Partagez | .
 

 Say it if it's worth, savin' me /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Ven 14 Oct 2016 - 10:40


Elle ne s'était pas attendue à se retrouver allongée de la sorte, complètement à sa merci. Il s'était déjà vengé, non ? Pas suffisamment de ce qu'elle voyait. Alors elle s'était laissée aller, se retrouvant à moitié nue alors qu'il jouait avec ses sens, allant jusqu'à bloquer ses poignets. Si elle eut du mal à cacher sa surprise sur le moment, Lex n'avait néanmoins pas bougé, restant parfaitement immobile. A charge de revanche, songea t-elle brièvement en se disant que l'attente allait enfin s'arrêter maintenant qu'il semblait satisfait, leurs lèvres se frôlant juste avant que Norman ne se recule en lui faisant "non" de la tête.

Comment.ça.non?

Ah pour le coup, c'était du cassage d'ambiance. C'était bien la peine de culpabiliser de leur dernière soirée ensemble ou elle avait tout stoppé. Lex s'était contenté de se mordre la langue pour étouffer sa frustration naissante en lui jetant un regard noir.

J'te déteste... Lâcha t-elle du bout des lèvres  avant qu'il ne vienne frôler son cou de ses lèvres, ses muscles se contractant sous cette nouvelle approche alors qu'il continuait d'effleurer son corps, jouant avec ses nerfs par la même occasion. Tant bien que mal, elle commença à retirer le tissu qui bloquait ses poignets avant de se stopper net en sentant son bustier être détaché, les lèvres du brun venant se poser sur sa peau nue, la faisant frissonner à nouveau. Elle allait le tuer. Non, peut-être pas. Mais au moins se venger à son tour. A nouveau elle essaya de se concentrer alors qu'il s'amusait à descendre d'avantage en annonçant que tout allait bien.

Tout allait bien, vraiment ? Parfait, pile au moment ou elle réussissait enfin à libérer ses poignets.
Se relevant sur les coudes pour lui faire face, Lex s'était contenté de rattacher son bustier avec lenteur, par pure provocation en s'assurant que Norman l'observait, lui offrant un sourire provocateur avant de souffler.

Donc la visite est terminée ?

Elle était tellement tentée de lui refaire le même coup que la dernière fois... Mais il aurait été capable d'y croire, si elle restait immobile de la sorte à faire semblant de se rhabiller.
Autant tenter une approche différente. Avec douceur, elle s'était rapprochée de lui en l'incitant à se relever légèrement, venant récupérer les pans de son t-shirt pour le lui retirer, s'installant presque sur lui alors qu'elle penchait la tête pour venir embrasser son cou tout en réitérant ses mouvements, détachant avec lenteur la boucle de sa ceinture avant d'envoyer cette dernière rejoindre le tas de vêtement un peu plus loin. Il n'y avait pas de raison pour qu'elle soit la seule à moitié nue après tout, surtout quand il avait commencé le petit jeu. Son regard capta le sien un instant alors qu'elle lui offrait le même supplice en effleurant à peine ses lèvres avant de se reculer, faisant remarquer avec un sourire qui trahissait son envie.

On devrait peut-être attendre encore, non ?    

Et voilà. Elle n'avait pas pu s'empêcher de lui relancer la même phrase que la dernière fois, avec plus de légèreté néanmoins. Cette fois-ci, rien ne les empêchait de se laisser aller. Ni mort, ni culpabilité. Son hématome la faisait bien souffrir par instant, mais elle se sentait capable de passer outre.
Se mordant doucement la lèvre en le regardant, elle réprima un frisson alors qu'elle restait contre lui, terminant de déboutonner son jean pour qu'il puisse le retirer quand bon lui semblerait, glissant lentement ses mains sous le tissu tout en conservant son regard innocent.



Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mar 18 Oct 2016 - 23:57

Norman se redressa pour laisser la demoiselle être libre de ses mouvements et la regarda rattacher son bustier en fronçant les sourcils. Elle n'était pas prête ou elle était timide c'était quoi ? Il espérait qu'elle ne défile pas à nouveau, sinon ce serait jouer avec ses nerfs. Un sourire provocateur s'était affiché sur son visage et l'électricien arqua un sourcil.

Donc la visite est terminée ?


Il allait lui en foutre oui de la visite terminée. Un instant, il pensait qu'elle était vraiment sérieuse mais cernant un peu son caractère depuis le temps, il savait qu'elle répondait à son jeu. Il la torturait physiquement et elle ne pouvait pas s'empêcher de le torturer psychologiquement. La jeune femme s'installa à moitié sur lui et lui retira son t-shirt puis sa boucle de ceinture. Frissonnant au baiser qu'elle lui donnait dans le coup, il la laissa entreprendre les choses pendant un moment. Certes il aimait diriger mais de temps en temps c'était agréable de se laisser faire.

On devrait peut-être attendre encore, non ?


Norman plongea son regard dans le sien, puis ses yeux glissèrent sur sa lèvre qu'elle pinça de ses dents. Ses mains glissèrent sous son jean et le garçon ne pu s'empêcher d'attraper son visage entre ses deux mains et de l'embrasser avec passion. Son corps bascula légèrement en arrière et il se mit assis, incitant alors la demoiselle à se mettre à califourchon sur lui. Ses mains passèrent dans son dos et il décrocha et lui enleva une bonne fois pour toute son foutu bustier qu'il jeta au loin. Il plaça ses mains dans le bas de son dos et l'invita à se coller contre son torse.

Son corps réprima un frisson quand sa poitrine s'écrasa sur ses pectoraux. Elle était légèrement un peu plus haute que lui dans cette position ce qui lui valait d'avoir sa poitrine à porté. Relâchant ses lèvres pour respirer un coup et en profiter pour les déposer ailleurs. Il plaça ses mains sur ses fesses et exerça une pression pour la faire se lever un peu plus pour prendre un de ses mamelons en bouche.

Il joua un moment avec, mordillant, laissant danser sa langue. Cela faisait un bye qu'il n'avait pas eu de rapport et cette partie de l'anatomie féminine était l'un de ses péché mignon. Un bruit à la porte le fit se redresser d'un coup. Quelqu'un frappa et Norman posa instinctivement sa main sur la bouche de Lex. Non, non, que personne ne rentre, sinon il allait péter un câble totale.

Le garçon resta figé à regarder Lex puis la personne décida apparemment de repartir. Puisque les bruits de pas s'éloignèrent. Norman retira sa main et soupira. "Je pense que je vais fermer la porte à clé comme ça il n'y aura pas de mauvaise surprise." L'électricien n'attendit pas que Lex se pousse pour se lever et l'entraîna dans son intention vers la porte. Il tourna la clé pour verrouiller la porte et plaqua alors le dos de la demoiselle contre celle-ci.

"Voilà, maintenant on peut reprendre où on en était..." Il accompagna sa phrase par un sourire coquin et déposa ses lèvres contre les siennes, dans un baiser plus doux et sensuelle. "Ou on peut arrêter là...Si ça va trop vite pour toi..." Son futal tomba à ses chevilles et le garçon galèra un peu à le retirer avant de l'envoyer balader d'une talonnette pendant qu'il gardait Lex dans ses bras.

Là, il pouvait lui faire sentir qu'il ne reculerait pas, que tout son être avait envie d'elle. Il colla ses reins aux siens et lui lança un regard qui voulait tout dire. Il la voulait, pas tout de suite, car il avait d'autres idées en tête avant de passer au chose sérieuse. D'ailleurs, il laissa la demoiselle redescendre sur terre et descendit ses lèvres le long de son corps jusqu'à atterrir à genou devant elle et a bonne hauteur de l'objectif qu'il voulait.

Ses doigts pincèrent le tissu qu'il descendit lentement tout en soutenant son regard. Arrivé au bout, il lui fit soulever un pied puis l'autre et là, elle était à sa merci. Complètement nu. L'électricien se mordit la lèvre en observant chaque partie de son corps. Y avait rien à redire sur son physique elle était sacrément bien foutue.

Bon, il était temps de passer au chose sérieuse non ? Il était là, face à l'un de ses jeux favoris. Il était temps d'attaquer sa cible et la sentir frissonner. Ses lèvres s'approchèrent, doucement mais surement. Au départ timide, hésitante, ne voulant pas brusquer la madame par ce qu'il était en train de faire, puis il se laissa aller, accompagnant ses lèvres et sa langue par ses doigts. D'ailleurs, il l'incita à poser une cuisse sur son épaule pour être plus libre de ses mouvements.

Qu'importe qu'il y ait du monde dans le couloir ou derrière la porte ou bien même dans les pièces à côtés. Il s'en foutait complètement. Puis si la personne qui était passée juste avant revenait frapper, elle comprendrait très bien la situation dans laquelle Lex était.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mer 19 Oct 2016 - 3:26


Fort heureusement, il ne l'avait pas cru. Il fallait bien admettre qu'elle aurait très mal pris qu'il ne la prenne au sérieux en y repensant...

Elle avait répondu à son baiser avec la même passion, alors que c'était presque instinctivement qu'elle trouvait sa place contre lui, sentant cette agréable chaleur grimper le long de son ventre alors qu'il terminait de lui retirer le peu de vêtement qu'il lui restait, ses muscles se contractant agréablement alors qu'il jouait tant avec ses nerfs que le haut de son corps. Ses jambes se resserrèrent contre sa taille pour garder l'équilibre alors qu'il profitait de cet angle pour jouer avec elle. Un soupir de bien être s'était échappé de ses lèvres, rapidement stoppé par la main de Norman contre ses lèvres. La personne et son idée de taper contre la porte n'était pas passé inaperçu, et si Lex s'était apprêtée à faire clairement comprendre qu'elle n'était pas disposé à discuter de quoi que ce soit là tout de suite, son partenaire avait été plus rapide.
Par chance, les bruits de pas s'éloignèrent alors qu'elle se faisait soulever jusqu'à la porte, avec pour premier objectif de la verrouiller pour ne pas supporter une nouvelle intrusion.  Ouais, ça évitera pas mal de complications... C'était bien la peine d'avoir ramené un matelas quasiment neuf pour ne pas l'utiliser, n'avait t-elle pu s'empêcher de penser alors qu'ils changeaient drastiquement d'endroit. Mais dans l'ensemble, la situation lui convenait parfaitement alors qu'elle se laissait plaquée contre la porte, ne pouvant s'empêcher de rire légèrement à sa petite provocation.

T'en serai pas capable. S'était contenté de lui souffler avant de répondre à son baiser, le mordant légèrement alors qu'il terminait à son tour de retirer son jean. C'était étrange de se retrouver à nouveau dans ce genre de situation avec un homme, après tout ce temps passé à se contenter de survivre. La brune avait l'agréable impression de se redécouvrir vivante alors que sa peau frissonnait au contact de celle de Norman, collant son corps au sien alors que ses mains se glissaient le long de son corps pour le découvrir entièrement,  son désir s'attisant alors qu'elle resserrait sa prise sur sa taille pour masquer les frissons qui animaient son corps, ramenant son regard vers lui, tout aussi désireux.
C'était ça, qu'elle aimait chez lui. En dehors de son physique ou de sa façon de la regarder, elle ne pouvait s'empêcher d'adorer cette part de jeu qu'il développait avec elle. Comme si tout le reste du monde dans lequel ils étaient avaient disparu, elle aimait retrouver son insouciance du passé dans ses bras.
Retrouvant la terre ferme, elle eut tout juste le temps de retrouver son équilibre qu'il la prenait de court, lui faisant retirer immédiatement ce qu'elle avait pu penser. Il jouait beaucoup trop, là ou elle n'attendait que lui.

S'appuyant d'avantage contre la porte pour s'assurer un point d'ancrage, un nouveau frisson la parcourut alors que Norman descendait un peu trop dangereusement le long de son ventre jusqu'à lui retirer son dernier vêtement. Elle eut bien une petite pointe d'appréhension qui disparu instantanément dès que le brun joua avec sa zone érogène, retenant tant bien que mal un premier gémissement de plaisir alors qu'elle effleurait ses cheveux d'une main, la seconde fermement posée contre la porte. Son corps se cambrait d'avantage alors qu'il devenait plus entreprenant, sentant son rythme cardiaque s'accélérer tandis que de nouvelles caresses ciblées l'empêchait de se taire. Se mordant la lèvre alors qu'elle rejetait doucement la tête vers l'arrière, ses doigts se crispant par instant dans ses cheveux alors qu'elle n'essayait même plus de se faire discrète, luttant pour ne pas craquer immédiatement, après une année d'abstinence.  
Un court instant, elle se stoppa alors qu'elle peinait à retrouver son souffle, entendant un murmure gêné derrière la porte rapidement suivi de pas qui s'éloignaient. Probablement la même personne qui plus tôt qui avait dû arriver pile au moment ou ses gémissements s'étaient fait plus prononcés. Un rire s'échappa alors qu'elle profitait de ce moment pour aider Norman à se relever malgré son corps parcouru de frissons.

Au moins ils savent que c'est pas le moment.

Au moins, elle n'avait pas succombé immédiatement, c'aurait été frustrant pour lui. A son tour désormais, si il savait jouer, elle pouvait tout aussi bien lui montrer ce qu'elle savait faire après tout. Un sourire mutin naquit sur ses lèvres alors qu'elle le forçait à prendre sa place contre la porte histoire de récupérer un peu de contrôle, l'embrassant avec douceur avant de descendre le long de son torse, effleurant parfois sa peau de mordillement léger jusqu'à atteindre son anatomie, jouant de sa langue et de ses lèvres alors que ses mains se crispaient  parfois contre ses reins, son degré d'excitation grimpant d'un cran supplémentaire alors qu'elle profitait de cette petite prise de contrôle. Enfin, quand elle estima que le jeu avait suffisamment duré, la brune était lentement remonté jusqu'à faire face au brun, ne pouvant s'empêcher de le provoquer à nouveau alors qu'elle collait ses hanches au sienne, ondulant légèrement alors qu'elle venait murmurer à son oreille.

Tu te sens toujours capable d'arrêter si je trouve que ça va trop vite ?

Il devait bien se douter de son envie. De par son corps frissonnant, ses regards, ses baisers qu'elle venait déposer fiévreusement en passant ses bras autour de sa nuque pour ne plus le lâcher.



Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Lun 24 Oct 2016 - 21:28

Norman prenait un malin plaisir à jouer avec l'anatomie de la brune. Apparemment il n'avait pas perdu la main en sentant et entendant les réactions de la demoiselle. Il souriait intérieurement. Il voulait lui faire plaisir. Quitte à même lui faire avoir un premier orgasme ne le dérangeait pas. Il pouvait attendre quelque minute avant de repartir. Il avait du mal à imaginer la suite. Cela faisait une bonne année qu'il n'avait pas tiré son cou. Bien entendu il s'était lui-même fait des petits plaisirs mais l'excitation actuelle n'était pas la même et il espérait pouvoir se contrôler un minimum.

Des bruits derrière la porte le fit se stopper puis il leva le regarda vers Lex.

Au moins ils savent que c'est pas le moment. Un large sourire se dessina sur le visage de Norman. Effectivement, la personne s'était retrouvé dans une situation inconfortable en entendant les bruits derrière la porte. Lex aurait des explications à fournir. La demoiselle le fit se lever et il se laissa faire. Se retrouvant à son tour contre la porte. Il la regarda descendre le long de son corps et il ne pu s'empêcher de frissonner et se mordre la lèvre. Son dernier tissu tomba et elle commença à jouer avec son anatomie. Norman ferma les yeux et se mordit la lèvre inférieure. Une main se plaça dans les cheveux de Lex.

Soupirant de plaisir. L'électricien essayait de penser à autre chose. Histoire de ne pas trop se concentrer sur ce qu'elle était entrain d'effectuer. Elle était douée et apparemment il lui fit comprendre d'arrêter en tirant un peu sur ses cheveux. La demoiselle lui fit face à nouveau et enroula ses bras autour de son coup.

Tu te sens toujours capable d'arrêter si je trouve que ça va trop vite ? Murmura telle à son oreille. Le garçon fit un sourire et plongea son regard dans le sien. «Tu te sens toujours capable de me dire d'arrêter ? » demanda t'il en lui attrapant fermement les fesses. Il était hors de question d'arrêter là. C'était inimaginable pour Norman de dire stop. Il la voulait. Là. Maintenant. Qu'importe qu'il y ait une urgence. Non. Ce n'était pas possible autrement que de continuer.

Norman l'embrassa avec passion et décida de changer de registre et de passer à une position plus simple et confortable. Il ne fallait pas oublier que Lex avait subi une agression. Elle se devait d'être à l'aise. Le garçon allongea Lex avec douceur sur son matelas tout neuf puis s'allongea sur elle. Il se fit une place entre ses cuisses et maintenait le poids de son corps avec ses coudes.

Il n'avait pas de préservatif. Dans un sens il ne risquait pas de lui faire un enfant mais dans l'autre il ne voulait pas lui refiler une cochonnerie. Bon il n'avait pas trempé son biscuit ailleurs donc il n'y aurait sans doute pas de problème.

Sa main droite descendit le long du corps de Lex puis se plaça sous sa cuisse droite. Il lui fit écarter un peu pour avoir le champ libre et la conquérir. Son entré se fit en douceur. Le jeune homme laissa échapper un soupire. Puis plongea son regard dans le sien. Sa main gauche caressa la joue de Lex et il l'embrassa avec tendresse et sensualité pendant que ses reins commençaient à exercer de léger mouvement, mais il sentit la demoiselle gigoter un peu. Le garçon se redressa alors et arqua un sourcil étonné.

« Qu'est ce qui se passe ? Je t'ai fait mal ? » demanda t'il d'un air inquiet.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mar 25 Oct 2016 - 19:27


Elle n'eut pas besoin de répondre à sa question. Le regard qu'elle lui lança en disait long sur ce qu'elle pensait. Elle ne risquait pas de lui proposer d'arrêter, alors que son corps entier le désirait. Répondant à son baiser en collant son corps au sien alors qu'il la faisait s'allonger sur le matelas, reprenant le dessus tandis qu'elle relevait tout juste les hanches pour qu'il puisse unir leur corps. Plongeant son regard dans le sien, elle s'y perdit un instant alors que son coeur semblait sur le point d'imploser. A nouveau, ses lèvres furent capturé par les siennes avant qu'un infime gémissement ne lui échappe alors qu'il entrait en elle, rejetant doucement la tête en arrière, son corps se cambrant instinctivement pour mieux l'accueillir.
Une infime douleur l'avait faite se tendre alors qu'il entamait la danse, ses mains venant caresser son dos avant d'enfoncer ses doigts dans sa peau en essayant de garder le cap.

Après tout ce temps à survivre et se couper du monde, elle en avait oublié le plaisir de ce genre d'instant. Se sentir vivante, désirée d'un homme qui elle devait bien le concéder, l'attirait totalement. C'était grisant, malgré les hématomes qui marbraient son corps et lui rappelait par instant le début d'après midi houleux qu'elle avait vécu. Peut-être même trop douloureux, puisque son partenaire se stoppa rapidement, lui lançant un regard inquiet. Sans doute qu'elle n'avait pas été assez discrète, puisqu'il demanda clairement si il y était pour quelque chose.

Non... Elle se voyait mal lui expliquer en long en large et en travers le pourquoi du comment elle avait ressenti une pointe de douleur entre son corps abîmé et son absence total de rapport humain au cours des 15 derniers mois, là tout de suite. C'aurait été un coup à passer pour une idiote probablement. Au contraire, elle préférait éviter ce genre de cas, en l'empêchant d'en demander d'avantage, se relevant à son tour pour venir l'embrasser avec tendresse, la brune l'incita à se rallonger contre elle, soufflant entre deux baisers. C'est surtout une histoire d'hématome, ça doit te dire quelque chose.

D'autant que les marques se voyaient nettement, maintenant qu'il l'avait entièrement mise à nu. Lui offrant un regard rassurant avant de venir mordiller son cou avec douceur, elle joua des hanches pour l'inciter à relancer leur corps à corps, replongeant rapidement dans un flot de sensation qu'elle n'avait plus ressenti depuis bien longtemps. Rapidement, ses gémissements prirent de l'ampleur alors que ses doigts se crispaient par instant le long de son dos quand une vague de plaisir manquait de la faire succomber. Son corps lui donnait l'impression de ne plus lui appartenir, alors qu'elle venait par instant joindre ses lèvres à celles de son partenaire en se refusant de céder à l'orgasme tout de suite.
En douceur, elle était venue se relever sur les coudes pour l'inciter à changer la donne, venant s'asseoir à cheval sur le brun, lui souriant d'un air mutin avant de l'embrasser avec passion, parvenant de moins en moins à conserver le contrôle de la situation alors qu'elle sentait chaque muscle de son corps se tendre sous l'approche du plaisir à son apogée.

Instinctivement, ses jambes se resserrèrent autour de la taille de Norman alors qu'un gémissement plus prononcé que les autres s'échappait de ses lèvres tandis que ses ongles s'enfonçaient dans sa peau, basculant la tête en arrière pour essayer de reprendre son souffle en vain. Encore frissonnante de plaisir, la brune déposa un ultime baiser sur les lèvres de son amant, peinant à retrouver ses esprit alors qu'elle se décalait légèrement pour se laisser tomber sur le matelas, l'invitant à faire de même. Au moins le temps de reprendre son souffle. Après, ils pourraient discuter.
D'ailleurs, qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire après ce qu'il venait de se passer ? Merci, à demain ? Non, peut-être pas. A la place, elle préféra jouer la carte de l'insouciance, lui lançant avec un regard qui en disait long.

Tu veux dormir ici ce soir ?

Pourquoi pas après tout. Maintenant qu'ils avaient baptisé son matelas de luxe, ils pouvaient bien se permettre de l'utiliser à deux.


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mar 1 Nov 2016 - 20:11

Non lui assura-t-elle pour ne pas lui faire peur, mais il savait qu'il y avait quelque chose, apparemment les hématomes qui commençaient à se former sur son corps, lui faisait mal. Norman n'était pas du genre à vouloir continuer pour la casser d'avantage, s'ils devaient se stopper là. Tant pis, il le ferait, il n'était pas un bourrin, égoïste. Il voulait que tout ce passe bien. Lex lui fit comprendre qu'il pouvait reprendre en bougeant sous lui. Lui rappelant alors qu'il l'avait conquit.

L'électricien soupirait de plaisir à chaque mouvement de hanche. Ses lèvres parcouraient le cou de la demoiselle et venaient de temps à autre lui voler un baiser. Ses gémissements le faisait frissonner et sourire. Il était fier d'entendre ce genre de réaction, au moins il n'avait pas perdu la main.

Alors qu'il avait trouvé une vitesse par laquelle, il ne céderait pas trop vite. Lex décida de changer la donne et se mit à califourchon sur lui. Norman s'était redressé pour coller son corps au sien. Ses bras barraient son dos pour mieux la sentir. Son visage était enfoui contre la poitrine de la brune. Grimaçant, il se forçait à penser à autre chose. Il ne voulait pas céder, pas maintenant, pas avant elle.

Ses mains s'étaient placées sur ses fesses, ses doigts s'enfonçant d'avantage à l'arrivée du point de non retour. Ses soupirs se faisaient plus fort et au moment où il sentit Lex se crisper, il se laissa alors aller au plaisir à son tour. Norman se recula de la demoiselle et partagea un énième baisé avant de s'allonger à ses côtés.

Une main posée sur son pectoraux et l'autre à l'arrière de sa tête. L'électricien essayait de reprendre ses esprits. Un sourire béat sur le visage. Comment avait-il pu passer à côté de ça, pendant plus d'une année ? Si sa partenaire n'était pas aussi mal en point et qu'il la connaissait mieux, il aurait attendu quelque minute pour reprendre ça mais en voyant le bleu qui commençait à bien marquer sur son flanc, il s'en abstiendrait.

Tu veux dormir ici ce soir ?

Norman tourna la tête vers son amante et fit un sourire :"J'espère bien, je te ramène un matelas, je te donne un orgasme, c'est la moindre des choses de partager ton lit..."

Le brun força la demoiselle à venir se coller contre lui. Passant un bras dans son dos, il attrapa la couverture qui traînait non loin de leur position et la déposa sur eux.

"Bonne nuit..."


Il fallut quelque minute avant que l'homme ne s'endorme.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Aujourd'hui à 17:28

Revenir en haut Aller en bas
 

Say it if it's worth, savin' me /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» None of them along the line know what any of it is worth.
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» Some people will always need help, but that doesn't mean they're not worth helping ϟ JACE
» Savin'me ✯ Aricie Crystal Greyback. [ u-c ]
» Les Cagots: une caste médiévale occidentale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-