Partagez | .
 

 Race For The Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Mer 31 Aoû 2016 - 19:21






Race for the sun

Sa maison… Lorsqu'il avait dit ces mots, Jill avait regardé ailleurs. Pour le moment, elle ne se sentait pas ici chez elle. Mais est ce qu'elle s'était déjà sentit bien à quelque part, vraiment à sa place ? C'était un peu un défaut chez elle, cette envie ou plutôt ce besoin de bouger. D'aller voir ailleurs si c'était mieux. C'était pour cela qu'elle s'était retrouvée ici, à Seattle, bien loin de son Texas natal. Bien loin de sa famille, de ses amis, des gens a qui elle tenait. Elle était une sorte d'électron libre, qui avait bien du mal à trouver sa place dans ce monde. La photographe s'était retrouvée en quelque sorte piégée ici, complètement déracinée, complètement paumée parce qu'elle avait voulu voir ailleurs, partir à l'aventure…

Dwight avait raison, Jill le savait. Elle avait seulement besoin de temps pour s'habituer à ce nouveau mode de vie, bien éloigné des aller et venus, des courses à travers bois, des nuits à la belle étoile perchées dans un arbre… Quatre murs et un toit. Elle savait qu'elle n'était pas en cage. Pas de contrat signé, pas de parole donnée. Il lui avait juste proposé de venir vivre ici, et elle avait dit oui. Alors, comme elle venait de le lui dire, le souci venait d'elle et non des autres. Pas la peine d'en parler plus que ça. L'animal sauvage qu'elle était, avait besoin de s'habituer à sa nouveau demeure. Peu à peu, elle tisserait des liens avec les autres personnes qui habitaient ici, ils apprendraient à se connaître et plus les jours passeraient plus elle tiendrait à eux. Jill était quelqu'un de sociable lorsqu'elle prenait le temps de baisser sa garde. Alors un peu de patience… C'était tout ce qui lui fallait.

Jill fronça les sourcils durant un court instant. Non, elle n'était pas en train de remettre en cause tout ce que Dwight avait fait. Elle comprenait qu'il voulait préservé le petit équilibre de sa communauté. Et elle ne voulait pas qu'il pense être un mauvais chef par sa faute. « -sauf que là y'a pas de combat Dwight, j'ai juste besoin de m'habituer à vivre à nouveau avec des gens. » Elle leva le menton vers le grand blond, et ajouta : « -te prends pas la tête s'te plait. » Elle voyait bien qu'elle aurait mieux fait de garder ses airs enjoués et de garder tout ça pour elle. Apprendre à fermer sa gueule, il fallait qu'elle y songe assez sérieusement !

Désirant changer de sujet, elle lui demanda de faire l'inspecteur des travaux finis, afin qu'ils puissent avancer dans leur entreprise. La tête légèrement penchée sur le côté, elle lui rendit son petit sourire lorsqu'il passa à côté d'elle. « -t'aurais pas fait mieux. » lâcha-t-elle alors que son sourire devenait quelque peu moqueur. Elle voulait à nouveau que tout revient au beau fixe entre eux. Après tout c'était ce qui était cool entre eux, que tout se passe bien. Elle avait du mal à se confier lorsqu'il s'agissait de ses propres ressentis, il fallait qu'il apprenne à faire avec. Jill décida de mettre tout ça dans un coin de sa tête, et déposa le tour vise qu'elle avait dans la poche arrière de son short, avant de venir se positionner à côté de Dwight.

Un petit coup d'épaule contre la sienne, avec un regard en coin et un sourire. Un genre de on fait la paix et on en parle plus silencieux. « -aller go ! » lança-t-elle avant de poser un baiser furtif sur la joue de Dwight. C'était mignon tout de même qu'il s’inquiète pour elle. Jill se déplaça pour se positionner correctement, et se pencha en avant pour poser ses deux main sur le bois. « -vivement la rivière parce que tu laisses un mauvais goût ! » souffla-t-elle en jetant un regard à Dwight qui devait avoir la vu sur son décolleté. « -et tu pues ! » conclue la jeune femme en hissant de toute ses forces la construction qu'elle avait assemblé. Un sourire taquin pour le grand blond, avant qu'ils ne déplacent la structure.

« -un peu plus sur la gauche. »
Guida Juliane pour aider. Quelques minutes plus tard tout était en place. « -top là chef ! » lança-t-elle en levant sa main afin qu'il tape dedans avec la sienne. D'un geste du bras, elle essuya la transpiration qui perlait sur son front et ajouta : « -bon ba voilà, une bonne chose de faite. » Un regard pour la pelle plantée là, et elle demanda : « -tu veux qu'on remette la terre par dessus ? Comme ça c'est fini. » C'était à nouveau une suggestion, c'était lui le chef des travaux. C'était lui qui décidait. S'il fallait le faire, et bien elle n'était plus à une effort de plus… Même si elle avait carrément chaud et que franchement l'eau fraîche l'appelait ! Il n'aurait pas du parler de ça avant qu'ils aient fini…



Je n'ai pas un esprit mal tourné, j'ai juste une imagination sexy...
(c) black.pineapple


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Ven 2 Sep 2016 - 21:07

Elle avait raison, ce n’était sans doute pas un combat aujourd’hui, mais clairement c’est ce qu’était la survie. Aujourd’hui c’était une journée ensoleillé sans trop de problèmes, mais demain pouvait devenir une longue soirée d’hiver qui les rapprocherait sans doute d’une mort certaine s’ils n’avaient pas prévu suffisamment de ressource pendant que les beaux jours le leur permettaient. Il n’ouvrit pas la bouche, il savait que les deux sujets n’étaient pas assez proches pour faire polémique. Il avait compris où elle voulait en venir en disant ça, il n’était peut-être pas si con que ça du moins quand il en avait envie. Elle lui avait demandé de ne pas se prendre la tête alors c’est ce qu’il pouvait essayer de faire.

- C’est parce que ça ne me va pas de me prendre la tête ? Je laisse ça à Dean et Cody alors, ils ont déjà l’habitude en plus.

Il fit de son mieux pour faire un petit sourire en coin. Détendre un peu l’atmosphère n’était pas du luxe. Le petit commentaire qu’il avait fait avait pour but de lui redonner un peu confiance et lui faire comprendre qu’elle avait une utilité. Il était rassuré de voir la brune reprendre du poil de la bête lui répondant du tac au tac. Il se sentait un peu rassuré. Il avait eu peur de la voir partir dans la demi-heure. Son travail était parfait. Il n’avait rien à redire. Il faudrait maintenant déplacer le pilier, replacer la terre, placer d’autre planche autour et enfin fixer l’éolienne. Ce dernier point serait sans doute le plus périlleux, mais tout ça serait fini ce soir. Peut-être même qu’il pourrait regarder un film en dvd avec un peu de chance. Tout le monde serait heureux. C’était ça son vrai but dans la faction, rendre le sourire à chacun des membres. Il n’aimait pas voir les gens tristes autour de lui et en tant que chef, il faisait son maximum pour voir les gens radieux.

Il fit mine de reculer lors que Juliane vient lui mettre un petit coup d’épaule. Elle était tout aussi poisseuse que lui. Vu le cagnard sous lequel il était depuis le début de l’activité, il n’y avait rien d’étonnant là-dessus. Il ne fallut pas beaucoup d’effort pour déplacer de quelques mètres l’infrastructure. Il était fier de leurs boulots.

- Si tu n’es pas contente tu n’avais  qu’à ne pas me faire un bisou, surtout que ça se voit que je suis transpirant. Après je pue, je pue… Mais est-ce que tu t’es senti avant de dire ça ?

La transpiration sent mauvais et il était persuadé qu’elle était aussi en train de transpirer, il n’avait pas été la renifler en même temps cela semblait surtout être une mauvaise idée plutôt qu’autre chose. Il lui fait un clin d’œil pour lui faire comprendre qu’il rigolait et qu’il n’en avait rien à foutre et pour se faire pardonner, il lui déposa un bisou sur l’omoplate lorsqu’il était passé dans son dos pour récupérer sa pelle. Le geste n’était sans doute pas totalement anodin, mais il savait qu’il serait bien interprété par Juliane.

- Je te confirme que tu as déjà eu meilleur gout que ça. Mais moi, je n’en fais pas un fromage et je te pardonne avec la chaleur et tout je le comprends parfaitement.

Il tapait dans la main que Juliane levait devant elle. Ils formaient une bonne équipe tous les deux. Il avait trouvé un son complémentaire en la personne de Juliane. Peut-être qu’elle n’avait pas aimé l’ordre qu’il lui avait donné, mais en dehors de ça, ils pouvaient tout de même faire une bonne équipe.

- Oui, je vais faire ça en deux ou trois mouvements. Ensuite, il faut tasser la terre et accrocher l’éolienne.

Pendant un instant Dwight était prêt à lui proposer de le faire, mais il serait bien plus raisonnable que ce soit lui en réalité.  Il regardait un instant autour de lui. Il avait trouvé une autre occupation à faire à Juliane en attendant qu’il s’occupe de ça.

- Si tu veux te rendre utile en attendant, tu peux fixer le tuyau à un des poteaux avec le gros scotch là-bas. Ne le sert par trop surtout, il va nous servir de gaine pour protéger les câbles des intempéries en tout genre.

Il commença aussitôt à reboucher le trou qu’il avait fait quelques instants plus tôt. Il était content de voir ce grand pylône prendre place dans le jardin. Une nouvelle vie commencée pour la maison, celle où il aurait un chauffe-eau qui marche ainsi qu’un four et les lumières lorsque les nuits se feront trop longues.

- Tu sais, par moment, j’aimerais bien en savoir plus sur toi. Je sais déjà comment te faire jouir, ce qui me suffit amplement, mais j’aimerais bien connaitre un détail ou deux de ton avant. Les croustillants, pour que je puisse te chambrer après.

Savoir qu’elle avait eu un copain ou le métier qu’elle avait eu ne l’intéressait pas plus que ça. Mais si elle lui racontait qu’il s’était tapé une fille ou qu’elle avait volé des bonbons à la boulangerie du coin, il trouverait cela génial.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Sam 3 Sep 2016 - 18:33






Race for the sun

Jill fit une petite grimace du genre nianiania lorsqu'il lui démontra qu'elle s'était fait avoir elle même. Oui, ça se voyait qu'il transpirait, mais elle n'avait pas forcement réfléchit à son geste, c'était juste pour le faire sourire à nouveau. Elle avait plombé l'ambiance toute seule comme une grande, alors maintenant, c'était à elle de faire en sorte que tout redevienne comme avant. Parce qu'elle ne voulait pas que ça change. La jeune femme aimait la relation qu'elle avait avec Dwight. Cette alchimie unique, ce petit équilibre entre le bien être, la connerie, entre l'amitié et le sexfriends. Pas de sentiments plus fort que ça, pas de prise de tête justement. Alors stop, si elle pouvait effacer le petit accrochage, elle l'aurait fait hésiter. Mais maintenant c'était fait, et il fallait tourner la page.

« -moi je pue ?! » lança la jeune femme comme s'il venait de dire la plus grosse connerie du monde, haussant les sourcils comme si c'était tout simplement impossible. Bien sur, c'était sans aucun doute totalement vrai. « -très bien monsieur, plus de bisou pour toi alors ! » ajouta la jeune femme avant qu'elle ne le suive du regard parce qu'il venait de déposer ses propres lèvres sur sa peau. Elle sourit pour elle même, ravie qu'il ne boude pas plus longtemps.

« -tout un fromage ? Ça se dit encore ça ? » répliqua Jill en riant, se foutant à nouveau de lui. « -oh tu me pardonnes, c'est trop chou. » ajouta-elle. Lorsque la main de Dwight tapa la sienne, elle retint trois petites secondes ses doigts avec les siens, lui souriant en coin. Elle écouta avec attention la suite des opérations, hochant la tête. « -ah d'accord, je pensais juste rester là, te regarder travailler et transpirer comme un vrai mâle… Mais très bien, j'm'occupe de scotcher ça. » Elle lui tourna le dos après un sourire pour se saisir du dit scotch et se mettre à nouveau au travail.

La photographe se concentra trois secondes pour commencer à faire ça comme il fallait, suivant les instructions que Dwight lui avait donné, évitant donc de trop serrer. « -quand je pense qu'on va pouvoir avoir droit à de l'eau chaude ! T'es à la limite du p'tit génie quand même toi ! » C'était un compliment sans trop en faire, histoire d'éviter que l'ego du norvégien ne devienne trop démesuré. Le scotch fit du bruit alors qu'elle le déroulait pour maintenir le tout comme il le fallait. Jill jeta un coup d'oeil à Dwight lorsqu'il commença à parler à nouveau. La connaître ? Ça ne lui suffisait pas ? Que voulait-il qu'elle raconte de plus ? Surtout qu'elle n'aimait pas ça, parler d'elle, raconter sa vie… La brune se mit à rire lorsqu'il parla de ce qu'il connaissait déjà, et répliqua : « -attends c'est déjà des supers bons points que t'as là ! » plaisanta Juliane tout en continuant à travailler.

Ah c'était ce genre d'infos là qu'il voulait ! D'un certain côté cela la rassurait. C'était pas une demande pour qu'elle se dévoile plus, qu'elle lui confie son enfance et tout ça. Non, il restait fidèle à lui même, cherchant juste à connaître les infos croustillante qu'il pouvait se mettre sous la dent. « -et pourquoi j'te donnerais ce genre d'infos d'abord ? » demanda la jeune femme en regardant Dwight l'espace de quelques secondes. En réalité elle réfléchissait à ce qui pouvait être dit.

Quelques secondes plus tard, elle avait terminé sa tâche. Elle passa le rouleau de scotch autour de son poignet comme un bracelet, et se rapprocha de Dwight pour venir l'aider à tasser la terre autour des poteaux. « -hum… alors que te dire... » Levant les yeux vers le ciel comme si elle méditait sur sa réponse, elle finit par dire : « -j'ai déjà posé nue pour un artiste peintre… » Un mouvement de tête sur le côté gauche, alors que ses pieds s'enfonçaient dans la terre trop meuble. « -j'étais dans les meilleures au beer-pong... » Un petit sourire supérieur, avant qu'elle n'ajoute : « -j'me suis tapée un flic pour éviter de me faire retirer mon permis parce que j'avais trop bu... » Oui, cela ne faisait quoi deux ans qu'elle conduisait, et elle était rentrée bien trop alcoolisée… Le mec en uniforme qui lui avait fait signe de se garer sur le côté avait l'avantage d'être plutôt pas mal. Il était bien plus âgé, mais sans savoir si ça allait marcher, elle avait joué la carte comme dans les films. Jill ne regrettait pas ce qu'elle avait fait, parce que ça avait été top comme partie de jambes en l'air. Sans s'attarder, comme si ça n'était rien, elle ajouta en sautant sur la terre pour bien la tasser : « -hé j'me suis déjà retrouver au lit avec deux mecs. » Levant les yeux vers Diwght elle répliqua alors : « -à ton tour. » S'il répondait comme ça, sans poser plus de question elle trouverait ça étrange de sa part...



Je n'ai pas un esprit mal tourné, j'ai juste une imagination sexy...
(c) black.pineapple


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Dim 4 Sep 2016 - 12:46

Apprendre les expressions américaines avait été un peu compliqué, mais il avait fait de son mieux pour comprendre leurs significations. Il souriait de se faire reprendre par Juliane. Il était là depuis longtemps, mais il avait encore du mal à se tenir à la page, ça lui demandait un peu plus d’effort qu’aux autres. Il était bien content que la légèreté soit de retour entre eux. Il aurait eu bien du mal à détendre l’atmosphère. Le jeu avait repris et il était le premier à en être dextrement content. C’est avec un magnifique regard digne d’un petit chiot triste qu’il regardait Juliane lorsqu’elle lui affirmait qu’il n’aurait plus le droit à ses bisous. Il avait toujours aimé se donner en spectacle et cette envie était bien plus grande avec la brune qui faisait bien souvent de même.

- Ce n’est pas le travail le plus compliqué ni le plus crevant, tu ne vas quand même pas te plaindre tout le temps et puis depuis quand te faire faire autre chose t’empêche de me mater. Je sens tout le temps ton regard vicieux se poser sur mes muscles saillants.

La modestie de Dwight est appelée à l’accueil, il semblerait qu’elle s’est malencontreusement perdue en chemin et il en aurait bien besoin en cet instant précis. Ses muscles n’étaient plus ce qu’ils étaient avant l’épidémie, il avait perdu un peu de volume principalement au manque de nourriture et d’exercice pour les gonfler, mais il n’avait le temps ni le loisir de faire ce genre de chose. Il préférait se servir de son énergie à des choses bien plus utiles. Surtout que son corps était loin d’avoir perdu de sa superbe. Comme pour ne pas l’aider Juliane lui fit un compliment concernant ses talents et le fait d’avoir de l’eau chaude à partir d’aujourd’hui. Il avait de sérieux doutes quant à son utilité vu la température extérieure, mais il était sûr que dans quelque temps, ils seraient bien contents de la trouver.

- Bon maintenant, à genou devant ton roi et offre lui une petite gâterie.

Il avait alors un petit regard goguenard. Il était persuadé que la séance de baignade prévue après finirait ainsi et il avait bien l’intention de la chambrer un peu. Son compliment le touchait sérieusement, il n’avait rien d’un génie, il avait travaillé dur pour en arriver là. Heureusement pour lui la discussion ne s’éternisa pas sur le sujet et la partie plus intéressante venait d’entrer sur le tapis. Elle ne semblait pas vraiment pour lui raconter sa vie aussi facilement, mais elle avait tout de même décidé de lui confier des anecdotes des plus intéressantes. Dwight écoutait et gravait chacune de ses paroles dans un coin de son cerveau.

- Bizarrement, le beer-pong, ça ne m’étonne pas vraiment de toi. Mais ce n’est pas drôle d’être trop fort à ce jeu parce que du coup on ne boit jamais.

Oui ça sentait le vécu, lui-même s’était entrainé à ce sport durant les nombreuses soirées qu’il avait faites. Il lui est même arrivé de se laisser prendre quelques points volontairement. Le passé de Juliane était des plus troubles et c’était absolument adorable. Cependant la dernière information était des plus étonnantes. Il n’en revenait pas, il savait que c’était le délire de beaucoup de filles. Après quelques réflexions, il réalisait que si quelqu’un avait pu réaliser ce genre de chose ça ne pouvait être qu’elle.

- Alors d’abord, je tiens à dire que tu peux me supplier autant que tu veux, je ne m’enverrais pas en l’air avec toi un Nathaniel. Je l’aime bien, mais je n’ai pas envie de le voir à poil. Maintenant que ça s’est dit, explique-moi comment c’est arrivé. Mais je te le dis je ne veux pas de détail sur l’acte en lui-même.

Imaginait Juliane se faire gang bang par deux mecs n’étaient pas vraiment le genre de chose qui le faisait baver. Il préférait mille fois se remémorer leur petit rodéo. Il voulait simplement comprendre comment elle avait fini par trouver ses deux mecs et s’il se connaissait ou pas du tout. Cependant, elle lui avait demandé de raconter des détails de sa vie alors il ferait la même chose. Il affichait un petit sourire en repensant à toutes les conneries qu’il avait faites.

- J’ai un black-out sur ma propre existence qui a duré plus d’une semaine. Je buvais de 17h à 5h du matin, dormais une heure et allez en cours. Pendant les cours j’avais ma bouteille de whisky coca et j’ai recommencé l’histoire pendant toute une semaine. Depuis, y a mon nom de marqué dans la liste des légendes du lycée.

C’était sans doute un peu chaste comparé à ce qu’elle lui avait dit, mais il ne faisait que commencer.

- Avec une de mes sexes friends, on faisait des concours de pécho. On allait en soirée ensemble et on essayer d’être le premier à trouver une fille qui passerait la nuit avec nous deux et j’ai perdu.

Il devait le reconnaitre elle était très forte à ce jeu-là. Il n’avait jamais vraiment fait le poids.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Dim 4 Sep 2016 - 15:23






Race for the sun

« -moi j'me plains tout le temps ? Non mais là garçon on va vite se calmer ! J'te défis d'en trouvé une qui se plains moins que moi et on en reparle après d'accord ? » Juliane avait répliqué ça d'un ton presque de provocation. Parce que sérieusement, elle n'était pas le genre de nana qui passait son temps à se plaindre. Pas celle qui allait verser une petite larme ou piquer une crise parce qu'elle venait de se casser une ongle où parce que ses cheveux frisaient à cause de la pluie. Tout était toujours dit dans une échange amusé bien entendu. Elle fit mine de réfléchir et ajouta : « - oh zut moi qui pensait être discrète... » Elle se mit à rire en levant les yeux vers le ciel, avant de prendre le scotch. Il n'avait pas tout à fait tord. Lorsqu'elle le regardait, elle avait souvent envie de sentir son corps contre le sien. Tout simplement parce qu'elle aimait la sensation qu'il lui provoquait lorsqu'il la touchait. Mais bon, elle ne passait pas non plus tout son temps à le regarder. Fallait pas exagérer !  D'ailleurs, elle ne savait même pas si les les autres étaient au courant qu'ils s'envoyaient en l'air… Est ce que ça changeait d'ailleurs quelque chose ?

« -là ? Ici ? Au beau milieu de terrain à la vie de tous ? J't'excite tant que ça ? » ironisa Jill avant d'ajouter : « -alors on va clarifier les choses, d'une je suis la propre souveraine de ma vie, donc pas de place pour un roi… Et de deux, demandé comme ça, tu peux te la mettre sous le coude un bon moment. » Elle avait prononcé ces derniers mots en riant, mais elle était plutôt sérieuse dans ses propos. Jamais elle ne se soumettrait au désir d'un homme de cette façon. Jill savait qu'il avait dit cela en plaisantant, mais bon comme ça les choses étaient claires.

« -hum c'est pas faux ça ! Mais ça m'empêchait pas de boire après le match. J'vois que tu t'y connais bien aussi dans le domaine, et ça ne m'étonne pas non plus. » Un sourire amusé, avant qu'elle ne poursuive sa tâche en lui racontant d'autres choses. L'histoire de se retrouver au lit avec deux mecs semblait quelque peu traumatiser Dwight, et ça avait été le but recherché. Elle se mit à rire en s'approchant de lui. « -oh non t'en fais pas, j'te demanderais pas ça. Et puis j'connais pas assez Nath. » ça ne lui était même pas venu en tête d'ailleurs. « -j't'ai dis que j'm'étais retrouvée au lit avec deux mecs, pas que j'avais passé la nuit avec ! Esprit tordu et pervers ! » Jill bougea un peu pour piétiné un autre endroit, et ajouta : « -j'ai pas trop de souvenirs de cette soirée en fait. J'me suis réveillée avec une gueule de bois de dingue, avec un mec à poil collé dans mon dos, ma joue contre le torse d'un autre qui lui était en caleçon. Après en avoir parlé avec eux, c'était des potes de promos, on en a conclue qu'on avait sûrement rien fait à part des câlins et dormir... » Elle regarda Dwight un sourire amusé sur les lèvres. « -pouff ! Comment casser en quelques mots toutes les petites images salaces qui tournaient déjà dans ta tête. Sérieux, j'aime le sexe, mais un truc à plusieurs… » Une légère grimace et elle reprit : « -ça me tente pas. »

Il était peut-être déçu ou rassuré, aller savoir. Elle n'avait fait que jouer sur les mots, et le faire marcher. Puis Jill avait fait éclater la bulle du délire qu'il était en train de s'imaginer. Il ne semblait pas avoir ce genre de fantasme de son côté, et c'était plutôt un bon point. C'était top lorsqu'ils étaient tous les deux, alors pourquoi ajouter un élément au milieu de tout ça ?

Lorsque Dwight lui parla de ce black out, Jill fronça un sourcil tout en se frottant les mains l'une contre l'autre pour en chasser la terre qui était venir s'y glisser à cause de la poussière sèches qui se soulevaient sous leurs pas. « -sérieux ? Et ça t'as apporté quoi de faire ça ? » Ouais, elle avait un peu de mal à comprendre le but de la manœuvre. Pourquoi avoir envie de se péter la tête pendant une semaine, et ne plus avoir le moindre souvenirs ? « -putain ton foie il est badass ! Le pauvre ! » Elle savait très bien que l'alcool était un petit ou un gros souci dans la vie du norvégien. Depuis qu'elle était ici, elle avait pu constaté qu'il continuait à se contenir sur cela. Et c'était bien.

Un nouveau rire sorti de la gorge de Juliane et elle le coupa : « -une de mes ! T'en avais combien en même temps ? » Ce mec était pire quelle niveau relation. Il avait donc un peu d'expérience dans le genre de relation qu'ils entretenaient tous les deux. Non pare qu'elle avait fait pas mal de truc côté sexe, mais elle ne s'était jamais traînée une sorte de bouche truc en guise de pote qu'elle appelait lorsqu'elle était en manque. Enfin eux, ça n'était pas tout à fait cette définition là. C'était étrange, mais c'était enivrant à la fois. Alors pour l'instant, ça lui allait parfaitement. « -ba alors tu ne savais pas trouver les bons arguments en ce temps là ? » demanda Juliane en se rapprochant de lui avec un petit sourire en coin.



Je n'ai pas un esprit mal tourné, j'ai juste une imagination sexy...
(c) black.pineapple


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Lun 5 Sep 2016 - 17:58

Il ne réagit pas plus que ça quand Juliane lui expliquait ce qui s’était vraiment passé. Il était un peu triste que tout ce qu’il avait pu imaginer sur elle s’effaçait aussi vite. Faire l’amour avec un seul partenaire et bien suffisant pour satisfaire ses besoins personnels alors, il n’allait pas la chambrer ou quoi. De toute façon, il se voyait mal la partager. Une troisième personne quand ils prenaient du bon temps serait sans doute de trop. De toute façon, il n’avait pas envie de partager son lit avec un homme et Levia était déjà occupé donc la question ne se posait pas plus que ça. Une fois de plus il était sur la même longueur d’onde. Il faut croire que le destin avait tout fait pour qu’ils se rencontrent.

- Je crois que d’une façon je suis rassuré, j’aurais eu du mal à rivaliser avec de mec alors que je suis tout seul. La compétition n’aurait pas été très égale.

J’affichais un petit sourire, avant de repenser à cette histoire d’alcool. J’étais dans une mauvaise passe de ma vie. J’avais fait ça pour m’intégrer et faire le con. J’étais vraiment un idiot, j’en avais fait un tas de connerie par le passé. Cependant, aujourd’hui j’allais mieux.

- Pour emmerder mon père tout simplement, tu sais il aurait pu survivre avec Feather et moi si nous avions un minimum de respect pour lui, ce qui n’est pas le cas. J’ai une haine envers lui depuis aussi loin que je me souvienne et c’est encore pire depuis que j’ai 15 ans. Je viens d’en avoir 33 alors ça fait quand même un certain temps.

Son anniversaire s’était déroulé trois jours avant et il n’en avait simplement pas parlé. Il n’avait pas envie de le fêter sans sa sœur. C’était la seule à savoir quand il était né, peut être que Fawn l’avait lu dans l’album de photos qu’il lui avait prêté. En tout cas, il s’était bien gardé de le dire. Il n’avait pas envie d’être heureux dans ses conditions, d’ailleurs il avait été assez exécrable ce jour-là. Disant qu’il était occupé et qu’il y avait la fatigue. À sa deuxième remarque, il sourit un peu plus.

- Mais non, c’est juste que je suis Norvégien. C’est une compétence qui me vient de mes ancêtres vikings c’est tout.

Il regarda longuement Juliane alors qu’elle lui demandait combien de plans cul il avait eus. Un petit sourire se dessinait sur son visage, est ce qu’il devait vraiment répondre à la question ? Parce qu’en réalité il ne connaissait pas la réponse. Connaitre le nombre de filles avec qui il avait couché c’était un peu comme si on lui demandait de compter ses cheveux. Il savait qu’ils étaient nombreux et que le résultat dépasserait sans aucun doute la centaine. Enfin, ça dépendait s’il devait supprimer celle qu’il n’avait jamais revue. Il réfléchissait un instant avant de lui avec un son petit sourire de charmeur.

- Tu veux quel chiffre ? Celui des régulières uniquement ? Ou toutes mes conquêtes ? Parce que si c’est le deuxième qui t’intéresse j’aurais du mal à trouver la réponse. Les régulières, j’en ai eu sans doute une dizaine. Mais la fille dont je parle c’était sans doute celle dont j’étais le plus proche. Elle venait me voir quand elle avait envie de mettre un homme dans sa vie. Elle était bi, mais s’intéressait plus aux filles, elle connaissait alors quand elle avait envie d’un homme elle venait me voir.

Il était fier de dire ça comme ça. Il lui servait littéralement de sexe toy, mais il avait trouvé l’idée marrante la première fois alors il avait accepté et puis se faire dorloter par une fille c’était le pied. Elle était loin d’être moche ce qui rendait leurs échanges beaucoup plus simples. Il avait toujours ce même sourire en coin. Il se rappelait des bons moments qu’il avait passés avec elle et la conquête du jour. Il aurait pu continuer avec elle aujourd’hui si seulement l’apocalypse n’avait pas tout foutu en l’air. Il n’allait pas la pleurer, c’était juste une pote et puis il avait trouvé bien mieux maintenant. Il regardait Juliane avec un petit regard perçant alors qu’elle insinuait qu’il était un mauvais dragueur.

- J’étais trop occupé à la regarder draguer d’autre fille. Je trouvais que c’était particulièrement excitant. Oui, je fais partie de ces mecs qui fantasment devant deux filles qui se roulent une pelle. Je ne pourrais pas l’expliquer.

Autant jouer franc jeu, il faisait partie de ceux qui se branlait sur le tag lesbienne de youporn quand il n’avait trouvé personne avec qui s’envoyer en l’air et que le désire se faisait trop grand. Ce qui en règle général n’arrivait pas si souvent que ça. Il attendait une remarque de la part de Juliane alors qu’il s’éloignait pour récupérer l’échelle et la partie mobile de l’éolienne. Le moment de consécration était pour bientôt. Il installa l’échelle contre la structure et une fois qu’elle était assez bien positionnée à son gout il grimpa au sommet. Il commença à bidouiller un moment.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Lun 5 Sep 2016 - 20:17






Race for the sun

C'était marrant de voir que Dwight avait presque été choqué par cette histoire de trucs à trois. Comme elle lui dit, ça ne l’intéressait pas de faire de genre de chose. Oui, elle aimait le sexe, les ébats tendres ou plus sauvages. Le petit jeu de séduction qui allait avec, l'attirance palpable qui grandissait peu à peu. Mais elle aimait surtout la communion qui s’opérait entre elle et son partenaire lorsqu'ils passaient à l'action. Féministe dans l'âme, elle n'avait aucune envie d'être considéré comme une chose, un simple objet de luxure. Non, lorsqu'elle couchait avec un homme, c'était pour exister, se sentir vivante. Alors faire ça avec deux hommes, nope ça ne la branchait pas. Jill regarda Dwight lorsqu'il déclara être presque soulagé. Esprit de compétition purement masculin… Cela la fit sourire en coin, et son regard se fut quelque peu plus envieux…

Peut-être n'aurait-elle pas dû poser cette question concernant l'alcool… Parce que la réponse que lui donna Dwight ouvrit à Juliane une nouvelle fenêtre sur le passé du norvégien. Quelque chose qu'elle ignorait à son sujet. Elle avait connu sa sœur et la jeune femme lui manquait beaucoup, surtout depuis qu'elle avait posé son sac dans cette maison. Les deux femmes s'étaient tout de suite très bien entendu, chose assez inattendu pour Jill. Par contre, la photographe ignorait totalement que les Momsen avaient des différents avec leur père. Parfois elle oubliait que tout le monde n'avait pas une famille comme la sienne. Enfin… Non, ne pas penser à eux… Stop, refouler ses souvenirs, pas envie de devenir nostalgique… « -ne j'ne savais pas... » souffla Juliane en détournant le regard, regardant la terre qui se tassait peu à peu sous ses pieds. Elle aurait pu dire qu'elle trouvait ça moche et dommage, mais elle ne connaissait pas l'histoire de famille de Dwight, alors elle ne s'avança pas à dire quoi que se soit.

Jill évita également de prendre en compte que visiblement monsieur avait délibérément oublié de parler de son anniversaire. S'il l'avait fait, c'était qu'il avait de bonnes raisons. Tout le monde n'aimait pas fêter le jour de sa naissance avec un super gâteau et des tonnes de cadeaux ! Perso, elle détestait ça… Donc elle pouvait comprendre.

« -celui que tu préfères et que tu permets de te la peter le plus... » répondit Juliane avec un sourire en coin. « -prétentieux ! » la charia-t-elle. Plus il parlait, plus Jill grimaçait presque sans s'en rendre compte. Y'avait pas mal de truc dans ce qu'il racontait qui ne l'attirait pas du tout. En fait, rien que le concepts de cette relation lui paraissait étrange… « -c'est… j'sais même pas quoi dire en fait... » finit par dire Juliane. Ouais non, elle ne savait même pas comment il avait pu accepter ça. « -non mais genre, la nana elle avait envie, elle débarquait chez toi : va s'y prends moi… C'est pas un peu dégradant ?  Enfin c'est mon point de vu. Visiblement toi t'as adoré ça. » Hors de question de répéter le scénario avec elle, ça il fallait qu'il le capte. Parce que d'accord elle adorait s'envoyer en l'air avec lui, mais jamais elle ne deviendrait son… Pff elle ne savait même pas trouver un mot pour ça. Enfin bref, elle préféra le taquiner sur ses capacités à draguer à l'époque, et la réponse la fit rire.

« -t'es sérieux là ? T'es un mec comme les autres en fait, c'est ça tu viens de me dire... » elle plaisantait, et avait dit cela juste pour l'emmerder. Mais en même temps, elle ne s'était attendue à ce genre de révélation. « -donc j'suis désolée, mais j'embrasserais pas une autre nana pour te faire plaiz… Faudra en trouver une autre que moi pour ce genre de chose. » Une petite grimace avant qu'elle ne vienne tenir l'échelle, pas envie que le norvégien se casse la figure… Elle lui avait déjà sauvé la vie une fois, c'est bon pas la peine de remettre ça. Jill regarda vers la maison, la fermant durant quelques minutes, histoire de laisser le petit génie se concentrer sur son bidouillage.

« -tu savais que Feather avait comprit qu'on avait couché ensemble lorsque j'suis venue ici la première fois ? » Oui, d'accord c'était à nouveau parlé sa la sœur de Dwight, et c'était un sujet douloureux. Mais il fallait qu'il surpasse cette douleur, ça n'était pas bien de ne pas parler des gens morts à qui on avait tenu. Pour Jill parlé d'elle, c'était un peu la faire revivre, et la voix de Feather dans sa tête lui demandant avec un sourire malicieux si son frère était un bon coup, fit sourire Juliane pour elle même. « -t'en a parlé aux autres ? A Nath ? » la question était peut-être con, parce qu'elle ne voyait pas pourquoi il serait allé parlé de ça, mais bon… C'était toujours interessant de savoir. « -t'as besoin d'aide ? » demanda-t-elle changeant de sujet du tout au tout, levant les yeux vers le norvégien perché en haut de l'échelle.



Je n'ai pas un esprit mal tourné, j'ai juste une imagination sexy...
(c) black.pineapple


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Race For The Sun   Aujourd'hui à 5:19

Revenir en haut Aller en bas
 

Race For The Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Capacités et capacités de race
» autres gifs de chien de race
» Un aliment (type de cuisine) pour chaque race?
» 4 juin : Steamroller DEATH RACE au Gamer's Vault
» Race et histoire [Claude Lévi-Strauss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-