Partagez | .
 

 I Learned That From Someone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: I Learned That From Someone   Dim 4 Sep 2016 - 2:23

Quatre jours avaient passé depuis la discussion qu’il avait eue avec Thalia et depuis leur discussion il avait fait de son mieux pour l’éviter. Non pas qu’il ne voulait pas lui parler, mais la séance d’entrainement aux armes à feu qu’ils avaient programmée flottait au-dessus de lui telle une épée de Damoclès. Il était content qu’elle lui ait proposé ça, mais il n’arrivait pas à se convaincre qu’il était prêt à faire un truc comme ça. Alors il l’avait évité, lui parlant tout de même au détour d’un couloir lorsqu’il là croisait, mais trouvant très rapidement une excuse pour s’éclipser. S’il n’était pas prêt à faire ça, il savait qu’il en garderait un mauvais souvenir. Il n’aimait pas les armes à feu et il ne savait pas s’il arriverait à changer d’avis sur leurs existences un jour.

Il avait passé une partie de la matinée assise sur un des lits de l’infirmerie à réfléchir. Il menait une joute verbale avec lui-même, il ne savait pas si c’était l’ange ou le démon qui gagnerait, mais il avait bien l’intention de prendre une décision finale aujourd’hui. Il devait se montrer courageux, il devait faire ça, pour son fils. Saisir l’opportunité que la vie avait mise sur son chemin, mais la peur, elle était toujours là et bien trop présente. Il savait qu’il tremblerait, que sa respiration se ferait plus saccader. Pourquoi est-ce qu’il tremblait comme une feuille lorsqu’il avait une arme dans les mains alors que lorsque c’était un scalpel tout se passait bien dans le meilleur des mondes ? Il n’aurait sans doute jamais la réponse à cette question, mais elle n’était pas non plus essentielle. Il avait fini sa discussion avec lui-même devant un miroir, il avait fini par raser la barbe qui s’était installée sur ses joues. Le rasage n’était pas parfait, mais au moins, il avait l’air un peu plus propre. Il se regardait longtemps dans le miroir devant lui avant d’inspirer un grand coup. Il irait voir Thalia après l’heure du repas pour lui dire qu’il était prêt. Le tout était de ne pas se défiler entre temps.

Il avait l’impression que les minutes étaient à rallonge jusqu’à l’horaire prévu. Il sentait une boule se former dans son ventre comme lorsque l’on a le trac de faire quelque chose. Ian avait l’intention de le faire et il était déterminé, alors comme prévu il alla trouver Thalia pour lui confirmer qu’enfin il était prêt, qu’il ne savait pas du tout sur quel terrain il s’engageait, mais qu’il était prêt à essayer.

- Thalia ? Je voulais savoir… Tu as quelque chose de prévu ? Je crois que je serais sans doute éventuellement prêt à tenter de tenir une arme entre les mains. Enfin si tu as du temps, je ne veux pas te déranger surtout.

Ses yeux étaient en train de crier, s’il te plait dis-moi que tu as quelque chose à faire, qu’on remette ça à plus tard, je ne suis pas prêt là maintenant, même si je suis devant toi. Ils retranscrivaient toute la peur que le médecin avait emmagasinée. En contrepartie, il ne savait pas s’il aurait un jour le courage de se représenter devant elle pour lui parler de ça. C’était sans doute un mensonge, il était conscient des efforts qu’il avait déployés et il n’était sans doute pas prêt à recommencer de sitôt. Tant qu’elle n’avait pas ouvert la bouche il restait dans le flou, mais au fond de lui, il avait l’impression que quelque chose dans le regarde de Thalia sous-entendait qu’elle n’avait rien de mieux à faire et qu’elle était prête lui fournir la formation dont ils avaient parlé ensemble.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Thalia M. Caldwell
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/12/2014
Messages : 375
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Dim 4 Sep 2016 - 9:48

Thalia était en train de travailler sur une carte de Seattle en ce début d'après-midi. Evelynn était couchée pour sa sieste, et elle bénéficiait de moments de calme et de réflexion. Elle était en train de reporter sur le papier quelques emplacements possibles pour les déplacements de gibier en provenance du zoo. Depuis que ces animaux s'étaient échappés, ils en avaient profité pour se reproduire. À condition de ne pas les chasser de manière intensive, ils pourraient avoir ainsi une source de viande fraîche pendant longtemps. Alors qu'elle reportait des tracées et des coordonnées sur la carte, elle vit Ian venir toquer à sa porte et lui demander si elle était disponible pour leur première séance d'entraînement. En disant cela, il avait un air clairement peu sûr de lui et un brin mal à l'aise, mais elle ne fit montre d'aucune hésitation pour autant.

« Je suis prête. Cette carte pourra attendre un peu, et je peux m'y pencher à n'importe quel moment de la journée. Allons-y.

La zoologiste se leva en rangeant sommairement le matériel qui était étendu sur sa table. Après quoi, elle alla chercher quelqu'un pour surveiller la sieste de sa fille, avant de s'engouffrer dans les couloirs en compagnie de l'urgentiste. En guise de première étape, elle alla chercher deux armes dans les armoires fortes où elles étaient gardées. Elle avait mis Jaden au courant de son petit projet, histoire que personne ne soit surpris par leurs petites séances. La jeune femme capta le regard de Ian lorsqu'elle retira les deux armes de poings de l'armoire, mais pour désarmer son angoisse, elle lui adressa un grand sourire chaleureux.

- Tout ira bien, ne t'en fais pas.

Assorti d'un petit clin d'oeil complice, le tout devrait au moins apaiser temporairement la boule qu'il devait ressentir au ventre. Pour sa part, elle avait surtout hâte de commencer. Ce genre de projet la rendait tout feu tout flammes, bouillonnante et prête à s'investir à fond dans ce qu'elle entreprenait. C'était stimulant de se jeter corps et âme dans ces leçons. Et elle espérait réussir à motiver également son élève du jour. Celui-ci semblait dégager pas mal de signes de nervosité. Il fallait qu'elle le mette à l'aise, petit à petit.
Lorsqu'ils atteignirent enfin la salle utilisée pour les entraînements, ils se retrouvèrent seuls. À cette heure, personne n'avait décidé de venir exercer ses talents. Tant mieux, cela pourrait éviter d'éventuels témoins qui pourraient accentuer le malaise de l'urgentiste. D'un pas tranquille, Thalia vint se placer face à son élève. Autant commencer par le début, comme Jaden l'avait fait pour elle et les autres.


- Bon. On va commencer doucement, avec quelques aspects techniques. Je suis pas non plus une pro, alors je m'excuse d'avance si je cafouille.

La jeune femme lui sourit encore, avant de s'éclaircir la voix et de commencer à lui détailler les différentes parties d'une arme de poing. Elle prit soin de s'exprimer lentement, intelligiblement, et en tâchant d'être compréhensible. Elle insista tout particulièrement sur la sécurité qui était à retirer avant de pouvoir tirer, et qui pouvait éviter quelques incidents malheureux quand elle était en place. Après tout, son nom parlait de lui-même...
Lorsqu'elle eut fini de lui expliquer comment recharger son arme, elle le laissa la saisir, histoire qu'il s'habitue au poids de l'acier dans sa main, au contact de la crosse dans sa paume... bref, qu'il puisse manipuler un peu l'objet. Ce temps de familiarisation passé, Thalia planta son regard dans le sien et décida de passer aux choses sérieuses. Elle avait encore plein de choses pratiques à lui apprendre, dans la posture, la façon de viser et bien d'autres...


- Prêt pour un premier essai de tir ? »


Never go back
L'espoir, c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.  by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Dim 4 Sep 2016 - 14:41

C’est à l’aide d’un hochement de tête qu’il répondit à Thalia lorsqu’elle lui indiqua qu’elle était prête. Il savait parfaitement que sa réponse allait être celle-ci. Il ne savait pas s’il voulait être rassuré ou encore plus inquiet à cette idée. Une chose était sûre la machine était à présent à marche et il était bien trop tard pour l’arrêter. C’est avec la démarche un peu raide qu’il suivait la brune. Il restait un petit peu en retrait peut-être un mètre derrière elle, on avait l’impression de voir un animal qu’on amenait à l’abattoir. Il était content de ne croiser personne sur le chemin, il n’aurait pas à justifier sa tête d’enterrement.

Son regard se posait sur les armes qu’elle sortait de l’armoire. Toute son appréhension était sur le point d’éclater alors qu’il voyait l’acier luire sous les rayons du soleil présent dans la pièce. Pendant un instant il se rappelait toute son histoire ici, sa jambe gauche lui semblait ankylosée d’un coup comme pour lui rappeler tout ce qu’il avait déjà traversé. Il inspirait un grand coup alors que Thalia lui assurait que tout se passerait bien. Est-ce qu’elle était en train de lire en lui comme dans u livre ouvert ? Il n’en savait rien, mais il devait bien essayer de la croire. Il hochait la tête, il avait la gorge sèche et la langue pâteuse, mais il arrivait tout de même à glisser quelques mots.

- Je peux faire semblant d’y croire, mais je ne serais sans doute pas convaincant.

Il fit de son mieux pour avoir l’air un peu moins hésitant, le petit clin d’œil de Thalia l’aidant un peu dans sa tâche. Elle était si sûre d’elle, il pouvait bien lui en voler un peu sans que ce soit trop flagrant. Il ne savait même pas ou se situer la salle de tir jusqu’à ce qu’elle l’y emmené ou plutôt, il avait fait jusque-là de son mieux pour en oublier l’existence et ne jamais passer à côté quand des gens s’exerçait au tir. Il y avait un temps, il était passé maître dans l’art de se défiler. Aujourd’hui, il était dedans et il était là pour s’entrainer. C’était une chose qu’il aurait dû faire il y a bien longtemps. Il devait se préparer, il n’y aurait pas toujours quelqu’un pour lui sauver la peau. Il devait devenir plus fort, pour lui et pour son fils et pour chaque personne qui s’efforçait de le protéger parce qu’il était médecin. Pour le moment, ils n’y avaient qu’eux deux et il était bien content que personne d’autre ne soit présent pour assister à la catastrophe qu’il serait. Thalia se plaça devant lui et le fixa du regard avant de prendre la parole.

- Pas de souci, je t’écoute. T’en fais pas, je sais que ce n’est pas toujours facile d’être un bon professeur.

Elle avait toute son attention à ce moment-là. Il écoutait sans l’interrompre, il enregistrait chacune de ses paroles, il savait qu’à la fin de son discours, il serait capable de le restituer au mot prêt. Ce n’était pas l’exercice demandé, mais tant pis. Après avoir fini de parler, elle lui tendit une des armes. Il n’en avait pas touché depuis si longtemps. Le poids était toujours aussi important, il agrippait la crosse de sa main gauche. Avant de toucher à la sécurité de sa main libre. Il avait toujours le même regard nerveux et peiné. Est-ce qu’il était prêt ? C’était quoi cette question ? Évidemment qu’il ne l’était pas. Il la fixait avec son petit air inquiet avant de lui répondre.

- Absolument pas, mais maintenant que je suis là autant aller jusqu’au bout non ?

Il tendit alors le bras devant lui et plaça sa deuxième main pour l’aider, pour le moment la sécurité était toujours enclenchée sur l’arme qu’il avait dans les mains, mais il tremblait un peu trop pour pouvoir viser correctement. Il inspira un grand coup avant de regarder Thalia.

- En dehors du fait que j’ai encore la sécurité d’enclenché dans mon arme, tu as autre chose à me dire avant que je tire ?

Si elle pouvait lui donner deux trois conseils, il ne se serait pas contre, il n’avait pas envie de se ridiculiser dès la première essaie. Il commençait doucement à se détendre au fur et à mesure que les minutes passaient. Il avait tout de même un bon professeur. Elle était bien plus calme et patiente que lui.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Thalia M. Caldwell
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/12/2014
Messages : 375
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Dim 4 Sep 2016 - 22:07

Thalia était étrangement tiraillée entre des sentiments contraires. Tout en regardant Ian, elle hésitait entre l'amusement devant son air au supplice, et une sincère compassion. La mine déconfite de l'urgentiste lui donnait envie de la prendre dans ses bras et de le réconforter, comme on le ferait pour un enfant... ou comme un ours à câliner. Mais bon, il fallait qu'il apprenne à faire taire sa détresse et à faire face au danger. C'était triste à dire, mais dans ce nouveau monde, si l'on ne faisait pas partie de ceux capables de se défendre, on finissait par être un fardeau. Il fallait juste savoir se secouer au bon moment. Et même si son élève semblait pour le moment au bord d'une crise d'apoplexie, la jeune femme était persuadée qu'il finirait par s'en sortir.

« Arrête donc de t'en faire.

La zoologiste s'arrêta devant lui pour l'observer un instant sans rien dire. Il était l'incarnation même de la nervosité. Elle avait l'impression qu'elle pourrait littéralement voir son cerveau fourmiller de questions anxieuses et se mettre à chauffer rien que si elle le fixait au fond des yeux. Il devait avoir les mains moites s'il se mettait une telle tension, ce qui ne l'aiderait pas à tenir correctement son arme. Il y aurait le recul, aussi, plus léger sur une arme de poing, mais qui pourrait surprendre. Autant ne pas trop l'intimider avec tout ça pour le moment... il s'en rendrait compte lui-même après un tir. Elle fit un pas en avant et vint doucement poser une main sur le canon de l'arme pour faire cesser les tremblements. Puis, elle réfléchit à la question qui lui avait été posée.

- Hmm... C'est plus facile en ouvrant un œil sur deux pour viser. Tu as un petit viseur au bout de ton arme, fixe-le d'un œil en gardant la cible en vue. Et au moment de tirer, retiens ta respiration, ça t'évitera de bouger et tu auras plus de chances de faire mouche.

La jeune femme retira lentement sa main histoire de voir s'il recommençait à trembler. Il fallait qu'elle le voie essayer pour pouvoir le corriger. Elle s'éloigna pour remettre en place les cibles d'entraînement, qui avaient été conçues de manière artisanale. Il y avait derrière les feuilles peintes des matériaux pour rembourrer le tout et éviter que les balles ne se perdent ou ne pénètrent les murs. Après avoir correctement ajusté quelques cibles, déposé quelques cannettes vides pour avoir d'autres options, elle revint se placer derrière Ian, à quelques pas de distance, afin de surveiller sa façon de faire.

- N'oublie pas de bien retirer la sécurité. Ensuite... ne pense pas trop. Fais comme je te l'ai indiqué, à l'instinct. Tu ne retires la sécurité que quand tu as déjà visé ta cible. Ça évitera que tu ne fasses un malencontreux accident... du genre te tirer dans le pied comme tu disais. Ne sois pas trop tendu. Pour le moment, on va déjà s'entraîner sur des cibles comme ça, immobiles... Prends ton temps, essaie d'être le plus précis possible. »

Thalia se tut et croisa ses bras dans son dos, dans une attitude d'attente. Son visage affichait un intérêt non feint. Mentalement, elle encourageait l'urgentiste. Elle le savait capable de réussir, il fallait seulement qu'il se dépasse, qu'il passe outre ses peurs. Et qu'il le veuille ou non, il y parviendrait, même si elle devait finir par le pousser à bout. En attendant qu'il se décide, elle se mordilla pensivement la lèvre inférieure.


Never go back
L'espoir, c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.  by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Lun 5 Sep 2016 - 11:35

Plus longtemps, il attendait avec cette arme à bout de bras plus il sentait une pression sur ses épaules. Elle était là telle une main divine que l’empêchait presque de respirer correctement. Il écoutait Thalia lui donner quelques précieux conseils. Il fallait qu’il ferme un œil pour viser correctement. Au fond ça n’avait pas l’air plus compliqué que ses quelques mois d’internat en neurochirurgie. Pour le moment, il n’avait rien trouvé d’aussi dur… Il ferma un œil, il savait d’instinct qu’il y verrait mieux en fermant le droit. Il était parfaitement latéralisé à gauche, personne n’avait voulu que cela ne change et pour cause cela n’aurait fait que le perturber encore plus et sa mère s’y était toujours opposée.

- D’accord, ça me parait pas si compliqué.

Il avait dit ça autant pour se convaincre qu’essayer de reprendre un peu de prestance, la pression que Thalia avait mise sur le canon de l’arme l’avait un peu détendu, lui permettant de faire le vide dans ses pensées et arrêter de trembler, c’était un médecin ! Il était peut-être temps d’arrêter ses conneries. Il essayait d’imaginer qu’il avait un scalpel dans les mains. Les deux n’étaient pas comparables, mais au moins, il arrêterait peut-être de trembler comme une petite fille. Il inspira doucement et lorsque Thalia finit par retirer ses mains, c’était mieux. Il sentait encore quelques tremblements, mais c’était beaucoup moins flagrant qu’avant. Il observait la brune positionner la cible devant lui. Il savait d’avance que son tir ne serait pas parfait, mais tant qu’il arrivait tout de même à toucher la cible ce ne serait pas si horrible que ça.

- J’ai peut-être un peu exagéré en disant ça, tu sais ? Et puis, je me remets à peine de ma jambe cassée, si je pouvais éviter de me tirer dessus ça m’arrangerait pas mal.

C’était un estropier de guerre, il pouvait de nouveau courir sur ses deux jambes que depuis quelques mois et il était bien trop content de cette évolution pour faire le con. Alors que Thalia était de nouveau derrière lui, il retira doucement la sécurité tout en fixant la cible. Il avait les bras pratiquement tendus devant lui, il devait se concentrer, faire le vide. Il ne s’était pas particulièrement porté sur le fonctionnement d’une arme à feu, mais il savait qu’un tir dégageait beaucoup de puissance et qu’une force opposée devait exister pour créer l’équilibre des forces. Oui, s’il l’avait voulu, il aurait pu avoir un doctorat en physique.

Finalement, son doigt se posa enfin sur la détente et il tira. Il essaya deux fois, la première étant plus pour se mettre en jambe et là deuxième pour essayer de viser correctement la cible qu’il avait devant lui. Le recul était existant, mais pas aussi important que ce qu’il avait pensé. Il n’arrivait pas à dire s’il se rendait bien compte que ses tirs étaient loin d’être extraordinaires. Il tournait la tête vers Thalia alors qu’il replaçait la sécurité sur l’arme et baiser les bras.

- Dans mes souvenirs, c’était pire que ça.

Il parlait évidemment de la sensation de tenir une arme dans ses mains et de tirer avec, il faut dire aussi que dans ses souvenirs il avait tué deux hommes et qu’actuellement, il n’avait qu’à viser une cible immobile devant lui. Il se sentait plus calme et rassuré. Il avait l’impression d’avoir fait une montagne de quelque chose qui lui faisait peur. Chose qui en réalité arrivait souvent à Ian. La peur était sans doute sa plus grande ennemie, elle s’immisçait en lui au moindre doute et Dieu sait qu’ils étaient nombreux dans son esprit torturé.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Thalia M. Caldwell
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/12/2014
Messages : 375
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Lun 5 Sep 2016 - 23:20

Thalia ne perdit pas une miette des efforts de concentration de son élève alors qu'il préparait son tir. Lorsque finalement il pressa la détente, le résultat ne fut pas aussi catastrophique que ce que Ian avait prédit. Cela manquait encore de précision, mais c'était normal pour des premiers essais. Certes, il avait déjà eu à se servir d'une arme dans le feu de l'action, mais dans ce genre de situation c'était l'adrénaline qui prenait le dessus, et qui permettait de réaliser des choses insoupçonnées. La jeune femme laissa l'urgentiste faire jusqu'à ce qu'il baisse son bras. Elle nota qu'il avait pris le soin de remettre la sécurité en place, ce qui était plutôt une bonne idée. Le propre des accidents, c'était de souvent survenir de manière bête et totalement imprévisible. Alors autant miser sur la prudence.

« Tu vois. C'était pas si mal.

La zoologiste rejoignit Ian et lui adressa un petit sourire encourageant. Puis, elle alla relever les impacts qu'il avait laissés sur les cibles. Au moins, il avait fait mouche, mais il y avait encore une belle marge de progression. Peu importait, ils avaient largement le temps devant eux. Elle n'allait pas le brusquer. Après avoir bien remis les cibles en place, elle revint se placer quelques pas derrière lui en lui demandant de tirer à nouveau. Elle assista à ses nouveaux essais avec la même attention professorale dont elle avait fait montre quelques minutes auparavant.
Une fois que les détonations s'interrompirent, elle retourna vérifier les impacts de balles, comme elle l'avait fait précédemment. Le résultat était sensiblement le même. En revenant auprès de lui, elle eut une mine un brin songeuse, réfléchissant à ce qui pourrait l'aider à améliorer ses essais. Après quelques instants, elle eut une idée. Il fallait qu'elle corrige légèrement sa posture.


- Hmm... Je crois que tu es quand même un peu trop tendu. Si tu assouplissais un peu ton bras... Attends, laisse-moi te montrer.

Thalia passa derrière lui, mais au lieu de se tenir en retrait à quelques pas comme précédemment, elle vint se coller contre lui, tout contre son dos. Sans penser à autre chose qu'au côté pédagogique de la situation, elle en profita pour mieux le positionner. Elle raccourcit légèrement ses bras tendus, replaça un peu mieux ses pieds. Tout ça pour qu'il soit dans une posture plus adaptée et confortable pour tirer. Elle-même avait passé un temps non négligeable à travailler là dessus avec Jaden et les autres quand elle avait reçu sa formation. Elle continuait d'ailleurs à bénéficier d'entraînements plus ou moins réguliers, dès que c'était possible. Elle partait du principe qu'elle avait toujours de nouvelles choses à apprendre.

- Juste comme ça... et si tu tires, tu devrais te rapprocher du centre. »

La jeune femme continua à le guider, trop concentrée pour penser au fait qu'elle était plaquée contre le dos de Ian, et que cela pouvait éventuellement être la source de quelques troubles... Pour ce qui était de viser correctement, elle ne pouvait pas faire grand chose, sa vision à elle était légèrement décalée par rapport à celle de son élève. En revanche, elle l'aida à conserver sa position, lui donnant le signal pour qu'il tire, afin qu'elle puisse voir si cette posture portait ses fruits et qu'il parvenait à améliorer son résultat.


Never go back
L'espoir, c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.  by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Mar 6 Sep 2016 - 17:28

Est-ce qu’elle était simplement en train de le rassurer ou est-ce qu’il y avait une part de vérité dans ce qu’elle était en train de lui dire ? Son cerveau voulait lui faire croire le contraire bien évidement, il passait son temps à se rabaissait et donc c’était dans sa logique de croire que ce n’était qu’un simple mensonge pour le motiver. Il ne dit rien de plus après tout, il n’avait rien à redire. Il n’avait peut-être fait un drame de pas grand-chose. Avoir une arme entre les mains ne semblait pas si horrible qu’il le pensait jusqu’à présent. Pour répondre à la demande de Thalia, il dira encore quelques coups de feu.

De son point de vue, ils étaient tout aussi mauvais que les précédents, mais il faisait tout de même tout ce qu’il pouvait pour s’appliquer et tirer le plus droit correctement possible. Il savait parfaitement qu’il ne saurait pas tirer en cinq minutes, mais une partie de lui n’était déjà pas motivé d’être ici, il ne manquait plus grand-chose pour qu’il tourne les talons et baisse les bras. C’était sans compter sur Thalia qui n’allait pas le laisser abandonner si facilement. Il n’avait pas fait un pas en arrière qu’elle était déjà en train de lui proposer des solutions.

- Nerveux, c’est mon deuxième prénom.

Il lui tendit alors l’arme pour qu’elle lui montre comme elle venait de le lui proposer, cependant sa réaction était bien différente de ce qu’il avait prévu. Son corps se colla un alors au dos de l’urgentiste qui manqua de sursauter. Il ne s’attendait pas du tout, mais alors pas du tout à ça. Elle le modela de ses mains pour qu’il ait une meilleure position pour tirer. Il était content qu’elle ne le voie pas devenir rouge comme une tomate. Il n’aimait pas qu’on le touche ni même toucher les autres. Il estimait qu’uniquement ses amis très proches pouvoir avoir cette chance. Non pas qu’il n’appréciait pas la compagnie de Thalia, simplement qu’il n’était pas très enclin à ce genre de chose.

- Je vais essayer alors…

Sa voix tremblait légèrement, laissant transparaitre sa timidité et son incapacité à réfléchir correctement, il aurait aimé lui dire de s’éloigner un peu de lui pour qu’il puisse profiter de son espace personnel, mais il en était simplement incapable. C’est tout juste s’il avait réussi à bredouiller trois mots alors faire une phrase complète sans qu’elle soit trop froide ou biscornue, il en était simplement incapable. Il tira, mais il avait l’impression que ses tirs étaient encore plus à côté de la plaque que la première fois. Il avait trouvé l’explication très rationnelle à cette raison sans pouvoir répondre quoi que ce soit à Thalia. Comment un homme mature pourrait expliquer à une femme sans passé pour un gros pervers qu’il avait été troublé par le contact physique ? Il n’y avait aucune raison valable. Il essayait de se calmer avant de dire à la brune.

- Je devrais peut-être essayer tout seul, j’y arriverais peut-être mieux… Tu m’offres une aide précieuse, mais j’ai du mal avec la proximité.

Ce n’était pas pour rien si personne n’avait vu Ian et Rosaleen se faire des bisous en public. Ils étaient trop timides pour se tenir par la main en public. L’urgentiste avait beau avoir presque trente-sept ans, il était plus coincé qu’une lycéenne japonaise. Il tenta une nouvelle fois de tirer alors que Thalia c’était un petit peu plus éloigné de lui. Il arrivait à se concentrer sur le canon et à viser un peu plus correctement. Il aurait sans doute besoin d’un peu d’entrainement pour viser, mais rien de bien dramatique.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I Learned That From Someone   Aujourd'hui à 2:03

Revenir en haut Aller en bas
 

I Learned That From Someone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ it's not a question but a lesson learned in time..
» [LC XY] How I Learned to Stop Worrying and Love The Hail
» Kahlan ~ i've learned it's better to be feared than liked
» (Asmae) “In three words I can sum up everything I've learned about life: it goes on.”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-