Partagez | .
 

 Life is Strange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 350
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 11:43

La voie était libre, disait-il. Reese hocha la tête et fut comme soudainement rassurée. Elle ne sentait plus ses jambes et ses reins à force d'être assise à même le sol à attendre un miracle. Mais voilà, c'était bon, la voie était libre et ils pourraient enfin s'en aller. Elle eut un petit sourire en entendant ça, s'empêchant tout de même de pouvoir parler. S'ils voulaient quitter cette pièce, il faudrait d'abord sortir du placard et ça impliquait encore ne faire aucun bruit à l'avenir.

La brune prit une profonde inspiration et se remit sur ses jambes. Elle hissa son sac sur son dos et attrapa son poignard, qu'elle tint bien dans sa main. Elle pouvait sentir le cuir s'enfoncer dans sa peau tant elle y mettait du cœur. Son cœur se remit à battre fort dans sa petite poitrine, au point où Reese eut l'impression d'y entendre un écho. C'était comme si son palpitant se trouvait près de son oreille, cognait simplement à sa tempe. Elle décrocha un sourire timide, avant de se tenir prête à bouger elle aussi.

Quand l'inconnu ouvrit la porte, elle put entendre les grognements si et là dans le magasin. Elle sortit, armée bien entendu, mais bien moins que son voisin qui avait une hache et un fusil à pompe. Elle pria sur l'instant pour qu'il n'utilise pas son arme à feu, pour ne pas attirer tous les autres. Reese aimait la discrétion, elle aimait pouvoir évoluer comme un chat dans un lieu sombre : en paix. Faire du bruit les attirerait forcément vers eux, encore. Et elle n'était pas sûre de pouvoir s'en tirer si ça se passait ainsi.

L'avocate se tourna vers lui, après avoir regardé l'allée qui se trouvait face à eux. Elle lui demanda de la suivre, parce que l'endroit était désert et que c'était pour le mieux. Pour l'instant, personne ne les avait remarqué, ce qui était un avantage. Elle y alla à pas léger, ouvrant la route à l'inconnu. Si quelques heures plus tôt ils ne pouvaient pas s'encadrer, maintenant les deux étaient plus ou moins obligés de faire équipe. Ça impliquait se faire confiance, mais quand les seuls mots qu'on s'était adressé jusqu'ici se résumait à des insultes, ça pouvait s'avérer difficile.

Surtout pour Reese, finalement. La seule personne en qui elle croyait, c'était Jon. Ce dernier avait toujours tout fait pour la préserver. Son frère, Moxley, en avait fait autant, au point de lui mentir, perdant de ce fait définitivement sa confiance. La distance avait fini par les séparer. Mais devoir se mettre à croire en un type dont elle ne connaissait même pas le nom, c'était quelque chose d'inédit pour elle. Et sans trop savoir pourquoi, elle pensait, peut-être à tort, qu'il ne viendrait pas lui mettre un coup de hache entre les deux omoplates pour pouvoir se barrer avec ses affaires en la laissant pour morte.

Déglutissant péniblement, elle arriva au bout de l'allée, et jeta un coup d'oeil. Six rôdeurs. Près de l'entrée, qui était désormais leur sortie. Reese se tourna vers lui, et lui indiqua avec sa main combien il y en avait. Les rôdeurs semblaient errer, sans but, en regardant péniblement à l'extérieur à travers la crasse sur la vitre. De l'autre côté, il n'y avait rien. Il fallait maintenant s'occuper d'eux, et même si l'idée de se salir les mains ne la réjouissaient pas, elle était prête à agir comme il le fallait pour survivre.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 14:14

Life is Strange × ft. Reese & Kerwan

Ca y est, il était enfin temps de plier bagage. Kerwan avait vérifié qu'il n'y allait pas avoir d'obstacles sur leur chemin et il laissa la jeune femme ramasser ses affaires; lui surveillait la porte. Une fois prête, il ouvrit la porte en grand et ne vit pas grand chose autour d'eux, mis à part les divers étalonnages et les nombreux rayons. La jeune inconnue qui accompagnait le grand brun lui fit signe qu'elle passait devant et Kerwan se contenta de la suivre, aux aguets. Il n'y avait pas mine de rôdeurs autour d'eux, et donc ils purent avancer avec suffisamment de rapidité, mais aussi silencieusement.
La suivant, il se demandait si elle allait lui faire un coup de pute par derrière, vu dont la façon qu'elle l'avait agressé et insulté gentiment. Pour lui l'épisode était passé et il comptait récupérer son véhicule à la sortie, mais il devait se tenir prêt, au cas où elle tenterait de lui faire un sale coup. Le grand brun avait toujours était trop gentil et parfois il ne se méfiait pas assez des personnes qu'il rencontrait. Par chance comme il savait se défendre, il se débrouillait plutôt pas mal, au final.

Arrivés à l'entrée du petit magasin, la jeune femme s'arrêta et regarda vers l'entrée. Le grand brun compris grâce à ses doigts qu'ils allaient avoir des visiteurs, six, pour être précis. Kerwan hocha la tête et fit signe à la jeune femme de rester cachée; il allait faire le ménage. Il n'allait pas lui demander de l'aider, car il ne savait pas si elle savait se défendre et au vu de son matériel, il préférait se débrouiller seul que d'avoir quelqu'un à protéger, et donc un poids pour lui.  
C'est donc avec précaution qu'il sorti de sa cachette et alla directement voir les rôdeurs. Il s'amusa tout d'abord à les faire s'écarter les uns des autres avant de les décapiter un par un, avec sa hache. Les corps tombaient les uns après les autres et les têtes roulaient des directions aléatoires, avant de finir par s'arrêter. Encore une fois, le grand brun avait versé du sang et il était plutôt content; cela avait été son défouloir de la journée. Puis, après avoir terminé de faire son ménage, il fit signe à l'inconnue qui l'accompagnait pour qu'ils puissent enfin quitter le lieu.

Une fois les deux dehors, Kerwan put observer des rôdeurs, mais ils étaient plutôt loin d'eux. C'est alors qu'il se tourna vers la jeune femme et observa qu'elle avait une sacré trace rouge sur sa joue. Le grand brun se mordilla sa lèvre inférieure et sa gorge se noua. Il parla alors doucement, pour éviter que d'autres rôdeurs ne se rappliquent.

- Je.... Suis désolé, pour la gifle...

Il baissa alors la tête, culpabilisant. Pourtant, ce n'était pas lui qui avait commencé, mais il était le premier à s'excuser. En tant qu'homme, il trouvait cela normal de faire le premier pas. Mais elle l'avait forcé à faire une telle chose, et il espérait vraiment qu'elle s'excuse aussi.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 350
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 15:19

Reese passa sous la grille, et se redressa juste ensuite. Ils étaient dehors. Bon sang ! Elle avait encore l'impression de pouvoir sentir les murs autour d'elle, la porte dans son dos quand il l'avait plaqué contre, et tout le reste. Elle avait fait fi de la violence, de la décapitation des rôdeurs, de tout le reste. Elle était dehors, et c'était bien la seule chose qui comptait vraiment dans la tête de la brune. Son sac sur le dos, qui pesait son poids, et de l'air frais dans ses poumons, Reese aurait sans doute pu s'enthousiasmer encore un moment d'être seulement en vie et libre de l'être.

L'apocalypse avait tendance à pousser les choses si loin. C'était terrible. La moindre chose qu'on pensait comme acquis ne l'était pas du tout, il n'y avait que des paradoxes et une violence qui, même aux yeux d'une jeune fille ayant grandi en côtoyant le pire, était atrocement réelle. Et d'une cruauté sans pareille. Difficile de savoir d'où venait ce virus, pourquoi il était là, s'il y avait moyen de philosopher là-dessus mais... mais tout était compliqué, tout était violent, et Reese avait l'atroce impression qu'il s'agissait, par-dessus tout, d'une destinée.

Elle se tourna vers l'homme, pouvant l'admirer un peu mieux grâce à la lumière du jour. La plaie à sa lèvre était bien visible, mais Reese soutint le regard. Et là, elle put l'entendre, être piteux d'une part, et s'excuser ensuite de ce qu'il lui avait fait. En l'écoutant, elle porta sa main à sa joue, qui la brûlait toujours un peu. Elle se surprit à le faire, et retira sa paume pour l'enfoncer dans sa poche.

Rester cool. C'était pas si important, elle l'avait mérité de toute façon.

C'est pas grave, fit-elle avec une petite moue en haussant les épaules. Elle ouvrit la bouche pour rajouter un truc, notamment qu'elle l'avait bien cherché, mais s'en abstint. Elle n'allait pas non plus s'écraser, c'était pas son genre. Mais bon... Désolée aussi.

Reese eut l'impression que ce mot lui arracha à moitié la bouche. C'était vraiment très dur de perdre la face. Parce que pour une avocate comme elle, être boutée en bouche, ou devoir simplement s'excuser, c'était de loin l'épreuve la plus difficile à traverser. Oui, son égo était énorme, elle était mauvaise perdante, elle était d'une arrogance rare. Mais dans leur situation, se faire des ennemis, c'était pas non plus l'idée du siècle.

Bon, lança-t-elle en essayant de faire passer sa gêne. Vaut mieux pas qu'on s'éternise ici, hein.

Non, ça non plus c'était pas l'idée du siècle. Jon devait l'attendre, elle avait un sac pas trop vide, ça devrait aller pour reprendre un peu de pêche. Elle n'avait pas envie que les rôdeurs trouvent la sortie pour venir les cueillir, à se regarder dans le blanc des yeux en essayant de se pardonner d'être des cons. Elle haussa les épaules à nouveau, en reculant d'un pas, prête à partir :

On m'attend donc euh... Bah je vais y aller.

Fallait faire quoi maintenant ? Se serrer la main ? Se faire la bise ? Après tout, elle lui avait roulé une pelle donc franchement, elle était plus trop à ça près. Elle pinça les lèvres, disposée à partir en courant pour aller se réfugier dans un trou de souris, en ajoutant :

A la prochaine ! Et arrête de te planquer dans des placards, c'est effrayant, le stalker.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 17:24

Life is Strange × ft. Reese & Kerwan

Dehors. Le ciel bleu. La liberté. Kerwan pris le temps de bien s'étirer lorsqu'il fut dehors. Il n'aimait pas rester dans des lieux petits et clos trop longtemps. Là, il avait toute la place qu'il voulait. Et il put observer le visage marqué de la jeune femme. Elle semblait avoir son âge, ou quelque chose près. En tout cas, malgré la marque qui englobait toute sa joue, elle était plutôt jolie. Mais il ne lui fit pas la remarque. Elle allait encore plus le traiter de pervers stalker. M'enfin, maintenant cela ne l'étonnerait plus. Un petit sourire s'afficha sur son visage lorsqu'il entendit les excuses vite fait faites par la jeune femme. Sa lèvre inférieure lui fit une légèrement douleur à cause de toute à l'heure, mais il ne fit aucune mimique ne montrant cela.
Toujours sa hache dans la main, Kerwan fourra son autre main dans la poche de son pantalon. Ses yeux étaient toujours rivés sur la jeune femme, elle aussi immobile. Et ils ne dirent rien. Car il n'y avait plus rien à dire, ni à faire. Ils allaient donc se quitter comme ça, bêtement, après toutes ces "paroles" échangées et gestes affligés, qu'ils aient été violents ou non, comme ce baiser. Kerwan avait l'habitude des au revoir plutôt directs, sans rien. Il allait à nouveau se retrouver tout seul, et le voila se demandant déjà ce qu'il allait faire et surtout.... Où aller ?

La jeune inconnue fut la première à rompre le silence en informant qu'elle allait s'en aller, car "on" l'attendait. Est-ce que quelqu'un ou même plusieurs personnes l'attendaient ? Ou est-ce juste une excuse pour vite filer ? Ca, il ne le saurait sûrement pas.

- Très bien. A la prochaine. Et promis, la prochaine fois je serai dans une baignoire.

Il lui adressa un clin d’œil avant d'afficher un petit rictus. Il était toujours là, immobile. Il attendit qu'elle fasse volte-face pour laisser afficher un visage un peu plus triste, et froid. Le grand brun lâcha alors un petit soupir, la laissant partir. Elle partait simplement, comme ça. Il trouvait ça injuste. Il décida de retourner vers son véhicule, pensif. Puis d'un seul coup, il se retourna brusquement puis il se mis à courir pour la rattraper, avant de poser sa main sur son épaule lorsqu'il fut à sa hauteur. Il l'interpela alors.

- Eh ! Ne pars pas si vite. Tu veux que je te ramène ? En voiture, c'est un peu plus prudent.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 350
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 18:04

Dans une baignoire. Qu'est ce qu'il était drôle ! Reese eut un sourire et roula les yeux au ciel. Si un jour elle ouvrait le rideau d'une salle de bain et qu'elle tombait vraiment sur lui, elle ne trouverait probablement pas ça drôle. Le hurlement qu'elle avait retenu tantôt sortirait probablement tout seul, sans qu'il puisse rien y faire pour le coup. Mais il s'agissait vraisemblablement d'une petite blague, et comme ils étaient sur le point de se séparer et probablement de ne plus jamais se revoir, c'était pas bien important. Elle prit juste le temps de partir, de mettre de la distance entre eux.

Elle savait de toute façon qu'elle en aurait pour au moins une petite heure de marche, pour retrouver Jon. Avec un peu de chance, le garçon aurait eu le temps de bien se reposer, peut être même de manger quelque chose. Ils resteraient dans le coin pour la nuit, deux ou trois jours même, avant de reprendre la route. Elle voulait vraiment que son ami garde le moral et reste avec elle, parce que se retrouver seule lui faisait très peu. Mais plus encore, si l'état de santé de Jon l'inquiétait, elle avait envie qu'il se remette, parce qu'il était de loin le seul ami qu'elle avait jamais eu. Seul Shane avait pu prétendre à ce poste, et même avec ça, la relation qu'elle avait eu avec l'agent du FBI était si bizarre qu'elle ne pouvait même plus l'affirmer. Un mélange entre séduction et mauvais caractère respectifs. Du grand délire.

La petite brune sentit une pression sur son épaule, et elle se retourna. Absorbée dans ses pensées, elle ne l'avait pas entendu venir. Elle aurait pu avoir un walkman dans les oreilles, ça serait revenu au même. Se retournant précipitamment, elle le revit, et fronça les sourcils lorsqu'il lui proposa de la ramener. En voiture. Elle esquissa un petit sourire, et lança avec humour :

Avec tous les coups que je t'ai donné, il t'en faut encore ? T'es gourmand.

Non, elle n'allait pas se mettre à le cogner encore, c'était plus à l'ordre du jour semblait-il. Mais Reese n'avait pas l'habitude de rencontrer des gens gentils. Elle en oublia alors que cet homme semblait être tout seul, et que de se fait, il devait aussi se sentir seul. Qu'elle était seulement une rencontre parmi tant d'autres, par définition, brèves. Mais intense. Aussi ne s'arrêta-t-elle pas en si bon chemin, bonne reine de la mauvaise blague qu'elle était :

Ou alors t'es déjà accro, tu peux plus te passer de moi !

Elle ne connaissait toujours pas son nom. Elle ne savait pas qui il était, d'ou il venait, ce qu'il faisait dans sa vie. Ce qu'elle savait, et ce dont elle se rendit compte, c'était que cet homme était juste seul, et très humain. Si elle pouvait l'affirmer, c'était surtout parce que cette solitude, elle la connaissait pour l'avoir longtemps cotoyé. Mais aussi parce que des humains, elle en avait défendu certain. Elle avait appris à connaître des personnes qui étaient loin d'être des hommes, à les représenter avec la certitude de l'avocat qui croyait en ce qu'il faisait. Pas toujours très simple.

Il ne fallait pas qu'elle s'attarde plus longtemps sur des souvenirs. Elle esquissa un sourire, plantant sa main sur sa hanche, avant de lui dire tout à fait naturellement :

Elle se trouve où, ta voiture ? Regardant dans son dos, elle chercha un véhicule capable de rouler, avant de lancer : Attention hein, je suis le genre de nana à qui on ouvre la portière pour qu'elle s'y installe !

Pas du tout. Elle était une véritable rustre sans éducation. Mais ça, il le savait déjà.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Kerwan Day
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 17/01/2016
Messages : 257
Age IRL : 19

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 19:42

Life is Strange × ft. Reese & Kerwan

Finalement il n'avait pas hésité, il était parti la rattraper. Il ne savait pas si sa proposition allait être acceptée, car après tout, il été un "stalker pervers". Il se mis à afficher un léger sourire rien qu'à cette pensée, car il savait que c'était tout le contraire de lui. Jamais il n'avait épié une femme, ni même pensé à de choses obscènes rien qu'en regardant une autre femme. Non, il respectait parfaitement la gente féminine. Alors le fait que cette inconnue l'ait traité ainsi, cela lui provoqua une petite pointe de vexation. Mais il ne fit rien paraître, car il ne voulait pas paraître susceptible. Et il se demanda si elle avait réellement pensé à ses propos, ou si c'était simplement une parade de défense contre "l'agresseur". Quant au coup de la baignoire, c'était la première chose qui lui été venue à l'esprit. C'était aussi improbable de trouver un survivant aussi bien dans un placard que dans une baignoire. Et en parlant de baignoire, le grand brun n'aurait pas dit non pour prendre un bon bain, voire une douche. Mais désormais il n'avait plus le droit à se luxe. C'était devenu tellement la galère, ne serait-ce que pour trouver des lingettes, alors pour la douche, il n'osait même pas imaginer !
Lorsque la femme se retourna et entendit la proposition du grand brun, cela le fit sourire. Gourmand ? Pas vraiment non. Même si c'était une femme, elle avait quand même un minimum de force, du moins suffisamment pour procurer de la douleur à un homme. Celui-ci secoua alors la tête avec un petit rictus sur le coin de ses lèvres.

- Gourmand ? Mis à part des bonbons, je ne suis pas gourmand.

Dans l'ancien temps il avait été gourmand de pleins de choses. Désormais, il ne consommait en grande partie que des bonbons, son pêché mignon. Vu qu'il était difficile de trouver de la nourriture encore potable, les bonbons pouvaient être conservés bien plus longtemps. Et cela devait sans doute se voir sur la carrure du jeune homme; il avait considérablement maigri, à force de dévorer tout et n'importe quoi.
Puis il ne put retenir son rire lorsqu'elle lui lança qu'il était accro à elle. C'était vrai qu'elle était jolie, mais de là à devenir accro après s'être insultés, frappés et même embrassés, le tout dans un placard; le romantisme avait lui-même pris la fuite ! C'est avec qu'avec tout autant d'humour il lui répondit.

- Ouais, je crois bien que c'est ça. Mais chut, il faut le dire à personne !

Il lui fit un clin d’œil et se calma peu à peu. Elle espérait au moins qu'il accepte sa proposition. Il n'avait vraiment pas envie d'être à nouveau tout seul. Là, tout de suite, à l'instant T. Mais lorsqu'elle sembla emballée, Kerwan fit un énorme sourire et pointa du doigt sa voiture qui était un peu plus loin. C'était, à vrai dire, l'un des rares véhicules présents et qui soit encore en bon état. Il rit alors à nouveau aux paroles de la jeune femme et l'amena à son véhicule, son beau pick-up noir. Il ouvrit le véhicule et, pour taquiner la jeune femme, il alla lui ouvrir la portière côté passager. Il exécuta un signe de la main pour l'inciter à pénétrer à l'intérieur.

- Si madame veut bien se donner la peine.

Il attendit qu'elle monte à l'intérieur pour bien refermer la portière et monter à son tour. Il mis sa ceinture et regarda la jeune femme. Avant de mettre le contact et d'attirer des visiteurs, il souhaitait savoir où aller.

- Par où allons-nous ?
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 350
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Life is Strange   Jeu 23 Juin 2016 - 20:57

Tu comptes sur mon sens de l'orientation ? Demanda-t-elle alors qu'elle venait tout juste de s'asseoir sur son siège.

L'endroit était plus chaud que l'extérieur, plus confortable aussi. Elle n'aurait pas à marcher une heure alors qu'elle pourrait être arrivé à son abri en dix minutes. Une heure à s'user les jambes et les semelles pour regagner un endroit où elle pourrait enfin se poser. Déjà qu'elle avait encore l'impression d'être assise sur les fesses dans un placard minuscule avec un inconnu... Et dire qu'après des heures là-dedans, elle acceptait de rejoindre l'habitacle d'une voiture avec ce même inconnu.

Elle le regarda un temps, en se demandant si elle avait raison de faire ça. Jon ne l'entendrait probablement pas de cette oreille. Il lui ferait un scandale, comme la fois d'avant avec Charlie, lui rappelant sans cesse que ramener des survivants, c'était se mettre aussi et surtout en danger. Et elle le savait. Les hommes étaient maintenant aussi nuisibles que les rôdeurs, même si ce fait ne datait pas forcément d'hier. Reese en avait l'expérience, après tout. Mais si ce n'était que pour un temps ? Elle le savait, au fond d'elle, même si ça lui faisait peur, elle ne pourrait pas toujours rester avec Jon. Déjà avant la fin du monde, elle se doutait que cette vie ne pourrait pas être viable à jamais. Qu'un jour, elle devrait faire confiance en des gens, les accepter dans sa vie, au risque de finir seule à jamais.

Démarre le moteur, et va tout droit.

Elle repensa seulement à Moxley, et à la souffrance qu'elle avait enduré sur le moment. Puis, elle essuya le tout d'un revers de songe, se tournant vers son voisin qui venait de s'exécuter. Le moteur du véhicule ronronnait, envoyant de fines vibrations dans l'habitacle. Elle eut un petit soupir, alors qu'il commençait à avancer, délaissant derrière le magasin où ils s'étaient rencontrés. Moxley ne méritait pas son attention. Peu importait combien elle l'avait aimé, combien il lui manquait, et lui manquerait probablement à vie.

La brune attacha simplement sa ceinture de sécurité en lançant à son voisin :

On a trouvé une maison a la sortie de Tacoma, pas trop mal. Y'a un portail.

Et elle lui dit ça comme si c'était un véritable argument de vente. L'endroit était spacieux, et fermée surtout. Jon et elle avaient du escalader le portail pour pouvoir y rentrer, et forcer la porte d'entrée aussi. Ils y avaient découvert un endroit spacieux, agréable, et caché surtout par des haies plutôt hautes qui faisaient qu'en étant discrets, ils ne risquaient pas d'attirer l'attention. Le seul truc, c'était que dormir dans les draps d'autres gens, avec des photos sur les murs, c'était quand même toujours particulier. Elle ne s'y faisait pas vraiment.

Tu es seul depuis longtemps ? lui demanda-t-elle de but en blanc, comme pour lui dire qu'elle avait compris le pourquoi il voulait rester avec elle malgré la violence de leur rencontre.



Don't let me down
I think I'm losing my mind now. It's in my head, darling I hope that you'll be here, when I need you the most, so don't let me down ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Life is Strange   Aujourd'hui à 2:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Life is Strange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Life is strange ft. Nora
» (F) AU CHOIX - Chloé Price (Life is strange)
» (M) DYLAN SPRAYBERRY - Warren Graham (Life is strange)
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» — bring me to life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-