Partagez | .
 

 Min-Jae Park | We just records the death.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 0:24


MIN-JAE PARK
24 ANS • NATIONALITÉ CORÉENNE • ÉTUDIANT/CAMERAMAN • TRAVELERS

i've got a war in my mind


Min-Jae Park... Dans un groupe, il est cette ombre qui, de son simple silence, se perd derrière les autres. Lors de conflits, il est cette silhouette de pierre qui ne se fait jamais interroger. Il est celui qu'ils (les gens du groupe) oublient souvent de surveiller, celui en qui ils portent une profonde confiance, sans en connaître les raisons. Le jeune adulte représente le calme avant la tempête et lorsque la crise fait rage, il est celui qu'ils doivent gifler, celui qu'ils s'efforcent de réveiller pour que le groupe puisse continuer à avancer. Il n'est pourtant pas un trouillard, il est seulement anxieux. Il hyperventile, il tombe, mais ils ne l'ont jamais vu pleurer. Min-Jae est celui qui évite de se plaindre, parce qu'il n'en voit pas l'intérêt et de ce fait, il n'est pas l'une de ces âmes charitables qui offrent amour et affection à tous ceux qui en sont dans le besoin. Il est celui qui rejette les approches et c'est ainsi qu'il devient l'ombre du départ, tel un cercle vicieux qui l'emprisonne dans une profonde solitude dont il est le seul responsable.

Le jeune adulte n'est pas méchant. Cependant, il n'est guère prêt à partager ses ressources ou à offrir de son confort aux gens qu'il ne connaît pas. Cela le porte à se faire irrespectueux, mais ce n'est pas de par son vocabulaire qu'il s'attire la haine. Ses simples agissements sont, la plupart du temps, source de divers problèmes qui engendrent le désaccord et la rancoeur. Il ne demande rien, il tire. Il ne donne jamais, il lance. Il ne remercie pas, il crache. Au départ, certains se demandent s'il est sérieux et le côté hypocrite de l'étudiant vient à ressortir lorsqu'il se fait poser des questions. Les premières approches sont donc assez difficiles. Heureusement, Min-Jae n'est pas impulsif. Étant ouvert d'esprit, il n'est pas amer pour lui de se faire dire ses quatre vérités et il accepte régulièrement de faire des efforts. Ses choix envers les personnes concernées seront judicieux. Il est indifférent, mais il est irrationnel pour lui de négliger ceux qui méritent sa confiance. Cela le rend difficile à cerner, mais ce genre de situation prouve aussi qu'il est loin d'être un imbécile.     

Tous les projets, qu'ils soient importants ou non, seront toujours bien accomplis par l'asiatique. Son souci du détail le pousse à en faire plus que nécessaire et il ne cherchera pas à se faire remercier. C'est cet aspect de son être qui le rend attachant. Il rend service, sans sourciller, mais il ne faut pas croire qu'il est généreux. Il aime s'occuper, c'est tout. Si la personne vient à profiter de lui, alors, par la ruse, le jeune homme se chargera personnellement de faire comprendre qu'il n'est pas un esclave et il sera difficile de le savoir responsable de ce qui arrivera.  


and blood on my hands


L'étudiant offre un visage aux traits que certains considérons comme étant féminisés, en plus de ses yeux bridés et d'un poids corporel ne dépassant pas les cinquante-sept kilos pour une hauteur d'environ un mètre soixante-quatorze. Ses cheveux sont plus noirs que le charbon et ses prunelles sont aussi sombres qu'un ciel sans étoiles d'une nuit de décembre. Sa peau est assez pâle, mais celle-ci bronze rapidement sous l'astre de feu pour brunir au lieu de rougir. Ses vêtements ne sont jamais trop petits, pour ne pas dire qu'il porte toujours ce qu'il y a de trop grand pour lui. Depuis quelques années, il se balade avec un sac à dos Vuarnet 20L d'une couleur bleu marine, fait en chanvre et coton. Un trou persiste à s'agrandir au niveau de la poche extérieure gauche, mais il n'a toujours pas eu le temps de la réparer.  

Le sac contient: Une paire de lunette, une camera numérique brisée, quatre conserves de raviolis, trois conserves de poires au sirop, un petit pot de betteraves maison, deux bouteilles en verre (500 ml), jus de fruits en boîtes, substitut de repas en bouteille qui menacent de passer date et quelques barres protéinées. Niveau arme, il n'a qu'un limonadier de sommelier Laguiole en plus d'une vrille à bois ayant un diamètre de 6 mm et d'un marteau de tapissier.       


a storm is coming

Il n'est pas difficile de voir que Min-Jae, plus souvent reconnu sous le surnom de Mitch, ne vient pas du tout de Seattle. Arrivé au monde au coeur de Séoul, en Corée du Sud, l'enfant prit place dans une petite famille en tant que deuxième fils d'un couple marié depuis plus de dix ans. Son frère aîné était beaucoup plus vieux que lui, mais l'arrivée du bébé ne gêna en aucun point. Dès son plus jeune âge, Mitch fut fortement attiré par les films américains et il n'était pas rare de le voir courir dans le jardin et de l'entendre crier tout haut des histoires complètement incompréhensibles, mais pleines d'actions. Le jeune garçon voulait devenir scénariste et réalisateur. Lorsqu'il prenait place à la table pour manger, il ne disait pas Bon appétit, mais bien ; ACTION. Ses parents le trouvaient charmant et ils firent en sorte que cette passion ne s'éteigne jamais. Ils lui offraient toutes les possibilités et tous les jouets qu'il désirait. Min-Jea était un gamin bien entouré, mais une certaine négligence prise place dans son enfance, parce que ses parents avaient bien du mal à lui dire; non. Suite à une rencontre avec un spécialiste de l'enfance et du comportement des enfants, du jour au lendemain, le petit se vit refuser presque toutes ses demandes et c'est ainsi qu'il devint égoïste. Voulant protéger tout ce qu'il avait déjà, il était donc devenu impossible pour lui de partager. C'était à son tour de refuser, mais c'était qu'il en demandait trop et cela l'avait redu très irrespectueux envers ses figures parentales. Ce changement créa en lui un certain traumatisme qui ne le quitte toujours pas aujourd'hui.  

Ses premières années à l'école lui permirent de se faire quelques amis. Les jeunes garçons de son âge l'aimaient bien. Enfin, c'était parce que Mitch était hyperactif. Un petit casse-cou qui avait déjà adopté l'indifférence et l'agressivité, autres symptômes du TDAH. Les adultes avaient du mal à le faire tenir en place et ce ne fut que quelques années plus tard que l'enfant se retrouva sous médications, puisque, au départ, ses parents déniaient que leur fils possédait le moindre problème de comportement. Résultat ? Min-Jae fut pris d'anxiété, suite à des troubles du sommeil et à une forte perte d'appétit qui était accompagnée de nausées. Cela ne dura que quelques semaines, mais cette petite période de temps changea tout chez le garçon.

Ses problèmes au niveau de son anxiété lui firent l'effet contraire de son hyperactivité. Il passa de l'enfant insupportable à l'enfant qui ne disait plus un mot et qu'on oubliait dans le fond d'un parc. Pour tout dire, Mitch avait peur. Il avait l'impression que ses nouveaux problèmes étaient une sorte de punition. Il n'était pas assez vieux pour comprendre que c'était les médicaments qui l'avaient rendu malade. D'ailleurs, chaque fois qu'il faisait une bêtise, il se mettait à paniquer et à faire des crises d'angoisse.

Ses parents avaient tenu l'établissement scolaire responsable des troubles du petit, mais aucune poursuite judiciaire n'a eu lieu. En grandissant, Min-Jae avait appris à concevoir les choses autrement. C'est pendant son adolescence qu'une certaine hypocrisie et ruse s'emparèrent de lui, parce qu'il était ce genre de gosse qui, pour des raisons inconnues, aimait intimider les autres. Il avait adopté les stratagèmes et la méchanceté. Il n'était pas une très bonne personne et il lui arrivait de se battre. Ce ne fut qu'après ses 17 ans, lors de la remise des diplômes (C'est d'ailleurs lors de cette remise que son grand-père lui donna un limonadier de sommelier en cadeau.), qu'il réalisa l'ampleur de sa stupidité et qu'il demanda pardon à ses victimes, ainsi qu'aux parents de celles-ci pour ce qu'il avait fait. Sa mère le félicita de cette soudaine maturité, mais le moment fut assez bref. Ce jugement avait été engendré par le fait qu'il ne voulait pas laisser à la plupart de ses camarades cette image ingrate de lui-même. Il ne faisait aucun honneur à sa famille et cela l'agaçait. Ce fut donc par le pardon qu'il s'apaisa l'esprit. Mitch poursuivit ensuite ses études pour réaliser son rêve d'enfant. Son côté minutieux prit naissance dans de divers cours puis, lors d'une fête chez un ami, il se fit proposer de rejoindre un groupe d'étudiants universitaires pour un voyage de quelques semaines à Seattle. Min-Jae devait seulement filmer le tout et faire un montage vidéo qui aurait été présenté en octobre.


on the highway to hell

Min-Jae ne parlait pas très bien anglais et il se moquait bien de ce qui arrivait dans la cité Américaine. Lui, il ne se contentait que de filmer ses nouveaux amis. Sa plus grande préoccupation était de savoir s'il n'avait pas oublié d'apporter sa deuxième carte mémoire. Il était là pour s'amuser, pas pour laisser l'angoisse reprendre lourdement place dans sa vie qui se faisait plutôt paisible, depuis les deux dernières années. Il venait d'apprendre que son frère allait se marier et que sa femme attendait un enfant. Il avait presque hâte de retourner à Séoul pour les féliciter, mais la beauté de Seattle lui faisait perdre notion de la réalité. Enfin, ce fut ainsi, jusqu'à ce que sa caméra enregistre un homme qui avait sauté sur une fillette pour la mordre sauvagement et lui arracher un bout de peau. Le groupe était dans un petit restaurant et l'un des serveurs était devenu complètement dingue. Alors là, le jeune cameraman se sentait assez refroidi à l'idée de continuer son nouveau projet. L'un des universitaires s'était aussi fait attaquer par l'inconnu, mais il n'avait eu qu'une grafigne, rien de grave. Les propagandes d'internet se rendirent jusqu'à eux, mais Mitch ne comprenait rien à ce qui arrivait et ses camarades ne lui faisaient aucune traduction. Tout le monde s'affolait pour des raisons qu'il ignorait et ça ne pouvait que le mettre en colère. Son ami qui s'était fait attaquer commençait à perdre des couleurs. Il fut aussitôt envoyé à l'hôpital, sous le regard inquiet de Min-Jae. Ce voyage prenait une mauvaise tournure, surtout lorsque l'hôpital en question se retrouva en quarantaine. C'est ainsi que le groupe perdit trois de leurs universitaires.

Quelques jours passèrent avant qu'il ne se retrouve enfermé dans l'hôtel où il se situait. C'était pour une raison de sécurité. Tous les attraits touristiques étaient fermés et il était demandé aux gens de bien vouloir retourner dans leurs chambres respectives et de ne pas sortir, jusqu'à nouvel ordre. L'asiatique filma quelques militaires et... il enregistra la mort de ceux-ci, avant de se faire lui-même attaquer. Il repoussa le rôdeur en le frappant avec l'appareil qui se brisa sous sa poigne, mais il était déjà trop tard. Les morts avaient empoisonné l'hôtel tout entier. Ayant des problèmes au niveau de sa vue, l'instinct du jeune homme l'amena jusqu'à sa chambre. Il voulait enfiler ses lunettes et surtout, il voulait retrouver son sac. C'était une idée stupide, mais il ne fut pas le seul à être retourné aux chambres. Au contraire, il rencontra quelques survivants. D'ailleurs, avec l'aide de ces personnes, l'étudiant réussit à se barricader dans la cuisine de l'hôtel où il put survivre jusqu'à la fin du mois de janvier.

Il y avait beaucoup de boîte de conserve et de nourriture qui se gardaient pour de longues durées, mais leur priorité fut surtout de manger ce qu'il y avait dans les frigidaires et la chambre froide, histoire de ne rien laisser pourrir. Heureusement, cette partie du bâtiment était fournie en électricité par un groupe électrogène autonome (48H) qui s'alimentait en diesel. Il ne fut pas trop compliqué pour les gens d'aller en chercher. Il y avait une station au coin de la rue. Tous les seaux qui se retrouvaient à la plonge furent donc remplis de cette ressource. Tout ce qui leur avait été possible de remplir se retrouvait gorgé de cette essence qu'ils gardèrent en sureté dans un cabanon que l'hôtel possédait. La plonge batterie était devenue la salle de bain où ils pouvaient se laver. Ils y faisaient aussi le lavage de leurs vêtements, tous les dimanches. Ils avaient leurs petites activités quotidiennes, histoire de s'occuper. Enfin, l'hiver se déroula mieux qu'il ne le croyait.

Tout allait bien... jusqu'au moment où l'une d'entre eux perdit la tête et assassina deux personnes du groupe, pour s'assurer de pouvoir vivre plus longtemps. Bien évidemment, la femme en question se fit mettre au sol, mais son copain ne fut guère enchanté face à cette scène. Une troisième personne succomba alors. Ce n'était pas le copain qui élimina cet autre survivant, puisque la femme s'en chargea. Heureusement, elle lâcha son couteau, alors que son amant lui priait d'arrêter. Par miracle, il avait réussi à la raisonner.  

Pourquoi avait-elle perdu la tête ? C'était parce qu'ils avaient commencé à manquer de nourriture. Certaines personnes avaient discuté des priorités et de ce qu'ils devaient faire pour garantir une meilleure survie. Ceux qui ne servaient à rien allaient être rejeté du groupe (Min-Jae était sur la liste.). La femme était enceinte depuis septembre et elle se sentait menacée. Cela l'avait donc conduit dans la folie et le meurtre. Il ne restait plus que six adultes et un enfant apeuré qui avait trouvé refuge entre les bras de Mitch, puisqu'il avait été le seul à ne rien faire. Cela prit un certain temps, mais un vieil homme, accompagné par le copain, se chargea de se débarrasser des corps. Un lourd silence englobait la cuisine. Toute confiance avait disparu et le vieil homme n'avait pas la langue dans sa poche. Il parlait déjà de justice et du fait qu'il devait y avoir une conséquence. Cette idée choqua l'amant de la femme qui perdit la tête et frappa le vieillard et le tua au deuxième coup. Ce fut à ce moment que le délire recommença. Ce n'était qu'un gros suicide collectif et après seulement deux minutes, il ne restait plus que trois personnes en vie. L'enfant de huit ans, Min-Jae et le fou furieux. La femme, de son côté, elle s'était ouvert les poignets, après s'être enfermé dans la plonge. Ce fut l'enfant qui la retrouva en premier. D'une main, l'agresseur tenta d'attraper le petit, sans se rendre compte de la présence de Mitch qui l'assomma à l'aide d'un chaudron. Il lui donna plusieurs coups contre la tête avant d'aller voir l'état du gamin.

Pris par la panique, le jeune adulte et le garçon décidèrent de partir. Ils ne voulaient pas rester sur le lieu du crime et le cinglé allait bientôt reprendre conscience. Cette décision était stupide, mais tout son être lui criait de partir. Ils retirèrent les barricades et durent descendre à l'étage pour quitter le bâtiment. Seul Mitch put s'enfuir sans se faire avoir par l'un des rôdeurs. De son côté, le gamin avait trébuché et cela avait causé sa perte. Malgré tout, Min-Jae le transporta entre ses bras (Parce que son sac prenait l'espace de son dos.) jusqu'à ce qu'ils pénètrent le garage d'une maison abandonnée. Le jeune adulte s'y barricada, après avoir déposé le gamin non loin du petit atelier de bricolage. La suite des évènements fut compliquée et source de cauchemars qui ne le lâcheront jamais. Le petit avait été mordu à quelques reprises et il succombait lentement. Min-Jae se devait de prendre une décision et il fit ce qu'il y avait de mieux. Il attendit que l'enfant s'endorme, avant de le tuer à l'aide d'une vrille à bois qu'il lui enfonça dans le crâne, en passant par sa tempe. Il ne savait pas si cela allait fonctionner, puisqu'il n'était toujours pas conscient de la façon dont il devait tuer les rôdeurs. Ce ne fut qu'un coup de chance, sans doute... Il n'avait jamais tué personne avant cela. En fait, tout lui semblait nouveau. La cuisine de l'hôtel lui avait fait oublier le monde extérieur. Après tout, le lieu n'était accessible que par deux portes. L'une d'elles menait à la salle à manger, alors que l'autre menait à la plonge qui elle, n'était pas accessible. Du coup, il n'y avait eu qu'une seule sortie et entrée pour pénétrer la cuisine qui se retrouvait au deuxième étage du bâtiment. Ça avait été l'endroit parfait, jusqu'à la tuerie.

Le seul et réel mauvais côté était qu'il n'y avait aucune fenêtre dans la cuisine. Ce fut donc très impressionnant pour Mitch de revoir le ciel. Il n'était jamais sorti, que ce soit pour mettre du diesel dans la machine ou simplement pour aller respirer. Il n'était pas du genre à s'engager volontairement. Dans un lourd soupir, il s'incrusta dans la maison pour fouiller et repartir avec de la nourriture et de l'eau. Il ne cessait de trembler et de pleurer, mais il savait qu'il ne devait pas traîner. Il se permit alors de reprendre la vrille, ainsi qu'un marteau bien étrange dont il ne connaissait toujours pas l'utilité. Il désirait seulement retrouver un endroit où il se sentirait en sécurité et il allait éviter les groupes, parce qu'il n'était pas prêt d'y retourner.

time to meet the devil

• pseudo › Mistheor
• âge › 19 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Google.~
• et tu le trouves comment ? › Sombre ? Nah, il est superbe.
• présence › Le plus souvent possible.

• code du règlement › Okay - Obi.
• crédit › Tumblr
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 0:38



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue ! Si tu as des questions, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1312
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 7:51

Bienvenue à toi ! =)


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Michaela Lewis
Bras Droit | Seven Sins
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 18/09/2013
Messages : 2413
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 8:21

Bienvenue M-J !

Si tu as des questions, n'hésite pas Wink :MisterGreen:


Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 11:00

Baekhyun.... Baekhyun....... POURQUOI TANT DE EXO ?????? *table flip*
Pardon, mon côté kpopien ressort. Nan mais.... VIXX et Teen Top c'est deux chouettes groupes, aussi T_T.

Autrement, bienvenue mister !
Et pour la peine, je veux un rp avec toi. Very Happy




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 13:23


Merci beaucoup !~

Kerwan - EXO ! Ils sont partout. *Met le feu*
Disons que Beak' reflétait un peu plus ce que je recherchais, c'est tout. ~
Sinon, au plaisir de Rp' avec toi bientôt. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Mar 28 Juin 2016 - 14:39

Bienvenue parmi nous Very Happy



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Min-Jae Park | We just records the death.   Aujourd'hui à 5:19

Revenir en haut Aller en bas
 

Min-Jae Park | We just records the death.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-