Partagez | .
 

 Friendship never ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur
Message
Levia T. Isaakovitch
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 1178
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Friendship never ends   Ven 7 Oct 2016 - 13:24

« Désolée. » Souffla-t-elle à la remarque de Dean de le prendre pour un idiot.

Ce n'était pas son but, elle avait juste des doutes. Et l'homme ne la rassura pas quand il lui dit qu'il avait conscience de ne pas avoir d'expérience, même s'il tenta de la convaincre qu'il en était capable et qu'il voulait se rendre utile. C'était paradoxal, parce qu'en tant que médecin, Dean était, et de loin, le plus utile à tout le groupe ; ses connaissances, son savoir faire, étaient autrement plus précieux pour le groupe qu'ils étaient, et Levia en avait plus que conscience pour sa part. Mais c'était comme si lui ne s'en rendait pas compte.

Lorsqu'elle était dehors, seule ou avec Noah, elle aurait tout donné pour connaître de quoi soulager un rhume, remettre un os en place, ou ce genre de choses. Quand Dwight les avait trouvé, en disant qu'ils avaient un médecin dans son groupe, Levia avait pris ça comme une bénédiction, une vraie, de celles qui font des heureux et qui changent des vies. Et puis, quand il lui souffla qu'elle pourrait venir avec lui, Levia poussa un long soupir.

Elle pouvait être responsable d'une équipe. Mais elle était encore jeune, et ne savait pas si elle arriverait à prendre Dean sous sa coupe et à lui apprendre tout ce qu'elle savait, et à lui sauver les miches aussi si ça tournait mal. Elle n'avait pas assez confiance en elle pour ça, mais elle était prête à essayer. La jeune fille adressa un sourire à son vis-à-vis, et lui répondit simplement « D'accord, on aura qu'à essayer. Mais notre première sortie, ça sera pour tes lunettes. Pour que tu sois vraiment paré pour toutes les autres. Et faudra pas les casser à la première occasion, hein ! »

Levia eut un petit rire.

___________________

Elle était rentrée il y a quelques jours, de son long périple dehors. Et si elle s'était doutée tout du long que l'accueil allait être plutôt froid, elle ne s'était pas attendue à affronter le pôle nord en revenant. Noah avait été distant, indifférent, ne daignant même pas lui adresser un regard ou une colère qu'elle aurait mérité, et qui aurait laissé sous-entendre qu'il lui en voulait, et que ça comptait. Là, sa punition pour ce départ expéditif était conséquente, et elle l'assumait plutôt mal.

Pourtant, elle était rentrée. Elle aurait pu ne pas le faire, se disait-elle. Comme si ça ne changeait rien, que ça ne faisait pas la différence qu'elle soit de retour. Elle avait pu rencontrer Juliane, revoir Dwight qu'elle enlaça, lui était content qu'elle soit là, même si durant l'étreinte, il avait pressé sur ses côtes fêlées par sa rencontre avec Jenna. Même si elle le savait, parce que ça avait été la même pour elle, trois semaines, c'était très long. Sauf que le temps d'aller, et de revenir, à pied, c'était au moins ce qu'il fallait pour échouer à sa tâche...
Celle de ramener Kerwan, de le convaincre de la suivre.

« Toi aussi, tu m'en veux ? » Demanda-t-elle doucement, adossée au chambranle de la porte, donnant sur la chambre de Dean.

Levia portait sur le visage un air de chiot maltraité. Un peu comme une enfant qui aurait fait une très grosse bêtise. Elle avait les bras croisés sur sa poitrine, plus pour se tenir que pour se fermer à la discussion. Elle savait plus ou moins ce qu'il allait lui dire de toute façon, elle ne pourrait rien y changer. Mais après la désillusion violente que lui avait infligé Noah, même si des illusions elle n'en avait pas beaucoup, elle était pas sûre de tenir le choc si Dean l'avait aussi rayé de sa vie.




Who, who are you really? And where, where are you going? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you... Who, who are you?
Revenir en haut Aller en bas
Dean Harrison
médic | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 30/09/2015
Messages : 138
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: Friendship never ends   Ven 7 Oct 2016 - 17:14

Dean n’aurait pas su exprimer le soulagement qu’il avait ressenti lorsque Levia avait franchi les grilles du domaine de Nothern Creek. Elle était restée à l’extérieur bien plus de temps que prévu initialement, et sans Noah à ses côtés - peu importait sa forme physique - dire qu’ils s’étaient tous fait un sang d’encre était un doux euphémisme. Ce dernier avait d’ailleurs avalé sa fureur pour n’offrir à sa compagne qu’une sombre froideur, teintée d’indifférence. Le médecin s’était également montré un peu distant. Il l’avait pourtant soignée de son mieux et avec délicatesse à son retour. Heureusement, ses blessures étaient pour la plupart superficielles. Elle avait visiblement eu de la chance.

- Ce sont les derniers, avait-il déclaré, la mine grave, en lui tendant des antidouleurs. La jeune femme avait affirmé qu’elle s’en passerait alors. Il lui avait aussi demandé comment elle s’était fait tout ça. Une conversation néanmoins assez neutre.

Ce qui dérangeait un peu le jumeau n’était pas l’absence à proprement dite de son amie. En dépit du mal de bide que son retard avait engendré. Il l’aurait probablement même couvert d’étreintes si sa sortie initiale en avait vraiment valu la peine ! Car il lui avait fait part de son désaccord quand elle avait mentionné son projet. Cela rentrait pour le médecin dans la catégorie « zèle inutile » qui ne menait généralement vers rien de bon, et dont Dwight était particulièrement friand également ! Des prises de risques superflues. Et preuve en était faite encore une fois !

Quelques jours plus tard, l’israélienne vint rompre tous malentendus. Dean faisait son lit, quand elle se présenta dans l’ouverture de la porte de sa chambre. Il leva les yeux vers elle, tout en glissant le drap fraichement lavé et séché sous le matelas.

- Non… dit-il simplement, avant de terminer son mouvement. Il se redressa alors pour lui faire face. Elle n’était à cette maigre distance qu’une silhouette floue dans un encadrement. On t’a cru morte, tu sais. Vraiment. Et il ne cacherait pas qu’il en avait pleuré. Sa voix démontrait une pointe de reproche. Tout ça pour quoi ?

Hélas cette question résumait à elle seule bien plus que l’expédition solitaire de la jeune femme. Elle résumait toute leur vie actuelle. Leur potentiel futur aussi. Dean faisait probablement part d’un peu de mauvaise foi, sur ce coup-là.

- Ne te trompe pas… je suis tellement soulagée de te savoir de nouveau là. Il abandonna son lit pour s’approcher d’elle. Ses traits se révélèrent à sa vue de plus en plus nettement. On l’est tous. Noah le premier, malgré tout ce qu’il peut essayer de te faire croire. Ce dernier n’affichait finalement qu’une réaction toute masculine. Comme si Levia l’avait privé d’une part de sa virilité en le faisant s’inquiéter. Comme si titiller son précieux amour propre était tout ce qui comptait. Je me serai quand même probablement bien passé de ces nuits blanches à attendre… Partir toute seule… Tu te rends compte…?




.: People keeps haunting us long after they’re gone :.
Revenir en haut Aller en bas
Levia T. Isaakovitch
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 1178
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Friendship never ends   Ven 7 Oct 2016 - 19:03

Le non simple de Dean la soulagea brièvement, si seulement il s'était arrêté à ça, elle n'en aurait été que plus content. Mais non. On l'avait cru morte, elle le savait, mais elle ne s'en rendait pas vraiment compte à ce moment là de l'impact que ça aurait sur son groupe. Baissant les yeux en se sentant piteuse, la brune sentit le poids de la culpabilité lui peser sur les épaules, sans pouvoir croiser le regard de Dean, même si elle savait qu'il ne la voyait pas du tout. Elle serra un peu plus ses bras contre son buste, pour essayer de se rassurer toute seule. Tout ça pour quoi, oui. Levia savait que la question de son ami n'attendait pas vraiment de réponse, mais la pression la poussa à lui en donner une, même si cette dernière était loin d'être satisfaisante : « Je suis vraiment désolée, je pensais bien faire... » Murmura-t-elle à l'homme en essayant de faire bonne figure.

Mais c'était peine perdue. Car si Dean tenta de rendre son discours moins moralisant (ils étaient adultes l'un comme l'autre, et on sentait dans la voix de Dean le poids du soulagement, comme du fait qu'il avait vraiment été inquiet.), ça n'en fut que pire pour la petite brune. La juive chercha par tous les moyens à faire passer la pilule, mais elle savait que ça prendrait du temps, pour la majorité des membres du groupe. Pour l'archéologue et le médecin, notamment. Parce qu'ils tenaient tous les deux à elle, quand bien même elle ne s'en rendait pas vraiment compte. Elle n'avait pas l'impression que sa vie avait le même poids dans la balance, pour tout dire...

Il n'y avait aucune excuse qui passait bien. Oui, elle était sortie et partie seule, durant des jours et des jours, là où elle avait demandé à son ami de ne surtout pas le faire. C'était stupide, et elle se l'était répétée cinquante milliards de fois sur la route. Mais la vie de ses compagnons d'infortunes comptaient trop à ses yeux pour vraiment vouloir les impliquer là-dedans. « Je voulais pas embêter Noah, et je pensais que c'était vraiment important, je pensais que je pourrais le ramener et il nous aurait aidé mais- » Mais non. Tout avait foiré, au dernier moment. Elle y était allée avec trop d'espoir, sans prendre en compte le fait que le monde changeait les hommes, et les rendaient fou, comme lui.

Kerwan n'avait pas voulu d'elle, ni de sa main tendue. Elle aurait du respecter une promesse, avec toutes celles qu'elle avait faites en partant de Northern Creek. Levia s'était promis de revenir, alors elle n'aurait pu partir sur les routes et y perdre ce qui lui restait de naïveté. En se confrontant à ce refus, ça avait au moins eu le mérite de lui mettre du plomb dans la tête. Elle quittait progressivement son imaginaire fait de coton confortable et d'espoirs vains. Il n'y avait plus de place pour l'optimisme, encore moins pour des sorties arbitraires qui ne servaient pas l'intérêt du groupe. Et pour les membres qui le composaient, elle ne devrait plus jamais le faire.

« Vous avez été inquiet, tout ça pour rien, et Noah ne veut même plus m'adresser la parole, et toi, tu- » Oui. Tout ça pour rien. Elle se coupa à nouveau en sentant les larmes lui monter aux yeux. Levia était comme une enfant pris en faute, et elle s'en voulait d'avoir déçues les deux personnes qui comptaient le plus pour elle. Sa lèvre inférieure trembla, elle renifla en essayant de se contenir. Mais ça lui faisait mal, de savoir que Kerwan était toujours dehors, d'avoir été rejeté en rentrant, de se rendre compte que plus rien n'irait. Et au fond, que les rêves qu'elle avait eu, plein la tête, ne s'exauceraient jamais. Le retour sur terre était dur. « J'ai tout foutu en l'air, pardon... »

Et comme l'enfant brisé qu'elle était, la petite brune se mit à pleurer pour de bon, sans parvenir à se retenir cette fois. Il n'y avait que des regrets à avoir, et rien de tout ça ferait un jour de beaux souvenirs.




Who, who are you really? And where, where are you going? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you... Who, who are you?
Revenir en haut Aller en bas
Dean Harrison
médic | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 30/09/2015
Messages : 138
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: Friendship never ends   Dim 9 Oct 2016 - 13:55

De toute évidence, Levia se rendait compte, parfaitement même, de l'erreur qu'elle avait faite en s’éclipsant seule du domaine. Aujourd'hui déjà, mais surtout alors qu'elle était encore sur les routes certainement. Dean ne connaissait pas ce sentiment, mais la solitude dans cet univers hostile, là, dehors, devait paraître insurmontable. L'homme s'était approché, jusqu'à être tout près de la jeune femme. Il voyait à présent avec exactitude ses traits tirés, les stigmates de sa longue absence aussi. Il vit son masque se fendre et elle craqua. Naturellement, il l'enveloppa de ses bras quand elle se laissa aller à pleurer. Il l'attira vers lui, et la serra sans presser ses côtes abîmées. La chaleur de l'étreinte, son odeur, il ferma les yeux.

- Ne dis pas de bêtises, dit-il tout en la berçant doucement contre lui. Sa voix était feutrée. Laisse toi aller. Tu es rentrée vivante. Plus de peur que de mal, c'est l'essentiel. Le reste se tassera, crois-moi. Donne quelques jours à Noah. Et ne t'inquiète pas pour moi...

Dean n'avait jamais été quelqu'un de rancunier. Aujourd'hui plus que jamais ! Il savait qu'une minute passée à se fâcher ou se faire la gueule, était une minute de perdue. Les gens qui comptaient avaient plus d'importance que tout le reste. Et ils étaient maintenant si peu nombreux.

Il maintint son étreinte un moment, laissant l'israélienne purger un peu les émotions qu'elle avait du contenir ces dernières semaines. Ce n'était pas une légende : pleurer faisait un bien fou ! Sa main caressa doucement son dos, dans un geste réconfortant et protecteur. Quand le timing lui parut bon, il ajouta :

- La prochaine fois, dis moi de t'accompagner ! Je veillerai sur toi, moi !

Il s'était reculé et planta ses yeux clairs dans ceux de son amie. Son ton était clairement amusé, et il espérait la voir sourire. En en devinant un sur ses lèvres, il l'imita en dévoilant ses dents et frotta de nouveau rapidement son dos.

- Allez, ça va aller. Oui tout va bien aller.

L'expression convaincue de son visage donnait envie d'y croire. Hélas, Dean ignorait que la quiétude qu'ils s'apprêtaient à retrouver ne serait que de courte durée. Et que c'était lui qui allait bientôt se perdre au cœur de la tourmente...

- FIN -




.: People keeps haunting us long after they’re gone :.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Friendship never ends   Aujourd'hui à 23:09

Revenir en haut Aller en bas
 

Friendship never ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» Friendship never fades [PM] (Sujet anniversaire ♥)
» now we can't be friends, fascination ends, here we go again. (le 07 juin à 14h25)
» FILONA ✖ Friendship never end
» What about friendship? [pv Cathy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-