait.

Norman revint alors vers eux, souriant d'un air un peu étrange et, contre toute attente, accepta leur demande. Rosaleen trouva presque l'air résigné d'Alex amusant, bien que ça devait l'être moins pour elle. Elle s'était attendue à ce que l'ouvrier aille dans le sens de sa petite amie, mais il ne l'avait pas fait, la raison lui importait peux. Après tout, ils ne se connaissaient pas encore si bien que cela, n'ayant commencé à discuter qu'après l'attaque du jaguar pendant l'été, mais elle avait le sentiment qu'il était quelqu'un de bien et était heureuse qu'il soit là pour Alex. Hochant la tête à ses questions, elle reprit.

« Oui, j'aimerais bien retourner à ma boutique, peut-être chercher quelques choses. »

Y avait-il seulement encore quelque chose là-bas ? Le bâtiment était-il toujours sur pied ? L'éventualité qu'il n'y ait plus rien lui serra immédiatement le cœur mais la jeune femme fit de son mieux pour ne pas s'attarder sur ce fait, l'envoyer valser dans un coin de sa tête comme elle le faisait pour chaque chose qui l'angoissait, sans toutefois y parvenir à chaque fois. Lançant un regard à son meilleur ami, la rousse sourit doucement.

« Ce n'est pas loin d'ici, peut-être trente minutes à pieds. »

Bien sûr, avant de partir ils devraient ''faire le point'' comme l'avait précisé Norman. L'idée de devoir reprendre une arme ne l'enchantait pas, mais elle savait que c'était le prix à payer pour sortir ; au moins faire semblant d'être prête à tout.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyVen 2 Déc 2016 - 12:36
- Ok…, avait simplement réagi Rowen devant la réaction d’Alex.

Ses sourcils s’étaient légèrement soulevés avec la surprise, mais que pouvait-il faire de plus ? Il ne comptait pas se lancer dans une confrontation, d’autant plus qu’il ne pouvait que comprendre sa réaction. Certes, il était le meilleur ami de Rosaleen, mais aux yeux de la brunette, il n’était qu’un étranger de plus. Pièce rapportée de moins d’un mois, un risque potentiel ; et en bonne louve, elle protégeait sa meute. L’illustrateur n’oubliait pas qu’il n’était pas dans un camp de vacances, mais bien dans une infrastructure organisée pour supporter la fin du monde. Eux aussi, en avait bavé, alors il se contenterait de supporter la méfiance ambiante jusqu’à avoir montré patte blanche.

Heureusement, tous les locataires n’étaient pas aussi agressifs que la trentenaire. Norman essaya de lui faire un signe rassurant, ce à quoi Rowen répondit par un léger sourire gêné, faisant un geste avec sa main assurant qu’il ne lui en tenait pas rigueur. Toutefois ce qui le toucha le plus, ce fut le regard mitigé de la rouquine qui prenait son parti. C’était adorable de la voir s’offusquer intérieurement pour lui, et quand elle supposa que le temps arrangerait les choses, il assura doucement :

- Ça va aller, ne t’en fais pas. Je peux comprendre que les gens soient méfiants.

Il n’eut pas le temps de plaider la cause d’Alex que déjà, elle avait terminée son aparté avec Norman. Ce dernier d’ailleurs, au lieu de soutenir sa petite amie, confirmait qu’ils allaient les accompagner – et donc que l’illustrateur était autorisé à sortir. S’il n’avait pour l’instant qu’un ressenti positif envers lui, l’artiste eut carrément un élan de reconnaissance à son égard. Non pas parce qu’il lui était donné de revoir les rues désolées d’une Seattle à l’agonie, mais parce qu’il pourrait accompagner Rosaleen. Il ne s’imaginait pas la laisser retourner dehors sans lui désormais, surtout si c’était pour voir ce qu’il était advenu de sa boutique.

- Oui, il y a… peut-être des choses à récupérer là-bas, appuya Rowen sans trop y croire, et-euh…

Il parlait en regardant Norman, puisqu’il était visiblement la conscience à l’écoute du couple, mais ne savait pas comment apporter des arguments justifiables aux envies de la rouquine. En soi, monopoliser quatre vies et des armes pour une simple ballade mélancolique, l’illustrateur entendrait que les deux autres reviennent sur leur décision. Pourtant, c’était important. Pas d’un point de vue collectif, ils ne rapporteraient sans doute pas de trésor utile à la survie, mais ils aideraient la soigneuse à se retrouver. C’était néanmoins un sujet qu’il ne voulait pas aborder, surtout pas en groupe en plein milieu du réfectoire ; alors il se contenta d’affirmer en hochant la tête :

- Bien sûr, je suis prêt à respecter les règles pour sortir.

Ses yeux se tournèrent finalement vers la galloise. Non, il ne ferait aucun écart, parce qu’il tenait à se faire accepter ici. Qu’importe les obligations et les codes auxquels l’illustrateur devrait se plier pour prouver qu’il avait sa place au lycée ; il n’avait rien à cacher, tout à gagner entre ces murs et la meilleure des raisons pour rester.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past EmptyVen 2 Déc 2016 - 14:12

Dire qu'elle fulminait aurait été un euphémisme. Surtout quand Norman la prit à part, alors qu'elle chuchotait furieusement en dardant un rapide regard à Rowen et Rosaleen.

Sérieusement regarde-le. On sait rien de ce mec et on sait que certains sont devenus cinglés en extér-

Mais non, Norman l'avait de nouveau stoppé, lui proposant une offre qu'elle ne pouvait pas vraiment refusé. Bon. Elle devraiit peut-être revoir ses exigences à la baisse du coup. Et puis, si Norman et elle étaient de la partie, Rosaleen ne devrait pas avoir grand chose à craindre de l'autre neuneu. Face à Norman il ne faisait clairement pas le poids de toute manière alors bon. C'est vraiment pour toi que je le fais. Elle fit tout de même une petite moue boudeuse à son amant pour la forme, avant d'hausser les épaules et de le laisser annoncer qu'ils étaient d'accord pour partir avec eux en extérieur. Ca allait être marrant cette histoire tiens. Elle ignora purement et simplement le regard tout juste offusqué de Rosaleen à son égard, alors qu'ils expliquaient le topo concernant la sortie dans l'ancienne boutique de la jeune femme, et que Rowen la ramenait encore en expliquant qu'il serait sage.

Lex pouffa un instant en l'entendant dire ça, répliquant avec un semblant d'amabilité. Vaudrait mieux, ouais. A quoi s'attendait-il ? A être libre de ses mouvements comme ça, parce qu'il l'avait décidé ?Faudrait juste prévenir qu'on part pour l'après midi, et on devrait pouvoir organiser tout ça. On y va en moto ?

Ce n'était même pas une question à dire vrai, puisqu'elle s'était naturellement tournée vers Norman avec un grand sourire sans demander l'avis du duo en face d'eux. Cela consommerait moins d'essence, ils seraient plus libre de leur mouvement sur les routes, et emportant des sac, ils pourraient prendre ce dont Rosaleen semblait avoir tant besoin. Au niveau des armes, vous avez quoi ? Rowen, j'suppose que tu sais te débrouiller puisque t'as passé du temps dehors, non ?

Enfin, elle l'espérait. Parce que si il était dans le même délire que Rosaleen en mode "les zombies sont nos amis on y touche pas", ils n'étaient clairement pas sortis de l'auberge... T'as besoin de quoi dans ta boutique ? Demanda t-elle à l'attention de la petite rousse
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time to confront the past   Time to confront the past Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Time to confront the past -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: