Partagez | .
 

 Maxwell Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Maxwell Jay   Mar 16 Aoû 2016 - 22:47


Maxwell Jay
40 ans • USA • cuisinier • Travelers

i've got a war in my mind


Maxwell aime à penser qu’il est touche à tous et bricoleur. Même si beaucoup disent plutôt de lui qu’il est indécis et qu’il ne sait pas conserver un travail plus de quelques mois, ça ne le dérange pas. La nouveauté est certainement une des choses les plus importantes pour lui. Malgré lui, de la même manière qu’il changeait de boulots, ses relations amoureuses c’étaient enchainées pendant très longtemps avant de finalement s’approcher de la quarantaine, et de se faire arriver à une absence quasi totale de sociabilisât avec le genre féminin. Il y avait bien Judith avec qui il s’entendait bien mais comme à son habitude il était devenu très rapidement un confident, remplace irrémédiablement son statut de prétendant auprès d’elle.
S'il y avait bien quelque chose qui le faisait tourner en rond le soir dans son lit, c’était bien la solitude d'autant plus marquée par le matelas King sise qu’il avait acheté au fabricant de meubles suédois pour ses 38 ans. Parfois il se prenait à rêver de la vie qu’il aurait pu avoir avec Zoé, son premier amour. Elle c’était mariée à un militaire qui avait fait carrière et avait accouché de jumeaux. Marc et Lola auraient pu être ses enfants. De toute manière il savait qu’il n’était pas vraiment de ceux qui font les bons pères.
Heureusement pour lui son caractère social et avenant lui permettait d’avoir un grand groupe d’amis. Bien évidemment, il n’était pas naïf et seul quelques-uns pouvaient vraiment l’aider s’il lui arrivait de vrais ennuis. Quand bien même ses véritables proches se comptaient sur les doigts de la main, c’était suffisant pour Maxwell.



and blood on my hands

Maxwell a toujours porté la barbe, il ne la coupe qu’une fois par an, un rituel inévitable pour lui. Dépassant le mètre quatre-vingts de quelques centimètres, il a depuis son adolescence eut une tendance à être légèrement en sous-poids. Rien de médicalement dangereux mais les remarques de son entourage ne pouvaient lui faire oublier. Il a un tic avec ses cheveux qui le force à toujours remettre sa tignasse dans le même sens d’un geste de la main et cela même quand il se coupe les cheveux. Grâce aux nombreux travaux physiques qu’il a faits durant sa vie, il n’avait jamais eu besoin de faire de sport pour garder la forme. Cependant depuis quelques années il avait des problèmes de colonne vertébrale qui savaient par moments lui gâche la vie.
Son visage relativement commun et les rides de plus en plus marquée sous ses yeux ne sont pas ses meilleurs atouts. heureusement il pouvait ce vanter de ne pas avoir de problème de calvicie et ses yeux gris avaient souvent plus aux dames.
Sur lui il porte à présent un lance de fortune, fabriqué avec un couteau de cuisine gardé de son dernier travaille et une barre de fer. Le tout est assemblé par du gros scotch armé. Il garde son portefeuille dans sa poche même s'il ne lui sert plus à rien. Dedans une carte de donneur d’organe le fit rigoler nerveusement la première fois qu’il le ré-ouvrit après s’être caché deux jours dans un garage.
Dans son sac se trouve une bâche, une poche d’eau de cycliste, un couteau suisse, trois barres chocolatées, du scotch, un tournevis et des lignes de pêche

a storm is coming




Sortie à l’âge de dix-neuf ans du lycée, Maxwell se lance alors dans la comptabilité. Dans sa deuxième année d'études son père est atteint d'un cancer. Le prétexte trouvé, il quitte l'université pourrais retourner chez ses parents. Ne supportent pas leurs styles de vie plus de quelques mois et le cancer de son père en rémission suite à la chimiothérapie, il part en stop avec un ami. Pendant un an il sillonne Les États-Unis travaillant dans des restaurants miteux et vivant principalement dans leur vieux monospace. Il arrive sans trop s'en apercevoir à Seattle où il ne connaît personne mais fait la rencontre de la femme de sa vie. Du moins il le croyait pendant les six mois de leur vie commune. Quand il fit le bilan, il avait perdu: l'amour, son ami, les économies de son compte épargne. À présent il avait un appartement à payer et il travaillait comme technicien de voirie. Avant de rendre visite à ses parents deux ans plus tard, il avait enchaîné les métiers de postier, maçon et travailler à présent comme pizzaïolo. Il ne les quittait pas car il n’aimait pas les taches qu’il faisait mais une fois que son apprentissage était terminé, l’ennui arrivait. Le jour de sa visite familiale, il découvrit que son père avait une autre famille cachée et que Maxwell avait un demi-frère d’une vingtaine d’années. Sa mère l’avait toujours su mais elle ne supportait plus de vivre avec l’homme qui lui ment chaque jour. Maxwell n’était resté que quarante-huit heures au lieu des deux semaines prévues.
Quelques années plus tard les deux frères prirent d’un élan familial décidèrent de nouer des liens. Maxwell quitta son emploi de travailleur social qui consistait à distribuer de la soupe aux sans-abri et à surveiller des ados faisant des TIG pendant les vacances. Il retourna vivre dans l’État du Montana. Malgré les efforts de chacun, en peu de temps, Maxwell se résigna au fait se passer un simple coup de fil trois ou quatre fois à l’année. Cette période de sa vie ne fut pas perdue pour autant, il découvrit une véritable passion pour la cuisine et apprit beaucoup d’un chef de restaurant qui l’avait pris sous son aile. Hamad, le chef en question était plein de bienveillance et aimait distribuer des énigmes philosophiques à tout bout de champ. Maxwell passait son temps à l’envoyer paitre, mais les deux hommes savaient qu’il adorait ça.
Finalement Seattle était devenu avec les années son foyer et il décida d’y retourner. Fière de son nouveau savoir et impatient de devenir second de cuisine, il postula d’abord dans les grands restaurants des quartiers chics, puis dans tous les restaurants de la ville et pour finir il fut embauché dans une cantine scolaire.

Le jour J

Le nouveau cantinier épluchait des carottes pour le repas du midi quand il entendit des hurlements venant de l’extérieur. Il sursauta légèrement. Il était plus que fréquent d’entendre des cris dans une école. Au même moment un élève ouvrit la porte menant aux cuisines.

« Bonjour monsieur, heu… Je viens pour la punition ! »

Le garçon débraillait et mal peignait s’avança.

« Tu dois être le fils du professeur de mathématiques. C’est toi qui as lancé de la purée sur un camarade ? Viens par ici et met un filet sur tes cheveux. »

L’enfant fit une grimace qui d’après Maxwell devait être due à sa dernière requête. Après un petit temps d’hésitation il alla attraper un filet dans la boîte posée sur l’étagère d’entrée.

« Je sais ce n’est pas très élégant mais je ne pense pas que tu es envie de manger des cheveux. Comment tu t’appelles en fait ? »

Des hurlements encore plus puissants retentir. C’était la première fois que Maxwell ressentait comme une vraie peur et pas de simples jeux d’enfants. Il n’écouta pas l’enfant répondre et se lança vers la porte de la cantine. À travers la vitre, élèves et professeurs couraient dans tous les sens en poussant des cris d’effroi.
Maxwell se retourna pour régurgiter le jus d’orange qu’il avait bu une heure plus tôt. La scène qu’il venait de voir était tellement irréel. Deux petites filles blondes qui avaient l’habitude de venir redemander des frites les vendredis, étaient accroupies au-dessus du corps de l’infirmière. L’une d’elles mastiquait la joue de la jeune femme. Pendant près de trente minutes le cuisinier observa sans avoir le courage d’ouvrir la porte ni de détacher les yeux. Le professeur de mathématiques passa dans le couloir de droite. Sur son épaule un petit garçon avec la main recouverte de sang. Un morceau de chair entre le pouce et l’index lui manquait.
Alors que les mouvements de foule semblaient s’éloigner vers l’extérieur, Maxwell eut un choc soudain. Le fils du prof de math était avec lui. Il l’avait laissé dans les cuisines. Comment avait-il pu l’oublier. L’enfant se tenait cachait sous la table centrale, une couverte de casserole devant son visage.
Maxwell l’attrapa et l’emporta dans l’arrière-cuisine. Ils s’enfermèrent là. Tout le temps ou son portable avait de la batterie, il essaya de contacter les autorités. Il fit plusieurs sorties pour voir à travers la vitre de la porte de la cantine comment évoluer la situation. L’enfant n’avait pas parlé durant les deux jours d’enfermement. Ses genoux étaient collés à son torse et il passé son temps entre le sommeil et l’éveil. Le cantinier lui parlait quand même, il ne savait pas si ça aidait le petit mais il ne supportait plus le silence.
Au bout de trois jours et alors que le couloir semblait dégagé, il attrapa l’enfant et après s’être donné deux fortes tapes sur la tête pour se donner du courage, il ouvrit la porte et sortit découvrir le monde extérieur.

on the highway to hell

Un mois et demi avait passé depuis l’évènement de l’école. Maxwell était toujours avec l’enfant. Bizarrement même si l’écolier ne parlait presque pas il était une compagnie inestimable pour lui. Un ancien appartement près du port leur servait de refuge. Les mouvements de rôdeurs étaient très importants et il était presque impossible de sortir. Malheureusement la superette juste en bas était vide depuis trois jours. Dire que la cantine de l’école était remplie de conserve quand ils sont partient. Même s'il trouvait un moyen d’y aller, il ne pourrait pas réaffronter le visage déformé du professeur de Mathématiques qu’il avait enfermés dans la sale 14-B.
Les quelques lignes de pêche déposées à l' aller pendant sa dernière sortie étaient probablement dépourvues de prises et le couple de personnes réfugié dans la maison du bout de la rue les aidant normalement à distraire les rôdeurs, ne se montrait plus. Le seul repas leur restant était un tube de dentifrice. Ils devaient trouver un moyen d’obtenir de la nourriture rapidement. Même s’il se forçait à ne résoudre qu’un problème à la fois, le réservoir d’eau du toit d’à côté devait être ouvert aussi mais l’imposant cadenas l’en empêchait. Il devait s’activer et rapidement car le petit gars l’attendant dans l’appartement comptait sur lui.
----------
Les mois avaient passé plus ou moins rapidement pour Maxwell son coeur était toujours tiraillé depuis qu'il avait abandoné le jeunes enfant. Certe le couple avec qui l'avait receuillit était des gens biens, tout du moins pour le temps qu'il avait pu les cotoyer, mais etait-ce la bonne decision? quand il avait decidé de suivre ce pecheur pour chercher une nouvelle colonie dont tous le monde parlait, c'était un mauvais choix. Quand il avait suivie cette adolescent qui avait un ami blessé et qu'il s'était fait depouillé, c'est aussi un mauvais choix. Maintenant qu'il était tout seul, il ne pouvait s'empecher de se questionner sur chacun des choix qu'il du faire.

time to meet the devil

• pseudo › Kannako
• âge › 26

• comment as-tu découvert le forum ? › Google
• et tu le trouves comment ? › J'ai pas acces à tous donc difficile de juger
• présence › ??  

• code du règlement › Okay - Obi
• crédit › Z nation


passeport
:
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6195
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Mar 16 Aoû 2016 - 23:53

Bonsoir Maxwell,

Avant d'aller plus loin - et en disant ça je parle d'étudier ta fiche - il y a déjà des choses qui ne vont pas.

L'avatar que tu as choisi est déjà pris, il faudra en trouver un autre ! Ensuite, tu as mis le code du règlement mais, si tu l'avais correctement lu, tu saurais que nous acceptons que 5 ans d'écart d'âge avec la célébrité choisie. Or Viggo à 57 ans ^^.

Il faudra donc chercher un nouveau visage en vérifiant dans le bottin et penser à relire le règlement Wink



- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Mer 17 Aoû 2016 - 1:47

Je viens de voir en effet qu'il a 50 ans quand il joue le film.
Sorry

J'ai changé l'avatar du coup
Je dois avouer que j'avais pas compris ce botin avec des doubles noms (faut dire que j'y connais rien au people ) mais en fait c'est logique ^^.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1312
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Mer 17 Aoû 2016 - 6:48

Euh... bah bienvenue à toi Smile


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1914
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Mer 17 Aoû 2016 - 9:03

bienvenue par ici, bonne rédaction pour ce qui te reste à écrire Smile


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Mer 17 Aoû 2016 - 9:40

Bienvenue ici et bon courage pour la suite



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1392
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Mer 17 Aoû 2016 - 10:31



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue Maxwell Smile

Si tu as des questions n'hésite pas ^^


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Maxwell Jay   Aujourd'hui à 5:17

Revenir en haut Aller en bas
 

Maxwell Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» The people are the change. John Maxwell on Obama, Bush and others.
» Présentation de Adastres J. Maxwell
» Arion Maxwell [ Terminée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-