Partagez | .
 

 Say it if it's worth, savin' me /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1151
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Jeu 6 Oct 2016 - 18:04

J'irai voir Emerson plus tard, avant je voulais mettre les choses au clair, n'en profite pas pour t'esquiver si vite ! Je suis pas du genre à laisser ça traîner...

Merde, Norman pensait esquiver encore un moment cette conversation. Très franchement, il ne savait pas quoi lui dire sur ses actes. D'ailleurs, le baiser qu'il lui avait offert était pour essayer de clarifier ce qu'il pouvait bien ressentir pour la brune mais il avait été interrompu par Michael et Lena.

L'électricien, se retourna et plongea son regard dans celui de Lex. Prêt à discuter, enfin c'est ce qu'il pensait. La dernière fois je suis partie parce que je ne voulais pas que tu fasse de connerie, au vu de la situation dans laquelle tu étais. Que tu sois sûr de toi, connaissant ton passé avec Penny. Ou même, de ta façon de me voir. Mais ... Ça m'explique pas ta réaction en ravitaillement tout à l'heure. Norman hocha robotiquement la tête et ouvrit la bouche, pour la refermer dans la seconde. Il se pinça les lèvres et fit une légère grimace. C'était de la torture, que pouvait-il dire ? Si, peut être s'excuser aussi de la dernière fois et la remercier. Oui c'était sans doute une bonne chose à faire pour commencer. "Tu as eu raison de partir, je m'en serais un peu voulu de t'avoir utilisé comme lot de consolation. Tu vaux mieux que ça et pour ça je t'en remercie." maintenant, il fallait expliquer pourquoi, il l'avait embrassé et ça c'était une autre mince affaire.

Lex s'était approché de lui, le regard plongé dans le siens. J'ai juste envie de comprendre... Norman déglutit et avait l'impression que la température dans le couloir avait augmenté d'un coup. Au fond de lui, il savait pourquoi il n'arrivait pas à mettre des mots sur ce qu'il ressentait. Ses sentiments se livraient une bataille. Il ne voulait pas l'aimer, il ne voulait pas risquer de s'attacher à elle, il ne voulait pas souffrir, il ne voulait pas la perdre. A cette idée son cœur se serra et le garçon baissa les yeux.

Pourquoi risquer de souffrir ? S'il tournait les talons et lui disait qu'il n'était pas intéressé par elle ou s'il la perdrait après l'avoir aimé, il souffrirait autant, non ? Il n'aurait pas profité des moments passés avec elles et chercherait des souvenirs en vint. Sa main sur sa joue lui fit relever les yeux.

On est quoi exactement tous les deux ? Ça peut paraître rapide ce genre de question, mais je déteste ne pas savoir où je vais, et avec qui.

L'électricien attrapa la main de la demoiselle et lui fit descendre tout en la tenant toujours et plongea son regard dans le sien. "Je ne sais pas, je, je ne sais pas vraiment ce que je ressens, j'ai...je suis bloqué, je n'ai pas envie de te faire souffrir et je n'ai n'y envie de te perdre..." Norman soupira et leva les yeux au ciel. "J'dirais pas que je ne ressens rien pour toi, enfin, tu es une belle femme, ton caractère est aussi compliqué que le mien mais, j'ai peur, peur de l'avenir, peur de te décevoir, peur de te perdre...Tout à l'heure, j'ai cru que j'allais te retrouver..." Le garçon avait serré sa main dans la sienne. "Je dois être difficile à comprendre, mais sache que mon attirance envers toi n'est pas seulement physique..."

Il se sentait heureux quand il la voyait, leurs discutions étaient fluides, son caractère aussi compliqué que le siens lui plaisait. C'était une belle femme, intelligente et pleine de bonne surprise. Il n'était pas amoureux, pas encore mais son cœur lui dictait autre chose que du désir purement physique.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 233
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Jeu 6 Oct 2016 - 18:54


Il avait retiré sa main pour la descendre, alors qui prenait enfin la parole. Un mélange d'ignorance et de sorte de combat interne entre ce qu'il pouvait vouloir et ressentir alors qu'elle l'écoutait déblatérer tout ça les yeux légèrement arrondis sous le flot du discours.  

Wow... Et moi qui me trouvait compliquée. Parvint elle tout de même à dire en riant légèrement alors qu'il avait resserré sa prise sur sa  main en disant penser être arrivé trop tard lors de leur fouille du bâtiment. Mais je sais une chose. fit elle remarquer en penchant légèrement la tête sur le côté, souriant doucement.

Je ne sais pas forcément ce que je ressens mais je sais que je suis bien avec toi. Que j'ai pas envie de mourir avec des regrets, que ne rien tenter serait certainement un regret, et que si tu continue d'être autant derrière moi je ne risque pas grand chose. Il suffisait de voir le k.o qu'il avait colléau type un peu plus tôt.  Sans compter que tu dois être le seul de ce coin à ne pas avoir peur de Voron Rappela t-elle avec un sourire.

Je t'ai pas embrassé la première même si j'ai apprécié, je crois que ca s'est suffisamment vu. Mais j'ai jamais été très douée au jeu du chaud et du froid avec les hommes...

C'était un énorme mensonge. Il lui était déjà arrivé d'y jouer et quelque chose lui disait que Norman devait être ce genre de personne des l'instant ou il était un peu plus detendu. Ça allait sans dire qu'après tout ce qu'ils avaient vécu récemment il y avait de quoi paniquer au vu de la discussion  qu'elle venait légèrement de lui imposer.  Il n'y avait qu'à le titillé un peu pour se donner une idée du coup. Retirant sa main de la sienne en croisant ses bras contre sa poitrine, elle n'avait pas pu s'empêcher de lui demander avec unpetit  sourire provocateur.

En fait, tu es en train de me dire que tu as juste peur ?

Riant légèrement face à cette remarque elle rajouta encore T'es le genre d'homme qui joue jusqu'à rendre les femmes dingues pour ensuite abandonner parce que tu flippe  comme pas permis c'est ça ?

Quoi que, elle n'avait pas fais mieux  la dernière fois en y repensant. C'était elle qui l'avait complètement laisse en plan même si l'excuse restait honorable. Il faudrait qu'elle pense à se rattraper un jour ou ils sauraient un peu plus ce qu'ils voulaient mutuellement. Désormais que l'atmosphère semblait un peu plus détendue,  Lex s'était risquée à rapprocher de nouveau leurs corps en l'observant un moment avant de rajouter avec innocence.  

Ça te rassurerait si on s'évitait de nouveau pendant un moment ?

Petit sourire en coin qui voulait tout et rien dire à la fois, alors qu'elle se perdait malgré elle dans son regard.
Si il ne jouait pas le jeu, elle se sentirait tout de même bien con. Mais jusque là ça avait plutôt semblé bien fonctionner...



Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1151
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Ven 7 Oct 2016 - 1:04

Oui, il était compliqué, mais sa question si soudaine sur ce qu'ils étaient tous les deux, l'avait un peu paniqué. Certes il était bien avec elle mais de là à lui déclarer sa flamme, c'était trop précipité les choses et du coup il s'était expliqué d'une façon maladroite et apparemment comique puisqu'elle avait rigolé à sa tirade. Je ne sais pas forcément ce que je ressens mais je sais que je suis bien avec toi. Que j'ai pas envie de mourir avec des regrets, que ne rien tenter serait certainement un regret, et que si tu continus d'être autant derrière moi je ne risque pas grand chose. Voilà, elle avait bien résumé ce qu'il pensait aussi. Elle avait su s'expliquer avec facilité, peut être parce qu'en l'évitant depuis plus d'une semaine elle avait réfléchi à tout ça et à ce qu'elle dirait. Sans compter que tu dois être le seul de ce coin à ne pas avoir peur de Voron. Norman fit un sourire, il trouvait ça débile d'être effrayé par ces bêtes si fidèle.

Je t'ai pas embrassé la première même si j'ai apprécié, je crois que ça s'est suffisamment vu. Mais j'ai jamais été très douée au jeu du chaud et du froid avec les hommes... Norman arqua les sourcils et se mit à rire. De quoi ? Elle ne jouait pas au jeu du chaud et froid et pourtant elle s'était déshabillée aussi vite qu'il aurait claqué dans ses doigts et avait décidé de stopper, puis avait disparu pendant la nuit pour l'éviter après cela pendant une semaine. "Hum..." bien sûre, il y croyait vachement.

En fait, tu es en train de me dire que tu as juste peur ? "De ?" Norman ne comprit pas vraiment sa question, puis elle ajouta. T'es le genre d'homme qui joue jusqu'à rendre les femmes dingues pour ensuite abandonner parce que tu flippe comme pas permis c'est ça ? Norman faillit s'étouffer, c'était l'hôpital qui se foutait de la charité ou ? Ce n'était pas lui qui avait fini à moitié nu pour après se rétracter pour question de moralité. L'électricien se mit à rire "Je crois que tu ne te rappelles pas trop ce qui s'est passé la semaine dernière...Moi je m'en souviens très bien et pour moi c'était largement l'inverse."

Alex se rapprocha de lui et en cet instant, il avait eu une envie de jouer un peu mais elle lui balança encore une pique. Ça te rassurerait si on s'évitait de nouveau pendant un moment ? Norman déposa ses mains dans le bas du dos de Lex et la colla à lui. "Il y a beaucoup de choses que tu me reproches..." Le garçon lui lança un regard plein de charme et lui fit un sourire en coin. "Je n'ai pas cherché à te fuir pendant toute la semaine..." La main droite de Norman remonta le long de son dos pour replacer une mèche de cheveux derrière l'oreille de la demoiselle, pendant que sa main gauche exerçait une pression au niveau de ses reins.

Il observa son visage et caressa du bout de ses doigts les endroits où des bleus ce formaient. "Tu devrais voir quelqu'un pour ça, ou je peux m'en occuper...Je n'ai pas de formation, mais en général on ne se plaint pas de mes auscultations..." Norman fit un sourire qui voulait tout dire. Puis rajouta comme ci de rien était "Enfin, c'est assez basique ce que tu as, mise à part ton arcade, mais mon pansement tient bien la route, il suffira juste de nettoyer ça une fois par jour." Il regardait son visage mais, avait-elle pris des coups ailleurs ? "Tu as mal ailleurs ? Histoire que je m'assure que tu n'es rien de casser..."


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 233
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Ven 7 Oct 2016 - 10:37


Évidemment qu'elle se moquait de lui. Mais au moins l'atmosphère avait changé et ils se sentaient tous les deux plus a l'aise maintenant que la gêne de leur dernière semaine était passée. Riant de bon coeur quand il lui rappela qui s'était enfui de la chambre elle ne put s'empêcher de secouer doucement la tête.

Tu l'as dis toi même, c'était le meilleur choix à faire donc ça ne compte pas !

Ou, comment se sortir d'une accusation en récupérant les arguments de l'autre.  Elle ne lui dit pas, mais était tout de même soulagée que le passage discussion sérieuse soit passée, alors qu'il venait poser ses mains contre ses hanches pour la ramener contre lui. Sur le coup, elle l'observa avec surprise avant de comprendre qu'il jouait à son tour, lui rappelant tout de même que malgré le nombre de reproche qu'elle venait d'évoquer ce n'était pas lui qui serait enfui plusieurs jours d'affilé. Venant à son tour attirer le brun vers elle alors qu'elle s'adosser doucement au mur, elle avoua tout de même avec sincérité.

J'avais peur. Je me sentais stupide de t'esquiver  et en même temps,  je n'avais pas envie que tu m'observe comme si jétais une alien après ce qu'il s'est passé. Du coup j'ai pris le temps de réfléchir ...

L'idée d'aller à l'infirmerie lui donnait envie de hurler avant qu'il ne se propose avec un sourire qui en disait long. L'idée était plus que tentante jusqu'à ce qu'il ne parle d'autre personne ne s'étant jamais plaint. Et tu ausculte beaucoup de personnes ici ?

Sans attendre sa réponse, elle était venu déposer ses lèvres dans son cou pour y déposer un rapide baiser avant qu'il ne parle des autres blessures. Soupirant doucement, Lex avait hésité une seconde à se moquer en lui disant avoir mal au coeur, mais préférant éviter qu'il ne panique à nouveau rajouta plus sagement.  

Hm... J'ai été frappée aux côtes à un moment. Mais je doute avoir un truc cassé, je serai en train de cracher mes poumons ou un truc du genre,  n'est ce pas Doc ?

Joignant le geste à la parole, elle releva tout de même son t-shirt pour le laisser observer lhématome qui marbrait son flanc droit, rajoutant pour essayer de détendre l'atmosphère. Ça fait mal quand j'appuie, evidemment. Après tu sais je suis le genre de personne qui marque très vite hein, faut pas t'inquiéter pour si peu...

Elle savait très bien que Ian lui hurlerait dessus si il voyait ça et qu'Emy l'attacherait aux barreaux du lit pour s'assurer qu'elle ne bouge plus.

Alors verdict ? Tu m'autorise  à rester là ? J'ai vraiment pas envie d'être séquestrée par les toubib de l'infirmerie   souffla t-elle en prenant un air faussement effrayé. De toute facin Lena en a plus besoin que moi. Et puis comme tu m'as dis que personne s'est jamais plaint de tes auscultation ... Elle haussa les épaules en lui lançant un regard sous entendu, venant poser ses mains le long de son dos pour l effleurer avec douceur.


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1151
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Ven 7 Oct 2016 - 19:50


Tu l'as dis toi même, c'était le meilleur choix à faire donc ça ne compte pas !

Norman se mit à rire, décidément, elle essayait de trouver des excuses à n'importe quel moyen. Elle reprenait ses arguments pour les mettre à son avantage. Ca ne l'étonnait pas vraiment, en général les femmes faisaient ça et il ne comprenait pas pourquoi en tant qu'homme il ne pensait pas à utiliser cette technique. C'était simple non ? Reprendre quelque mot d'une phrase déjà cité pour les remettre à sa sauce.

J'avais peur. Je me sentais stupide de t'esquiver et en même temps, je n'avais pas envie que tu m'observe comme si jétais une alien après ce qu'il s'est passé. Du coup j'ai pris le temps de réfléchir ... "Je t'aurais plus observé comme une schizophrène ou lunatique..." Norman fit un large sourire. Il ne l'avait pas observé du tout de la semaine, il sentait qu'elle ne voulait pas aller à sa rencontre après ce qu'il s'était passé entre eux. Il voulait respecter son choix et attendrait qu'elle même prenne la décision de venir lui reparler. Bon, le destin avait bien fait les choses et avait forcé la demoiselle à lui reparler plus tôt que prévu.

Et tu ausculte beaucoup de personnes ici ? Norman fit un sourire en coin. Les femmes avaient toutes un point de vu sur lui. Certaine se vantait d'avoir couché avec lui, mais l'électricien n'avait pas touché de femme depuis le début de l'épidémie. Certes il y aurait pu se passer quelque chose avec Eva mais ça ne s'était pas fait. Ils en avaient été empêchés et depuis, ils en avaient pas reparlé, comme-ci, cet instant n'avait jamais existé. Elle restait une très bonne amie.

Lex avait déposé un baiser dans son cou qui le fit frissonner et dit "Tu seras ma première patiente ici..." dit-il sincèrement. Oui c'était un beau garçon, sûr de lui, athlétique, mais ce n'était en aucun cas un coureur de jupon. Il avait peut être la notoriété de l'être avec les ragots mais c'était un homme posé.

Hm... J'ai été frappée aux côtes à un moment. Mais je doute avoir un truc cassé, je serai en train de cracher mes poumons ou un truc du genre,  n'est ce pas Doc

Norman s'était reculé et avait observé l'hématome qui parcourait son flanc droit et serra la mâchoire. Certe elle marquait vite mais ce cela n'influait pas vraiment sur ce que pensait l'électricien en cet instant. Il se souvenait du craquement qu'il avait entendu en frappant ce type et il était probablement mort à l'heure actuelle bouffé par les rôdeurs. Deux connards de moins sur terre.

Alors verdict ? Tu m'autorise à rester là ? J'ai vraiment pas envie d'être séquestrée par les toubib de l'infirmerie. De toute facin Lena en a plus besoin que moi. Et puis comme tu m'as dis que personne s'est jamais plaint de tes auscultation ... Bien entendu ça l'arrangeait bien. Elle lui avait mis à la limite un couteau sous la gorge pour repartir voir Emerson pour sa plaie et elle, elle se permettait d'essayer d'esquiver la blonde. "J'ai pas forcément bien vu ce que tu avais avec le peu de lumière qu'il y a, à l'entrée de ton antre...Vient par là..."

Norman lui attrapa la main et la fit rentrer dans sa chambre. Il referma la porte derrière lui et la fit avancer vers la fenêtre. Là au moins, c'était bien éclairé et il pouvait voir la teinte que prenait ses hématomes. L'électricien se mit à genou devant elle et attrapa le bas de son débardeur pour le faire remonter avec lenteur vers son flanc droit. Il fit une grimace. "C'est pas joli, joli..." dit il en levant la tête pour la regarder. "Mais je peux tout de même essayer quelque chose..." Norman approcha son visage du ventre de Lex . Son souffle chaud parcourait l'épiderme de la demoiselle et il déposa un baisé enflammé sur sa blessure. Il redressa la tête et dit d'un sourire coquin et enfantin à la fois "bisous magique ! Si t'as mal ailleurs, je peux m'en occuper..." dit il en rigolant sans pour autant de ne pas être sérieux dans sa proposition.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 233
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Ven 7 Oct 2016 - 20:18


Elle était donc une privilégiée. Ça lui convenait parfaitement en y repensant. En revanche elle se sentit nettement moins à son avantage quand il prit son rôle tellement au sérieux qu'il la fit rentrer dans la chambre pour mieux observer ses blessures, jouant avec ses nerfs en remontant son débardeur avec une lenteur infinie tout en commentant l'état. Heureusement que Voron était gardé par Thalia songea t-elle en observant sa pièce à vivre qui était par miracle correctement rangée. En observant le lit de camp, le petit bureau et l'étagère envahi par les livres elle se rassura en se disant qu'il aurait pu la traîner ici un jour ou elle se serait contenté de tout laisser trainer. En revanche son esprit arreta immediatement de divaguer quand il parla de sa blessure. Nul doute que ça ne devait pas être agréable à regarder. Levant légèrement les yeux au ciel,  elle avait vaguement marmonné que ce n'était pas si terrible que ça jusqu'à ce qu'il ne dise avoir peut être une idée.

Son ventre s'était creusé instinctivement alors qu'il avait approché ses lèvres de sa peau, jouant avec ses nerfs à la perfection tandis qu'elle fermait les yeux en sentant les baisers qu'il pouvait déposer le long de son ventre. De la torture, voilà ce que c'était. De la torture parfaite. Et le pire c'est qu'il savait en jouer aussi bien qu'elle. En silence, elle s'était mordue l'intérieur de la joue pour ne rien dévoiler de ce qu'elle pouvait ressentir la tout de suite alors qu'une partie de son être voulait juste sz venger en lui arrachant immédiatement ses vêtements, se forçant à fixer le plafond alors que les images de leur dernière soirée en commun lui revenaient en tête, ne l'aidant pas à conserver son self control légendaire.

Tu le fais exprès. C'est de la vengeance. Elle avait murmuré l'accusation alors qu'il lui lançait son plus beau sourire en sous entendant clairement qu'il pouvait recommencer.

Et malgré le regard courroucé qu'elle lui rendit, un petit sourire n'avait pu s'empêcher de naître au clin de ses lèvres en admettant l'idée que peut être, elle avait trouvé quelqu'un de plus fort qu'elle a ce jeu là.  

Ya un autre endroit ou j'ai mal ouais.

En silence, elle l'avait attiré contre elle alors qu'il se relevait, venant passer ses mains sous son t-shirt avec lenteur pour effleurer sa peau. De sa main libre, elle s'était contenté de montrer l'hématome à la comissure de ses lèvres en lui offrant le regard le plus innocent du monde,  attendant à peine qu'il se penche vers elle pour venir happer ses lèvres avec passion, appréciant de retrouver ce contact plus d'une demi seconde.

C'était peut être stupide, mais après ce qui avait manqué de lui arriver plus tôt, le besoin de se sentir vivante s'était fit ressentir lentement , alors qu'elle en prenait pleinement conscience maintenant qu'elle était de nouveau dans ses bras. Après quelques instants, elle s'était finalement reculer pour lui laisser le temps de réaliser sans pour autant retirer ses mains de sous son haut.

Je ne m'enfuirai pas cette fois. Promit-Elle avec douceur en venant poser son front contre le sien, rajoutant tout de même sur l ton de l'humour Je suis trop abîmée pour ça.  

Sans compter que les circonstances étaient différente maintenant qu'ils avaient discuté tous les deux.


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1151
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Ven 14 Oct 2016 - 0:35

Elle avait eu beau cacher ses émotions mais son corps avait parlé de lui-même. Son ventre s'était creusé, sa peau était parsemée de frissons. Ses baisers avaient eut l'effet qu'il désirait et il en était fier.

Tu le fais exprès c'est de la vengeance. Pour qui le prenait elle ? Bien sure ! Que c'était de la vengeance pure et simple et ça n'allait certainement pas ce finir maintenant. Non, non elle n'allait pas s'échapper aussi facilement cette fois-ci. De toute façon, il lui en passerait l'envie..

Y a un autre endroit où j'ai mal ouais.

Norman avait arqué un sourcil et s'était remis sur ses jambes pour faire face à la demoiselle. Ses mains sur sa peau lui provoqua un frisson. Tandis qu'elle lui montrait là où elle avait mal. Le garçon avait souri et ni une ni deux n'avait pas hésité à se pencher pour l'embrasser mais c'est Lex qui fut plus rapide. Le baiser fut passionné. Pas aussi passionné que celui qu'ils avaient partagé la première fois mais ça ne serait tarder.

Je ne m'enfuirai pas cette fois. Je suis trop abîmée pour ça.

Norman avait plongé son regard dans le sien et n'avait pas pu s'empêcher d'esquisser un sourire moqueur et plein de malice. Elle était trop abîmée pour fuir, alors il l'avait à sa merci ? Il pouvait la torturer autant qu'il le voulait sans qu'elle puisse l'en empêcher. Même s'il sentait qu'elle savait largement se défendre.

Il n'allait pas la brutaliser, non juste la torturer un peu par des caresses et des baisers. Rien de bien très méchant. "Intéressant..." dit il en se détachant de Lex. Il la détailla du regard pendant un instant, puis regard la pièce et attrapa une couverture qu'il déposa sur le matelas qu'ils venaient de ramener. Il se tourna vers Lex et dit "Je n'ai pas fini de vous ausculter..."

L'électricien s'approcha et invita la demoiselle à s'allonger sur son futur lit de luxe. Il se mit à genou devant ses pieds et lui retira ses chaussures. Elle n'en aurait plus besoin dans les minutes qui suivraient. Ses mains remontèrent le long de ses jambes et Norman prit un malin plaisir à ralentir en arrivant à la hauteur de sa ceinture. Il la retira d'ailleurs rapidement, déboutonna son pantalon et lui retira, le jetant sur le lit de camp. Maintenant il y voyait un peu mieux.

Norman l'observa, elle avait encore son débardeur mais juste la voir ainsi lui procurait déjà des sensations. Il la torturait mais il se torturait un peu lui aussi dans le fond. Le brun se pencha et retira le débardeur de la demoiselle qu'il stoppa au niveau de ses poignets, lui bloquant alors les mains. Son visage proche du sien, le garçon souriait. Elle était à sa merci. Il approcha ses lèvres des siennes puis au moment où leurs lèvres allaient ce sceller, il recula et fit un signe de non de la tête.

Il se redressa légèrement et la laissa choisir de laisser ses mains entravés ou les laisser aller comme bon lui semblait. Même s'il préférait la première proposition. Norman glissa son visage dans son cou et laissa sa lèvre inférieure glisser le long de sa jugulaire. Son bras droit était bloqué, il se maintenait avec pour ne pas l'écraser et sa main gauche quant à elle, glissait le long son flanc. Il n'avait pas encore touché au point essentiel. Il y arriverait, mais avec lenteur. Il voulait la faire languir.

Ses lèvres descendirent à la naissance de sa poitrine, il restait encore un tissu et Norman passa la main gauche dans son dos et d'une main experte lui dégrafa sans aucun soucis. Pas le temps de lui faire passer par les bras, il le souleva un peu et y passa sa main. Il n'avait pas tenu longtemps à l'envie d'y toucher. C'était un endroit qu'il appréciait particulièrement chez les femmes et ça faisait longtemps qu'il n'y avait pas touché.

Norman se décala un peu, descendit d'un cran pour être à bonne hauteur et avoir ses deux mains pour jouer. Les coudes posés à côtés de ses hanches, le garçon lança un regard vers la demoiselle et dit tout en laissant ses mains caresser ses formes. "Il n'y aucun problème à ce niveau-là, je ne sens pas de grosseur...J'ai l'impression que tout va bien..."


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Aujourd'hui à 17:33

Revenir en haut Aller en bas
 

Say it if it's worth, savin' me /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» None of them along the line know what any of it is worth.
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» Some people will always need help, but that doesn't mean they're not worth helping ϟ JACE
» Savin'me ✯ Aricie Crystal Greyback. [ u-c ]
» Les Cagots: une caste médiévale occidentale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-