Partagez | .
 

 Rest in peace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Rest in peace    Sam 25 Juin 2016 - 17:30

    Après avoir tourné autour du pot pendant de longue minutes, il finit par la lâcher, ce qui eu pour effet immédiat qu’elle tourna la tête vers lui. Elle observa sa main passer dans ses cheveux, et entendit enfin ce qu’il avait à dire. Bien sûr elle sentait qu’il y aurait eu plus encore à dire. Mais ça lui suffisait. Ce n’était pas une princesse naïve qui rêvait que son beau prince blond arrive sur son cheval blanc, lui déclare une foule de sentiments à base de grandes tirades romantiques, et l’emmène au loin pour lui faire d’innombrables enfants. Non. Un simple « Je tiens à toi », en plus des preuves physiques qu’ils s’apportaient assez souvent, ça lui suffisait à savoir où ils en étaient tous les deux. Et ça lui allait.

    Avec douceur, elle roula sur le côté, essayant d’oublier tout ce qu’il y avait autour d’eux ? Elle glissa sa main sur son torse, comme pleine d’excuse, et vint embrasser sa gorge avec douceur, puis sa mâchoire. Elle s’en voulait, parfois, d’être si sanguine, et se demandait ce que l’avenir lui reservait. Quelque part avec Leroy, elle se sentait bien, elle se sentait le droit d’être elle même, aussi impulsive et têtue que ça pouvait impliquer. Soudain, après ce carnage, après tout ce sang, ces hurlements, elle pensait qu’ils avaient droit à un peu de douceur. Se poser là, dix minutes, avant de repartir, le temps que la horde se disperse.

    Du coup, elle s’était installée, la tête posée sur son torse, écoutant son coeur. Mais ce ne fut pas son coeur qu’elle entendit résonner, mais ses paroles. Furie dans l’âme, elle se redressa, absolument outrée de ce qu’elle venait d’entendre. Ce n’était pas son amie qu’ils venaient de perdre, c’était celle de Jenna ! Comment aurait-il réagit si c’était Luke qui y était passé hein ? Est ce qu’il n’aurait pas fallu attendre un petit temps avant de se permettre une quelconque réflexion ? Alors là, elle lui en voulait. Et pourtant, elle se rendit bien compte qu’il ne comprenait pas ce qu’il venait de faire, lorsqu’il l’observa avec douceur.

    Elle ne pouvait pas ouvrir la bouche. Elle n’y arrivait pas, et ne le voulait pas, de toute façon, quasi certaine d’exploser si ça arrivait. Mais lui reprit la parole, et il était inquiet, lui demandant si elle n’avait pas été mordue. Et là, d’un seul coup, il montrait à quel point il tenait à elle. Et du coup, elle se trouvait tiraillée entre deux sentiments différents qui la tiraillait, qui lui coupaient le coeur en deux.

    - Je vais bien.

    Alors d’abord, elle glissa ses mains sur ses joues, et l’amena doucement à elle pour l’embrasser. Et si jusque là, ils s’étaient déjà pas mal échangé de baisers, celui là était différent. Il parlait pour ce qu’ils n’arrivaient pas à se dire, une parole silencieuse exprimée par leurs corps. Et puis, au terme de ce baiser, le changement total, du tout au tout. Parce que soudainement, les paroles étaient remontées à son esprit, et tourbillonaient dans sa tête.

    - Mais je peux pas te laisser dire ça putain !

    Elle se leva d’un bond et s’éloigna de quelques pas.

    - J’ai perdu quelqu’un avec qui je partageait TOUT depuis mes SEIZE ans ! Tu te rends compte ? Tu peux pas clôre ça par un « on aurait fini par la perdre ». T’as pas le droit. Juste pas le droit.

    Elle fit volte face pour lui tournr le dos, fixant un point au loin.

    - Dejà que j’aurai pu perdre Shannon à Tacoma à cause de l’autre con… Non, c’est trop là...

    Son corps se raidit soudain. Elle se rendit compte qu’elle avait jeté un pavé dans la mare sans le faire exprès. Sans le vouloir. Sous le coup des nerfs. Derrière elle, elle sentait l’interrogation de Leroy, et s’il lui avait parlé, elle n’avait pas entendu, bien trop occupée à trouver comment s’en sortir. Et au final, elle ne trouva rien de mieux à dire que :

    - Rien. J’ai rien dis, oublies.






Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Rest in peace    Sam 25 Juin 2016 - 21:45

Leroy n'avait pas repousser Jenna quand elle l'embrassait. Ses lèvres collées aux siennes transmettait tout l'affection, si ce n'était tout l'amour; qu'il éprouvait pour elle même s'il refusait de l'avouer ouvertement. Il avait posé les bras sur son dos pour la serrer contre lui. Il fut cependant surpris lorsqu'elle changea de comportement. D'un coup crispée et distante jusqu'à ce qu'elle se lève et s'éloigne. C'était donc ça, elle avait entendu les propos du maçon et ce dernier ne fût réprimé une grimace de mécontentement. Putain, le con. Elle l'avait entendu. Il leva le visage vers le ciel et ferma les yeux, serrant une nouvelle fois les dents. Il s'en voulait. Elle n'aurait pas du entendre ses propos, il n'aurait d'ailleurs pas dû en parler alors que la jeune femme était dans ses bras, contre lui. Il la laissait dire ce qu'elle avait sur le coeur et en profita pour se lever et la rejoindre. Il posa le bout de ses doigts contre les hanches féminines et les caressa des pouces comme s'il tentait de l'apaiser.

- Jenna, je suis désolé, je voulais pas...

Il avait murmuré mais c'était comme si elle n'avait pas entendu, elle avait préféré lui tourner le dos pour réfléchir. Leroy ne pu s'empêcher de froncer les sourcils à la révélation qu'elle venait de faire. La rousse avait dit qu'elle avait faillit perdre Shannon à... Tacoma ? Comment ça, Shannon avait faillit y rester à Tacoma à cause de Luke ? Cela voulait dire que Jenna aussi avait été en danger. A cause de Luke. De mémoire, le collègue du maçon n'avait jamais fait mention d'un détour vers l'emplacement que la rousse venait de désigner. D'un coup, le palpitant du chef de chantier se mit à battre différemment. De la peur, il était passé à la tendre et à la compassion, de tendresse et compassion il venait à ressentir colère. Ses poings se serrèrent à tel point que les veines apparurent visiblement sur le dos de ses mains, ses muscles étaient tendus.

- Répète moi ça. Tu as faillis perdre qui ? Quand ? A cause de qui ?

Leroy contenait tant bien que mal sa rage. Sa respiration profonde et lente trahissait son état. La rousse l'ignorait, cherchant une sortie de secours sans même l'écouter.

- Jenna. Réponds moi. Maintenant.

Non, toujours aucune réaction jusqu'au "laisse tomber". Le fameux "Laisse tomber" qui enrageait toujours plus les gens car tout le monde savait que c'est parce que les utilisateurs voulaient éviter qu'une bombe nucléaire leur explose à la gueule. Raté pour la rousse. Il s'approcha de Jenna et lui posa les mains sur les épaules. Mâchoire toujours crispée, respiration de plus en plus difficile a contrôler et le cœur frappant toujours violemment contre sa poitrine, Leroy la fit pivoter pour qu'elle lui fasse face. Aussi délicatement que possible, il prit son menton entre ses doigts et souleva sa tête pour qu'il puisse plonger son regard dans le sien. Elle connaissait son tempérament de feu. Elle savait qu'à l'instant présent, rien ne comptait plus que cette révélation.

- Tu vas me répéter ça. Luke vous a mit en danger ? Luke m'a désobéi ?

Cette fois, on pouvait entendre la voix de Leroy défaillir, la colère marquant amplement chaque son qu'il laissait échapper d'entre ses lèvres alors que ses dents ne se décollaient pas. Il avait fait le con et elles l'avaient couvert.

- Ne me mens surtout pas Jenna. Parce que t'es en train de me dire que j'aurais pu te perdre il y a des jours de ça parce que mon gars vous a foutu dans la merde. Raconte.

Les mains tremblante de colère, Leroy la libéra et croisa les bras pour entendre l'histoire. Luke... Luke avait agi à l'encontre des ordres qu'avait donné le maçon. Luke avait mit les membres de leur équipe en danger. Oui, Leroy avouait ne pas avoir pu sauver Lena malgré toute sa bonne volonté mais jamais il n'avait volontairement foutu la jeune femme en danger. Il aurait préféré la ramener en un morceau dans leur planque plutôt que devoir l'abandonner dans cette marée de cadavres. En écoutant attentivement les explications de celle a qui il avait avoué quelques minutes auparavant ses sentiments, Hooker se tendait toujours plus. Les nerfs à fleur de peau, il usait de cette vieille technique, celle qui consistait à compter jusqu'à se calmer. Il était déjà à vingt-trois et ne parvenait pas à calmer son ressenti. Il avait l'impression d'être trahit et que Judas profitait pépère des vivres et de la sécurité dont jouissait le clan.

A sa ceinture traînait encore son arme à feu. Il la dégaina et vérifia le chargeur. Pas énormément de balles mais suffisamment pour ce qu'il entreprenait de faire en rentrant. Il arma le flingue et reglissa l'objet dans son holster. Un dernier regard vers Jenna pour lui faire comprendre son intention. Énervé comme jamais, son seul objectif était d'exploser le caisson de l'ouvrier. Il avait juré à Luke de le protéger, quand il avait fallu qu'ils fuient ensemble. Il avait choisit de sauver son ami au lieu de courir jusqu'à la porte de sa petit-amie d'époque. Il avait choisit de veiller à ce qu'il n'arrive vient à son camarade mais non. Ce dernier lui plantait un couteau dans le dos, à la fois en ayant ignorer ses consignes mais surtout en ignorant volontairement le passage qui disait qu'ils avaient faillit y passer. Jamais. Non, pas sous son commandement. Jamais Leroy ne tolérerait un tel comportement.

Se passant la langue sur les lèvres, Roy se mit à la recherche d'un moyen de descendre du toit sur lequel ils s'étaient réfugier. Il avait un compte à régler avec le connard en qui il avait eu confiance. Non, il ne vivrait pas une belle histoire post-apocalyptique au calme. Il paierait pour ses erreurs. Et cela ferait un exemple. PERSONNE ne trahissait Leroy Hooker, c'était une règle qu'il avait imposé dès le début.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Rest in peace    Sam 25 Juin 2016 - 22:53

    Soyons honnêtes,lorsque Leroy la manipula pour qu’elle se retrouve face à lui, lorsqu’il souleva son menton et vint se fixer dans ses yeux, Jenna sentit toute son échine se glacer d’un coup, et le long de sa colonne remonter un frisson. Elle l’apprivoisait, le Leroy, et elle savait plus que bien qu’il pouvait être aussi impulsif qu’elle. Manque de bol, là, il n’avait qu’elle sous la main, et une tonne d’énervement. Et en plus, elle avait pris le parti de ne pas le lui dire jusque là. De fait, il aurait très bien pu la compter dans les coupables de trahison.

    Mais ce ne fut pas le cas. Il tentait de lui parler le plus calmement possible, et elle en était la première étonnée. Tout simplement parce qu’à sa place, elle aurait déjà explosé si Shannon s’était permise de mettre en danger celui qu’elle aimait. Cependant, elle ne pouvait pas non plus se cacher. Il avait entendu ce qu’elle avait dit, il l’avait très bien compris. Et elle avait l’impression que le poids de sa décision concernant Luke allait reposer sur ses épaules. Et pourtant, chose étonnante de sa part, elle ne répondit pas. Muette.

    Elle ne se sentait pas la légitimité de tout lui dévoiler, si elle faisait ça, elle vendait purement et simplement les deux autres. Et elle n’était pas une balance. Elle ne l’avait jamais été. Putain pourquoi elle se retrouvait au milieu de ça, incapable de mentir à son amant, mais incapable de se rendre coupable de délation envers celui pour lequel sa sœur avait le béguin. Après tout, qu’allait-il être capable de faire à celui qui était son ami ? Comment pouvait-il réagir à la trahison d’un être aussi proche de lui ?

    - Il ne nous est rien arrivé, finalement, tu vois, on est rentrés… C’était son idée, il avait repéré un truc à Tacoma, et il savait que t’aurai dit non. Entre nous, ça aurait été dommage de ne pas aller voir. Mais y’avait déjà une petite bande sur place, et on s’est un peu accrochés.

    C’était le plus concis qu’elle pouvait faire. Il n’avait pas besoin de connaître les détails, le petit manège que Luke avait joué avec la latina face à son mari, et tout ça. Ca ne servait à rien de charger la mule, pas vrai ? Le speech global suffisait à lui exposer la situation, et surtout à lui rappeler que ça n’avait pas eu de conséquences sur leurs vies, puisqu’il ne s’en était même pas rendu compte.

    Le cliquetis derrière elle la fit sursauter. Elle côtoyait désormais suffisamment d’armes à feu désormais, dont celle qu’elle portait en bandoulière, pour reconnaître le son qu’elles faisaient. D’abord, son sang se glaca, de peur que ce soit elle qui soit mise en joue, et puis son esprit se mit une claque à lui-même. Quel sens ça aurait de lui avouer ses sentiments à mi-mots pour la flinguer juste après, pas vrai ? Ridicule. Non. Quand elle comprit vraiment ce qu’il projetait, elle se jeta vers lui, pour se placer face à lui et attraper ses joues, les yeux rivés dans les siens.

    - Hey, on respire d’accord ? Tu va bien, je vais bien, y’a pas eu de problèmes. On va rentrer, vous allez vous expliquer, cognes le si tu veux. Mais fais pas de conneries pour passer tes nerfs. S’il te plait.

    « Si tu le fais pas pour lui, fais le pour moi » qu’elle avait failli rajouter, et puis en fait, elle s’était rétractée, parce que ça aurait pu lui faire croire des choses, sous le coup de la colère, qu’il n’avait pas lieu de croire. Doucement, elle glissa sa main sur son bras, sur son avant bras, jusqu’à sa main qui traînait encore du côté de son holster, et y glissa ses doigts. D’une voix douce, elle chuchota, hissée sur la pointe de ses pieds, contre ses lèvres.

    - Viens, on rentre.

    Elle prit possession de ses lèvres encore une fois, puis se détourna de lui sans lacher sa main, pour s’approcher du toit et se rendre compte de la situation. La horde s’était concentrée sur la facade, et à l’interieur du magasin qui crachait encore sa sirène. Par chance, la rue arrière était désormais quasi vide, et un gros bloc de ventilation de climatisation leur permettrait de descendre, et de s’enfuir d’ici.

    **********

    Au fur et à mesure qu’ils approchaient de la planque, elle sentait que Leroy pressait le pas, et elle faisait tous les efforts du monde pour rester devant lui. Elle n’avait pas réussi à lui faire changer son idée première, elle en était persuadée, alors elle voulait mettre Shannon en sureté avant que les deux hommes ne s’affrontent. Et par chance, la brunette était en train de préparer quelque chose juste devant, toujours à l’affut du moindre bruit, si bien qu’elle les mis en joue dès leur apparition.

    - Hey ! Alors les affai…. Jenna ? Où est Lena ?

    - Va dans notre chambre Sha’, s’il te plait.

    - Où elle est ? Et qu’est ce qu’il a lui ?

    - VAS Y !





Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Rest in peace    Dim 26 Juin 2016 - 0:58

Jenna avait "raconté" à Leroy l'épisode de Tacoma. Le colosse savait parfaitement que sa compagne lui cachait volontairement les grosses informations. Elle savait, du moins se doutait, qu'en dire trop suffirait à Leroy pour vider son chargeur entier sur Luke. Elle tentait de le calmer en dédramatisant la chose, l'embrassait et lui prenait les mains. Elle essayait, en vain, de ramener le maçon à la raison. Il s'était laissé diriger quand il avait fallut rentrer. Au diable la prudence, il ne voulait qu'une chose, confronter Luke. Tout le long du chemin, il avait garder son poing blessé fermé, la douleur le tenant éveillé et lui rappelait toute la rage qu'il avait ressenti quand Lena lui avait lâché la main en sachant pertinemment qu'elle était finie. La rancune envers Luke et la culpabilité de n'avoir pu sauver Lena faisait un mauvais mélange pour le chef de chantier. Il voulait frapper. Laisser éclater la violence qu'il contenait de plus en plus difficilement. Il en tremblait même. Ce besoin d'exploser le caisson à son ami se renfonçait à mesure que leur pas les rapprochaient de la planque. Non loin de la baraque, Leroy se mit à se dépêcher, comme si son corps s'était mit en mode automatique. Il ne contrôlait plus sa vitesse et il comprenait que la rousse tentait de toujours rester devant lui. Allait-elle chercher à s'interposer ? Si elle le faisait, qu'importe le fait de lui avoir dit ou non ce qu'il ressentait, elle en paierait aussi les conséquences. Quelque part, une petite voix étouffée, lui disait de ne pas être cruel avec elle mais la voix réclamant justice criait à en percer intérieurement les tympans du maçon. Arrivés devant l'habitat, Roy entendit Shannon parler, il n'eut même pas peur de la voir les mettre en joue, sous le doute. Quand elle demanda ce qu'avait Leroy, ce dernier la foudroya du regard et articula difficilement.

- Tu ferais mieux de fermer ta gueule Shannon et d'obéir à Jenna si tu ne veux pas t'en prendre une.

Non, clairement, il n'était pas clément. Ni avec elle, ni avec personne. Il ne voulait pardonner à personne. Ni à Shannon qu'il appréciait, ni à Jenna qu'il... Aimait. Et surtout pas à Luke qui lui avait planté un couteau dans le dos. En y repensant, il avait envie de les fracasser tous les trois. Les complices de trahison. Il avait l'impression d'être Jules César, trahit par sa famille et ses conseillers. Lui, avait été trompé par celui qu'il considérait un temps comme son meilleur pote, son frère, par son amante et par le reste de son entourage. Faire un exemple. Il serait l'exemple. Lui qui avait entraîner les autres dans le rebellion. Il en ferait l'exemple. Sans plus prêter attention aux femmes, il poussa violemment la porte de l'abris. Sa grimace de mépris en disait long sur sa façon de penser. Un salopard dormait sous ce toit. Il avait partagé vivre et protection avec l'autre, l'avait sauvé et protéger. Quels autres choix avait-il fait ? Est-ce qu'il avait osé, ne serait-ce qu'une fois, poser le regard sur Jenna ou l'avait approché ? Est-ce qu'elle... Voilà qu'il se faisait de nombreux films, tant d'hypothèses et de films se créait sous son crâne.

- LUKE !

Il avait crié. Sans peur, sans remords. Il avait crié, quitte à attirer les monstres du quartier.

- PUTAIN ! LUKE ! RAMENE TON CUL !

Une nouvelle fois il avait hurlé. A nouveau, son cœur se mettait à battre brutalement contre sa poitrine, sa respiration était rapide, le sang battait encore contre ses tempes. Ses muscles se raidirent et enfin le blond apparu, surpris sans doute, de voir Leroy dans un état pareil. En général il parvenait à calmer les colères du colosse, quitte à s'en prendre une ou deux. Le géant réduisit l'écart entre lui et son "pote" et n'attendit qu'un seul moment. Celui où l'intendant ouvrirait la bouche pour l'appeler bro'. Difficilement, Roy retint son envie de prendre son flingue et de faire avaler du plomb à l'ouvrier. Plusieurs fois il eut le geste d'effleurer la crosse de son flingue dans le holster alors qu'il jouait de ses doigts douloureux en serrant et desserrant le poing. Enfin, enfin l'homme eut le réflexe que l'ancien voyous attendait et de là, tout dérapa.

Leroy perdit pied et son poing blessé s'écrasa contre la joue de l'autre homme de la maison, le faisant reculer. Tout dans le visage d'Hooker trahissait la haine et la colère. Ne laissant pas le temps à Luke de comprendre, il l'agrippa au col et lui ré-asséna une nouvelle patate, plus puissante que la précédente. Il enchaîna et alterna entre crochet du droit et du gauche. Empêchant toujours Luke de bouger, cette fois encore il l'attrapa au col et le balança pile devant les pieds de Jenna. Cette fois, pour de bon, il prit son arme. D'abord il tira dans le plancher, non loin du coureur de jupons puis réarma le flingue, dont le canon reposa à l'arrière du crâne du Don Juan de pacotille. De sa main libre, il chopa la mâchoire de son nouvel ennemi et lui fit relever la tête pour qu'il puisse voir la rousse.

- Dis lui ce qu'il s'est passé aujourd'hui. Dis lui pourquoi je suis sur le point de le buter. Dis lui !

Oui, il voulait que Luke sache pourquoi il était ainsi maltraité. Il voulait que Luke commence à comprendre le merdier dans lequel il s'était foutu. Il voulait que Luke ait comme dernière vision le visage de la seule personne qui aurait pu, dans un meilleur jour, lui offrir une seconde chance. Il voulait que Luke lâche prise. Il voulait l'entendre chialer comme une gonzesse, comme la fois où il avait dû sauver son putain de cul alors qu'il avait faillit se faire tuer comme Lena quelques temps auparavant.

- DIS A CET ENCULÉ POURQUOI JE VEUX LUI EXPLOSER LE CRÂNE !

C'était la fin. Le diable en personne possédait l'esprit de Leroy. C'était la fin et ses yeux chargés de colère exprimait facilement le fait qu'il serait prêt à tuer n'importe qui prenant la folle décision d'aider Luke. Il était même prêt à mettre à mal la santé de la rouquine si elle osait s'opposer à lui. C'était la fin du gentil Leroy. C'était la fin de son côté compréhensif. Désormais, tout le monde marcherait comme il le voudrait. C'était la fin, la goutte de trop.



Revenir en haut Aller en bas
Luke G. Hugh
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/01/2016
Messages : 251
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Rest in peace    Dim 26 Juin 2016 - 7:25



Journée tranquille dans un monde tranquille. Tu parles. Le gaillard s'emmerdait à faire l'inventaire des ressources du groupe alors que la brunette jouait les sentinelles au dehors. L'activité la plus barbante de tous les temps, c'était à Luke qu'on l'avait attribué. Faire le tour de la bouffe, des ustensiles de soin. Des vêtements aussi. Après tout, fallait bien que chacun est de quoi se mettre un truc sur le dos. Même si pour sur, personne n'aurait à l'idée de ramener des robes de soirées aux donzelles de la maisonnée. Quoique le bonhomme voyait bien son amante dans l'une de ses tenues moulantes, le dos complètement découvert et un décolleté juste assez voyant pour s'imaginer la courbe de ses deux excroissances. L'esprit de la gueule d'ange se perdit quelques secondes dans cette vue imaginaire qui l'aurait fait réagir instantanément. Surtout suite à leur activité matinale. Rahlala... Ce qu'ils avaient pu s'amuser en l’absence des trois autres. Un sourire angélique s'afficha sur sa tronche alors qu'il s’accouda sur le rebord de la fenêtre pour mater la dit demoiselle. Shannon avait même le don de l'épuiser et c'était pas donné à tout le monde. Bon bon. Concentration quand même ! Finir sa tâche avant que le grand chef ne ramène son cul avec les deux autres.

La tête plongée dans son comptage, Luke sursauta presque lorsque son prénom retenti dans un cri dans la baraque. Ah tient, les voilà rentré. Mais quand même, de là à crier comme ça, il aurait pu se retenir le manitou. La gueule d'ange posa ses ustensiles d'intendance et se dirigea vers le salon tout en passant sa main dans ses cheveux. Mais ce ne fut qu'en ayant le visage de son ami dans sa ligne de mire que le bonhomme comprit que quelques chose s'était passé. Et pas qu'un petit truc, vu l'expression de semi rage qu'affichait le maçon. Toujours la main dans les cheveux, Luke leva un sourcil, tandis que l'autre homme réduisait la distance qui les séparaient encore.

Bah qu'est c'que t'as Bro' ?

La gueule d'ange n'eut pas le temps de comprendre de quoi il en retournait que les phalanges du colosse vinrent s'écraser sur sa mâchoire. Une douleur fulgurante lui transperça toute la joue alors que son corps recula sous la force du coup. Le bonhomme s'agrippa au premier meuble que croisa sa main. Mais l'incompréhension ne put sortir de sa bouche qu'il se reprenait des mandales dans la gueule. Pas le temps pour les questions, pas le temps pour la réflexion. L'homme devait réagir et se protéger face à la fureur écarlate de son patron qui se déchaînait littéralement sur lui.  Mais pas moyen de bouger ! Leroy le bloquait. Impossible de riposter, de respirer et de calmer la douleur féroce que les impacts lui prescrivait. Sa bastonnade lui faisait perdre ses repères. Mais ce fut bref. Le cœur de l'homme battit un peu plus fort et sa drogue douce se réveilla pour lui éclaircir les idées. Aidé par le goût métallique du sang qui se déversait dans sa bouche. Son poing se serra, près à frapper. Mais son corps s'écrasa au sol avec la seul force de son assaillant. Putain de merde. Fallait réagir là. Et tout de suite où il allait se faire corriger sans comprendre pourquoi ni pouvoir rendre un coup.

Dans la seconde qui suivit, Luke se pétrifia et stoppa net l'hormone qui allait le faire réagir. Le bruit sourd d'un flingue en action. Les yeux écarquillés, l'homme tourna légèrement la tête pour voir un trou fumant dans le planché, non loin de sa jambe. Il la releva vers son ami. L'arme à la main. Le visage reflétait sa fureur. Luke retourna rapidement son visage et découvrit les pieds de Jenna. Là tout s'enchaîna dans son esprit. Tacoma. Putain, la garce ! Elle avait pas pu fermer sa gueule. Ils étaient rentrés sains et sauf sans bobos pour elles alors merde quoi !

Le bruit du flingue dans son dos fila un frisson à la gueule d'ange. La réflexion du blond ne dura qu'une seconde que déjà le chef le surplombait. Dans un second frisson, la victime sentit la chaleur du canon contre son crâne. Putain... Luke connaissait un minimum les états de son pote. Mais là, c'était littéralement et complètement différent.

Sa caboche fut tirer en arrière d'un coup sec. Le regard de Luke se retrouvait contraint de fixer celui de Jenna. La nana pouvait voir la peur envahir petit à petit les mirettes de l'ouvrier. La peur mêlée à un sentiment de trahison que Leroy ressentait aussi. Une putain de peur qui lui fit même oublié la douleur élancé dans sa mâchoire. Il savait qu'il en était capable. Il savait que la prochaine minute serrait sûrement la dernière de sa vie.

Il savait.

Non...

Sa gorge se noua.

Son sang se glaça.

Les secondes passèrent aussi longues que des minutes. Les derniers mots que le condamné entendrait mirent une décennie à sortir des lèvres de la rouquine.

Tout est fini.

Jenna scellait son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 180
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Rest in peace    Dim 26 Juin 2016 - 11:44

    Shannon ne l’avait pas écoutée, non, cette connasse, au lieu d’aller se mettre à l’abri pour laisser passer la colère de Leroy, elle était restée là, devant la porte fermée – bordel, heureusement que dans tout ce bronx, elle était là pour avoir la présence d’esprit de fermer cette putain de porte – témoin silencieux mais non moins horrifiée de la scène qui était en train de se dérouler. Et elle n’y comprenait rien, absolument rien.

    Jenna, elle, comprenait. Et plus les secondes avançaient, interminables, plus elle redoutait la suite des évènements. Enfin, Luke fit son apparition, et elle sentit Leroy basculer dans un monde qui n’était plus le leurs. Les coups s’enchaînaient, et si Shannon se retenait de hurler, Jenna n’en faisait pas de même, tentant d’ordonner à un Leroy rendu sourd par la haine, la colère et ce sentiment de trahison, de lacher son ami, de lui laisser le temps de s’expliquer. Le premier coup de feu la fit sursauter, et elle sentit ses yeux s’embuer de larmes. Pas qu’elle pleure pour l’ouvrier, mais parce qu’elle se sentait responsable de tout ça.

    Il avait suffit d’une phrase pour tout faire basculer.

    Luke était à ses pieds, le visage levé vers elle, et voilà qu’elle était partagée entre deux états d’esprits bien distincts. Le premier allait vers Luke. Les yeux de l’ouvrier lui renvoyaient une multitude de choses. La peur d’abord, le canon de l’arme posé sur l’arrière de son crâne. La trahison aussi. Parce que si lui avait trahi Leroy, elle l’avait trahi lui quelque part, en lachant cette bombe. Les bras le long du corps, elle sentait ses doigts trembler, si bien qu’elle serra les poings pour arreter cette vibration qui rendaient ses avant-bras douloureux. Son ventre se tordait de devoir parler.

    - Je voulais pas lui dire, Luke, j’te promets… Mais...

    Et pourtant, le deuxième sentiment qui se disputait son esprit, c’était une certaine puissance, d’avoir cet homme, là, à ces pieds. Bien sûr, elle n’avait pas de réel poids dans la décision finale, mais il l’impliquait dans le processus. Elle releva les yeux un instant, et croisa ceux de Shannon, tétanisée par l’effroi. Elle ne pouvait pas laisser faire à sa sœur, elle en mourrait ou lui en voudrait pour le restant de sa vie. Elle tourna le regard pour chercher celui de Leroy, mais ne trouva qu’une porte close par la colère.

    Il avait suffit d’une phrase pour tout faire basculer. Et ces prochains mots pouvaient mettre fin à beaucoup de choses.

    Aussi prit-elle une grande inspiration. La douleur se voyait sur son visage, se lisait sur ses traits. Pas une douleur physique. Non, quelque chose de plus profond, qui était en train de la briser, de la transformer. Il fallait qu’elle choisisse ses mots avec la plus grande précaution possible.

    - Fais pas ça Leroy...

    Et s’il fallait quelle prenne une balle pour ça, elle la prendrait.

    - On en a pas eu assez aujourd’hui ? Avoir perdu Lena n’a pas suffit ? On va avancer avec une mort de plus sur la conscience ?

    Le cri étouffé de Shannon, et le bruit de ses genoux claquant le sol alors qu’elle s’était effondrée de surprise et de douleur ne la firent même pas broncher. Il y avait plus important, l’enjeu était bien plus grand, là tout de suite.

    - Tu veux qu’il comprenne ce que ça fait, d’être abandonné par quelqu’un à qui on tient ? Tu penses pas que la mort, finalement, c’est trop facile comme truc ? Il va souffrir quoi ? Une fraction de seconde ?

    En son for intérieur, elle espérait que Luke et Shannon comprenaient là où elle voulait emmener Leroy, qu’elle ne passe pas pour la méchante. Encore que. Elle s’en foutait complètement. Elle savait ce qu’elle faisait, et tant pis si ça ne plaisait pas aux deux autres. Elle refusait de vivre avec la mort de Luke sur la conscience. Alors elle cherchait d’autres solutions.

    - Bannis le. Avec un peu de chance, il se fera bouffer assez vite, et il comprendra ce que c’est d’être responsable du danger dans lequel on se trouve. Et s’il survit ? Il sera seul, et se rappellera constamment ce que ça peut avoir comme conséquence, de trahir ceux qui nous font confiance.

    - Et toi, quelle punition pour nous avoir balancé tout les deux ? Lança Shannon, la voix pleine de ressentiment, entre deux sanglots. Non seulement elle avait perdu son amie, l’apprenait entre la poire et le fromage, mais risquait finalement de perdre le mec auquel elle était en train de s’attacher.

    Et c’était vrai, quelque part. Elle attendait la sienne, aussi, de punition.



Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Rest in peace    Dim 26 Juin 2016 - 14:15

Leroy faisait la sourde oreille et plus Jenna parlait, plus il appuyait le canon de son arme contre le crâne de celui qu'il avait appelé "ami" depuis septembre. Elle tentait de le sauver, elle tentait encore de raisonner le maçon. Les yeux bleus de Leroy foudroyait la rousse. Son doigt faisait parfois mine de vouloir appuyer sur la gâchette afin de laisser partir la balle qui n'attendait que ça, trouver la cervelle de sa victime pour le tuer d'un coup. Non, clairement, il n'était pas prêt à voir Luke devenir l'un de ces trucs, pas lui mais il voulait quand même sa mort. Le bannir ? Ahah ! Quelle bonne blague. Il serait dehors et serait à l'abris du courroux du maçon. Ce serait une récompense et non une punition. Et puis... Et puis Shannon ouvrit la bouche, mentionnant le fait que Jenna venait de les trahir. C'est vrai, elle était avec eux. Les traîtres et les menteurs. Il n'était entouré que de ça. Roy eut alors un fou réflexe. Son arme quitta le crâne pour pointer la rousse. Il avait osé lui dire ce qu'il ressentait et en contre partie, il n'avait eu droit qu'à une série de mythos, de cachotteries et de non-dits.

- Va t'mettre à côté de Shannon. Maintenant ! Et ferme ta gueule !

Une nouvelle balle quitta le chargeur pour se loger dans le mur non loin de son amante. Une nouvelle fois, il chargea et remit le canon brûlant contre le crâne du blond.

- Tu sais ce que t'as fais Luke ? Est-ce que tu sais dans quel merdier tu t'es fourré ? J'ai sacrifié Shawna pour toi, enculé de mes deux. J'ai sauvé ton cul plutôt que le sien. J'ai bien faillit y passer pour toi. J'ai promis de te protéger toi alors que j'aurais pu retrouver ma meuf et la mettre en sécurité. Mais je pensé à toi, trou du cul. TOI !

A cet instant, enragé, le maçon faillit bien appuyer sur la détente mais se ravisa quand son cœur manqua un battement à cette révélation. Ouais, avant Jenna, y avait eu quelqu'un dans sa vie. Il avait abandonné son ex pour lui, pour qu'il évite de se faire bouffer comme les autres. Plutôt que d'achever l'ouvrier il trouvait autre chose à faire, dans la continuité de cette révélation. Luke ne tenait à personne. Il n'avait jamais tenu à personne d'autre qu'à lui, égoïste qu'il était. Même Shannon ne comptait pas pour lui, Leroy en était persuadé. Elle n'était qu'un videuse pour lui. Balançant son pote aux genoux de la brune, il se recula pour contempler ce trio d'enfoirés. Ses yeux désormais assombris par toute sa hargne dévisageait chacun des visages. Une nouvelle fois, il mit en joue ce beau monde.

- Tu demandais une punition Sha'. Vous devriez tous les trois en avoir une. Mais avant, est-ce que Lena était au courant pour votre expédition ? Que je sache si dans toute cette merde, j'étais le seul à avoir été honnête avec ce putain de groupe.

Un sourire carnassier apparu sur les lèvres de Leroy, son déchaînement était sans limite. Il crachait sa haine et n'hésitait pas à jouer du doigt sur l'enclenchement de l'arme. Un geste brusque et il n'hésiterait pas à appuyer, ôtant ainsi une vie, peu importait laquelle.

- Dis moi Luke, laquelle doit payer pour toi ? Laquelle je dois flinguer pour te réhabiliter ? Laquelle je vais devoir tuer pour te donner une deuxième chance ? Celle que tu baises ou celle que j'aime ?

Ouais, il l'avouait, il aimait Jenna mais ce coup de pute, jamais il ne le pardonnerait. Et si elle restait en vie, elle pourrait bien aller se faire foutre pour qu'il accepte de la retoucher. Oh, il savait qu'il craquerait mais jamais leur relation n'évoluerait dans le bon sens. Peut-être serait-elle pire et peut-être bien qu'il en aurait ras le cul et qu'il l'abandonnerait à son sort. De toute façon, il avait toujours pu se débrouiller seul. Enfin, il ne fallait pas prendre en compte sa rencontre avec Izzy. Pensant à elle, l'homme se dit que la jeune femme aurait eu bien du mal à reconnaître le personnage sympathique qu'il avait été et Elyse aurait finalement eut raison.

Les voir ainsi à sa merci réveillait un sentiment enfouit depuis des lustres. Les souvenirs d'une vie qu'il avait mené durant sa jeunesse. Celle où il se battait et dominait les cons qui essayaient de l'avoir. Il s'en était prit des belles aussi mais là, cette fois c'était différent. Il ne faisait pas ça pour la fierté ou la gloire. Même le respect il en avait rien à foutre. Non. Tout ça était superflu comparé à la confiance que chacun se devait dans un monde pareil. Et là, la confiance bafouée demandait un châtiment à la hauteur.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Rest in peace    Aujourd'hui à 11:37

Revenir en haut Aller en bas
 

Rest in peace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» SUPPRESSIONS ► rest in peace
» Timothy Ainsworth • we are the best so screw the rest
» Peace and Love, mon frère [qui veut]
» Elias Nirvana Blackburn ◄ Peace of dream
» Peace, man !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-