Partagez | 
 

 La main est plus complète avec ses cinq doigts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Dim 13 Nov 2016 - 20:00


   
La main est plus complète avec ses cinq doigts
PV : Ashley Grant & Jaime Brewett
Jaime marchait depuis deux heures avec Rory et James. Heureusement, Rory ne se plaignait pas trop. C’était une autre histoire avec Rory, mais du haut de ces cinq ans, on ne pouvait pas lui réclamer plus malheureusement. Ils avaient dépassé Seattle et se trouvait bien à l’est de la ville maintenant. Heureusement. Accompagnés de ces deux bouts, il était difficile d’allier protection et survie. Mais il faisait comme il le pouvait et il avait tenu bon depuis un an, il pouvait encore continuer, il n’avait tout simplement pas le choix.

L’homme décida de faire une petite pause, au moins ne serait-ce que pour James se repose un peu. Rory était sur ses épaules depuis une heure au moins. Il n’était pas très lourd, mais ça pesait quand même sur son dos, surtout quand on ajoutait le sac de randonneur qu’il se trimballait pour leurs réserves de nourriture et d’eau. Il s’y trouvait aussi des petites choses, comme des plaids pour se tenir chaud s’ils ne trouvaient pas de toit très chaleureux. Il fit descendre Rory de ses épaules et surveilla les alentours. Depuis leur marche, ils n’avaient rien entendu, ni ses fils, ni lui. Il sortit ensuite une bouteille d’eau de son sac qu’il tendit à James puis il sortit sa carte.

Il se rendait aux chutes de Snoqualmie. A vue de nez, les chutes se trouvaient à au moins une bonne dizaine d’heures de marche. L’idéal aurait été de trouver une voiture, surtout que son but ultime était de revenir vers Seattle pour poursuivre les souhaits de sa femme. Il avait mis un an à échafauder une sorte de plan pour ne pas trop se perdre, localiser tous les lieux souhaités par sa femme avant qu’elle ne meure. Le souvenir de sa peau, de son visage commençait malheureusement à s’estomper avec le temps, mais le souvenir de son amour était toujours présent. Alors qu’il essayait de repérer un chemin pratique qu’ils pourraient emprunter, il entendit la voix de James l’appeler.

- Papa… Continuait inlassablement la voix de James.
- Oui James ?
- Rory… Où il est ?

Mouvement de panique, la carte s’échoua au sol. Jaime regarda dans toutes les directions. Où était donc passé Rory ? Il ne l’avait posé à terre il n’y avait à peine cinq minutes.

- Tu ne pouvais pas le surveiller ? Dit-il brusquement à son fils. Bon, rends la bouteille, faut qu’on le trouve !

Déjà, le père imaginait les pires scénarios : Rory en train de se faire dévorer par un monstre, Rory coincé quelque part, ne pouvant pas se libérer. De plus, James et Jaime ne pouvaient pas crier trop fort, de peur d’attirer un monstre vers eux. Il remit dans le sac tout son attirail : carte et bouteille et mit tout cela sur son dos et partit, main dans la main avec son fils.

- Rory ? Dit-il le plus fort possible sans pour autant crier, ce qui était bien compliqué. Rory ?
- Rory ? Appelait également la petite voix de James.

Plus le temps passait, plus l’inquiétude du père grandissait. Allait-il le retrouver vivant ? Oui, de toute façon, Jaime n’arrêterait pas les recherches avant de l’avoir trouver.
   
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1561
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Dim 13 Nov 2016 - 20:41

« Et là, Barbara a dit Mme La Fée qu’elle ne pouvait pas avoir de gâteau parce qu’elle n’avait pas mangé ses légumes, mais elles ont été interrompues par les monstres, alors maman est venue les sauver !
- Oui ma puce, c’est une super histoire. On pourra l’ajouter au grand récit des aventures de Barbara la bimbo blonde.
- C’est quoi une bimbo maman ?
- C’est … Une dame très élégante et distinguée …
- Maman, j’aimerais bien m’arrêter un peu. »

Ashley soupira puis fit signe qu’elles pouvaient s’arrêter, cela faisait des heures qu’elles marchaient et même si la mère de famille prenait parfois sa fille sur les épaules, cela faisait pas mal de marche pour une gamine de sept ans. Bientôt huit. Bientôt huit ans merde … Ashley n’en revenait pas. Elle la revoyait encore bébé, pas un poil sur le caillou, ses grands yeux bien ouverts. Elle se rappelait encore de cette douce chaleur qui avait envahi son cœur en voyant cette petite poupée. Grant, mère et fille, quittèrent la route pour se mettre à l’abri derrière des arbres et buissons, une habitude qu’Ashley avait prise pour éviter les pillards. Elle préférait être confrontée à un rôdeur ou deux plutôt qu’un homme armé. Les deux s’assirent un instant, buvant quelques gorgées d’eau et profitant du calme qui régnait dans la forêt. Mais bientôt, elles entendirent du bruit derrière elles. Ashley se releva aussitôt, vive comme l’éclair, son couteau en main. Elle pointa la lame en direction de l’origine du bruit avant de marquer un temps d’arrêt.

« C’est … qu’un gosse. Hey petit, qu’est-ce que tu fais là tout seul ? »

Hope cachée derrière ses jambes, la brune regarda le gamin en face d’elle. Il avait l’air plus jeune que sa fille mais l’apocalypse pouvait être trompeuse. Il n’avait pas l’air infecté, malade ou pire. Mais un gosse de cet âge n’avait pas pu survivre seul, il y avait donc forcément d’autres personnes dans le coin. Rangeant son couteau et prenant la main de sa fille, elle s’approcha du petit garçon et s’accroupit à son niveau.

« Hey jeune homme, je m’appelle Ashley et elle c’est ma fille, Hope. Qu’est-ce que t’en dis si on essaie de retrouver tes parents ? »

Elle tendit son autre main au petit garçon qui semblait hésitant. Ashley fit alors signe à Hope de s’avancer, d’enfant à enfant, il serait peut-être plus en confiance. Il prit la main de la petite blonde, il était blond lui aussi, ils étaient sacrément mignons côte à côte, deux petits anges. Mais Ash’ n’avait pas le temps de s’attendrir davantage, il fallait trouver les parents du gamin, en espérant qu’ils soient encore en vie … Elle secoua la tête pour chasser ces pensées de son esprit. Elle marcha quelques minutes dans la direction dont semblait venir le garçonnet, mais elle ne croisa personne. Il n’avait pas pu se perdre depuis trop longtemps, il n’était pas blessé fort heureusement et ne semblait pas affamé ou assoiffé. Alors qu’Hope racontait une nouvelle aventure de Barbara la bimbo … la dame élégante, Ashley s’arrêta en entendant des voix, elle attira les deux enfants vers elle, les gardant près d’elle. Deux voix s’élevaient dans la forêt, qui pouvait être aussi bête … Ils allaient attirer tous les macchabées du coin ! Ashley réalisa alors qu’il s’agissait peut-être des parents du gosse. Malheureusement ça ne loupa pas, un grognement se fit entendre pas trop loin d’eux. Il était lent et ils pouvaient le distancer mais d’autres allaient venir avec tout ce monde qui faisait du bruit. Ashley attrapa le petit blond et le porta dans ses bras, indiquant à Hope de la suivre, sa fille avait l’habitude de leur fonctionnement mais ce petit était sûrement effrayé. Elle se rapprochait des voix, ils étaient tout proches. Elle vit finalement plus loin un homme, assez grand et réalisa qu’il était accompagné d’un autre enfant, plus grand celui-ci. Ils appelaient un certain « Rory ». La brune tourna la tête vers le petit dans ses bras et lui sourit en avançant vers l’homme et l’enfant.

« Je crois que j’ai quelque chose qui vous appartient, lança-t-elle avant de réaliser à quel point cette phrase était terrible et de la regretter, pardon je suis tombée sur ce gosse tout à l’heure.
- Il s’est perdu ? T’es son papa ? ajouta Hope à l’attention de l’homme.
- Ecoutez, il y a quelques rôdeurs qui trainent par-là, on ferait mieux de s’éloigner, en silence. »

Ashley laissa le petit redescendre pour retrouver son père, en espérant que ce soit bien son père mais il y avait quand même peu de chance que ce ne soit pas le cas. Un gamin perdu, un homme au regard désemparé. Elle connaissait ce regard. D’un signe de la tête, elle lui fit signe de partir vers la route, les rôdeurs ne les suivraient pas éternellement et ils se déplaceraient plus facilement sur la route. Ashley d’ordinaire si méfiante se sentait étonnamment en confiance, elle n’avait pas croisé d’autre parent avec enfant depuis le début de ce merdier, et elle était persuadée que comme elle, cet homme ne ferait rien de stupide pour préserver la sécurité de ses gamins.

« Je m’appelle Ashley, souffla-t-elle, et voici ma fille Hope. »



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Lun 21 Nov 2016 - 22:51

Excuse-moi, j’ai des semaines assez chargées, je n’ai pas eu le temps de répondre avant.

Jaime et Rory étaient toujours à la recherche de leur fils et frère. Où donc était passé James ? Il savait parfaitement qu’il n’avait pas le droit de s’éloigner, au risque de se faire manger par un monstre. il était encore trop petit pour se défendre.

- Rory, désolé pour tout à l’heure, je ne te tiens pas pour responsable… Je suis inquiet seulement.
- Je sais P’pa. On va retrouver James.

L’homme acquiesça tout en jetant un œil partout. Alors qu’il appelait une énième fois, une créature humaine émergea des arbres, son fils dans les bras. Pris de panique, Jaime était persuadé qu’elle allait lui réclamer tout ce qu’il avait en échange de son fils, ce qu’il ferait naturellement pour le récupérer. Toutefois, elle ne semblait pas dangereuse et bientôt, l’homme remarqua une petite fille, tout aussi blonde que Rory, à ses côtés. Celle-ci lui demanda si elle était le père de Rory. L’homme acquiesça et tendit les bras pour récupérer son enfant.

- Et toi t’es qui ? Demanda Rory, curieux de croiser un visage enfant.

Ils n’avaient pas croisés d’humains depuis la fin du monde. Cette jeune femme et son enfant étaient les premiers visages qu’ils rencontraient depuis longtemps, ce qui leur disait enfin qu’ils n’étaient plus seuls dans cette galère. D’autres humains combattaient encore. Reprenant son enfant dans ses bras, Jaime écouta la jeune mère qui lui indiquait que des rodeurs arrivaient. On entendait leur râle caractéristique. Une fois sur la route, s’éloignant des monstres, la jeune femme se présenta. Elle était Ashley et sa fille était Hope.

- Enchanté. Je m’appelle Jaime et voici Rory et James, mes fils. Merci pour James.

Jaime regarda James. L’enfant ne parlait plus depuis que sa mère n’était plus là. Il était tellement reconnaissant à la jeune femme d’avoir pris « soin » de son fils. Il avait eu de la chance de croiser son chemin avant qu’elle ne parte avec sa fille dans une autre direction.

- James. Papa t’a déjà dit de ne pas t’éloigner, jamais, soufflait-il en regardant son cadet.

Dans ce monde, avoir deux enfants était difficiles, les maintenir en vie l’était encore plus. Il ne savait pas comment ils avaient survécu, la chance, le destin, mais ils l’avaient fait. Jaime serait prêt à recommencer pour les maintenir encore en vie. Un jour, ils trouveraient un endroit où se poser, un endroit où ses enfants pourraient vieillir.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1561
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Sam 26 Nov 2016 - 9:28

Deux enfants. Ça devait être sacrément compliqué de vivre avec deux enfants dans ce monde-là. L’un d’eux, aussi blond que l’était Hope, répondit à la question de la gamine. Ashley était rassurée parce qu’au moins, cet homme n’avait pas l’air dangereux et les deux gosses non plus. Ou alors ça ne serait vraiment pas de chance. Lorsque le petit groupe eut mis un peu de distance entre eux et les rôdeurs qui trainaient dans les bois, Ashley se présenta, attendant la réponse du père de famille. Jaime, Rory et James, et c’était donc James qui avait pris la poudre d’escampette et flanquait une peur bleue à son père.

« De rien » souffla-t-elle simplement laissant quelques instants au père de famille pour retrouver son fils et le sermonner doucement. « Je sais ce que c’est … c’est assez compliqué de garder un œil sur un gamin avec tout ce merdier autour, alors deux … Je suis rassurée qu’on ait pu vous retrouver. »

Ashley posa sa main sur l’épaule de sa fille pour la rapprocher d’elle, elle ne réalisait pas souvent la dangerosité de ce monde, mais quand elle avait vu ce gosse tout seul dans la forêt, perdu, elle avait réalisé que cela pouvait être Hope. Elle ne l’avait encore jamais perdue de vue mais un enfant ça allait très vite quand il s’agissait de faire des conneries. Elle ne pouvait qu’espérer que cela n’arriverait pas, ou alors qu’elle rencontrerait quelqu’un comme elle qui serait prêt à lui ramener son grand bébé.

« Si on suit cette route, on arrivera sans doute à un coin pour se reposer. Vous en aurez sans doute besoin, ou du moins les petits …
- Vous voulez que je vous raconte les histoires Barbara ? Rory et James aussi ils ont une Barbara avec eux ?
- Hope ma puce, tu peux raconter ton histoire, doucement. Rappelle-toi, il ne faut pas faire trop de bruit. Jaime … C’est bien ça ? Si … Si ça vous dérange pas, on peut continuer un peu sur cette route ensemble, deux paires d’yeux valent mieux qu’une pour surveiller tout ce petit monde. Et si vous voulez continuer tous les trois, alors nos chemins se sépareront mais … pour l’heure, il y a pas mal de dangers dans les environs et ça serait plus sûr. »

Et au moins, Hope avait des enfants de son âge pour discuter. Même si soyons honnêtes, il y avait peu de chance que Rory et James soient intéressés par les histoires de Barbara et Madame La Fée. Tout en marchant, Hope dans ses jambes, Ashley se hasarda à quelques questions pour en savoir davantage sur ce Jaime.

« Vous voyagez seuls avec eux depuis longtemps ? »



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Dim 4 Déc 2016 - 13:18

La jeune femme n’avait pas du tout l’air dangereux. En même temps, Jaime ne souhaitait pas la chercher. Elle avait un enfant et si elle était comme lui, elle était capable de tout pour la protection de son enfant, ce qu’il pouvait largement comprendre. Ashley indiqua au père de famille qu’elle savait parfaitement ce qu’il endurait. Jaime osa un petit sourire, en se demandant pourquoi une femme avec son enfant n’était pas à l’abri quelque part. *Pour les mêmes raisons que toi…* Lui souffla une pensée. Bien entendu, il y avait dans ce monde que bien peu d’abri. Il fallait avant tout survivre et c’était une affaire déjà bien difficile.

Ashley proposa de suivre la route pour arriver dans un coin pour pouvoir se reposer. Jaime se demanda si elle savait où ils se dirigeaient. Alors que les enfants parlaient entre eux, Jaime songea que c’était agréable de parler à une adulte pour une fois. La compagnie de ses enfants était la seule attache à ce monde apocalyptique et fou. Il ne la regrettait en rien bien entendu, il aimait profondément ses deux enfants, mais Bonnie lui manquait et jamais plus elle ne serait là pour l’aider à affronter cette terrible vie.

- Nous étions justement en train de regarder la carte. On se dirige vers des cascades, dit-il en haussant les épaules.

Parler de la liste avec un adulte lui paraissait légèrement étrange. Jamais il n’avait encore parlé de la liste, seulement avec ses enfants. Mais en même temps, il n’avait croisé personne. C’était probablement pour cela qu’il n’en avait pas encore parlé. Ashley lui proposa alors de faire un bout de route ensemble en précisant qu’il serait plus facile, pour elle comme pour lui, d’avoir deux adultes pour surveiller toute la troupe.

- Et là, la barbie s’est transformée en voiture ? Demanda Rory, plein d’espoir quant à la chute de l’histoire.

Jaime sourit, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas entendu son fils aussi excité par l’aventure d’une poupée, à ce qu’il avait compris. Jaime tendit l’oreille suite à l’annonce de la jeune femme : de nombreux dangers les guettaient, tout le temps, partout. Il fallait continuer, toujours, à être prudent. On ne savait jamais sur quoi on pouvait tomber. La mère demanda à Jaime s’il voyageait avec ses enfants depuis longtemps.

- Depuis le début… Et vous ? Lui demanda-t-il, également curieux de connaitre les raisons pour lesquelles la mère de famille ne s’épargnait pas en cherchant un abri où se poser.

Mais trouver un abri où se poser, justement, était-ce encore possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Sanctuary Hills
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1561
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Sam 10 Déc 2016 - 16:01

Ils se dirigeaient vers des cascades, pourquoi pas. Ashley pouvait voir un intérêt logistique là-dedans, l’eau devait être pure dans ces coins-là, un bon moyen de ne pas mourir de soif. Peut-être on y trouvait des cabanes dans les bois également, il y avait plein de possibilités, qui faisaient qu’elle ne tiqua pas plus que cela à l’évocation des cascades. Dans le pire des cas, il avait le droit de faire du tourisme avec ses deux gamins qui semblaient écouter l’histoire d’Hope avec beaucoup de curiosité. Oh pauvre Rory, la poupée ne se transformait pas en voiture …

« En voiture ?! Mais pourquoi faire … Barbara a des super pouvoirs, elle peut voler et elle a une super force et c’est une super cuisinière et une super journaliste aussi ! »

Ashley se retint de rire, le pauvre Rory allait être déçu, mais c’était amusant et rassurant de voir Hope interagir avec d’autres enfants, ce n’était pas arrivé depuis … le camp de réfugiés qu’elles avaient quitté prématurément et où elles n’avaient jamais remis les pieds. La discussion des adultes était cependant nettement moins joyeuse que celle des enfants, une chose qui n’avait pas trop changé malgré tout ce bordel au final. Bien qu’Hope se montre très sérieuse en racontant les aventures de Barbara. La brunette détourna le regard de sa fille, ne lâchant pas sa main, et répondit à son tour à la question de Jaime.

« Presque depuis le début … De manière générale, ç’a été Hope et moi face au reste du monde depuis un bail. Face aux restes du monde si j’ose dire maintenant …
- Maman est une super maman vous savez !
- Oui, oui ma chérie, aussi super que possible, mais j’ai pas autant de super pouvoirs que Barbara quand même, tu devrais continuer à donner la liste à Rory, peut-être qu’il changera d’avis sur la transformation en voiture *adressant un sourire aux enfants avant de reprendre son sérieux* Je crois savoir qu’il y a pas mal de cabanes de chasseurs dans ce coin-là, on en trouvera peut-être une pour que les gamins puissent se reposer, qu’en pensez-vous ? »

Un craquement dans les arbres qui bordaient la route détourna son attention, mais ce n’était visiblement rien de plus qu’un oiseau, ou toute autre bestiole qui parcourait la forêt, bestiole vivante et bien vivante. Elle n’avait aucune idée de comment trouver une cabane, il fallait se faufiler dans les bois et ils seraient plus lents pour se déplacer là-dedans, ça ne l’enchantait pas et Jaime serait sans doute du même avis. Mais il faudrait bien s’ils voulaient trouver un coin où se reposer. La brunette se permit une nouvelle question.

« Vous avez une carte avec vous ? J’veux dire pour faire tout ce tourisme, vous devez être bien équipé non ? Ca nous aiderait peut-être. »



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   Dim 8 Jan 2017 - 11:57

Spoiler:
 

Tout en conversant, Jaime surveillait les enfants. Il venait de perdre James, il était hors de questions qu’il le perde à nouveau. Jaime sourit toutefois lorsque Hope indiqua que Barbara ne se transformait pas en voiture, puisqu’elle avait de supers pouvoirs, tels que le vol, la force, la cuisine et le journalisme. Rory faisait une moue contrariée, n’appréciant visiblement pas la chute de l’histoire.

- Pfeu, ça sert à rien d’être journaliste, c’est pas un pouvoir, s’exprima-t-il.

James, comme d’habitude, hocha la tête pour montrer qu’il était d’accord avec son frère, mais ne pipa mot. De même que le triplet, la mère et sa fille voyageaient seules depuis le début également. En voyant le gabarit de la mère de famille, on pouvait être légèrement étonnée qu’elles soient encore en vie (tout comme on pouvait l’être en voyant un père de famille accompagnée de ses deux rejetons…), mais quoi qu’il arrivait, Ashley semblait débrouillarde.

Jaime sourit à l’évocation de la jeune fillette, qui annonçait que sa maman était une super-maman. Dans ce monde, les parents étaient forcément devenus des héros. Un lien très fort semblait unir l’enfant à sa mère, ce qui était normal. Ils avaient partagé tant de choses. Avec Rory, les choses allaient un peu mieux, Rory rejetait moins la faute sur lui quant au décès de sa mère, mais James ne parlait toujours pas. Jaime faisait du mieux qu’il pouvait, mais il n’était pas toujours un « super-papa » comme Ashley l’était aux yeux de sa fille. Ashley proposa alors de se poser dans une cabane de chasseur qui se trouvait dans la région et lorsque l’on voyageait avec des enfants aussi jeunes, les arrêts devaient être fréquents.

- C’est une excellente idée, on trouvera peut-être de la nourriture, exprima-t-il, plein d’espoir.

Un bruissement dans les arbres fit détourner subitement la tête de Jaime, mais il ne s’agissait rien de bien inquiétant. Dommage que les cabanes n’étaient pas indiqués sur la carte, cela aurait permis de s’y retrouver beaucoup plus facilement. En pensant à la carte, Ashley lui demanda s’il en possédait une et elle exprima la même idée qu’il l’avait formulé intérieurement.

- En effet, j’ai une carte, indiqua-t-il en la sortant de mon sac de randonneur.

La petite tribu s’arrêta alors deux secondes et Jaime déplia la carte. Comme il le pensait, les cabanes n’étaient pas indiquées, la carte n’était pas suffisamment précise. Il pesta, trouver une cabane ici n’allait pas une mince affaire, mais il finirait par en trouver une.

- Vous voyagez à l’aveuglette ? Demanda-t-il à la mère de famille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La main est plus complète avec ses cinq doigts   

Revenir en haut Aller en bas
 
La main est plus complète avec ses cinq doigts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Les facéties de Sonette !
» Liste complète avec les néo pros (topic provisoire)
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: