The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Jessie Annexe's -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Jessie Annexe's   Sam 13 Aoû 2016 - 23:05

Jessie Gardner
   
18 ans • Américaine • Lycéenne • Célibataire


sujets en cours

 

www Beyond the barriers• Feat. Maxine Preston
  www I didn't want it but I had to do • Feat. Norman T. Owens
  www That's how we change• Feat. Selene Sweetnam
  www How to understand an artiste ? • Feat. Ayden W. forestier

   

   
sujets terminés

 

www Why did it have to end• Feat. Ian F. Lennon
  www Borne to be wild • (Event's)
   [url=LIEN VERS LE SUJET]www[/url] titre du rp • (pseudo des participants)
   [url=LIEN VERS LE SUJET]www[/url] titre du rp • (pseudo des participants)
   

   
sujets abandonnés

   

[url=LIEN VERS LE SUJET]www[/url] titre du rp • (pseudo des participants)
   [url=LIEN VERS LE SUJET]www[/url] titre du rp • (pseudo des participants)
   [url=LIEN VERS LE SUJET]www[/url] titre du rp • (pseudo des participants)
   

   
sujets à venir

   
pseudo
    pseudo
    pseudo
   
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Jessie Annexe's   Dim 18 Sep 2016 - 18:26
Page de mon journal:

Page N°1 a écrit:
Les mois se suivent et se ressemble tous. Les journées au Garfield highSchool sont interminables et l'ennui une nouvelle fois me guette. Je déteste de plus en plus cet endroit qui nous sert de bunker. Il n'est plus que l'ombre de ce qu'il était autre fois. Je me souviens encore me ruer en salle de classe pour m'installer sur l'un des deux premiers rangs, aimer arpenter les couloirs du savoir et m'y rendre le sourire aux lèvres. Tout ceci n'est plus que chimère, les vestiges d'un passé. Mon amour pour ce lieux se mue en dégoût à mesure que le temps s'écoule, je ne m'y sens plus à ma place. Y ais-je véritablement une place ? J'en doute. Je suis toujours le même fantôme errant ici et là. Froide. Distante. Je ne parviens toujours pas à m'ouvrir, ni à faire confiance et refuse de plus en plus de m'attacher. Pourquoi devrais-je m'attacher ? Pour souffrir ? Pour pleurer ? La perte semble inévitable dans ce monde qui est à présent le nôtre. Pourtant la douleur reste et demeure, elle me tenaille le ventre au point de m'en serrer la gorge et me donner l'impression de suffoquer. C'est ce que je fais ici, je suffoque entre ces murs sous le joug d'une milice de fer. Militaires individualiste et égoïste se servant des civils pour asseoir leur supériorité. Mais là encore rien ne perdura. Tout à exploser tel une bombe en plein centre ville, sans oublier les dommages collatéraux. De pauvres gens décimés par l'armée dans l'espoir de garder le contrôle d'une base stratégique. Je vois encore la fusillade faire rage dans le gymnase, elle hante mes nuits. Elle et tous ces corps s'effondrant sous mes yeux. Celui du mari de Thalia me fixe dans un dernier souffle avant de s'éteindre. Il me manque. Will aussi.

Il y a quelques personnes encore autour de moi comme Thalia et sa fille, un peu de joie dans nôtre malheur. J'apprécie m'occuper de l'enfant car elle me fait oublier le quotidien mais je dois savoir la laisser aux bons soins de sa mère alors ces moments là sont rares et précieux. Quelques amis comme Lysbeth ou encore Ian... Quoique les choses sont compliqués avec Ian. Il y a quelques jours il s'est emporté, ces mots m'ont profondément blessé et je n'ai pas remit les pieds à l'infirmerie pour l'aider. Je n'avais pas la moindre envie de le croiser et encore moins de subir ces foudres pour dieu sait quelle raison. L'urgentiste semblait plus fatigué qu'à ces habitudes, plus ternes. Je n'avais même pas eu le temps de me soucier de lui qu'il m'était tombé dessus. J'avoue que l'aider dans l'infirmerie me permet d'être moins perturbée et que la situation commence à me peser. Presque neuf mois que j'utilise cette alternative contre l'ennui et la morosité. Le professeur qu'il a été m'a beaucoup aidé à faire face à la perte de Will, mais sans lui, sans ça je n'ai plus rien.

Page N°2 a écrit:
Douce illusion. Lorsque que l'on vous fait croire qu'il est utile de se reconstruire dans ce bourbier. J'en ricane. J'y ai pourtant cru, mais voilà le résultat est bien moche. Quoi que tu fasses dès que tu t'attaches, tu souffres. Thalia et Ian me l'on prouvé. Des jours et jours que l'un comme l'autre sont absents. Des excuses. Des non-dits. Au début je me suis dit qu'ils avaient chacun de leur côté trop de travail à fournir pour la communauté, qu'ils n'avaient pas le temps pour moi. En faite, la réponse est qu'ils préfèrent passer du temps ensemble à présent au point de m'oublier. Ian n'a même pas prit le temps de m'évaluer sur le travail qu'il me donne depuis déjà une semaine. J'ai l'impression qu'il fait ça pour se débarrasser de moi. Étrange. Après notre conversation pour mettre les choses à plat je pensais qu'il serait fier et flatté que j'ai tant d'estime pour lui, mais je me suis fourvoyée. Une fois de plus. Je ne l'ai pas vu venir se rapprochement. Ian me semblait si détruit. Si mal. Jamais je n'aurais cru le voir se rapprocher d'une autre femme aussi rapidement, certes je lui ai conseillé d'oublier Rosaleen car elle le faisait souffrir sans la moindre explication. Mais de là à se jeter dans les bras de Thalia si rapidement... Thalia en plus. Celle que je considère comme une grande sœur. Chacune veillant sur l'autre depuis le décès de son mari. Même elle me met à l'écart. Et je ne sais pas. Je ne suis pas censée savoir mais j'ai des doutes. Je les ai vu s'embrasser à l'abri des regards. Oui, je sais que ce n'est pas très malin de ma part de les avoir suivit, seulement je voulais en avoir le cœur net. Maintenant que c'est fait, je me suis réfugiée ici, sur ce banc pour ruminer. Seule. Encore et toujours plus seule. Pourquoi suis-je à ce point renfermée ? J'ai l'impression d'être trop mature pour mon âge et trop jeune pour comprendre. Nous ne sommes pas nombreux à Emerald dans ma tranche d'âge et je dois avouer que cela me pèse beaucoup. Sachant que je ne facilite la tâche à personne, je me montre distante. Solitaire. Renfermée. Selene ajouterait complètement coincée. Elle avait tendance à me faire plus ouverte, elle m’entraînait vers l'extravagance mais nous n'avons pas eu le temps d'approfondir avec ce joyeux bordel. Je ne sais même pas si elle a survécu et à force de toujours penser qu'à Will et mes parents, j'en avais oublié mon amie de fortune. Si Selene était ici avec nous, elle péterait les plombs. Elle m'aurait surtout secoué les puces. L'idée me fait sourire. Je l'entends me sermonner et me dire de prendre le taureau par les cornes. Je crois même qu'elle serait déjà prête à affronter les rôdeurs elle.
Revenir en haut Aller en bas  
- Jessie Annexe's -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Elizabeth - Jessie
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Jessie Sanders (Gryffondor)
» Annexe de l'Hôpital
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Admin RPG :: Annexes-
Sauter vers: