Partagez | .
 

 Breathe Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur
Message
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Breathe Again   Ven 22 Juil 2016 - 10:39


''Breathe Again"
ft. Ian, Ayden, Sally, Kendale & Alex




L'ambiance qui jusqu'à présent avait été calme et relativement apaisante était devenue bien plus tendue à partir du moment où Sally et Russell avaient quitté la pièce. La galloise se sentait prise d'une nervosité difficilement contrôlable. Elle avait entendu le petit échange que l'urgentiste avait eu avec Sally, et se doutait bien que même s'il parvenait à sourire, ses yeux ne pourraient cacher toute la peine qui portait ; cette peine qui les tirait tous les deux un peu plus vers le bas à chaque fois. Déglutissant difficilement, la rousse observa Ian s'asseoir en face d'elle à une distance raisonnable. Elle tenta de lui adresser un petit sourire malgré ses yeux redevenus vides quand il lui souhaita son anniversaire en lui tendant un petit paquet ; se penchant légèrement, elle tendit à son tour le bras pour le récupérer. L'ouvrant lentement en essayant de contenir ses légers tremblements dus à la nervosité, la galloise découvrit un collier doré, portant en pendentif un pound marqué sur l'arrière du dragon Gallois. Caressant l'objet du bout des doigts, elle le posa sur son genoux et signa rapidement en reposant son regard sur l'urgentiste.

Merci.

Rosaleen savait qu'il comprenait un peu, et même si elle ne signait pas encore beaucoup, c'était bien plus aisé pour elle que d'avoir à parler. La rousse avait parfaitement remarqué le regard fuyant de l'urgentiste, cette situation n'avait apparemment rien d'agréable ni pour l'un, ni pour l'autre ; peut-être au final était-ce encore trop tôt... elle n'était pas prête à crever l'abcès, pas encore, mais elle lui devait bien un petit pas en avant.

Lorsque le brun lui assura qu'elle ne devait pas hésiter à lui dire de partir si elle le souhaitait elle se contenta de hocher la tête. La jeune femme était bien consciente qu'il faisait tout pour ne pas la déranger, et elle aurait dû ressentir de la culpabilité à le voir comme ça, si mal. Mais il semblait que cette jeune femme qui avait pourtant toujours fait passer les autres avec elle-même n'y parvenait plus. Que ce soit de l'égoïsme pur, ou simplement un besoin de réellement se reconstruire avant de s'adonner à nouveau aux autres, elle ne parvenait pas à ressentir de culpabilité ; de la peine tout au plus.

Perdu dans ses réflexions, elle fut sortie de ses pensées quand l'urgentiste repris la parole, reportant alors son attention sur lui. Elle le regardait d'un air un peu absent, se demandant ce qu'elle pouvait bien dire ; parler de ce qui lui était arrivé était encore trop tôt, et elle n'avait surtout pas envie de sentir le regard encore plus accablé de Ian sur elle, elle ne s'en relèverait pas. Prenant une profonde inspiration, elle se remit à signer lentement.

Tu as l'air fatigué. Tu devrais te reposer.

Bien que la jeune femme ne devait pas paraître spécialement en forme, l'urgentiste lui-même avait les traits tirés, des cernes formaient une ombre sous ses yeux ; il avait réellement l'air à bout. Rosaleen savait pertinemment qu'il n'en ferait rien, qu'il resterait devant sa porte jusqu'à ce qu'elle aille mieux, quitte à dépérir devant, et malgré sa volonté de le faire s'éloigner un peu, l'obliger à reprendre une vie correcte, elle savait qu'il n'en ferait qu'à sa tête. Baissant à nouveau le regard sur son genoux où était posé le présent du brun, elle ne pu s'empêcher de se sentir prise d'une vague de peine, complètement perdue face à tout ça, face à leur relation.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Breathe Again   Ven 22 Juil 2016 - 11:21

Il était content qu’elle ne balance pas le cadeau qu’il avait trouvé par la fenêtre. Mais il ne s’attendait pas être remercié. L’urgentiste réalisait alors qu’il pensait à Rosaleen comme à un monstre sans cœur alors que ce n’était pas le cas. C’était une victime. C’était elle qui souffrait, pas lui, il devait être fort. Il remarquait bien qu’elle était faible et qu’elle avait besoin de soutient pas d’un homme déprimait et fatigué. Rien que son simple mot venait de le remotiver. Oui, il était épuisé et bouleversé, mais il n’avait rien fait de mal. Il ne devait pas se laisser mourir.

Il se retenait de lui proposer de lui attacher bien que l’envie y était. Le silence revient entre eux. Il n’avait jamais été foncièrement un grand bavard. Ce n’est pas aujourd’hui que les choses allaient s’arranger. Peut-être qu’il demanderait des conseils à Sally un jour. Elle devait savoir comment combler le vide d’une conversation sans trop de problèmes. Timidement, son regard se posait sur le visage de la rousse. Il avait l’impression qu’elle ne dormait pas beaucoup non plus. Les derniers jours lui rappelait tristement la bataille qu’il y avait eu au camp quelques mois plus tôt. Le schéma était en train de se réécrire.

Il se rappelait ses longs moments passés à l’infirmerie ne dormant que deux ou trois heures par nuit. La seule raison pour laquelle, il avait réussi à trouver un équilibre c’était grâce à Rosie. Ce jour-là, elle l’avait compris et aidé. Maintenant, il devait faire pareille, lors qu’elle lui signait de se reposer, il était un peu abasourdi. Il ne c’était pas du tout attendu à une telle réflexion de sa part. Faut dire qu’elle ne semblait pas non plus en grande forme et puis son état physique était le dernier de ses soucis. Bon Jovi avait fait une superbe chanson qui s’appelait ‘I’ll Sleep When I’m Dead’, mais il préférait ne pas répondre ça. Bien qu’elle représentait beaucoup les longues nuits où il avait fait beaucoup de choses sauf dormir.

- Je tâcherais de faire un effort. Mais bon, ce n’est pas de ma faute si je n’arrive pas à dormir plus de deux cycles

Ce qui lui faisait à peu près trois heures de sommeil par nuit. C’était une façon détournée de ne pas dire le temps qu’il dormait chaque nuit. Il lui aurait sans doute fallu le double pour être en forme et ne pas laisser une fatigue s’accumuler. Enfin, il ne se plaignait pas, il avait l’habitude. Peut-être que s’il se couchait dans son lit en éteignant son cerveau, il pourrait dormir. Seul problème, le bouton off n’existait qu’avec des somnifères et il ne voulait pas en prendre parce que cela l’assommerait. Il n’aimait pas cette gueule de bois qu’il avait au réveil ensuite. Il pouvait toujours essayer de picoler, mais cela ne lui semblait pas non plus une bonne idée. Il sourit un instant en repensant à ce jour ou Tom l’avait fait boire. Il resterait gravé dans sa mémoire à jamais.

- Excuse-moi de ne pas être venu plus tôt. J’aurais dû t’aider, comme l’on fait tous les autres. La seule chose que je veux, c’est que tu ailles mieux et que tu surmontes cette étape…

Il ne finissait pas sa phrase, il n’en avait pas la force. Il ne pouvait pas lui dire qu’il comprendrait si elle le laissait derrière. Il était prêt à faire une croix sur elle, par amour et pour lui permettre de retrouver une vie plus ou moins normale. Il essayait de sourire, de lui faire comprendre qu’il n’attendait pas à ce que leur relation redevienne la même. Il savait que c’était simplement impossible.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Breathe Again   Ven 22 Juil 2016 - 18:42


''Breathe Again"
ft. Ian, Ayden, Sally, Kendale & Alex




Bien sûr que ce n'était pas de sa faute s'il ne parvenait pas à dormir, ce n'était de la faute de personne ici sauf peut-être d'elle même. Peut-être que si elle ne l'avait pas repoussé de la sorte et dormait avec lui dans cette pièce qui avait été leur chambre avant qu'elle ne sorte ça irait mieux. Mais elle en était incapable. Et très égoïstement, elle jalousa l'urgentiste. S'il dormait mal, c'était uniquement parce-qu'il se faisait du soucis pour elle. Si elle dormait mal, c'était à cause de tous ces cauchemars qui n'avaient de cesse de la hanter, de cette partie d'elle qui la tirait indéniablement vers le fond , un peu plus à chaque fois, et du trou béant qu'étaient désormais son cœur et son âme. Alors oui, aussi égoïste que cela puisse paraître, Rosaleen aurait volontiers troqué ces cauchemars contre une simple inquiétude.

Elle était à fleur de peau depuis qu'ils l'avaient retrouvés là dehors, à bout ; parfois même se disait-elle qu'elle aurait peut-être préféré mourir plutôt que d'avoir à porter ce poids chaque jour. Elle s'était bien rendue compte que plus jamais le monde ne redeviendrait comme avant. Elle avait dû tuer, elle avait été souillée et utilisée comme un vulgaire objet ; à quoi bon se battre pour se relever de cela ? C'était au dessus de ses forces, malgré les maigres efforts qu'elle essayait de faire, ce n'était qu'illusion. Aussi, quand elle parvenait à ressentir autre chose que le vide et l'indifférence, ses émotions s'en trouvaient être exacerbées et la jeune femme peinait à les contrôler ; notamment la colère qu'elle n'avait pourtant pas l'habitude de ressentir avant tout cela.

Cette colère d'ailleurs refit légèrement surface à ce moment là, alors que son esprit sans cesse prit dans le néant lui envoyait toute sorte de souvenirs et mots désagréables. Les scènes se rejouaient, encore et encore, et les mots du brun ne semblaient pas pouvoir apaiser cette tempête. Sans s'en rendre compte, le regard qu'elle posa sur lui était plein de colère, masquant légèrement son âme déchirée pourtant visible au fond. En serrant les dents, elle se remit à signer un peu plus rapidement, nerveusement.

Il n'y a rien à faire pour m'aider.

Oh bien sûr qu'il y avait quelque chose à faire, il y avait toujours une solution, mais le moment n'était pas encore venu pour la simple et bonne raison que la rousse ne savait pas elle même comment il lui serait un jour possible d'entrevoir l'espoir au bout de ce gouffre. Seul le temps pourrait aider la jeune femme à panser ses plaies, ou du moins à les surmonter ; évidemment, il faudrait bien à un moment ou à un autre qu'elle s'entoure pour ne pas avancer seule, mais elle n'était pas certaine de pouvoir affronter le regard de Ian quand elle lui dirait ce qu'elle avait vécu. Elle savait bien qu'il n'était pas idiot et qu'il devait se douter de quelques choses, mais entre ''avoir des doutes'', et ''savoir'', il y avait un monde. Après une légère hésitation, elle se remit à signer, toujours crispée ; même cela l'épuisait et l'agaçait, mais elle lui devait bien ça, ne pas faire comme si elle était seule au fond.

Ne te fais pas de soucis comme ça. Je sais que c'est beaucoup te demander, mais c'est le mieux à faire.

Sachant pertinemment que ce qu'elle lui demandait était impossible, elle l'avait plus dit pour confirmation que par réel ordre. Peut-être aussi pour dire quelque chose parce-que oui, si elle avait été avant ce genre de personne à trouver des choses à dire sur tout et n'importe quoi, combler les silences, ce n'était désormais plus le cas. A quoi bon discuter comme si de rien n'était ? Comme si rien n'était arrivé ? Aussi mal que cela puisse faire à son entourage, elle avait choisi de ne pas faire comme si tout allait bien, pour elle. Parce-qu'elle en avait besoin, besoin de se retrouver avant de retrouver les autres, et pour cela elle devait se sentir prête à affronter tout ce qui se jouait en elle. D'ici là, elle ne pourrait faire autrement que n'être que l'ombre d'elle-même.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Breathe Again   Sam 23 Juil 2016 - 10:20

Il n’était pas avec elle depuis longtemps, mais déjà il regrettait d’être ici. À part l’impression de ne servir tristement à rien, il ne ressentait rien de plus. Peut-être qu’il n’avait simplement jamais appris ce qu’il pouvait faire. Il avait l’impression que c’était bien plus inné pour Sally et les autres. Il avait pratiquement envie de s’enfuir et ne jamais revenir, cependant, il savait qu’il était incapable de se lever. Il sentait que tout son corps était fébrile. Il aurait voulu lui dire qu’il était désolé d’être comme il était. Il avait l’impression qu’à cet instant elle détestait toute sa personnalité entière. Est-ce que les choses auraient été différentes s’il n’était pas lui ? Il n’en savait rien, mais il avait peur.

Peur, de se retrouver sur le bord de la route alors que Rosaleen reprenait sa vie, si un jour elle le faisait. Il savait qu’il pouvait compter sur tout le monde, mais il avait surtout l’impression que son aimée ne voulait pas compter sur lui. Il ne lui en voulait pas foncièrement, parce qu’il pensait à son bonheur avant tout, bien qu’actuellement, il est un peu disparu. Le regard qu’elle lui jeta alors lui fit froid dans le dos. Il ne comprenait pas pourquoi il avait le droit à un regard aussi haineux, qu’avait-il dit de mal. Il n’en savait strictement rien, mais il s’en voulait. La peur et l’inquiétude qu’il ressentait laissèrent une grande place à la culpabilité. Il baissa alors la tête, il était vraiment trop bête.

Que pouvait-il lui apporter si on ne pouvait pas l’aider ? Même de la joie, il était incapable de lui en apporter. Il aurait voulu discuter d’autre chose, mais visiblement tout tourné autour de ça. Est-ce qu’elle avait envie de parler de la pluie et du beau temps, de la peinture qu’Ayden avait faite sur le mur ? Il n’en était pas du tout convaincu. Il était en train de se replier sur lui-même et il le sentait. C’était elle qui lui avait parlé du monde, en lui disant qu’il était beau, lui montrant que tout n’était pas noir. Et c’est également ce monde qui lui a tout repris. Il finit par lever la tête alors qu’elle lui demandait une nouvelle fois de lâcher prise. Il n’en était pas capable, du moins pas tant qu’il l’aimait et qu’il tenait à elle. Elle s’en rendait tout de même plutôt compte étant donné qu’elle fit la remarque, mais quand même…

- Comment veux-tu que je ne m’inquiète pas ? Alors que je m’inquiète pour tout le monde ici. C’est ma façon d’être. Je ne te blâme pas pour ça…

Peut-être qu’il avait été un peu dur avec elle, mais il fallait que la remarque sorte. Il n’était pas un putain de jouet à qui on pouvait ordonner de faire tout et n’importe quoi. Il avait des sentiments, des émotions et surtout un cœur plein d’amour qu’il pouvait distribuer, il avait décidé de le lui donner à elle, mais malheureusement rien ne se passait comme il l’avait prévue. Il la regarda une nouvelle fois. Il n’arrive pas vraiment à savoir si la colère était toujours présente dans son regard, mais il réalisait qu’il n’était peu tête pas prête à ça. Il n’aurait pas vraiment dû venir aujourd’hui. Il manquait de patience, de savoir-vivre et de tout un tas de chose dont Rosaleen avait besoin à ce moment-là. Il était trop faible pour rester la plus longtemps.

- Je crois que je n’aurais pas dû venir aujourd’hui, c’était trop tôt.

Il était sans doute un peu égoïste de sa part. Il ne savait pas ce qu’elle en pensait. Mais il était à bout. Il essayait de garder la tête droite et c’est émotion pour lui. Mais il était à deux doigts de craquer, il ne voulait pas qu’elle assiste à ce genre de spectacle.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Breathe Again   Mar 26 Juil 2016 - 18:37


''Breathe Again"
ft. Ian, Ayden, Sally, Kendale & Alex




Le moment avait au final été mal choisi. La galloise, malgré son angoisse de se retrouver seule avec celui qu'elle aimait et pourtant évitait depuis qu'elle était revenue, avait espéré que le fait qu'il soit là, devant elle, soit comme un déclic, que quelque chose se passe en elle et qu'elle parvienne à surmonter tout ce gouffre qu'elle avait creusé entre eux. Mais il n'en fut rien et il semblait même que la situation allait en s'empirant. Ils auraient dû trouver quelque chose à dire, un sujet de discussion léger qui n'aurait pas soulevé les inquiétudes et questionnements de l'un, et la tristesse masquée de colère de l'autre. Mais ils n'y parvenaient pas, tout semblait tourner autour de ce qui les éloignait et aucun ne parvenait à entrevoir la solution.

Rosaleen se rendait bien compte que Ian était blessé, qu'il s'en voulait de ne pouvoir rien faire pour elle. Être ici et voir ce qu'elle était devenue devait être une torture pour lui plus que pour qui que ce soit d'autre ; elle aurait dû faire des efforts, peut-être aurait-elle dû... Mais elle ne pouvait pas, c'était encore trop tôt et même elle ne savait quand elle serait capable de faire un pas vers lui.

Aux mots de l'urgentiste elle haussa les épaules, son regard colérique laissant peu à peu place à ce vide qui faisait de ses pupilles deux trous béants au milieu de son visage ; plus d'émotion, rien que le néant, encore et toujours. Ian ne l'avait en effet jamais blâmé pour ce qu'elle était, il avait même essayé de remettre certains de ses principes en question pour mieux la comprendre ; en avait-elle fait autant ? Avait-elle essayé ne serait-ce qu'une seule fois ? Baissant à son tour la tête, la rousse regarda bêtement ses mains ; elle devait bien trouver quelque chose à dire, n'importe quoi... Mais rien ne vint. Elle n'avait rien à dire, et s'accabler encore plus de culpabilité n'aurait fait que la pousser un peu plus vers le fond.

Lorsqu'il reprit la parole, signifiant qu'il n'aurait pas dû venir la voir, elle releva le visage, le regardant de ses yeux toujours vides. La galloise avait été touchée de voir qu'il avait pensé à son anniversaire, tout comme Sally qui était venue avec Russell, mais l'urgentiste avait raison : probablement était-ce encore trop tôt pour se retrouver ainsi face à face. Et il semblait qu'aborder des sujets pleins d'insouciance n'était pas possible tant qu'ils n'auraient pas réellement discuté de ce qui était arrivé, d'où ils en étaient ; mais le moment n'était pas encore venu, aucun des deux n'avait la force d'entrer dans le vif du sujet. Hochant finalement la tête, elle se remit à signer.

Sûrement. Merci d'être passé.

Parce-que malgré tout elle ne lui en voulait pas, son petit cadeau lui avait fait plaisir et elle comptait bien le garder, d'autant plus qu'il lui rappelait des souvenirs de sa terre natale, mais elle ne pouvait le retenir. Pour quoi faire ? Le regarder dans le blanc des yeux en attendant de trouver les mots adéquat ? En attendant d'être prête ? Cela ne ferait que les faire souffrir un peu plus, alors autant s'en épargner. Peut-être avait-elle été dure, s'était-elle montrée trop froide, mais elle ne pouvait pas se permettre de le faire espérer inutilement que la situation s'arrange dans l'immédiat ; ils devaient avancer, sinon ils perdraient pied.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Breathe Again   Mer 27 Juil 2016 - 10:03

La situation le rendait nerveux. Il avait beau faire son maximum pour rester serein. Il n’y arrivait pas. Il était de nature trop fragile avec le cœur sur la main. Il avait fait l’effort de venir, de lui parler, mais il manquait quelque chose et il n’en voulait pas à la rousse d’être ainsi. Il savait que c’était normal et qu’il ne pouvait pas lui reprochera son attitude. Lui dire de ne pas s’en faire, c’était comme dire à un enfant de ne pas faire de bêtise. Il se demandait un instant si ce n’était pas lui l’enfant quand on voyait comment il réagissait avec la rousse.

Il devait arrêter de réfléchir c’est ce qui lui faisait le plus de mal. Son propre cerveau, il regardait autour de lui un instant avant de reporter son attention sur Rosaleen. Elle était en train de lui signer que c’était peut-être mieux qu’il parte. Il se sentait presque soulager de voir ça. Il n’était plus le seul à se sentir de trop ici. Sans montrer trop d’entrain pour autant il se redressa. Ses articulations étaient raid à cause du manque de sommeil. Il mit un peu de temps avant d’être enfin debout. Il se dirigea lentement vers la porte comme s’il avait l’espoir de sentir Rosaleen l’arrêter. Tout en sachant qu’une fois de plus, c’était impossible.

Avant de définitivement sortir, il marqua un temps d’arrêt. Il avait une main sur la poignée qu’il fixait avec attention. Il cherchait dans son cerveau un moyen de trouver un petit truc pour l’encourager. Il voulait un truc gentil et mignon qui ferait comprendre à la rousse que même s’il n’était pas présent physiquement, il ne l’oublierait pas pour autant. Elle comptait énormément pour lui et ce sera toujours le cas. Il était prêt à tout, il l’avait toujours été par amour et cela ne changera pas aujourd’hui.

- Même si je ne suis pas présent, je te soutiens. Si un jour tu veux me voir, tu n’auras qu’à ouvrir cette porte. Je t’attendrais…

Il ne laissa pas à Rosaleen la possibilité de lui répondre qu’il était déjà dehors et qu’il refermait la porte derrière lui. Il ne saurait dire s’il était soulagé d’être venu ou non. Mais une chose est sûre, il avait son devoir, il avait essayé et lamentablement échoué. Il ne pouvait pas être fort à tous les coups, mais au moins, il avait essayé de faire de son mieux. Il regarda une dernière fois la porte dont il tenait toujours la poignée extérieure. Il devait essayer de ne pas trop s’en faire. Elle lui avait demandé après tout…



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Breathe Again   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Breathe Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» (M) PAUL WESLEY → BREATHE AGAIN.
» madison + just be happy to breathe
» Thea & Jude ✖ Just breathe...
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-