Partagez | .
 

 Silver Linings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Zoey Williams
Bras Droit | Horsemen
Fondatrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 18/04/2016
Messages : 622
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Silver Linings   Sam 24 Sep 2016 - 15:54



Sur la pointe des pieds, Zoey avait enroulé ses bras autour du cou d'Happy pour lui faire ses adieux. Qu'importe où elle irait, il est peu probable que le destin lui fasse croiser de nouveau cet homme. Et elle le regrettait vraiment. En quelques jours de route, elle avait commencé à bien le connaître et le laisser repartir lui fendait le cœur. Mais il n'y avait pas d'autre choix. Lui au moins ne prenait pas de décision bête. Pas comme Jack qui lui expliquait que, avec ou sans elle, il ne rentrerait pas chez lui. Zoey ne comprenait pas, vraiment pas. Se rendait il seulement compte de tout ce qu'il abandonnait ? Sa maison, ses amis, sa sécurité. Qu'est ce qui pouvait bien le pousser à ne plus vouloir rentrer ?

Ça ne pouvait pas être elle. Ils ne se connaissaient pas. Et même si Jack éprouvait de la pitié à son égard, ce n'était certainement pas suffisant pour abandonner tout le reste. Cela avait il un rapport avec le fait que son groupe s'était opposé à ce que Zoey intègre leur groupe ? Certainement. Vu la dispute qui avait éclaté dans la cuisine et comment Jack avait tapé sur la table en disant qu'il était chez lui et que c'était lui qui décidait, il y avait de fortes chances pour que son départ provienne du choix de ses amis. Mais Zoey ne comprenait toujours pas. Certes, la décision qu'avait pris le groupe n'était pas évidente et pouvait, d'un certain point de vue, paraître inhumaine. Mais la jeune femme n'avait pas vu les choses de cette manière. Elle avait vu un groupe qui aurait aimé s'il avait pu. Et il ne pouvait pas. Un groupe avec, à la tête, une personne assez forte pour se rendre à l'évidence que, une bouche supplémentaire à nourrir était une bouche de trop. Peut-être que, plus tard, Zoey serait amenée à faire le même genre de choix. Elle ne pouvait pas le prédire même si, au fond d'elle, Zoey savait qu'il serait difficile pour elle de dire non et que, quant à crever de faim, c'était préférable d'avoir quelqu'un avec soit. Mais parce que Zoey était ainsi faite et que depuis le début, elle savait très bien qu'elle n'était pas de ceux qui survivent. Si elle était encore en vie à présent c'était en grande partie grâce à la chance et rien d'autre.

Elle devait donc faire un choix. Soit accepter que Jack l'accompagne puisqu'il ne rentrerait pas, ou bien décider de faire route à part. Les doigts coincés dans les sangles de son sac à dos, la capuche rabattue sur son crâne, elle resta immobile, les lèvres pincées, à fixer Jack qui n'en démordrait pas. « Tu regretteras cette décision tu sais ? » Ça ne servait à rien de combattre parce que, même si elle se mettait en colère – et se mettre en colère chez Zoey était un bien grand mot – elle n'arriverait pas à lui faire entendre raison. Mais avec un peu de chance, après quelques jours de marche et un rabâchage en règle, peut-être que Zoey réussirait à lui faire prendre conscience. En attendant il lui demandait de faire un choix. Avec ou sans lui. Qu'il survive seul ne l'inquiétait pas outre mesure. Jack était largement assez débrouillard pour survivre par ses propres moyens. Mais pour ce qui la concernait elle, ce n'était pas vraiment la même chose. Pourtant, ce ne fut pas pour ça qu'elle décida qu'il l'accompagne. « Je préfère que tu viennes avec moi. » Avoua la brune en adressant une grimace désolée à Erik. En réalité, Zoey s'était déjà bien trop attaché à ces deux hommes. Les adieux avec Erik furent difficile mais au fond, elle savait qu'il repartait pour un lieu sécurisé. Dire adieu à Jack en sachant qu'il partait pour l'inconnu n'était pas envisageable. Elle n'aurait cessé de se poser des questions. Qu'est il devenu ? Est il en danger ? Peut-être est il piégé ? S'est il transformé ? Bref, tout un tas de question qui lui aurait retourné le ventre un peu plus chaque jour.

« Je suis désolée Erik, je ne pensais pas que tu devrais repartir tout seul.. » Dit elle en désignant Jack d'une main comme pour expliquer qu'elle ne se doutait pas qu'il serait capable de prendre une telle décision. Elle se tourna d'ailleurs vers lui, relevant le nez pour soulever la capuche et pouvoir le regarder dans les yeux. « Ca serait mieux qu'on le raccompagne non ? » Belle tentative de Zoey Williams. L'idée n'était pas bête. Raccompagner Erik jusqu'à la maison laissait une énorme chance pour que les membres du groupe réussissent à faire changer d'avis Jack. Persuadée de sa bonne idée, Zoey s'était presque mis en marche pour rejoindre la route qu'ils avaient emprunté peu avant mais elle fut stoppée par une main, posée lourdement sur son épaule. « Ne t'inquiète pas pour moi. » Erik piétinait son idée. « Je connais la route et je réutiliserais les endroits où on s'est installé pour descendre. D'ici deux jours je serais rentré. » La mine décomposée, ses yeux perdus fixaient l'armurier. Il devait lui aussi savoir que rien ni personne ne pourrait faire changer d'avis l'ours. Mais il n'essayait même pas ? Était ce parce que d'un côté cela le rassurait de savoir Zoey accompagnée, lui qui s'était farouchement opposé à son renvoi par le groupe ? Sans doute. Elle ne pourrait jamais savoir puisque, baissé, Erik récupérait son sac et après un petit échange avec Jack, il reprit la route. « On va quand même pas le laisser rentrer tout seul !? » Objecta Zoey en regardant Jack, le bras tendu vers Erik qui s'éloignait peu à peu.





- I am a wounded warrior -
Revenir en haut Aller en bas
Jack Matheson
Horsemen
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 29/11/2015
Messages : 143
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Silver Linings   Dim 25 Sep 2016 - 18:20


Si le ton était ferme, il n’estimait pas avoir été particulièrement dur. Il n’avait pas été particulièrement chaleureux non plus remarque. Le quarantenaire l’était rarement de toute façon. Non, l’homme s’était simplement contenté d’énoncer quelques faits. Jack était opiniâtre quand il voulait. Ce qui sous-entendait quasiment tout le temps. Ce qu’il venait de déballer là, c’était ainsi et pas autrement. Les lèvres de la brune se pincèrent. Il n’aurait su dire si Zoey venait de comprendre que la lutte était vaine ou si elle n’avait tout simplement pas l’envie de lutter. Peut-être un peu des deux, allez savoir. Les quelques mots de la jeune femme lui firent hausser les épaules. Intérieurement. Son corps, lui, resta parfaitement immobile. Peut-être qu’elle avait raison, peut-être que dans un futur plus ou moins lointain, il regretterait de ne pas être rentré avec Erik ce jour-là. Et peut-être pas. Lui pensait que non, ça n’arriverait jamais. Pour cela, il aurait fallu qu’il ait des doutes quant à sa décision de partir et des doutes, Matheson n’en avait tout simplement pas. Il avait fait un choix, c’était le sien et il n’y avait aucun regret à avoir. Maintenant c’était à elle d’en faire un et elle le fit. Un fin sourire orna le visage de l’ours lorsque la sud-africaine annonça qu’ils feraient route ensemble et il hocha lentement du chef pour acquiescer. C’était donc décidé.

Du moins ce fut ce qu’il pensa sur l’instant, juste avant que l’organisatrice de mariage ne tente de le prendre – et peut-être même Erik aussi – pour un bel imbécile. Belle tentative Zoey Williams. Rebrousser chemin pour raccompagner l’armurier et repartir ensuite. Mais bien sûr. C’était une perte à tout les niveau. De temps déjà, avec le trajet retour pour commencer. Suite à quoi, ils en perdraient davantage en palabres des plus inutiles puisqu’il lui faudrait apprendre au reste du groupe qu’il comptait partir. Suite à quoi s’en suivrait un long et pénible débat qui durerait certainement jusqu’à que la pilule passe. Les débats, Jack, il aimait bien. Mais uniquement lorsqu’il était à trois grammes, le reste du temps... Son manque de conversation empêchait généralement d’en mener un. D’énergie aussi, la perte. Les kilomètres qu’ils avaient déjà parcouru, il leur faudrait les refaire. Deux fois. De vivres également. Ils avaient suffisamment de provisions pour un aller à trois, un retour à deux et de quoi permettre à la brune de manger seule pendant quelques jours. L’habile manœuvre de la trentenaire pour tenter de le ramener à son groupe leur ferait gâcher tout ça rien que pour le retour à la baraque. Donc pour repartir après coup sur l’aéroport, ils devraient d’autant plus taper dans les réserves. Déjà que Conchita se plaignait du fait qu’ils ne pouvaient pas la garder puisque ça faisait une bouche à nourrir de plus, alors offrir de la bouffe à deux bouches qu’ils ne reverraient probablement jamais... Fallait pas compter là-dessus. N’empêche que c’était tout de même bien essayé.

Chance pour lui, l’ouvrier n’eut même pas besoin d’ouvrir la bouche pour lui faire remarquer la futilité de sa tentative puisque Erik se chargea de la rassurer quant à ses capacités pour effectuer le trajet inverse seul. Peut-être que c’était aussi sa manière à lui de dire à l’ours qu’il comprenait son choix et qu’il ne tenterait pas de l’en dissuader. Ce fut comme ça que Matheson l’interpréta en tout cas. Jouant avec la chaîne de son collier, Jack le décrocha et le remit à Erik. Il n’eut besoin de rien dire pour que son camarade sache quoi en faire. Un sac ramassé plus tard, le scotto-américain attrapa le poignet de l’armurier et posa une main sur son épaule le temps d’échanger quelques aurevoirs et souhaits pour l’avenir, comme il était de mise.

- Godspeed my friend, lança l’homme dans une accolade virile, tapant dans le dos de l’autre. Godspeed.

Zoey ne semblant pas décidée à partir immédiatement, le quarantenaire regarda son ami s’éloigner silencieusement jusqu’à ce que la brune ne l’apostrophe dans ce qui semblait être un ultime essai pour le ramener à la raison.

- Si, répondit-il simplement. Nos routes divergent à présent. Rapidement, il jeta un regard de l’autre côté du grillage. Un groupe d’infectés les avaient remarqués et se rapprochaient petit à petit. Il va falloir bouger. Au sud, donc. Tournant le dos à Erik et à tout ce qu’il représentait – Carmen, Shawna, les autres, leur abri – l’entrepreneur fit quelques pas. Tu viens ? fit l’homme en regardant la jeune femme par dessus son épaule.

Jack ne se remit en marche que lorsque Zoey arriva à son niveau.

The End.

Revenir en haut Aller en bas
 

Silver Linings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Ryugi Silver [réprouvé]
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Moon Silver [Privé Zanzibar]
» Présentation de ~Silver~
» Silver ○ Solitaire [RESERVEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-