Partagez | 
 

 No civilizing hides our animal impulses (berekia).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Jaden Preston
Leader | Emerald Freedom
Administrateur
avatar
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 2019
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: No civilizing hides our animal impulses (berekia).   Dim 4 Déc 2016 - 14:35

À nous ^^

Alors, il va falloir faire des modifs avant validation x)

- Tout d'abord, l'avatar est pas franchement contexte, il faudrait en changer !

- Au niveau de la personnalité, j'ai bien peur qu'il faille la reprendre en grande partie. Ça ne correspond pas vraiment à nos attentes pour cette partie. Ce que nous attendons, c'est que le texte reflète clairement les qualités et défauts que tu as choisi de mettre dans les menus déroulants. Là à part quelques uns, c'est pas vraiment le cas, tu parles de beaucoup de choses "annexes" x).

- Pas grand chose à dire sur le physique, tu le décris bien comme tu veux. Par contre, au niveau de l'équipement, on a pas la moindre idée de quand et où Berekiah récupère ses armes. J'ai quelques réserves sur la serpe de combat donc ça serait bien que tu nous explique d'où elle sort !

- Au niveau de l'histoire, je dois dire que tu m'as un peu paumé au début, notamment sur la "ville de son daddy". New-York, tranquille ? Vraiment XD ?
Y a un truc que je comprends pas par contre. Tu dis que les parents divorcent à l'amiable et qu'ils se partagent la garde. Déjà j'ai un peu de mal à me dire que des parents fassent traverser la moitié du globe à leur gamin parce que c'est leur tour de garde. N'auraient-ils pas tout simplement pu s'arranger pour ne pas qu'il ait à passer sa vie dans un avion ? Surtout que d'après ce que tu dis, le paternel en a pas grand chose à cirer de son gosse, donc pourquoi le soumettre à tout ça ? Ça me parait pas très logique x)
Je dois avouer que j'ai presque eu "peur" que le bandeau défilant de la PA concernant les troubles psychotiques ne soit pas assez visible en lisant le paragraphe suivant XD. J'étais un peu plus rassuré en lisant que c'était une erreur de diagnostic :lexie: Cela dit, une mise en garde s'impose tout de même, il ne faudra pas qu'une fois en jeu il finisse par en développer et que son erreur de diagnostic n'en était au final pas une.
Il faudrait développer un peu la fin aussi. Pour en personnage de 30 ans, résumer quinze ans de sa vie en un seul paragraphe c'est peu. On sait les études qu'il a fait, mais on ne sait pas où. On sait qu'il s'est drogué, on ne sait pas quand. Ni quand il a arrêté d'ailleurs. On ne sait pas où il vit ni où il en est dans sa carrière d'artiste. Il rêve d'ouvrir une galerie oui mais est-ce qu'il a déjà été exposé ? Est-ce que c'est un artiste râté ou est-ce qu'il a un minimum de reconnaissance dans le milieu ? Il a déjà vendu des toiles ? Bref, y a pas mal de petites infos qui nous manque.

- Pour le post apo, même chose que pour la personnalité, j'ai bien peur qu'il ne faille la reprendre en grande partie.
Tout d'abord, ça manque quand même vachement de repères géographiques. Ce n'est qu'en lisant la fiche de Hannibal que j'ai compris qu'en fait leur rencontre se fait aux alentours de Seattle et...
Non. L'épidémie commence en octobre. Il part de New-York et il arrive à Seattle aux alentours de novembre décembre ? À pied ? À raison de dix heures de marches par jour, en temps normal, il faudrait environ trois mois pour traverse les US. Et là, avec les masses de rôdeurs, les problèmes de nourriture, d'abri, d'essences, l'encombrement des routes etc etc, il fait ça en un mois et des poussières ? C'est juste impossible x). Il faudrait le faire partir soit beaucoup beaucoup plus près de Seattle, soit dans Seattle directement.
Même si avec ce que je disais au dessus la question ne se pose plus vraiment, on ne sait même pas pourquoi Berekiah va vers Seattle en fait. Il doit pourtant y avoir un truc qui le pousse à continuer et à pas s'arrêter avant dans un coin tranquille non ?
Donc oui, faudra reprendre ça et être un peu plus précis côté géographie pour qu'on ait une idée de l’itinéraire suivi une fois qu'ils sont ensemble. On ne devrait pas avoir à lire deux fiches pour l'apprendre x)

Du reste ça me semble aller !

Quand tu auras fini les modifs, signale-le ici pour que je vienne voir. Et si tu as questions n'hésite pas ^^


You handle your own
when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: No civilizing hides our animal impulses (berekia).   Dim 4 Déc 2016 - 14:47

Alors, je me permets un petit message de précision !

Jaden Preston a écrit:
- Au niveau de l'histoire, je dois dire que tu m'as un peu paumé au début, notamment sur la "ville de son daddy". New-York, tranquille ? Vraiment XD ?
J'ai dû m'exprimer très mal sur le coup mais non, ce n'est pas New-York ! Le père habite à Sioux Falls.

Quant au trouble psychotique bref, je ne compte absolument pas exploiter une faille ou inventer un tour de magie pour expliquer qu'au final, le diagnostic ait été biaisé deux fois. Aucune crainte là-dessus, c'est passé et ce n'est pas un dérobement à la règle. C'est ça et rien d'autre, il ne se retrouvera pas à être bipolaire parce qu'en fin de compte, lol.

De plus, il n'a pas fait tout le chemin à pied. Pareillement que pour au dessus je n'ai pas dû mettre le détail assez flagrant mais il a réussi à récupérer un véhicule pour faire le plus gros du chemin. Mais du coup je m’attelle aux modifications !
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Leader | Emerald Freedom
Administrateur
avatar
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 2019
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: No civilizing hides our animal impulses (berekia).   Dim 4 Déc 2016 - 14:58

Ah bah du coup, j'ai vraiment pas compris ça XD Après qu'il ait fait Sioux Falls > Seattle ou New-York > Seattle, le problème reste le même, voiture ou pas x). Comme je te disais, entre la cohue des premiers jours, l'encombrement des axes routiers, les problèmes d'essence, les masses de rôdeurs, la nourriture, etc etc, faire autant de distance en si peu de temps, c'est pas possible de notre point de vue x)


You handle your own
when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Leader | Emerald Freedom
Administrateur
avatar
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 2019
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: No civilizing hides our animal impulses (berekia).   Dim 11 Déc 2016 - 16:04

Pas de nouvelles, fiche archivée et compte supprimé


You handle your own
when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
 
No civilizing hides our animal impulses (berekia).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Quizz (mon animal preferer)
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» NOUBA CANICHE F GRISE 14 ANS ASSO REV'ANIMAL
» Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C
» Feed the animal :: 28 fevr :: 14h28

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: