Partagez | .
 

 One Way Street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 567
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Dim 5 Juin 2016 - 12:56

On était à ça, une miette, un micro centimètre, de frôler la catastrophe. Le tintement du métal siffla à Wade qu'ils n'avaient pas eu de chance pour cette fois. Cette canette, il l'avait vu trop tard pour prévenir son ami suffisamment tôt. Dans cette course entre les voitures, abrités contre le flair des marcheurs, ils auraient eu une chance de ne pas se faire repérer. Mais non. La fatalité voulait bien le contraire. Elle voulait du sang et des larmes... Le visage de son ami s'était décomposé aussi vite que le sien et d'un regard, ils s'étaient mis d'accord. Il fallait courir. Ils étaient repérés et déjà Wade avait l'impression de sentir le râle de ces monstres sur sa nuque. Tout deux, ils étaient dans ce même état émotionnellement. Le souffle court, il n'était plus question d'être discret tout à coup. On oublie. Il manquait plus que cette pharmacie fasse porte close pour qu'ils soient obligés de réfléchir à un autre moyen de s'en sortir. Wade évaluait déjà la situation alentour. Plein sud, les zombies qu'ils avaient réveillé. Au nord, il avait repéré quelques chairs mouvantes arriver dans leur direction. Mais eux, ils étaient plus rapide et les marcheurs ne les talonnaient pas encore.

Respire. L'enseigne se dessinait devant leurs yeux. Tout allait si vite qu'il avait l'impression que son coeur allait exploser. « Allez. Allez. » Lâcha t-il alors que la porte ne s'ouvrait pas, naturellement. Ian poussait déjà celle-ci vers l'intérieur. La porte s'ouvrit lentement de quelques centimètres. Une bonne chose, elle n'était pas totalement close. Peut être y avait-il déjà eu des gens qui avaient forcé la pharmacie, peut être que c'était pour ça que la porte était bloquée de l'autre coté ? Avait-il vraiment envie de penser à ce qui avait pu se produire à l'intérieur ? En arrivant sur Ian, il l'aida d'un coup d'épaule à repousser la porte qui finit par s'ouvrir suffisamment pour les laisser passer. Il empoigna le bras de son ami et disparut à l'intérieur. Un marcheur arrivait tout juste sur eux mais il n'eut pas le temps d'agripper l'un d'eux. C'était moins une. D'un commun accord, ils étaient déjà en train de refermer cette porte sur les marcheurs avec leur deux forces.

« Faut qu'on déplace cet établi... Faut mettre quelque chose devant... La porte pourra ne pas tenir... »

Wade s'était même pas posé la question, il s'attelait déjà à pousser l'une des lourdes étagères en direction de la porte. Par ailleurs, il remarquait que deux corps sanguinolents contre la porte l'avait bloqué. Le poids conséquent de l'un deux leur avait causé des problèmes... Mais le plus gros danger était écarté. En espérant que les morts qui frappaient et grattaient inlassablement contre la porte vitrée n'attire pas trop leurs congénères.

« On va devoir faire vite... Je déteste les portes vitrées... Mais on a de la chance que la pharmacie n'est pas descendu la grille... »

Wade prit le temps de reprendre son souffle, de respirer et de prendre conscience du lieu dans lequel ils étaient. La pharmacie n'était pas intacte, mais elle n'était pas vide non plus. Mais il supposait que ce qu'il y avait de plus important se trouvait plus à l'arrière de la boutique ou simplement derrière le comptoir.

« T'as besoin de quelque chose dans ces rayons là ? Vaut mieux pas qu'on se charge trop, on prendra peut être juste ce que réclame ton infirmerie. »

Wade, ça le tentait bien de tout prendre. Mais avec Jaden et l'équipe, il avait bien compris que trop se charger pouvait se révéler dangereux en situation de replis. Wade passa sa main à l'arrière de la tête, un signe pour se rassurer et pour éviter de penser aux morts qui continuaient de taper contre le vitre et d'alerter les environs. Leurs râles et leurs présences lui donnaient froids, et il avait à tout prix envie de se défaire de leur présence...
Après quelques secondes, il s'avança vers Ian tout en tirant son sac à dos devant lui.

« On est sorti d'affaire pour quelques minutes. J'te laisse me dire ce dont tu as besoin. Mais on va faire un rapide tour du propriétaire, au cas où il y en ait un autre. »

Mais il voulait faire vite. Peut être qu'en allant à l'arrière du magasin, ils seraient plus tranquille et... Ce tour, il le ferait ensemble, ils évoluerait rapidement entre les rayons, comme Wade était déjà en train de faire, le couteau devant lui. Pas un bruit. Rien. Ils étaient certainement seul. Avec le bruit, s'il y avait eu un marcheur, il serait déjà venu les cueillir non ?

« L'entrée de service doit être de ce coté-là... »



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 847
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: One Way Street   Lun 6 Juin 2016 - 23:54

Ian souffla un coup en aidant Wade à déplacer l’établie pour maintenir la porte en place. Les bruits des malades étaient inquiétants. Ils devraient sans doute faire vite. Il regardait le lieu sinistré, il n’y avait donc aucun respect pour les lieux sacrés. Ce n’était pas une église, mais pour Ian ça y ressemblait le plus et son Dieu était Louis Pasteur. En regardant la pièce principale saccagée, il eut un léger haut-le-cœur de dégout. Ce n’était pas le sang qui lui faisait de la peine, mais l’état général de l’endroit où il était. C’était un peu comme si quelqu’un avait retourné sa maison. Du moins c’était une façon d’exprimer ce qu’il ressentait. Il regardait d’un peu plus près les cadavres qui avaient bloqué la porte, c’était une femme et un homme plutôt gros. Il n’était pas vraiment étonné de les voir morts. Essayait de venir ici n’était sans doute pas la meilleure idée surtout quand on ne sait pas se battre. Dans ce cas, que faisait-il ici ? Il ne le savait pas lui-même, il n’entendit pas tout de suite la question de Wade. Il devait reprendre ses esprits au plus vite pour pouvoir mener à bien leurs missions.

- Ce n’est pas ici qu’on trouvera ce qu’on est venue chercher, on est venu pour des anti-inflammatoires puissants, des antibiotiques et de l’insuline. Il faut aller dans la réserve, ce n’est pas des médicaments libres servis.

Durant ses années d’études, il avait fait des stages en pharmacie, il savait donc parfaitement comment cela fonctionnait, ils n'auraient donc pas besoin d’ouvrir tous les tiroirs pour trouver ce dont il avait besoin. Il suffisait simplement de chercher aux bons endroits quand on avait les bonnes indications. Il devait avoir un plan de la pièce accroché sur un des murs proche de la porte. Il regardait de chaque côté sans rien trouver, jusqu’à baisser les yeux. Il y avait un plan au sol. Il y avait un peu de sang dessus, sans doute qu’il y avait eu une lutte ici avec l’un des cadavres devant la porte. Ils avaient dû tenter de s’enfuir sans y parvenir. Tout prenait un sens dans sa tête doucement.

- Les médicaments sont triés par utilité plutôt que par nom, pour que ce soit plus facile de les trouver. Du coup, l’insuline se trouve dans le rayon B entre les casiers 10 et 40. Il y a plusieurs types de flacons, mais ne fait pas cas, prend tout ce que tu trouves. Je vais chercher le reste.

Il avait sorti sa lame, il était prêt à s’en servir en cas de pépin, mais il espérait ne pas avoir à s’en servir. Il préférait largement se concentrer sur les médicaments qui était une des raisons pour laquelle il était sortir du camp aujourd’hui. Il était peut-être temps de donner la deuxième à Wade. Il ouvrit le premier tiroir et récupéra uniquement une boite d’antibiotique, c’était mieux que rien. Il en fit de même avec les autres jusqu’à avoir le courage de parler à Wade.

- Il faut que je t’avoue un truc Wade. Dans mon plan, je n’ai jamais prévu de rejoindre la dernière pharmacie. Je veux m’arrêter dans un bar qui est sur la route, pour voir si mon père est encore en vie. Mais tu n’es pas en train de risquer ta vie pour rien, on a vraiment besoin de ses médocs. Je suis vraiment désolé de ne pas t’en avoir parlé plus tôt, mais j’avais peur que tu me dises non.

Il avait déjà parlé à Wade de sa volonté de retrouver son père, mais il se voyait mal partir en mission uniquement pour ça. Il savait que Jaden n’aurait jamais laissé l’urgentiste risquer sa vie pour si peu. Il avala difficilement sa salive attendant le retour de flemme de son compagnon d’infortune. Les bruits de l’autre côté se faisaient de plus en plus insistants. Il faudrait s’enfuir bientôt, pour cela il fallait trouver la porte de derrière. Ian referma son sac à dos et le remit sur son dos. D’après le plan qu’il avait laissé pas loin, elle devait se trouver de ce côté. Il trouva rapidement la sortie dérobée et invita son ami à le rejoindre.

- Je doute que rester ici plus longtemps soit prudent, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu des morceaux de verre se briser, la sortie et ici. Je t’attends.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 567
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Sam 25 Juin 2016 - 9:22

« Attends que je digère la nouvelle... » Il avait parfaitement entendu et compris. Cet aveu avait eu le don de lui faire oublier les grattements désagréables derrière leur dos. Si la vitre finissait par se briser ? C'était possible avec le nombre de marcheurs qui viendraient poser leurs mains ensanglantés sur la vitre. Ils s'appuyaient inconsciemment pour faire céder le verre.

Wade était resté stoïque, le sac ouvert alors qu'il glissait des médicaments des étagères derrière le comptoir jusqu'à son sac. Prends ce que tu peux qu'il lui avait dit. Aucun risque que les deux compères ne s'arrêtent à la dernière pharmacie, elle n'était pas prévue. Wade avait senti ses tripes se tordre.

« Je sais bien que ça te tiens très à coeur, mais j'aurais vraiment aimé que tu me préviennes. Si tu voulais faire une mission commando suicide, j'aurais su garder ça sous clef. »

Ce n'était pas comme si la mission n'était pas déjà risqué. Devait-il rappelé l'importance d'Ian pour le camp ? La responsabilité qui reposait sur les épaules du quinquagénaire ? Ian avait beau avoir appris à mieux maîtriser sa peur et ce couteau brillant dans sa main, c'est lui qui avait la charge de le ramener entier.
Dans quoi s'était-il fourré ?
Son malaise intérieur persistait mais le grincement de l'étagère qui glissait contre le sol le ramena à la raison. Il glissa encore des boîtes d'aspirines dans son sac qu'il referma. C'était pratiquement plein. Ils valaient mieux qu'ils s'en aillent. Ian avait choisi de lui en parler seulement maintenant, au cas où ils décidaient de retourner en arrière, jugeant que ce serait trop risquer d'aller fureté dans ce bar ?
Il voyait bien que son ami se posait des questions, ils en avaient longuement parler la dernière fois lorsqu'ils avaient évoqué la famille. Alors que Ian s'attelait à mettre ses derniers médicaments dans son sac, Wade poursuivit :

« De toute façon, c'est sur notre chemin maintenant. Et on ne pourra pas faire marche arrière, il nous faut ces médicaments. »

L'objectif bien en tête, le père du brun viendrait ensuite. Les plans étaient fait pour être suivis, mais il semblait que ce ne serait pas le cas pour cette fois. Que penserait le chef tout puissant de leur excursion ? Allez, on est passé par là et on a trouvé le père de Ian par hasard. Surprise. C'était vraiment très crédible. Un soupire lasse s'échappa de sa gorge alors qu'il se dirigeait prestement vers cette porte de service en arrière boutique. Avec un peu de chance, ils n'auraient affaire qu'à quelques rôdeurs dans la ruelle adjacente et ils pourraient courir jusqu'à des rues moins bruyantes. Sans tomber sur une horde. À la dernière seconde il se tourna en direction de son camarade, comme s'il était important de plaisanter ici et maintenant :

« S'il y est depuis quatre mois, j'espère qu'il n'a pas descendu tout le whisky. Ça me plairait bien de me prendre une bouteille avec ma femme. »

C'était une note positive, mais on voyait bien que Wade n'était pas très rassuré du voyage. Il ne l'était déjà pas tellement lorsqu'il sortait en ravitaillement, loin de s'être fait à ces sorties... Alors maintenant qu'ils allaient peut être chercher un gars mort... L'hiver avait été violent, glacial. Comment un homme seul aurait pu s'en sortir ? Il aurait dû sortir de son bar, allait chercher des ressources. Mais c'était pas le moment d'avoir des pensées négatives, ils devaient d'abord sortir de cette impasse.



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 847
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: One Way Street   Dim 26 Juin 2016 - 10:36

Son regard se fait alors plus hésitant. Il comprend bien qu’il a joué au con pas besoin d’être super intelligent pour le comprendre. Ian lui avait fait part de son envie de le faire, ils pouvaient très bien échouer. Il le comprendrait même parfaitement. En réalité, s’il lui en avait parlé maintenant, c’était principalement pour qu’il prenne cette option en considération. Il ne pensait pas qu’il le prendrait aussi mal.

- Je sais que c’est dangereux, ce n’est pas une mission commando suicide. Si c’est trop dangereux, on rentre, c’est tout. Je trouverais bien une autre occasion d’y aller. Je n’ai pas voulu t’en parler avant simplement parce que je ne voulais pas essuyer un non. On n’est pas venu ici pour rien non plus, on a besoin de ses médicaments.

Ian était en train de s’emmêler les pinceaux. Il ne savait plus vraiment quoi dire. Il refusait de rester immobile alors qu’il avait une mission ici et pourtant, il avait du mal à bouger à cause de cette histoire. Il avait l’impression d’être paralysé. Il regardait autour de lui. Il fallait fuir à présent s’ils voulaient rester en vie. Il avait l’impression que les râles des malades étaient de plus en plus proches. Bientôt, il sentirait même leurs odeurs dans son nez alors qu’ils sont encore assez loin. Il ouvrait tant bien que mal la porte de l’issue de secours. La rue devant lui était vide pour le moment, ce qui était une très bonne nouvelle. Il affichait un petit sourire en invitant Wade à le suivre. Plus question de bavasser, ils n’avaient plus le temps.

- Je doute qu’il lui reste de Jack Daniel’s, mais il doit certainement avoir des bouteilles de whisky plus classique de ses réserves.

Ian savait au fond de lui que s’il était encore en vie, il n’y avait pas de raison que son père soit mort. Il était bien plus résistant le vieux bougre. Rien ne l’effrayait, même pas l’hiver ni la chaleur. C’était un homme assez dur. Il avait été forgé par le sang et l’acier comme il disait. Les cinq années qu’il a passées de force dans l’armée n’y sont pas pour rien. Ian avait hâte de savoir. Il imaginait son père avec un tas d’armes ramassées à droite et à gauche en plus de celle qu’il avait déjà. Pour lui, il était aussi fort que Chuck Norris ce qui n’est pas peu dire.

Il s’avançait doucement dans la rue pour éviter de faire trop de bruit. Pour le moment, il n’y avait rien devant eux. Mais pour combien de temps exactement ? Ils devraient tourner à droite dans quelques rues. Ian essayait de se rappeler son plan. Il connaissait bien les rues de Seattle avant, mais il avait l’impression qu’elles se ressemblaient toutes maintenant. S’ils étaient un peu fous, il aurait pu essayer de prendre une voiture pour aller plus vite, mais conduire dans une ville comme ça, c’était de la folie.

- On doit tourner à droite dans quelques rues. On devrait voir la seconde pharmacie dans pas longtemps. Elle n’est pas loin de celle-ci.

Il hésitait un instant à ajouter qu’ils pourraient toujours faire demi-tour ensuite, mais il en était incapable, il avait trop envie de revoir son paternel. C’était la concentration en malade qui leur donnerait leurs choix. Il n’était pas question qu’il arrive quelques choses à Wade à cause de ses conneries. Comment pourrait-il expliquer une telle chose à Sally ensuite ? J’ai voulu retrouver mon père, on n’a même pas réussi, mais ton mari, il s’est fait mordre. C’est de ma faute en plus… Non, il n’avait vraiment pas envie.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 567
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Ven 5 Aoû 2016 - 11:32

Je t'aurais jamais envoyé balader, même si c'était dangereux. Bon, j'aurais peut être hésiter, j'aurais ruminé, et j'aurais retourné le problème dans tous les sens, mais je serais venu quand même pour te prêter main forte. Maintenant qu'on est là, à parcourir les rues pour des médocs et ton paternel, on y est et on y reste.

C'était un accord silencieux qu'il venait de lui formuler. Comme quoi il ne le lâcherait pas en cours de route. Il savait aussi qu'Ian avait besoin de son aide d'une quelconque façon. Il n'aurait pas pu faire ce chemin tout seul. Mais, est-ce qu'à trois ils auraient été mieux paré pour ces fouilles ?

Ce petit clin d'oeil par rapport à l'alcool qui pourrait bien rester dans le bar du père lui apporta son lot de souvenir. Des souvenirs courts pour la plupart, puisqu'il n'avait pas le temps de penser librement, mais surtout des souvenirs du goût que pouvait avoir l'alcool sur ses papilles. Cela réveillait de bonnes choses en lui, comme un feu de cheminée et la charmante compagnie qu'était sa femme. Ces pensées lui redonnèrent le coup de poing dont il avait besoin pour reprendre pied et avancer dans ces ruelles glacées par la mort. Un regard dans la direction de l'éclaireur et il exprima :

On l'atteindra, la dernière pharmacie. Les hordes ont eu le temps de s'éparpiller avec les mois qui se sont écoulés. Ils ne trouvent plus grand chose d'intéressants dans le coin. Il n'y a plus que nous.

Que nous, parce que les autres ont quitté la ville. Pour la plupart du moins. Sinon, n'auraient-ils pas eu des signaux de ces êtres vivants ? N'auraient-ils pas, depuis que les équipes de ravitaillements fouiller l'horizon, eu envie de les rejoindre ou de les piliers ? Ici. Il n'y avait plus que la mort. Des morts par centaine coincés dans des morceaux de rue, des morts à ne pas croiser. Mais ils étaient plutôt bien situés, le lycée était encore épargné par la foule.
Et en effet, à quelques pas de là, une pharmacie tout rideau tiré attendait patiemment qu'on la dévalise. Il y aurait peut être davantage de ce que Ian cherchait. Ils avaient déjà plutôt bien rempli leur sac mais le père de famille n'était pas contre l'idée d'en prendre un deuxième. Cela alourdirait considérablement leur avancée, mais au moins ils seraient parés pour les éventuelles pénuries avant un moment. Peut être même devrait-il tout de même parler de refaire une descente avec l'équipe de ravitaillement avant que d'autres décident de s'en prendre aux pharmacies alentours.

La grille est tirée. Nota t-il en se rapprochant de la pharmacie au coin de la rue. Aucun marcheur pour ce coup-ci, la rue était étrangement calme. Il valait mieux éviter de provoquer la ferraille et d'alerter les morts de leur présence. Il n'y a pas beaucoup de choix d'entrée dans ce genre de pharmacie de quartier... Par contre elle a l'air de communiquer avec la porte de l'immeuble d'à coté... Possible que les propriétaires habitaient juste au dessus... Peut être vaudrait-il mieux qu'on enfonce la porte de l'immeuble ? Ou alors, on fait le tour en passant par cette ruelle à gauche... Avec l'espoir qu'on puisse passer la porte... Si la grille était tirée, il y avait des chances pour que cela soit bel et bien fermé derrière, et sûrement avec un cadenas.



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 847
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: One Way Street   Jeu 11 Aoû 2016 - 22:47

Ian préféra rester silencieux alors qu’ils étaient sur la route jusqu’à la seconde pharmacie. Il n’était pas question de parler outre mesure. Il craignait de se faire surprendre par un infecter au moindre moment. Il regardait autour de lui avec appréhension. Il avait l’impression qu’un pépin pourrait leur tomber sur le coin du nez à tout moment. Par moment, il se demandait quelle folie l’avait conduit ici. Il savait qu’il ne pourrait pas toujours compter sur la sécurité du lycée et qu’il fallait bien qu’il affronte dehors. Oui, il avait la peur au ventre, mais c’était ce qui faisait de lui un être humain après tout.

Ils finirent sans trop de problèmes par trouver la seconde pharmacie. L’urgentiste était soulagé de voir l’endroit devant lui, mais en même temps, il fut rapidement ramené à la réalité par Wade qui indiquait que la grille était tirée. Il avait beau avoir des yeux, il n’avait pas encore remarqué trop appliqué à regarder autour de lui. Il soupira en entendant ses mots. Il fallait trouver une autre façon de rentrer dans le bâtiment. Ian commençait à réfléchir, mais il devait bien admettre qu’il n’était pas très efficace dans ce genre de solution.

- C’est vrai que ça ne va pas nous aider cette histoire.

Il avait glissé les mots dans un soupir, il était sans doute un peu désespéré et perdu. Heureusement pour lui, il avait trouvé un bon partenaire qui était déjà en train d’échafauder un plan pour se faufiler dans la pharmacie. Il espérait secrètement que Wade trouve quelque chose plus rapidement que lui. Il le regardait du coin de l’œil alors qu’il finit par prendre la parole. Visiblement, il avait déjà trouvé comment s’infiltrer dans la pharmacie. Il regardait attentivement les endroits qu’il était en train d’indiquer. Les deux propositions semblaient correctes, après quelques secondes complémentaires de réflexion, il décida de trancher.

- On devrait quand même voir derrière au cas où. On ne sait pas ce qui nous attend dans la maison alors si on peut éviter de rentrer autant le faire non ?

Ian n’attendait pas vraiment et commença à faire le tour de la pharmacie. Il remarquait un malade qui se tenait debout un peu plus loin. Il sentait son cœur battre un peu plus vite, oui il avait peur, mais c’était sans doute la différence entre la vie et la mort. Il s’approchait doucement de la porte, mais finalement l’homme avait raison, la porte était verrouillée. L’urgentiste n’avait pas des compétences extraordinaires en matière de crochetage, il devait donc se rendre à l’évidence, il ne serait pas capable de passer par là. Ils devaient faire demi-tour et passer par le bâtiment. Il croisait les doigts pour qu’aucun malade ne soit déjà présent à l’intérieur.

- Promis, j’arrête d’en faire qu’à ma tête et je t’écoute.

Après être revenu sur ses pas, il ouvrit la porte de l’endroit. Ian n’était pas excité à l’idée de tâtonner dans l’obscurité, mais il n’avait pas vraiment le choix. Il espérait que tout se passerait comme il le voulait. Il regardait autour de lui et humait l’air. Pour le moment, il ne sentait rien en état de décomposition avancée, ce qui était plutôt une bonne chose, mais il n’avait pas encore trouvé la porte de la pharmacie. Peut-être que des malades étaient enfermés dedans. Il n’en savait rien. D’un revers de sa manche, il s’essuyait le front qui perlait de sueur. Il avait l’impression qu’une chaleur étouffante régnait là où il était, mais il s’agissait plutôt de la peur. Enfin, il trouva la porte, on pouvait voir l’indication dessus. Il donna un léger coup de coude à Wade à côté de lui.

- Je crois qu’on a trouvé notre entrée. Faut espérer qu’on n’est pas de mauvaise surprise à l’intérieur.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 567
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Sam 27 Aoû 2016 - 22:56

Ian s'élançait déjà derrière. Une vérification de la porte arrière était de mise. Mais elle se trouva être close... Ce n'est pas une mauvaise idée que d'aller vérifier qu'elle est belle est bien fermée. Mais tu aurais pu m'attendre oui. Il n'avait qu'à peine eux le temps de le rejoindre. Et si la porte était ouverte et qu'une chose lui était tombé dessus. Les et si ont si mauvais goût. Wade hocha les épaules et il pointa de la tête brièvement un point vers la pharmacie. Il valait mieux faire une tentative sur l'autre porte tout de suite. Ne pas attendre. Mais aussi ne pas se presser. Trouver le juste milieu. Lui non plus ne connaissait pas la technique de crochetage de serrure. Mais il savait faire levier sur ce genre de porte avec un pied de biche. Objet qu'il n'avait pas d'ailleurs. Un couteau ou du métal suffirait certainement à l'ouvrir si elle était réellement bloquée. La porte n'avait pas l'air résistante. Du plastique, c'était tellement simple à casser. Il suffirait de tirer suffisamment fort la porte. Le bois par exemple, était beaucoup plus difficile à plier...

Cela s'annonçait pas trop mal pour cette énième pharmacie. Le couloir sentait le renfermé mais ne puait pas la décomposition. Chose qu'il souligna avec Ian. Bon signe... Mais on n'est pas encore tout à fait à l'abris. L'arme blanche au poing, il poussait contre leur trouvaille de porte. Porte qui émit une petite résistance avant de céder dans un craquement soudain. Tout était redevenu silencieux jusqu'à ce qu'il marche sur du verre après avoir tendu l'oreille... Pas de mouvement. Nouveau regard en direction du brun. Okay ou pas okay ? Des crissements multiples lui gela les oreilles, il figea ses mouvements. Il n'y avait rien... Semblait-il... Mais du verre des vitrines explosées, il y en avait partout. Des boites de médicaments avaient été écrasé, piétiné, des gouttelettes de sang suivaient un chemin disparates. Près du comptoir il y en avait... Sur les étagères à moitié vide. Je me demande ce que des bouts de verre font là... Ce qu'il s'est passé... Et... Il n'y avait pas de mort.
Wade adressa un regard intrigué à Ian. Le sollicitant avant de s'avancer encore un peu. Il valait mieux faire vite... Mais vérifier que la zone était sécurisée était une priorité... Sans oublier que la porte d'entrée avait émis un son puissant et désagréable, il suffisait qu'un groupe de mort l'ait entendu pour rappliquer ici. Il pourrait très bien barricader l'entrée, mais ce serait s'enfermer ici. L'entrée de service à l'arrière était leur seul autre possibilité de sortie.
On devrait jeter un coup d'oeil, ratisser le terrain... Mais laisser la porte comme ça, grande ouverte, avec le bruit qu'on vient de faire... Et hors de question de se séparer... Ce qui ne leur laisser pas tellement de choix en réalité... Ils allaient devoir avancer ensemble entre les rayons, aller vérifier à l'arrière qu'aucun mort n'était près à se jeter sur eux. On fait vite. Les médicaments balancés à travers la pièce et écrasé ne lui inspirait vraiment pas confiance. Quelque chose s'était passé ici, cela ressemblait à l'acte un peu désespéré d'un fou. Ou alors, une personne avait lutté contre une autre et.... En passant à travers les rayons, une main sortit de nul part et s'agrippa fermement à l'une de leur cheville.



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: One Way Street   Aujourd'hui à 10:33

Revenir en haut Aller en bas
 

One Way Street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Londres - Oxford Street
» Londres - Downing Street
» En catimini au 10, Downing Street
» [LYON] Street Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-