Partagez | .
 

 Be my friend... [Leroy/Shannon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Jeu 30 Juin 2016 - 23:25



Spoiler:
 

    Est ce qu’on a conscience d’être inconscient ? Elle avait l’impression de flotter sur l’eau, à la fois légère et lourde, incapable d’ouvrir les yeux ou de bouger ses membres. C’était ça être dans les pommes ? Le savoir mais ne pouvoir rien faire ? Et bien c’était horrible de se sentir aussi impuissante, tel un pantin abandonné. Une poupée de chiffon qui gisait sur le sol de sa propre chambre. Depuis combien de temps ? Il s’était passé quoi déjà ?

    Ah oui, ça y est, elle se souvenait.

    Y’avait eu l’altercation avec Luke. La trahison de Jenna. Le pétage de plomb de Leroy. Cette formidable engueulade, de laquelle elle avait l’impression d’avoir été une simple spectatrice. C’était difficile pour elle, d’interagir dans ce genre de situation. Elle n’avait pas le cran et le caractère de Jenna, et elle savait que la rouquine n’avait pas vraiment peur de se prendre une balle, pire que ça, elle était toujours dans les premiers à aller au devant du danger. Alors que la brune, elle, avait tendance à rester en arrière, à assurer la sécurité des bases déjà acquises. C’était un peu la différence entre elles. Et puis elle avait vendu Jenna à Leroy, et il s’en était pris à elle aussi. Enfin, il avait tiré sur Luke, alors qu’ils s’était tous les trois soulevés contre lui, le blessant au bras, et elle l’avait soigné.

    Elle pensait avoir reçu le coup de grâçe lorsque Leroy avait banni son amant. Elle avait mal. Elle avait même pensé à partir avec lui, mais les regards de Luke et Jenna l’en avait dissuadée. Alors elle l’avait regardé partir, retenant ses larmes tant bien que mal. Non, elle ne pleurerai pas et ne leur ferait pas ce plaisir là. Elle était forte et digne. Et personne n’avait le droit de lui faire ce mal là. Ça aurait bien été la première fois qu’elle se serait vue pleurer pour un homme, et c’était hors de question, elle se l’était promis.

    Mais ce n’était pas le coup de grâçe.

    Alors qu’elle avait rejoint la chambre où elle dormait avec son amie – parce que oui, aussi bizarre que ça pouvait lui sembler, et même si de temps en temps ils dérogeaient à la règle, les dortoirs étaient séparés - , elle l’avait vue rentrer comme une furie. Oh elle avait déjà connu Jenna énervée, mais là, ça dépassait tout ce qu’elle avait pu voir auparavant. Les traits durs, le regard froid, la rouquine semblait dans un autre monde. La porte avait claqué, et la voix s’était élevée, tranchante comme un couteau.

    - J’espère que tu es contente de toi Shannon.

    - Contente ? Tu rigoles ? Il la banni, Jenna, BANNI. Il allait le tuer, et toi aussi. Et tu arrives encore à me reporter la faute dessus ?

    - Mais t’as foutu la MERDE Shannon ! Peut etre que j’aurai pu arranger les choses, peut etre que j’aurai pu lui parler...

    - Pourquoi faire ? T’as pas compris qu’il est fou à lier ? Qu’il nous aurait tous tués là bas, s’il avait pu ?

    - Mais il l’a pas fait.

    - Tu le défends parce qu’il a dit qu’il t’aimait.

    - Et toi t’est aigrie parce que tu sais que Luke ressentira jamais ça pour toi.

    - Au moins j’me fais pas sauter par un mec qui n’hésite pas à me braquer.

    Elle avait à peine finit sa phrase qu’elle sentit les doigts de Jenna s’enfonçer dans ses cheveux et les tirer si violemment qu’elle se sentit basculer au sol. Elle tomba sur le dos, et essaya de se mettre sur le côté pour protéger de ses bras ses organes les plus sensibles. Elle ne savait pas de quoi Jenna était capable dans cet état là, et elle sentait la peur envahir son corps. Et elle avait raison.

    La rousse l’empêcha de tourner, et s’assit de tout son poids sur son bassin pour la bloquer. De là, elle aggripa la tignasse brune de la main droite, et leva le poing droit pour l’écraser sur son visage. Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois…. Elle n’arrivait plus à compter. Le goût du sang envahissait sa bouche et sa gorge, et elle ne voyait presque plus tant sa vue se troublait. Mon dieu, allait-elle la tuer ? Après tant d’années d’amitiés, allait-elle la tuer ? Elle avait mal, tellement mal, mais elle n’arrivait plus à parler, elle n’arrivait pas à la supplier d’arrêter, elle n’arrivait plus à hurler. Etait ce pour ça que Leroy ne venait pas arrêter sa copine ? Sans doute.

    Elle se sentait partir, elle se sentait décoller. Elle n’arrivait plus à bouger, elle n’arrivait plus à tourner la tete, ses yeux ne s’ouvraient plus. Elle était là sans être là, poupée de chiffon sur laquelle Jenna avait enfin arrêté de cogner. Elle se sentit libérée du poids de son amie, mais ne bougeait toujours pas, comme incapable de se réveiller d’un long rêve. Elle entendit une fenêtre s’ouvrir, puis la voix de Jenna.

    - Vous m’avez tous tellement saoulée. Faut que j’me casse.

    Désormais seule dans la pièce, elle souhaitait plus que tout hurler, appeler Leroy. Elle ne pouvait pas rester comme ça. Et si elle mourrait, si elle se transformait ? Une multitude d’idées saugrenues traversaient sa tête, et elle savait que si personne ne faisait rien, elle risquait d’y rester.

    Depuis combien de temps elle était là, exactement, déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Sam 2 Juil 2016 - 0:00

Leroy avait mis son plan a exécution, soit de quitter la planque pour attirer la horde de rôdeurs tapant contre les murs, attirés par les coups de feu, les cris et autres bruits en tout genre. Luke banni, il devait s'en aller mais dans un dernier geste amical, le maçon avait décidé de l'aider à s'en aller en sécurisant plus ou moins le périmètre. Revenant quelques heures après, il soupira. Plusieurs fois, il avait bien faillit y passer mais s'en était sorti de justesse. Par moment, l'homme avait qu'une envie, celle de quitter ce monde mais il ne parvenait pas à le vouloir au point de le faire. Enfin, il était rentré et s'était laissé tomber sur le canapé miteux de la baraque.

Le silence des lieux fit mal au coeur du maçon. Tellement de soirs ont été animé par la présence de l'ouvrir qu'il avait chassé quelques heures avant. Soupirant, il se frotta le visage et se décida à monter. Il avait besoin de parler à Jenna, de s'excuser. Il n'avait pas été correct. Sous la colère et l'impulsivité, il l'avait volontairement mise en danger et avait joué avec sa vie. Approchant de la porte, il tendit l'oreille dans l'espoir d'entendre un quelconque son venant de derrière. Rien. Pas de bruit. Dormaient-elles ou pire... L'avaient-elle abandonné ? Pourtant, à vue de nez, rien n'avait disparu alors quoi ? D'abord il toqua a la porte et attendit. Rien. La patience n'était clairement pas une de ces valeurs alors rapidement, il revint mettre quelques petits coups. Pas de signes de vie. Leroy grimaça, s'imaginant qu'elles devaient faire la tête ou un truc du genre, jusqu'à ce qu'il entende un râle. Inquiet, il se tendit. Un râle ? Comme ceux des damnés, y en avait-il un dans sa planque ? Non. Instantanément, le colosse tira la lame de son arme au clair et mit la main sur la poignée, priant tous les dieux du monde que les femmes n'aient pas fait une connerie.

Abaissant la poignée et s'engouffrant d'un seul coup, Leroy vit immédiatement le corps gisant sur le sol de la chambre. Lâchant son arme, il s'approcha de Shannon et observa son visage, inquiet. Que s'était-il passé et Jenna dans l'affaire, elle était où ? Ne la voyant nulle part et captant enfin la fenêtre ouverte, le maçon eut le visage qui se referma. S'était-elle barrée après avoir fait ça ? Pressé par le temps, l'homme posa deux doigts dans le cou de la jeune femme et chercha le pouls. Il était là et battait à tout rompre. Se levant pour récupérer un coussin, il le plaça sous la tête de la brunette et l'aida à se retourner pour qu'elle puisse cracher tout le sang qui bloquait sa gorge. Le liquide vitale imbiba le plancher et le colosse eut le tendre réflexe de lui passer la main dans les cheveux, comme pour la rassurer. La laissant faire un instant, toujours sans dire un mot, Hooker se leva pour récupérer tout ce dont il avait besoin. De quoi nettoyer les plaies, de quoi faire une toilette rapide et surtout un peu d'eau, histoire de se rincer la bouche. En revenant, il s'installa auprès de la blessée et soupira.

- Ça va aller, j'vais t'soigner. Essaie de me dire ce qu'il s'est passé.

Tranquillement, il mouilla un chiffon et se mit à passer le tissu sur le visage enflé de l'amante de l'homme qui avait exilé plus tôt, y allant lentement pour ne pas l'effrayer.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Sam 2 Juil 2016 - 0:38

    Elle avait dû s’endormir. C’était obligé, parce qu’elle n’avait pas vu ni senti le temps passer. En fait, ce qui la réveilla, ce fut le boucan de la porte qui s’ouvrait d’un seul coup, et le courant d’air frais que ça provoquait sur son visage endolori. Elle n’arrivait pas vraiment à ouvrir ses paupières gonflées, et quand elle y arrivait, elle ne voyait rien d’autre que du flou. La silhouette massive qui s’approcha d’elle lui fit penser à Luke d’abord, mais cela fit remonter le souvenir encore trop douloureux de tout ce qui s’était passé.

    Non, c’était Leroy, évidemment. Elle sentit les doigts du maçon palper son cou, et elle fronça les sourcils. Enfin elle essaya, mais très honnêtement ça ne devait donner qu’une grimace grotesque, qui ne ressemblait à rien. Son visage tuméfié et enflé par les coups de son amie n’avait rien de ressemblant avec celui qu’il avait vu encore une heure auparavant. Avec délicatesse, il la souleva légèrement, et elle sentit le goût métallique du sang remonter de sa gorge et envahir sa bouche. Et puis d’un seul coup, elle entrouvrit les lèvres, et gerba un flot de sang, se sentant soulagée instantanément.

    La tendresse de Leroy l’étonna, elle n’avait pas vraiment l’habitude de le voir comme ça. D’autant plus qu’elle avait encore en tête les scènes précédentes, sa violence, sa colère, son énervement, les coups de feu. Alors elle avait eu un léger mouvement de recul lorsqu’il avait approché sa main, bien vite calmé par la douceur dans ses cheveux, qui l’apaisait énormément. Elle continuait à cracher le sang, et lorsqu’il revint et lui demanda ce qui s’était passé, elle se rendit compte qu’elle ne savait pas si il fallait le lui raconter ou pas.

    Après tout… Jenna restait son amie. Oui, malgré tout ce qu’elle venait de lui faire, elle restait sa sœur. Leroy pourrait sans doute comprendre ça, pas vrai ? Il avait épargné Luke, il ne l’aurait pas fait si il ne tenait pas à lui comme Shannon tenait à la rouquine.

    Elle soupira longuement lorsque le chiffon humide passa sur sa peau, montrant de cette manière le bien que cela lui faisait. Il fallait parler, et ça représentait une nouvelle épreuve. Elle leva la main pour attraper le poignet libre du maçon. Elle avait besoin de ce contact, elle avait besoin de savoir que quelqu’un était là, encore, qu’elle n’était pas seule. Luke était parti, Jenna était partie. Même si elle n’était pas Lena, elle n’était pas non plus la plus adaptée à la survie, et seule, sans doute qu’elle ne s’en sortirait pas. Alors de savoir que Leroy était là, la soignait, l’accompagnait, elle lui en était extrêmement reconnaissante.

    Ses lèvres entrouvrirent, mais elle se trouva bien incapable de prononcer une phrase entière, une suite de mots ordonnés. Déjà, elle avait du mal à articuler, alors ça…

    Je...

    Elle grimaça. Ouvrir la bouche, c’était un véritable calvaire. Sa lèvre inférieure était fendue, et ouvrir la bouche accentuait la douleur dans sa pomette.

    - Jenna… Colère… Taper...

    Son visage se tourna vers la fenêtre ouverte, et si elle avait été capable de pleurer, elle l’aurait fait.

    - … Partie...


Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Sam 2 Juil 2016 - 16:20

Le regard de Leroy avait suivit les yeux de Shannon qui montrait la fenêtre ouverte. Son intuition lui avait donc donné la réponse bien avant de demander. Jenna avait presque tabassé à mort la jeune femme et s'était barrée. Presque immédiatement, le maçon ressentit une profonde culpabilité. C'était à cause de lui tout ça. C'était à cause de lui si Lena était morte, à cause de lui si Luke avait du se tirer, à cause de lui que Jenna avait blessé la brune et surtout, à cause de lui si la femme qu'il aimait les avait abandonné. Les doigts du chef de chantier se crispèrent un instant entre les mèches de la blessée puis il se calma. Il ne devait pas se laisser aller, Shannon avait besoin de lui.

- C'est bon, ne parle plus, je vois que ça te fait mal. Ça va aller, Sha, ça va aller.

Alors que la jeune femme lui tenait le poignet, Leroy continuait à lui nettoyer le visage de tout ce sang, se souvenant du visage de Luke qu'il avait quasiment mit dans le même état. Sur ce point, il ne s'inquiétait pas pour ça. L'homme savait parfaitement se soigner, ce n'était pas la première fois qu'il prenait des coups. Il pouvait s'en sortir, il avait de quoi s'en sortir. Des vivres, des vêtements, de quoi se soigner, des munitions, une arme. Il s'en sortirait forcément. Par moment, quand le chiffon touchait un endroit sensible, le colosse sentait la jeune femme se tendre tant elle souffrait. Il ne pouvait rien faire de plus que nettoyer pour voir l'ampleur des dégâts. Comme quoi, il constatait que la rouquine pouvait être aussi dangereux que lui quand elle pétait un câble.

- Attend, je vais te bouger un peu.

Toujours avec délicatesse, l'homme recoucha la femme sur le dos et dégagea les quelques mèches folles qui collaient à son visage humide et encore poisseux. Au moins, il pouvait constater comme elle était amochée. Elle qui avait un si joli minois à en faire craquer plus d'un, voilà qu'on avait l'impression qu'elle sortait tout droit du film Fight Club. Prenant la main féminine entre ses doigts, il lui caressa la paume du pouce dans le but de la maintenant éveillée et détendu pour finir le nettoyage. Au bout d'un moment, Leroy se leva pour essorer le tissu, le vidant au maximum de tout le sang qu'il contenait. Encore un peu et elle aurait pu y passer. En revenant, il appliqua le chiffon mouillé dans l'eau froide au niveau de sa joue passée de bleu à violet et lui caressa légèrement le front.

- Je reviens, je vais essayer de voir si on a quelque chose, dans nos médicaments, pour te soulager un peu, d'accord ?

Jetant un regard inquiet à la femme, il s'éloigna et se dirigea vers les réserves pour vérifier ce qu'elles contenaient, il ne prit pas la peine de vérifier ce qui était pourquoi. Il refusait de laisser la victime seule, c'est pourquoi il prit tout ce qu'il pouvait et un verre en plastique. Ramenant le tout dans la chambre, il laissa les choses tomber sur un des matelas et se mit à trier, ceux qui disait calmer les douleurs et les autres qui n'était pas utiles dans l'immédiat. Il n'avait jamais eu à faire face à ce genre de cas mais il semblait qu'il pouvait plus ou moins s'en sortir. Ce n'était pas une balle a retirer ni même une plaie grave à soigner, ça devrait aller.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Sam 2 Juil 2016 - 21:34

    La situation lui semblait des plus étranges. Est ce que les coups répétés de Jenna ne l’auraient pas envoyée dans une dimension parallèle où le colosse était devenu soudainement et étrangement adorable ? Si c’était ça dans l’intimité, Shannon pouvait finalement tout à fait comprendre pourquoi la rouquine était tombée amoureuse de lui. Parce que oui, Shannon connaissait assez bien sa sœur de coeur pour s’être rendue compte que derrière la façade, elle en était éperduement amoureuse. Quand à lui… Il l’avait avoué devant tous les membres de leur petit groupe, et ça, c’était quand même pas rien.

    Il s’éloigna puis revint, mais elle était incapable de déterminer combien de temps il était parti. Tout était toujours très flou, très vagues. Elle savait juste que les douleurs commençaient à franchement se réveiller, et elle découvrait chaque endroit où elle avait mal. Et si elle commencait à compter, ça commençait à faire beaucoup.

    Mais heureusement, Leroy était avec elle. Elle n’avait plus de repères, et en y réfléchissant bien, ils étaient dans le même cas de figure. Lui avait perdu son meilleur ami, avec qui il avait vécu le début de l’épidémie et tout ça, et maintenant la nana à qui il avait dévoilé le fond de son coeur s’était barrée par une fenêtre sans rien dire, en laissant presque un cadavre derrière elle. Et puis elle, dans la même journée avait perdu presque la même chose.

    Docile, elle se laissait soigner. De toute façon, la brunette n’était pas des plus revanchardes.

    **********

    Il fallut deux ou trois jours pour que son visage dégonfle assez, et qu’elle ne retrouve l’envie de s’exprimer. Avant ça, elle n’avait que d’un légume, le regard dans le vague, souriant de temps en temps à Leroy, qui prenait soin d’elle du mieux qu’il pouvait. Et elle lui en était reconnaissante, malgré son côté peu locace. Et ce soir là, ils étaient assis l’un en face de l’autre, à l’heure du repas. Le silence était lourd. Trop lourd. La brunette leva les yeux vers le maçon.

    Elle avait remarqué l’inquiétude au fond de son regard. Pour Luke sans doute, et pour Jenna aussi. Ils n’avait pas de nouvelles de la rouquine. Rien, pas un signe de vie. Et sans doute qu’il se demandait si elle reviendrait un jour. Et peut etre même qu’il commençait à se dire que Shannon était un fardeau que Jenna avait laissé derrière elle.

    - Elle reviendra tu sais. Elle revient toujours.

    Elle avait tranché le silence, et fait entendre le son de sa voix encore un peu brisée. C’était déjà arrivé qu’elle disparaisse comme ça, mais elle finissait toujours par rentrer. Plus ou moins amochée, plus ou moins perchée, mais elle revenait.

    - C’est le problème avec Jenna. Elle est impulsive et sanguine. Terriblement. Quand on était plus jeune, elle pouvait faire des crises à en faire trembler les éducateurs, tu sais… On a pas eu une adolescence facile, et elle est devenue une adulte affreuse. Elle a poussé sans tuteur, et ça l’a faite partir dans tout les sens…

    Parce que oui, étonnament, elle n’avait pas l’air de lui en vouloir...



Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Sam 2 Juil 2016 - 22:14

Leroy avait prit le temps. Le temps de soigner Shannon, de l'aider à manger et à boire. Le temps de lui tenir compagnie pour éviter qu'elle ne dépérisse. Et puis le temps avait fait son oeuvre. Au bout de quelques jours, la jeune femme reprit des couleurs, son visage guérissait à son allure, sans doute aidé par les soins qu'elle avait reçu. Il avait poursuit les activités basiques qu'ils faisaient avant. Avec Zack, ça ne s'était pas forcément bien passé mais ce n'était pas mal non plus. Il évita de parler de ça à Shannon, préférant son rétablissement à son inquiétude.

Un soir, après avoir cuisiné et installé le tout sur la table, il invita la brunette à venir se sustenter. Adossé à sa chaise, le maçon contempla un instant le vide de la pièce, le manque d'animation et surtout il ne pouvait que constater la lourdeur de l'ambiance. Gênante, plus que pesante. Et puis, une voix se fit entendre. Alors qu'il jouait avec les spaghettis dans son assiette, Shannon avait prit la parole, cassant cette bulle de silence. D'abord étonné, Leroy l'avait simplement écouté puis s'était mis à sourire en coin à la remarque de la miss. Impulsive et sanguine ?

- Je crois que niveau sanguinité et impulsivité, j'ai battu des sommets...

Petit rire amusé. C'était le moins que l'on puisse dire, le colosse avait fait fort quelques jours plus tôt. Posant sa fourchette, il observa un instant la femme face à lui. Elle aussi semblait s'inquiéter de l'avenir des autres. Pour qui son coeur balançait le plus, Luke ou Jenna ? La famille ou l'amant ? Sans aucun doute, aucun des deux pour Leroy. Les deux se valaient. Celui qu'il pouvait considérer comme son meilleur ami était blessé et perdu quelque part, il l'avait envoyé en pâture aux damnés et puis y avait la rouquine qu'il aimait, se baladant allez savoir où. Et si elle avait trouvé refuge avec un autre groupe ? Les questions qui découlaient de cette hypothèse se firent déjà nombreuses jusqu'à ce que l'homme se stoppe pour se focaliser de nouveau sur son interlocutrice.

- Est-ce que... Vous n'avez jamais eu de parents ? Tu me parles de tuteurs et d'éducateurs. Vous étiez orphelines ? Depuis quand vous vous connaissez ?

L'homme arrêta là ses questions, se rendant compte qu'enfin ils avaient des discussions normales. Depuis qu'il connaissait les filles, il n'avait jamais pris la peine de chercher en savoir plus sur elle, leur vie, avant l'invasion. Pour lui, ce qui avait compté en premier lieu, c'était la survie de chacun. Et puis, si son hypothèse s'avérait bonne, il aurait plus de points communs avec les filles qu'il ne l'aurait pensé. Étrangement, son appétit revint d'un coup et prit une bouchée en écoutant ce que racontait la jeune femme, attentif à ces souvenirs d'antan.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Sam 2 Juil 2016 - 22:40

    S’il avait battu des sommets… Honnêtement, elle pensait que sur le coup ils se valaient, vu l’état dans lequel elle était. Et en y regardant bien, elle trouvait ça limite normal que ces deux là ce soient trouvés, vu leurs ressemblances en terme de caractère. Peut-etre même qu’ils s’étaient déjà tapé dessus mutuellement, ça semblait tout à fait probable. Et elle n’avait aucune idée d’à quel point elle avait raison. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire qui au final ressemblait à une grimace – mais dans sa tête, elle était persuadée qu’on voyait qu’elle souriait – et piqua dans son assiette pour avaler un bout.

    C’est la question suivante qui lui fit relever la tête un peu fort, si bien qu’elle grimaça de douleur. C’est vrai qu’en y réfléchissant, depuis des mois qu’ils vivaient ensemble, qu’ils organisaient leurs vies et leurs expéditions, qu’ils se protégeaient les uns les autres, ils n’avaient jamais pris le temps – ou l’envie – de se poser autour d’une table, et de se renseigner sur le passé des uns et des autres. Finalement ils étaient restés des inconnus qui se fréquentaient plus ou moins intimement. Et en même temps, elle savait parfaitement que Jenna n’était pas locace sur son passé, et qu’il y avait des choses que personne ne devrait dévoiler à son sujet. Shannon était au courant de tout, mais resterait muette sur certains passages de la vie de son amie.

    Jusque là, les questions n’étaient pas les plus indiscrètes du monde, et de fait, elle pouvait y répondre assez facilement.

    - On a deux histoires assez différentes à la base. Moi je me rappelle plus de rien avant mes 4 ans, et le premier foyer. Et j’ai disparu du système avant d’avoir l’âge de consulter mon dossier. Du coup je peux pas vraiment dire ce qui s’est passé avec mes parents… Jenna elle… Elle a eu encore moins de chance que moi. Son paternel s’est tiré quand sa mère était enceinte. Un beau connard quoi. Et sa mère… Elle l’a tellement mal vécu, tellement mal qu’elle a abandonné Jenna le jour de sa naissance. Du coup non, elle n’a jamais eu de parents. Elle est passée par la pouponnière, et comme personne l’a adoptée, elle est rentrée dans le système.

    Shannon baissa les yeux. Voilà ce qu’était la vérité pour ces enfants sans parents. Passé les premiers mois, il n’y avait plus tellement de chance d’être adoptés. Les enfants ou les ados, ça n’attirait pas les couples en mal de bébé.

    - On s’est rencontrées quand on avait douze ans. On a débarqué dans le même foyer, balancées une fois de plus par nos familles d’accueil respectives. Okay, on était pas des enfants de choeur, mais quand même… Enfin. On s’est vues et...

    Elle sourit en se remmémorant ce souvenir.

    - T’as déjà eu un coup de foudre Leroy ? Un vrai ? Eh bah c’est ce qu’on a eu l’une pour l’autre. On était des âmes sœurs, faites pour se trouver et faire un bout de chemin. Elle rit doucement, et ça faisait du bien d’entendre à nouveau ce petit son plein de bonheur. Oh c’était pas un coup de foudre amoureux, ni physique. Va pas t’faire des films, petit coquin. Mais on ne pouvait plus se quitter. Et on ne l’a plus jamais fait. Même quand on a tout envoyé en l’air.

    Elle soupira, et mangea encore un peu.

    - C’est pour ça, je sais qu’elle reviendra... Elle releva les yeux vers lui, Et toi ? Comment t’as rencontré Luke ? Vous faisiez le même job ou un truc comme ça ? J’dis ça parce que vous êtes un peu bâtis pareil en fait, c’est un raisonnement un peu con...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Be my friend... [Leroy/Shannon]   Aujourd'hui à 2:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Be my friend... [Leroy/Shannon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Goodbye my old friend...
» 06. Let play the country ft Shannon Beiste
» Hey my friend [PV]
» [Mai] Byul Leroy
» [M] CAM GIGANDET - ex boyfriend & best friend.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-