Partagez | .
 

 Over and over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 731
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Over and over   Jeu 21 Juil 2016 - 21:46


Pour un peu, et malgré la situation, elle se serait presque revue des années en arrière alors qu'elle avait appris à Ana et Alejandra à nager convenablement. Mais à l'époque, elle n'avait pas un sac de conserve sur le dos, et encore moins ses vêtements détrempés qui semblaient décidés à l'attirer vers le fond. Malgré tout, elle parvint à rejoindre la berge en se hissant avec difficulté, alors que Dwight la rejoignait enfin. Elle venait tout juste de se relever en jetant un regard au pont du bateau ou l'agitation commençait à régner, alors que Dwight lui parlait d'un endroit ou s'abriter. C'était certain que les pillards n'allaient pas les lâcher de si tôt, quand bien même le corps d'un des leurs gisait dans son propre sang. Hochant la tête, elle fit signe au grand blond de la suivre à l'abri du port, entre les containers abandonnés. Mieux valait éviter de trop traîner dans le coin, le bruit des armes à feu avait dû attirer les quelques wendigos rôdant aux alentours. Fronçant un instant les sourcils en ramenant ses cheveux trempés vers l'arrière, Carmen reprit un instant son souffle, grimaçant.

On peut toujours essayer par là. Dit-elle en indiquant une ruelle ou trônait un cadavre en décomposition avancée. Ana... Enfin, ma soeur, me parlait souvent d'un bar à l'entrée du port ou ils allaient parfois avec son petit ami.

Son sac semblait peser une tonne contre son dos, mais qu'importait. Ils devaient avant tout s'effacer de la menace des pillards, au cas ou ces derniers tenteraient de les suivre. Par chance, les râles qui s'élevaient non loin d'eux ne semblaient jamais repérer leur position, jusqu'à ce qu'ils puisse passer la porte fracturée du bar.

On dirait que personne n'a mis les pieds ici depuis un bon moment... Souffla t-elle en observant les traces de pas éparses recouvertes de poussière.
Laissant enfin glisser son sac de ses épaules, elle ôta tant bien que mal sa veste en cuir qui semblait collée à sa peau pour l'étendre sur une chaise, étirant son dos en sentant chacun de ses muscles la tirailler de manière désagréable. Rapidement, son pull suivit, alors qu'elle ne conservait que sa mince brassière de sport. Elle n'avait jamais été particulièrement pudique, encore moins quand chacun de ses vêtements semblait empester les algues et le chien mouillé. Et si Dwight espérait pouvoir faire un minimum sécher ses vêtements, il avait intérêt à faire de même pour sa propre veste, au moins.

Avec un peu de chance, les pillards penseront qu'on à cherché à reprendre la route, et ne viendront pas de ce côté...

Enfin, ils pouvaient souffler. Tout du moins, après avoir fini de barricader la porte à l'aide des quelques tables en bon état qu'ils aient trouvé. L'amérindienne venait tout juste de passer derrière le comptoir dans l'espoir de trouver un semblant de trousse à pharmacie, qu'elle ne put s'empêcher de grimacer. La plupart des bouteilles d'alcool avaient disparus, en dehors des rares bouteilles bon marché comme elle avait l'habitude d'utiliser à ses débuts, quand on lui demandait de noyer des alcools bas de gamme dans des cocktails.

On va s'occuper de ta blessure. Mais avec les moyens du bord. Vodka, gin ?
L'endroit semblait silencieux. Et si il empestait la poussière et le renfermé, elle n'y décelait pas une quelconque odeur de décomposition si singulières des Morts. Si les wendigo dehors ne nous repèrent pas non plus, on devrait pouvoir rester ici un bon moment avant de reprendre la route. Ce serait pas mal, dans l'idée...



HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Over and over   Jeu 21 Juil 2016 - 23:04

Dwight ne savait pas où il devait aller alors il ne se fit pas prier lorsqu’elle lui proposa un itinéraire, il ne connaissait pas bien cette partie de la ville. Il voyait et entendait quelques sjeler s’éveiller autour de lui, les coups de feu les avaient sans doute réveillés. Il fallait se cacher au plus vite. Il écoutait l’histoire de Carmen, elle avait sans doute vécu dans le quartier avant. Du moins c’était ça qu’il traduisait de ce qu’elle était en train de dire. Il devait arrêter de réfléchir, plutôt que de penser de la merde. Il emboita donc le pas de la brune sans plus de réflexion.

Il avait l’impression que ses chaussures pesaient des tonnes c’était encore pire que dans l’eau au final. Il avait l’impression qu’il avait des parpaings au bout de ses pieds et pourtant Dieu sait qu’il n’est pas portugais. Il devrait rapidement enlever son haut alors que la tache de sang n’avait fait que s’agrandir, faut dire que mélanger avec l’eau à ça ne faisait pas bon ménage. Il était rassuré quand enfin, il pouvait mettre les pieds dans le bar. Au moins, il avait l’impression d’être plus ou moins en sécurité. Il faudrait sans doute fouiller l’endroit pour être sûr, mais pour le moment, il valait mieux rester silencieux pour ne pas attirer l’attention.

- Au moins on sera sans doute tranquille pour un petit moment. Surtout si les pillards ne nous remarquent pas.

C’était surtout ça qui l’inquiétait en réalité, les pillards. Les hommes étaient bien plus dangereux que le reste, il l’avait compris depuis un long moment déjà. Alors qu’il soufflait un peu dans la pièce en retirant son sac à dos. Il regardait autour de lui comme pour s’assurer que rien n’allait leurs sauter dessus dans la minute qui suivait. Il retira alors son sweet et son t-shirt. Il était loin d’être pudique et étant donné que Carmen en avait de même, il n’avait pas l’intention de s’en cacher. Il s’installait sur une chaise pour retirer l’eau de ses chaussures et essorer ses chaussettes. Il fut quelque peu surpris de voir la brune revenir avec une bouteille d’alcool. Le faire à l’ancienne, ce n’était pas du tout son truc.

- Apriori mon bras ce n’est pas grand-chose, la balle à juste traversé. Du coup, mets-moi dessus l’alcool que tu as le moins envie de boire. Je n’ai absolument aucune préférence en la matière, mais décide-toi vite, parce qu’à chaud se sera le mieux.

Il serait déjà les dents à l’idée que l’alcool pénétrait sa blessure béante. Il savait parfaitement qu’il n’avait pas intérêt à faire du bruit. Il regardait Carmen s’approcher avec ses bouteilles et alors qu’elle venait de la deviser, il se ravisa un instant en lui arrachant l’objet des mains. Il n'avait pas bu depuis sa blessure à l'épaule, mais il avait trop peur pour affronter ça agen.

- Attend, je bois un coup avant. C’est pour me donner un peu de courage, parce que je sens que je vais en avoir besoin. Tu crois que j’aurais besoin de point ? Je dois avoir du fil et une aiguille au fond de mon sac.

Il n’avait pas du tout envie qu’on lui réponde qu’il en aurait besoin parce qu’il ne voulait pas se retrouver avec une inconnue qui lui plantait une aiguille dans la peau. Mais si ça devait être le cas et bien, il ferait avec. En tout cas, il sentait le liquide froid lui bruler la peau. Il sera les dents alors qu’une grimace de douleur se dessiner sur son visage. Il n’avait pas l’intention de bouger ni de crier, mais on ne pouvait pas lui demander de ne pas souffrir puisque c’était un être humain comme un autre.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 731
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Over and over   Jeu 28 Juil 2016 - 21:36


Elle devait bien l'avouer, elle ne s'était pas attendu à ce qu'il se foute à moitié nu devant elle, mais elle cacha bien rapidement son malaise, trop occupée à se renseigner sur leurs blessures mutuelles.
Pour un peu, elle en aurait levé les yeux au ciel. Sous prétexte que la balle avait traversé blah blah, blah. Elle n'attendit pas vraiment la fon de sa phrase ou il l'intimait de se dépêcher que déjà le liquide avait été déversé sur la plaie, alors qu'elle lâchait un Oups faussement désolé.

L'important était surtout que les pillards ne les débusquent pas. Mais dans la logique... Avec l'un des leurs tué, ils auraient sans doute d'autres chats à fouetter avant de s'intéresser à leur sort.
La plaie de Dwight restait tout de même relativement propre. La balle avait traversé sans faire trop de dégâts, en dehors du sang qui s'acharnait à s'écouler en discontinu de la plaie.

Désolée de te décevoir, mais il va sans doute te falloir des points oui. Au moins pour s'assurer que la plaie ne s'infectera pas. On parle d'une arme à feu, pas d'un couteau qui t'a traversé de part en part...

Comment faisait Ana déjà ? Elle fouilla au fond de son sac comme il le lui avait demandé, avant de brûler la pointe de l'aiguille à l'aide son briquet.

Ma soeur m'avait enseigné les sutures, au début de l'épidémie. On devrait pouvoir te faire un truc potable, mais hésite pas à le faire voir à ton groupe en rentrant si tu as la chance d'avoir un vrai médecin...

Elle ne put s'empêcher de grimacer en observant l'aiguille s'enfoncer dans la chaire blanche de l'homme, alors qu'elle s'escrimait à faire au plus vite pour lui éviter trop de souffrance. Sans compter le fait qu'il devait rester silencieux, si ils voulaient espérer que les wendigo ne les repèrent pas.

Tu vas pouvoir t'en sortir, même si on à pas trouvé tout ce que tu voulais dans ce bateau ?

Elle même avait bien trouvé un bon sac de vivres, quand bien même certaines n'avaient pas dû apprécier le passage forcé dans l'eau. Mais elle ne s'inquiétait pas pour les sachets imperméables tels que les conserves ou les sacs plastiques.
L'amérindienne soupira un instant, alors qu'elle faisait signe à Dwight que le plus dur était passé, s'occupant de lui faire un bandage de fortune avant d'observer l'estafilade le long de son avant bras. Une cicatrice de plus, songea t-elle amèrement alors qu'elle se contentait de verser un peu d'alcool sur la plaie, déchirant une manche de son pull pour l'enrouler par dessus en guise de bandage.

Je propose qu'on reste ici une petite heure. Ca permettra aux affaires de sécher, et on aura de quoi grignoter, histoire de reprendre des forces. Si tu es venu à pied, je peux toujours te déposer quelque part. Rajouta t-elle en indiquant d'un signe de tête les clés de sa voiture qu'elle sortit un instant de sa poche avant de les ranger.


HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Over and over   Mer 10 Aoû 2016 - 13:44

Dwight n’avait jamais été une fillette, son éducation avait été dure. Il souffrait, mais il était bien trop macho pour le montrer, la seule chose qui comptait en cet instant était de préserver son intégrité. Il était bien content que la brune n’ait pas attendu plus longtemps pour renverser le contenu de la bouteille sur son bras. Il avait serré les dents et n’avait rien laissé transparaître même si son visage avait pali. Heureusement, il était assis à ce moment-là et il n’avait pas eu besoin d’utiliser ses forces pour rester debout. Il en aurait été simplement incapable.

Il affichait toujours le regard crispé, alors qu’elle lui confirmait qu’il devait passer par la case point de suture. Il aurait envie de lui dire qu’il pourrait toujours faire ça chez lui quand il rentrait, mais s’il se vidait de son sang, il aurait bien du mal à rentrer. La route était longue jusqu’à chez lui, il ne pouvait pas prendre le risque de s’évanouir en chemin. Déjà il regardait Carmen fouiller dans son sac. Il attrapa la bouteille la plus proche de lui et but deux grandes gorgées pour se donner la force d’affronter la douleur qui l’attendait.

- Génial. Ce n’est pas que je ne te fais pas confiance, mais j’avoue que je ne suis pas enchanté. C’est déjà cool de ne pas m’abandonner là.

Les gestes de Carmen étaient tout de même assez avertis. Il la regardait du coin de l’œil alors qu’il se concentrait sur un point fixe devant lui. Il savait parfaitement qu’il ne devait pas faire de bruit. Le moindre grognement ou vacarme pourrait attirer les saletés qui les attendaient dehors. Il pensait à toutes les personnes qu’il avait laissées derrière lui. C’était la seule façon de pas trop ressentir la douleur qui était en train de lui traverser le bras. Il inspirait et expirait avec un rythme soutenu et régulier.

Enfin, elle lui annonça qu’elle avait fini le boulot. Son bras le tirait un peu, mais au moins il était en vie. Il serait sans doute de retour chez lui pour la nuit. Il affichait un petit sourire satisfait alors qu’il s’installait un peu plus confortablement sur la chaise ou il était assis. Ils devraient attendre un peu avant de repartir, que ce soit pour sécher leurs vêtements où attendre que la situation se calme avec les pilleurs.

- Ne t’en fais pas pour moi, je trouverais bien autre chose ailleurs pour faire mon éolienne.

Dwight souriait, il échangeait des banalités avec Carmen concernant ce qui venait de se passer aujourd’hui. Il était content de l’avoir rencontré, il était presque sûr qu’ils auraient très bien pu s’entendre ensemble dans une autre vie. Finalement l’heure du départ arriva plus tôt que prévu. La voiture de Dwight était restée à une dizaine de minutes de marche de l’endroit. Il y serait rapidement sans trop de souci et au pire, il trouverait bien une voiture à voler.

- Je vais m’en sortir, si jamais toi ou ton groupe a besoin d’un coup de main, Axel doit avoir mon adresse quelques parts s’il l'a gardé.

Il fit un sourire à la brune avant de disparaitre. Il reprit rapidement la direction de sa voiture. Il espérait que la route serait tranquille et visiblement, il avait eu raison d’espérer. Il avait encore une bonne heure de route à faire jusqu’à ce qu’il arrive enfin chez lui, mais tout se déroula sans aucun encombre. Comme elle lui avait conseillé, il attrapa Dean pour qu’il examine sa blessure. Le médecin semblait plutôt satisfait du boulot que Carmen a fait et lui conseilla de ménager son bras pour les prochains jours.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Over and over   Aujourd'hui à 23:06

Revenir en haut Aller en bas
 

Over and over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-