Partagez | .
 

 She Was The First To Go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: She Was The First To Go   Ven 17 Juin 2016 - 16:59

Aujourd’hui était comme souvent un jour morose pour Dwight. Il faisait de son mieux pour imiter la bonne humeur, il ne parlait pas vraiment de ça aux autres, mais la mort de sa sœur le pesait toujours. Il n’était pas du genre à s’apitoyer sur son propre sort alors il préférait ne rien dire et souffrir en cachette. Il faisait croire qu’il n’allait plus se recueillir au prêt de la tombe de sa sœur. Il attendait que la nuit tombe et que chacun rejoigne son lit pour le faire. L’obscurité de la nuit le rendait discret et un peu moins coupable.

Il n’avait pas vraiment retrouvé le sommeil se posant tout un tas de questions concernant son avenir sur cette terre. Il restait fort pour les membres de sa faction, mais pour une fois, il avait besoin de solitude, il n’avait pas fait le con depuis un moment. Il était temps que cela change. Il trouva un morceau de papier et un crayon. Il écrivait alors quelques mots sur cette feuille. Ils ne voulaient pas que ses amis s’inquiètent, il avait l’intention de revenir dans quelques jours. Quand il aurait remis en place ses esprits et qu’il serait de nouveau prêt à endosser son rôle de chef.

Au début, il avait pensé à prendre ses chiens et sa voiture, mais cela aurait certainement bien trop ressemblé à un abandon. Il s’était donc contenté de prendre avec lui ses armes et son sac à dos. Il avait des vêtements de rechange, une carte, une gourde, un peu de nourriture et ses armes. Il avait toujours avec lui sa boite de préservatif entamé. Il avait l’espoir de rencontrer une belle femme et de la prendre ? Pas vraiment ! C’est plutôt une ancienne habitude qui n’a pas disparu. Il se rappelait de cette époque avec un brin de nostalgie.

Le blond ouvrait les grilles qui le menait jusqu’aux dehors. Il avait fait un beau travail avec Nath en mettant des panneaux sur toute la clôture, le travail avait été long et fastidieux, mais ça valait le coup. Au moins de dehors ne s’attendait pas à trouver autant de choses que ce qu’il y avait à l’intérieur. Dwight marchait vers le sud sans vraiment réfléchir. Il attendait simplement de voir où le mèneraient ses pas. Il connaissait assez bien la région pour ne pas se perdre. S’il pouvait ramener des trucs intéressent avec lui c’était tout aussi bien.

Il aurait pu chercher de l’alcool et se remettre à picoler, mais au fond de lui, il savait que c’était la pire idée qu’il pourrait avoir. Alors, il continuait à marcher, toujours tout droit. Il finit par arriver dans un mini village qui s’appelait Novelty à en croire les panneaux. Peut-être qu’il trouverait des choses intéressantes dans le coin. Il y avait quelques Sjeler dans le coin. Rien de réellement inquiétant, il sortait son arbalète et commençait à tirer sur les quelques machins qu’il avait croisés. Il ne savait pas trop par où commencer peut être trouvé un véhicule intéressant pour ne pas rentrer à pied.

Il s’intéressait d’un peu plus près à la fourgonnette qu’il essayait de fracturer quand une silhouette plus humaine se fit remarquer un peu plus loin. D’un geste assez rapide, il se planqua derrière le véhicule. Il ne savait pas vraiment de qui ni de quoi il n’était question alors il préférait jouer la prudence. Plutôt sûr de lui, il décida de lever la voix alors que la personne était en train de se rapprocher.

- Qui va là ? Vous êtes seul ? Je suis armé et je n’hésiterais pas à agir.


Il avait déjà tiré sur un homme avec son arbalète, mais c’était plutôt un accident et il n’avait pas vraiment l’intention de recommencer. Il attendait tapi dans l’ombre que la personne daigne décliner son identité. Plus il l’observait, plus il avait l’impression que ce n’était pas un danger.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Ven 17 Juin 2016 - 17:42

Nouvelle journée dans ce monde à la limite de l'enfer…
Nouvelle envie de bouger, de faire quelque chose pour ne pas tourner en rond au chalet…
Nouveau besoin de voir ailleurs, d'être seule avec elle même…

Jill avait quitté le chalet tôt le matin, emportant avec elle son fidèle sac à dos, avec à l’intérieur tout ce dont elle avait besoin pour deux ou trois jours en dehors du confort qu'offrait la propriété. De la nourriture, de l'eau, un sac de couchage et des vêtements de rechanges. Son baudrier d'escalade pendait à son sac, ainsi qu'une corde roulée sur elle même. Depuis le début elle ne s'en séparait jamais, tout comme son appareil photo qui était dans sa housse, coincé dans le fond du sac. Une trousse de premier secours complétait tout ça. Un mot sur la table pour les gars, et elle était partie en solo. Elle avait roulé durant quelques kilomètres au volant du pick-up qu'elle avait maintenant l'habitude de conduire. Le coude contre la portière, elle tapotait le volant tout en écoutant pour la centième fois au moins le même cd dans l'auto-radio.

Novelty… Petit village dont elle ignorait l'existence jusqu'à voir ce panneau… Peut-être qu'elle parviendrait à trouver quelques trucs à ramener au chalet. Même s'ils étaient pour le moment à l'abri du besoin niveau bouffe, le stock ne serait pas éternelle, alors à voir si des conserves existaient encore ici. Quelques trucs genre savons, désinfectants, tampons… Ouais c'était pas à ça que pensait les mecs lorsqu'ils sortaient en réapro… Et puis bon, elle préférait se débrouiller en solo pour ces petites courses personnelles.

Jill gara la voiture à quelques mètres du panneau, préférant faire le reste à pieds. Elle avait toujours aimé marcher… Parfois elle se sentait comme étouffé au chalet, malgré le terrain, le lac non loin… Besoin de bouger, de se sentir en vie et non en survit… Alors, son couteau à la ceinture et une arme à feu conseillée par Nans à l'épaule – HK MP5 qu'elle avait apprit à maîtriser – elle était descendu de voiture. Comme à son habitude, elle était vêtue simplement. Un jeans qui moulait ses jambes et ses fesses, un débardeur gris avec une tunique un peu trop grande par dessus, laissant apparaître de temps à autre l'une ou l'autre de ses épaules.

Il n'y avait pas des masses de rodeurs dans le coin, et c'était appréciable. Même si elle trouvait toujours un peu désolant de découvrir une ville de cette façon. Village fantôme… Voiture laissées sur le côté, maisons aux portes grandes ouvertes… Végétation à l'abandon, reprenant peu à peu le dessus sur la civilisation. Parfois une balançoire qui grinçait avec un coup de vent… Un long soupire passa ses lèvres. Ça semblait bien morne ici… Elle ne croiserait sans doute personne… A part des morts… Quoi que…

Au loin, elle cru distinguer une silhouette près d'une camionnette. Des mouvements plus rapide que ceux des morts… Quelqu'un de bien vivant… Jill prit quelques secondes pour identifier l'homme qu'elle voyait de loin. C'était étrange, mais cette coupe de cheveux lui disait quelques choses… Bon… C'était en allant voir qu'elle en aurait le cœur net. Si c'était lui, c'était vraiment un beau hasard…

Silencieusement, elle sortie à vu, avançant dans la direction de l'homme en question. Ne cherchant pas à se faire invisible, Jill marchait droit devant elle. Une sensation de déjà vu s'imposait de plus en plus à elle. Il venait de l’apercevoir. Et de se planquer. Mais elle continua son avancé et un sourire en coin s'afficha sur ses lèvres lorsqu'elle entendit sa voix. Pas de doute… C'était lui… Quel était le pourcentage de chance pour qu'elle retrouve Dwight au milieu du trou du cul du monde ?

« -on va se détendre beau gosse… parce que j'ai pas la moindre attention de te faire mal… Sauf si tu le demandes… » lança-t-elle, se positionnant à côté du fourgon, laissant tout de même de la distance entre eux. Peut-être qu'il reconnaîtrait sa voix, comme elle venait de le faire de son côté. Son franc parlé l'aiderait peut-être également. « -et oui j'suis seule… Sors de là... Dwight… » Bon comme ça, elle annonçait la couleur. Ça éviterait qu'il lui braque une arme sous le nez.


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Sam 18 Juin 2016 - 13:49

Le norvégien se sentait alors bien con lorsqu’il entendait la voix de la brune retentir, évidemment, il l’avait reconnue. Comment cela pouvait en être autrement ? Elle avait passé quelques jours chez eux, Dwight réalisé qu’il ne l’avait pas vue depuis cinq mois et il était bien content qu’elle soit toujours en vie. Il ne bougea pas tout de suite le temps de réaliser qu’une bonne nouvelle était enfin en train de lui tomber dessus. Il avait collectionné les emmerdes depuis un long moment maintenant. Il désarmait son arbalète. C’était devenue une habitude en cas de danger. Il s’agissait d’une différence notable entre les survivants et le cadavre.

Pendant qu’il ne captait plus rien, Juliane s’était approché de lui. Il devait sortir de sa cachette pour pouvoir la voir. Le blond n’avait pas l’intention de se faire désirer plus longtemps. Il se remit sur ses pieds et replaça son arme sur son dos avant de faire le tour du véhicule et voir son amie. Il souriait, enfin c’était un peu timide, comme si ses muscles devaient réapprendre à faire une expression heureuse sur son visage. La vie ne l’avait pas beaucoup aidé ses derniers temps faut dire. Devait-il lui dire à propos de la mort de sa sœur ? Ce n’était sans doute pas le bon moment. Il attendrait sans doute encore un peu, peut-être qu’elle poserait elle-même la question, il devrait simplement essayer de ne pas trop se décomposer.

- Excuse-moi, mais de loin je n’ai pas vraiment réussi à te reconnaitre, faut dire que je ne m’attendais pas du tout à trouver quelqu’un dans le coin et encore moins toi. En tout cas, je suis heureux de voir que tu es encore en vie. Tout se passe bien pour toi ?

Il détaillait un peu plus la brune. Il remarquait l’arme qu’elle portait à la ceinture, visiblement, elle avait été briffée sur les armes à feu. Il aurait pu lui aussi, mais en réalité il était assez effrayé par ses armes. Certainement à cause de son épaule. Il ne remercierait sans doute jamais assez la brune pour lui avoir sauvé la peau. Elle avait toujours cet air sauvage qui lui avait plus la première fois qu’il s’était rencontré. Une fois de plus, elle avait décidé de se sauver des autres. Il s’en doutait, en même temps, il était pareil et il venait de le faire alors, il avait des chances qu’il en soit de même pour elle.

- La dernière fois que je t’ai vu, tu devais rejoindre des amis je ne sais trop où. Tu as réussi à les retrouver au final ?

Elle venait de dire qu’elle était seule, est-ce qu’elle avait un groupe finalement ? Il n’en savait rien, mais il espérait au fond de lui qu’elle est un point de chute, il n’avait pas envie de l’imaginer tout le temps seule. Les êtres humains ont tout de même besoin de se reposer. Il essayait d'en savoir un peu plus juste en l’observant, mais à part la trouver tout aussi désirable que la dernière fois qu’il avait passé un moment ensemble, il ne trouver rien qui pourrait l’aider.

- Tu viens faire quoi dans le coin ? J’ai l’intention d’explorer les maisons pour trouver des trucs utiles, tu m’aides ? On pourra toujours discuter en fouillant le coin ?

Dwight n’avait pas voulu lui demander comment elle allait, simplement pour ne pas entendre le fameux "et toi ?". Il ne savait pas assez bien mentir pour cacher la véritable réponse qu’il devrait donner à ce genre de question. Il préférait faire mine de rien. Il était en compagnie d’une jolie fille, c’était sans doute le plus important pour le moment.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Sam 18 Juin 2016 - 21:44

« -pas la peine de t'excuser, c'est normal... » répliqua Juliane alors qu'il apparaissait enfin dans son champ de vision. C'était tellement bon de le revoir ! C'était une sorte de soulagement et de joie mélangé. Il était vivant. Et elle avait la chance de tomber sur lui. Au milieu de nul part. Il semblait fatigué… Comme si la vie ne lui avait pas fait de cadeau durant ces cinq mois où ils ne s'étaient pas vu. Sincèrement, elle avait envie de venir le prendre dans ses bras, de lui donner cette accolade que font les gens lorsqu'ils se retrouvent. Parce qu'elle était heureuse de le revoir, parce qu'elle avait ce genre d'élan de comportement d'ordinaire. Mais elle préféra lui sourire, avant de caler ses fesses contre le portière du fourgon. Elle baissa quelques secondes les yeux, avant de regarder à nouveau le grand blond.

Jill haussa les sourcils avec un petit sourire au coin des lèvres avant de dire : « -parce que tu doutais de ma survie ? C'est pas très gentil ça Dwight... » Oui, elle était taquine, mais c'était parce qu'elle était de bonne humeur, et que ce coup du sort lui faisait vraiment plaisir. « -ouais ça va… En balade comme tu peux le voir. » Aller savoir pourquoi, mais elle avait l'impression qu'il ne fallait pas retourner la question. Son regard glissa sur le visage du grand blond, sur sa mâchoire, sa barbe… Il enchaîna en question avant qu'elle n'ait pu lui demandé si lui il se portait bien. « -heu… on va dire que ça a été un peu mouvementé… Pour le moment, je suis dans un petit groupe, mais c'était ceux de base. » Elle marqua une petite pause et ajouta à voix plus basse : « -compliqué... » A nouveau elle lui sourit avec cette petite pointe de tendresse et de espiègle à la fois.

« -j'avais… besoin d'air... 
» répondit Jill avec une petite grimace plutôt mignonne.  « Des fois j'ai l'impression de tourner en rond, alors j'prends mon sac et… Et je tombe sur des beaux mecs ! » ajouta-t-elle en riant, se décollant de la tôle. « -j'avais dans le même genre d'idée… A deux ça sera plus sympa. » un peu moins dangereux aussi peut-être. Même si elle n'aurait fait de toute façon. C'était le but de sa promenade en solitaire après tout. Bien qu'elle avait vraiment besoin de se changer les idées. Les garçons le savaient, ils la connaissaient maintenant, sachant pertinemment qu'elle avait la bougeotte.

Avec un nouveau sourire pour Dwight, la jeune femme commença à marcher en direction d'une des maisons qu'elle avait vu. La porte d'entrer était close, comme si personne n'était entrer ici depuis longtemps. Pas de trace de pas dans la poussière devant le paillasson. « -et toi alors ? Qu'est ce que tu fais dans le coin ? » demanda la jeune femme en marchant à reculons durant quelques pas, regardant ainsi le beau blond. C'était étrange, mais pour le moment, elle avait l'impression qu'il n'y avait plus aucun rodeur dans ce monde. Juste un moment de retrouvaille entre deux anciens amis. Elle n'avait cette petite boue dans le creux du ventre, celle qu’engendre la crainte, la peur de tomber nez à nez avec ces trucs. Il n'y en avait pas à la pèle ici, c'était sans doute pour ça que Jill était détendue ainsi, prenant ces retrouvailles sur le ton de la gaîté.

La brune tourna le dos à son interlocuteur, se penchant en avant afin de regarder par l'une des fenêtres. « -ça semble tranquille là-dedans... » ajouta la jeune femme en se redressant, avant de tourner le visage vers Dwight. « -t'ain j'suis contente de te revoir ! » lança-t-elle tout sourire en s'approchant à nouveau de lui. Oui, elle était pleine d'énergie, pleine de joie. Et ça lui faisait du bien. « -ton épaule tout est remis ? » demanda-t-elle curieuse de savoir s'il avait retrouver toute la mobilité de son bras.

Elle se tenait proche de lui, souriante, heureuse. Comme quoi il suffisait d'un visage familier pour embellir une journée. « -tu passes en premier ? » questionna Jill pour savoir comment ils s'organisaient pour entrer dans cette maison. Si tout semblait calme, il fallait tout de même faire les choses correctement. Pas question de rentrer en criant Boom Baby ! La photographe posa sa main sur la poignée, mais la porte était fermée à clé. « -bon va déjà falloir parvenir à ouvrir… Où alors on tente notre chance par la porte de derrière ? » Trois secondes passèrent avant qu'elle n'ajoute : « -où alors tu restes ici, et je passe par le jardin. On fait ça ! » Un clin d'oeil complice, avant qu'elle ne saute par dessus la barrière du balcon, les deux pieds dans les herbes hautes.



Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Dim 19 Juin 2016 - 19:40

Le blond lui fit un petit sourire en coin, il était vraiment content de la croiser ici. Si on lui avait dit, il n’y aurait certainement pas vraiment cru. Il espérait pouvoir la revoir bientôt et de préférence avant cinq mois. Il faisait de son mieux pour ne pas paraitre trop abattu, il voulait garder le peu de dignité qu’il avait. Il passait une main sur sa barbe qu’il n’avait pas rasée depuis un moment, il devait avoir l’air un peu plus négligé que la dernière fois qu’il l’avait vu. Pendant qu’elle le charriait, les yeux du blond laissaient apparaitre une lueur de joie qui disparut l’instant suivant.

- Je doutais surtout te revoir. Tu sais où j’habite et tu sais aussi que tu aurais été la bienvenue si l’envie te prenait de revenir nous voir.

Il ne lui reprochait pas de ne pas avoir à être présente, elle avait sa vie et il le comprenait parfaitement. Il voulait plutôt mettre en avant que s’il doutait c’est plus à cause d’elle que de sa propre impression sur la survie. Elle confirmait qu’elle se baladait dans le coin. Il était bien content qu’elle ait décidé de partir se promener en même temps que lui, faut croire que le hasard fait bien les choses. Il n’avait jamais vraiment cru au destin, mais ce qui venait de se passer lui ferait peut-être changer d’avis. La vie pour Juliane semblait compliquée, il n’allait pas juger alors qu’il en était de même pour lui.

- Je ne peux rien dire, je suis également ici pour prendre l’air. Par moment, il n’y a rien de mieux que d’être seul. Non pas que tu me déranges, bien au contraire.

Il ne voulait pas qu’elle pense qu’elle était de trop ici. Il était bien trop content de la voir en pleine forme pour la laisser partir aussi vite. Elle était plutôt d’accord de partir à l’aventure avec lui, le blond n’allait certainement pas se plaindre d’avoir de la charmante compagnie. Dwight avait préféré enchainer les questions simplement parce qu’il voulait en savoir plus le plus rapidement possible. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que quelques choses clochaient avec le groupe dont elle parlait, mais elle expédia bien vite le sujet avec un simple mot. C’était compliqué en effet et ce n’était sans doute pas la seule chose que cela désignait.

- Je pense pouvoir affirmer que j’avais le même besoin vital de sortir de chez moi et de marcher. Simplement, marchez… J’ai suivi la route et me voici. J’étais en train de me dire qu’une voiture serait bien pour rentrer sauf si je passais la nuit ici.

Alors qu’il parlait, il emboita le pas de la brune. Il réalisait un instant que son besoin de marcher pouvait être assimilé à un besoin de fuir. Elle se dirigeait vers une maison. Il s’agirait sans doute du premier endroit qu’ils fouilleront. Elle marchait à reculons pour l’observer un peu plus longtemps, il était un peu étonné de sa démarche, mais plutôt content de pouvoir l’observait un peu plus longtemps. Étant donné que le norvégien avait nettoyé une bonne partie de l’endroit, ils étaient tranquilles pour le moment. La brune se penchait en avant et Dwight ne put s’empêcher de laisser son regard couler le long de son corps. Il s’était rapproché lui aussi tout en s’interdisant de lui coller une main aux fesses.

Lorsqu’elle se tourna d’un coup, il n’était qu’à quelque centimètre de lui. Il affichait un air de confiance, il était si content de la voir heureuse. Elle semblait s’inquiéter pour son épaule. C’était adorable. Il bougeait alors un peu le bras pour lui indiquer que ça aller avant de remonter la manche de son t-shirt.

- J’ai une cicatrice de guerre maintenant. Il parait que les femmes aiment bien ça. Je n’ai pas récupéré toute ma mobilité encore, mais j’arrive à faire la plupart de mes mouvements quotidiens. Je t’entends déjà parler de masturbation, alors je ne te laisserais pas faire cette vanne.

Une fois de plus un sourire timide se dessinait sur les lèvres de Dwight. Il restait un peu plus longtemps que le précédent sur son visage. Juliane indiquait ensuite que la porte était fermée à clé. L’ingénieur souriait, qui avait dit que les hommes étaient inutiles.

- Je suis sûr que la clé n’est pas loin.

Il souleva le paillasson devant lui. Il mit ensuite la main dans les différents pots et finit par trouver une clé. Le problème était résolu. Pas la peine de se prendre la tête plus longtemps. La porte est ouverte. Il met les deux pieds dans la maison et décide faire un truc très simple crié dans la maison. Si un Sjeler est dans le coin, il devrait rappliquer vite et sinon, il était tranquille. Il comptait les secondes et au bout d’un certain temps qui semblait lui convenir, il se tourna vers Juliane.

- Je pense qu’on est tranquille. Tu peux refermer la porte à clé si tu veux qu’on reste seul.


Il accompagnait la réplique d’un clin d’œil. Rester un peu avec Juliane était en train de le rebooster.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Lun 20 Juin 2016 - 22:28

Jill ne savait pas trop comment elle devait prendre la remarque de Dwight. Oui, bien sur qu'elle savait où il se trouvait… Oui bien sur qu'elle avait pensé à lui, à aller lui rendre visite. Mais ça avait été un peu mouvementé de son côté. Est ce que c'était un reproche ? Ou plutôt une envie qu'il avait eut de la voir à nouveau… Alors elle n'avait rien dit, elle lui lancerait un petit truc plus tard pour revenir sur le sujet. Pour le moment, c'était l'intérieur de cette maison qui les intéressait principalement. Maison qui semblait bien calme.

La proximité presque intime qu'il y eut soudainement entre eux, lorsque Juliane se redressa ne lui procura aucune sensation de gêne. Avec Dwight ça avait été comme ça depuis qu'ils s'étaient échangés les premiers mots. Pas de prise de tête, un super feeling. Il y avait cette attirance physique qu'elle ne pouvait pas nier. Oh que non… C'était toujours comme magnétique… Et elle se pinça d'ailleurs les lèvres entre elle, avant de le regarder faire ses petits mouvements d'épaules pour lui démontré qu'il était remit sur pieds. Elle haussa les sourcils plusieurs fois de suite lorsqu'il mentionna le fait que les femmes aimaient les cicatrices. Avant de se mettre à rire joyeusement et de répliquer : « -j'allais pas dire ça du tout ! Tout de suite l'esprit mal tourné ! » A croire qu'il la connaissait assez bien, malgré le peu de temps qu'ils avaient passé ensemble.

Porte close, elle laissa Dwight fouiller dans les environs en quête de la clé qui leur permettrait d'entrer. Alors qu'elle venait de sauter de l'autre côté de la barrière du balcon, monsieur trouva le saint graal. Il ne perdit pas de temps pour déverrouiller la serrure et entrer. Elle l'entendit crier, et ce fut à ce moment là qu'elle se hissa à l'aide des bras et des abdos sur la barrière. Elle l'enjamba avec agilité, geste qu'elle avait fait un bon millier de fois chez ses parents. Attitude qui agaçait sa chère mère.

La jeune femme s'avança à son tour, juste derrière le grand blond, l'oreille tendu, cherchant le moindre bruit qui pouvait indiquer qu'ils n'étaient pas seuls. Rien… Tant mieux. Parce qu'elle n'avait pas envie de devoir affronter un ou plusieurs rodeurs, là tout de suite, maintenant. Elle était bien trop heureuse de sa rencontre de la journée. Son moral était en hausse, et c'était agréable. Même si elle percevait toujours quelque chose de retenu chez Dwight. Il finirait bien par parler. A force de passer son temps avec des êtres du sexe opposé, Jill avait apprit à respecter ces moments où les hommes n'avaient pas envie de communiquer. Leurs laisser le temps. Afin qu'ils se livrent d'eux même, sans avoir besoin de poser trois cent question qui ne servaient qu'à les saouler et à ce qu'ils se renferment un peu plus encore dans leurs grottes intérieures.

Jill adressa un sourire en coin à Dwight, avant de fermer la porte avec le pied, claquant ainsi le loquet, sécurisant pour ainsi dire le lieu. Ils n'étaient d'eux deux. Juste eux. Juste lui et elle. Pas besoin de répondre quoi que soit à ça, son geste parlait pour elle. Oui, elle avait envie de passer du temps avec lui. Parce que ça lui faisait du bien. Et à lui aussi visiblement.

Son couteau tout de même à porter de main, le fusil en bandoulière, même si elle ne s'en servirait pas ici – trop bruyant – elle restait toujours un peu sur ses gardes. Pour le moment il n'y avait pas de bruit, mais elle avait également appris à mesure que le temps passait, qu'on n'était jamais trop sur… Jill avança en direction de Dwight, et avec un petit coup d'épaule familier, elle lança : « -j'prends sur la gauche, toi la droite. » Tout en disant cela, elle se dirigea donc vers la gauche de pièce qui se composait d'un salon salle à manger. De son côté, une grande table en bois, pouvant accueillir bien huit personne. Un grand buffet contre le mur, vers lequel elle avança tout en détachant son sac à dos. Elle le déposa sur la table, rien à foutre de la poussière. Il en avait vu d'autre ce sac. Sa tunique tomba de son épaule gauche, alors qu'elle ouvrait les premières portes du buffet. Vaisselles… Plats… Rien d’intéressant… Seconde porte, penchée en avant, pas bien mieux… « -c'est dingue la quantité de vaisselles que les gens peuvent accumuler ! » souffla-t-elle en constat, déçu qu'il n'y ait rien de bien pour elle la-dedans.

La maison était plutôt sympa. Pas trop mal ranger, comme si les gens qui y habitaient n'avaient pas été là lorsque l'épidémie s'était déclarée. C'était ranger, malgré la poussière qui se déposaient depuis le temps. « -et alors comme ça... » lança-t-elle comme si de rien : « -c'est gênant pour t'amuser avec ta main droite ? » Un regard en direction du grand blond, un sourire malicieux, avant qu'elle n'ouvre une troisième porte et dise : « -hum… Pas mal le bar… » Il y avait là des bouteilles d'alcool de différentes sortes. Ça pouvait toujours servir. « -t'as trouvé quelques choses ? »


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3310
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Ven 24 Juin 2016 - 15:18

Elle faisait la fille effarouchée un instant avant de rire, ce que Dwight trouvait absolument adorable. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’il connaissait cette fille sur le bout des doigts, mais il était bien content de la comprendre aussi bien. Il n’avait jamais eu ce genre de relation avec une femme auparavant, c’était plutôt prise de tête quasi quotidienne et tout un tas de questions très étranges dont il ne connaissait que rarement les réponses. Avec Juliane c’était une bonne pote avec plus si affinité et dieu sait qu’affinité il y a. Pour le moment la maison n’était pas dangereuse, il faudrait voir ce que les investigations leurs apportés.

L’homme ne s’attendait pas à ce qu’elle ferme la porte d’un grand coup de pied et laissa échapper un petit rire. Il secouait la tête résignée. Il ne reviendrait jamais dans cette maison alors ce n’était sans doute pas important, cependant si elle faisait un truc comme ça chez lui, il ne serait sans doute pas content. Elle l’invitait d’un coup d’épaule à partir explorer les pièces se trouvant à droite. Il aurait pu faire genre qu'elle venait de lui démettre l'épaule, mais il n'était pas vraiment d'humeur. Il y avait deux portes. Il ouvrit donc dans la première et tomba sur des toilettes et un petit lavabo.

- Tu me fais explorer les chiottes toi là ! Ce n’est vraiment pas cool. Enfin si tu veux y a une réserve de papier cul. Je suis sûr que ça peut être utile. Bon j’ouvre la deuxième porte.

Il avait devant lui en réalité d’une double porte. Cela laissait comprendre qu’il s’agissait d’une pièce plus importante que de simples toilettes. Il s’agissait de la cuisine. Il fouillait les différents meubles qu’il trouvait devant lui, mais tout était vide. Il n’avait rien dans le frigo, ce qui n’était pas plus mal vu que tout serait perdu avec les températures actuelles. Il regarda ensuite dans les placards autour de lui à part trouver des casseroles et divers ustensiles de cuisine, il n’y avait rien d’intéressant. Il commençait à grommeler dans sa barbe quand il entendit la voix de Juliane s’élever dans la pièce d’à côté. L’entendre l’empêchait de devenir morose.

- Il n’y a rien d’intéressant dans la cuisine, ça semble être une maison de vacance. Ce qui expliquerait l’absence de bouffe et la tonne de poussière.

Il savait que des maisons dans le genre étaient nombreuses dans le coin. Il souriait alors que Juliane attaqua le sujet de la masturbation. Il n’était pas vraiment surpris de l’entendre dire un truc comme ça étant donné qu’il avait lancé le sujet quelques minutes avant. Il ne savait pas vraiment quoi lui répondre, en effet ça lui avait posé quelques problèmes, mais il avait une seconde main alors ce n’était pas réellement très important. Il fit un tout petit sourire en coin avant de s’approcher de la pièce ou se trouver Juliane

- Si tu savais, c’était une horreur, surtout que je n’avais personne pour m’aider. Tu aurais dû rester avec moi, je n’aurais pas souffert comme ça.

Il accompagna sa réplique d’un petit clin d’œil avant de venir s’intéressait un peu plus à l’alcool qu’elle avait trouvé. Il n’avait pas touché à de l’alcool depuis un long moment et boire un peu ne lui ferait pas de mal vu les différentes épreuves qu’il avait traversées. Il saisit sans prévenir la bouteille de whisky qu’il voyait devant lui. Il s’agissait d’une bonne marque. Il avait hâte de l’ouvrir pour pouvoir la gouter. Il déposa son arbalète sur la table gardant uniquement un couteau à sa ceinture. Il avait encore le reste de la maison à explorer.

- Tu sais ce qui me ferait plaisir ? Si on récupérait l’alcool et qu’on se posait confortablement dans un coin. On pourra se raconter nos différentes vies depuis la dernière fois qu’on s’est rencontré. Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de parler ses derniers temps.

Il se montrait un peu plus faible que la dernière fois qu’ils s’étaient croisés, pourtant il n’était pas blessé physiquement. C’est son honneur qui en avait pris un coup ces derniers temps, entre la mort de sa sœur et le départ de Fawn. Il en avait marre de subir des pertes au sein de sa faction, mais que pouvait-il faire de plus ? Il fit demi-tour et ouvrit une autre porte. Il s’agissait certainement de la chambre parentale. Il ouvrit le placard. Il y avait quelques vêtements. Il y avait aussi des draps et des couettes. Le norvégien se laissa tomber en arrière les bras en croix. Sa tête pendait dans le vide alors qu’il pouvait voir le mur en face.

- Ce lit est plutôt confortable je dois l’admettre. Je pense que tu serais surprise de savoir ce qui s’est passé à la maison.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: She Was The First To Go   Aujourd'hui à 19:27

Revenir en haut Aller en bas
 

She Was The First To Go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-