Partagez | .
 

 Say it if it's worth, savin' me /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Say it if it's worth, savin' me /!   Lun 3 Oct 2016 - 1:36


Quand Michael, un des rares militaires encore présent sur le campus, était venu la voir en lui proposant un ravitaillement aux alentours de l'ancien quartier universitaire, évidemment qu'elle avait accepté, avec joie même. Ca lui permettrait de faire autre chose que passer ses journées à bidouiller sa moto, ou rester allongée dans sa chambre en évitant le reste du monde plus que jamais. Alors, elle avait rapidement jeté dans un coin son jean maculé d'huile pour quelque chose de plus agréable pour l'extérieur, sa veste en cuir, et pris le neuf millimètre que lui avait tendu Michael avec un grand sourire, prête à remettre le nez dehors.

En revanche, ce à quoi elle ne s'était pas attendue, c'était que Lena, la seconde femme affectée à la mission, ne soit allé chercher un quatrième membre. Elle aurait dû se douter de quelque chose quand Voron avait aboyé et qu'elle avait immédiatement stoppé de plaisanter avec Michael en reconnaissant la silhouette qui accompagnait la jeune femme.
Manquait plus que ça tiens.

Elle s'était sentie particulièrement stupide quand Norman s'était retrouvé face à elle, l'accueillant le plus normalement possible d'un Qu'est-ce que tu fous là ? presque sympathique. Presque. C'était sans compter sur son désarroi, et le fait qu'ils ne s'étaient absolument plus croisé depuis une bonne semaine. Non. En fait, ils s'étaient magiquement esquivé depuis une semaine sans avoir à se concerter. Soit, depuis cette soirée ou ils avaient légèrement dérapé, si on pouvait définir comme tel de se retrouver à moitié nu en s'embrassant comme jamais.
Ce n'était peut-être pas le moment pour faire de l'humour, et lui dire que c'était sympa de le retrouver habillé. Non, mieux valait oublier ça. C'était plus sage. Surtout vu le regard que se lancèrent Michael et Lena,  se demandant ce qui pouvait bien se passer.
Du coup, après un silence pesant qui dura bien trente seconde, l'asiatique avait lancé le départ.

Et par chance, le trajet en voiture des plus silencieux fût comblé par les discussions des deux militaires parlant de la pluie et du beau temps, de Jaden ou encore de l'hiver à venir qui ne serait pas tendre avec eux, tandis que Lex se forçait à regarder le paysage défiler pour ne pas avoir à croisé les yeux verts de Norman.
Enfin, ils arrivèrent. Cheng expliqua brièvement le plan, dont le but principal était de fouiller le batiment devant lequel ils se trouvaient désormais, trouver un maximum de médicaments ou de conserve en priorité, sans pour autant laisser de côté les possibles vêtements dont pouvaient regorger les chambres étudiantes. Le tout, en esquivant les rôdeurs. Facile, donc.

Lena avait annoncé qu'elle partirait fouiller le premier étage en sa compagnie, tandis que le militaire et Norman fouillerait celui du dessus. En se séparant sur une petite surface, ils auraient plus terrain couvert et seraient donc rentrés plus vite.
Ils étaient à deux doigts de se séparer, quand Lex avait enfin osé parler au brun, profitant que les deux autres gèrent les derniers détails.

Ca va aller, avec ta blessure ? Elle n'avait jamais osé demander si il était finalement allé voir Emy pour se faire suturer, préférant se concentrer sur le sol à ses pieds qui devenait d'un coup terriblement fascinant.

Elle n'avait pas pu rajouter autre chose, que Lena l'appelait pour le début des fouilles. Il avait été convenu qu'elle commencerait par fouiller chacune une partie du couloir pour finir par se rejoindre. Sans broncher, la brune avait hoché la tête, commençant sa partie du travail. Si les deux premières chambres étaient vide, elle dût tout de même achever un rôdeur qui errait dans l'autre chambre et s'était jeté sur elle en entendant la porte grincer. Prenant soin d'essuyer son pied de biche sur les draps du lit, Lex avait sorti son carnet pour noter un point supplémentaire à son barème, jusqu'à ce qu'elle ne réalise que le silence était devenu étrangement pesant.  Lena ? La blonde n'avait pas répondu, alors que Lex se tendait. Si un rôdeur l'avait attaqué, elle l'aurait entendu. La blonde connaissait son boulot, jamais elle ne serait amusé à lui faire une blague du genre. Elle n'était pas Trey, ou Tom.

Sortant de la chambre en silence, elle avait remonté le couloir en serrant son arme à feu entre ses doigts. Peut-être que la blonde était juste sourde après tout. Norman ? Non plus. Là, ça devenait inquiétant. Elle songeait presque à rejoindre les deux hommes, jusqu'à retrouver Lena inconsciente dans la pièce qu'elle fouillait plus tôt. S'agenouillant auprès de la jeune femme pour essayer de la réveiller, la brune tenta sans grand succès de la faire émerger avant de sentir une présence dans son dos.  


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Lun 3 Oct 2016 - 16:48

Une nouvelle mission. Une petite excursion au niveau des campus universitaires. Ce n'était pas un endroit où il pensait forcément trouver énormément de choses mais ça valait le coup d'y aller. Ils pourraient trouver des conserves ou des médicaments basiques. Norman pensait depuis un moment commencer à récolter des matelas et foutre ça à l'arrière d'un pickup, quitte à faire des allers-retours pendant plus d'un mois pour mettre la communauté en sureté pour l'hiver. Car oui, l'hiver arrivait à grands pas et cette année, Norman sentait qu'elle allait être plus froide que d'habitude.

Lena l'avait intercepter dans le couloir, le voyant vadrouiller sans but précis, elle lui avait proposé de sortir pour un ravitaillement, chose qu'il accepta bien entendu avec plaisir. Sa blessure avait de nouveau commencé à cicatriser et pour la promesse qu'il avait fait à Lex, cette fois il était parti voir Ian et non Emerson, car la connaissant elle l'aurait menotté au lit pendant plus d'un mois. Et partir en mission, avec un chauffage ou autre objet encombrant au poignet, ce n'était pas évident et discret.

Norman attrapa son sac déjà préparé, pour une fois un 9mm à la place de son mossberg habituel, son bowie à la ceinture et sa dernière acquisition un poing américain avec lame rétractable. Il était fin prêt à y aller. Le sac posé sur le dos, il accompagna Lena jusqu'à la voiture et fut surpris de voir qu'ils ne seraient pas que tous les deux pour ce ravitaillement.

La brune qui avait disparu de la surface de la terre depuis qu'ils avaient faillit se passer quelque chose entre eux. Norman n'avait pas cherché à l'esquiver mais apparemment, elle, avait besoin d'espace ou de temps pour comprendre ce qui avait bien pu se passer ? L'électricien ne lui en voulait pas d'avoir stoppé cette scène et d'ailleurs il la remerciait intérieurement d'avoir arrêté. Maintenant qu'il y pensait, il n'avait pas voulu l'utiliser comme consolation d'un soir.

Qu'est-ce que tu fous là ?

"Bah écoute, Lena m'a proposé de sortir pour un ravitaillement, alors tu me connais, j'ai pas hésité" Un silence s'installa entre les deux, que dire d'autre ? "Oh au faite, c'était sympa l'autre nuit, ça aurait été mieux dans d'autre circonstance" "J'ai pas vraiment eu le temps de te le dire mais à ce que j'ai vu, ton corps est sublime Norman sentait le regard insistant de Lena et Michael et l'asiat avait décidé que c'était le moment de partir

Assis à l'arrière, Lex était sur sa gauche et n'avait fait que regarder l'extérieur. Quand à lui, il n'avait pas cessé de l'observer, jusqu'au moment où il remarqua que Michael le fixait dans le rétroviseur. Norman avait croisé son regard et avait tourné la tête pour regarder l'extérieur.

Ils y étaient, le premier bâtiment à fouiller était devant eux. Lena expliqua le plan, qui ne semblait pas trop compliqué. Norman avait hoché la tête et était sorti prêt à y aller mais Lex lui adressa de nouveau la parole. Ca va aller, avec ta blessure ?

"Oui j'ai vu Ian pour ça"

Michael l'avait attrapé par l'épaule et l'avait entrainé "Aller, va falloir monter un étage de plus, ramène toi, tu dragueras après" Norman soupira par sa réflexion enfantine et suivi le militaire sans broncher. L'électricien n'aimait pas séparer les troupes. Certes il était plus simple et plus rapide de fouiller les pièces mais s'il y avait un problème, il serait un étage au dessus.

Le silence était pesant, Michael et Norman se suivait de près. Ils avaient décidé tous les deux de jouer en duo et non chacun de son côté pour se rejoindre au niveau des escaliers. Les pièces étaient vides, retournés, pleines de sang et de choses à laquelle il ne voulait même pas penser. Ce n'était pas ici, qu'il volerait des matelas ou des couvertures, l'endroit ressemblait à un squat abandonné depuis une vingtaine d'années.

Beaucoup de personnes avaient du traverser ces couloirs avant eux. "Alors qu'est ce qu'il passe entre toi et la brune ?" Norman arqua un sourcil et secoua la tête "C'pas le moment" "Ok monsieur est comme ça, ça ne livre pas de détails" Le brun leva les yeux au ciel et soupira. "J'ai pas de détail à livrer" "Donc, c'est ça la tension qu'il y a entre vous..." "C'est à dire ?" "Oh, rien rien" Norman arqua un sourcil et rentra dans une pièce. "Y a eu un petit feu ici" Le garçon toucha la cendre "C'est encore tiède...Il va falloir rejoindre les filles, il y a d'autre personne ici, vigilant" "Ok ouvre bien les yeux !"

Michael et Norman marchèrent sans bruit dans les couloirs, les sens aux aguets, prêt à tuer. Il n'y avait pas de rôdeur pour le moment mais peut être qu'il y en aurait à l'étage du dessous. Ils empruntèrent les escaliers de l'aile Est pour redescendre à l'étage où se trouvaient les filles.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mar 4 Oct 2016 - 14:14


Elle s'était attendue à beaucoup de choses, mais certainement pas à se faire accueillir par un coup de crosse en pleine tempe alors qu'elle essayait tant bien que mal de faire émerger Lena.
Étouffant un juron alors que sa vision s'était flouée,  elle s'était relevée sur un coude en constatant que son arcade avait été ouverte sous le choc. Sans même avoir le temps de comprendre qui venait de lui tomber dessus, on la releva de force en l'attrapant par l'épaule. Pour l'éloigner de la blonde. Deux types qu'elle n'avait jamais vu auparavant, et qui au vu de leurs regards ne semblaient pas être les hommes les plus affable du monde.

Du calme. Ta pote nous a eu par surprise, mais ça peut bien se passer pour vous. On veut juste vos armes, et votre véhicule pour sz barrer de la.
On a rien de tout  ça.  Avait-Elle mentit en leur offrant un regard noir alors qu'il resserrait sa prise sur elle.  On cherchait juste un endroit où se poser pour la nuit.  
Vous avez pas la tête de nana qui courent toute la journée pourtant.  Zack, occupe toi de la blonde, elle parlera peut être plus qu'elle.   

Elle avait encore du mal à assimiler ce qu'il se passait que déjà le dénommé Zack se penchait à nouveau sur Lena, un sourire mauvais aux lèvres .

La touche pas !

Par réflexe,  elle avait hurler en espérant que Michael et Norman puissent l'entendre en essayant de bousculer celui qui le tenait sans grand succès.  En guise de réponse ce fût une avalanche d'insulte en tout genre alors que le brun qui la tenait jusque lors la jetait  au sol,  stoppant ses tentatives de défense d'un coup bien placé dans le sternum avant de chercher à l'attraper à nouveau maintenant qu'il avait appelé son partenaire pour l'aider à l'empêcher de bouger le temps qu'il puisse la fouiller. Détendant sa jambe d'un coup sec pour viser le genou de Zack qui était le plus proche d'elle,  Lex se releva en catastrophe pour essayer d'attraper son arme avant de sentir un bras s'enrouler autour de sa gorge.

Tant pis pour le côté humain, avait-elle brièvement songé alors qu'elle enfonçait ses dents dans là chaire de l'homme qui ne put retenir un cri de douleur avant d'enfin la lâcher.  Enfin... De la pousser en direction du mur alors qu'elle evitait de justesse de s'assomer. Il fallait qu'elle tienne encore un peu. Chacun de ses muscles lui réclamait grâce sans qu'elle ne puisse se l'autoriser. Elle devait tenir...  Avec tout le bruit de leur lutte, forcément que Norman et Michael finirait par les entendre. Peut être aussi quelques rôdeurs, mais c'était presque un détail en comparaison. Jamais encore elle ne s'était retrouvée à se faire malmenée de la sorte presque gratuitement par des types qui se contentaient juste de voler les survivants qu'ils croisaient. Elle aurait dû emmener Voron, elle le savait. Le chien n'aurait fait qu'une bouchée d'eux et cela lui aurait évité bien des ennuis.

Tremblante et à deux doigts de la panique, la brune chercha à nouveau son arme. Peut être que Lena s'était réveillée entre temps vu qu'ils ne cherchaient pas à l'immobilier de nouveau, ou à se jeter sur elle.  Lex ne chercha pas à en savoir davantage alors qu'elle rampait jusqu'à poser ses doigts sur le métal de l'arme,  se servant du bureau renversé comme d'une protection en essayant de reprendre un peu ses esprits avant de se relever pour faire face, le doigt sur la gâchette prêt à faire feu sur le premier qui tenterait de s'approcher d'elle à nouveau. La chasse à l'homme avait assez duré, et le premier qui essaierait de s'approcher d'elle se ferait troué de part en part.
Tout du moins, c'était ce qu'elle pensait jusqu'à reconnaître les deux yeux verts face à elle. Ils étaient donc arrivésà temps ? L'arme tremblant entre ses mains, elle avait doucement baissé sa garde sans pour autant s'approcher, encore sonnée des récents événements


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mar 4 Oct 2016 - 17:18





La touche pas !

Le corps tout entier de Norman se crispa et se mit en alerte. Lex avait des ennuis, il fallait vite s'y rendre, mais Michael posa une main sur son épaule pour l'en empêcher. Le brun se retourna et en un mouvement de bras lui avait dégagé sa main et lui avait lancé un regard noir. "On ne sait pas combien ils sont, on doit penser à un plan." "Et pendant qu'on élabore un plan, y aura plus personne à secourir !" L'électricien avança à nouveau et Michael le plaqua face au mur en lui faisant une clé de bras. "Tu vas tous nous faire tuer" "Lâche moi, ou je te jure que..." "Tu vas me tuer ? Calme toi Norman, imagine ils sont une dizaine tu vas te lancer dans la gueule du loup et ça va t'apporter quoi ? Te faire buter ?" Norman serra la mâchoire et soupira. Michael n'avait pas tort, d'ailleurs, c'était lui le cerveau, il était militaire et était le mieux placer pour élaborer un plan d'attaque. "Lâche moi..." demanda calmement Norman. Le militaire le lâcha et fit un pas en arrière. L'électricien, remit sa veste en place et observa Michael.

"On va y aller en douceur, le cri de Lex a dû réveiller certain rôdeur dans le bâtiment, donc il ne faudrait pas se faire encercler bêtement, sinon on ne pourra pas leur venir en aide." Norman hocha la tête et laissa passer le militaire devant lui. La descente vers l'étage prit une éternité dans l'esprit du brun. D'ailleurs celui-ci lui renvoyait des images de sa dernière sortie du lycée qui avait mal tourné. S'il devait perdre encore une personne à qui il tenait, il ne s'en remettrait pas psychologiquement.

Une fois au premier étage, Michael serra le poing et le leva pour demander à Norman de s'arrêter pour écouter et observer les environs. Heureusement pour elles, leurs agresseurs n'étaient pas très silencieux dans leurs manoeuvres. L'électricien commença à avancer mais le militaire lui barra la route de son bras et lui fit comprendre qu'il passerait le premier.

Michael se positionna contre le mur et sorti un petit miroir de sa poche de veste. Il se mit accroupi et tendit le miroir vers la porte pour voir l'intérieur. Lena était à terre et les deux hommes étaient dos à l'entrée, mais il ne voyait pas Lex. Le militaire se redressa et fit signe à Norman qu'ils étaient deux et que lui prendrait celui de droite et Norman devrait s'occuper de celui de gauche. L'électricien serra son poing droit, prêt à frapper.

La main du militaire se leva pour un décompte de 3. 3...2...1

Les deux hommes firent irruption dans la pièce, Michael attrapa le premier à l'arrière et enroula son bras autour de sa gorge. Le deuxième se tourna pour aider son compère mais Norman lui assena une droite qui le mit k.o. On avait pu entendre sa mâchoire craquer sous la pression. L'électricien ne serait pas étonné de lui avoir brisée. Le deuxième agresseurs, tomba rapidement lui aussi au pays des merveilles, puis Lex s'était levé de derrière le bureau pointant une arme sur eux.

Norman fut rassuré de la voir, elle n'avait rien, enfin elle n'avait pas l'air d'être blessé grièvement. Michael s'était tourné pour se diriger vers Lena et essayer de la faire émerger. Le brun quant à lui, s'approcha de Lex, posa sa main sur son arme et lui fit baisser. Elle ne risquait plus rien maintenant, il était là.

Il s'approcha d'avantage et déposa sa main sur sa joue, observant les dégâts. Il fronça les sourcils et la prit dans ses bras. En une fraction de seconde, dans sa tête, il l'avait cru morte. "Je suis là..."

Lena cligna des yeux plusieurs fois et se redressa avec l'aide de Michael. Elle regarda l'état d'Alex et était heureuse dans un sens d'avoir été mise k.o et ne pas avoir été passé à tabac. L'asiat observa les deux hommes à terre. Michael toujours en alerte, s'approcha de la sortie et déjà des rôdeurs approchaient dangereusement de leurs positions. Le militaire se tourna vers ses coéquipiers. "Va falloir bouger dans un autre bâtiment si on veut ramener quelque chose à EF"


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Mar 4 Oct 2016 - 22:47


Lentement, il lui avait fait baisser son arme avant de venir la prendre dans ses bras. Presque mécaniquement elle s'était laissée faire tout le long jusqu'à ce qui ne lui parle et qu'enfin elle accepte l'idée de ne plus être en danger alors qu'elle lui rendait son étreinte en nichant son visage dans son cou. Malgré leur dernière soirée ambigu, sa présence lui avait manqué alors qu'elle se sentait en sécurité avec lui. Sans pour autant lui dire quoI que ce soit concernant ses sentiments, elle le remercia d'un murmure alors que Michael parlait de changer de bâtiment. Les deux pillards hors d'état de nuire, les rôdeurs redevient leur cible principale après tout. Si Lex aurait bien négocié pour une pause, elle se doutait que ce n'était peut être pas le moment.

On devrait peut être laisser à Lena le temps de reprendre ses esprits...
Ça va aller.  Je serai juste d'avis qu'on évite de nouveau de se séparer, sans compter que les rôdeurs vint être attirés par ici. fit remarquer la blonde en fronçant légèrement les sourcils. A peine terminait elle sa phrase que le rale de deux rodeurs les alerterent, forçant le petit groupe a les achever  alors que Lex tanguait encore légèrement quand ils quittèrent le couloir pour se diriger vers le bâtiment d'en face en espérant trouver d'avantage de ressources et moins de mauvaises rencontres.

Au premier abord, il était vide. A nouveau ils commencèrent à fouiller les étages, le premier étant un immense couloir dôté de vestiaires commun les laissant bredouill, alors que le second semblait principalement composé de chambre simples. Michael et Lena durent s'occuper de toute les portes verrouillées à l'aide du pied de biche de Lex, tandis que les chambres ouvertes étaient fouillés par Norman et la brune. Ce fut au bout de la troisième chambre qu'enfin le duo put dénicher un ensemble de couverture épaisse, quelques conserves encore valable ainsi qu'un couteau de chasse sagement caché sous le matelas. Matelas qui d'ailleurs, semblait en excellent état comparé aux autres...

On pourrait essayer de l'emmener ? Si on l'attache au capot de la voiture, ça devrait tenir ...  

Ce serait toujours un confort supplémentaire après tout, peu importe à qui ça reviendrait. Venant s'asseoir sur le rebond du bureau en effleurant son arcade, la jeune femme n'avait pas pu s'empêcher de grimacer en sentant une douleur aiguë sitôt qu'elle avait effleuré la plaie de ses doigts. Un instant, son regard se posa sur Norman encore occupéà fouiller, profitant de l'absence des deux militaires pour parler.

Merci pour tout à l'heure ... Souriant légèrement, elle avait finalement baisséle regard avant de rajouter Sans toi je ne sais pas comment ça aurait terminé

Probablement très mal. Tant pour elle que Lena d'ailleurs.  Elle se rendit enfin compte qu'elle ne lui avait plus adresséla parole depuis déjà une bonne semaine. Et sans surprise, le brun lui avait manqué. Suffisamment pour qu'elle comprenne ce qu'elle voulait vraiment sans savoir ce que lui en pensait du moins. Il faudrait qu'on parle de ce quI s'est passé. Enfin... De ce qui aurait pu se passer la dernière fois. On a pas vraiment eu le temps de discuter et je pen se qu'on devrait faire le point en rentrant.  

Une fois que son arcade serait passée par là case pansement en tout cas. Mais au moins, ils pourraient crever l'abcès et essayer de comprendre un peu plus ce que chacun d'entre eux voulait réellement. Soupirant doucement, Lex avait maintenu son regard dans le vague avant de relever enfin ses yeux sur lui.

Je suis désolée que ça se soit terminée comme ça l'autre fois. Admit elle abec sincérité avant de récupérer son sac désormais plein à craquer de linge de maison alors qu'elle attrapait les conserves dans ses bras,rajoutant. J'espère que Michael et Lena ont trouvé des trucs intéressant de leur côté


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Jeu 6 Oct 2016 - 2:23

Lena pouvait encore tenir la route ? Ok, ils pouvaient alors essayer de fouiller encore un peu, mais l'état de Lex ne lui plaisait pas et la surpris plusieurs fois à vaciller un peu. Le jeune homme n'était pas loin derrière au cas où il devrait la soutenir. Son visage était rougi à quelque endroit et son arcade avait laissé une traîné de sang le long de sa joue. La mâchoire contracté et les poings serrés, Norman s'en voulait de ne pas avoir été là plutôt et qu'elle ait du subir des coups.

Lena et Michael fouillaient dans les chambres non loin d'eux. Ils trouvèrent un peu de matos à ramener et un beau matelas, avec quelque craquelure mais dans l'ensemble, il n'était pas trop taché. Un tissu suffirait à cacher les horreurs. Norman le testa de ses doigts et eut une envie de s'affaler dessus, mais ne le fit pas. S'allonger sur un matelas était un luxe de nos jours.

On pourrait essayer de l'emmener ? Si on l'attache au capot de la voiture, ça devrait tenir ... Norman redressa le matelas et le plaqua contre le mur. "Oui ça devrait passer, il suffit de l'attacher avec une corde et ça passera nickel, en espérant qu'il ne pleuve pas..." dit-il faisant une grimace. Norman ouvrait un peu tout, placard, tiroir mais il n'y avait pas vraiment grand chose, à part de la poussière, des toiles et des bestioles, d'ailleurs une araignée lui monta sur le doigt. Il l'observa un instant et la déposa un peu plus loin. Il n'avait aucune raison de la tuer.

Merci pour tout à l'heure ... Norman se retourna vers la jeune femme qui était assise sur le rebord du bureau. Sans toi je ne sais pas comment ça aurait terminé.

Norman hocha légèrement la tête et fit un léger sourire "J'aurais préféré arriver avant..." le garçon retira son sac de son dos et le déposa sur la commode pour y sortir un tissu propre et un pansement. Il sortit la lame de son poing américain et découpa de fin morceau du pansement qu'il avait posé juste à côté de son sac.

Il faudrait qu'on parle de ce qui s'est passé. Enfin... De ce qui aurait pu se passer la dernière fois. On a pas vraiment eu le temps de discuter et je pense qu'on devrait faire le point en rentrant.

Norman resta silencieux et sa manoeuvre finie ,il s'approcha alors de Lex et attrapa son menton entre ses doigts et déposa avec douceur le tissu sur son arcade en soufflant légèrement dessus. Il savait que cette merde faisait mal, ça lui était arrivé un nombre incalculable de fois de s'ouvrir l'arcade. Une fois sa blessure un peu nettoyé, il resserra l'ouverture avec son index et son pouce et colla les petits morceaux adhésif pour tenir les deux peaux collés entre elles. Il souffla une dernière fois dessus et se recula.

Norman recula alors et croisa les bras. Que dire à sa phrase ? Il ne s'était pas posé de question. Ressentait-il vraiment quelque chose ? Ou était-ce simplement sur le coup de sa détresse ? Elle était canon, adorable, fidèle, il n'y avait pas à chier, elle était attirante, mais que répondre à ça ? Ses sentiments étaient encore flou, il ne voulait pas la perdre et la voir blessée ainsi lui perforait le coeur. Mais était-ce de l'amour ? Ou simplement une attirance purement physique ?

"On en discutera, mais pas ici"

Un silence s'installa entre eux, ils étaient face à face. Lex le regard dans le vide et lui a la regarder et se questionnant sur ce qu'il pouvait bien ressentir pour la brune. Il se rappelait de l'état dans lequel il était quand il avait entendu son cri. Il aurait soulevé ciel et terre pour la sauver, quitte à même se faire tuer pour elle. Alors peut être que oui, son attirance n'était pas seulement physique.

Je suis désolée que ça se soit terminée comme ça l'autre fois. Norman arqua un sourcil et s'approcha d'elle. Il retira les conserves qu'elle avait dans les mains pour les déposer sur le bureau, puis prit son visage entre ses mains et l'embrassa avec tendresse. "Ne le soit pas..." murmura t'il en plongeant son regard dans le sien.

"Hum hum !" Norman sursauta et tourna la tête vers la porte d'entrée. Lena et Michael si tenaient avec des couvertures. "Le temps que vous vous fricotiez on a eu le temps de faire l'allée entière, il n'y a plus rien ici et vu que Lena ne se sent pas trop bien, on rentre. On reviendra plus tard" L'électricien hocha la tête et alla récupérer son sac. Il souleva le matelas et sortit de la pièce avec ses partenaires.

Arrivé à la voiture, Norman déposa le matelas sur le toit et l'attacha avec un drap. "Vous avez déjà prévu votre soirée apparemment..." "Roh la ferme Michael ! T'es jaloux ou quoi ?" Norman avait lancé un regard à Lex puis était rentré dans la voiture. Le groupe reprit la route et était heureux de leurs trouvailles.

Le chemin du retour, paru à Norman beaucoup plus court que l'aller. Etait-ce parce qu'ils rentraient en sécurité ou parce que Lex avait décidé de ne plus l'ignorer ? En tout cas, en arrivant, l'équipe déposa leurs butins dans la salle spécifique à ça. Le matelas, il le transporta vers la chambre de Lex et le déposa juste à côté de la porte. "Tient, comme ça tu pourras te reposer confortablement après être passé voir Emy pour tes blessures. Si tu veux, je le rentre à l'intérieur, comme ça, tu n'auras pas besoin de le porter." Norman fit un sourire et déposa le matelas par terre, faisant soulever un peu de poussière du sol. "Voilà Madame, si tu me cherches, je serais sans doute en train de lire sur mon beau bureau !"

L'électricien fit un sourire puis se tourna et s'approcha de la porte mais il sentit une force le retenir par son sac.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 239
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Jeu 6 Oct 2016 - 9:57


Ils en discuteraient, mais pas dans cet endroit. Logique. Deja qu'il semblait encore bouillonner d'être arrivé un peu tard sur les lieux de l'agression, aborder un sujet aussi épineux la tout de suite n'était peut être pas l'idée la plus sage du monde.
Venant effleurer le pansement qui trônait désormais sur son arcade, elle s'était attendue à beaucoup de choses en lui presentant ses excuses, sauf à ce qu'il ne vienne poser ses lèvres sur les siennes. L'espace d'une seconde, elle se demanda pourquoi un tel revirement de situation arrivait, avant de se laisser aller et de profiter de cet instant de répit.

Cette sensation lui avait manqué remarquat-elle en silence alors qu'elle ramenait son regard dans le sien en hésitant à reprendre la parole, l'instant rapidement stoppé par l'arrivée de Michael et Lena. Michael, qui ne se gêna par pour faire des commentaires en tout genre jusqu'à ce que la blonde ne lui dise de la fermer une bonne fois pour tout.

Jetant un regard reconnaissant à la militaire alors qu'ils reprenaient la route, elle eut tout de même l'impression que la gêne entre elle et le brun s'était dissipée. Lui offrant un petit sourire de temps à autre, certaines questions ne pouvaient s'empêcher de tourner dans sa tête.  Si elle n'était pas du genre à beaucoup cogiter sur sa vie privée la, les choses étaient différentes.  A quoi pouvaient ils bien jouer tous les deux ? Elle appréciait beaucoup Norman, sa façon d'être et son caractère mais il y avait plus. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais se retrouver à l'extrême limite de s'envoyer en l'air sur un coup de tête n'était pas forcément son genre. Et si ils n'y avaient vraiment rien entre eux, pourquoi l'avoir embrassé un peu plus tôt ?

Sa question n'eut pas de réponse que le chargement était déjà arrivé devant le lycée.  

Pense à aller à l'infirmerie... fit remarqué la brune à Lena alors que celle ci hochait la tête Et toi pense à  régler tes histoire avec Norman Lex s'était contentéde lever les yeux au ciel alors que Lena riait doucement en lui faisant signe de passer devant. Au moins Michael avait arrêté de faire des réflexions à tout va, et venant de la part de la blonde elle doutait que la remarque soir réellement méchante.

Le temps de ranger tout ce qui devait l'être, et voilà qu'ils laissaient Michael et Lena partr de leur côté, et étaient déjà devant sa chambre à  parler du matelas.

Ce serait pas plus simple que tu le prenne toi ? Ça te changerait de la table... dit elle avec un petit sourire amuséen se rappelant encore de ce endroit où elle avait faillit dormir. Et puis j'ai un sac de couchage dernier cri comparéà toi !

Norman ne semblait même pas l'écouter alors qu'il était à deux doigts de partir. Et leur discussion dans tout ça ? Non, les choses allaient un peu trop vite à son goût.

Par pur réflexe elle l'avait empêché d'avancer plus alors qu'il devait se demander ce qu'elle lui voulait. Croisant un instant les bras contre sa poitrine, elle était restée sans mot dire une petite seconde avant d'enfin retrouver la parole.

J'irai voir Emerson plus tard, avant je voulais mettre les choses au clair, n'en profite pas pour t'esquiver si vite ! Je suis pas du genre à laisser ça traîner... disait celle qui l'avait évité royalement pendant une semaine. Se mordant la lèvre, Lex avait rajoutété La dernière fois je suis partie parce que je ne voulais pas que tu fasse de connerie, au vu de la situation dans laquelle tu étais.  Que tu sois sûr de toi, connaissant ton passé avec Penny.  Ou même, de ta facon de me voir. Mais ... Ça m'explique pas ta réaction en ravitaillement tout à l'heure.

Le baiser. Qui lui avait plu, cela allait sans dire, mais elle doutait que Norman serait capable de lui parler à coeur ouvert en plein milieu du couloir alors qu'elle l'avait retenu de justesse de s'enfuir en direction de sa chambre.  

J'ai juste envie de comprendre... Sa voix s'était faite plus suave, alors qu'elle avait rapproché son visage de clui du brun sans le quitter des yeux.

Si il n'était pas capable de lui répondre elle pourrait tout aussi bien agir comme lui en remplaçant les paroles par des actes. Posant sa main contre sa joue avec une infinie douceur, ellefit remarquer. On est quoi exactement tous les deux ? Ça peut paraître rapide ce genre de question, mais je déteste ne pas savoir où je vais, et avec qui.

Parce qu'avec tous les petits jeux auxquels 'ils avaient tendance à jouer ces derniers temps, réussir à mettre une étiquette la dessus relevait du miracle.


Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Say it if it's worth, savin' me /!\   Aujourd'hui à 17:31

Revenir en haut Aller en bas
 

Say it if it's worth, savin' me /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» None of them along the line know what any of it is worth.
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» Some people will always need help, but that doesn't mean they're not worth helping ϟ JACE
» Savin'me ✯ Aricie Crystal Greyback. [ u-c ]
» Les Cagots: une caste médiévale occidentale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-