Partagez | .
 

 I leave because I have to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Samson Armstrong
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 71
Age IRL : 33

MessageSujet: Re: I leave because I have to   Mar 11 Oct 2016 - 15:51









I leave because I have to





Samson avait les jambes raides. Un peu de repos, ouais, ce serait pas mal. Mais tenir Gary et parler de son départ, c'était le moment qu'il fallait exploiter pour quelques petites choses supplémentaires.

    « Ouais, je ne dors jamais plus de quelques heures, mais il faut bien ça si je veux être performant.

    Dis-moi… on parlait d'être prêts tout à l'heure. Je sais ce dont j'aurai besoin pour m'en sortir, et je sais aussi que les ressources sont comptées, mais… j'aurai besoin de piocher un peu dans les réserves.
    Rien de conséquent : de la nourriture pour tenir deux ou trois jours, en cas de coup dur, de quoi me défendre… et je pensais aussi à un véhicule.
    Chercher des communautés, établir des routes, ce sont de belles idées, mais j'aurai besoin de pouvoir transporter tout ce qu'on pourra échanger, quand ça arrivera. L'un des pick-ups qu'on a au parking me serait utile. Je ne voulais pas en prendre un sans t'en parler, et passer pour un voleur.
    »


Samson aurait l'occasion de revenir au chalet, et il voulait y avoir de bonnes relations quand ce serait le cas. Il n'arriverait à rien si on le voyait comme un indésirable. Qui ferait confiance à un type qui avait volé un bien précieux tel qu'une voiture ? Il faudrait montrer de sérieux résultats pour renouer un lien après ça, et ce serait bien trop compliqué. Mieux valait partir sur une bonne base.

    « Je sais que c'est pas une si petite demande que ça. Je comprendrais que tu refuses. Il y a ici du monde à nourrir, protéger… Moi je suis seul, et la priorité va à la communauté. Je ne veux pas que ce que je prendrai ne nuise d'une manière ou d'une autre aux gens du chalet. »


Samson disait le fond exact de sa pensée. Prendre cet équipement et une voiture serait l'idéal pour ses expéditions. Mais s'il se voyait refuser cette faveur, il n'insisterait pas. Personne ne pouvait prétendre à être avantagé aux dépens du plus grand nombre. Il fallait penser au groupe, toujours. Si cela pouvait faciliter la vie du groupe, Samson irait à pied. Il trouverait bien un véhicule plus tard, de toute façon.

















Revenir en haut Aller en bas
Gary Warren
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 902
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: I leave because I have to   Mar 11 Oct 2016 - 18:14

Attentif à nouveau, l'homme hocha la tête en écoutant son vis-à-vis dire n'avoir besoin que de quelques heures de sommeil. Avantage ou inconvénient, il n'empêchait que le corps apprenait à survivre avec ce qu'il avait sous la main. Gary était le premier à en connaître un rayon sur le fait de pouvoir faire une nuit de trois heures et se sentir frais comme tout. Rose avait appris aussi, avec l'internat, et la vie à l'hopital, plus le fait d'être mère. Pour le reste, il prit le temps d'réfléchir :

« Hm, j'sais pas. » Oui, le groupe passait avant le reste, et il avait des réticences à céder quoique ce soit quand il avait pleinement conscience que la moindre conserve pouvait faire la différence dans ce monde. Pour autant, il avait envie que Samson puisse se débrouiller, ce qui faisait qu'il avait l'impression d'être un petit peu coincé avec sa dernière demande. « J'sais que s'il se passe un truc, on aura besoin d'tous les véhicules pour fuir. » Se justifa-t-il.

Il se passa la main sur le visage, cherchant un compromis. Il y en avait bien un qui valait la peine d'essayer, même si ça risquait la vie de quelques personnes, qui savaient pourtant se débrouiller en extérieur : « Joey est un bon mécano, on peut t'en trouver une et la retaper. Ça prendra quelques jours, mais ça sera toujours plus jouable pour tout l'monde, tu vois ? » Fit-il, en regardant l'afro-américain dans les yeux, la paume ouverte sur la table avec laquelle il parlait aussi.

Une expédition se préparait, encore plus quand elle prenait des jours, des semaines des mois. Les Karlson l'avaient compris avant lui, même s'ils s'étaient mal préparés pour le coup. Tout du moins, ils ne s'attendaient pas à ce qu'ils avaient affrontés. Gary avait conscience que personne ne pourrait être « prêt » à vivre cette vie. Mais son but était de faire mieux que la dernière fois, avec une personne avec des capacités bien plus aiguisées que ses amis.

« Au passage, on pourra t'trouver de quoi tenir la route quelques jours : essence, bouffes, eaux,... Et de quoi transporter tout ça. » Il songea à des caisses, des trucs de ce genre. Des bacs, éventuellement, ça pourrait faire l'affaire. Et Samson pourrait dormir dans son véhicule, si quelque chose se passait, s'il trouvait pas d'abri pour la nuit. En espérant qu'il ne soit pas obligé de l'abandonner en route... « Ça différerait ton départ d'une p'tite semaine si on s'y met assez tôt pour peaufiner les détails, mais ça devrait l'faire. »

Sa dernière déclaration était rapide et efficace, il n'avait pas l'intention de faire perdre son temps à Samson. Gary l'avait affirmé dès le début : si l'homme voulait partir, alors il n'avait qu'à le faire. Il ne le retiendrait jamais ici. Cependant, tout devait être bien fait, pour éviter des accidents inutiles.

« Ça t'irait ? » Demanda-t-il à l'homme avec un air décidé.




Go tell that long tongue liar. Go and tell that midnight rider. Tell the ramblr, the gambler, the back biter. Tell'em that god's gonna cut'em down. You can run on for a long time, sooner or later, God'll cut you down.
Revenir en haut Aller en bas
Samson Armstrong
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 71
Age IRL : 33

MessageSujet: Re: I leave because I have to   Mer 12 Oct 2016 - 15:06









I leave because I have to





Gary était prompt à proposer des solutions qui puissent coller à une situation. Ça et ses capacités à la survie avaient fait de lui le leader de la communauté de façon naturelle, bien qu'il se comportait comme s'il n'avait jamais rien demandé. C'était d'ailleurs le cas, il n'avait rien demandé, il avait juste fait ce qui devait être fait au moment où ça devait être fait. Il donna une possible issue au problème de transport de Samson, qui hocha la tête. Ce dernier ne voulait pas mettre à mal le groupe, et s'il devait attendre pour avoir un véhicule, il attendrait. Ou il partirait à pied. Mais une voiture serait un plus non négligeable.

    « Si Joey pouvait faire ça, ce serait vraiment parfait. Tant que c'est une caisse qui me permette d'emporter suffisamment de matériel, ça ira. Un break, ou un pick-up serait parfait. Et si je peux avoir des ressources pour démarrer, ce sera encore mieux.

    Une semaine, je survivrai. J'en profiterai pour faire quelques escapades dans les environs.
    »


Les Geignards se faisaient nombreux par moments, mais ils étaient facilement repérables. Ils ne se déplaçaient quasiment jamais seul, les derniers cadavres isolés de la station ayant été nettoyés au cours des expéditions de pillage. Les seuls morts qu'il était possible de rencontrer venaient de l'extérieur et allaient presque toujours par groupes d'au moins huit ou dix. Il restait dangereux de se faire surprendre car on était vite submergé par ces poignes molles qui empoignaient tout ce qui était possible d'attraper, par ces mâchoires qui ne cherchaient qu'à mordre la chair, sans jamais finir vraiment un repas, comme perpétuellement rassasiées mais à la fois sans cesse affamées.

Samson se sentait capable de faire quelques sorties, et pourquoi pas bivouaquer à l'occasion, hors du périmètre du chalet, en forêt. Il développerait quelques stratagèmes pour organiser sa survie en milieu hostile, ce qui lui servirait grandement par la suite. Il chasserait un peu, resterait discret beaucoup, et éviterait les affrontements. Il pourrait bien trouver des choses intéressantes qu'on aurait loupé pendant l'hiver et le printemps. Après tout, la forêt était immense, et il était facile de ne pas voir ce qui était sous votre nez. Et puis, quand on cherche quelque chose de précis, comme la présence d'un danger mortel, on a du mal à voir autre chose. Ça, c'était une chose à laquelle Samson s'était accoutumé dans la rue. Toujours sur le qui-vive, à éviter la police, les autres clochards, les gens tout court, qu'il soit en recherche de nourriture, de vêtements ou d'autre chose. Il fallait toujours éviter de se faire remarquer, pour ne pas se faire prendre à voler, ou ne pas se faire voler ses trouvailles. Aujourd'hui c'était un peu différent, car le Facteur Mort-Atroce était à ajouter au tableau, mais le principe restait le même au fond. Faire profil bas, rester silencieux, l'œil ouvert à tout.

    « Bien. Nous verrons ça au matin, de toute manière. Ce n'est pas maintenant qu'on fera avancer les choses. Je vais aller m'allonger un peu avant de prendre le dernier tour de la nuit. Merci encore pour la discussion, et les solutions que tu apportes, Gary. Je sais qu'on est d'accord sur beaucoup de choses, et ce que tu véhicules est empreint d'une certaine sagesse. Ça me rassure de me dire que tout ce petit monde peut te faire confiance, qu'ils ont quelqu'un à suivre sans crainte.[/color] »


Samson se leva lentement et remit sa chaise en place. Par la fenêtre, la nuit était encore épaisse, il lui restait un peu de temps. Il s'apprêta à quitter la cuisine, mais s'arrêta près de la porte avant de se retourner vers Gary.

    « On a de la chance de t'avoir. Vraiment. »


Puis l'homme gagna le couloir et l'escalier grinçant. Il lui fallait un peu de repos.

















Revenir en haut Aller en bas
Gary Warren
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 902
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: I leave because I have to   Mer 12 Oct 2016 - 15:27

C'était toujours un peu bizarre de se faire complimenter par un type comme Samson, qui avait son bagage et sa pudeur. Gary sut pas trop quoi dire sur le moment, se contentant de hocher la tête. Empreint d'une certaine sagesse, lui ? Bah... pourquoi pas. C'était flatteur, venant d'un type qui, comme lui, avait conscience de ce qu'était la survie, et de ce que ça impliquait. Le Gary sortit du stade, fou de chagrin, était bien loin. Mais c'était pas pour autant qu'il oubliait ce que ça faisait d'être blessé. Si les cicatrices étaient refermées, elles étaient apparentes. Il pouvait ne pas les sentir.

Ça tirait parfois. Il hocha la tête. Regardant l'homme partir après lui avoir dit qu'ils avaient de la chance de l'avoir. Pour l'instant, oui. C'était comme tout. Gary se battait pour que tout ça soit moins pire, à défaut de bien. On pouvait juste plus se permettre d'avoir des exigences folles désormais, et il en avait eu conscience dès le début de ce bordel infâme. Dès que les radios avaient commencé à dire des trucs de dingues. Que le retour en arrière, il serait juste pas possible. Pis sûrement que voir la femme de son patron se jeter sur lui pour le bouffer, ça changeait la manière qu'on avait de voir le monde.

Ça rendait plus sec, plus amer, et probablement plus réaliste aussi. Et avoir le sens des réalités, c'était de loin le truc le plus utile pour survivre. Un certain cynisme, mais un cynisme qui gardait en conscient. Se passant la main sur le visage, l'homme chercha à faire passer la fatigue qui le tenait un peu. Et l'envie de fumer qui le rendait forcément aigri. Une clope là, ça serait juste parfait. Mais il allait pas pouvoir taxer qui que ce soit. P't'être que durant la sortie avec Samson, ça s'arrangera. Entre deux boites de conserves, un paquet de clopes serait parfait.

FIN




Go tell that long tongue liar. Go and tell that midnight rider. Tell the ramblr, the gambler, the back biter. Tell'em that god's gonna cut'em down. You can run on for a long time, sooner or later, God'll cut you down.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I leave because I have to   Aujourd'hui à 10:00

Revenir en haut Aller en bas
 

I leave because I have to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-