The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To ...
Voir le deal
119.99 €

Partagez
- Breaking point -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 3067
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Breaking point   Breaking point - Page 4 EmptySam 1 Oct 2016 - 21:38
Elle cherchait jamais la guerre. Évidemment que non. Mais elle aurait pu gagner celle-ci à coup de baiser comme celui qu'ils partageaient pour l'instant, et si toutes leurs batailles avaient pu se finir ainsi alors il aurait été probablement super heureux. Ça changeait des insultes et des silences pesants et douloureux que laissaient les conversations inachevées qu'ils avaient régulièrement. Celles qui laissaient un goût amer en bouche et qui prenaient juste la tête.

Là, ça aurait été trop facile de s'enfuir après tout ça. Trop facile alors que pour une fois depuis un an, il avait l'impression que ça pourrait enfin dans la bonne direction. Certes, elle était plus assise qu'adossé au plan de travail de la cuisine, certes tout ça était compliqué et ils se disaient qu'y aller doucement pour régler les choses compliquées, ça serait probablement une bonne idée. Mais il n'était pas question, dans la tête de Gary, qu'elle puisse retourner à l'hotel ce soir. C'était pas sa place, là-bas.

Alors non, il lui rendit pas du tout sa veste pour qu'elle puisse partir comme prévu, il la retint juste par le bras quand elle chercha à s'esquiver. Si elle pensait aller quelque part, elle se fourvoyait totalement, parce qu'il lui suffit de la tirer à lui pour qu'elle lui tombe littéralement dans les bras et à nouveau qu'ils s'échangent un long baiser passionné qui les caractérisait si bien tous les deux lorsqu'ils étaient ensemble. C'était passionné, mais c'était surtout très doux, d'une tendresse qui ne transpirait pas dans les traits de Gary par contre.

Et en un rien de temps, l'homme eut assez de force pour attraper sa douce en la surélevant contre lui, et en l'amenant dans la chambre qu'ils avaient eu pour habitude de partager, et qu'il n'avait recommencé à habiter que depuis deux mois à peu près. Tombant sur le lit avec elle, il ne la laissa pas en paix, et il n'eut pas l'impression de toute façon qu'elle avait une quelconque envie qu'il la lâche...

____________________________

Le lendemain, il réemergea assez tôt. Mais il ne bougea pas. Gary ne tourna pas sur son coussin pour voir qui il y avait à côté de lui. Il lui suffisait de bouger légèrement les doigts pour sentir la peau de Rose sous celle de sa main. Son réveil indiquait six heures du matin, et jusqu'à ce qu'il sonne sept heures, l'homme ne fit rien de particulier. La jeune femme dormait toujours à côté de lui, ou peut-être faisait-elle exactement la même chose que lui, à savoir regarder le vide en attendant que le temps passe.

Etait-il gêné ? Pas vraiment. Faut dire que coucher avec Rose, c'était rejouer un morceau qu'on connaissait par cœur et qu'on adorait. Les accords étaient à peu près les mêmes à chaque fois, on se faisait plaisir sur un solo par instant, et tout allait bien. Ces petits écarts de justesse étaient largement bien accueilli, comme un peu de piquant, une surprise dans l'histoire qui se déroulait sous leurs yeux. Mais c'était surtout une harmonie reposante, qui lui convenait parfaitement. Il lui avait déjà dit. Lui faire l'amour, il aurait pu faire ça jusqu'à la fin de ses jours sans s'en lasser.

Mais là où il était moins doué, c'était pour parler. Discuter. Mettre des mots sur ce qu'il y avait à l'intérieur. Et elle lui avait cinquante milles fois reprochés, de ne pas faire cet effort, de ne pas essayer seulement. Et là, c'était pas le moment où il pourrait y parvenir de toute façon. Pas dans cet état. Se retournant finalement, il croisa le regard sombre de Rose, et vint embrasser son front tendrement. « J'vais me préparer pour le notaire. » Souffla-t-il doucement. « Fais... Comme d'habitude. Comme chez toi. »



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Breaking point   Breaking point - Page 4 EmptyDim 2 Oct 2016 - 0:18

Bon.

Ils étaient allés plus vite que la musique, encore. Mais c'était pourtant extrêmement sereine qu'elle s'était réveillée en y pensant, réalisant qu'il lui restait encore une bonne demi à dormir avant de devoir se lever. Pourtant, elle ne le fit pas. Préférant somnoler tranquillement en profitant de la douceur des draps et de la présence de Gary à ses côtés, jusqu'à ce qu'il ne lui rappelle qu'ils devaient aller se préparer pour le notaire. En guise de réponse, elle se contenta d'un gémissement plaintif alors qu'elle terminait de s'étirer, rattrapant in extremis l'homme avant qu'il ne se lève pour l'embrasser.
Hé, il avait dit comme chez elle, fallait pas lui répéter deux fois...
Couvrant sa poitrine à l'aide des draps alors qu'elle lui souriait, l'hispanique tenta d'arranger ses cheveux sans grand succès avant de rajouter Le type à décalé d'une demi heure, j'ai oublié de te le dire hier soir.

Ce qui leur laissait largement le temps de discuter de manière sérieuse de comment ils comptaient gérer toute cette histoire. Lui volant un nouveau baiser alors qu'elle emmenait les draps avec elle jusqu'à la cuisine tandis que Gary partait se préparer, elle en profita pour faire couler deux tasses de café, allant à son tour prendre une douche rapide quand il fût prêt, revenant habillée de ses vêtements de la veille dans cette cuisine qu'ils avaient partagé plusieurs années.

Bon... On à dit qu'on devait reprendre doucement, donc je propose qu'on parte du principe que cette nuit ne comptait pas. On à cédé à nos pulsions, personne n'en saura jamais rien.

Elle n'avait pas pu s'empêcher de sourire légèrement en essayant sans succès de discipliner ses boucles, avant de rajouter. Ca ne se reproduira pas, avant qu'on sache si tu compte venir à Seattle ou non. Que tu sois sûr de toi, je ne veux pas te mettre la pression. Elle lui avait tendu sa tasse de café avant d'allumer son ordinateur portable, s'assurant que le notaire n'allait pas encore décalé le rendez-vous en dernière minute, relevant le nez vers Gary après avoir bu une gorgée de café. Qu'est-ce que tu en dis ?

Elle savait que les discussions, ce n'était pas son truc. Autant lui mâcher directement le travail pour qu'il ait juste à répondre par oui ou non.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 3067
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Breaking point   Breaking point - Page 4 EmptyDim 2 Oct 2016 - 1:07
C'était comme avant, en fait. Il revenait cinq ans en arrière, au moment où ça allait bien entre eux, au moment où ils étaient complices comme jamais, et ils s'arrêtaient là pour ne prendre que le meilleur. Gary en fut un petit peu choqué pour tout dire, par certain de comment il devait agir désormais. Il s'était attendu à un malaise, une discussion sur l'oreiller, et tout ça. A la place, ils avaient dormi paisiblement l'un à côté de l'autre et tout s'était trop bien passé pour que ça ait l'air vraiment réel à ces yeux.

Ouais. Le côté surréaliste de tout ça. Un an à se disputer comme jamais, pour que le lendemain de la mort de Robert Warren, les choses changent brutalement. Gary n'était pas croyant, mais il aurait pu croire à une opération divine sur le moment, ou alors un gros coup de main du destin. Est-ce que... Est-ce que c'était parce qu'il avait montré ses faiblesses à Rose ? Etait-ce parce qu'elle avait compris à quel point c'était douloureux pour lui ? Pourtant, tout ça, il lui avait hurlé cinquante fois qu'il souffrait, et ça n'avait jamais suffit.

Alors il réalisa pas tellement. Et même s'ils avaient du temps pour discuter, Gary avait la sensation que son ex-femme y avait bien plus songé que lui. Bon, il avait des circonstances atténuantes pour sa part. Buvant son café doucement et sans trop d'appêtit, sentant une sorte de culpabilité dans le creux de son ventre, l'homme l'écouta mettre les choses à plat. Cette nuit ne comptait pas, ils avaient cédé à des pulsions, personne n'en saura jamais rien. Il en doutait. Elle avait la tête de celle qui allait le répéter dès que possible à une amie de passage.

« Oui. » Fit-elle comme pour approuver ses dires. Ça ne se reproduirait pas avant qu'il aille mieux et qu'il se décide à bouger vers Seattle, il n'y avait pas de pression à avoir. Alors ce qu'il en disait, bah... Il avait pas trop le choix hein ? « C'est très bien. » Fit-il simplement.

_______________________

« J'vais avoir l'air très con mais euh... Le notaire, il va m'faire signer quoi ? »

Gary regardait l'entrée du cabinet avec une certaine appréhension, alors que Rose le tenait par le bras pour le forcer à avancer. Il avait besoin d'être préparé avant, vu que c'était sa première fois en la matière, première fois qu'il vivait un moment comme celui-ci. Il n'avait pas connu ses grands parents, ou sa mère. Son père était sa seule famille, et c'était bien la première fois qu'il se retrouvait à faire des démarches comme celle-ci. Rose, elle, avait eu le malheur d'avoir cette forme d'habitude :

« J'ai jamais enterré un membre de ma famille alors... » Souffla-t-il en se passant une main sur la nuque.

Et puis elle lui avait parlé des infirmières aussi, qui lui offriraient des fleurs. Il savait même pas ce qu'il pourrait en foutre, de ces fleurs. Elles méritaient plus ce bouquet que lui, non ? Fallait dire qu'il avait pas fait grand chose pour son père à l’hôpital avant son décès. Il était passé le voir et c'était bien tout... Elles, elles avaient du supporter ses histoires un peu lourdes et son mauvais caractère, comme sa mauvaise drague... Du coup, ça le foutait encore plus mal à l'aise ces conneries. Y'avait peut-être moyen d'éviter ça non ? Le regard suppliant qu'il lança à Rose en disait long sur sa motivation et son appréhension.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Breaking point   Breaking point - Page 4 EmptyMer 26 Oct 2016 - 19:18

Le notaire, les papiers. Après ce qu'il s'était passé, elle avait du mal à se dire qu'ils allaient réellement y aller, et replonger Gary dans un monde sombre dont il avait eu peine à se relever rien que la veille.

Heu... Ca va surtout concerner la maison de ton père, ses effets personnels... Un testatement si il en à un, et du coup ton héritage. En gros quoi.

Son père ne lui avait pas laissé grand chose après tout. Rebecca s'était occupée de tout récupérer, pour ne lui laisser que les restes. Comme si elle avait eu besoin de cet argent pour s'en tirer dans la vie, songea t-elle amèrement en se retenant de lever les yeux au ciel. Ce fût le regard que lui lança son ex mari qui lui rappela que c'était lui le plus mal à l'aise des deux. Avec douceur, elle était venue se coller à lui, effleurant sa joue avant de l'embrasser tendrement, se serrant un peu plus contre lui.

Calma te... Tout va bien se passer, même si c'est difficile. Je peux m'en occuper si tu préfère. Il serait bien obligé d'assister à toute cette mascarade, mais elle pouvait toujours se charger de la discussion. Ce n'était pas un problème en soi, et si ça pouvait l'aider à aller mieux...

Je peux m'occuper des démarches, mais légalement tu es le descendant direct. Tu dois assister à tout ça, et t'occuper des signatures. Je m'occuperai du blabla.

Un rapide regard sur son portable lui confirma qu'ils avaient encore 10 bonnes minutes avant de devoir se présenter. Sortant son paquet de cigarette, elle en tendit une à l'homme avant d'allumer la sienne, rajoutant encore.

Quand tout ça sera terminé, fais moi plaisir. Quitte un peu Phoenix, viens à Seattle. Ne serait-ce que pour profiter de ton fils, ou même te faire une virée avec Joey, qu'importe. Mais rester dans cette ville si c'est pour déprimer, ce n'est pas la peine. Tu vas t'enfoncer encore plus et ce ne sera pas la solution, tu comprends ?

Ou même ailleurs. Seattle n'était pas la seule ville des Etats Unis tout de même. L'espagnole ne put s'empêcher de se rappeler de New York, alors qu'un sourire mélancolique naissait sur son visage. On dit souvent que c'est la meilleure époque de l'année pour visiter Manhattan d'ailleurs.

Changer d'état, carrément. Pourquoi pas après tout, ils avaient bien la vie devant eux.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 3067
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Breaking point   Breaking point - Page 4 EmptyJeu 27 Oct 2016 - 0:51
Sa femme... Ex-femme ?... était une perle. Quand elle lui expliqua toutes ces choses sur le notaire, et tout ça, Gary comprit qu'il n'aurait pas été foutu de mettre un pied devant l'autre si elle n'avait pas simplement été là. C'était difficile à admettre qu'il avait autant besoin d'elle, surtout dans un moment aussi moralement éprouvant pour lui que le décès de son père. Oui, il devait se calmer, se rassurer, ne pas avoir l'impression qu'un rien aurait pu faire s'écrouler ce château de carte fébrile qu'était sa vie désormais.

Il hocha simplement la tête, alors qu'elle lui suggérait de partir en vacances très loin. En virée avec Joey peut-être. Ou ailleurs, avec elle. Il ne sut quoi lui répondre, se contentant de la regarder un peu bêtement en se demandant si elle était sérieuse. Seattle, avec elle, pour voir son fils ? « Je pourrais te voir aussi, ou c'est seulement pour Norman ? » Demanda l'homme en tentant de faire un peu d'humour, pas certain de faire mouche sur le moment. Fallait dire que son sens de la répartie était un peu rouillée pour aujourd'hui, et il ne savait pas quand il parviendrait à rire à nouveau.

Déjà qu'il n'était pas forcément un homme qui riait beaucoup... Là, c'était... Difficile. Mais le rendez-vous se passa bien. Tout du moins, Rose sembla bien assurer, et le notaire n'eut aucun mal à lui dire qu'il avait de la chance d'avoir une femme capable de tout gérer ainsi. On lui fit signer bien des papiers, pour avoir son accord sur bien des sujets, alors que lui n'y prêtait pas trop attention. Rose était là pour ça, plus vive d'esprit, plus les pieds sur terre. Elle était son bout de terre en pleine tempête au milieu de l'océan. Et là, il ne l'aurait quitté pour rien au monde.

Mais même en essayant de retarder l'inévitable, Gary savait que ça ne serait pas si simple. Elle devait repartir, elle n'avait pas le luxe de faire ce qu'elle voulait de sa vie. Elle avait un travail, un fils, des responsabilités. Lui était en période de deuil, et on lui déchargeait un peu les épaules pour le laisser souffler. Il avait l'impression de peser tout son poids sur elle, sans savoir si elle le supporterait ou non. Il l'espérait pourtant. De tout son corps, il ne voulait que ça. Qu'elle le supporte. Et en dernier lieu, loin derrière toutes les pensées qu'il avait eu, bonne ou mauvaise contre elle, lui faire du mal. Plus jamais ça.

« Tu m'appelles quand tu es arrivé. » Demanda-t-il. Ou ordonna-t-il ? Allez savoir, lui même n'en était pas certain. Gary regarda en l'air. Ils étaient tous les deux à l'aéroport de Phoenix, pas loin de mettre Rose directement dans son avion et de l'attacher. Et s'il évitait de la regarder, c'était parce qu'il n'avait aucune envie de la voir directement partir. C'était trop d'années de sa vie, pas toujours lumineuses, trop souvent sombres, qui prenaient le large pour rejoindre ce qui avait le plus d'importances à ses yeux. Et c'était un second déchirement, au fond.

Mais ça... Outre le déchirement, c'était aussi le début d'autre chose. Une nouvelle vie que ni l'un ni l'autre ne soupçonnaient pour l'instant, et qui allait tout bousculer, durablement.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Breaking point   Breaking point - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Breaking point -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: