Partagez | 
 

 La main est plus complète avec ses cinq doigts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Ashley Grant
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1848
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Dim 8 Jan 2017 - 12:55

Spoiler:
 

Les enfants continuaient leur discussion, et le moins que l’on puisse dire c’était que Rory et James n’avaient pas l’air convaincu par les supers pouvoirs de Barbara. Quel dommage, cela voulait dire qu’Hope allait continuer pendant encore longtemps, elle était infatigable lorsqu’il s’agissait de vanter les multiples talents de Barbara, sa poupée préférée. C’était la seule qu’elle trimbalait avec elle, pourtant elle en avait laissé tout un tas dans la maison de Lola, mais les deux Grant n’avaient pas eu le temps de faire leurs valises correctement quand la maison avait été submergée de morts vivants. De leur côté, les adultes continuaient de discuter organisation, survie, des sujets bien plus sombres et qu’Ashley avait tendance à vouloir éviter pour Hope. Jaime avait l’air convaincu par l’idée des cabanes, le tout était de trouver une cabane dans cette forêt, il y en avait c’était certain. Fort heureusement, le père de famille avait une carte. Il la sortit de son sac et la déplia pour pouvoir vérifier s’il y avait une quelconque information pour les cabanes de chasseurs. Ashley à son tour jeta un coup d’œil à la carte.

« Hum si je dis pas de bêtise, les chemins qui mènent aux cabanes doivent être indiqués, au moins comme chemin de randonnée. Regardez, normalement on est … ici. Et si on va par là-bas, il y a un chemin de rando indiqué, il devrait y avoir une cabane au bout ou sur le chemin. »

Tout en expliquant, Ashley s’était retournée pour regarder les indications kilométriques, il n’y en avait aucune mais la dernière qu’elle avait remarquée était encore claire dans son esprit. Elle savait toujours retrouver le nord, avec tout cela elle pouvait facilement déduire où ils se trouvaient, à cinq kilomètres près ou un peu plus évidemment. De son index droit, elle indiqua la direction souhaitée, le chemin de randonnée devait se trouver par-là, à quelques minutes de marche. Elle pouvait remercier les weekends chasse de son père pour ce sens de l’orientation en milieu hostile, à partir du moment où elle lui avait demandé à lui apprendre à tirer, il avait tenu à l’amener avec lui tous les weekends où il partait.

« Oh et pour répondre à votre question … non, on avait bien une carte mais elle a eu un accident de crayons de couleurs, elle était illisible alors … elle a trouvé une nouvelle fonction comme feu de forêt. Mais en dehors de cette carte … on se laisse porter par les événements. On a quitté Renton il y a quelques mois, depuis je vadrouille par ici avec Hope, en espérant trouver un endroit sûr. La ville … c’est mort là-bas, il faut pas y retourner, surtout pour eux. »

Ashley avait parlé à voix plus basse sur ces derniers mots, désignant d’un discret signe de la tête les deux garçons de Jaime. Elle avait pris conscience du danger que représentait la ville lors de sa dernière excursion, quand elle avait rencontré Duncan. Depuis elle avait tenté de mettre autant de distance que possible entre sa fille et les hordes de morts vivants qui peuplaient désormais Seattle et sa banlieue. Bien sûr les campagnes n’étaient pas exemptes de macchabées mangeurs de chair mais il était plus facile de les éviter dans les grandes étendues.

« Jaime … est-ce que ça vous dérange si on se tutoie ? Ca me donne l’impression d’être une vieille maman fatiguée pendant une réunion de parents d’élèves sinon … »

Et puis il ne devait pas être beaucoup plus vieux qu’elle, Rory semblait avoir environ le même âge qu’Hope, James était plus jeune. Evidemment, Ashley n’était pas un exemple car elle avait eu sa fille très tôt mais selon elle les parents d’enfants en bas âge avaient rarement plus de cinquante ans. Et même s’il avait plus de cinquante ans, auquel cas il était rudement bien conservé, le monde n’était plus vraiment aux politesses en tout genre. Tout en parlant et en réfléchissant, Ashley avait indiqué la marche à suivre, et comme elle s’y attendait, après une vingtaine de minutes de marche, le chemin de randonnée était là. Il partait dans la forêt, sur la droite de la route. Il faudrait être prudent mais elle était sûre qu’il y aurait une cabane au bout du périple, un peu de repos pour les enfants et peut-être quelques vivres qu’ils pourraient partager. Elle se rappelait que son père empruntait toujours la cabane de son ami Phil, ce bon vieux Phil stockait tout un tas de conserve là-bas, pour les weekends les plus longs, pour les cas où aucun gibier ne pointerait le bout de son nez. A bien y réfléchir, il y aurait peut-être des armes pour se défendre.



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Mar 10 Jan 2017 - 17:46

Ashley trouva une utilité toutefois à la carte de Jaime, puisqu’elle pouvait indiquer les chemins de randonnée. Fort heureusement et logiquement, les chemins de randonnée pouvaient aisément indiquer le chemin qui pouvait mener à une cabane. Lui indiquant un chemin avec son doigt, Jaime trouvait qu’Ashley se débrouillait très bien et était une bonne partenaire de survie, même s’il ne la connaissait que depuis quelques heures maintenant. De plus, elle semblait avoir un sens de l’orientation bien meilleur que celui de Jaime.

- Merci, on peut donc s’y diriger, vous avez de bons repérages, dit-il en souriant à la jeune mère.

L’anecdote de la carte rasséréna Jaime. Sourire faisait du bien et il n’avait pas pu le faire depuis une éternité. Enfin, la jeune femme expliqua qu’il était hors de question de retourner vers la ville, notamment à cause des petits. L’homme pinça ses lèvres. L’un de ses objectifs était de retourner vers Seattle après pour réaliser les souhaits de feu sa femme.

- Vous pensez que Seattle est toujours dans le même état ? Souligne-t-il.

En effet, il pensait qu’après avoir attendu quelques temps pour que la ville se calme, y retourner serait moins dangereux. Il devrait peut-être attendre que Rory et James deviennent plus grands pour réaliser les vœux de son épouse. Mais il était vrai que maintenant, ce serait peut-être bête de risquer sa vie pour la Liste. Bonnie comprendrait et elle n’avait jamais souhaité le malheur de sa famille. si elle avait su que sa Liste avait pu provoquer la mort d’un de ses enfants ou de son mari, elle ne l’aurait jamais écrite. Alors que l’homme était en train de songer à son épouse, Ashley lui demanda si cela ne les dérangeait pas de se tutoyer. Cela fit rougir l’homme.

- Nous ne sommes pas si vieux, en effet, sourit-il à la jeune femme. Tu ne sembles pas du tout vieille, ajouta-t-il encore.
- Si elle ne peut pas se transformer en voiture, elle peut au moins conduire comme un pilote, annonça Rory, fier de son compromis.

Il était drôle de voir que Rory aimait les voitures alors qu’ils n’en avaient pas eu depuis quelques mois. Cela aurait été un moyen de transport bien plus rapide. Tout en marchant, la conversation était paisible, les enfants parlaient toujours, insatiable de paroles, sauf James. Le chemin était là, promesse de belles choses à venir. Jaime demanda à James si tout allait bien et après un hochement de tête, le groupe marcha dans la forêt.

- Allons trouver cette cabane ! C’est à se prendre pour Blanche-Neige, sourit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1848
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Sam 14 Jan 2017 - 9:12

Ashley adressa un sourire à Jaime, elle se débrouillait plutôt pas mal en orientation. Mais c’était sans doute son seul talent utile dans ce nouveau monde, elle n’était pas très douée pour crocheter les serrures, et elle n’avait pas encore mis la main sur une arme à feu, donc même si elle savait tirer, elle était limitée à son couteau de chasse. C’était parfois à se demander comment elles avaient toutes les deux survécu jusqu’ici, il devait y avoir une bonne part de chance dans la survie, mais la chance pouvait décider de tourner, alors Ashley essayait malgré tout de se faire un petit éventail de compétences qui lui permettraient de sauver sa fille. Tout en hochant la tête, elle répondit à la phrase de Jaime, puis elle marqua une petite pause avant de revenir au sujet de Seattle.

« Mon père m’a amenée chasser avec lui parfois, je détestais ça mais au moins j’ai appris quelques trucs … Seattle … C’était de pire en pire. Je ne sais pas comment était la ville quand vous l’avez laissée … Il n’y a plus d’émeute ça c’est sûr, mais … ils sont partout et la présence de certains groupes hostiles n’aide pas. Si vous devez vraiment vous y rendre tous les trois, il faudra redoubler de prudence mais mon conseil est d’éviter la ville à tous prix. »

La brune hocha encore une fois la tête, nerveuse. Elle ignorait pourquoi mais reparler de la ville la rendait nerveuse, cela lui rappelait leur départ précipité. Elles avaient laissé quelques provisions dans la maison de Lola, plusieurs fois Ash’ avait hésité à revenir sur ses pas pour récupérer ce qu’elle pouvait. Mais à chaque fois, elle était arrivée à la même conclusion, elles avaient dû fuir parce qu’un groupe de rôdeurs encerclaient la maison et parce qu’un abruti les avait tous attirés à l’intérieur. S’il n’y avait pas eu Duncan, elle ne savait même pas comment elle se serait échappée, alors y revenir était bien trop risqué. C’était à contrecœur qu’elle avait abandonné la maison, tous les bons souvenirs qu’elle avait pu y construire, toutes les photos d’Hope bébé, les vieilles vidéos de ses premiers pas, les photos de famille. Tout ça était perdu et à moins d’un miracle, elle ne reviendrait jamais là-bas pour les récupérer. La discussion continuait, Ash’ lui avait proposé de se tutoyer, ce qui sembla le gêner un minimum mais il accepta finalement, commentant qu’Ashley n’avait pas l’air vieille du tout. Pendant ce temps, les enfants semblaient avoir trouvé un compromis quant aux super pouvoirs de Barbara.

« Oui et même qu’elle conduit super bien ! Elle a travaillé comme pilote de courses une fois !
- Je serai toujours la maman la plus jeune dans les réunions de parents d’élève, j’allais dire que c’était le seul avantage mais … je regrette pas d’avoir été maman bien trop tôt. Alors ma puce, Barbara va piloter les super voitures futuristes de Rory et James du coup ?
- Oui et comme ça elle pourra montrer ses talents ! »

Ash’ sourit, nul doute que les deux garçons auraient peut-être des arguments contre ce point ou même qu’ils ne seraient pas pour que la bimbo blonde conduise leurs super voitures, mais Hope savait être persuasive quand elle le voulait, elle pouvait avoir son petit caractère de cochon. Jaime de son côté lança une petite blague sur leur balade en forêt à la recherche d’une cabane, Ash’ afficha une moue pensive avant de reprendre.

« Hum tu tiens plus du chasseur que de Blanche-Neige, mais moi par contre, j’ai déjà joué Blanche Neige dans une pièce de l’école. On a que trois nains pour nous accompagner.
- Hey je veux pas être un nain, maman ! Je suis la princesse moi ! »

La brune se mit à rire doucement, elle savait très bien que sa fille réagirait comme cela. Et pendant qu’ils marchaient dans la bonne humeur, Ash’ oublia presque dans quelle merde ils étaient. Mais fort heureusement pour l’instant, il n’y avait rien pour leur rappeler le monde dans lequel ils évoluaient, si ce n’était des grognements qui semblaient encore loin. Ashley fit signe au petit groupe de s’arrêter et scruta les alentours. Ce n’était pas sur le chemin, ce rôdeur était plus loin dans les bois, mais tant qu’il ne se présentait pas sur leur chemin, ils pouvaient continuer.

« Je pense que ça ira, si on le croise je m’en occuperai … Allons-y, allons trouver la cabane des Sept Nains, ajouta Ashley en souriant aux enfants avant de reprendre à l’attention de Jaime, pourquoi chercher à revenir à Seattle ? Tu pourrais facilement trouver de quoi rester ici avec eux, au calme. »

Ils marchaient depuis quelques minutes dans la forêt, et au loin elle aperçut le rôdeur responsable des grognements, il n’allait pas être un gros danger, attaché à un tronc d’arbre. La seule question était comment s’était-il retrouvé là, mais ils n’avaient croisé personne depuis un moment alors il y avait peu de chance qu’un groupe hostile traine dans les parages. Sans compter qu’il semblait être dans un état de décomposition très avancé, il avait subi plusieurs mois d’intempéries. Les alentours étaient sûrement sans danger, mais pour éviter que ses grognements n’en attirent d’autres, Ashley fit signe à Jaime de rester derrière avec les trois enfants alors qu’elle s’approchait en grimaçant de ce reste de personne. Il ne pouvait pas l’atteindre, pourtant il essayait en battant l’air de ses bras décharnés, mais il était lent, et la brune ne rencontra pas de difficulté pour lui planter son couteau dans l’œil. C’était toujours aussi dégueulasse, mais elle avait fait au plus vite. Elle frissonna avant de respirer un grand coup et de se retourner vers le petit groupe, affichant un sourire rassurant.

« On ne devrait plus être très loin, allons-y. »

Si elle avait supposé juste, ils devraient tomber sur une cabane dans la prochaine heure au plus. Les cabanes devaient être facilement et rapidement accessibles, sinon c’était vite la galère pour transporter le matériel et les vivres sans véhicule.



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Mar 24 Jan 2017 - 21:23

Ashley lui raconte ses expériences antérieures et ses histoires de chasse où son père l’amener pour chasser avec lui, malgré le fait qu’elle n’aimait pas cela. Au moins, elle avait appris certaines choses bien utiles et elle devait même sans doute savoir tirer avec une arme à feu, ce qui n’était pas le cas du père de famille. Lamentable. Toutefois, l’homme prête une oreille plus qu’attentive aux paroles de la jeune femme quand elle explique la situation de Seattle à ce jour, étant donné qu’il souhaite y retourner, autant savoir tout de suite de quoi il en retourne pour connaitre le degré de dangerosité – extrême, semble-t-il comprendre – de la ville. Ashley lui conseille toutefois de rester prudent et l’idéal serait quand même qu’ils n’y aillent pas. En effet, c’était un conseil fort avisé, mais jamais il ne pourrait accomplir les vœux de son épouse s’il ne le faisait pas. il se devait de le faire. Naturellement, Rory et James suivraient. Ils connaissaient l’enjeu et l’importance de cette « mission ». D’autant plus que c’était le dernier lien qui les attachait encore à leur maman.

- Merci de tes conseils, il est important qu’on s’y rende. Après la cascade, je mettrais le cap sur la ville, dit-il résolument.

Pendant un court instant, il écouta la discussion des enfants, qui étaient centrés sur les courses automobiles, un sujet qui ne pouvait que passionner les deux garçons. A en voir la tête ébahie que faisait James, Jaime pouvait en conclure que la conversation leur agrée. Rory, quant à lui, se mêlait à la conversation, cherchant des compromis pour mettre l’histoire de cette poupée à son gout. Ashley se joint brièvement à leur conversation pour demander à sa fille si Barbara comptait piloter les voitures des garçons, ce à quoi Barbara répondit par l’affirmative.

- Sa voiture doit rouler à au moins 30 000 kilomètres/heures ! Dit Rory, d’un ton enjoué à l’idée qu’une voiture pouvait rouler aussi vite.

Jaime ne pouvait, évidemment pas, manquer de sourire face à son enthousiasme. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu ses deux enfants sourire face à une histoire de poupée et de voiture. Pour des enfants, il en fallait si peu. Un brin de romantisme, beaucoup d’aventure et de peur constituait une histoire affriolante au possible pour eux. Pour revenir à la recherche de la cabane, Ashley lui lança qu’il ressemblait davantage au chasseur qu’à Blanche-Neige.

- Tu rabroues mes désirs cachés, dit-il en souriant.

Ashley explique encore qu’elle a déjà eu l’occasion de jouer Blanche Neige lors d’une fête de l’école. Pour guise de sept nains, Jaime sourit à l’évocation des trois enfants qu’il y avait. Leur marche était calme, ils ne croisaient personne – pour le moment. Ashley était une femme incroyablement forte et nul doute qu’elle leur manquerait à tous quand leur chemin viendrait à nouveau à se séparer. Jaime ne connaissait cette femme seulement depuis quelques temps qu’il en était presque triste pour ses deux enfants. La force de la jeune femme se confirma lorsqu’elle indiqua qu’elle s’occuperait du monstre s’il venait à trop s’approcher. Elle avait tellement l’habitude de tout faire toute seule que l’idée ne lui était même pas venu que Jaime pouvait également s’en charger. Une fois cela dit, elle demanda à Jaime pourquoi il comptait revenir à Seattle alors que le danger y était manifeste. Il prit un court instant avant de répondre.

- J’ai encore des choses à faire dans la ville, souligna-t-il.

Parler de la Liste ne lui semblait pas une excellente idée pour le moment. Il était persuadé qu’elle le prendrait pour un fou si elle connaissait les raisons de sa volonté. Elle n’eut toutefois pas le temps de répondre, le grognement provenait d’un monstre attaché à un arbre. Comment avait-il fait pour se retrouver là ? Cela était une bonne question, mais ils n’auraient jamais de réponses, très probablement. De son corps, il essaya de camoufler la scène aux trois enfants lorsqu’Ashley planta son couteau dans la tête du monstre. Toutefois, il était impossible de tout cacher et cela aurait été une bêtise phénoménale que les enfants soient en tout et pour tout innocent. Ils grandissaient dans un monde de fou, ils devaient en connaitre la teneur, pour pouvoir survivre le moment venu. On ne savait jamais ce qui pouvait advenir de leur père, ils devaient être capables de s’occuper d’eux soi-même, même si c’était plus rassurant de se dire qu’il serait toujours là pour veiller sur eux.

Suite à l’encouragement final d’Ashley, toute la petite tribu continua de marcher, à la recherche de la cabane. Le sol était relativement droit, les enfants ne peinaient pas trop et les adultes devisaient par rapport à ce nouveau monde. Finalement, ils atteignirent la cabane tant attendu, après ce qui leur avait semblé une éternité.

- Papa, je la vois ! S’écria Rory suivit d’un « chuuut » de son père.

Il lui lança toutefois un clin d’œil, mais il était important de rester silencieux. On ne savait jamais si un monstre se camouflait encore à l’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1848
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Mer 25 Jan 2017 - 19:53

Malgré les conseils, teintés d’avertissements, de la brune Jaime semblait déterminé à rejoindre Seattle. Ash’ ne chercherait pas à l’en empêcher, elle ne le connaissait pas suffisamment pour se mêler de sa vie et de ses choix, mais si l’occasion lui en était donnée elle ne manquerait pas de lui refaire un bref état des lieux de la situation là-bas. Au final, cela l’inquiétait plus pour les deux gamins, car elle-même savait combien c’était dur avec un seul enfant, mais le père avait sans doute ses raisons bien qu’il ne lui en dit pas beaucoup plus. « Si c’est ce que tu dois faire, alors … » La brune s’interrompit lorsque le petit Rory s’écria avoir vu la cabane. Effectivement, elle était là. Mais tout n’était pas encore gagné, il pouvait y avoir quelqu’un à l’intérieur, quelqu’un de vivant ou bien mort, restait à savoir ce qui serait le pire. Avec trois enfants, ils ne partaient avec l’avantage si la situation dérapait, mais ils ne pouvaient pas rester sur la route ou dans les bois, surtout avec la journée qui avançait. Le petit groupe s’arrêta avant d’arriver à la cabane, Ashley jeta un coup d’œil aux environs mais impossible de voir à l’intérieur, les fenêtres étaient trop sales pour y voir à travers.

« On va devoir vérifier autour de la cabane et à l’intérieur avant d’y amener les enfants. Reste avec eux, Hope a l’habitude … Enfin je suppose que Rory et James aussi mais … enfin tu l’as déjà perdu une fois alors je comprendrais que tu veuilles rester avec lui … Et loin de moi l’idée de te traiter de mauvais père … bref, t’as compris ce que je voulais dire, je suppose … » Plus elle essayait d’expliquer pourquoi elle pensait que c’était plus sûr qu’elle inspecte la cabane et ses alentours, plus Ashley avait l’impression de s’enfoncer, elle espéra juste que Jaime ne s’en offenserait pas. La brune savait qu’Hope était sage comme une image quand sa mère lui demandait, et elle ne savait pas si elle aurait la poigne pour surveiller les deux garçonnets. Ash’ s’accroupit au niveau de sa fille. « Hope, tu vas rester ici avec Rory et James, d’accord ? Tu écoutes bien Jaime, tant que maman n’est pas revenue c’est lui qui commande, on est bien d’accord ? » La petite blonde hocha la tête avant de serrer sa mère dans ses bras, lui donnant une bonne dose de courage. Aussi silencieusement que possible, Ash’ s’avança vers la cabane, récupérant son couteau.

Aucun individu mort ou vivant dans l’espèce de jardinet qui entourait la cabane, la porte de devant semblait condamnée, mais impossible de savoir si c’était pour garder quelque chose dehors ou dedans. La brune décida de contourner la petite cabane par la droite, longeant les fenêtres pour essayer de voir à l’intérieur mais l’endroit semblait calme. Sur l’arrière de la cabane, totalement coupée du reste du groupe, Ashley remarqua une seconde porte. Celle-ci était ouverte, presque grande ouverte. S’il y avait eu quoique ou qui que ce soit dans cette cabane, cette porte ouverte était là pour confirmer qu’il n’y aurait plus rien ni personne. Délicatement, Ash’ poussa la porte pour entrer à l’intérieur, elle frappa sur la porte espérant que le bruit attirerait la ou les choses encore à l’intérieur, tout en priant pour qu’il n’y ait réellement rien. Dix secondes, rien. Quinze secondes, toujours rien. La brune progressa dans la cabane, il n’y avait que deux pièces, peut-être trois en y réfléchissant bien. La pièce principale était vide de toute vie, au fond il y avait une porte qui devait mener vers une salle d’eau et l’autre vers la chambre. Toujours aussi calme mais stressée, Ash’ avança vers la première porte et la poussa. Cette fois il n’y aurait pas besoin de frapper quoique ce soit car la porte émit un grincement sinistre. La salle d’eau était vide, poussiéreuse, dégoutante mais vide. Deuxième et dernière porte, après elle pourrait faire signe à Jaime de la rejoindre avec la jeunesse. A son grand soulagement, la petite chambre était vide aussi, les fenêtres de cette pièce avait été occultées par des planches en bois, il y faisait aussi frais que dans le reste de la cabane mais au moins il y avait un lit où les enfants pourraient se reposer.

« Si vous voulez bien me suivre » lui indiqua-t-elle après avoir refait le tour de la cabane. « La porte avant est barricadée et je pense qu’on devrait la laisser comme ça, de cette manière nous n’aurons que la porte à l’arrière à surveiller. Si ça te convient évidemment. » Quiconque aurait connu la Ashley d’avant ne l’aurait pas reconnue, la jeune femme sans être une survivante de génie et une guerrière hors pair avait pris bon nombre de bons réflexes, et surtout l’habitude de prendre les décisions avec Hope, mais après tout Jaime devait être aussi apte qu’elle à décider de tout cela. « Il y a une petite cheminée, mais il faudrait trouver du bois et … je sais pas si ça serait judicieux de signaler notre présence. D’un autre côté, on va pas les laisser mourir de froid » souffla-t-elle à voix basse au père de famille. « Je n’ai pas encore fait les placards mais la porte arrière étant ouverte je suppose que quelqu’un est déjà passé par là … » Elle espérait trouver de quoi manger mais avait peu d’espoir face à la cabane ouverte aux quatre vents, peut-être qu’ils auraient finalement de la chance.

HRP:
 



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Mar 31 Jan 2017 - 18:43

HRP:
 

Ashley ne semblait pas d’accord avec les pensées de Jaime, mais il pouvait le comprendre. Il n’aurait pas eu la Liste, jamais il n’aurait jamais tenté l’impossible en retournant à Seattle, bien évidemment, surtout avec ses deux enfants. Mais il avait la Liste et sa femme comptait sur lui pour la mettre à exécution. Il devrait donc le faire, pour elle.

La cabane semblait désertée. La vie ne semblait pas y être, mais d’aussi loin, ils ne pouvaient pas être aussi sûr. Émasculé une nouvelle fois, Jaime pinça ses lèvres, sans rien dire, lorsqu’Ashley lui demanda de rester avec les enfants tandis qu’elle allait jeter un œil aux alentours, insistant encore sur le fait qu’il avait déjà perdu son enfant. A ses yeux, il devait soit être un boulet, soit être un mauvais père, soit indigne de leur protection. Blessé dans son égo, il jetait un œil aux enfants et à Ashley qui faisait le tour de la cabane. Hope était calme. Le bonheur d’avoir une fille, certainement dû à l’éducation sans reproche d’Ashley. Les garçons étaient calmes également, mais cela restait des garçons et ils avaient parfois besoin de bouger, de se défouler.

Finalement, après quelques minutes qui leur semblaient à tous une éternité, la mère de famille revint sur les lieux et leur demanda de les suivre. Ashley expliquait ses découvertes, notamment le fait que la porte de devant était barricadée et qu’il était plus judicieux de la laisser telle quelle.

- Très bien, acquiesça Jaime.

Ashley continua son rapport en expliquant qu’il y avait une petite cheminée et qu’il faudrait trouver éventuellement du bois pour se réchauffer. En plein hiver, il était certain que dormir dans un endroit inconnu était déjà inquiétant, mais s’il y faisait froid, ce ne serait pas très commode. Dans son sac, Jaime transportait des duvets car il passait la majeure partie du temps sur un sol dur et froid. Même s’il allumait un petit feu, il y avait des jours où il avait froid, ses enfants, bien enroulés dans leur couverture, un peu moins, mais ils le ressentaient quand même, malheureusement. Elle n’avait pas encore eu le temps de voir s’il y avait à manger dans les placards. Avec un peu de chance, ils pourraient en trouver, il fallait croiser les doigts.

- Si on allume le feu seulement à la nuit tombée, personne ne verra la fumée, je pense, expliqua Jaime. Ce qu’on peut faire, c’est que je vais chercher du bois sec avec Rory et pendant ce temps, tu peux fouiller les placards si tu le souhaites ? Demanda Jaime.

Il essaya de ne pas donner de directive, cela n’était pas du tout le genre d’Ashley, bien au contraire. Elle avait l’habitude de tout faire par elle-même. Ce n’était pas un homme comme lui qui allait changer ses habitudes de survie, bien au contraire. Et il ne le souhaitait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1848
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Mar 31 Jan 2017 - 21:21

Jaime suggéra qu’un feu allumé à la tombée de la nuit ne devrait pas poser de soucis, Ashley hocha la tête en souriant. « Bonne idée, j’y avais pas pensé. Faites attention dans les bois, avec un peu de chance il reste des morceaux, des buches qu’on pourra utiliser pas trop loin … Par contre j’espère que tu sais allumé un feu à l’ancienne parce que mon dernier briquet a rendu l’âme y’a peu … » Ses talents d’aventurière s’arrêtaient là, Ash’ était capable de trouver son chemin à partir d’une carte – un talent que beaucoup de femmes ne possédaient pas si l’on croyait la légende urbaine – mais elle était incapable d’allumer un feu sans allumette ou sans briquet, et malheureusement elle n’avait pas mis la main sur le premier choix et le deuxième était déjà vide. « Hope, James, vous venez fouiller avec moi ? C’est une chasse au trésor dans la cabane dans les bois … » lança la brune d’une voix mystérieuse, laissant Jaime et Rory partir chercher du bois. La petite blondinette était ravie à l’idée de pouvoir fouiller, c’était l’avantage de ce nouveau monde. Plus de « touche pas à ci, touche pas à ça » maintenant Hope pouvait ouvrir tous les placards qu’elle voulait tant que sa mère était dans les parages.

La mère de famille entraîna d’abord les deux enfants dans la chambre pour fouiller l’armoire qui s’y trouvait, ouvrant les portes en ajoutant un suspense inutile. A sa grande déception, il n’y avait plus grand-chose là-dedans, quelques paires de chaussettes qui pourraient toujours servir. Elle répéta la même opération avec la petite table de chevet et un sourire se dessina sur son visage lorsqu’elle y trouva une petite bouteille de parfum. « Ca … Ca vous voyez les gamins, c’est un truc qu’on voit plus souvent maintenant. Ca permettait aux princesses d’être parfaites pour s’attirer les faveurs des princes. » Hope la regarda d’un air intéressé. « Alors ça veut dire que si je mets ça, il y aura des princes qui vont apparaître maman ? » Ashley hocha la tête en grimaçant, indiquant à sa fille qu’il fallait se méfier des princes quand même. Elle tendit la petite fiole à sa fille avant de regarder sous le lit. « Oh, oh, oh ! Qu’avons-nous là … James, je crois que tu vas adorer ça … l’aventure continue … » Sous le lit il y avait une grande valise que la brune ouvrit légèrement pour vérifier qu’elle ne contenait rien de perturbant pour les enfants, sait-on jamais. « Il y a … Une super couverture toute chaude pour l’hiver ! » Ash’ déposa la couverture sur les épaules du garçonnet qui ne disait pas grand-chose. Au moins il n’était pas trop turbulent, c’était ce qui l’angoissait le plus.

Ash’ continua de la même façon avec toutes les pièces de la cabane, dans la salle de bain elle ne trouva rien d’intéressant à part un seau d’eau croupie qui lui donna la nausée. Mais dans la cuisine, elle eut l’heureuse surprise de découvrir que certains placards contenaient encore de quoi manger. Ce n’était pas assez pour faire un énorme repas mais il y avait là des denrées qui ne périmaient pas avant longtemps, qui se souciait encore des conservateurs en ces temps de crise ? Il y avait six paquets de chips format poche, elle en lança un à Hope et un à James, et déposa les autres sur la table au centre de la pièce. Dans un autre placard, elle trouva une conserve de fruits au sirop, l’étiquette était un peu effacée mais cela ressemblait à de l’ananas. Hope grimaça, elle n’aimait pas l’ananas mais Ashley lui fit comprendre qu’elle n’aurait pas trop le choix. « Venez, on va s’asseoir là-bas sur le canapé en attendant que le papa de James revienne avec Rory. On va se tenir chaud, okay ? » Ashley s’installa et laissa les enfants s’installer de parts et d’autre avant d’étaler la couverture sur eux. La porte avant était toujours barricadée, son regard azur était rivé sur la porte de l’arrière, la brune avait sorti sa lame de sa ceinture et la gardait sur ses genoux alors qu’elle se lançait dans le récit d’un conte qu’Hope aimait beaucoup, espérant que James l’apprécierait aussi. Le Petit Chaperon rouge … A bien y réfléchir, ce n’était pas le conte le mieux adapté pour la situation mais il faudrait faire avec, sa mémoire sur les autres lui faisait défaut. « Ne t’inquiète pas James, ton papa et Rory vont revenir vite et pendant ce temps, maman nous surveille » lança la blondinette au garçonnet. Ashley lui adressa un sourire, espérant que tout allait bien pour les deux lancés dans la quête au bois.



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
 
La main est plus complète avec ses cinq doigts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Les facéties de Sonette !
» Liste complète avec les néo pros (topic provisoire)
» [Intrigue] Le péril Alpha (Groupe Charly uniquement puis Groupe Charly & Bravo réunis)
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: