Partagez | .
 

 Breathe Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: Breathe Again   Lun 4 Juil 2016 - 21:18

Quatre jours, cela faisait quatre longs jours qu’il ne dormait plus. Il avait l’impression que son cœur allait imploser. Il avait les traits tirés et des cernes de quinze kilomètres. Il était allongé sur son lit, celui qu’il partageait avec la rousse un peu plus tôt. Les bras en croix à fixer le plafond. Il avait essayé de prier Dieu, mais visiblement son appel était vain. Il avait voulu sortir pour la retrouver, mais il savait parfaitement que c’était trop risqué et qu’on l’empêcherait de sortir. Il s’était légèrement fait remonter les bretelles depuis sa sortie avec Wade et le détour volontaire qu’ils avaient fait.

Une fois de plus, il regardait son poing gauche serré sur une petite feuille de papier. Les derniers mots qu’elle lui avait laissés. Il les connaissait par cœur à force de les relire inlassablement. Il s’en voulait, pourquoi n’était-il pas resté avec elle ce matin-là. Il avait été appelé pour une bêtise en plus. Il regrettera toujours de ne pas avoir été plus faignant. Il aurait pu l’accompagner, la dissuader de partir seul. C’était si dur d’être dans cette pièce sans elle. Est-ce qu’elle était seulement encore en vie ? Est-ce qu’on lui rendrait ? Est-ce qu’elle avait fui cette vie ? Il y avait tant d’autres questions qui lui traversaient l’esprit en cet instant présent.

Une nouvelle fois, il portait sa main gauche au niveau de ses yeux et déplia le papier. "Ne t’en fais pas pour moi…" Comment avait-elle pu penser une seconde qu’il ne s’inquiétera pas ? Il avait eu envie de retourner ciel et terre dans la minute où il avait vu ce papier. Cependant, il avait décidé de lui faire confiance. Ian avait gardé son sang-froid le plus longtemps possible, il avait préféré se taire pour ne pas inquiéter les autres, mais en début de soirée, il avait fini par devenir nerveux. Il avait été voir Ayden et tout un tas de personnes pour essayer d’avoir plus d’information. Cependant, personne n’avait rien remarqué. Il avait eu une soudaine envie de crier sur tout le monde, partir à sa recherche, mais au final, il était toujours lâche, il s’était contenté de se cacher dans un coin pour s’effondrer en silence. Il n’aurait jamais cru tenir autant à cette rousse. Pourquoi ! Il voulait juste savoir pourquoi elle avait fait ça.

Ses yeux se posèrent une nouvelle fois sur le papier qu’il avait entre les doigts. "… j’ai tout prévu. " C’est trois mots le mettaient encore plus en colère. Il se rappelait de la sortie qu’il avait faite avec elle, il était évident que non, elle n’avait pas tout prévu. Comment aurait-elle pu ? Les malades sont si nombreux par-delà la grille du lycée. C’était le seul rempart qu’il avait et depuis qu’il avait vu la situation, il le trouvait si faible. Il finit par glisser le papier dans la poche gauche de sa chemise. La peau de son index rentrait alors en contact avec le cristal de roche qu’il avait placé là. Il avait fini par oublier la présence de l’objet. Il l’avait avec lui depuis le lendemain de la disparition de la rousse. Secrètement, il avait espéré qu’à son réveil elle serait revenue, qu’il pourrait la serrer dans ses bras. Mais rien de tout ça n’était arrivé. Il était resté seul dans son lit froid avec pour seul réconfort l’odeur que la rousse avait laissée sur son oreiller.

Il finit par se lever presque à contrecœur, il avançait tel un pantin, plus rien n’avait d’importance en ce moment. Les gens passaient autour de lui sans qu’il ne les reconnaisse. Son cerveau était comme déconnecté de la réalité. Il avait passé une partie de la journée à attendre devant la porte qu’elle revienne. Comme la veille des groupes d’expédition était lancée pour la retrouver, il ne remercierait jamais assez Ayden pour cette initiative. Il avait peur qu’une fois de plus ils reviennent bredouilles, plus les jours passaient plus les chances de la retrouver en vie s’amenuisait. Il le savait parfaitement. Il avait peur, il ne voulait pas la perdre. Pourquoi est qu’on lui arrachait cette femme si magnifique et si fragile. Qu’est-ce que Dieu lui avait réservé ?

Pour le moment personne n’était encore de retour. Il s’inquiétait, quand la peine devenait trop grande il prenait dans sa paume l’objet qu’il avait dans sa poche. Il avait l’espoir que communier avec les cailloux de Rosie la ferait revenir. Cependant c’était vain, elle n’était toujours pas là. Finalement, il remarqua des silhouettes dans le lointain. Il remarquait que l’un d’entre eux portait quelques choses dans ses bras. Ils avaient retrouvé Rosaleen. Il se redressa vivement glissant la pierre qu’il avait dans sa poche. Est-ce que ça avait marché ? Il n’en savait rien… En tout cas il voulait voir de ses yeux. Au diable le protocole. Il sortit de l’enceinte protégée pour voir de quoi il était question. C’est Kendale qui portait sa rousse. Le pompier avait fière allure en sauveur des dames, à croire qu’il avait fait ça toute sa vie.

- Il faut la ramener à l’infirmerie. Merci, vraiment.

Le visage de Ian était en train de s’illuminer alors qu’il portait ses doigts à la carotide de Rosie pour vérifier qu’elle avait un pou. Il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte qu’elle était en vie. Des larmes coulaient le long de ses joues, même si elle était en mauvais état, il n’y avait rien qu’il ne pouvait pas réparer. Il était heureux de revoir celle qu’il aimait. Même inconsciente. Il avait besoin de plus d’information, mais il était sûr que Kendale pourrait lui donner.

- Est-ce que quelqu’un a vérifié si elle n’a pas été mordue ou je dois le faire ?

Il n’était pas enchanté par l’idée de la voir nue dans cette situation. Il avait un mauvais pressentiment, comme si quelque chose bloquée. Il s’installa patiemment devant Rosaleen et attrapa sa main droite. Il resterait à son chevet aussi longtemps qu'il le faudrait. Il ne voulait pas être le médecin aujourd’hui, heureusement il pouvait compter sur la présence de Bateson pour tout gérer.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Breathe Again   Mar 5 Juil 2016 - 18:25

Ils avaient réussit. Ils avaient ramener Rosaleen au bercail. Ian, comme à son habitude, avait attendu le retour du groupe de recherches. Cette fois, Ayden pouvait enfin donner une bonne nouvelle au médecin. Sa moitié était là. Dans les vapes mais encore là. Kendale avait ramené la demoiselle à l'infirmerie et chacun s'affairait déjà à faire ce qu'il devait pour s'assurer de la bonne santé de la rousse. Seth tapota l'épaule du muet et s'éloigna. Il était heureux d'avoir ramener leur amie et soulagé de se dire qu'elle se remettrait vite sur pied. Ayden, lui, n'en fût que plus inquiet. La fatigue se lisait sur le visage de l'endormie, la peur aussi. Qu'avait-elle traversé pour qu'elle soit aussi mal. L'illustrateur était retourné à la pièce qu'il appelait chambre, laissant ainsi Ian veiller sur la thérapeute.

Pourtant, il ne parvenait pas à oublier sa galloise d'amie. Assis à son bureau, il avait essayé d'occuper son esprit pendant de nombreuses heures. L'inquiétude était encore à son comble. Et le serait jusqu'à ce que la femme daigne ouvrir les yeux. Rejetant négligemment le crayon qu'il avait entre les doigts, le muet prit son thermos de café et sourit en coin. Il savait vers qui se diriger.

Les pas de l'artiste le menèrent directement à l'infirmerie, sans détour pour faire semblant de s'occuper à autre chose. Non, il avait juste besoin de s'enquérir de l'était de la rousse. Arrivant à l'endroit où était placée la miss, il ne s'étonna pas de voir le compagnon de cette dernière encore à son chevet. Doucement, le français toqua à la porte, laissant le temps à son ami de tourner la tête pour qu'il puisse entrer dans la pièce. Posant l'objet qu'il tenait sur la table de chevet près du père, le muet se recula pour se mettre face à son vis-à-vis, l'observant quelques secondes. Lui aussi était épuisé. Ses traits tirés trahissaient amplement tout les ressentis qu'il lui pesait lourd sur le cœur.

- Comment elle va ?

C'était une question qu'entendrait souvent le médecin. Une longue série de ce question chiante... En tout cas, les yeux bleus du dessinateur fixaient le couple face à lui. Ce couple autrefois si heureux... Ça arrachait le cœur de les voir si perdus.

Restant ainsi appuyé au mur, le muet décida, pour ce moment, de tenir compagnie au pauvre homme.


You & I ? Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
Sally Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 448
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Breathe Again   Mar 5 Juil 2016 - 19:10

Sally tentait tant bien que mal de masquer devant son fils son inquiétude quant à la disparition de son amie Rosaleen. Cela faisait déjà quatre jours que personne n'avait des nouvelles d'elle. Pourtant, un petit groupe s'était tout de suite engagé dans des recherches afin de la retrouver, mais rien, aucune trace de la rousse. Plus le temps s'écoulait et plus les chances d'y parvenir s’amenuisaient, ce n'était pas pour autant une raison d'abdiquer. La quadragénaire voulait également sortir, mais il avait  été décidé d'envoyer un petit groupe et non d'ameuter tout le lycée pour des raisons de sécurité. Ce n'était d'ailleurs pas pour rien que les recherches s'effectuaient dans un petit périmètre autour de l'établissement.

La brune fut sortie de ses pensées par les appels incessant de Russell « QUOI ? » hurla-t-elle avec un regard noir. Le petit fut plus que surpris d'entendre sa mère hausser la voix ainsi, c'était une chose extrêmement rare, à tel point qu'il se mit à pleurer. « Oh pardon mon chéri, je ne voulais pas te crier dessus. » lui dit-elle en le prenant dans ses bras tandis que les larmes coulaient. Ce n'était pas tant à cause de cela qu'elle pleura, c'était davantage une accumulation qui finit par sortir. Rosa, reviens, je t'en supplie. se dit-elle à la manière d'une prière.

Sally continuait de s'occuper de Russell quand de l'animation se fit entendre dans les couloirs. Une effervescence incroyable était entrain de se passer. « Reste avec papa ! » ordonna-t-elle calmement en se redressant d'un seul bon. Pour elle, aucun doute n'était possible ; Rosaleen était de retour ! Comment en aurait-il pu être autrement pour que les gens réagissent de la sorte ? Sans prêter attention aux autres, elle se mit à courir en direction de l'infirmerie, c'était comme une évidence pour elle. Elle est là-bas, je dois me dépêcher. se répéta-t-elle tout le long du trajet.

Ça y était, elle se trouvait devant elle. Son amie était de retour ! Le large sourire qui s'était dessiné s'effaça lentement au fur-et-mesure que la quadragénaire regardait son amie. Elle était dans un sale état et n'était plus consciente. Qu'avait-elle pu bien vivre durant ces quelques jours ? Où était-elle ? Et avec qui ? Elle n'avait pas pu rester coincée ici dans le quartier, elle serait revenue bien plus vite. Un tas de questions fusaient dans l'esprit de Sally, mais ce serait pour plus tard, l'important était de voir Rosaleen avec eux.

Regardant alors Ian, Sally eut le cœur serré. Chacun ici éprouvait un mélange de soulagement par ce retour et de tristesse incroyablement forte. « Elle va bien ? Elle n'a pas été mordue ou quoi ? » demanda-t-elle au compagnon de son amie. La brune n'avait pas envie de la quitter des yeux, comme si elle allait de nouveau disparaître. Puis, elle regarda chaque personne présente quelques instants avant de se mettre aux côtés de Ayden, qui venait d'arriver, en passant une main amicale se voulant réconfortante dans le dos.



#872F2F
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Breathe Again   Mar 5 Juil 2016 - 20:50


''Breathe Again"
ft. Ian, Ayden, Sally, Kendale & Alex




Plus rien ne se passait dans cette cavité sombre qui renfermait son esprit. C'était comme si le temps s'était figé ; serait-ce définitif ? Qu'importe. Elle ne souffrait plus au moins, elle ne sentait plus la douleur lancinante de ses genoux ou ses poignets, ni cette souffrance psychologique qui l'écrasait un peu plus à chaque seconde. Et maintenant qu'allait-il se passer ? Allait-elle revoir défiler sa vie avant que son âme ne parte à la recherche d'une nouvelle, du bon moment, armée de ce tout nouveau karma ? Elle était prête, à partir, elle s'y était préparée depuis la veille, depuis qu'il lui avait arraché tout de la personne qu'elle était sans la moindre once de scrupule. Et quand bien même en aurait-il eu, ça ne changeait en rien la situation : elle ne pourrait pas pardonner. Et ne voulait surtout pas revivre ça. Alors quand elle avait vu d'autres silhouettes s'approcher d'elle, la jeune femme avait su que ce serait la fin. Si c'était des infectés elle deviendrait comme eux jusqu'à ce que quelqu'un lui accorde le coup de grâce, et si c'étaient des humains alors elle n'aurait aucun mal à se laisser mourir. Tout pour ne pas revivre ça, pour ne pas vivre avec ça...

Perdue dans les méandres de son esprit, elle se trouvait au milieu d'un endroit coloré, plein des silhouettes de ceux qu'elle avait aimé tout au long de sa vie, bien qu'aucun d'entre eux n'avait réellement de visage, elle se rappelait aisément de qui était qui et à quel point chaque personne comptait. Apaisée, elle fut soudain tirée en arrière et tout sembla s'assombrir. Non... attendez... Mais les silhouettes ne l'écoutaient plus, elle n'étaient désormais devenue que des ombres indéfinissable, méconnaissables, et la rousse se sentait de plus en plus tirée en arrière, comme si la chute libre dans laquelle avait été son esprit ces derniers jours reprenait sa course folle. Sa tête commençait à lui faire mal, son cœur ; elle avait du mal à respirer, ne pouvait plus rien contrôler...

Elle entendait des voix au loin qui alignaient des mots indéchiffrables, ces voix lui étaient familières mais elle ne parvenait pourtant pas à les allier à qui que ce soit. Au fur et à mesure, les sons se firent plus précis. Non, elle ne voulait pas revenir, elle ne voulait pas...

Reprenant conscience, la galloise papillonna légèrement des yeux, gênée par la lumière pourtant faible qui inondait la pièce. Où était-elle ? Quel jour était-on ? Une fois que ses yeux se furent adaptés à la clarté, elle tourna difficilement la tête, et elle les vit. Ian, Sally, Ayden, et quelques autres. Ouvrant la bouche pour parler, aucun son n'en sorti. Que faisaient-ils tous là avec cet air grave et inquiet ?

Et elle se souvint. Sortir. Tuer un infecter. Se faire emmener par des inconnus. Séquestrée. Humiliée. Violée... Son esprit se bloqua sur ce dernier point et elle se redressa avec des yeux horrifiés. Son regard se posant sur sa main droite, elle vit les brûlures sur ses poignets, la main de Ian qui tenait la sienne... D'un geste violent elle ôta sa main en le regardant d'un air à la fois apeuré et avec une pointe de dédain. Ce regard se promena sur les autres. Ils s'étaient inquiétés, c'était évident... Elle aurait voulu leur dire qu'elle n'avait rien, que tout allait bien, les remercier de l'avoir retrouvée... Mais elle n'en avait pas le courage, pas l'envie, parce-qu'à peine réveillée elle s'était sentie écrasée par ce poids. Jamais elle n'arriverait à vivre avec, c'était bien trop lourd... Jamais elle ne pourrait leur en parler. Relevant ses genoux meurtris, elle les serra contre elle en se calant contre le mur afin d'éviter au mieux tout contact. Durant tout ce laps de temps elle ne les avait pas quitté de ses yeux ronds.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 854
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Breathe Again   Mar 5 Juil 2016 - 22:01


Ian avait toujours les yeux rivés sur elle. Il était incapable de regarder ailleurs. Il était tellement heureux de la voir ici sur ce lit. Elle avait dû vivre des choses atroces. Il s’en rendait bien compte. Elle était dans un sale état. Il la regardait avec tristesse et désespoir tout en attendant patiemment qu’elle se réveille. Il tenait toujours sa main dans la sienne et continuait de prier mentalement. Il l’avait déjà fait et visiblement ses cailloux lui avaient répondu alors pourquoi pas une seconde fois. Il ne savait plus ni qui croire ni quoi penser. Il n’avait qu’une envie, la serrer dans ses bras, l’embrasser, mais il n’y arrivait pas, simplement parce qu’elle était inconsciente.

Ayden fut le premier à arriver. Il avait avec lui du café. Ian esquissa un sourire en le voyant entré avec le thermos. Il s’agissait là d’un lien bien fort qui les unissait, il en aurait bien besoin pour ne pas tomber de sommeil au chevet de la rousse. Il leva les yeux pour regarder le muet signer. Évidemment, il lui demandait si ça allait. Il ouvrit la bouche, mais il n’en avait plus la force. Il avait épuisé ses dernières réserves d’énergie en venant ici en quatrième vitesse. Il leva la main qui ne tenait pas celle de Rosie pour lui répondre en signant.

- Bien.

Il avait les yeux rougis par la fatigue et le tin pâle. Il laissait une nouvelle fois son regard glisser sur la main qu’il tenait. Pourquoi son poignet était-il ainsi marqué ? Est-ce qu’elle avait été attachée ? Avait elle était prisonnière ? Il n’en savait strictement rien et il avait même peur de le savoir. Qu’avait-il bien pu lui arriver. Ian avait lu beaucoup de chose sur le sujet, ce qui le rendait encore plus sujet aux pires inventions. Il fut tiré de ses pensées par Sally qui mettait à son tour les pieds dans la pièce.

Elle aussi elle voulait savoir si elle allait bien. Ian n’ayant pas plus la force de parler maintenant qu’il y a quelques minutes se contenta d’opiner du chef. Il n’était pas spécialement bavard en temps normal, ce n’est pas aujourd’hui que cela allait changer. Ian l’observait s’installer à côté d’Ayden, ils formaient un joli trio à attendre que Rosie se réveille. Ian était sans doute celui qui avait moins bien encaissé sa disparition, mais ils étaient tous deux aussi tristes que lui.

Il ne tenait pas uniquement la main de la rousse comme un simple proche pouvait le faire, il avait aussi placé ses doigts de façon à savoir si son pouls fluctuait. Personne ne devait vraiment l’avoir remarqué dans la pièce. D’un coup, il sentait le rythme cardiaque de la rousse s’accélérer. Elle devait être en train de reprendre conscience. Ian se redressa presque instantanément sur son siège. Il avait hâte qu’elle se réveille, qu’elle puisse leur raconter ce qu’elle avait vécu. Il savait parfaitement que les personnes qui ouvrent les yeux après un petit temps d’absence sont souvent en état de choc.

Cependant, il ne s’était pas vraiment attendu à ça… Alors qu’il avait les yeux rivés sur le visage de son aimée, la main qu’il couvait amoureusement avec les siennes fut vivement retirée par la rousse. Il avait alors la gorge sèche et l’estomac noué. L’avait-elle complètement oublié ? Il n’avait pas remarqué de lésion au niveau de sa tête pourtant. Pourquoi se défendait-elle de lui ? Il savait parfaitement que la dernière discussion qu’il avait eue ensemble n’était pas des meilleurs, mais ne l’avait-elle pas pardonné depuis le temps ? Il avait l’impression qu’il venait de se prendre une baffe. L’urgentiste n’avait pas bougé d’un millimètre. Il était bien trop hébété pour dire quoi que ce soit. Son cerveau ne parvenait pas à assimiler ce qui se passait. Il n’avait pas non plus la moindre idée quant à la réaction à avoir.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Sally Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 448
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Breathe Again   Jeu 7 Juil 2016 - 16:52

Pauvre Rosaleen, qu'a-t-il bien pu t'arriver ? Qu'as-tu vécu ? Sally se posait un tas de questions, mais à chaque fois, il lui était difficile de pouvoir imaginer un scénario qui n'était pas dramatique. Et bien que la pièce restait silencieuse, il était évident que chacun ici se posait les même. La brune se dit alors qu'elle laisserait le soin à son amie d'y répondre par elle-même si l'envie lui prendrait, mais qu'en aucun cas elle les lui poserait. Si Sally pensa ça, c'était tout simplement que lui demander ce qui s'était passé n'allait en rien aider Rosaleen à aller mieux, en tout cas pas de suite, car il est toujours bon de mettre des mots sur les maux.

Mais alimenter ses peurs, ses démons, ces jours passés ne pouvaient être positif. Elle lui laisserait le temps nécessaire et peu importe à qui la rousse déciderait de se confier tant qu'elle finisse par réussir à remonter la pente, c'était là l'essentiel. Sally avait décidé de ne pas la quitter, et lorsqu'elle en informa Wade qui était venu prendre des nouvelles de la jeune femme, ce dernier comprit tout à fait et se contenta d'indiquer à sa femme qu'il s'occuperait de Russell avant de déposer un baiser sur sa joue et de partir.

La nuit passa étonnement vite, Sally était bien présente physiquement, mais son esprit était ailleurs. Elle repensait sans cesse à la Rosaleen joyeuse et souriante, pleine de vie. La rousse lui avait été d'une grande aide, bien plus qu'elle ne l'aurait cru au début, et à présent, les rôles s'inversaient. C'était autour de la quadragénaire d'être là, de lui apporter tout le soutien et toute l'aide dont aurait besoin Rosaleen. Et elle le fera.

Sally ne ressentait ni la fatigue, ni la faim. En fait, elle n'avait envie de rien, si ce n'était de voir son amie ouvrir les yeux pour de bon. Plusieurs personnes étaient passées durant la nuit et la matinée afin de voir de leurs propres yeux que oui, Rosaleen était de retour. C'était justement durant la matinée que la jeune femme finit par se réveiller. De larges sourires se dessinaient sur chacun des visages, mais lorsqu'elle retira violemment sa main de celle de Ian, ce fut la surprise pour tous. Sally s'imaginait déjà voir son amie sauter dans les bras de l'homme qu'elle aimait, mais il n'en fut rien.

Que-t-est-il arrivé Rosa ? La question silencieuse se faisait de plus en plus présente dans l'esprit de la brune, d'autant plus que Rosaleen restait silencieuse avec un regard qui n'était pas celui auquel elle avait habitué les réfugiés. Se recroquevillant sur elle-même, Sally fut prise d'une envie folle de pleurer et de serrer dans ses bras la jeune femme sur le lit, mais elle garda tout cela et souriait simplement à son amie à chaque fois que leurs regards se croisaient. Vu sa réaction au simple contact avec sa main et la position défensive qu'elle avait, la brune préférait ne pas tenter le diable et garder ses distances pour ne pas rendre plus mal Rosaleen.



#872F2F
Revenir en haut Aller en bas
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Breathe Again   Jeu 7 Juil 2016 - 19:06


''Breathe Again"
ft. Ian, Ayden, Sally, Kendale & Alex





Jeudi, 7 Juillet 2016


Trois jours maintenant que la galloise avait été retrouvée inconsciente aux alentours du lycée, trois jours que l'inquiétude quant à sa disparition avait laissé place à l'inquiétude concernant son état. Certes, elle ne s'était réveillée qu'au mardi matin, mais ces quelques jours passés ici n'avait en rien arrangé son état, au contraire ils n'avaient fait qu'accentuer ses maux. Tous ces regards inquisiteurs, ces quelques personnes qui s'approchaient un peu trop en lui demandant où elle était passée, ce qu'elle avait fait... Leurs questionnements étaient parfaitement compréhensible, mais la jeune femme n'était pas prête à mettre des mots sur ce qu'elle avait vécu, elle l'acceptait encore bien trop mal pour ça.

Même la nuit elle dormait mal, se sentant sans cesse épiée et ayant, au fond, peur que quelqu'un en profite. Évidemment, elle avait confiance en la plupart des gens qui vivaient au lycée, et ne doutait pas une seconde du fait qu'ils s'inquiétaient réellement pour elle, mais elle avait cette crainte constante que quelqu'un la touche ; ne serait-ce que pour l'apaiser en lui tenant la main.

Ian lui avait apporté la veille un magazine sur la nature américaine qu'elle se contentait de feuilleter tout au long de la journée ; à quoi bon essayer de lire ? Elle n'était pas capable de se concentrer et retenir quoi que ce soit. Ayden avait laissé pour elle un petit calepin vierge et un crayon dans lequel elle gribouillait des courbes sans liens les unes avec les autres, aucun dessin précis, juste des masses noires ; bribes de son esprit déraillé peut-être. Il lui avait parfois de dessiner l'esquisse d'un tourbillon, comme si la chute libre dans laquelle elle s'était sentie depuis le dimanche ne s'était jamais arrêtée.

La galloise ne s'était toujours pas changée malgré le habits propres qui lui avaient été apportés, elle n'avait pas non plus prit la peine d'aller se laver, étant comme dans un déni total de ce qu'avait subit son corps. Seul son esprit l'importunait, et il lui semblait être complètement détaché du reste. Mais elle ne voulait se montrer aux yeux de quiconque, ni qu'on l'accompagne aux douches, elle avait besoin d'être seule.

Alors ce jeudi soir, tandis que quelques personnes étaient encore présentes autour, dont Ian, elle prit le calepin et le crayon et se mit à écrire. Ses lettres n'étaient pas très nettes, légèrement tremblotantes, mais c'était tout de même lisible. Une fois les quelques mots posés sur papier, elle poussa le petit livret vers Ian.


je veux aller ailleurs dans une autre pièce seule


Lui adressant un regard à la fois vide et sans appel, elle se glissa jusqu'au bout du lit et en descendit, pas vraiment sûre d'elle. Restant quelques minutes debout à se tenir ainsi au mur, elle ferma les yeux pour chasser le vertige qui l'avait prise, attendant également que ses jambes se fassent moins flageolantes. Son regard se posa une nouvelle fois sur l'urgentiste et elle tira légèrement sur le bas de son débardeur, signe qu'elle souhaitait également changer de vêtements. Baissant la tête, elle suivit une personne qui l'accompagna dans une salle de classe où personne ne dormait actuellement, on lui annonça qu'on lui apporterait un sac de couchage et quelques affaires. Arrivée à destination, elle s'empressa de s'asseoir, prise de nouveaux vertiges. Restait plus qu'à attendre que les autres arrivent avec de nouvelles affaires ; elle sentait bien que ses ''ordres'' lui donnaient l'air d'une enfant gâtée, mais elle n'avait aucunement la force de faire quoi que ce soit d'autre.

copyright acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Breathe Again   Aujourd'hui à 10:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Breathe Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» (M) PAUL WESLEY → BREATHE AGAIN.
» madison + just be happy to breathe
» Thea & Jude ✖ Just breathe...
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-