Partagez | .
 

 April Showers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Neil Berry
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/10/2016
Messages : 157
Age IRL : 21

MessageSujet: Re: April Showers   Sam 12 Nov 2016 - 0:36


La musique changeait, ce n’était pas pour déplaire à Neil.
A vrai dire le classique, c’était pas vraiment ça. De loin, très loin, avec un contexte particulier, et une vraie raison de s’y intéresser, peut-être, si on l’obligeait. Sinon il passait son tour. Ecoutant distraitement, surtout concentré sur ce qui défilait devant ses yeux, il se laissait bercer par le ronronnement de la voiture. Ça restait exceptionnel un trajet dans le calme, quasiment toujours conduit par sa mère, il y avait toujours une raison d’hurler ou de se faire engueuler. C’était pas désagréable de juste avoir à regarder le paysage.

Comme il virait son pull trempé, Zack semblait s’inquiéter, lui proposant un truc de rechange. Neil se contentait d’acquiescer tranquillement et de se recaler dans le siège. Son débardeur ça allait, juste humide, il espérait que le trajet suffise à le sécher. De toutes façons la pluie tombait toujours, pas réservée à la périphérie, ils finiraient probablement aussi trempés que précédemment. En attendant, le chauffage faisait son office admirablement, lui évitant de déjà se mettre à cracher ses poumons. Demain il regretterait surement ses petites aventures sous la pluie, mais pour l’instant, il n’y pensait pas vraiment. C’était encore loin, demain.
Le petit tressautait de temps en temps, sans vraiment y porter une grande attention. A vrai dire il n’était pas trop dérangé du froid, de la musique qu’il entendait à peine ou de quoique ce soit. L’alcool lui collait déjà un œil hagard et une vague sensation de chaud qui tombait bien. Ça lui déliait pas vraiment la langue par contre.
Entrant en ville, il se redressait pour regarder à travers les essuie-glaces. Il était temps de servir un peu à quelque chose, et après un petit temps, le blond semblait avoir repéré un parking qui lui plaisait. « Non ça va. » Il l’aurait plutôt dirigé vers un autre, à ciel ouvert et sans barrière, mais s’il préférait, au fond il s’en foutait. C’était sa caisse après tout, il pouvait bien la garer où et comme il voulait. Ils auraient juste un peu plus à marcher.

Un sourire à la question de son aîné, et il se décollait de son dossier.
« Toujours. » Il laissait son pull là, au moins en attendant, ouvrait la portière et posait ses pieds sur le sol froid. Reprenant les chaussures qu’il avait déjà oublié, et les remettant, il finissait par le rejoindre près du coffre. « Gilet ! » Quand même, il faisait trop frisquet pour se risquer à y aller comme ça. Rien que dans le sous-terrain il n’était pas très confortable avec les épaules à l’air libre. Il récupérait sa veste au passage, elle était bien humide, mais quitte à affronter la pluie, ne serait pas pire que rien.
De nouveau habillé, et la voiture verrouillée, ils pouvaient remonter. Il n’était jamais venu se perdre aussi bas, n’ayant jamais eu à planquer une voiture. L’entrée du parking ne lui disait rien, mais de ce qu’il avait vu en arrivant, il avait une bonne idée de la direction à prendre.
La pluie battait un peu moins fort mais ils allaient quand même se mouiller sur le trajet. Ça lui donnerait au moins l’occasion de laver un peu ses pompes.
« C’est par là. »

Ils remontaient la rue un moment, jusqu’à ce que Neil croise une boutique qu’il avait déjà vu, et bifurquait juste après pour trouver une ruelle adjacente. Aucune voiture n’y passait, même pas un autre paumé, à croire que la flotte les avait tous rebutés. Continuant, il le faisait encore tourner quelques fois avant que le son ne se fasse entendre.
Ils sortaient de la ruelle résidentielle et juste à leur droite, la devanture éclairée leur faisait signe dans l’obscurité. Pressant à peine le pas, pour trois gouttes de moins, Neil jetait un œil au blond et s’engouffrait par la porte. L’endroit n’était pas plein, mais les braves qui avaient affronté la pluie semblaient s’être redonné du cœur. Quelques types déjà ivres morts parlaient très fort à une table, des filles pas mieux mises dansaient plus loin dans la salle, et le métis enjambait la petite estrade pour rejoindre le comptoir. Un type retardait le serveur, car assis sur son tabouret, tenait absolument à finir son anecdote. Pas franchement pressé, il attendait sagement en jetant un regard à son aîné.
Quand le mec arrivait, Neil avait zieuté la carte en travers, ça n’avait pas changé. « Tequila !  »  Un mot suffisait, surtout motivé. Ça faisait un moment qu’il n’était pas sorti et il comptait bien se foutre dans un sale état. Laissant la place à son collègue de beuverie, pour qu’il puisse commander, il se tournait pour embrasser la salle. Toujours le même plafond bas, les murs chauds et peint de formes abstraites, la moyenne d’âge tournait autour des trente ans, peut-être un poil plus jeune pour les filles.

« T’en fais pas, t’auras pas besoin de me raccompagner chez moi. » Il n’était pas à vingt minutes à pied, ça ne valait pas le coup de le perdre en ville pour ça. D’autant qu’il pourrait faire un crochet sur le retour, dans un quartier un peu moins fréquenté, sinon par des meufs qu’il était sûr de chopper.
Un doute, soudain, et oui, bien sûr, évidemment. Il n’avait prévu qu’une crémaillère et de se faire ramener par sa mère. «  J’ai pas de monnaie. » Il relevait les yeux sur lui, avec un petit sourire gêné. Il se sentait un peu con là.



Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1306
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: April Showers   Sam 12 Nov 2016 - 12:39


Sans rien ajouter, le blond sorti du coffre son gilet et le tendit à son cadet ; il serait peut-être un peu large pour lui mais ça ne devait pas changer beaucoup de son débardeur ou de son pull trop large. Mieux valait trop grand que trop petit de toute façon, et c'était toujours mieux que rien. Il sourit légèrement devant l'air un peu plus detendu du brun qui, malgré son côté toujours un peu réservé, semblait moins nerveux qu'au début de la soirée. Et au moins ça permettait à Zack de voir un peu la ville ; quoi que même sans lui, il aurait pu y venir, mais puisqu'il était là autant en profiter.

La voiture verrouillée, les deux hommes commencèrent à s'en éloigner jusqu'à se retrouver une nouvelle fois sous la pluie ; l'homme d'affaires ne pu s'empêcher de soupirer : ça avait valu le coup d'emporter un parapluie pour finalement l'oublier. Glissant une main dans la poche de sa veste, il en sorti sa boîte de cigarette en calant une entre ses lèvres, quitte à marcher, autant en profiter. D'autant plus que si à Seattle les établissements fumeurs étaient encore nombreux, ce n'était peut-être pas le cas dans l'endroit où le menait Neil. Après s'y être pris à plusieurs reprises pour allumer sa barrette de nicotine, il expira légèrement en laissant son regard voguer sur chaque enseigne. Ce n'était pas si différent que chez lui, à la différence qu'il ne connaissait rien ni personne, mais ce n'était qu'un détail sur lequel il ne se formalisa pas ; quand il partait en déplacement à l'autre bout du pays il se retrouvait aussi dans l'inconnu, et il ne s'y faisait pas trop mal. Au contraire, cela n'était qu'une excuse pour sortir, rencontrer du monde si possible un minimum intéressant ; ou au moins utile.

Après plusieurs minutes de marche et ses cheveux de nouceau trempés, le brun bifurqua dans une dernière ruelle et entra dans un bar assez authentique ; le fond sonore de vieux rock lui donnait un aspect un peu hors du temps qui fit immédiatement sourire le trentenaire. Il ne se priva pas cependant de laisser voguer son regard sur chaque personne présente, des yeux probablement perçants que ceux qui les croisaient ne les avaient pas soutenu bien longtemps. Probablement qu'il était un peu en décalage dans cet endroit, avec sa veste de marque et ses chaussures qui valaient tout autant ; seuls ses cheveux trempés juraient un peu dans le tableau mais il ne s'en formalisa pas plus que cela, se contentant d'y passer sa main pour les secouer un peu.

S'installant au bar à côté de Neil, il prit la carte qu'il lui tendait et la zieuta un court instant. Pas de Cognac, forcément il s'y était attendu au vu du faible standing du lieu, mais il n'allait pas faire le difficile après tout, s'adapter il savait, d'autant plus que même chez lui il préférait se rendre dans des endroits moins huppés pour éviter de temps en temps le peuple guindé. « Un whisky. » s'était-il contenté d'adresser au barman avant de reporter son attention sur le jeune homme qui lui affirmait qu'il n'aurait pas besoin de le ramener. Inclinant légèrement la tête, le blond arqua un sourcil ; il avait peur de finir dans un mur ou aimait simplement la pluie ? Qu'importe, il avait simplement hoché la tête ; « D'accord. »

L'instant d'après, le jeune afficha un air un peu gêné auquel l'homme d'affaires répondit par un froncement de sourcils. Pas de monnaie ? Le blond lui souria, une lueur légèrement amusée au fond des yeux. « C'est rien t'en fais pas. » payer des trucs à n'importe qui n'était pas réellement dans ses habitudes mais il n'était pas à quelques dollars près et c'était lui qui lui avait demandé de sortir alors il n'allait pas le laisser dans le bordel.

S'accoudant au bar, le trentenaire déposa son menton dans sa main et adressa un sourire au petit barman qui venait de déposer leurs verres devant eux. Il reporta son attention sur Neil, amusé de le voir absorbé par les demoiselles qui dansaient un peu plus loin, il trinqua avec lui avant de prendre une gorgée du liquide ambré qui tournoyait dans son verre. « C'est pas si mal ici. Tu viens souvent ? »



Revenir en haut Aller en bas
Neil Berry
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/10/2016
Messages : 157
Age IRL : 21

MessageSujet: Re: April Showers   Sam 12 Nov 2016 - 13:35


Le Zack semblait ne pas mal prendre son aveu.
A croire qu’il était plutôt coulant comme type, forcé de lui payer à boire, il ne râlait toujours pas. S’il continuait sur cette voie, Neil allait finir par en profiter. Pas tous les jours qu’il croisait quelqu’un pour lui céder sans difficulté, ce serait dommage de laisser passer.
Retournant à ses observations, en attendant d’avoir de quoi se désaltérer, il divaguait un peu, finissait par fixer plus qu’apercevoir les mêmes filles que tout à l’heure. Un gang de copines qui devaient avoir son âge à peu de chose près.

Il y avait une rousse qui lui plaisait.
Les cheveux courts et épais, probablement une coupe structurée qui n’avait pas survécu à la pluie, elle dansait avec son verre, en foutant autant par terre qu’elle en absorbait. La blonde à coté n’était pas mal non plus, elle avait de jolies jambes, de jolis talons, probablement un gout certain en matière de vêtements. Neil se contentait d’une petite moue appréciative. Avec sa veste trempée et ses couches de vêtements trop grands, il était certainement le plus gros pignouf du bar actuellement. S’il les approchait, il ne ferait que se ridiculiser.
Son verre arrivait, il revenait au comptoir.
C’était déjà plus abordable de se torcher la gueule. Il trinquait sagement avec le blond, à la santé de sa main gauche, puisse-t-elle faire son office encore longtemps. Il avalait le liquide d’une traite, c’était raide, un peu plus que dans ses souvenirs. Au moins ça passerait vite, le prochain irait mieux à son palais pas franchement habitué à ce genre de brûlures. Il soufflait à peu près discrètement, au moins le pensait, en reposant le shooter sur le bois. Ca cramait dans son œsophage, mais c’était pas désagréable.

« Avant ouais, avec des collègues. » Ca faisait quelques années maintenant qu’il ne les voyait plus, refusait de ne serait-ce que d’en entendre parler. Ces connards à l’épaule savonneuse, là pour faire la fête et disparus quand on avait besoin d’eux. Le bar était assez complaisant, ne demandant pas toujours une carte d’identité. En bons adolescents, ils y avaient établis leurs quartiers un temps.
Sa veste le gavait, il l’enlevait pour la poser sur le dossier du tabouret, ça ferait toujours ça de moins à porter. De toutes façons ils étaient partis pour rester, Zack n’ayant pas encore pris ses jambes à son cou, ils semblaient bien partis pour se murger. Posant ses fesses, finalement, Neil s’accoudait au comptoir pour lui jeter un œil, à son verre aussi. Ce qu’il pouvait détester le whisky. C’était une horreur cette chose, même coupé avec ce qu’il y avait de plus sucré, il n’arrivait pas à s’y forcer. Sauf dans les cas de grandes dèches, en fin de soirée, quand il ne restait que ça à picoler et qu’il était déjà bien fort bourré. Neil et la détermination, un couple qui battait de l’aile.

« Du coup, » il relevait le nez « t’as le temps de sortir à Seattle ou t’es surbooké ? » Il n’avait que son père pour comparer, et vu l’emploi du temps de ministre qu’il avait, ça ne l’aurait pas étonné que Zack soit trop occupé. Ou alors il n’y avait que les presque grandes pontes qui galéraient, les grands patrons se ménageant d’autant qu’ils gagnaient.
Dans tous les cas Neil ne l’enviait pas. Rien que se lever le matin avait de quoi le chagriner. Il s’était réveillé à midi, parce sa mère gueulait en continu, sinon il aurait somnolé jusqu’à la nuit tombée, à peu près. Au moins il était reposé.


Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1306
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: April Showers   Sam 12 Nov 2016 - 16:53


En voyant Neil avoir un peu de mal après avoir descendu d'un seul coup son shooter, l'homme d'affaires n'avait pu s'empêcher de sourire légèrement, secouant un peu la tête en la baissant pour regarder son propre verre. C'était sûr qu'après le champagne,c ce qu'il avait pris était un peu plus costaud, il aurait dû s'y attendre, mais apparemment il avait été trop impatient ; était-ce par simple envie d'alcool fort ou pour faire passer plus vite un certain malaise ? Qu'importe. Alors que le brun répondait à sa question, le blond hocha la tête, se demandant ce qu'il pouvait bien faire auparavant pour avoir des collègues, il ne lui posa cependant pas la question ; s'il voulait préciser quoi que ce soit il le ferait bien tout seul.

Suivant le regard de son cadet qui se plantait à nouveau sur le groupe de jeunes filles un peu plus loin, Zack les zieuta quelques instants. Elles n'avaient pas l'air extraordinaires, pas si mal mais aucune ne sortait réellement du lot, en tous cas aucune qui prenait vraiment grâce aux yeux du trentenaire ; outre le fait qu'il soit aussi gay que possible, il savait reconnaître la beauté d'une femme quand elle était légitime. Mais comme on dit, les goûts et les couleurs...

Reprenant une gorgée de son whisky d'un air un peu songeur, il arqua un sourcil à la question du jeune homme, signifiant qu'il l'écoutait, avant de sourire. « je me prend le temps d'le faire. En semaine j'évite mais le week-end je me prive pas. » Son ton habituellement hautain empreignait toujours sa voix, à force, c'était devenu un mécanisme auquel il ne faisait même plus attention, ça faisait parti de lui et Molly n'hésitait pas à le charier quand il prenait cet air trop guindé avec elle. Mais oui, il sortait, à chaque fois qu'il en avait envie ; après tout, ce n'était pas une fois qu'il serait un vieux croulant ou enterré qu'il pourrait se le permettre alors autant vivre au maximum, profiter du monde et de la société.

Sans oublier tous ces galas et ces repas chicos entouré de richards ; au moins pour la bouffe, ça valait le coup, et pour se les mettre un peu plus dans la poche à chaque fois. Il connaissait parfaitement son métier et mettaient les hommes en confiances, s'ils doutaient... leurs trouvaient toujours à les convaincre, un sourire bienveillant de sa part et c'était dans la poche.

Une fois son verre terminé, Zack commençait à sentir un peu les effets de l'alcool dans son sang, ayant d'un coup presque trop chaud ; il en recommanda un verre tout en remontant les manches de son pull fin, ainsi qu'un autre pour le jeune homme. Se penchant vers lui, il se mit à lui parler d'un ton calme, comme sur un air de confidence. « Si t'as envie d'aller voir ces demoiselles te prive pas pour moi hein. » lui avait-il affirmé avant de se redresser, le coude à nouveau calé sur le bar. Un léger sourire amusé flottait sur son visage ; si lui n'allait pas ramener quelqu'un chez Molly, il n'allait certainement pas jeter la pierre à Neil d'avoir envie de prendre un peu de bon temps après avoir été nerveux une bonne partie de la soirée. « Profites, si déjà tu viens pas trop souvent. » Le brun lui avait déjà dit qu'il n'aurait pas besoin de le ramener alors au pire, il pourrait s'en aller quand il le souhaitait, juste le temps de s'assurer que son cadet ne reviendrait pas dépité.



Revenir en haut Aller en bas
Neil Berry
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/10/2016
Messages : 157
Age IRL : 21

MessageSujet: Re: April Showers   Sam 12 Nov 2016 - 17:54


Il ne se privait pas eh.
Neil souriait, vrai qu’il aurait pu le parier. Zack n’avait pas l’air du genre à se contenter de ce qu’il avait, plutôt de pousser les murs autour de lui. Même sa voix le clamait. Acquiesçant sagement la réponse, il zieutait le serveur passer et s’afférer sur les nouveaux verres commandés. Définitivement, il allait finir mort bourré. Au moins il avait ce petit sourire accroché, toujours mieux que sa tronche de dépressif habituelle. Ça faisait déjà moins pitié.
Dire qu’y avait besoin qu’il soit beurré pour ne pas s’en faire de juste être assis. Des fois il enviait les types dans son genre, confortables où qu’ils soient. Puis il calculait ce que ça faisait, toutes les responsabilités, la pression, les gens. Jamais il ne survivrait.

Il revenait se pencher vers lui, Neil l’imitait avec de grands yeux curieux.
Il en avait fini avec la timidité, au moins pour ce soir. Le grand frère de Molly, il ne pouvait pas être bien méchant, et il lui avait ramené des pâtisseries. Ça suffisait à faire de lui un saint homme. Il parlait des filles, ça mettait une seconde à connecter.

Il avait capté son regard, c’était un poil gênant.
Souriant quand même il baissait le nez ailleurs. Il lui faudrait plus à boire, ne serait-ce que pour se motiver à y songer. Le blond en rajoutait une couche, Neil se contentait de secouer la tête. « Ça va j’passe mon tour. » La soirée tournait à peu près bien, il n’avait pas envie de tout foirer. Au mieux il passerait pour un con devant lui, les meufs, et n’importe qui qui regarderait. Pas envie de se ridiculiser, il accueillait le verre qui arrivait entre ses doigts. « Peut-être une autre fois. » Plutôt jamais.
Il avalait une gorgée de tequila pour noyer très loin au fond de lui la possibilité de peut-être, un jour, aborder une meuf. Pour ce que ça donnait, autant s’éviter l’effort. Il se recalait, les deux bras sur le comptoir, carrément avachi sans vraiment y faire gaffe avant de lui lancer un regard.  « Y a rien qui te plait toi ? » A tant faire, quitte à être sorti, il n’avait pas de quoi se priver non plus. Surtout que même fringué d’un sac de toile, il avait probablement plus de chance que lui. « Y a un hôtel juste au bout de la rue si c’est ça qui t’emmerde. » Il n’était pas à ce point près de ses sous, surtout que s’il continuait à picoler, il finirait par ne plus trouver son parking. Ou peut-être qu’il avait une copine, c’était très probable aussi. Mais encore une fois, quitte à être dans une ville qu’il ne connaissait pas… c’était pas Neil qui s’amuserait à balancer.

Il finissait le verre, soufflant plus doucement. A force ça commençait à revenir, ou juste qu’il le sentait moins passer. Repoussant le contenant du doigt il passait l’autre main dans ses cheveux, vaine tentative de les dégager de sa face dans un truc correct. Relevant les yeux il croisait son reflet dans le miroir, se fixait une seconde et se redressait. Pour le correct on repasserait, ça dégoulinait encore le long des mèches. Un chaos de bouclettes qui se reformaient encore plus en vrac qu’avant.
Des fois valait mieux être aveugle que voir ça.



Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1306
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: April Showers   Lun 14 Nov 2016 - 17:29


L'homme d'affaires n'avait s'empêcher un rire légèrement devant l'air franchement gêné de Neil quand il aborda le sujet des jeunes femmes un peu plus loin ; il avait mis un temps à ne serait-ce que discuter un peu, il lui faudrait sûrement encore plusieurs verres de plus avant d'envisager la possibilité d'aller les aborder. »Comme tu veux. » avait-il répondu en haussant les épaules. Il n'allait pas le pousser à y aller après tout, il était assez grand pour prendre des décisions par lui-même et le blond n'avait aucunement envie de se retrouver dans une situation embarrassante alors autant ne pas s'en mêler.

Un léger sourire flottant toujours sur ses lèvres alors qu'il prenait une nouvelle gorgée de son whisky, Zack reposa lentement son verre à la question de son cadet, haussant un sourcil amusé. Il laissa son regard voguer dans la salle, s'arrêtant sur chaque homme présent ; entre ceux qui étaient carrément bourrés, ceux qui étaient trop jeunes et ceux qui n'étaient carrément pas à son goût... il n'était pas aidé. Si ce n'est ce petit barman en face mais il préféra s'en tenir à son idée de ne pas rentrer trop tard chez sa sœur. Reportant finalement son attention sur Neil, il secoua doucement la tête « Je vais passer mon tour pour ce soir aussi. » Bien sûr, l'hôtel aurait été un plan acceptable, d'autant plus qu'il ne serait pas emmerdé par le risque de croiser qui que ce soit, mais ce n'était pas indispensable, il pourrait toujours ressortir le lendemain une fois de retour à Seattle.

Laissant retomber son regard au fond de son verre déjà pratiquement vide, le blond soupira légèrement, tapotant des doigts sur le bar au rythme de la musique. Ce qu'il aurait bien repris un verre... mais il devait pouvoir rentrer et ne pas risquer de perdre son permit si toutefois il se faisait arrêter sur la route ; quoi que si tel était le cas, il serait probablement déjà foutu. Mais moins que s'il reprenait un verre et mieux valait éviter de prendre trop de risque, son chauffeur n'apprécierait pas spécialement d'avoir à faire la route pour les récupérer un dimanche.

D'un air résigné, le trentenaire reporta son attention sur le jeune homme assis à sa droite, depuis le début de la soirée une question le taraudait et, même si ce n'était pas ses affaires et qu'au fond ça ne changerait rien à sa vie, il avait envie de lui poser. Peut-être que maintenant que le brun avait un peu plus d'alcool dans le sang il se montrerait plus loquace ? « Pourquoi c'est si tendu avec ta mère ? Elle est si horrible que ça ? » il avait posé sa question d'un ton nonchalant, comme sur un air de discussion banale ; probablement que le jeune homme n'avait pas envie d'étendre ses petits problèmes avec sa mère mais le blond avait toujours été un peu curieux et se dit qu'au pire il n'avait rien à perdre. « Bon c'est pas mes affaires, mais au moins avec le chien de Molly t'auras une raison pour prendre un peu l'air. » avait-il ajouté en souriant, donnant un léger coup de coude à son cadet.

D'un air songeur, l'homme d'affaires imagina ce que deviendra la vie de sa sœur quand elle aurait des gosses, parce-qu'elle en voulait, forcément. Est-ce que ça gueulerait aussi à tout va ? Il se rappela de son enfance quand lui et ses parents vivaient encore chez les parents à sa mère, ce n'était pas drôle tous les jours, ses grand-parents étant du genre assez rigide. Décidément, les gamins c'était juste un nid à emmerde ; au moins, il n'aurait pas à s'en encombrer. C'avait d'ailleurs été un sujet de conversation épineux avec ses propres parents quand ils avaient appris qu'il était gay mais il avait coupé court à leurs envies de progéniture ; ils ne pourraient que compter sur leur fille pour ça, assurément.



Revenir en haut Aller en bas
Neil Berry
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/10/2016
Messages : 157
Age IRL : 21

MessageSujet: Re: April Showers   Mar 15 Nov 2016 - 16:26


Le crâne posé sur ses bras, il suivait les yeux gris qui détaillaient la salle.
C’était plutôt fun à observer, les micro-expressions qui passaient dans son regard, d’autant que ça ne lui était pas adressé. Se faire fixer comme ça, c’était un coup à friser l’arrêt cardiaque.
En fin juge le blond revenait à lui sans avoir trouvé chaussure à son pied. Tant pis pour lui. Neil fermait les yeux un instant, confortablement calé. Pas qu’il était fatigué, juste à peu près détendu, et plus très enclin à faire des efforts de tenue. Déjà qu’il l’était rarement, avec ce qu’il avait consommé ce n’était plus la peine d’espérer.
Il écoutait la question assez distraitement, se tendant un peu malgré tout. C’était la première fois qu’il croisait ce type, et il était déjà au courant de ses frittages. A croire qu’il était carrément impensable de conserver un poil d’intimité dans ce monde. Il ne s’offusquait pas, boudait tout au plus, toujours collé à ses bras. A vrai dire c’était compliqué de répondre. Elle n’était pas si horrible que ça, pas vraiment, ou alors il faudrait lui coller la même étiquette. Il sourit vaguement en pensant au futur chien qu’il allait trimballer avant de se redresser, encouragé par le coup de coude. « Ouais, ça me fera de l’air. »

Un peu de calme, ça ne lui ferait pas de mal. Pas qu’il étouffait chez lui, mais à force de s’égosiller à longueur de journée, ça commençait à fatiguer, à le stresser, et à le rendre plus enclin encore à gueuler.
« C’est pas si horrible que ça en vrai. » Ca gueulait, ça se balançait des pics et ça se faisait des coups dans le dos. C’était un peu la guérilla quotidienne, mais ça allait. Il manquait de points de comparaisons surtout. « C’juste… elle gueule, du coup je gueule, sinon on arrive pas à communiquer. » Et entre lui qui refusait inlassablement toutes les perches pour s’expliquer et elle qui hurlait pour la moindre broutille, la situation n’avait fait que s’empirer. Zieutant son verre vide, puis le blond, il faisait la moue.
« C’est pas bizarre, dans ma famille tout le monde gueule. Mon père il gueule, ma grand-mère, mon grand-père, même ma nounou elle s’y mettait t’sais. » C’était un peu leur marque de fabrique, leur signe distinctif des autres petites familles bien rodées et rangées. Y a qu’au sein de leur petite cellule familiale qu’ils se foutaient sur la gueule, dès qu’un inconnu se glissait dans l’appartement, c’était le calme plat, à croire qu’ils étaient tous décédés. Jamais un mot plus haut que l’autre avec un étranger, le crêpage de chignon ça leur était réservé. « Vaut mieux gueuler quand t’as un problème que rien dire et avoir la haine non ? »  Et maintenant il paraphrasait sa mère, il en était rendu là pour tenter de se justifier, si c’était pas honteux.

Il jouait du bout du doigt avec son verre vide pour ne pas regarder Zack.
Ca restait emmerdant de discuter de ça avec un type rencontré quelques heures plus tôt. Il avait beau ne tenir assis qu’à la faveur d’un bras sur le comptoir, il avait envie de bouder. Ce con de blond le faisait parler, plus qu’il ne devrait. Il avait encore plus envie de picoler maintenant, au moins jusqu’à tomber et baver, ça lui éviterait d’avoir à s’épancher sur sa vie. Bientôt il commencerait à sortir des trucs qu’il regretterait.
Son téléphone vibrait. Après un peu de galère dû à son jean trop serré et sa dextérité plus très au point, il captait les dernières sonneries dans le vide. Sa mère. Qu’elle tombe sur la messagerie, il avait pas envie de lui parler, aurait tout le temps le lendemain, le surlendemain et les prochaines années. Il rangeait l’écran loin de ses yeux, près à ignorer royalement les prochains appels.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: April Showers   Aujourd'hui à 17:31

Revenir en haut Aller en bas
 

April Showers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» { April J. Wheeler ___ Finished
» 03. Champagne showers
» (F) April L. Burns • ça va swinger!
» April Kepner, la vierge effarouchée XD
» April Kepner [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-