Partagez | .
 

 Be my friend... [Leroy/Shannon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Dim 3 Juil 2016 - 23:28

    Shannon éclata de rire. Alors non, il avait tort sur le fait que la rouquine n’allait plus rien avoir envie de faire avec lui. Elle était têtue, et bornée, et si elle revenait, ce serait plus attachée à lui que jamais. Par contre, si Shannon riait, c’est parce que finalement elle avait tapé dans le mille. Le maçon et la cambrioleuse s’étaient bien tapés sur la gueule, et ça l’étonnait encore moins que ce qu’elle aurait pu penser.

    Les doigts de Leroy se perdirent dans la chevelure de la brunette, et il la complimenta… A sa manière. Trouver du maquillage. Il faudrait genre du fond de teint extra couvrant… Ou du plâtre. Ouais, c’était bien le plâtre, c’était exactement ça qu’il fallait pour réussir à couvrir les bleus et les plaies. Toute une armée de plaquistes et de peintres en bâtiment pour lui ravaler la façade. Elle haussa les sourcils et soupira, avant d’avaler une nouvelle lampée.

    - J’ai chaud surtout, putain de chaud, c’est déconner. C’est à cause de la picole ça, faudrait que j’aille me changer, mais j’suis pas sûre d’atteindre ma chambre.

    Elle rit à nouveau, et planta son regard dans celui du maçon. C’était appréciable, pour une fois, de se sentir bien. D’avoir l’impression de partager un instant de répit avec un ami. Quelqu’un qui prenait soin d’elle, qui l’écoutait, qui lui parlait. Elle trouvait en Leroy une épaule sur laquelle il faisait bon de s’appuyer.

    - Comment tu crois qu’on arrivait à oublier qu’on dormait dans un squat…

    Elle se redressa, et se leva, attrapant la bouteille et en avalant encore quelques gorgées, grimaçant de la brûlure euphorisante. Ses jambes vacillaient un peu, mais elle tenait encore bon, ce qui ne serait clairement plus le cas d’ici une ou deux heures. Elle se traînait jusqu’à la chambre, et y resta quoi, une petite dizaine de minutes ? Une vingtaine peut être ? Lorsqu’elle apparut à nouveau dans la pièce principale, elle n’était plus vêtue que d’une robe d’été qui lui arrivait à mi-cuisse, mais qui au moins lui permettait d’avoir moins chaud. Mais surtout, surtout, elle déposa sur la petite table devant Leroy une boite en métal de la taille d’une feuille A5,

    - Ca c’est cadeau, pour tout ce que tu as fait pour moi depuis quelques jours.

    S’asseyant à coté de lui, elle tira la boite vers elle, et l’ouvrit, dévoilant le matériel necessaire pour se rouler un bon joint. Elle avait trouvé ça en sortie, pendant une de leurs premières expéditions, dans la chambre d’un ado, et elle avait mis ça de coté pour une grande occasion. Et quelle meilleure occasion que de fêter leur toute nouvelle amitié ? Appliquée, elle confectionna un cône quasi parfait, et s’en octroya la première bouffée. Sitôt qu’elle avait tiré, elle sentit la fumée descendre dans sa gorge, et ses synapses se libérer. Deux de plus, et elle le passa à Leroy.

    Et puis, soudain, elle rit. Mais un vrai rire, franc et long. Du plus profond du coeur.

    - Hey Leroy. Jenna elle m’a dit un truc… J’suis obligée de te poser la question...

    Elle fit descendre son regard sur son ventre, puis le fit remonter avec un sourire en coin.

    - Elle a dit que t’as un gros zizi.

    Et de repartir à rire comme une gamine qui viendrait de dire une chose qu’elle n’aurait pas du.





Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Lun 4 Juil 2016 - 0:24

Leroy avait écouté Shannon un moment, la main toujours dans ses cheveux, le regard posé sur sur son visage. Ce qu'elle disait, il entendait et tentait de comprendre. Son cerveau ralentit par l'alcool traduisait les propos à son rythme avant de faire capter au propriétaire obnubilé par la figure de sa compagne, finissant par pouffer de rire en l'entendant rire.

- T'sais quoi, le maquillage suffirait pas pour ta tronche... J'vais faire appelle à mes hommes, t'vas voir, on va r'faire ta gueule, ciment, brique, tout c'que tu veux, on pourrait même te faire un parquet sans problème, et la peinture offerte. Parce que là, sérieux, l'autre s'est prise pour une chirurgienne esthétique. J'crois qu'elle bossait au black parce que bon, vu le raté hein ! Pardon hein, mais là, tu r'sembles à un thon !

Et puis il avait rit. Comparer Shannon à un bâtiment qu'il devait rénover, ça l'avait fait rire. Il pensait même avoir dit carrément de la merde mais pet-être qu'elle comprendrait. Il était bourré après tout, alors peut-être que tout ce qu'il venait de déblatérer n'avait aucun sens mais qu'elle en trouverait un quand même. Puis finalement, elle s'était taillée. Il en avait profité pour finir la bouteille déjà bien descendue. Il eut un hoquet, signifiant qu'il était allé trop vite mais il s'en foutait. Cette nuit, c'était le moment de lâcher prise, de fêter... Allez savoir, de fêter peut-être l'amitié naissante entre les deux voyous. Il s'en fichait après tout, avoir la compagnie de Shannon, l'entendre rire, rire avec elle, plaisanter, dire de la merde, tout ça, ça donnait l'impression de retrouver un semblant d'humanité, de retrouver quelque chose qui s'était brisé. Demain, ils auraient sans doute la gueule de bois et ne se souviendraient possiblement de rien mais au moins, ils se lèveraient avec l'affirmation qu'ils étaient potes. Pas juste collègues de survie mais bien potes. Pour l'heure, Leroy se leva et retourna à la réserve. Ils étaient que deux, pourquoi se rationner alors qu'ils avaient des denrées pour cinq ? Une conserve pouvait les nourrir tous les deux et suffisamment pour qu'ils n'aient pas à entendre leur bide pleurer et crier famine.

Qu'importe encore une fois. Il ne venait que pour prendre tout ce qu'il y avait à boire. Vins en tout genre, vodka, rhum, whisky et tout ce qui ressemblait à de l'alcool. Même l'absinthe il n'aurait pas été contre. Posant le barda sur la petite table, il se débarrassa des cadavres de bouteilles vides. Il prit une des bières dans le lot, l'ouvrant en se servant du coin de la table comme ouvre bouteille. Il prit une gorgé, bras reposant sur le canapé, levant la jambe pour la mettre sur un coussin, pépère, comme à la maison. En relevant les yeux, il faillit appeler la brune pour savoir si elle était en plein coma mais déjà elle revenait. Combien de temps avait-elle mis ? Elle s'était changée et avait prit le temps de gerber avant de revenir ? La robe de la jeune femme était courte, Leroy ne se gêna pas pour regarder ses jambes et détailler son corps avec un petit sourire. Quand il pensait que Luke avait pu profiter de cette donzelle. Une nouvelle fois, ses pensées revinrent à la rousse. Son corps à elle était bien mieux. S'il avait oublié qu'il n'était pas seul, Leroy aurait sans doute abusé de ses souvenirs pour revoir encore et encore les formes de la jeune femme. Mais non.

- T'es pas sérieuse ? Depuis quand t'as ça ? Si j'savais, j't'en aurais piqué depuis perpet !

Elle venait de lui présenter le Graal. La brunette possédait le remède de la relaxation ultime. Elle préparait le bâtonnet à fumer, l'alluma et tira en première dessus. Leroy, tête appuyée contre le dossier du canapé attendit son tour patiemment entre deux gorgées de bière. Et puis elle laissa son tour à l'homme qui profita d'abord d'une petite aspiration, comme pour doser la qualité de la chose. Il se remémora le goût de la chose, laissant l'effet agir. Reprenant une inspiration, plus longue cette fois, il laissa la fumer parcourir son gosier remonter, se promener sans limite avant d'expirer lentement pour profiter au maximum de la chimie. Quand l'amante de Luke se mit à rire, Leroy eut juste le geste de faire des lèvres boudeuses en attendant que sa compagne se calme et lui explique. Qu'elle ne fut pas surprise d'entendre les propos. Alors comme ça Jenna avait parlé de son membre à sa brune d'amie ? Le maçon ne retint pas son rire franc et amusé, riant tellement que des larmes de joies perlèrent au coin de ses yeux. Une fois calmé, il tenta de reprendre sa respiration, reniflant bruyamment pour se remettre de ses émotions et observa la jeune femme avec ravissement.

- Et la question, c'est "est-ce que c'est vrai ?", c'est ça ?

L'homme détacha sa ceinture, déboutonna le premier bouton d'une rangée de trois et eut un sourire amusé et taquin aux lèvres, il reprit une nouvelle bouffée qu'il expira au bout d'une poignée de secondes avant d'enchaîner avec l'alcool, finissant paisiblement sa petite bouteille. Enfin, il déboutonna le second et s'arrêta pour envoyé un regard plein de défi à la miss.

- J'peux te la montrer, tu verras pas toi-même, s'tu veux !

Évidemment, l'homme eut beaucoup de mal à garder son sérieux en prononçant ces mots. Franchement, qui proposerait comme ça de montrer son sexe, pour le fun, pour la rigolade, à quelqu'un d'autre ? Lui, apparemment. Du moins, lui en état d'ébriété. Cette soirée partait en couilles mais c'était ça qui faisait du bien. Profiter d'une soirée pour essayer de trouver un semblant de normalité.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Lun 4 Juil 2016 - 1:15

    Le rire du maçon emplit la pièce, et Shannon l’accompagna franchement, sans aucune retenue. En fait, elle prenait carrément plaisir à le voir rire comme ça, et si elle remontait dans ses souvenirs, c’était bien la première fois qu’elle le voyait rire depuis qu’ils traînaient ensemble. Et se dire que c’était elle qui était à l’origine de ça, bah ça la remplissait de joie et de bonheur. C’était étrange hein ? Depuis tout ce merdier, juste faire rire quelqu’un c’était devenu difficile. Il faudrait absolument qu’elle raconte ça à Jenna quand elle sera revenue.

    Ou pas.

    Parce que si au départ la brunette avait dit ça sur le ton de la rigolade, il semblait bien que Leroy, lui, ai prit ça comme un défi. Déjà, il s’était levé face à elle et avait détaché sa ceinture et entamé à défaire les boutons de son pantalon. Et voilà qu’elle se trouvait au coeur d’un violent dilemme. D’un coté, elle était embarquée dans le flot de la soirée, et de leurs conneries mutuelles qui apportaient à ce monde un semblant de normalité. Et de l’autre, elle voyait en Leroy celui dont sa sœur était amoureuse, et franchement, qui irait demander au mec de sa meilleure amie de se désapper là, au milieu du salon, juste pour vérifier les dires de la dite amie ?

    Eh bah elle.

    D’un bond, elle se leva, et vint cueuillir le joint au lèvres de Leroy pour tirer encore un peu dessus. Tout ça lui montait à la tête et lui faisait faire des choses qu’elle n’aurait jamais pensé faire auparavant. Oubliant complètement l’état de son visage, les douleurs lancinantes qui ne s’étaient tues que sous la violence de l’alcool et de la THC. Attrapant la bouteille d’alcool et l’emmenant avec elle, elle en but quelques gorgées d’affilée qui la firent grimacer comme jamais, pis la leva vers Leroy, avant de s’écrier.

    - LEROY ! A POIL ! LEROY ! A POIL !

    Et de repartir à rire en attendant de pouvoir vérifier par elle même les fanfaronnades de sa copine. Après tout comme ça elle aurait vu les deux, et pourrait comparer avec une référence proche, n’est ce pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Lun 4 Juil 2016 - 2:02

Le maçon riait toujours de bon coeur, oubliant complètement le fait que des macchabées se baladaient dans les rues. Il riait et jouait de la bonne humeur de la jeune femme, redoublant toujours de joie. Il se leva à un moment pour récupérer la bouteille entre les mains de son amie et bu avec engouement, laissant l'alcool lui arracher la gueule, sourire aux lèvres. A cet instant, il se souvint des choses qu'on lui disait au lycée. Les fêtes d'étudiants, c'était de l'alcool, du sexe, de la musique, tout ça à gogo. Est-ce qu'ils faisaient une fête d'étudiants à leur façon ? Limite il s'en amusa en se disant qu'ils venaient de passer le diplôme de la survie en monde apocalyptique. Debout, le colosse avait déjà le pantalon qui flottait le long de ses hanches, laissant apercevoir le haut d'un boxer bleu marine. En rendant la bouteille à la miss, il en profita pour lui repiquer le bédot pour tirer une taffe et le lui rendre, glissant les pouces sous son sous-vêt. Il abaissa légèrement le tissu puis s'arrêta, croisant les bras.

- Wow ! Wow ! Wow ! Temps-mort ! J'ai un dilemme !

Et pas n'importe lequel...

- Parce que si je descend mon fut' tu vas tout voir, et tout, ok. Mais au repos ! Et ça reflétera pas la vérité ! Mais j'vais pas m'astiquer le manche juste pour que tu vois la vraie taille...

Parce que oui, comme tout homme, il avait sa fierté masculine. Il était carrément fier de ce qu'il avait. Un peu plus que la moyenne sans être un truc... Géant. Alors ouais, faire le malin, ça il avait pu le faire mais d'un coup il était pas sûr de vouloir descendre le tout pour...

Eh merde ! Sans réfléchir, il descendit pantalon et boxer, laissant à la jeune femme le temps d'imprimer l'image dans son esprit avant de remonter le caleçon, préférant laisser l'imposant jeans au sol, à cause de la chaleur. Après tout, ils faisaient la fête, pas question que ça finisse en baise entre eux. Il aimait Jenna, il l'avait avoué. Il préférait son corps à elle, ça aussi il ne le reniait pas. Shannon c'était... Le plan de Luke bien que dit et pensé comme ça, ce soit péjoratif. Mais c'était ça. Il ne pourrait jamais la toucher, par respect envers la femme qu'il kiffait et aussi parce qu'il était certain qu'elle avait la même pensé. Et puis, jamais il aurait pu la toucher. Il ne ressentait pas l'envie de la déshabiller, de la plaquer contre un mur et de lui faire l'amour comme c'était déjà arrivé avec la rousse. Prenant une nouvelle bouteille, il tapa dedans en avalant le contenu sans prendre garde à y aller lentement. A cette allure, le coma éthylique viendrait bientôt frapper à leur porte. Se relaissant tomber dans le canapé, jambes allongées, détendu, Leroy riait encore. Challenge accepté et challenge réussit. Shannon semblait avoir du mal à s'en remettre ou peut-être était-elle déjà en train de comparer les deux ouvriers. En tout cas, le colosse ça le faisait bien marrer. Se stoppant un moment, il sourit en coin.

- J'te défi de montrer un truc aussi. C'que tu veux, j'suis pas exigent ! Poule mouillée ou non ?

Ah bah ouais, c'était pas drôle si elle était la seule à pouvoir se rincer l'oeil. Lui aussi aurait aimé en profiter. Alors ouais, c'était pas cool pour la cambrioleuse ou même l'ouvrier, mais voir n'était pas tromper. C'était comme dire que voir un porno alors qu'on est en couple, c'était trompé. Et puis... Personne trompait personne puis que personne n'était en couple. En tout cas, lui non, puisque sa nana s'était tirée. Enfin, sa nana... La nana qu'il convoitait du moins. Il était pas aussi certain que son amie, qu'elle reviendrait mais bon, il s'en cognait au moment présent. Il voulait juste tout oublier, profiter de la vue et rire jusqu'à en perdre la voix. A son tour, il se mit à encourager la brune, essayant au maximum de ne pas rire.

- Shannon ! A poil ! Shannon ! A poil ! Shannon, un boobs ! Allez Shannon ! Allez !



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Lun 4 Juil 2016 - 11:11

    Lorsqu’il s’arrêta net pour demander un temps mort, Shannon fit une moue presque déçue. Ca partait si bien, pourquoi est ce qu’il s’arrêtait en si bon chemin ? Et puis, il lui fournit une explication qui la dut repartir encore à rire. Ouais, quelque part ça se tenait. Elle connaissait plutôt bien les hommes, pour en avoir fréquenté quelques uns, et elle savait que sur ce point là, ils étaient toujours assez… Rigides. Même si le mot n’était pas le mieux choisi dans le contexte. Elle allait lui répliquer que bon, même au repos elle en avait vu quelques unes, mais elle n’eut même pas le temps d’ouvrir la bouche pour formuler sa phrase que déjà le pantalon lui tombait sur les chevilles.

    Elle en était bouche bée. Pas que la chose en question fut la plus impressionnante qu’il lui ai été donné de voir – encore qu’il se défendait plus que bien le bougre – mais elle ne pensait pas vraiment qu’il allait aller jusque là. Dans sa tête, elle commençait déjà à comparer avec Luke, et ses lèvres s’étirèrent en un sourire mutin. Ouaip, etre l’un et l’autre, les filles n’étaient pas du tout, mais pas du tout à plaindre. C’était une soirée normale, finalement, bien plus normale que celles qu’ils avaient passées ensemble jusqu’à maintenant en tout cas. L’alcool s’évaporait à une vitesse impressionnante – dans leurs estomacs, surtout – et la brune avait les joues rouges d’avoir déjà trop bu. Quand au bédo, elle ne comptait plus les allers retours qu’il effectuait entre eux deux.

    Poule mouillée ? Elle releva la tête subitement, alors qu’elle était à moitié somnolente subitement. Il la traitée de poule mouillée c’est ça ? Alors là. Elle ne pouvait pas laisser passer cette insulte à sa personne. Qu’est ce qu’elle risquait hein ? Si Leroy avait voulu lui sauter dessus, il l’aurait fait, et elle aussi. Mais ils n’étaient pas du tout attirés l’un envers l’autre, et du coup il n’y avait pas vraiment de gros risques pour que la soirée dérape. Enfin, dérape plus que ce qu’elle avait déjà commencé à partir en couille.

    Elle se leva à nouveau, et dans un simulacre de strip-tease – simulacre, parce qu’entre l’alcool, la drogue et la fatigue de ses derniers jours, ça ressemblait vraiment plus à une nana bourrée qu’à une strop teaseuse – elle fit glisser sa robe le long de son corps, et l’envoya valser vers Leroy du bout du pied, dévoilant un ensemble dans les tons prune. Attrappant la bouteille, elle s’en envoya encore quelques goulées, pour se donner du courage. Puis, les yeux dans ceux de Leroy, elle défit son soutien-gorge et le lui envoya en pleine tête. Il voulait voir, il voyait. Et elle n’était pas vraiment partie pour le remettre.

    Elle vint s’asseoir juste à coté de lui, et piqua à nouveau le joint pour une ou deux bouffées. Ils arrivaient sur la fin, et les effets se faisaient vraiment ressentir. Doucement, elle posa sa tête sur son épaule.

    - Non mais… Elle avait pas tort en fait… T’es plutôt gaté. Prononça-t-elle en promenant ses doigts sur la cuisse de Leroy, le rire au fond de la gorge. Cette soirée était juste démente, et sans doute que le réveil serait difficile. En tout cas, c’était le moment de s’amuser..

Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Lun 4 Juil 2016 - 14:53

Leroy fut plutôt agréablement surpris de voir que Shannon se prêtait au jeu. Elle s'amusait à faire la strip-teaseuse bien qu'elle devait être celle de fin de soirée, complètement déchirée. La jeune femme remua et le colosse fit mine de lui balancer des billets en riant. Le robe tomba. Amusé, il la siffla pour l'encourager à aller plus loin et puis, ce fut le soutif qui atterrit en pleine figure du maçon. En le prenant, il s'amusa à le renifler et le balança au sol, applaudissant le courage de la demoiselle tout en riant. Également, il se remit à picoler. Le Black Out promettait d'être mémorable vu comme ils abusaient de la bibine. Les yeux rougis de Hooker ne cessèrent de détailler la poitrine de la jeune femme, se sentant étrangement attiré par elle. Combien de litres d'alcool il lui avait fallut pour avoir envie, d'au moins, caresser ses seins ? Beaucoup d'après le témoignage des différents cadavres en verre sur le sol. Il tira une dernière taffe sur le join et laissa la dernière à son amie, toujours amusé de la voir seins à l'air. Quand elle posa sa tête sur l'épaule du mastodonte, ce dernier revint glisser les doigts dans ses cheveux, s'amusant avec ses mèche. Il pouffa de rire quand elle affirma qu'il était quand même bien bâtit. La caresse qu'elle lui offrit à la jambe le fit sourire, le faisant frissonner longuement.

- Luke avait raison quand il disait que t'étais ultra bien foutue sans tes vêtements.

Eh oui, si les femmes parlaient d'eux, eux aussi n'hésitaient pas à discuter des conquêtes respectives de chacun. Alors qu'il se laissait allé à profiter des doigts de la brune sur sa peau, il se redressa un instant.

- Deux minutes.

Sa vessie venait de le rappeler à l'ordre. Avec tout ce qu'il avait bu, il était temps qu'il vidange parce que bon, il était temps quoi. Une fois terminé, il se lava les mains et profita pour se mouiller le visage, se regardant ensuite dans la glace. Bordel, ça s'voyait qu'il était aussi défoncé que Shannon mais comment il se sentait trop bien ! Comme quoi, parfois quand on était dans la merde, on pouvait encore trouver une infime source de bien-être. Même si elle était artificielle comme dans le cas de l'alcool et la dope. En revenant dans la pièce principale, il retrouva la brune à moitié allongée dans le canapé. Ne suivit que son instinct grisé, Leroy vint se placer au dessus d'elle en souriant, collant le front contre le sien et dégoulinant d'eau.

- Bah alors ? Tu t'endors déjà, petite nature ?

D'abord il lui donna de petits coups de tête pour la réveiller et au fur et à mesure que les secondes passaient, il s'arrêtait pour finalement juste coller ses lèvres sur celle de la jeune femme. Un geste fou, c'est vrai, mais il n'avait plus aucun discernement. Il se voulait "fidèle" à Jenna mais comment l'être alors qu'il ne savait même pas où ils en étaient. Et puis, il savait qu'il n'irait pas au bout. Il repenserait trop à la rousse à un moment ou un autre. Autant en profiter jusqu'à ce que le visage de l'être aimé s'impose à son esprit défaillant.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Lun 4 Juil 2016 - 15:32

    Si elle avait ressenti une pointe de fierté lorsque Leroy avait rapporté les paroles de Luke ? Absolument. Les doigts du maçon à nouveau perdus dans ses cheveux, elle caressait la cuisse musclée sans aucune pudeur. Ouais, elle était bien là. Carrément même, l’esprit planant à mille mètres du sol, installée confortablement contre un gars sympa. Enfin sympa jusqu’à ce qu’il se redresse et l’abandonne sur le canapé.

    Elle regardait autour d’elle, essayant de compter les cadavres. Ses yeux se posèrent sur la boîte en métal, et l’espace d’un instant elle se demanda si par hasard elle n’irait pas en rouler un autre. Et puis en fait, la tête tournait déjà bien assez comme ça, et ses paupières lui semblaient tellement lourdes que ce n’était pas le moment pour en rajouter une couche.

    Qu’est ce qu’il faisait ? Ca semblait une éternité qu’il était parti, et elle se demandait si ça lui avait paru aussi long à lui aussi lorsqu’elle était allée se changer. Elle s’allongea un peu, un tout petit peu, juste quelques minutes, mais déjà elle sentait que son corps l’abandonnait et que son esprit lâchait prise. Si il ne revenait pas rapidement, il risquait de retrouver une Shannon endormie et impossible à réveiller.

    Par chance, lorsqu’il vint coller son front humide au sien, et que les gouttes fraîches se mirent à perler sur son visage, elle rouvrit ses yeux noisette tout doucement, et prononça un « Mais j’dors pas » presque imperceptible. Ah c’est sur que c’était convaincant, prononcé comme ça. Elle sentait qu’il la bousculait un peu de la tête, et elle souriait à moitié endormie, parce qu’il la faisait rire à s’acharner comme ça au dessus d’elle.

    Et puis, petit à petit, les petits coups de tête se ralentirent, devenant une caresse du bout du nez qui la fit frissonner et qu’elle posait ses mains sur les flancs du maçon. Et après ça… Elle sentit les lèvres de Leroy rencontrer les siennes, et les lui offrit sans aucune retenue, sans aucun discernement. Il était venu la chercher, elle s’offrait, à défaut d’avoir Luke auprès d’elle. Il restait malgré tout une présence réconfortante, et si on pouvait tirer du plaisir à cette situation étrange, autant s’en donner à coeur joie.

    Non, très honnêtement, elle ne savait plus ce qu’elle faisait, ou ce qu’elle devait faire. D’un mouvement agile des hanches, elle bascula, et les fit tomber au sol, surplombant le maçon alors qu’elle s’installait à cheval sur son bassin, ondulant très légérement des reins, juste pour susciter l’envie. Sa cascade de cheveux bruns chatouillait le buste du leader, et c’était elle, cette fois, qui venait chercher ses lèvres sans réfléchir.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Aujourd'hui à 4:51

Revenir en haut Aller en bas
 

Be my friend... [Leroy/Shannon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Goodbye my old friend...
» 06. Let play the country ft Shannon Beiste
» Hey my friend [PV]
» [Mai] Byul Leroy
» [M] CAM GIGANDET - ex boyfriend & best friend.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-