Partagez | .
 

 Back in the team [-18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mar 5 Juil 2016 - 17:38

    Alors c’était ça finalement. Là, dehors, le dos tourné à la planque, elle observait le ciel bleu. Ouais, il était temps de reprendre la route, de récupérer la main basse sur sa vie. Il garderait Shannon avec lui, sans doute, puisqu’elle n’avait pas pris la suite de Jenna. Soit. Elle perdait sa meilleure amie et celui qu’elle aimait le même jour, tant pis pour elle. C’était la suite logique des derniers évènements, des décisions prises et des actes réalisés. Fallait se rendre à l’évidence. Elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle.

    Et puis la porte s’ouvrit, et la rouquine se figea. La voix de l’homme s’éleva derrière elle, et Jenna eut un sourire victorieux. Elle le ravala avant de se retourner, et observa Leroy un instant, avant de passer devant lui le menton haut et fier, et de lancer un regard de remerciement à Shannon. Ouaip, pour le coup, elle lui en devait une bonne, carrément.

    Elle avait espoir que Leroy veuille bien discuter avec elle, mettre les choses à plat. Mais visiblement ce n’était pas dans son intention, vu la vitesse à laquelle il avait disparu. Elle resta là, toute l’après midi, toute la soirée, répondant aux questions de Shannon, sans détour, tout en évitant soigneusement de poser les siennes qui lui piquaient le coeur. Elle expliqua à son amie ce qui s’était passé dans sa tête ce soir là, quand elle l’avait tabassée et qu’elle s’était enfuie. Elle lui raconta sa rencontre avec Daphne et Charlie, la trouvaille de son arc, et les fouilles qu’elle avait pu faire. Et non. Elle n’avait pas croisé Luke. Shannon l’abandonna vers minuit, et Jenna chercha le sommeil. Longtemps… Longtemps… Si bien qu’elle fini par ne pas le trouver.


    Vers deux heures du matin, elle entendit du mouvement dans la chambre d’à côté. Cette chambre. Celle où ils avaient partagé pas mal de choses. Il était réveillé, et ne pas pouvoir le rejoindre la tuait. Elle restait là, allongée sur le dos, les yeux rivés vers le plafond, essayant d’oublier sa présence, d’oublier ses bras, la chaleur de son corps, la force de ses bras. Elle l’entendit sortir, et son esprit jaloux se demanda l’espace d’un instant s’il allait lui faire l’affront ultime de rejoindre le lit de Shannon alors qu’elle était revenue.

    Mais non, elle l’entendit remonter, et continuer à ne pas dormir. Elle ne pouvait plus rester en place. Elle ne dormait pas non plus, et elle avait besoin de lui. C’était pour ça, qu’elle était revenue. Parce qu’elle avait besoin de lui pour continuer à avancer. Se glissant hors de son lit, elle enfila un long t-shirt qui lui tombait sur le haut des cuisses. Elle n’avait pas grand-chose à lui cacher, il avait déjà tout vu d’elle, mais elle ne voulait pas donner l’impression de venir pour ça, ce n’était pas le cas.

    Délicatement, elle poussa la porte de la chambre du maçon, et s’adossa à l’encadrement. Il était là, devant elle, en train de boire. Et elle ne savait pas comment l’aborder. Elle baissa les épaules. Elle était fatiguée de lutter sans cesse. De lutter contre lui aussi. Elle avait besoin d’un moment de lâcher prise, où elle pourrait enfin dire ce qu’elle avait sur le coeur.

    Sa question la surpris, et elle ouvrit de grands yeux en avançant vers lui, toujours dans son dos. Elle n’arrivait pas à savoir si sa question était vraie ou pas, parce qu’elle même y avait pensé, à tout arrêter, à abandonner. S’approchant d’un peu plus près, elle tandis les mains pour venir les poser sur ses épaules, et les masser légèrement. Sans doute qu’il ne l’avait pas reconnue. Est ce que Shannon avait l’habitude de le rejoindre comme ça en pleine nuit ? Jenna ne savait plus si elle devait parler, se taire, l’embrasser, s’en aller. Elle était perdue face à l’attitude de Leroy, et c’était un véritable crève-coeur. Et pourtant, il fallait continuer. Et pour ça, il fallait discuter. C’était important, pas vrai ?

    - Je t’achèverais pas… Je veux te garder moi...


Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mar 5 Juil 2016 - 19:54

Les épaules de Leroy s'affaissèrent, laissant les mains le masser alors qui descendait encore verre sur verre. Ses yeux perdus encore dans la vague se mirent à étinceler d'espoir en reconnaissant la voix qui s'adressait à lui. Elle. Une infime partie de son tête criait de se lever pour la mettre dehors quand une autre parole le poussait à rester assis et se laisser faire. Elle voulait le garder ? Un sourire en coin naquit sur les lèvres du maçon, ironique.

- En partant quasiment tout un mois ? C'est une bien étrange tactique.

Sa voix s'était brisée, remplit d'une émotion nouvelle, la tristesse. Un mois. Tout un mois sans la voir, la toucher, lui parler, l'engueuler même. Tout un mois sans savoir si elle vivait ou non. Tout un mois à se faire du mauvais sang. Tout un mois à cracher tristement à Shannon qu'elle se trompait, à tenter de briser ses espoirs pour qu'elle ne se fasse pas avoir. Et quoi ? Jenna était là, derrière lui, à le masser. L'homme cessa d'observer la fenêtre pour préférer le fond de son verre où quelques gouttes d'alcool roulaient. Se resservant une fois de plus, il avala une longue gorgée avant de proposer son verre à la dame. Comme à son habitude, il allongea ses jambes, ferma les yeux et soupira longuement. Le silence revenait mais il n'en voulait pas. Il voulait l'écouter, l'entendre, de saouler de son timbre de voix, profiter de son toucher. La retrouver. L'aimer. L'idée même qu'il puisse être aussi tendre avec elle le fit rire. Est-ce qu'il se ramollissait, lui qui faisait tout pour survivre ? Malgré tout, Leroy tourna la tête vers la jeune femme.

- J'crois que j'suis pas suffisamment bourré pour te dire ce que j'ai sur le cœur mais... Je... Ça fait du bien de te revoir.

C'était un pas. Probablement vers la réconciliation. Un pas pour ouvrir son cœur à la rousse. Shannon lui avait dit que depuis son ex, la jeune femme n'était pas retombée amoureuse, qu'elle s'était blindée et refusait à quiconque l'entré de son palpitant. Avec son départ, le colosse s'était retrouvé dans le même cas. Interdit face aux sentiments à l'eau de rose. Alors il renifla, dédaigneux, accoudé à présent au bureau, la tête reposant dans sa main, soupirant de nouveau. Un petit rire sarcastique quitta ses lèvres puis il soupira doucement.

- On en a passé de bons moments ici. J't'aurais bien proposé de réitérer la chose avant qu'on quitte c'te maison pourri mais j'ai pas du tout envie.

Il s'apprêta à réclamer son verre pour boire mais décida plutôt de prendre une bouteille pour boire directement au goulot. Solution plus efficace que de s'enivrer au compte-gouttes. Il sentait que la nuit serait longue, très longue...



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mar 5 Juil 2016 - 22:55

    Il lui en voulait. Elle comprenait. Ses doigts continuait de masser ses épaules avec délicatesse. Elle sentait son ressentiment, sa tristesse, son desespoir. Et elle s’en voulait. Tout de suite, là, elle s’en voulait de lui avoir imposé ça. De lui avoir donné des inquiétudes, de ne pas les avoir informés du fait qu’elle allait bien ou pas, de savoir si elle allait revenir un jour. Il but encore un peu, et lui tendit son verre. Elle le saisit, pour en avaler une gorgée. Elle ne comptait pas boire plus que de raison. Elle voulait profiter de leur première soirée à se retrouver, elle ne voulait pas perdre ça au travers d’une bouteille.

    Il tourna la tête vers elle, et sa phrase la fit sourire. Evidemment qu’il n’était pas assez bourré ou énervé pour prononcer les mots qu’elle aurait aimé entendre. Un simple « Je t’aime » qui lui aurait arraché la gueule. Et puis elle en plus, aurait été capable de lui rétorqué un « T’es vraiment qu’une lopette ». Ca leur ressemblait bien aux deux là, de refuser de s’interdire ces sentiments là. Et pourtant. Est ce que ce n’était pas ce qu’elle ressentait au fond ? Est ce que c’était pas son coeur, là, qui hurlait et qui lui ordonner de lui avouer tout ce qu’elle éprouvait pour lui ?

    Elle lui sourit, et, toujours dans son dos, fit glisser ses mains sur son torse pour venir enfouir sa tête dans son cou. Elle y déposa un baiser, un seul, et murmura à son tour.

    - Moi je suis heureuse de te retrouver...

    Elle le lâcha tout aussi doucement, avant qu’il ne pose sa tête ne se pose sur sa main. Il rit, et ce rire, ce putain de rire la rendit heureuse. Pas spécialement parce qu’il riait, mais parce que ce rire, il n’y avait qu’elle qui l’entendait. Il n’était qu’à elle pour le moment, et elle se rendait compte que quand elle fermait cette porte, les moments qu’ils y vivaient n’appartenaient qu’à eux. Qu’ils pouvaient enfin être eux mêmes, et se laisser un peu aller.

    - Très bons même. On baptisera la nouvelle plutôt, qu’est ce que tu en dis ?

    Elle le contourna, et vint s’asseoir en amazone sur ses genoux, tendant son verre à son compagnon pour qu’il le remplisse. Elle en but quelques gorgées, et vint poser son front contre celui de Leroy. Bon sang qu’il lui avait manqué. Elle avait envie de l’embrasser, de l’enlacer, de l’emmener loin, ailleurs, loin du sang, de la mort, de la peur, de leur nouvelle vie. Mais tout ça, c’était pas possible pas vrai ? Ils étaient obligés de supporter tout ça. Les yeux clos, elle profitait de son contact. Il fallait qu’elle lui dise, qu’elle lui parle, et pour ça, il fallait qu’elle prenne son courage à deux mains.

    - Je suis pas… Je suis pas partie de bonté de coeur. J’avais pas prévu de partir autant. Mais j’avais besoin de me rendre compte de certaines choses. J’avais besoin de savoir si … Si j’étais prête à tout ça. Si j’était prête...

    Elle rouvrit les yeux, plongeant ses yeux verts dans ceux de Leroy.

    - … A toi.

    Délicatement, elle vint picorer sa lèvre, sans aucune pression, sans aucune obligation. Il était libre de les repousser, elle et ses mèches enflammées qui les encadraient comme pour les protéger de l’extérieur.




Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mer 6 Juil 2016 - 1:05

Il s'était laissé faire. Quand elle avait glissé les mains sur son torse, posé un baiser dans son cou, il s'était laissé faire. Il avait sentit son cœur partir à toute allure, retrouvant les battements qu'il connaissait quand il se levait le matin avec elle dans les bras, en se rendant compte qu'il était amoureux de cette femme. Et puis il avait sourit, sincèrement, quand elle lui proposa de baptiser plutôt la nouvelle chambre qu'ils auraient une fois le changement de planque effectué. L'idée était tentante, du moins s'il parvenait à accepter le retour de ce bout de femme dans sa vie. Et puis, elle avait décidé de prendre les choses en main en s'asseyant sur lui, lui faisant face. Il resservit un coup la rousse pendant qu'il vint se rassasier à son tour, laissant enfin la voleuse coller son front au sien. Respirer à son rythme, sentir son odeur, poser les mains sur ses côtes comme s'il avait peur qu'elle s'en aille de nouveau, c'est tout ce qu'il pouvait faire, ignorant toujours plus les cris de protestation de sa rancune tenace. Et puis il l'avait écouté, silencieux. Il voulait l'écouter pour une fois, juste l'écouter et partager avec elle. Elle disait ne pas avoir été prête. Il avait ouvert les yeux pour plonger son regard bleu dans le sien, vert.

C'était donc principalement lui, la cause de son départ. Le maçon se sentit mal, ses yeux se tintèrent de tristesse. C'était lui qui l'avait fait fuir. L'organe de vie dans sa poitrine se serra après avoir raté un battement en prenant conscience des choses. Il était la raison de son éloignement. Comment prendre cette information alors qu'elle était là, à l'embrasser légèrement, lui laissant le choix de suivre ou non cette fois. L'accepter ou l'éloigner. Il aurait aimé la repousser, lui dire qu'elle n'aurait pas dû revenir si la première fois elle n'avait pas pu se décider mais ses lèvres... Leroy se mit à répondre à peine à ses baisers, du bout des lèvres, d'abord timide. Et puis plus elle en posait, plus il répondait. Au bout d'un moment, il vint attraper le visage de la rousse des deux mains, laissant le rideau de feux les protéger du monde extérieur. Il vint coller fermement la bouche contre la sienne, l'embrassant tellement passionnément qu'il eut l'impression de lui transmettre tous les sentiments qu'il gardait enfouit dans son cœur, bons comme mauvais. Au bout d'un long moment, il s'écarta et laissa ses yeux observer ce visage tant adoré.

- T'as plus intérêt de partir.

Le ton était sans équivoque. Il ne pardonnerait pas un second abandon. Il ne le supporterait pas. Et puis, ses gestes redevinrent doux. Du bout des doigts, il caressa les joues de Jenna, le coin de ses lèvres avant de venir les capturer une nouvelle fois, la maintenant tendrement contre sa poitrine. Il l'enlaçait délicatement. Il décidait dès à présent de lui offrir ce qu'il n'avait jamais osé lui donné jusque là. Toute la douceur dont il était capable. Elle le méritait bien après tout. Et puis il avait ouvert la bouche pour pouvoir lui dire trois mots particuliers, trois mots plus qu'importants. Trois mots qui, finalement restèrent bloqués dans sa gorge. Leroy n'avait pas pu les dire. Non, c'était trop tôt. Sur ce round, Rancune avait vaincu. Qu'importe, il retrouvait sa compagne et n'hésitait pas à s'accrocher à elle pour que plus jamais, elle disparaisse de sa vie.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mer 6 Juil 2016 - 11:01

    Plus qu’un accord entre eux, c’était un ordre. Il lui interdisait de disparaître à nouveau, et de toute façon, elle n’en avait pas envie. Elle ne voulait plus jamais le quitter. Leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, comme pour signer tout ça. Et puis soudain, il l’avait regardée et elle avait senti qu’il s’apprêtait à lui dire quelque chose. Quelque chose d’important. Quelque chose qu’elle attendait, même peut être. Et à laquelle elle était peut etre prête à répondre d’ailleurs. Mais rien ne vint, et elle décida de ne rien dire non plus. Elle avait suffisamment de pas vers lui pour faire celui là. Il fallait que ça vienne de lui, qu’il ne s’y sente pas obligé parce qu’elle avait dit ces choses là

    Elle lui prit la bouteille pour s’en envoyer une dernière gorgée. Une goutte roula du coin de ses lèvres, puis dans son cou, pour finir sa course sur sa clavicule et disparaître sous son t-shirt. Elle vint se serrer contre lui, encore une fois, et se recula pour observer son visage.

    - Franchement, on devrait aller s’installer à Alki Point. Y’a des baraques qui ont de sacrés murs, on aurait qu’un portail à surveiller. On pourrait se servir d’un jardin pour faire un potager, et surtout y’a de quoi fouiller tout autour. T’as vu l’arc que j’ai ramené ? Les richards ont été les premiers à fuir, et ils ont tout laissé sur place. Y’a de quoi tenir, de quoi se défendre, et tout ça.

    Se demandant si c’était encore trop tôt pour reparler d’Alki Point, elle se leva, et attrapa ses poignets pour le lever à son tour.

    - Viens te coucher avec moi...

    En se levant au matin et en rejoignant la salle à manger, Jenna retrouva le sourire complice de Shannon. Visiblement, il n’avait pas échappé à la brune que la rouquine avait quitté sa chambre pour rejoindre celle du leader et qu’elle n’en était pas ressortie avant de descendre déjeuner. Lorsque Leroy les rejoint, la rousse n’eut qu’un léger sourire pour lui. C’était comme ça. Leur intimité, leur douceur mutuelle, ce n’était reservé qu’à leur chambre. A l’extérieur, elle se comporterait d’une façon correcte, ou detestable.

    Elle y avait pensé toute la nuit, et était persuadée que c’était une question de survie. Elle l’avait vu à Tacoma avec le grand dadais et sa latina. Montrer qu’on éprouve des sentiments pour quelqu’un, c’était la meilleure solution pour le mettre en danger, et donner aux autres en face un levier pour nous menacer. Donc non. Hors de cette chambre, hors des moments où ils étaient à l’abri du monde, il n’était pas son amant, son amour. Il n’était qu’un membre de son groupe qu’elle supportait plus ou moins.

    - Ca t’a rappelé Michael ? Dit Shannon, brisant le silence, pointant du doit l’arc posé contre un mur. Puis, sentant que Leroy devait se demander de quoi elle parlait, elle se tourna vers lui, un sourire tendre sur les lèvres. C’était le père de la seule famille d’accueil chez qui on a été envoyées ensemble. Il était fort à l’arc, et il nous a appris. Moi j’était franchement une merde, mais Jenna...

    - C’est la seule arme dont je sais me servir parfaitement. Alors je me suis dit que c’était l’opportunité. Ca ne m’a rien rappelé.

    Son ton était si dur, si froid, comme si, pour se protéger, elle avait décidé d’occulter tous les souvenirs d’avant. Evidemment qu’au fond, elle s’était rappelée, elle y avait pensé, au seul endroit où elle s’était sentie chez elle. Et qui avait mal fini parce que les deux adolescentes avaient décidé de piquer dans la tirelire familiale pour aller s’acheter quelques cadeaux.

    Jenna se tourna vers Leroy, et l’intensité de ses yeux verts se posa sur lui.

    - C’est quoi le programme aujourd’hui ?


Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mer 6 Juil 2016 - 15:07

La femme avait parlé une nouvelle fois de son idée. Alki Point. Est-ce que cet endroit valait vraiment le coup ? Pour le moment, il n'en savait rien mais ne voulait pas y penser. L'alcool coulait encore dans ses veines et la tendresse faisait son nid entre les bras de la rousse. Puis elle lui proposa d'aller se coucher. Dormir. Dormir pour de vrai, c'était une proposition plus qu'alléchante. Sans se faire prier, il avait rejoint la jeune femme dans ce lit qu'ils avaient déjà partagé plus d'une fois. Alors qu'ils étaient ensemble, qu'il la tenait fermement contre lui pour la nuit, le maçon n'eut aucun mal à s'endormir. Il ne pensait pas au fait que personne n'était de garde. Habituellement il préférait que Shannon se repose pendant qu'il faisait le guet, le sommeil le fuyant à cause de ses inquiétudes. Cette fois il s'en fichait. Il se reposait. Ses yeux se fermèrent d'elle-même et la tête lourde, il se laissa aller au repos sans rêves.

Au matin, il profita d'une grasse matinée alors que la jeune femme s'était déjà levée. Il sentait enfin tout le poids de la fatigue sur ses épaules. Se réveillant un peu plus tard, l'homme fit un brin de toilette avant de rejoindre ses partenaires de survie. En descendant, il ne put que croiser le regard de sa compagne et lui offrit un petit sourire en coin avant de passer derrière la brune qu'il gratifia d'un tapotement d'épaule en guise de bonjour. D'un pas tranquille, il se rendit à la cuisine et récupéra sa ration du matin. Une tasse de café, deux sucres et des biscuits secs. S'attablant avec les femmes, Leroy se mit à bailler, les larmes perlant au coin de ses yeux en écoutant les explications de son amie concernant une partie du passée de la voleuse. Toujours aussi tranquille, le maçon bu sa drogue matinale tout en retenant un sourire. Jenna faisait comme si les souvenirs qu'évoquaient Shannon ne la touchaient pas et ça amusait le leader. Enfin, la demoiselle se tourna vers Leroy et se dernier haussa les épaules, pas réellement pressé de répondre aux interrogations de la belle, se contentant de grignoter ses gâteaux sans goût d'un air ennuyé.

- Hm. Je pensais changer de planque. Ça fait bien trop longtemps qu'on est ici. Et maintenant que t'as daigné ramener ton cul, on peut enfin s'en aller. Du coup, on va commencer à emballer les trucs et les ranger dans la caisse qui, si tu l'as pas oublié, se trouve deux rues plus loin. Aux dernières nouvelles, elle était encore suffisamment vide pour que ce soit pas dangereux de s'y rendre pour poser les trucs.

Eh oui, terminé les mamours quand ils étaient hors de la chambre. Mordant encore un coup dans sa nourriture, il mâcha lentement en regardant dehors, essayant de deviner le temps pour les prochaines heures. Rien. Il n'était pas météorologue après tout. Finissant son petit-déj' il se leva et balança la tasse dans l'évier. A quoi bon faire la vaisselle ? Ils s'en allaient t'façon et personne ne se servirait de ce mug avec une tête de chien dessus, de toute façon. Revenant auprès des demoiselles, Leroy prit appuie sur le dossier de la chaise de Shannon, faisant face à Jenna. Il se laissa aller à la regarder un instant, la fixant et encore comme s'il s'attendait à ce qu'elle ne soit rien de plus qu'un mirage. Pourtant elle restait là. Rassuré il se râcla la gorge.

- Bon, vous attendez quoi pour faire vos affaires ? Que j'vous prenne par la main ? Allez, levez vos derrières !

Ordre était donné. Il surprit les femmes se sourire et il roula des yeux. Et voilà que leur belle complicité reprenait le dessus. Mine de rien, cela faisait plaisir au chef de chantier. C'était clair que maintenant, le petit groupe retrouvait le poil de la bête. Il ne manquait que Luke. L'espace d'un instant, Leroy se demanda si son ami était encore en vie. Oui, tonnait une voix, oui il l'était et il ne devait pas en douter. Remontant à sa chambre, le colosse entreprit de faire entrer ses maigres effets personnels dans un sac à dos de camping puis récupéra carte, stylo et papier. Alki Point ? Non, bien trop dangereux. Ils s'installeraient à quelques bornes de l'endroit. Combien de survivants auraient la même idée qu'eux à un moment ? Et puis, il était inutile de s'y attarder. Même s'il s'agissait d'un point stratégique, il valait mieux ne pas tenter le diable et s'en aller au bout d'un mois. Deux, grand max. Ils avaient moins à craindre en bougeant souvent qu'en étant sédentaire. Sinon, ils seraient déjà dans les camps de concentration militaires. En revanche, s'approcher au mieux des résidences de richards... Là... C'était intéressant puisqu'il y avait sans doute pas mal de denrées à récupérer.

Fin prêts, Leroy entreprit une ronde, expliquant aux femmes qu'ils iraient par deux, ramener tout ce qu'ils possédaient dans l'auto. Ainsi ils iraient plus vite et il y en aurait toujours un à la baraque pour prévenir tout problème et danger. Au final, ayant récupérer les moindres ressources, ils se mirent en chemin. Les femmes conduisaient et Leroy observait les alentours à la recherche de potentielles sources d'ennuis. Mais rien. Le voyage se passa bien. Ils suivirent cependant Jenna qui parvint à les convaincre qu'il valaient mieux choisir un abris déjà cloisonné d'un mur bien que les portails doivent être surveillés. Débarrassant la caisse des denrées, ils se mirent rapidement à l'abris et visitèrent le nouveau nid. Ça devait être pas mal d'être un putain de riche quand on voyait les baraques qu'ils se tapaient.

- Jen' t'es de garde ce soir. Bienv'nue à la maison.

Le colosse lui avait tapoté l'épaule pendant qu'il décidait de sortir faire un tour de quartier rapide, histoire de repérer les lieux.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Mer 6 Juil 2016 - 18:11

    Elle s’en était doutée hein, qu’ils étaient sur le point de changer de planque. Ca faisait bien trop longtemps qu’ils squattaient à cet endroit là, et rester trop au même endroit c’était dangereux. Et voilà qu’il reprenait son petit concours de fléchettes consistant à envoyer le plus possible de petites piques assassines envers les autres – envers son cul, précisément, à ce moment là -, et qu’elle lui souriait en se foutant bien de sa gueule. Ah parce qu’il croyait être le seul à pouvoir jouer ce jeu là ? Visiblement, ça faisait vraiment trop longtemps qu’elle était partie.

    Décidemment, le ptit dejeuner était tranquille, ce matin. Les deux jeunes femmes se faisaient face, et Leroy vint s’ajouter au tableau en s’appuyant sur le dossier de la chaise. L’idée qu’il se soit passé quelque chose entre eux en son absence ne quittait pas la rousse. Elle faisait de son mieux pour essayer de la chasser, mais la nouvelle complicité qu’ils arboraient ne l’aidait pas, loin de là même.Et puis, d’un seul coup, le maçon se râcla la gorge et leur ordonna de se bouger, ce qui eu pour conséquence directe de les faire sursauter assez fort. Se croisant du regard, elles échangèrent un sourire complice. Oui, leur discussion de la veille avait apaisé les tensions, et les explications avaient effacé les rancunes.

    Petit à petit, deux par deux, ils chargaient le véhicule qui les attendait toujours au même endroit. Puis ils se mirent en chemin. Et elle constata avec plaisir que s’ils n’allaient pas à Alki Point même, ils s’en approchaient. Ainsi, son idée n’était pas tellement stupide, et si Leroy l’avait légèrement modifiée, il l’avait quand même suivie sur ce coup là. Et il alla même un peu plus loin en suivant son raisonnement concernant les enceintes murées. Une fois installés, il fallait vider la voiture, et s’acclimater au lieu. Par chance, cette planque là possédait un garage, et il était du coup plus facile de camoufler le véhicule pour la nuit, ils iraient le planquer plus loin le lendemain matin, pour avoir un point de fuite en cas d’attaque d’autres pillards.

    Ils avaient enfin rangé les derniers trucs lorsque Leroy se tourna vers elle, annonçant sa mission du jour.

    - Chef, oui Chef !Lança-t-elle en le gratifiant d’un garde-à-vous, un sourire moqueur sur les lèvres.

    En fait, elle retenait sa moue boudeuse, parce que qui disait garde disait ne pas se coucher en même temps que lui, ni avec lui, et donc rendait plus difficile la mise en pratique de sa proposition consistant à baptiser leur nouvelle demeure à leur manière. Il partait en expédition, enfin un tour du quartier pour faire le point, et les deux amies se retrouvaient seules. Montées sur le toit plat pour pouvoir avoir un meilleur champs de vision, Jenna se tourna vers elle :

    - Sha’, j’peux te poser une question ?

    - Ouais ?

    - Toi et Leroy… Vous êtes restés un moment tout seuls, tout les deux. Et y’avait plus ni moi, ni Luke et… Vous avez l’air carrément proches maintenant… Est ce que vous...

    - Tu veux vraiment une réponse à ta question ?

    - Non… Oui… Je sais pas putain. Non. J’veux pas savoir en fait.

    Shannon esquissa un petit sourire que Jenna detesta immédiatement. C’était la porte ouverte à toutes les idées, et plus elle essayait de les refouler, plus des images lui venaient. Elle se concentra sur sa garde, détermintée à ne plus y penser.

    Lorsque Leroy rentra de sa petite visite, la brune l’attrapa discrètement, et l’emmena avec elle dans la cuisine. Elle avait pardonné à Jenna, oui. Mais elle se disait qu’une petite vengeance, ça ne faisait jamais de mal à personne, comme lorsqu’elles étaient adolescentes.

    - Tu fais ce que tu veux de l’info. Mais Jenna est quasi persuadée qu’on a… Enfin tu vois, pendant qu’elle était pas là. Have fun ! Lança-t-elle, avant de regagner la chambre qu’elle s’était approprié, toute guillerette.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Back in the team [-18]   Aujourd'hui à 6:41

Revenir en haut Aller en bas
 

Back in the team [-18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Prospect & Farm team NYI
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-