Partagez | .
 

 Life is Strange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur
Message
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Life is Strange   Ven 24 Juin 2016 - 0:24

Life is Strange × ft. Reese & Kerwan

- Et bien... Un peu plus que le mien.

Il venait de s'installer et avait retrouvé la sécurité de son pick-up, ainsi que sa chaleur. Sa "maison" lui avait manqué, et il était content de se savoir à nouveau là. En plus de cela, il était encore en compagnie de la jeune femme et, quelque part, cela le rassurait. Puis, elle lui indiqua la route à prendre et Kerwan ne perdit pas de temps pour faire frémir le moteur. Il accéléra d'un coup et pris donc la route qu'elle lui avait indiqué. Il roulait dans le silence, n'ayant même pas mis de musique. Là, tout de suite, il préférait être dans le silence. C'était un silence qui se faisait plus rassurant pour lui, car il entendait le vrombissement du moteur et non les grondements des infectés. La jeune femme informa le grand brun qu'elle, ou du moins "eux" avai(en)t trouvé un endroit où se loger à la limite de la petite ville. Kerwan hocha la tête à sa précision et il continua de rouler, silencieux.
Il observait aux alentours de lui, suivant bien les indications que lui avait donné la jeune femme. Il les respectaient bien, et il se dit qu'il avait bien fait de la prendre avec lui. Ici, elle était plus en sécurité que dehors. Qu'est-ce qui l'avait poussé à faire ça ? Sans doute la gentillesse et la compassion pour cette femme qui était toute seule. Enfin toute seule de façon provisoire. Et une fois qu'il l'aurait laissé, ils se salueraient simplement et il repartirait dans son coin, tout seul.

Il roulait tranquillement, car il ne voyait pas de raison d'être pressé. Il préférait profiter de la compagnie de la jeune femme, d'entendre une autre voix que la sienne, et avoir un semblant de conversation. Et lorsqu'elle lui demanda s'il était seul depuis longtemps, le jeune homme répondit d'un ton plutôt las et triste.

- Oui, depuis très longtemps. Mis à part avoir croisé quelques personnes qui étaient un peu comme toi sur mon chemin, je suis seul. Et j'ai cru comprendre que vous voyagiez à plusieurs ?

La solitude. C'était un bien grand mot. Avant l'apocalypse, la solitude ne le dérangeait pas. Il vivait constamment avec le bruit, du matin au soir. Mais depuis que tout s'est produit, il s'est retrouvé seul du jour au lendemain. Au début ça allait, c'était plutôt sympathique. Mais maintenant, s'en est presque devenu intenable et insupportable. Du matin au réveil jusqu'au soir au couché, c'est le silence de la mort qu'il entend. Et ce silence, il ne le supporte plus. C'était un silence à rendre fou n'importe qui ! Et il enviait la jeune femme, car elle n'avait pas l'air d'être seule.
Lorsqu'elle lui indiqua que la maison où elle restait tranchée était pas loin, Kerwan arrêta donc la voiture pour éviter d'attirer trop de rôdeurs devant l'entrée du bâtiment. Il arrêta le moteur et la regarda alors, droit dans les yeux. C'était maintenant le moment des adieux les vrais. Il adressa à la jeune femme un petit sourire.

- On ne sait pas rencontré dans les meilleures conditions, mais je suis sûr que tu es une personne très sympathique. Maintenant je te conseille de vite partir, car ils vont bientôt encercler la voiture. En tout cas, je suis très content de t'avoir rencontré. Alors à la prochaine, et prends soin de toi.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 350
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Life is Strange   Ven 24 Juin 2016 - 18:46

Nous sommes deux. Mon meilleur ami, et moi. On cherche son frère mais... On l'a pas encore trouvé.

Moxley. Devoir parler de lui comme le frère de son meilleur ami et seulement ainsi, c'était toujours quelque chose. Ça faisait bien cinq ans qu'elle l'avait pas vu, qu'elle en avait plus entendu le son de sa voix, mais ça empêchait pas qu'elle avait été sa petite amie et plus encore. Moxley et elle, ça avait été sa première véritable aventure, et sa vie sans lui avait été une toute autre expérience bizarrement différente. Elle avait peiné à reconstruire un cercle de fréquentation autour d'elle, s'était noyée dans le travail pour oublié, en avait surtout oublié de dormir...

Mais bon. Encore une fois, fallait pas y penser trop longtemps. Son voisin arrêta le véhicule au milieu de la rue, ce qui surprit Reese. Elle se tourna vers lui avec les sourcils froncés, comme pour lui demander du regard ce qu'il était bien en train de foutre. Et voilà que monsieur s'expliquait. Il aimait juste jouer les taxis visiblement, et faire des compliments.

Ils s'étaient pas rencontrés dans les bonnes conditions, mais il était sûr qu'elle était sympa. Il lui conseilla de partir vite avant que les rôdeurs ne se pointent et encerclent la voiture, et de prendre soin d'elle, content de l'avoir rencontré et blablabla. Reese en était à un point où si elle continuait à froncer les sourcils, ils allaient probablement finir par prendre leur indépendance et s'échapper de son visage.

Ah moi, je suis toujours persuadée que tu es un pervers, mais ça va, t'es pas trop méchant.

Elle fit une petite moue, comme pour avoir l'air tout à fait normal en lui balançant ça. L'humour, toujours l'humour, il fallait au moins ça pour trouver le monde acceptable aujourd'hui, non ? Elle se regarda les ongles avant de revenir vers son voisin, et lui demandant de but en blanc :

Tu veux pas venir avec moi ? Tu préfères rester seul ?

Reese avait eu une petite pointe aiguë dans sa voix, sincèrement stupéfaite de son comportement. Si c'était juste pour la ramener, il pouvait au moins l'accompagner jusqu'au porche, et peut-être même rentrer prendre un dernier verre. Puis toute façon, ils s'étaient déjà embrassés alors c'était du tout cuit pour le garçon, c'était pas le moment de jouer les timides. Finalement, elle y comprendrait probablement jamais rien aux hommes, ils étaient trop bizarres. Et après, ça disait que genre c'était les femmes les énigmes d'une vie. N'importe quoi...

T'es bête, si tu restes seul, avertit-elle simplement en le défiant du regard.

Elle posa néanmoins la main sur la poignée de la portière, prête à s'extirper du véhicule dès qu'elle verrait les premiers rôdeurs se pointer. Mais il fallait d'abord s'assurer qu'elle ne laissait pas des regrets derrière elle, même s'il ne s'agissait pas des siens.

Saisis ta chance, y'en aura qu'une.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Life is Strange   Sam 25 Juin 2016 - 13:12

Life is Strange × ft. Reese & Kerwan

- Oh, je vois. J'espère que vous le retrouverez, alors.

Ce n'était pas la première fois que le grand brun entendait ce genre de phrase. Beaucoup de gens étaient sans réponse de proches, et ils étaient inquiets. Lui, il ne pouvait pas comprendre ça. Il ne savait pas ce que c'était, que d'attendre impatiemment le retour d'un être cher. Au moins, il ne vivait pas constamment dans la peur de retrouver un proche mort, ou encore devenu infecté. Enfin.... Il avait vécu ça aussi, lorsqu'il a traversé de bas en haut le pays pour aller retrouver son père. Sauf qu'il était déjà devenu l'un des leurs. Depuis, cet étrange sentiment qu'il avait ressenti à ce moment-là n'est plus jamais réapparu. Mais ce sentiment était un mélange de tous les sentiments négatifs: rage, colère, culpabilité, honte, et j'en passe. Et il ne souhaitait vraiment plus le revivre. Même s'il était du genre à tout prendre sur lui, il savait qu'un jour, il y aurait une goûte qui ferait déborder son vase, et ce serait une catastrophe. Pour le moment, il ne préférait ne pas penser à ça.

Voila, il avait fait à nouveau ses adieux. Il n'avait servi que de taxi, après tout. Mais il était content car il avait pu rester avec quelqu'un  ne serait-ce qu'un peu plus longtemps. Les paroles de la jeune femme le firent sourire. Alala, si elle savait à quel point il ne regarderait ni ne ferait de mal à une mouche... C'était plutôt un gentleman ! Mais dans les circonstances dans lesquelles les deux jeunes gens s'étaient rencontrés, c'était peut être normal qu'elle pense un peu cela. On ne rencontrait pas un type planqué dans un placard tous les jours ! Mais lorsqu'elle lui avoua qu'il n'était pas trop méchant, le sourire de Kerwan s'agrandit davantage.
Néanmoins, il fut surpris de la question de l'inconnue. Il fut si surpris que ses yeux devinrent encore plus rond. Quoi ? Elle voulait vraiment qu'il vienne avec elle ? Elle souhaitait qu'un "pervers" rentre dans sa demeure provisoire ? Elle ne cessait de le défier du regard et Kerwan ancra ses yeux dans les siens. Il resta alors silencieux, écoutant les quelques paroles qu'elle lui disait. Elle allait bientôt sortir du véhicule, et Kerwan n'aurait plus le choix que de s'en aller de son côté. Ah non, surtout pas ! Du moins pas encore, pas tout de suite. Il voulait encore profiter de sa compagnie.

- Attends !

Il se pencha alors derrière son siège et fouilla un peu partout, faisant un peu de bruit. Puis, il réussi à trouver une bouteille un peu poussiéreuse de Whisky. Il se remis bien sur son siège et souffla sur la bouteille avant de la montrer à la jeune femme, tout sourire. Il se devait emporter un petit quelque chose, quand même; elle lui offrait un peu de son hospitalité.

- Je ne vais pas venir les mains vides, quand même.

A vrai dire, s'il ne la buvait pas avec quelqu'un, Kerwan finirait par se saouler avec; et il y aurait quelques petits dégâts. C'était pour cela qu'il préférait la partager, cela laissait place à la convivialité.
Mais entendant les rôdeurs se rapprocher davantage du véhicule, Kerwan regarda autour de lui avant de reporter son attention à la jeune femme.

- Allons-y.

Il mis son sac sur son dos après avoir mis la bouteille à l'intérieur et il se munit de ses armes. Puis, il sorti rapidement du véhicule et alla du côté de la jeune femme afin de sécuriser ses arrières. Une fois sortie, ils allèrent rapidement jusqu'à la maison en question, en passant par-dessus le grillage. Là, ils étaient enfin à l'abri.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 350
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Life is Strange   Sam 25 Juin 2016 - 22:00

Elle aurait pu partir et le laisser là. Elle aurait pu. Elle était prête à le faire, sans savoir si elle aurait des regrets. Car après tout, c'était son choix, à lui. D'être avec elle, de la suivre, ou non. Une décision qui ne se prenait pas à la légère, jamais. Alors tant pis s'il ne voulait pas.

Heureusement, peut-être, l'homme l'interrompit dans ses gestes, lui demandant d'attendre. Elle fit volte-face, le cœur se serrant. Alors il venait ? Il fouilla sur le siège arrière et en sortit une bouteille de whisky, lui disant qu'il ne voulait pas venir les mains vides. Reese lui fit un grand sourire amusé, bien qu'elle n'était pas une grande fan des alcools forts, elle était sûre que Jon apprécierait le geste et l'inconnu. Il serait peut-être temps de se présenter non ? Enfin, non. Sur le moment, l'avocate ne fut pas gêné de ne pas le connaître plus que ça. De ne pas savoir comment l'appeler. Elle lui ordonna avec spontanéité :

Suis moi !

Et elle sortit de la voiture en trombe, s'engageant dans une ruelle. L'homme la suivit de près, jusqu'à un portail qu'ils escaladèrent tous les deux à la suite en se faufilant jusqu'à l'entrée de la bâtisse. Là, Reese avertit son nouvel ami : Elle vivait avec Jon, il était un peu grognon et méfiant, mais c'était un chic type. Et fallait pas avoir peur de lui. Sur ces mots, elle posa la main sur la poignée de la porte et s'annonça à son meilleur ami.

Dans l'antichambre, elle lui dit qu'elle n'était pas seule, et Jon déboula dans l'entrée pour comprendre de quoi il en retournait. Quand il croisa le regard de l'homme, il ne manqua pas d'interroger son amie des yeux. Qu'est-ce que c'était que ce délire ?

Une longue histoire. Qui débute dans un placard à balai de trois mètres sur deux.

FIN



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Life is Strange   Aujourd'hui à 19:27

Revenir en haut Aller en bas
 

Life is Strange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Life is strange ft. Nora
» (F) AU CHOIX - Chloé Price (Life is strange)
» (M) DYLAN SPRAYBERRY - Warren Graham (Life is strange)
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» — bring me to life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-