Partagez | .
 

 Born to be Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
Auteur
Message
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 848
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Lun 22 Aoû 2016 - 15:44

La menace du gorille avait été compliquée à gérer, Ian aurait pendant un temps bien aimé lui servir de victime, il n’aurait plus eu besoin d’avancer dans ce monde hostile. Il avait arrêté de jouer au con avec la bestiole simplement par peur des représailles d’Alex. Il savait parfaitement que la brune ne rigolait pas quand elle lui avait dit qu’il aurait affaire à elle. Cependant, maintenant il était content d’être toujours en vie. L’attaque lui avait donné un peu de boulot et il ne restait plus renfermé sur lui-même. Il avait fait de son mieux pour aller de l’avant.

Les jours passaient et une nouvelle de mauvaise augure se rapprochait doucement d’eux. Ian n’avait pas prédit ce qui leur tombait sur le coin du nez, mais il n’était pas surpris pour autant. C’était même une suite logique des choses. Si les singes avaient pu s’enfuir, il se doutait qu’il en serait de même avec les autres animaux. L’information ne mit pas longtemps à tomber, des corps avaient été trouvés, manger par quelques choses qui n’avaient absolument rien d’humain. Pour une fois ce n’était pas à lui qu’on faisait appel, mais plutôt à Thalia. C’était elle la spécialiste des animaux et non lui. Il était presque content de ne pas être utile. Il n’avait pas envie de savoir dans quel état étaient les corps que l’animal avait laissés derrière lui.

L’urgentiste se rendait bien compte que la menace s’approchait de chez eux jour après jour. Ils allaient devoir se défendre et ce serait sans doute bien plus dangereux qu’avec les petits singes. Il avait fait partie de ce qui s’était occupé du petit jeune. Il fallait vérifier qu’il ne c’était pas faire mordu par un rôdeur et que ce n’était pas la fièvre qui le faisait délirer. Ian n’avait pas vraiment tout compris de ce que l’homme disait. Il avait vraiment dû voir des choses horribles qu’il n’avait même pas envie de s’imaginer.

- On doit la traquer avant qu’elle nous trouve. On ne peut pas être ses proies indéfiniment.

Il repensait alors à Holly et a Drew. Ils ne les connaissaient pas très bien, mais il savait parfaitement qu’ils avaient apporté leur pierre à l’édifice qu’était Emerald Freedom. Il était vraiment touché par leur disparition comme il l’avait été par ceux qui avaient été tués durant la révolte. Il espérait que le groupe ne resterait pas les bras croisés devant ce carnage. Il voulait même participer s’il y avait besoin.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 233
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Lun 22 Aoû 2016 - 21:52


Quand l'espèce de jeune hystérique répondant au doux prénom de Keith était enfin rentré dans le camp, Lex n'avait pas pu s'empêcher d'écouter les paroles de loin, adossé contre un mur en fixant le nouveau venu comme une proie. Déjà pas bavarde de base, avec les inconnus c'était encore pire. Elle aurait pu passer la journée à le fixer de la sorte pour essayer de lire dans ses pensées sans grand succès, alors qu'il lâchait le mot et confirmait les dires deThalia. Un fauve.
Ce qui expliquait donc les membres dévorés avec autant de violence, et la mort atroce de Drew et Holly. Si elle n'avait jamais discuté avec la jeune femme, elle se rappelait parfaitement de Drew. A l'inverse des autres militaires qui l'avaient receuilli, il avait essayé de faire preuve d'un minimum d'humanité avec elle. Sans compter qu'il avait participé à la mutinerie de Jaden. Pour une fois, elle n'était pas sortie et s'était assurée que Finn n'allait pas avoir le crâne qui éclaterait, ou que Ian n'irait pas se tailler les veines avec une enveloppe dans un moment de désespoir intense. Heureusement d'ailleurs. Elle n'était pas sûre de conserver son sang froid en voyant les corps de certains de ces personnes qui au final, étaient devenus une sorte de famille au fil des mois.
Son coeur se serra en y repensant. Marco, Drew, Holly. Et visiblement, ce n'était que le début d'une longue liste qui ne tarderaient pas à s'allonger si ils n'essayaient pas de prendre les choses en main.

Après le gorille, un putain de fauve. Manquait plus que ça... On peut dire que t'amène de super nouvelles toi. Soupira la jeune femme en s'adressant à Keith du coin de son mur, avant de lever les yeux au ciel, exaspérée par autant de péripéties. Les après midi à retaper sa moto et se contenter de perfectionner le dressage de Voron lui paraissaient bien loin et lui manquait de plus en plus tiens.

Ce fût Ian qui la sortit de ses pensées alors qu'elle relevait la tête pour observer la petite troupe attablée auprès de Keith, fronçant légèrement les sourcils. Le doc avait raison. Chasser, ou être chassé comme disait le vieux chasseur de Jumanji dont elle oubliait toujours le nom.
Enfin, elle se décida à quitter son mur pour rejoindre le reste de l'attroupement, enfonçant ses mains dans la poche de son jean.

Ian à raison. On ne peut pas attendre que ce truc se pointe, et je doute qu'une simple grille le dérange pour squatter ici, même si je ne suis pas une experte des comportements animaliers comme Thalia.

Croisant les bras contre sa poitrine, la brune soupira un instant en jetant un regard au ciel en se demandant quand le calvaire allait s'arrêter avant de rajouter.

Si on doit le traquer, j'aimerai participer. On à déjà perdu trop de monde, on peut pas se permettre de trouver de nouveaux cadavres ...

Ils avaient des familles ici, et pas seulement. Des ados comme Kaycee, des enfants comme Russel et Jared, mais aussi des personnes âgées, des couples. Des gens qui espéraient encore essayer de survivre quelques temps dans ce monde sans passer par les crocs acérées d'un putain de chat avide de chaire humaine.



Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1353
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Sam 27 Aoû 2016 - 9:39


*Évidemment que Ian a raison* pensa Jay, les bras croisés, en entendant Alex reprendre la parole.

Les habitants du lycée ne pouvait pas laisser un fauve rôder aux alentours. Des singes passent encore. Un gorille, pourquoi pas. Mais la nature sauvage et prédatrice du félin le rendait beaucoup trop dangereux pour qu'ils restent les bras croisés et le laissent s'établir dans les environs. Une chose que Drew et Holly ne savait que trop, malheureusement. L'agent spécial ne connaissait pas suffisamment la blonde. Mais Drew...

Cela faisait quelques temps déjà qu'Emerald n'avait pas perdu une figure aussi importante que lui. Plus qu'un membre éminent de leur groupe, c'était un ami que Jaden avait perdu. C'était le lieutenant Gardner qui, bravant la colère de Maxine, était venu le chercher lorsque Moore avait réquisitionné les hommes ayant une expérience militaire pour soutenir l'effort. Le lieutenant Gardner encore, avec qui il avait fait sa première mission de ravitaillement avant de rejoindre plus régulièrement l'escouade de Fitzgerald. Le lieutenant Gardner, à qui il avait demandé du soutien lorsque les civils avaient décidé de démettre le général par les armes. Le lieutenant Gardner, à qui il avait confié la protection du gymnase et de toutes les vies qui s'y trouvaient, celle des femmes Preston y compris. Aussi horrible qu'ait été l'attaque des soldats, sans lui et les quelques hommes qui l'avaient suivi, le bilan aurait été bien plus lourd. Même si le militaire semblait plus effacé du fait que tout le monde mettait à présent la main à la patte, Drew avait toujours été là et sa mort n'en était que plus regrettable. Et si ils voulaient que des pertes similaires ne se reproduisent plus, ils devaient agir au plus vite.

Bien plus que leur vie qu'il mettait en danger, c'était aussi à leur estomac que le fauve s'en prenait. Les animaux échappés du zoo leur procurait une source de nourriture qui, si elle ne pouvait à elle seule nourrir l'entièreté du camp, était tout de même non négligeable et leur avait permis de moins taper dans les réserves. Et puis de la viande fraîche... De la viande fraîche ! C'était presque devenu un met de grandes occasions pour eux, citadins. Avant de goûter à la gazelle, l'ancien caporal n'aurait su dire depuis combien de temps il n'avait pas mangé un bon steak. Une éternité. À ses yeux en tout cas. C'était leur terrain de chasse. Leur gibier. Leur territoire. Et le félin n'avait que trop empiété sur leur plates bandes. Oui, ils allaient agir. Sur ça ils semblaient tous d'accord. Mais pas n'importe comment. Ils ne pouvaient décemment pas foncer dans une battue de grande envergure pour traquer l'animal. Pas avec le nombre de rôdeurs qui arpentaient les rues en tout cas.

- Tout les volontaires participeront, lâcha Jaden pour répondre directement à la maître chien. Mais on ne peut pas se permettre de le traquer, rajouta-t-il, sérieux, après une légère pause. Nous sommes trop peu nombreux pour mener une véritable battue. On se disperserait trop et avec les rôdeurs... Le blond secoua lentement la tête, décroisant les bras. Ça serait se mettre en danger nous-même plus qu'autre chose, fit l'homme en donnant ainsi voix à ses pensées. Il cherche exactement la même chose que nous. De la nourriture. On trouve notre gibier, on trouve notre fauve. C'est la proie qu'il faut traquer. Pas le prédateur.


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 572
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Sam 27 Aoû 2016 - 10:20

La mort faisait son chemin, les questions incessantes du petit curieux devenaient plus lourdes. Sa mâchoire se contractait à chacune d'elle. Le militaire, l'est mort P'pa ? Impossible de le dévier de cette trajectoire alors que tout le monde entourait Keith. Les nouvelles tombaient. Holly, c'est la petite blonde qui me gardait parfois P'pa ? Elle est morte ? Mort ou morte. Mort. Mort. Mort. Russell continuait, clamait. Il tournait un regard attrister en direction de sa femme silencieuse. Ils auraient tous les trois besoin de parler très bientôt. Ensemble. Oui Russell. Ils sont partis. Laisse papa écouter les nouvelles. Impossible d'éloigner Russell maintenant du cercle qui s'était formé, il hurlerait de curiosité, voudrait savoir, taperait du pied. Faisait-il mal ou bien ? Devait-il réellement continuer à cacher les vices de ce monde à ce gamin dans sa cinquième année qui n'avait pas encore une conception juste de la mort ? Y avait-il vraiment une conception juste de celle-ci dans un univers aussi décharner. Wade avala difficilement sa salive en écoutant les propos de tous autour du potentiel fauve qui rôdait dans les alentours.

J'en serais aussi. Masquant du mieux qu'il pouvait sa voix un peu tremblante, il continua d'écouter les commentaires, pensant aux corps retrouvés déchirés.
Les imaginer mourir de sa sorte étaient suffisamment épouvantables. Alors... Aller courir à travers ce nouvel animal affamé... Comment dire... Ça lui donnait des sueurs froides. Un fauve restait tapis dans l'ombre. Un fauve était méticuleux et rapide. Un fauve, c'était une bestiole d'une autre nature... Et Drew, si lors d'une de ses sorties, lui habile militaire, n'avait pas réussi à voir la mort lui sauter dessus alors... Ce serait d'autant difficile pour eux, misérable civil avec des compétences tout juste nouvellement acquises. Jaden apporta un peu de raison sur le plateau. Une idée lumineuse était venue éclairer faiblement l'assemblée. Essayer de serrer l'animal ne serait pas une mince affaire, et courir après celle-ci ne ferait qu'amener d'autres rôdeurs sur l'école... Mais trouver une proie pour trouver la bête, c'était une idée lumineuse. Excellente même. Qui redonnerait un peu d'espoir pour sécuriser les lieux... Quand toutes les bêtes du zoo seraient retrouvées... évidemment, là seulement ils pourraient tenter de crier victoire... Et quelle victoire... Un chemin jonché de carcasse écorché et éventré. Une grimace de dégoût déforma son visage avant que Russell ne pose une autre question, sur l'animal en question cette fois. Un gros chat chéri, c'est un gros chat qui meurt de faim qui attaque. Mais il ne passera pas les portes... Mais Russell souleva immédiatement les propos d'Alex comme quoi elle avait dit que la bête pouvait passer la grille. Nouvelle grimace. Il n'y répondit pas. Que dire si ce n'était qu'ils feraient de leur mieux pour attraper la machine à tuer avant qu'elle ne les tue un part un.
Si la bête a tué récemment, nous avons un peu de temps, vraiment très peu, avant qu'elle n'attaque à nouveau dans le périmètre.
Il comptait plutôt sur l'expérience en chasse de certains de ses congénères. Ferrer une proie n'avait sûrement rien de facile...



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2942

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Sam 27 Aoû 2016 - 18:24



BORN TO BE WILD

La décision est prise, il va falloir tenter de trouver le fauve avant qu'il ne vous trouve. La tension est montée progressivement, depuis que vous savez qu'un tel prédateur rôde près de vous, et que vous êtes sur son nouveau terrain de chasse. Au cours de cette journée, chaque sortie que vous devez effectuer se fait dans la plus grande prudence, avec des mesures de sécurité exceptionnelles. Mais vous n'avez pas le choix, il faut continuer à se ravitailler, à chercher ce qui est nécessaire à votre survie.
Le meilleur choix aurait sans doute été un confinement, mais c'est naturellement difficile à envisager avec un groupe aussi important. Et c'est sans doute ce qui a permis au prédateur de vous atteindre.

Le soir même de l'arrivée remarquée de Keith parmi vous, tout est déjà envisagé pour une traque dans les rues dès le lendemain. Il fait à présent nuit, il est probablement environ minuit. En dehors des gardes affectés aux rondes, tout le monde est probablement plongé dans un profond sommeil. Et la plupart s'en trouvent tirés en entendant un hurlement de pure terreur, interrompu soudainement. Il n'en faut pas plus pour que beaucoup se tirent du lit, enfilent quelque chose, s'équipent d'une lampe torche et se rendent dans les couloirs pour voir de quoi il retourne.
Le groupe qui finit par se former tombe finalement sur un corps ensanglanté, étendu sur le dos dans un couloir. Le sang macule le sol, ses yeux sont vides et son regard empli d'une peur infinie. Il s'agit de Michael, un jeune homme à peine âgé de vingt-et-un ans.

Par précaution, une lame lui est rapidement enfilée dans la tempe pour éviter qu'il se ranime. La lumière des lampes permet de voir des traces sanguinolentes qui s'éloignent. Des traces de pattes félines de bonne taille. Et puis finalement, vous le voyez dans les faisceaux des lampes. Deux yeux qui brillent d'un éclat vert, comme des miroirs. Une robe superbe, tachetée. Et une expression de pure rage qui vous toise, les crocs dévoilés et les oreilles plaquées sur le crâne. Le jaguar pousse un feulement terrible, mais bien qu'étant mangeur d'hommes il reste un adepte des attaques surprises. Face au groupe, il préfère fuir et renoncer à sa proie... pour le moment. Il détale dans le lycée. Vous savez qu'il risque de faire encore des victimes, et il n'y a donc pas trente six solutions. La chasse est ouverte.

Informations

♦ Pour couvrir un maximum de terrain, il va falloir se séparer en équipes, et surtout s'équiper d'armes. Le jaguar est furtif et très rapide, pouvant passer très facilement d'un lieu à l'autre et se faufilant sans trop de mal. Les plus vulnérables doivent donc essayer de s'enfermer quelque part en attendant que le danger soit passé.

♦ A chaque réponse, vous devrez aller lancer un dé dans le flood. Le résultat du dé indiquera votre action :

- 1 : Vous n'apercevez rien. Les lieux que vous examinez sont vides.

- 2 : Vous n'avez pas le temps de réagir lorsque le jaguar bondit sur vous. Vous écopez de belles griffures profondes avant qu'il ne s'enfuie.

- 3 : Vous apercevez le jaguar, et avez le temps de tirer. Vous le touchez.

- 4 : Vous n'apercevez rien. Les lieux que vous examinez sont vides.

- 5 : Vous apercevez le jaguar, et avez le temps de tirer. Vous le ratez

- 6 : Vous apercevez le jaguar, mais celui-ci détale avant que vous n'ayez le temps de faire quoi que ce soit.

Au bout de trois tirs réussis, l'animal sera abattu. Après cela, vous serez libres d'interagir entre vous pour faire le point sur toutes ces émotions et prendre les dispositions utiles, comme vérifier que tout est désormais sûr.

♦ Le flood se trouve ici. Il faut vous y rendre pour lancer un dé déterminant votre action, et pour vous organiser entre vous afin de savoir qui fait quoi et où.

♦ Les réservations se font ici, il est impératif d'y aller avant de poster une réponse.

♦ Ce tour dure 5 jours, et le nombre d'interventions est libre. N'hésitez pas à vous référer au sujet des inscriptions pour revoir les règles mises en place.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 848
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Sam 27 Aoû 2016 - 20:47

L’obscurité l’empêchait de voir quoi que ce soit alors qu’il était étendu sur son lit les yeux grands ouverts. Il ne dormait toujours pas malgré l’heure qu’il était, trouver le sommeil était dur ces derniers temps, depuis le retour de Rosaleen en réalité. Il savait parfaitement qu’avec toutes les informations qu’ils avaient emmagasinées aujourd’hui, le tout deviendrait compliqué. Alors il prenait son mal en patience en espérant que le sommeil arrive enfin. Sauf qu’il n’avait pas l’air bien décidé. Lorsqu’enfin ses paupières devenaient plus lourdes et qu’il était sur le point de trouver enfin le sommeil.

Il fut réveillé d’un sursaut en entendant des cris. Tant pis pour le sommeil, il savait qu’il ne refermerait sans doute pas l’œil avant des heures. Il enfila rapidement un pantalon et un t-shirt pour partir en direction du bruit armé d’une lampe torche. Il n’avait pas d’arme avec lui pour le moment et ne pensait pas en avoir besoin.

Lorsqu’il arriva à la source du raffut, il remarqua le corps sans vie d’un jeune homme qu’il ne connaissait que trop bien. Il avait beaucoup discuté avec lui de sa vie qui n’avait pas été facile, un père absent, un frère en prison et toujours en désaccord avec le reste de la famille. Ian l’avait beaucoup respecté pour garder la tête haute après tout ça. Cependant, aujourd’hui il ne pourrait plus relever la tête. Ian regardait autour de lui. Il fallait trouver le fauve et ne pas laisser le corps de la victime au milieu du chemin non plus.

- Il faut s’armer et retrouver cette bestiole. Il va frapper au moment où on s’y attendra le moins.

Il se pencha au-dessus de la victime alors que quelqu’un était déjà passé avant lui pour lui planter une lame dans la tempe pour lui fermer les yeux. Il vérifiait que la pièce à côté n’était pas occupée. Il savait que la créature ne s’y était pas cachée, mais il préférait vérifier. Il regarda alors tout le monde qui était en train de s’organiser pour savoir ce qu’il fallait faire et leva une nouvelle fois la voix.

- Est-ce que quelqu’un peut m’aider à déplacer Michael ans la salle à côté ça évitera de nouveau cri si quelqu’un tombe dessus.

Il savait que tout le monde aller vite se ruer à la chasse au Jaguar et il ferait sans doute rapidement de même lors que le moment serait venu. Il avait peur de l’affrontement et il sentait que ses réflexes étaient un peu émoussés, mais tant pis. Il affronterait la situation avec le plus de courage dont il était capable quand il aurait mis la main sur une arme.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Alex K. Adams
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 233
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Sam 27 Aoû 2016 - 21:22


Un hurlement à glacer le sang la fit se relever brusquement de son lit, sa tête heurtant à nouveau la petite étagère, alors qu'elle pestait contre sa maladresse. Encore une fois.
Mais Lex n'eut pas vraiment le temps de s'en formaliser, alors que Voron aboyait comme un diable en grattant la porte de toute ses forces et qu'elle attrapait les premières affaires qu'elle avait à porté de main, terminant de boucler sa ceinture alors qu'elle sortait de la chambre en courant après avoir enfermé le staff bien malgré lui dans la chambre. Qu'importe si il lui retournait ses affaires, mieux valait ça plutôt qu'il ne risque sa vie pour elle.

Courant jusqu'à rejoindre le lieu ou une petite troupe s'était formée, elle sentit le sang quitter son visage alors qu'elle observait le corps sans vie de Michael, portant une main tremblante à ses lèvres en entendant le feulement du jaguer. Encore une de ses victime. Ce cauchemar ne s'arrêterait-il donc jamais ?
Le temps de reprendre ses esprits, un des survivants avait déjà planté une lame dans la tempe du jeune homme pour qu'il ne revienne pas, alors que la tension gagnait ses muscles.
Il fallait faire quelque chose, et vite. Alors qu'elle terminer à son tour de récupérer une arme pour revenir sur les lieux du meurtre, Ian demandait de l'aide concernant le corps de Michael. Sans mot dire, Lex aida le médecin à ramener le cadavre dans une pièce vide, alors qu'elle terminait de s'assurer que le chargeur de son arme était plein.

Il va falloir faire vite. Souffla t-elle au brun alors qu'elle jaugeait le poids de l'arme, s'avançant vers la sortie. Si... Tu ne te sens pas d'y aller, essaie de t'enfermer dans une pièce.

Il lui avait déjà fait remarquer son manque de motivation à l'idée de se jeter dans la gueule du loup. Enfin, du jaguar au vu des circonstances, songea sombrement alors qu'elle lui adressait un rapide sourire compatissant, disparaissant dans une des pièces adjacentes.
Elle avait cette désagréable sensation d'être épiée, sans pour autant parvenir à entendre autre chose que son souffle rauque, alors qu'elle sentait la peur s'insinuer dans ses veines.
L'arme braqué droit devant elle, Lex avança jusqu'au milieu de la pièce en essayant d'être la plus silencieuse possible.

Rien. Dit-elle à voix haute, comme pour se rassurer.

Sauf que ça ne suffisait pas. Cette bête pouvait être partout dans le lycée, et dieu savait combien de personnes elle risquait de blesser avant de décider de partir de là. Conservant l'arme entre ses mains, elle sortit de la pièce, continuant la partie de cache cache improvisée.



Just another day in the world we live
It's just another war
Just another family torn
Falling from my faith today
Just a step from the edge (⚡) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Born to be Wild   Aujourd'hui à 4:51

Revenir en haut Aller en bas
 

Born to be Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» Born to be wild... [Dream Shadow]
» born to be wild (adixia)
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» Born to kill all lives...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-