Partagez | .
 

 Nouvelle rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Sam 12 Nov 2016 - 15:59

Franchement moi aussi j'ai eu la trouille et j'ai bien cru que j'allais crever cette fois... Répondit-elle à son mentor une fois que son rire fut calmé.
En tout cas bravo, tu es le seul à qui j'ai montré ce stratagème à avoir réussi ! Josh, l'ami que je devais retrouver dans l'avenue paniquait trop et faisait tout foiré, quant à Bobby, il n'a jamais osé essayer.
Elle resta un moment pensive tandis que le van progressait enfin vers le bout de cette maudite rue et ajouta:
je suis contente que tu sois vivant toi aussi et si tu était parti sans moi, je te jure que je ne t'en aurai pas voulu.
Et c'était vrai. Duncan pouvait sentir la sincérité de ses paroles et deviner son esprit brut de décoffrage, incapable d'hypocrisie.
Et le feu c'était une idée géniale ! Continua t-elle. Le pire c'est que je connaissait ce truc et je n'y ai même pas pensé ! C'était pourtant bien mieux que ta barbe au bout d'un fouet !
L'adolescente habituellement taciturne n'arrêtait plus de parler avec entrain tant elle était heureuse d'avoir échappé au pire aussi poursuivit-elle avec la même verve:
c'est une nana nommée Selene qui en avait parlé un jour... En tout cas, je ne te conseille pas de la rencontrer, elle est complètement barge et carrément conne au point qu'elle a fait foirer notre mission du début à la fin en prétextant que c'était ma faute, n'importe quoi ! On y est retourné à Brinnon avec Nounours et on l'a eu la réserve de bouffe, nous !
D'ailleurs j'avais rien gardé, je lui ai fait livré les caisses à son domicile pour qu'elle voit...

Le ton pris pour ces dernières réflexions avait été vigoureux, trop peut-être ? et cachait des sentiments compliqués, bien plus ambivalents qu'elle avait voulu le laisser croire.
En secret, elle rêvait d'une deuxième entrevue comme si la première mésaventure était partie d'un mauvais pied,comme si quelque chose pouvait être réparable.
En réalité la jeune fille admirait Selene et imaginait, malgré leurs grandes différences, qu'elles avaient des choses à partager ou des points communs inavoués mais peut-être se trompait-elle ?
Une chose était sûre, elle retournerait la voir un jour...

Malou avait hâte de trouver un coin au bord du lac. Les miasmes commençaient à sécher, à devenir poisseux sur son corps et l'odeur dans la camionnette devenait insoutenable mais surtout, elle était impatiente d'apprendre à se battre comme le Maître.
Tu crois que tu pourrais aussi m'apprendre à manier mon rouleau à pâtisserie ou un bâton ? Et avec ma cravache, tu crois que je pourrais aussi avoir des techniques de combats ?
L'adolescente s'imaginait déjà en Wonder Woman, tournoyant du bâton d'une main, faisant siffler le fouet de l'autre tout en réalisant un croc en jambe savant et calculé; Duncan aurait tout intérêt à lui proposer un apprentissage dans l'ordre s'il ne voulait pas être submergé par les désirs fous de son élève !

Ils roulèrent plus ou moins aisément selon les décombres ou autres incidents et arrivèrent enfin en vue de la rive.
Longeant la berge, la jeune fille cherchait des yeux le coin idéal: grand terrain plat et désert, accès facile à l'eau pour se laver, aucun danger à l'horizon.
Là !
Cria t-elle tout à coup en pointant du doigt une plate-forme herbeuse qui partait ensuite en pente douce jusqu'au lac.
L'endroit lui semblait parfait.
A peine l'ambulance eut-elle stoppée qu'elle se rua vers l'habitacle et attrapa plusieurs serviettes, du savon et même un fond de shampoing quelle avait récupéré dans « la jolie petite maison » visité avec Josh.
Chacun de son côté et on se tourne le dos pour se laver ! Ordonna t-elle en cassant en deux la maigre savonnette et partageant le reste.
Après si tu veux on pourra manger un truc ou alors on démarre la leçon, c'est toi qui choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Donhadams
Messiah
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 20/07/2016
Messages : 300
Age IRL : 41

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Dim 13 Nov 2016 - 15:54

La camionnette roulait dans une avenue maintenant bien dégagée de tout menace. La gamine quand à elle avoua ouvertement qu’elle avait eut la peur de sa vie. Il faut dire qu’elle avait eut sacrement chaud. Cette histoire, Duncan était persuadé qu’il s’en rappellerait toute sa vie. Car la première fois qu’il avait vu la jeune femme se barbouiller de boyaux et de sang il en avait eut des hauts le cœur et ça avait faillit le faire vomir à maintes reprises. Et puis quand il l’avait vu marcher parmi les cadavres il en avait eut des sueurs froides à s’en ronger les sangs.

En tout cas, cette marche obligée parmi les macchabées avait du donner envie à Malou de se confier car elle ne s’arrêtait plus de parler. Elle commença tout d’abord par lui dire qu’il était le premier à avoir eut le cran de se baigner dans les tripes d’un autre. Puis elle le félicita avec sincérité pour l’exécution de son plan qui les avait sortis de ce merdier sans nom et enfin d’avoir osé marcher parmi les dépouilles. C’est vrai que son idée de pyromane avait fonctionnée mais il avait tout de même douté quand il l’avait mis en place.

Actuellement il n’avait pas encore vraiment réalisé la prouesse qu’il venait de faire. Et à vrai dire il préférait ne plus y penser. Par contre l’adrénaline était encore présente, ça il la ressentais encore partout à travers son corps. Il était bien, détendu et soulagé. Tout le stress qu’il avait emmagasiné depuis tous ces mois difficiles était entrain de s’évacuer petit à petit. C’était comme si on lui avait ôté un poids des épaules.  

Le magasinier était concentré sur la route et écoutait tout sourire aux lèvres les paroles de la jeune fille jusqu’à ce qu’elle parle d’une certaine Selene. A ce moment il crut que son cœur allait s’arrêter. Il n’y croyait pas. Est-ce qu’elle parlait de la même Selene qu’il avait rencontré ? Si c’était elle, alors elle était bien vivante ? Mais si ce n’était pas elle ? Après tout il devait y avoir des milliers de femmes à se prénommer de la même manière. Duncan mémorisait chaque détails qu’il entendait : « mission », « Brinnon », « son domicile ». Le musicien devait absolument demander à Malou si c’était la jeune femme qu’il connaissait mais pas tout de suite. Plus tard, pour le moment il ne devait pas avoir la tête ailleurs. Non pour le moment il conduisait et était avec sa jeune amie. Il verrait ça quand ils feraient une halte.

Tout en continuant leur chemin, Malou se risqua à questionner Duncan sur les leçons qu’il lui avait promit. ¤ Elle est pressée d’apprendre. ¤ Pensa t’il aussitôt. - « Un rouleau à pâtisserie peut être une arme comme une autre. » Lui répondit-il. - « Il faut juste savoir comment l’utiliser. Mais n’allons pas trop vite en besogne. Chaque chose en son temps. Je commencerais par t’apprendre les techniques de bases, les mouvements et ensuite on verra petit à petit à utiliser les armes. Tu sais te ne vas pas devenir une experte en quelques jours. Pour bien maîtriser cet art il te faudra pratiquer et répéter à la perfection tous les mouvements que je t’enseignerais. Et puis tu devras les répéter tous les jours et pendants des années entières. » Le musicien jeta un rapide coup d’œil dans la direction de la jeune femme avant de reprendre : - « Moi même j’ai étudié ces techniques depuis mon plus jeune âge et je ne suis pas arrivé aux sommets. Mais ne t’inquiètes pas si tu maîtrises déjà ce que je t’apprendrais tu pourras te débarrasser de n’importe qui. » Le manutentionnaire ne voulait pas être trop négatif afin de décevoir sa jeune apprentie mais il devait néanmoins lui révéler la vérité plutôt que de la laisser dans ses rêveries.  

Tout à coup la jeune femme signala qu’ils étaient enfin arrivés à leur destination. Duncan se dirigea donc à l’endroit précis et stoppa l’ambulance. A peine arrêté que Malou était déjà sortie prête à se laver savonnette en main.

- « Oui, ça va de soit. Un décrassage s’impose ! Et chacun de son côté promit ! » Lui répondit il en souriant. - « Ensuite on pourra manger un petit morceau. Je crève littéralement de faim. Et après quand on aura le ventre plein la leçon comme je te l’ai dis. » Le musicien hésita un instant avant de lui demander la question qui lui brûlait les lèvres mais se risqua toutefois à la questionner : - « Dis moi la jeune femme que tu as prénommé Selene tout à l’heure, elle n’était pas brune avec des yeux bleus par hasard ? »




Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi. Si t'es une personne responsable tu comprendras que
le recours à la violence est inévitable.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Sam 19 Nov 2016 - 1:11

Malou avait écouté avec attention toutes les explications du Maître et se sentait prête à répéter les mêmes gestes tous les jours et pendant des années jusqu'à la perfection. Cela lui semblait bien plus à sa portée que le maniement de la hache, du couteau ou du pistolet et était certaine que cet art était fait pour elle.

En attendant il fallait se laver.
Elle avait tendu un morceau de savonnette à Duncan et attrapait du linge propre quand il lui posa une question à propos de Selene. Il la connaissait donc... Il fallait croire que le monde était bien petit !
Ouais c'est ça, répondit-elle d'un ton renfrogné. Elle est plus grande que moi, mince, ses cheveux sont longs et elle a un caractère abominable. Je l'ai connu fin avril ou début mai je ne sais plus; le problème c'est qu'elle s'était proclamée chef d'un petit groupe et pensait être investie d'une mission divine qui la rendait complètement maboule; en fait, je pense qu'elle n'assurait pas une cacahuète, que quelque part elle le savait et ça, ça la rendait dingue...

Ayant tout ce dont elle avait besoin, elle descendit de la camionnette, repéra un petit buisson au bord de l'eau et annonça:
moi je vais par là on se retrouve après dans l'ambulance pour manger ?
Elle s'apprêtait à partir mais se retourna et demanda: et toi, tu l'as connue comment ? C'était il y a longtemps ?
Elle espérait vivement que l'homme lui réponde qu'il l'avait croisé la veille et qu'elle allait bien, qu'elle s'était calmée mais elle en doutait fort.

A demi cachée derrière le bosquet, l'adolescente se dénuda non sans jeter un coup d'oeil inquisiteur de part et d'autre et entra dans l'eau froide.
Malgré l'air encore bien doux à cette époque, elle frissonna et se frictionna activement des pieds à la tête avant de plonger pour se rincer
Ne sachant pas nager elle n'alla pas bien loin et ressortit rapidement toute ruisselante, se sécha, enfila son linge propre et abandonna à ses pieds les vêtements immondes.

Ne voyant pas le Maître de là où elle était et n'osant pas non plus le chercher des yeux, elle fila droit au véhicule, entra, se coiffa et sortit du petit placard quelques boîtes, deux sachets de thé et la vaisselle.
Elle alluma le réchaud, fit bouillir de l'eau et attendit.

Au loin elle entendait les vagissements des morts vivants mais cela ne l'inquiétait pas outre mesure, ce genre de bruit était devenu leur quotidien depuis bien longtemps.
Quand enfin Duncan arriva l'eau était chaude. Il ne restait plus qu'à s'asseoir sur le brancard devenu table de fortune et choisir.
Tu veux quoi ? Demanda t-elle, haricots rouge, maïs ou salsifis ?

Tandis que l'homme avait l'air de manger de bon appétit, Malou chipotait dans son assiette, tentant d'avaler coûte que coûte de minuscules fourchetées qui visiblement ne passaient pas, tout en soupirant à fendre l'âme.
Je m'oblige à manger pour mon amoureux, lança t-elle pour toute explication, mais c'est difficile...
Vidant en revanche d'un trait son bol de thé, essuyant sa bouche au revers du bras elle dit d'un ton joyeux et impatient:
dès que tu auras terminé on commence la première leçon !

Elle jeta un coup d'oeil à l'extérieur, vit une voiture s'arrêter non loin d'eux, un jeune couple en sortir et fouiller dans leur coffre avant de se diriger vers une maison située un peu plus loin.
Cela fit penser à la jeune fille qu'il lui faudrait trouver du carburant rapidement si elle voulait poursuivre sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Donhadams
Messiah
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 20/07/2016
Messages : 300
Age IRL : 41

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Dim 20 Nov 2016 - 13:55

La gamine avait été attentive pendant le long discours du magasinier. Elle était comme absorbée par ses paroles. Ses yeux pétillaient à chaque mot prononcé. Elle désirait en connaître d’avantage, cela se lisait sur son visage mais elle écouta silencieusement sans précipiter  les choses. Cette attitude était positive. La petite apprenait vite et pouvait devenir une bonne élève ? Peut être s’imaginait elle pratiquant chaque mouvement comme elle l’avait sans doute vu dans quelques films ? Mais là encore c’est  avec les années qu’elle s’apercevrait des résultats. Quoiqu’il en soit Duncan était fier de partager son savoir avec la jeune fille.

La réponse instantanée de Malou concernant sa question posée sur Selene laissa cependant le manutentionnaire pantois quelques instants. Apparemment la description ressemblait à l’étudiante qu’il avait connut. Mais la suite des mots « chef  de groupe » et « mission divine » lui fit aussitôt penser le contraire. La femme qu’il connaissait était forte mentalement mais de la à ce qu’elle devienne chef de groupe en quelques mois ? Et puis cette histoire de mission divine … Non, c’était certainement son imagination qui lui avait fait penser que cela pouvait être la même personne ? La période mentionnée pouvait correspondre mais là encore cela ne voulait rien dire, cette femme pouvait en être une autre ?

Ne souhaitant pas questionner d’avantage son amie sur une personne qui devait sans aucun doute être une inconnue, Duncan commença à se diriger dans la direction opposée à Malou. Mais ce fut la jeune femme qui le questionna cette fois ci. - « Ce n’est peut être pas la même personne ? Le prénom correspond. La description correspond mais la femme que j’ai connue n’était pas le chef d’un groupe aussi petit qu’il soit. Et elle n’avait aucune mission … divine !!! C’est quoi d’ailleurs cette mission ? » Le musicien, pensif, se gratta le reste de la barbe qu’il avait taillée à la hâte et continua : - « La femme que j’ai rencontré n’était pas comme celle que tu décris. Elle était même différente et prête à aider les autres. » Il fit rouler ses épaules musclées comme s’il voulait évacuer tout le stress emmagasiné depuis longtemps avant de reprendre : - « C’était en février. Début février, c’était juste quelques jours après que j’ai été contraint de … » Il hésita en reprenant : - « … faire mes adieux à ma femme enceinte. » Il regarda vers le lac et claqua dans ses mains pour couper court à la conversation : - « Bon assez parlé. J’ai une de ces faim moi ! Et puis je dois puer à des kilomètres ! Aller oust au bain maintenant ! »

Une fois à une certaine distance de Malou, le manutentionnaire commença à ôter ses vêtements et à se glisser dans l’eau rafraîchissante. Cette sensation il l’avait oublié. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas put profiter d’un moment au calme. Sereinement il se décrassa de toute cette puanteur morbide et put enfin nettoyer ses affaires sales. Après quelques minutes à barboter dans le lac il se décida à enfin sortir et enfiler ses vêtements encore humides. Revenant torse nu vers le van il put apercevoir que Malou toute pimpante avait déjà dressé le campement. S’asseyant il déclara : - « Haricots ! Comme dans les bons vieux western ! »

Le magasinier était affamé et dévorait le contenu de son assiette comme un mort de faim. Mais les confidences soudaines de la jeune fille firent lever la tête du musicien de son assiette. Elle aussi avait sans doute perdu des proches ? - « Il est … heu … comment s’appel t’il ? » Ne sachant pas si son compagnon était toujours en vie, et peur aussi de lui faire remémorer de douloureux souvenirs, Duncan préféra enchaîner sur les choses qu’il allait lui enseigner.

- « Oui, on va commencer par s’échauffer. Ensuite je te ferai une démonstration des différentes positions que tu dois avoir et puis les différentes formes d’attaques que tu pourras porter. Ensuite on verra. »




Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi. Si t'es une personne responsable tu comprendras que
le recours à la violence est inévitable.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-