Partagez | 
 

 Akito Hideo-Le tatoueur rêveur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 15:30


Akito Hideo
34 ans • Japonaise • Tatoueur • Travelers

i've got a war in my mind


Rêveur et introverti, deux mots pouvant très bien le décrire, Akito ne sociabilisant pas facilement et préférant rester seul dans son coin. Avant l’Invasion il n’avait donc que peu d’amis, deux ou trois, et ne cherchait pas à s’en faire plus, loyal il ne laisse pas facilement tomber ceux qu’il aime. Un rien peut le déconcentrer et il est très souvent perdu dans ses pensées. Il faut un événement important ou dangereux pour qu’Akito arrive à se concentrer sur ce qu’il se passe autour de lui. Il parle peu, va à l’essentiel sans tourner autour du pot mais a le sourire facile. Akito n’aime pas blesser autrui, que ce soit physiquement ou moralement, il déteste emprunter la voie de la violence qu’il considère comme étant « le dernier refuge de l’incompétence » (Asimov). Il n’utilisera les armes qu’en dernier recours. Malgré son côté réservé et peu sûr de lui, Akito aide les gens en difficultés car il est facilement touché par les maux et la tristesse d’autrui, et faire preuve de pitié lui vient naturellement et facilement. Mais il s’adapte rapidement au monde qui l’entoure, surtout s’il est cruel et sans pitié.

and blood on my hands


Akito mesure près de 1m82 pour 74kgs, mince donc, son visage banal aux traits asiatiques n’attire pas particulièrement l’attention, il a des cheveux coupés courts noirs et des yeux de la même couleur. Il ne s’habille pas de façon extravagante mais toujours très simplement. Le tatouage d’un kitsune (renard à neuf queues) regardant la pleine lune couvre son dos. Etant très maladroit et peu attentif à ce qui se passe aux alentours, il fut victime de nombreuses chutes dans sa jeunesse, quelques cicatrices le marquent donc à différents endroits. Des petites et nombreuses sur le dos et la paume de la main droite, une le long de la cuisse droite, deux en croix près des côtes à gauche, une en travers du pectoral gauche et des marques de brûlures sur l’avant-bras gauche.

Il préfère fuir que combattre mais en cas d’affrontement il utilise un cimeterre orientale. Ne s’étant que peu entrainé avec, il ne le maitrise pas à la perfection mais se débrouille et essaye de s’améliorer autant que possible et dès qu’il peut. Il possède également un bouclier anti-émeute qu’il a volé lors de sa fuite de Seattle sur le cadavre d’un policier. Son sac-à-dos noir contient une trousse de secours quasiment vide (trois pansements, un flacon de désinfectant, un rouleau de bandage), un sac de couchage, une gourde, une corde, un carnet de dessin et L’art de la guerre de Sun Tzu. Pour la nourriture il se débrouille pour en récupérer par ci par là, de quoi tenir un ou deux jours. Une chienne de race Beauceron au poil noir et feu l’accompagne dans son errance.      
 

a storm is coming
20 ans plus tôt, une journée pluvieuse d’avril, Akito chutait encore une fois du toit de son collège. Trois étages, un sol bétonné, l’atterrissage fut douloureux, il sentit tous ses os craquer et sa vue se brouiller. Il entendit la sirène d’une voiture de police ou d’une ambulance au loin mais les secours ne pouvaient pas déjà arriver. A part les oiseaux et le ciel personne ne l’avait vu chuter. L’année scolaire commençait tout juste, ses amis, dans une autre classe, ne remarqueraient pas tout de suite son absence. Il pensa à sa mère, une femme au foyer uniquement préoccupé par le bien être de ses trois enfants et de son mari médecin. Akito pensait à ce qu’elle ressentirait en apprenant la mort d’un de ses fils. Ni tristesse ni remords n’accompagnaient ses pensées, il essayait juste de ne pas s’évanouir, de ne pas céder aux ténèbres et tout était bon pour s’occuper l’esprit, pour ne pas penser à la douleur atroce et impitoyable dans ses jambes et son bras.

« Akito ? Akito ! Réponds-moi !»

L’interpellé continua de fixer le ciel. Il aimerait répondre mais ne s’en sentit pas la force. Il ferma les yeux. « Deux minutes…seulement deux minutes… ». Akito sombra dans l’inconscience, il revit son enfance dans la ville de Sapporo, les moments passés avec sa sœur jumelle, Eriko, et son frère, Haruto, de deux ans plus vieux, les premières visites chez le médecin pour trouver une explication à son inattention quasi permanente… Akito se réveilla branché à des perfusions dans une chambre d’hôpital, sa mère lui tenait la main. Personne d’autre dans la pièce très simple. Sa maman le prit doucement dans ses bras sans un mot, il lui rendit son étreinte, en se sentant déjà un peu mieux. Tant qu’elle était là tout ne pouvait qu’aller mieux.

Dix ans plus tôt, une journée ensoleillé de mars, l’avion atterrissait à l’aéroport international de Seattle-Tacoma. Akito y descendit et un peu perdu se faufila tant que bien mal à travers la foule. Il ne sentait pas le moins du monde rassuré à l’idée de commencer une nouvelle vie loin du pays qui l’avait vu naitre et grandir. Il parlait couramment anglais ce qui l’aiderait à trouver facilement un travail. Or un seul l’intéressait vraiment. Tatoueur. C’était le seul où il pouvait laisser son imagination et sa créativité parler mais aussi le seul où il réussissait vraiment à se concentrer du début jusqu’à la fin. Il dessinait depuis qu’il savait tenir un  crayon correctement, et d’après ses professeurs et sa famille, avait un vrai talent. Akito trouva facilement un travail grâce à un très bon ami de son père, et au bout de quelques mois le mal du pays passait enfin.  Mais il ne se sentait pas heureux et savait qu’il ne le serait jamais vraiment. Deux mois avant de partir du Japon son père se fit assassiner dans une ruelle à cause de quelques billets et d’un portable dernier cri. Sa mère ne supporta pas cette perte et le lendemain utilisa des médicaments pour le rejoindre. Eriko s’était installée à Seattle un an plus tôt pour vivre avec son petit copain et Haruto délaissait sa famille pour se concentrer uniquement sur le travail. Akito, ne supportant pas l’idée d’être trop loin d’un de ses proches, il  rejoignit donc sa sœur à Seattle.

on the highway to hell


Septembre 2015 : Akito vit depuis dix ans à Seattle, il retourne quelques fois au Japon pour revoir des oncles ou des tantes. Il n’est pas en couple et n’a que deux amis, des collègues tatoueurs. Il passe beaucoup de temps avec Eriko, sa sœur jumelle, et ses deux neveux.
12/10/15 : Un article sur Internet interpelle Akito et il sent la tension qui nait progressivement dans les rues de Seattle. Il demande plus d’informations à sa sœur infirmière qui lui avoue ne pas savoir grand-chose non plus et être un peu dépassé par les événements.
13/10/15 : Eriko se fait mordre et mourra pour revenir à la vie dans les minutes qui suivront. Akito l’ignore et pense qu’elle est retenu au travail. Il ne s’inquiète pas non plus, il pense que la police réussira à reprendre le contrôle.

time to meet the devil

• pseudo › Eredolin  
• âge › 17 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Par hasard
• et tu le trouves comment ? › Très bien fait
• présence › Au moins une fois par jour

• code du règlement › Ok - Jay  
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 2909
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 15:33

Bienvenue par ici et bonne rédaction :MisterGreen:
Si tu as des questions n'hésite pas !


Thought we had the time, had our lives, now you'll never get older. Didn't say goodbye, now I'm frozen in time getting colder. MAIZ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 15:46

Bienvenue à toi ! :MisterGreen:
Revenir en haut Aller en bas
London Cassidy
avatar
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 638
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 16:01

Bienvenuuuue !



In your eyes
love I get so lost, sometimes, days pass and this emptiness fills my heart. When I want to run away, I drive off in my car but whichever way I go, I come back to the place you are...
Revenir en haut Aller en bas
Kassandra Fletcher
avatar
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 764
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 16:28

Bienvenue joli bridé :smile17:


pain

The most difficult thing is the decision to act, the rest is merely tenacity. The fears are paper tigers. You can do anything you decide to do. You can act to change and control your life; and the procedure, the process is its own reward. (Amelia Earhart)
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 3317
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 16:46

Bienvenue à toi, bonne rédaction de fiche Wink


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   Mar 25 Oct 2016 - 17:25

Hellcome !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Akito Hideo-Le tatoueur rêveur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akito Hideo-Le tatoueur rêveur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Complémentaire de présentation ! Mémoire de takagi akito !
» Akito [Humain]
» [Validée]Takagi Akito
» [Validée]sora shizen, marine de son état, rêveur persévérant et fouteur de merde [terminée]
» [Taverne] Au rêveur éveillé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: