Partagez | .
 

 Dead Men Don't Wear Plaid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur
Message
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 848
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Dead Men Don't Wear Plaid   Ven 21 Oct 2016 - 2:11

Les derniers mètres jusqu’à la porte avaient été longs. Ian avait l’impression de sentir les forces dès son aimée disparaitre petit à petit. Le chemin avait été long et éprouvant pour elle et il pouvait le comprendre. Il était content de ne pas être tombé sur des créatures, il aurait eu du mal à réagir si un groupe de malade leur était tombé dessus. C’était Thalia qui avait l’habitude pas lui. Il n’était qu’un pauvre survivant qui n’avait que très peu d’expérience, c’était elle qui lui avait appris tout ce qu’elle savait. C’est avec un soulagement qu’il passa les grilles du lycée et qu’il sentit les gens s’agiter autour d’eux. Ce n’était pas des rodeurs, mais des amis et de gens qu’il connaissait. C’est tout en connaissant la réponse qu’il avait dit à Thalia de décompresser.

Il le suivit tel un robot en direction de la chambre de Nans. Il était peut-être midi, mais il savait que son père n’avait pas bougé. Aux meilleures des cas, il aurait trouvé quelqu’un pour lui apporter à manger et dans le pire des cas, il sauterait un repas. Ce ne serait sans doute pas la première fois qu’il ferait ce genre de chose. Ian le savait parfaitement et il savait aussi qu’il ferait tout pour cette petite. Il avait entendu son père répéter qu’il ne voulait pas de petits enfants, mais il l’avait bien vu vouloir être gaga avec Jared quand il lui avait présenté et il savait qu’il se rattraperait sur Evie. Ian resta interdit quand il voyait le manque d’énergie de son père. Il sentait toute l’inquiétude qu’il y avait au fond de lui. Thalia ne lui laissait pas le temps d’échanger plus de regards avec son père et lui tendit Evelynn.

- Ne t’inquiète pas mon ange, je m’occupe d’elle.

Il attrapa la petite délicatement, sa température n’avait malheureusement pas baissé et il fallait aller s’occuper d’elle au plus vite. Il regarda son père puis Thalia d’un regard avant de se diriger doucement vers la porte. Il aurait voulu qu’elle se repose sur la chaise ou elle était, mais il savait parfaitement qu’elle suivrait le mouvement sans réfléchir ne serait-ce qu’une seule seconde. Il se retourna vaguement lorsqu’il entendit Thalia les remercier, il aurait voulu répondre quelques choses, mais rien ne lui venait en tête, c’est son père qui prit la parole avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit.

- C’est normal Thalia, vous faites partie de la famille ta fille et toi.

Ian ne savait pas si son paternel en avait dit plus simplement parce qu’il avait continué d’avancer sans se retourner. Son père était adulte et comprendrait sans doute l’urgence de la situation. Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver à la hauteur de l’infirmerie et ouvrir la porte. Il indiqua alors à Thalia de s’installer sur un des lits pour lui laisser de l’espace le temps de s’occuper de la petite. Il ne s’attendait pas à voir arriver son père dix minutes plus tard avec un plateau-repas qu’il avait sorti du réfectoire.

- Je savais que vous ne viendriez pas et je me suis dit que vous avez besoin de prendre des forces. Si je peux me rendre utile Ian, je t’écoute.

Nans ne l’appelait pas souvent par son prénom sauf quand il était inquiet ou énerver. Ian savait qu’il s’inquiétait pour la petite et qu’il avait passé la journée à le couver comme il avait pu. L’urgentiste sourit alors à son père pour la première fois depuis des années, il se voulait rassurant. Les jours de la petite n’étaient plus en danger à présent. Il pouvait simplement arrêter de se prendre la tête.

- Tu devrais aller manger, tu as déjà fait beaucoup, tu sais ?
- Frazer, ne me dis pas ce que je dois faire, je suis assez grand pour faire mes propres choix. Maintenant, dis-moi.
- J’ai fini avec la petite, tu peux la prendre pendant que j’examine les blessures de Thalia, si tout va bien sa température devrait bientôt redescendre.

Ian tendit la petite à son père avant de se munir d’une pince à épiler et d’une loupe, il savait que son aimé avait des contusions sur tout le corps et que ce serait compliqué de lui enlever tous les morceaux de verre. Cela prendrait du temps, mais il était bien décidé à vérifier chaque recoin. De son corps, il était un peu gêné de voir son père encore dans la pièce, mais il savait que Thalia voulait pouvoir surveiller l’état de sa fille. C’est comme si ce dernier lisait dans les pensées de son fils puisqu’il choisit ce moment précis pour reprendre la parole.

- Vous voulez qu’on attende dehors tous les deux ? Je ne veux pas paraitre intrusif surtout. Je peux aller la recoucher dans son lit, mais prévenez-moi quand vous aurez fini.

Il avait un petit sourire sur le visage, il savait très bien qu’il n’était pas question de sexe vu l’état de la compagne de son fils, mais il sentait bien que ses jours n’étaient plus en danger. Elle s’inquiétait pour sa fille, mais cette dernière était en parfaite santé maintenant. Ian regardait alors son père puis Thalia.

- C’est à toi de décider mon ange, mais tu as besoin de repos, ce ne serait sans doute pas plus mal si tu manger un peu avant de te reposer, je m’occupe de veiller sur vous.

Ian lui faisait son regard le plus doux qu’il avait en stock dans le but de la convaincre que c’était la meilleure idée pour tout le monde. Il n’était pas très doué lorsqu’il était question de se protéger des malades, mais dès qu’il était question de veiller sur les malades, il savait tout de suite mieux gérer. Il était dans un milieu qu’il dominait. Alors qu’il faisait son regard adorable, il avait commencé son travail sur le bras de Thalia.

- Si tu veux quand tu as fini on va dans ma chambre et on y apportera aussi le lit d’Evie.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Thalia M. Caldwell
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/12/2014
Messages : 372
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Dead Men Don't Wear Plaid   Ven 21 Oct 2016 - 17:47

Thalia fit tout son possible pour ne pas faire de bruit ni ne déranger Ian pendant qu'il était en train d'ausculter Evelynn et de lui administrer le traitement. Malgré la fatigue immense causée par sa nuit blanche, couplée aux douleurs de sa chute, le sentiment qui se faisait le plus fort en elle était une immense tristesse. Son cœur de mère avait le plus grand mal à supporter de voir la petite dans cet état d'affaiblissement. Elle s'était sentie impuissante durant toute la nuit, jusqu'à ce qu'elle vienne voir l'urgentiste, et c'était une sensation des plus déplaisantes. Elle s'était promis de ne plus jamais rien laisser arriver à ceux qu'elle aimait, mais sans son compagnon elle se serait retrouvée démunie. Elle se serait tournée vers les autres représentants du monde médical qui vivaient au lycée, mais une fois encore, cela aurait été admettre son impuissance.
Installée sur l'un des lits, se forçant à l'immobilité, la jeune femme vit Nans arriver avec un plateau-repas qu'il avait apporté à leur attention. Cela fit brièvement apparaître un petit sourire reconnaissant sur ses lèvres, juste avant qu'elle ne reporte son regard sur sa fille. Ian assura toutefois à son père que la petite était hors de danger et qu'il n'y avait plus grand-chose à faire, mis à part attendre que les médicaments fassent effet et qu'elle reprenne des forces. L'urgentiste confia Evelynn à Nans avant de prendre de quoi s'occuper de la zoologiste. Et puisqu'il devenait évident que pour procéder à l'examen, il allait falloir retirer des couches de vêtements, Nans proposa d'aller déjà coucher la petite pour leur laisser un peu d'intimité toute médicale. La jeune femme acquiesça.

« Ca lui fera beaucoup de bien de se coucher un peu... Merci Nans.

Thalia lui sourit, réellement reconnaissante. Si elle n'avait pas été entourée par les deux hommes ce jour-là, les choses auraient été beaucoup plus compliquées. Elle regarda le vieil homme sortir en emportant Evelynn, qui était blottie dans ses bras à moitié assoupie. Puis, avant que Ian ne commence à l'ausculter et à la dévêtir, elle posa tout doucement une main sur la sienne, reconnaissante, tendre, amoureuse. Elle croisa son regard, et il était typiquement en train de lui faire celui auquel elle ne pouvait pas résister. Le genre de regard qui la faisait fondre, qui abattait toutes ses barrières, qui aurait pu l'amener à décrocher la lune ou à parcourir le monde entier, qui enfin pouvait tout obtenir d'elle. Elle aurait été bien en peine d'y résister en étant en pleine possession de ses moyens, alors autant dire que dans son état de fatigue ce n'était même pas la peine d'y penser. Même si sourire était douloureux à cause des contusions de son visage, elle le fit néanmoins, avec une expression de pure tendresse.

- Je vais suivre les recommandations de mon médecin, dans ce cas... Tu feras plus attention à Evie, d'accord ? Elle est plus fragile que moi.

De toute façon, la zoologiste n'avait pas la force de se battre. Elle aspirait vraiment à retrouver un lit dans lequel se laisser couler. De fait, aller s'étendre dans celui de Ian (et qui par ailleurs, pouvait presque être le leur vu le temps qu'ils y passaient ensemble...) sous sa surveillance était probablement la meilleure option. Lorsqu'il lui retira ses vêtements pour pouvoir l'ausculter, elle fit de son mieux pour l'aider et lui faciliter la tâche, même si certains mouvements lui arrachaient une grimace. Après quoi, elle ne dit plus rien, se contentant de se laisser faire. Ses paupières se fermaient peu à peu toutes seules, mais elle luttait pour garder conscience. Son regard se posa sur l'urgentiste, concentré dans sa tâche, occupé à retirer les éclats de verre qui étaient encore dans les plaies et à les désinfecter. Ce type de blessure ne recouvrait que les parties découvertes de son corps. Sous ses vêtements, il y avait plutôt un étalage de contusions et des plaques d'hématomes qui passaient déjà au bleu-violet... Rien de bien grave à priori.

- Je t'aime... »

Thalia aurait pu lui dire beaucoup de choses, et après de tels événements il y en avait à dire... Mais dans son état, ces quelques mots suffisaient à exprimer toute sa reconnaissance. Plus tard, lorsqu'ils rejoignirent la chambre de Ian, elle s'endormit presque aussitôt, veillée par son compagnon, son visage tourné vers le petit lit d'Evelynn qui avait été ramené par Nans. Même s'il y avait eu bien plus de peur que de mal, il faudrait sans doute un ou deux jours pour que la récupération soit totale.


Never go back
L'espoir, c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.  by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dead Men Don't Wear Plaid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-