Partagez | .
 

 Search again and again [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Search again and again [+18]   Ven 9 Sep 2016 - 22:55

Search again and again × ft. Malorie & Kerwan

Voila. Il allait à nouveau quitter cette maison, seul. Il était venu la veille pour être sûr de ne pas faillir au rendez-vous. Et elle vint. Sauf que rien ne s'est passé comme il l'avait imaginé. Lui. Qui était tombé amoureux d'elle, il y a de cela un mois avant. Ils auraient dû voyager ensemble mais... Elle est repartie seule, car elle avait déjà trouvé tout ce qu'elle cherché.

Et lui, qu'allait-il devenir, désormais ?

Il ne savait plus trop où en donner de la tête. Et il garda ce papier marqué de son écriture si féminine. Il voulu le déchirer mais il ne put le faire, car il s'en serait voulu de ne plus avoir aucun souvenir d'elle. Il se sentait trahi, plus lui-même. Et il attendit que ses peines s'apaisent un peu pour pouvoir quitter cette maison.
Maintenant ce n'était plus la peine qui le remplissait, mais la colère et l'incompréhension. Et quand il était en colère, il fallait qu'il calme ses nerfs sur quelque chose ou quelqu'un. Et pour le coup, il décida d'aller dans le parc d'en face, désormais vide. Il s'y mis, et s'amusa à prendre pour cible tout rôdeur qui passait non loin. Un tir, deux tirs, trois tirs, etc. Il tirait en y mettant toute sa force, même si cela n'était pas nécessaire. Tuer quelques rôdeurs arrivaient à le calmer, et lorsque ses pensées furent enfin comblées par autre chose (même provisoirement), il sorti du parc et retourna dans sa voiture, sans un bruit.

Il s'était mis à rouler sans but précis. Il n'avait pas voulu mettre de la musique dans son pick-up, car cela le gênerait et l'énerverait plus qu'autre chose. Il était très irrité, actuellement. Un petit rien pouvait lui faire péter un plomb. Alors la seule musique qui se faisait entendre était celle du moteur qui vrombissait fortement. Cette douce mélodie attirait les infectés et Kerwan ne se faisait pas prier pour les écraser. Pour une fois, sentir leurs os se craquer et se fondre sous les roues de l'engin lui était agréable; il avait l'impression de se sentir sur-puissant. Il avait enfin quitté ce coin là, là où cette maison et ce parc lui rappelaient bien des souvenirs. Mais il voulait ne plus y penser et passer à autre chose. Il avait été trop con, ce coup-ci.
Et il continuait de rouler sans but. Tout ce qu'il voulait, c'était s'éloigner de cet endroit; de ce parc à côté de cette maison qui lui rappellerait quelques souvenirs plus ou moins agréables à se souvenir. Le grand brun se contentait de suivre ces panneaux au hasard, tournant par-ci et par-là. Il ne connaissait pas par cœur la ville car il n'était pas du coin. Mais il fut très surpris et très content d'arriver près d'un lac et de petites résidences bien sympathiques -malgré le côté sinistre de l'apocalypse qui rendait tout un peu plus morbide-. Il décida de s'arrêter sur un petit parking non loin de là et, après avoir récupéré sa hache et son fusil à pompe qu'il mis comme à son habitude sur son épaule, parti faire un petit tour du lac. Il avait besoin de se dégourdir les jambes et de voir d'autres choses.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Sam 10 Sep 2016 - 23:13

Malou s'ennuyait un peu au chalet; elle n'avait pas l'habitude d'être trop longtemps sédentaire et puis Nounours partait souvent au phare ou à la ferme où il y avait encore beaucoup de travaux à faire.
Elle restait donc seule toute la journée et si jusque là elle s'était trouvé des occupations, aujourd'hui elle n'avait fait que tourner en rond comme un lion en cage.
Le soir venu elle en toucha un mot à l'homme de sa vie et lui annonça qu'elle désirait aller pour un jour ou deux vers l'est de Seattle afin de chercher encore son frère Erik. Elle n'était jamais allée dans ce coin là, cela pouvait être une bonne idée ?

Bobby qui ne savait rien lui refuser accepta non sans l'abreuver de mille recommandations de prudence mais exigea de savoir où elle serait exactement, « pour au cas où... », avait-il ajouté.
Le grand homme avait entière confiance en elle, il le lui avait dit maintes fois mais il l'aimait tellement qu'il ressentait le besoin de la protéger.
Malou qui ne trouvait rien à redire à cela tant elle adulait son héros acquiessa et l'informa qu'elle traverserait Madrona avant d'aller au bord du lac Washington.

Assez tôt le matin du lendemain, elle chargea son ambulance blindée de tout ce qu'il fallait pour cette petite expédition et démarra le moteur.
La route n'était pas compliquée et ce ne serait pas très long. Elle avait calculé sur la carte que l'endroit était à environ 120 miles de distances; en roulant tranquillement il lui faudrait rouler pendant environ deux heure et demi avant de se poser quelque part pour déjeuner.

La journée promettait d'être bien ensoleillée et même s'il faisait frais dans ses montagnes, elle savait qu'il ferait plus chaud vers l'est.
Laissant son esprit vagabonder au gré de ses humeurs, elle arriva sans vraiment s'en rendre compte aux portes de Madrona.
S'engouffrant dans la ville, elle fut surprise de voir s'aligner autour d'elle des maisons proprettes ou cossues, des immeubles de bon standing, toute une flopée d'hôtels et de résidences de location et si les bâtisses n'avaient pas été éventrées, abandonnées ou tout simplement saccagées comme partout ailleurs, elle aurait pu en conclure qu'ici, les habitants devaient avoir les moyens de vivre dans un confort bien sécurisé.

Les rues étaient désertes, pas même l'ombre d'un chat. Ce constat la rassura: cela pouvait signifier
qu'il n'y aurait pas beaucoup de mangeurs d'hommes non plus et même si elle avait appris que dans ce monde pourri plus aucune logique ne régnait, elle se décontracta en avançant tout droit, prenant soin d'éviter les épaves de voitures délaissées ça et là sur le ruban d'asphalte.

Enfin, au bout d'une avenue, elle pu contempler le lac entouré d'une lointaine chaîne montagneuse perdue dans la brume qui s'offrait à sa vue.
L'endroit était splendide, aussi choisit-elle de garer sa camionnette directement sur une petite plage jadis aménagée plutôt que se ranger sur un parking.
Actionnant le frein à main, son regard se porta un peu plus loin, vers un chemin de promenade et sursauta: elle n'était pas seule, quelqu'un, un homme certainement, armé d'un fusil qu'il tenait à l'épaule s'avançait vers elle d'un pas alerte.
Merde ! S'exclama t-elle, c'est qui encore ce con, il pouvait pas aller faire son jogging ailleurs ?

Tout à coup maussade, elle attrapa de mauvais gré son sac à dos, oublia que cette présence pouvait être une bonne occasion de montrer la photo d'Erik et laissa aller son mauvais caractère.

Restant assise dans son véhicule, bombe lacrymogène en main, elle attendit que le quidam s'approche.
Il bouge le petit doigt ce gros beauf et je l'asperge ! Maugréa t-elle entre ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Lun 12 Sep 2016 - 21:13

Search again and again × ft. Malorie & Kerwan

Le grand brun marchait en silence, à la fois concentré mais aussi pensif. Il était concentré car il restait à l'affut du moindre bruit, provenant d'un rôdeur, d'une voiture, d'un animal ou même d'un homme. Il ne savait pas ce qui pouvait se présenter à tout moment, alors il fallait être prêt à passer à l'action sans attendre et sans réfléchir. Mais paradoxalement, il essayait d'avoir un bout de son esprit qui était ailleurs. Il voulait vraiment penser à autre chose. A un autre monde, loin d'être aussi pourri que le sien, actuellement. Il aurait bien aimé que, tout comme dans le film "Prédictions", des extra-terrestres arrivent sur Terre et l'embarque avec une femme dans une terre meilleure; un peu comme dans le jardin d'Eden. Mais là, pour le moment, il ne voulait plus être en compagnie de femme. Celle qu'il avait vu dernièrement lui avait brisé le cœur et il ne voulait plus de cela. Et il continuait de marcher lentement, tranquillement. Par moment il essayait de voir son reflet dans cette eau si sale et si contaminée. Cela ne lui donnait point envie d'aller faire une petite trempette ou de s'abreuver !
Ses pensées furent interrompues par le son d'un vrombissement, semblant se rapprocher de plus en plus. Kerwan se concentra sur la source du son et tourna la tête de chaque côté, essayant de trouver la provenance de la voiture. Son pas s'accéléra et il essaya d'aller en direction de ce qui semblait être une voiture. C'est alors que, comme il le pensa, vit une voiture apparaître au loin mais.... A l'opposé. Décidément, quel bon sens de l'orientation et de l'observation ! Il marcha tranquillement en direction de se véhicule qu'il aperçu au loin, à l'opposé de lui.

Il espérait que la ou les personnes à l'intérieur soient des alliés, et non des ennemis. Il n'avait pas envie de se prendre une balle dans le pied ou ailleurs, car son ancienne marque était maintenant belle et bien encrée en lui. Une marque pour avoir voulu trop en jouer, pour montrer qu'il en avait entre les jambes. Mais par chance, il était encore vivant. Il préférait ne pas se souvenir de la douleur qui a suivi les jours suivant cet accident, et encore moins le courage qu'il a eut pour se retirer cette balle; il n'a jamais supporté voir tout ce qui se logeait à l'intérieur d'un corps humain, bien que la vue du sang ne le dérangeait point.
Kerwan continua alors de s'avancer et découvrit une camionnette. Il avait peur que celle-ci ait ramené du beau monde avec elle mais pour le moment, aucun bruit ne semblait s'entendre, ou alors de très loin certainement. C'est alors que, plus il avançait, plus il put apercevoir la silhouette de ce qui semblait être une femme, ou plutôt une jeune fille qui tenait quelque chose en main. A cette vue, le grand brun s'immobilisa un instant et leva ses mains vers le ciel, comme pour montrer qu'il ne comptait rien faire de mal. Il décida alors de lever la voix afin d'essayer d'attiser les éventuelles tensions et compromis qui pourraient se passer à la suite.

- Qui que vous soyez, je ne vous veux rien de mal ! Je suis juste de passage et j'ai entendu votre voiture. Je voulais savoir si vous étiez un allié ou un ennemi. Moi en tout cas, je suis de votre côté. Je me nomme Kerwan. Faut pas avoir peur !

Pour prouver sa bonne foi, il décida alors de reculer de quelques pas en gardant les mains en l'air. Son bras tenant sa hache commençait à lui faire mal mais il ne voulait en aucun cas poser quoi que ce soit, par simple prudence.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Mer 14 Sep 2016 - 16:31

L'homme qui avançait vers elle était encore... un adulte !
A croire qu'il n'y avait que cette race de dégénérés pour survivre dans un monde aussi blême vu qu'elle n'avait encore rencontré personne de son âge.
Instinctivement elle leva un peu plus son petit spray de gaz irritant rose bonbon et détailla le gus de pied en cape.
Rien à signaler, il avait l'air naze comme tous ses congénères et dans un instant il lui ferait une leçon de morale parce qu'elle était seule dans un endroit dangereux à son âge ou plus simplement parce qu'elle l'aurait traité de connard.
C'était incroyable comme avec cette engeance il n'était pas possible d'être franc sans se faire engueuler !

Le cave avançait encore, il était maintenant presque à hauteur de son carreau et la regardait comme un hareng saur.
Tout à coup, Malou ouvrit des yeux grands comme des soucoupes, incapable de réagir durant quelques secondes.
Non mais c'est pas vrai, j'hallucine ? Murmura t-elle interloquée, regardez moi ce bouffon, ma parole il est complètement déglingué du cerveau...
Elle n'en revenait pas; c'était la première fois qu'elle voyait cela. Pourtant elle en avait côtoyé des frappadingues à force de zoner sur les routes mais celui-là dépassait tout entendement !

Le macaque avait stoppé net à distance raisonnable et avait levé les bras en l'air en braillant comme un putois qu'il faisait partie du monde des Bisounours !!!
L'adolescente ne savait plus si elle devait en rire ou en pleurer et tandis qu'il reculait, portant à bout de bras sa hache, elle décida de s'amuser à lui foutre encore plus la trouille.
Prenant l'air sévère d'une vieille institutrice mal embouchée elle le toisa froidement puis, se penchant tranquillement vers son vide-poche elle sortit son petit calendrier qui pouvait être pris pour une feuille de papier ou un calepin, se redressa, fit en sorte que le stylo soit bien en vue, et, lui lançant un coup d'oeil par intermittence elle nota au dimanche 10 septembre: « Lac Washington, rencontre avec un débile profond ».
Prenant une allure d'inspecteur faisant un rapport pour le gouvernement, elle continua de l'ausculter en faisant semblant d'écrire, se délectant à l'avance de l'éventuelle réaction du clampin.

Au bout de quelques minutes de ce petit jeu pervers, n'en pouvant plus, elle éclata de rire avant d'attraper son sac à dos d'où dépassait le manche d'un rouleau à pâtisserie et une cravache en nerf de boeuf, ouvrit sa portière et sauta sur la terre ferme: elle n'avait rien à craindre, le bâtard ne ferait pas de mal à une mouche !
Kerwan était à même de constater que Malou était très petite et maigre au point qu'il lui donnerait 15 ans plutôt que 17. Vêtue d'un jean et d'un tee-shirt simple elle semblait inoffensive, seul son regard dur et froid pouvait démontrer le contraire.
Qu'est-ce que tu fous là ? Lui demanda t-elle d'emblée en levant un menton plein de défi.

Elle écouta les réponses, l'informa qu'elle s'appelait Malou et s'apprêtait à partir ailleurs quand elle vit une dizaine de mangeurs d'hommes déboucher d'un bosquet en grommelant dans le dos du taré.
En criant, il les avait alertés.
Putain, derrière toi ! Hurla t-elle.
Ils n'étaient que deux, elle n'avait pas d'armes et le zigoto semblait capable de lever une nouvelle fois les mains en l'air en les suppliant: « ne me mangez pas je suis un gentil petit être humain ».
Coupant court à l'éventuelle intervention du gus, elle cria:
ils sont trop nombreux, monte, on se tire de là !!!
Sur ce, elle grimpa sur son siège et démarra le moteur.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Sam 17 Sep 2016 - 13:39

Search again and again × ft. Malorie & Kerwan

Il avait fait ce qui pensait le mieux faire. Il ne savait pas comment cette jeune fille pourrait réagir alors il vallait mieux prendre ses précautions. Sauf que finalement, tout ne sembla pas se passer comme il l'aurait entendu. En effet, la jeune fille qui était à l'intérieur de bougea pas, se contentant de fixer Kerwan avant de décider d'attraper quelque chose et d'écrire. Très surpris, le grand brun fit alors de gros yeux, ne s'attendant vraiment pas à une telle réaction. Elle semblait être impassible et même se ficher qu'une présence extérieure soit là. Et après être resté quelques minutes, immobile, il baissa bien vite les bras et fit alors volte-face avant de repartir par où il était arrivé. Cela n'avait été qu'une perte de temps, et Kerwan aurait pu continuer son petit tour tranquillement.
Sauf que, à peine s'était-il retourné qu'elle sorti de son véhicule au vu du claquement de porte qui venait de se produire. Et c'est alors qu'une voix très aigüe et féminine se fit entendre. L'adulte s'arrêta et se retourna, avant d'apercevoir entièrement la jeune fille. Elle était très flinguette et toute petite, contrairement à lui. Et à sa question, il lâcha alors un soupir et haussa les épaules. Il répondit ensuite avec une telle froideur que cela aurait pu le surprendre.

- Ce que je fous là ? Perdre mon temps. Et que fait une gamine de ton genre toute seule ?

Elle l'avait fortement irrité alors il n'allait pas être très tendre avec elle. Depuis le matin même il n'allait pas très bien, et les choses n'allaient pas s'apaiser. Néanmoins, il la laissa parler en restant silencieux, et appris son nom. Ca pouvait bien lui servir à quoi, maintenant ? Vu qu'il allait repartir aussi vite qu'il n'était arriver. Il n'avait pas envie de faire perdre son temps à une gamine, surtout qu'elle avait l'air d'être insupportable; avec un tel faciès. A la fin, il l'écoutait encore à peine et était sur le point de se retourner et de la "saluer" avec aussi peu de courtoisie, quand elle l'alarma en pointant du doigt derrière lui. Pensant que c'était encore une blague, il pris tout son temps pour se retourner et il aperçu au loin un assez gros nombre d'infectés qui allaient droit vers eux. Il lâcha alors un fort soupir et entendit la jeune blonde lui demander de grimper dans sa voiture. Il se retourna aussitôt en voyant Malorie s'exécuter, et soupira encore une fois. Il aurait bien voulu retourner à sa voiture mais les nombreux rôdeurs lui bloquaient le passage. Ou alors, il aurait pu fuir en courant, pour éviter de se trimballer cette gamine.
Sauf qu'il n'y avait pas d'autre choix. Cette horde d'infectés avançait plus vite qu'elle ne semblait l'être et Kerwan avança d'un pas rapide jusqu'au véhicule de la jeune fille, qui faisait déjà bien gronder le moteur. Le grand brun ne tarda pas à rentrer à l'intérieur et claqua violemment la porte du côté passager, et regarda la jeune fille, au volant. Elle semblait à peine toucher les pédales et cela amusa un peu Kerwan. Il posa son fusil à côté de lui et garda sa hache avec lui, avant d'hausser fortement la voix.

- Bordel, mais qu'est-ce que t'attends ! Accélère !

Et c'est alors qu'il pensa qu'il devrait revenir à un moment ou à un autre pour récupérer son véhicule, certainement pris au piège entre les rôdeurs.  
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Dim 18 Sep 2016 - 23:18

Malou ne répondit même pas à sa question à propos de sa présence à Washington Lake, ce type était vraiment trop con, elle ne l'aimait pas et n'avait aucune envie de perdre son temps avec un individu pareil. S'il n'y avait pas eu la horde de mangeurs d'hommes, elle l'aurait planté là avec joie et se serait cassée ailleurs.
Seulement voilà, elle n'allait pas l'abandonner à une mort certaine sous prétexte que son QI était en dessous du niveau du dernier des keufs de quartier, elle serait réglo, elle le déposerait au prochain croisement et basta.

A peine avait-elle démarré qu'il se mit à beugler comme un putois l'ordre d'avancer plus vite.
Le sang de l'adolescente ne fit qu'un tour, il n'avait vraiment pas pigé à qui il avait affaire: on n'ordonnait rien à Malou et surtout pas comme cela ! Pour la peine elle allait lui donner une petite leçon.
Emmanchant la vitesse supérieure, elle fonça droit vers les morts-vivants, en écrasa trois ou quatre au passage qui vinrent s'éclater sur le pare-brise et pila au beau milieu de la meute en effervescence.
Attirés par les deux passagers, les monstres se collaient au véhicule, le nez décomposé s'écrasant sur les vitres en laissant des traînées verdâtres. De leurs mains décharnées, ils attrapaient les rétroviseurs et secouaient le van en râlant, les mâchoires claquaient dans le vide avec des petits bruits secs et leurs gros yeux morts les fixaient avec gourmandise.
Arrêtant le moteur elle dit:
descend.
Comme le type qui n'avait même pas pris la peine de se présenter semblait ne pas réagir, à moins qu'il soit en train de hurler, elle n'en savait rien et s'en foutait, elle réitéra l'ordre plus sèchement et plus fort:
descend !

Pendant ce temps plusieurs groupes rejoignaient le premier, claudiquant pour certains, se traînant au sol pour d'autres qui avaient perdus la moitié de leurs membres mais pas leurs dents; il y avait même une fille qui avait dû être belle jadis et qui mordait dans une jambe de ce qui avait été un être humain quelques minutes plus tôt.

Malou, bras croisés, calme, attendait tandis que le véhicule tanguait sous le poids des ignominies agglutinées de chaque côté.
Quand elle sentit qu'elle pouvait être écoutée par des oreilles attentives, elle lança froidement:
ça sert à quoi de rouler vite face à des infestés incapables de courir rapidement ? À user ton gas-oil pour rien !
T'as pas l'air au courant mais du carburant on n'en trouve presque plus; t'as une caisse ? T'as un plan d'enfer pour de l'essence ? Ben t'as du bol, pas moi ! et mes potes non plus alors tu te calmes sinon je t'emmène vers eux pour que tu leur donnes ta planque, ok ? Et n'essaie pas de braquer ton arme sur moi, tu pourrais le regretter, tu ne me connais pas.

L'adolescente se sentait tranquille. Tous les jours elle s'était exercée afin de mettre à profit les enseignements de Duncan et Nounours lui avait même appris des petits trucs supplémentaires. Si le bâtard remuait le petit doigt elle saurait donner la réplique, il ne bougerait plus pendant un bon moment !

Rallumant le moteur elle continua plus tranquillement: maintenant je vais te dire un truc. Tu as bien regardé ce que j'avais comme véhicule ? C'est une ambulance et je suppose que tu sais comment sont fait ces fourgons Américains, non ?
Ils sont blindés. Le pare-brise et les vitres sont pare-balles, quand tu es là dedans c'est comme si t'étais dans un tank, tu ne crains rien alors tu arrêtes de me prendre le chou, tu me fais confiance cinq minutes, on se dépêtre de ce merdier, je te dépose où tu veux et ciao l'ami on ne se connait plus, on part chacun de son côté; ça te vas comme ça ?
Sinon, si le coeur t'en dit, on s'arrête à un endroit calme et je t'offre un thé ou du café; à toi de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Lun 19 Sep 2016 - 21:01

Search again and again × ft. Malorie & Kerwan

Cette gamine avait laissé monter un inconnu dans sa voiture. Et puis bon, il ne comprenait même pas pourquoi elle lui avait demandé de monter avec lui, si c'était pour lui parler comme de la merde. Alors c'était normal que Kerwan réponde sur un ton suffisamment agressif. Déjà qu'il était suffisamment irrité, être en compagnie de cette petite tête blonde n'allait pas être une partie de plaisir. Et voila que, après lui avoir dit de se magner l'arrière-train, elle fonça alors dans cette horde de rôdeurs. Elle s'arrêta net et Kerwan ne comprit pas trop ce qu'elle était en train de faire. Il gardait son visage tournait vers sa fenêtre, et il pouvait observer les rôdeurs frapper contre les portières tout en hurlant et grogner leur désir de vouloir dévorer l'être humain à l'intérieur. Et il fit mine de ne pas entendre les réclamations de la jeune fille qui lui demandait de quitter le véhicule. C'était quelque peu insensé. Elle était prête à laisser un homme, un des rares être humains qui restait sur Terre, tout ça parce qu'il lui cassait les couilles ? Mais Kerwan ne comptait pas descendre du véhicule, tout ça parce qu'elle l'avait décidé. C'était de sa faute à elle, et pas à lui.
Un silence s'était installé entre les deux, et seul les rôdeurs qui entouraient le véhicule venaient à rompre ce silence. Ils grognaient, bavaient et regardaient les deux êtres humains prisonniers avec leurs yeux dénués de toute expression. Ces yeux blancs et gorgés de sang qui étaient plutôt écœurants. Le véhicule finissait même par tanguer un peu, et cela surprit le grand brun de voir à quel point ces infectés, tous ensemble, avaient encore suffisamment de force pour faire une telle chose.

Enfin, la jeune fille se mit à parler et, après qu'elle s'interrompit, Kerwan éclata de rire. Il n'avait que ça à faire, pointer une arme sur une gamine. Puis ses pseudos menaces ne faisaient pas peur à Kerwan, loin de là. Et il continuait donc de rire encore et encore, faisant un rire si fort et quelque peu forcé. Il s'en foutait complètement d'être amené à des gars qui le frapperait pour connaître sa planque.... Puisqu'il n'en avait pas !

- Olala, que je suis effrayé, ma parole ! Tu crois vraiment que je pointer mon fusil à pompe vers une gamine comme toi ? Il y a que les gens lâches pour faire ça. Et puis tu sais, tu peux me livrer à qui tu veux, mais tu n'obtiendras rien de moi. Je n'ai aucune "planque", et je vis tout seul, car je peux me démerder par mes propres moyens, MOI. Et c'est pas tes "petits-amis" qui vont me foutre la trouille, tout comme toi. Par contre, si tu continues à me saouler de cette manière, c'est pas mon arme que je vais lever vers toi, c'est ma main pour t'en coller une.

Il ne s'était jamais senti agressé de cette manière mais là, c'était insupportable ! Comment une gamine pouvait lui parler de cette manière ? Et le respect des aînés, dans tout ça ? Surtout que Kerwan était venu pour ne faire de mal à personne. Mais cette gamine allait vraiment beaucoup trop loin. C'est pour cela que Kerwan sera alors le poing, essayant de garder un maximum d'émotions violentes en lui, avant qu'il ne les ressortent et frappe cette gamine. Mais il savait déjà qu'il regretterait cet acte, car il ne voulait pas frapper des enfants.
Elle ralluma son moteur et celui-ci gronda à nouveau violemment et fortement. Elle fit alors rouler le véhicule doucement, et Kerwan put observer les rôdeurs qui prenaient la place des autres, au vu de l'avancement de l'engin. Il n'avait pas tourné une seule fois la tête vers cette gamine, car il ne supportait pas son visage. Un visage si mesquin et si mauvais. Heureusement qu'il n'avait pas d'enfant, et encore moins une fille comme elle... Et là encore, cette voix qui lui devenait de plus en plus insupportable reprit la parole. Il l'écouta alors attentivement et se tourna ensuite vers elle car, au bout d'un moment, il fallait bien qu'il voit ce petit visage qui n'apportait que du mauvais, pour lui. Sa voix se fit un peu plus calme mais il parlait assez sèchement et surtout froidement.

- Pourquoi est-ce que je te ferai confiance ? Que je croirais une gamine qui m'agresse et m'insulte alors que je venais par curiosité près de ton ambulance ? Tu crois que ça m'amuse de me faire insulter alors que je n'y suis pour rien, dans l'histoire ? J'ai déjà passé une assez mauvaise journée hier, et voila que maintenant c'est à toi d'y contribuer. Et maintenant, toi qui m'insultais juste avant, voudrais maintenant "m'offrir un thé ou du café" ? La bonne blague ! Je sais déjà que je suis con, que j'ai été pris pour un con, mais faut pas trop jouer avec ça, ma p'tite.

Et il se retourna, regardant à nouveau la fenêtre sur laquelle il y avait pas mal de traces de sang. Et le grand brun soupira fortement; il avait fait exprès. Il en avait marre de tomber sur des gens cons, des gens qui ne le considèrent que comme de la merde. L'une des rares fois où cela s'était vraiment bien passé, la nana s'était trouvé un autre mec entre temps, et avait juste demandé à Kerwan de les rejoindre. Pour la voir constamment elle et lui ensemble ? Non merci. C'était dans ce genres de situations que Kerwan préférait être seul, car il n'y avait que la solitude qui semblait comprendre ce qu'il vivait.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Search again and again [+18]   Aujourd'hui à 17:30

Revenir en haut Aller en bas
 

Search again and again [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» Naheul'search
» déboires internetesques...
» SEARCH AND DESTROY.
» Studio Of Manga Video, Search By Natsu/Ichigo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-