Partagez | .
 

 New Stage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: New Stage.    Sam 17 Sep 2016 - 15:49

Pas mal de temps s'étaient écoulés depuis la révélation de Rosaleen. Ayden avait toujours du mal à avaler la pilule et redoublait d'efforts pour aider son amie. Certes, elle ne s'en remettrait pas si facilement mais il faisait tout ce qu'il pouvait afin de lui changer les idées. Les peintures aux murs s'étaient faites et parfois il avait même invité la litho-thérapeute à mettre sa touche personnelle. Si souvent elle avait encore du mal avec le reste du camp, elle se laissait apprivoiser par le muet, qui lui était dévoué.

Comme à chaque fois, l'illustrateur retrouvait la jeune femme dans sa chambre et il y passait de longues heures avec elle. Parfois ils discutaient ou laissait simplement filer le temps. Cette fois encore, il dessinait. Encore une esquisse de la rousse à ses côtés. Pourtant, il délaissa son oeuvre pour fixer les nuages dehors. Gris. Il faisait gris. Cela faisait un moment que les journées ensoleillées ne montraient plus le bout du nez et les averses remplaçaient la chaleur de l'été. En y réfléchissant, cela ferait bientôt un an que l'Humanité était plongée dans le chaos et les jours où tout avait commencé, il semblait à l'homme que la météo était aussi triste que celle qu'ils s'apprêtaient à vivre. Revint alors en mémoire l'époque où les enfants pouvaient sortir dans les jardins pendant qu'il pleuvait, il se souvint des flaques dans lesquels ils sautaient, pas inquiété du rhume qu'ils choperaient suite à cette aventure. L'idée d'aller dehors, de courir sous les gouttes d'eau glacées.... Bon dieu, ça lui faisait envie d'un coup. Mais pas tout seul. Ce serait nul, tout seul. Un nouveau regard vers Rosie et il se mit à sourire en coin. Tranquillement, l'illustrateur repris son croquis et ajouta une petite moustache à la belle avant de lui montrer le résultat avec un petit rire. Un gamin, c'est ce qu'il était aujourd'hui, un enfant qui avait besoin de s'occuper, de s'amuser, de faire une chose bête mais qui le ferait marrer, quitte à se faire engueuler après.

- Tu es ravissante sur ce dessin, c'est le meilleur que j'ai fais jusque là, vraiment !

Petite taquinerie et puis il croisa son regard, lui offrant un sourire espiègle.

- Hey ? Est-ce que ça te tente qu'on aille faire un tour dehors ? Il fait pas beau, y aura quasiment personne. On sera tranquille. Et puis s'il pleut, on fera les gamins et on se baladera en dessous.

Pourquoi pas ? Hein ? Pourquoi pas. Et puis, ça les changerait, pour une fois ils seraient dehors et ça leur ferait prendre l'air frais. Et puis, c'était une nouvelle épreuve pour elle. Si elle arrivait un peu mieux à arpenter les couloirs, il était temps qu'elle recommence à profiter des petits plaisirs qu'on pouvait avoir sur un coup de tête, comme ça, justement. Valait mieux de genre de coup de tête qu'autre chose, comme celui qu'il avait eut quand il s'était mis sa race avec Lex. Souvenir pas forcément agréable mais plutôt drôle en y repensant. Bref, sans réellement attendre de réponse, Ayden se mit sur ses pieds et prit les mains de la rousse, la tirant pour la forcer à se lever, l'obligeant à faire face au français. En souriant, il lui présenta son bras pour l'inciter à le prendre et à suivre la marche jusqu'à la cour. Il voyait bien que son amie n'était pas spécialement emballée par l'idée mais elle devait se douter qu'il ne lâcherait pas l'affaire. Franchement ! Elle devait bien le voir, sur sa figure, qu'il ne la laisserait pas refuser son offre.

Alors, entraînant la jeune femme, il la guida tranquillement à travers les couloirs, jusqu'à ce qu'ils atteignent le point souhaité. Comme prévu, il y avait que très peu de monde à l'extérieur. Petit coup d'oeil amusé à sa compagne et l'artiste engagea le pas pour aller jusqu'au centre, là où aucun toit ne pouvait les couvrir.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: New Stage.    Sam 17 Sep 2016 - 16:30


''New Stage''
ft. Ayden




Assise en tailleur sur son matelas, la Galloise était occupée à lire un livre que Sally lui avait apporté de la petite bibliothèque du lycée ; un récit policier bien ficelé qu'elle n'avait jusqu'alors jamais prit le temps de lire. Depuis quelques temps, et après de nombreux efforts, elle parvenait à se concentrer un peu plus longtemps sur ce genre de choses, ne se contentant plus simplement de tourner les pages de son magazine sur le Pays de Galles. Elle pouvait ainsi s'occuper l'esprit plus aisément, la présence et le soutient d'Ayden aidant aussi beaucoup. Prise dans son récit, elle ne remarqua pas immédiatement que le français cherchait à attirer son attention, ne repérant qu'une légère agitation au coin de son œil. Replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille, dégageant ainsi un peu plus sa vue, elle releva le visage vers lui, s'arrêtant au milieu d'une phrase.

Tout doucement, ses yeux s'agrandirent, avant qu'elle ne fronce les sourcils. Le dessins était magnifique, mais cette moustache... Elle avait vraiment l'air ridicule. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'elle ne se mette à rire un peu plus franchement, donnant un petit coup de poing dans le genou du muet comme pour se venger.

T'es bête.

Avait-elle signé en souriant toujours. Quand il se remit lui-même à signer, elle pencha légèrement la tête sur le côté, prêtant attention à ses gestes. Son léger sourire s'affaissa peu à peu et elle regarda Ayden d'un air un peu interdit, avant de jeter un regard vers l'extérieur. La rousse ne sortait pratiquement pas, l'une des seules fois avait été il y a quelques semaines auparavant, avec Sally, mais ça c'était relativement mal passé. Elle n'était pas certaine d'en avoir réellement envie, d'être prête, d'autant plus qu'après la discussion qu'elle avait eu avec Ian la veille, elle n'avait pas spécialement envie de le croiser, ni lui ni Thalia. Si ça arrivait, elle ne saurait pas où se mettre.

Reposant ses yeux clairs sur l'homme, toute tentative de refus la quitta. Avec son air à la fois déterminé et plein d'enthousiasme, elle pouvait bien faire un petit effort. Hochant alors la tête d'un air un peu hésitant, elle prit les mains qu'il lui tendait et se releva, espérant qu'il n'ait pas prêté trop d'attention à son air contrarié. La rousse agrippa le bras de son ami et se mit à marcher avec lui jusqu'à l'extérieur ; à son grand soulagement, ils ne croisèrent pratiquement personne et même la cour était vide. Il ne faisait pas très chaud et la jeune femme n'était vêtue que d'un short et d'un tee-shirt mais qu'importe, elle se rendait compte qu'elle avait besoin de cet air frais. S'arrêtant sous le perron, Rosaleen laissa Ayden s'avancer jusqu'au centre tandis qu'elle zieutait d'un air un peu inquiet les grilles ; aucun malade n'avait l'air de traîner dans le coin, aucun vivant non plus.

Prenant une profonde inspiration, elle s'avança à son tour, tirant légèrement sur le bas de son tee-shirt comme à chaque fois qu'elle était nerveuse. La Galloise s'arrêta à côté du français et leva la tête vers lui pour lui sourire légèrement ; essayer de faire fi de son stress, ce serait un bon début, et elle avait le sentiment qu'elle pouvait être rassurée, que tant qu'il serait là personne ne reviendrait pour la chercher. Penchant un peu plus la tête en arrière pour regarder le ciel, elle plissa un peu les yeux, éblouie par ce gris si clair. Une première goutte tomba sur son nez et, surprise, elle le frotta pour le sécher ; ce n'était que le début, d'autres gouttes suivraient, mais qu'importe. Plantant son regard dans celui du muet, elle se mit à signer.

Et maintenant ? Tu veux faire quoi ?

Ils pouvaient tout aussi bien attendre là que la pluie arrive, ou se promener, aller voir les plantations un peu plus en arrière. La rousse ne savait pas réellement, elle avait simplement besoin de s'occuper pour ne pas s'inquiéter trop, et ne pas s'éloigner trop loin.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: New Stage.    Dim 18 Sep 2016 - 12:11

Le brun avait eu gain de cause. La jolie rousse l'avait rejoint au centre de la cour. C'était une première victoire. Une grande victoire, même, si l'on considérait que la jeune femme refusait, en général, de quitter son antre aux paysages féeriques. Les premières gouttes tombaient, lentement, les unes après les autres et s'écrasaient dans ses cheveux autant que sur le visage de la galloise. Le déluge était pour bientôt et le muet n'attendait que ça, sourire aux lèvres. Aussi, il baissa les yeux vers son amie lorsqu'elle se mit à signer. Que faire maintenant en attendant la flotte ? Bonne question. Le français se mit à se frotter la barbe, réfléchissant longuement. Il se doutait bien que la belle ne supportait pas forcément d'être statique, à l'extérieur, loin de sa confortable sécurité.

D'une douceur infinie, l'homme prit la main de sa compagne entre la sienne, l'entraînant à pas lent à sa suite. Une fois certain qu'elle le suivait, il lui rendit sa liberté après un certain temps, se contentant de marcher à son allure pour l'avoir à ses côtés. Qu'est-ce qu'il cherchait ? Pas la moindre idée. Dans un monde différent, emmener l'européenne dans un parc et de s'installer sur les balançoires, ç'aurait suffit tandis que là... Cloîtrés dans cette enceinte, ils ne pouvaient pas faire grande chose et puis, il n'allait certainement pas risquer de s'aventurer dehors, surtout pas avec elle qui en avait déjà bien baver. Après quelques pas, le muet se stoppa, la pluie, la vraie arrivait enfin. Rapidement, son simple t-shirt se retrouva plein d'eau et la froideur traversait sa peau. Un fin sourire naquit sur ses lèvres et il se mit à contempler le visage de Rosaleen. Est-ce qu'elle souriait aussi ? La déferlante troublait la vision de l'homme et ne pouvait donc constater l'état de la jeune femme. Un rire, c'est tout ce qu'il aurait voulu entendre. Un rire revigorant et plein d'insouciance, comme il n'en existait plus aujourd'hui. Un rire éclatant qui briseraient la chaîne de nuages noirs et laisserait de nouveau le soleil briller sur les contrées américaines, rendant à la vie un sens. La survie, il fallait s'y faire mais pouvait-on avoir au moins une fois, ne serait-ce que pour deux secondes, un semblant de vie ?

Si les pensées du muet s'éparpillaient, ses gestes eux, étaient précis. Tranquillement, il s'essuya le visage pour se défaire du voile qui gênait sa vision sans que cela soit efficace. Ses cheveux lui collait au front et il souriait, il se sentait vivant. L'homme s'approcha de sa compagne et l'aida de doux gestes à ranger ses mèches de feu afin de dégager sa bouille. Une vision éclair apparue au français, une vision qui lui montrait Rosaleen telle qu'il l'avait connu au début de l'épidémie, quand c'était elle le rayon d'optimisme de leur duo. Malheureusement, il n'en eut qu'un aperçu alors que le torrent s'abattait encore sur eux. Tant bien que mal, il signa pour se faire comprendre et être suffisamment clair.

- On rentre ou tu veux qu'on en profite encore un peu ?

Dans un mouvement devenu mécanique, il s'arrangeait les cheveux en arrière, plutôt fier d'avoir eu cette idée. Les autres à l'intérieur devait trouver ça étrange, les deux idiots sous la pluie, ou alors ils se marraient. Ce serait Ian qui serait content de les voir rentrer avec une toux. Même s'ils n'avaient pas de médicaments à perdre, Ayden avouerait à son ami que ça valait amplement le coup de tomber malade, si c'était pour profiter d'un souvenir lointain d'une jeunesse innocente. Revenant poser ses yeux sur la rousse, il lui offrit un sourire et se mit à lui ébouriffer les cheveux sans que le décoiffage tienne. Les noeuds, eux, par contre, seraient complètement réels. Est-ce qu'elle râlerait quand il faudrait les défaire ?


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: New Stage.    Dim 18 Sep 2016 - 15:22


''New Stage''
ft. Ayden




La tête toujours légèrement penchée en arrière pour regarder le brun, Rosaleen attendait une réponse ; il n'y avait pas grand chose à faire là-dehors, alors quelle idée pouvait-il bien avoir derrière la tête ? Il ne lui répondit rien de spécial et se remit à marcher en lui prenant la main ; le suivant sans broncher, la Galloise se rendait compte qu'elle n'avait plus peur quand il était trop proche, elle avait peu à peu appris à mettre de côté ses appréhension et accordait désormais une confiance aveugle en Ayden.

Marchant d'un pas relativement lent, Rosaleen leva une main après avoir senti quelques gouttes tomber ; méthode idiote pour mesurer la densité de pluie qui tombait. Et les gouttes se firent plus grosses et plus nombreuses. En quelques minutes seulement elle était royalement trempée, son tee-shirt lui collait à la peau et ses cheveux étaient plaqués sur son visage. Elle souriait légèrement, trouvant agréable la fraîcheur de la pluie sur sa peau ; combien de fois était-elle sortie jouer dans l'herbe quand elle était enfant et qu'une averse énorme s'invitait ? La rousse avait toujours adoré cela, se mêler aux éléments et profiter de ces petites choses qui faisaient le monde. Étrangement elle se senti bien, là, trempée jusqu'aux os aux côtés d'Ayden qui n'avait pas meilleure allure.

Alors qu'il s'approchait un peu plus pour glisser ses cheveux roux derrière ses oreilles, elle pouffa de rire en se disant qu'elle devait vraiment ressembler à un chien mouillé comme ça. Souriant un peu plus, elle ne prêtait plus attention aux petites voix dans sa tête qui lui hurlaient que plus jamais rien ne serait comme avant, qu'elle n'était plus celle qu'elle était auparavant ; essayer de profiter quelques instant d'un moment d'insouciance, c'était tout ce dont elle avait besoin. L'illustrateur se remit à signer et elle baissa la tête pour regarder ses mains, avant de pencher légèrement la tête sur le côté.

On peut rester encore si tu veux bien.

A dire vrai, Rosaleen ne savait absolument quoi ce qu'ils pourraient bien faire, mais elle avait l'envie de se détacher un peu de l'atmosphère étouffante du lycée et s'aérer l'esprit s'avérait être une solution des plus positives. Faisant la moue quand le français lui ébouriffa les cheveux, elle leva les yeux vers le haut comme si elle était capable de voir les dégâts. Voilà, elle ne devait définitivement plus ressembler à rien maintenant. Ressemblait-elle seulement à quelque chose depuis son retour ? Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même et les nœuds dans ses cheveux n'étaient avec le temps plus une priorité. Indéniablement, la jeune femme pensa à son reflet dans le miroir ; pas étonnant que Ian était si rapidement passé à autre chose, qui daignerait simplement la regarder comme ça ? S'asseyant à même le sol -elle ne pourrait de toute façon pas être plus mouillée qu'elle ne l'était déjà-, le regard légèrement rembruni, elle se mit à signer.

J'ai parlé avec Ian hier. Il est avec Thalia maintenant.

Au fond, la jeune femme était partagée. Une part d'elle-même était soulagé de voir que Ian était à nouveau heureux, qu'il avait enfin avancé comme elle lui avait demandé, mais une autre part avait le sentiment que tout allait trop vite, que tout le monde avançait, et qu'elle restait derrière. Peut-être bientôt Ayden se lasserait-il lui aussi de s'occuper d'elle ? Soupirant légèrement, elle releva le visage vers le français, ne sachant pas vraiment pourquoi elle lui racontait cela. Peut-être simplement parce-qu'elle avait besoin d'en parler à quelqu'un.

Je suis contente pour eux. C'est juste... bizarre.

Elle avait haussé les épaules en laissant retomber ses mains, partagée entre l'envie de sourire pour appuyer ses propos, et le fait de ne pas savoir comment réagir face à cette situation.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: New Stage.    Dim 18 Sep 2016 - 16:57

Rester. Ils pouvaient rester et ça, ça réchauffait le coeur du muet. Non pas qu'il ait besoin de l'approbation de Rosaleen afin de profiter de l'eau fraîche ruisselant sur sa peau à travers ses vêtements, mais bon, puisqu'il avait forcé la jeune femme à le suivre sous la pluie, la moindre des choses était de quitter les lieux quand elle le souhaitait. Et puis, elle s'était installée à même le sol, alors ça prouvait bien qu'elle ne rentrerait pas tout de suite. L'observant un instant, il l'imita ensuite. Son jeans serait sale mais avec la pluie qui tombait, récupérer de quoi faire une lessive ne semblait pas impossible. Installé suffisamment proche de la galloise, Ayden oublia un instant sa bonne humeur, laissant la surprise l'envahir. Ian ? Avec Thalia ? Le français tombait des nues. Il avait raté combien d'épisodes au juste ? Une saison entière, deux, dix ?

- Depuis quand t'es plus avec Ian ? Et... Depuis quand il est avec Thalia ?

Wow, les choses venaient de prendre une tournure étrange même pour le brun. C'est vrai... Ian était resté longtemps au chevet de Rosaleen, le muet lui donnait des nouvelles quand il y avait des avancés et à bien y réfléchir, c'est vrai que l'urgentiste s'était retiré et ne cherchait plus constamment à savoir comment allait celle qui partageait autrefois sa vie. Et puis, effectivement, il était redevenu souriant et il était redevenu agréable de prendre le café avec lui, comme avant cette histoire avec la rousse. La révélation de son amie faisait comprendre tellement de choses au dessinateur. Il était tellement nul en relation humaine, surtout concernant les relations de coeur. La preuve en était, quand il s'était retrouvé avec Sally, il lui avait fallut des heures pour faire comprendre à l'illustrateur ce qu'elle attendait de lui. Alors que son premier ami au camp ait changé de partenaire amoureuse... Franchement, il ne l'aurait remarqué qu'une fois qu'il aurait surpris les deux ensemble ou si quelqu'un d'autre lui avait dit. Bref, il n'aurait pas comprit seul. Parfois il se désespérait lui-même d'être aussi aveugle. Malgré les gouttes qui l'empêchait correctement de voir son amie, il ne pu s'empêcher de se poser une question presque existentielle.

- Est-ce que tu regrettes de savoir qu'il est avec Thalia ? Est-ce que tu regrettes de savoir qu'il est heureux avec une autre ? J'veux dire... Vous aviez l'air tellement amoureux tous les deux alors, c'est vrai que c'est bizarre.

Ayden frissonna, le vent s'était invité à la fête et des picotements remontèrent le long de l'échine de l'homme. Brr, il faisait froid d'un coup mais au final, ce n'était pas si dérangeant. En fait, il s'en fichait, repensant lui-même à ses différentes histoires de cœur. Zoey, sa première compagne et puis Fawn, la meilleure amie de la rousse. S'il se refusait de penser à elle pour ne pas avoir le palpitant en morceau, dans le cas présent, il en vint à se demander comment il aurait prit l'annonce de son changement de page. Il était amoureux de la brunette et malheureusement, ils n'avaient pu concrétiser comme ils le souhaitaient leur potentiel couple. Pire, il était reparti avant de lui avoir dit ce qu'il ressentait alors... Alors il avait l'air bête. L'air renfrogné du muet reparu après tant de temps à travailler sur son côté pessimiste. Est-ce qu'elle était en vie, au moins ? Soupirant pour lui-même, ravis que la thérapeute ne l'entende, il remonta un genou et posa le menton dessus, essayant de capter le regard clair de son amie, comme s'il voulait percer le secret de ses sentiments. Peine perdu, il attendait simplement qu'elle continue de se livrer.

Au bout d'un long moment, une voix retentit non loin d'eux, grave et forte afin de passer au travers de l'épaisse barrière que formait la pluie autour du duo sous l'eau. Seth qui demandait des explications et qui réclamait leur présence à l'intérieur afin qu'ils ne tombent pas malade. Un nouveau soupir et un sourire amusé. Le muet pouvait toujours compter sur son aîné pour casser les délires ou pour veiller sur le monde entier. En se relevant, il entraîna une fois de plus la muette dans son sillage, la reprenant par la main pour la guider paisiblement jusqu'au lieu ou attendait l'ancien soldat. Le cadet Forestier retint quelques moqueries alors que l'aîné le traitait d'inconscient. L'illustrateur s'attendait même à être puni, consigné dans sa chambre tant il trouvait que la conversation était paternelle. Presque ça, en réalité, Seth venait d'ordonner aux aventuriers d'aller se changer. La salle qu'occupait le français était bien plus proche que celle qu'occupait la galloise alors, sans demander son avis à la jeune femme, le diplômé d'art guida sa compagne jusque là. Refermant la porte derrière eux, il s'empressa de trouver des serviettes dont une qu'il passa aux épaules de la demoiselle tandis que lui-même s'essuyait les cheveux. En se retournant vers la rousse, le brun se mit à sourire.

- Je savais qu'on se ferait taper sur les doigts mais c'était bien drôle.

Étant chez lui, Ayden reposa sa serviette et vira son t-shirt trempé, dégoulinant sur le sol et le balança dans un coin. Enfin il tilta.

- Je ne pense pas avoir de vêtements à ta taille ici, si t'as besoin de te changer. Je peux te laisser un haut. Sinon, eh bien, dès que j'ai fini de me changer, je t'accompagne à ta chambre et je te rejoindrai quand t'auras fini.

Capter que Rosaleen était avec lui et qu'il devait se changer fit piquer un fard au muet. Bah tiens, v'la qu'il se sentait gêné alors qu'il n'avait pas réfléchit une seconde quand il l'avait emmené jusque là. Pour changer de sujet rapidement alors qu'il recommençait à s'éponger du mieux qu'il pouvait, il revint sur leur ancien sujet.

- Mais du coup, avec Ian, vous faites quoi ? Vous restez copains ou vous vous ignorez maintenant ?


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: New Stage.    Dim 18 Sep 2016 - 18:15


''New Stage''
ft. Ayden




Au vu de l'air étonné du français, il ne devait pas être au courant que l'urgentiste et Rosaleen n'étaient plus en couple. L'humeur de la jeune femme avait pourtant été relativement mauvaise quelques jours encore après sa rupture, mais ça ne devait pas changer suffisamment de d'habitude pour qu'il le remarque. Prenant une profonde inspiration, comme pour se donner le courage d'aborder ce sujet, la rousse se remit à signer pour lui répondre.

J'ai rompu avec lui il y a un mois, je... je n'en pouvais plus de le voir aussi mal, il devait avancer. Il est avec Thalia depuis quelques jours je crois.

Au fond, la Galloise se sentait un peu coupable, les raisons de sa rupture pouvaient sembler floues et beaucoup n'hésiteraient sûrement pas à l'accuser de n'être qu'une égoïste ; notamment Jessie qui laissait clairement voir dans son regard à quel point elle en voulait à Rosaleen d'avoir rendu Ian aussi mal. Elle savait pertinemment que tout cela était de sa faute, et libérer Ian de l'emprise involontaire qu'elle avait sur lui avait été la seule solution qui lui était venue à l'esprit. Il avait l'air heureux maintenant, elle n'avait pas fait cela pour rien. Le français signa à nouveau et la Galloise attendit patiemment qu'il est terminé, plissant les yeux par moments tout en dégageant vers l'arrière une mèche de cheveux qui lui gouttait dans l’œil. Lorsqu'il eut terminé, elle haussa les épaules.

C'est probablement mieux comme ça, je suis soulagée de savoir qu'il est à nouveau heureux. Tourner la page est sûrement la meilleure chose qu'il pouvait faire.

Son visage n'affichait pas vraiment d'émotion. Oui, elle était contente pour lui, elle ne s'était simplement pas attendue à ce qu'il tourne la page aussi rapidement mais cela ne faisait que la conforter dans sa décision. Peut-être pourrait-elle aussi repartir sur de bonnes bases, essayer d'avancer, faire des efforts ; l'illustrateur était devenu un pilier dans cette nouvelle vie et elle craignait de s'y accrocher trop, le but n'étant pas de le faire couler avec elle. Se montrer aussi faible et impuissante l'agaçait fortement, lui donnait envie de hurler, mais elle n'avait pour le moment pas trouver d'autre solution. Ne prêtant pas attention au vent qui glaçait la pluie sur sa peau, la jeune femme cala son regard dans celui du muet, lui adressant un petit sourire, avant de relever la tête pour regarder le ciel.

La voix de Seth la sorti de ses pensées et, quelques secondes après, ils étaient tous deux dans la chambre de l'illustrateur. A sa remarque, la jeune femme ne pu s'empêcher de rire, se passant énergiquement la serviette qu'il lui avait donnée sur les cheveux avant de s'enrouler un peu dedans pour se réchauffer ; comme si c'était possible avec ses habits trempés. Voyant qu'Ayden recommençait à signer, elle tourna la tête vers lui, rougissant légèrement en voyant qu'il commençait à se changer. Elle ne détourna cependant pas le regard afin de bien comprendre ce qu'il lui racontait. A la fin, Rosaleen hocha la tête et, la baissant légèrement en essayant de masquer sa gène, signa à son tour.

Je récupérerais des habits dans ma chambre si ça ne te déranges pas.

Ce serait plus simple, parce-que même si l'homme lui prêtait un tee-shirt, son short et ses sous-vêtements seraient toujours trempés. Et elle ne se sentait pas réellement le courage de se changer là sans avoir suffisamment d'habits à se mettre. N'ayant d'autre choix que de le regarder à nouveau pour comprendre ses signes, Rosaleen décrocha le regard de ses pieds.

Je ne sais pas trop, nous avons discuté calmement, mais ce qui est sûr, c'est que nous évoluerons chacun de notre côté désormais. Tu dois me trouver idiote d'avoir fait cela.

Haussant une nouvelle fois les épaules, la rousse se passa à nouveau la serviette dans les cheveux, les ébouriffant encore un peu plus. Le temps que le français se change, elle avait prit soin de ne pas le regarder, parce-que ça ne se faisait pas et qu'il ne devait pas être très à l'aise lui non plus. Alors elle s'était faite toute petite, grelottant légèrement jusqu'à ce qu'il ait terminé. Cela fait, ils prirent tous deux la direction de la chambre de la demoiselle.

Elle y entra en première tandis qu'Ayden la prévint qu'il attendait là jusqu'à ce qu'elle soit changée. D'un seul coup, elle repensa à l'hispanique qui avait lui aussi ''attendu'' devant la porte... mais se sermonna intérieurement, se forçant à ne pas se laisser aller. Le français n'était pas comme ça, elle le savait. Se dépêchant, la rousse ôta ses habits mouillés, les déposant sur une table, avant d'enfiler un pull en laine et un jean ; à la voir comme ça, on aurait presque pu croire que l'hiver était déjà là. Les cheveux toujours humides mais désormais coiffés, elle ouvrit la porte et indiqua au brun que c'était bon. Retournant dans la pièce elle s'assit sur une table, laissant balancer ses jambes dans le vide.

Merci pour cette sortie, ça m'a fait beaucoup de bien.

Elle avait signé en souriant avant de tirer légèrement sur les manches de son pull beige pour s'en couvrir un peu les mains encore glacées.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: New Stage.    Dim 18 Sep 2016 - 20:51

Est-ce que mettre fin à sa relation avec Ian était bête ? Non. Elle avait fait ça pour eux, pour lui. Alors ouais, selon le point de vue, ça pouvait sembler égoïste. Elle était pas bien alors elle envoyait chier tout le monde, même son mec et lui brisait le cœur. N'importe qui pouvait voir la chose de cette façon mais lui ne pouvait dire que c'était bête. Il comprenait les motivations de la litho-thérapeute alors il ne jugerait clairement pas sa décision. Et puis Ian avait très bien su remonté la pente, il n'était pas à plaindre.

- Je ne te trouve pas bête d'avoir mis fin à votre relation.

C'était la dernière chose qu'il avait signé avant que la jeune femme se retourne. Ayden lui en était reconnaissant. Probablement qu'elle même était gênée de voir l'homme torse nu. Rapidement, il se déshabilla entièrement, s'essuya et se changea, le tout en moins de cinq minutes pour éviter à la demoiselle de prendre froid. Vêtu d'un haut gris à manches longues, un pantalon épais, il revint vers la rousse et lui posa doucement les mains sur les épaules, lui faisant signe du menton qu'il était temps de s'occuper d'elle. Sur le chemin jusqu'à la chambre de la galloise, il ne pouvait s'empêcher de rouler les yeux quand certains les voyaient rentrer ensemble, lui encore les cheveux mouillés et elle trempée de la tête aux pieds. Étaient-ils tous devenus si coincés ? Dans tous les cas, ils arrivèrent à bon port et devant la porte, l'homme se fit gentleman, l'ouvrant pour la thérapeute, sourire aux lèvres. Avant de la fermer, il rappelait ce qu'il avait déjà annoncé, il resterait dehors et attendrait sagement qu'elle finisse avant de la retrouver.

Une poignée de minutes plus tard, une chanson sifflotée paisiblement, dos collé au mur et la rousse reparu, signalant alors que tout était bon. Ayden suivit Rosaleen dans sa chambre et poussa la porte sans pour autant la fermer entièrement. La jeune femme s'installa sur une table et le muet la rejoignit, se planta face à elle. D'abord, il la détailla du regard, constatant qu'elle aussi avait opté pour une tenue tenant chaud, comprenant parfaitement à quel point le vent mordait la peau sans remords. Avec un sourire en coin, l'illustrateur vint passer lentement les doigts sur le côté du visage de la demoiselle pour lui ranger une mèche humide derrière l'oreille puis il mit les mains à plat sur la table, de chaque côte de son amie. Lentement, il approcha le visage du sien, plongea le regard dans le sien et l'observa un instant avant de doucement cogner son front contre celui de la belle, se reculant après avoir pouffé de rire.

- Ne me remercie pas, j'en avais aussi besoin et ça nous a fait du bien à tous les deux.

Se décalant enfin, il se posta juste aux côtés de la femme, mettant les mains dans les poches en regardant tranquillement dehors. De là où ils étaient, l'extérieur ressemblait aux chutes du Niagara. Bon, il n'avait jamais vu à quoi cela ressemblait mais il se doutait que la chose devait avoir pas mal de similitudes à ce qu'on voyait par la fenêtre. Soupirant profondément de bien-être, l'homme se redressa et s'étira longuement, grimaçant lorsqu'il entendit un craquement au niveau de son dos. Craquer autant quand on avait que trente-trois ans, ça donnait l'impression d'être du papier-bulles sur lequel on venait de marcher par accident, éclatant un paquet de petits coussinets. Le français roulait alors un peu les épaules puis se déplaça dans l'espace vitale de la galloise. Les trois premières peintures qu'il avait prévu de faire étaient là, illuminant, malgré la grisaille, la pièce. Il n'avait rien de plus à ajouter dans cette chambre. Tout y était. Elle n'avait plus rien de l'antre sombre qu'avait rejoint la rousse au début. L'évolution était flagrant et l'idée tira un nouveau sourire à l'artiste. Fawn serait fier de sa meilleure amie, en voyant qu'elle tentait de remonter la pente, même s'il fallait avouer que parfois, elle n'avait pas l'air d'en avoir envie. Enfin, il fit volteface pour s'adresser a sa partenaire.

- Bon, et on fait quoi maintenant ?


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: New Stage.    Aujourd'hui à 0:10

Revenir en haut Aller en bas
 

New Stage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Stage
» Stage étranger
» Stage AMHE au Mans - 3 et 4 décembre
» Stage de 3ème
» TUTORIEL: Nouveautés Stage Editor PCM 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-