Partagez | .
 

 One Way Street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 855
Age IRL : 22

MessageSujet: One Way Street   Dim 29 Mai 2016 - 21:34

Ian ne saurait pas vraiment expliquer, mais il était un peu mélancolique de la soirée de journée qu’il avait passée avec Wade il y a un mois et demi. La discussion avait dû être interrompue parce qu’on a demandé la présence de l’urgentiste dans son infirmerie. Il n’avait pas vraiment pu raconter son histoire à Wade, mais il aurait bien aimé en avoir la possibilité de reprendre cette conversation. Malheureusement, il n’avait pas trouvé le temps de retrouver son compagnon. Si parler de la mère de son fils était un sujet délicat qu’il n’apportait pas facilement, parler de son enfance et de sa famille en revanche était beaucoup plus facile. Durant le mois, il avait tout de même pu lui glisser quelques mots sur ses parents et son inquiétude.

Il avait l’intention de se prendre un peu de temps libre aujourd’hui. Il avait même envisagé la possibilité de sortir un peu du lycée. La sortie qu’il avait faite avec Rosaleen au début de mois lui avait ouvert les yeux, il c’était concentré sur des choses bien plus essentielles et avait appris à mieux se servir d’une arme à feu. Aujourd’hui on pouvait même affirmer que sa jambe était guérie et qu’il ne ressentait plus de douleur. Une légère gêne pouvait se faire ressentir lorsqu’il courrait trop longtemps, mais rien de véritablement dangereux. Il se sentait prêt pour aller dehors, mais surtout, il en avait besoin.

Il ne voulait plus être l’urgentiste frêle à la jambe cassée. Il voulait devenir un homme de terrain prêt à se battre pour sauver les siens. Il n’y avait rien de mieux que le terrain pour former un homme. Il aurait dû annoncer la nouvelle à Rosaleen, mais il n’avait pas eu le cran de le faire. Il avait préféré le garder pour lui. Aujourd’hui il partirait en expédition dans l’espoir de trouver du matériel médical. Il avait besoin de chose très précise et c’est exactement pour ça qu’il devrait y aller. Vérifier sur place le matériel pour rapporter uniquement le nécessaire.

Il savait que Wade serait prêt à me soutenir dans cette tâche, il lui avait déjà glissé un mot ou deux sur la situation. Il savait maintenant ce dont il avait besoin pour sortir. Il avait trouvé un sac à dos et y avait mis quelques petits trucs utiles. Évidemment, il avait pris un kit de premier soin plutôt bien rempli. Il espérait qu’ils ne leurs arriveraient rien, mais il ne pourrait pas savoir s’il retrouvait sa famille et ni dans l’état dans lequel ils seraient. Il avait ajouté quelques rations de nourritures au cas où. Il espérait rentrer avant la fin de journée, pour pouvoir dormir avec sa douce et surtout entre quatre murs et un toit sécurisé.

C’est sans difficulté qu’il trouva Wade dans un coin du lycée. Il lui sera la main amicalement après un petit bonjour et un échange de banalité. Il ne voulait pas tout de suite rentrer dans le vif du sujet, mais cela ne devrait sans doute pas tarder.

- J’ai l’intention de partir me ravitailler en médicament, j’arrive bientôt à court de certains stocks.

En réalité ce n’était pas vraiment le cas, mais il avait besoin de se trouver une excuse pour partir dehors. Comme si la tâche était trop compliquée pour lui s’il n’avait pas de raison de le faire. Enfin, c’était surtout pour justifier sa sortie aux yeux des autres, laisser partir un des médecins du groupe n’était sans doute pas la meilleure idée. Il affichait un petit sourire qui voulait en dire long sur ses réelles intensions bien que ce ne soit pas très flagrant.

- J’ai déjà préparé mes affaires avant de partir, je te laisse te préparer et on se retrouve devant l’entrée quand tu es prêt ? Je ne vais pas rester là pour t’encombrer.

Il se dirigea directement vers la porte et s’appuya légèrement contre le mur. Il resta un instant perdu dans ses pensées alors que la peur commençait à l’envahir. Il avait sa lame et son pistolet, il ne pouvait pas faire mieux niveau arme de toute façon, il n’aurait pas été capable de les manier. Au bout d’un moment, il fut tiré de ses pensées par l’arrivée de son compagnon de voyage.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 579
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Mer 1 Juin 2016 - 22:11

Organisation. Mission d'urgence. Ça sonnait bien tout ça. À peine Wade avait-il serré la main de son camarade et ami, qu'il s'était rendu compte qu'il avait un service à lui demander. Et pas des moindres... Du matériel médical manquait à l'appel, et ce n'était pas le genre de descente qu'on refusait. « Évidemment que je t'accompagne. » Il s'était pas vraiment poser plus de questions que ça. À savoir peut être une. « T'en a parlé au patron ? Mission sur moyenne distance c'est ça ? » Histoire d'avoir une assurance. Lorsqu'on était de sortie, on prenait le temps de le préciser, de prévenir simplement quelqu'un. Mais généralement, les portes étaient si bien gardées qu'on connaissait les sortants et les entrants assez vite... Cette question qu'il venait de lui poser était purement rhétorique en soit. « J'vais à l'armurerie, je reviens. J'vais prévenir Sally et le p'tit aussi de mon départ. » L'ancien directeur artistique ne partait jamais sans avoir adresser un petit mot à sa femme et son fils. Il les trouverait d'ailleurs ensemble, puisqu'il venait à l'instant de la quitter alors qu'elle était aux abords des réserves de nourriture.

Dans les réserves, il croisa quelques visages auxquels il adressa quelques mots sur cette mission de récupération de matériel médical. Il resta plutôt évasif, parce que lui même ne savait pas réellement où l'homme allait l'emmener. Il tâcherait d'ailleurs d'en discuter avec l'intéressé en temps voulu. Il lui faisait totalement confiance à ce sujet. C'était un peu comme avec les autres habitués des missions. On ne partait jamais sans avoir choisi une destination bien précise et après avoir préparer plusieurs chemins possibles pour y accéder.
À sa ceinture, il récupéra un glock et un couteau militaire. Pour ce deuxième, l'inscription Leatherneck était gravé en lettre argenté sur le coté du couteau. De l'eau, quelques morceaux viandes séchées récupérés en cuisine. Un baiser à sa femme et sur le tête de son fils, et il était déjà reparti sur les pas de Ian. « J'ai peut être mis un peu plus de temps... Mais quand l'amour nous retient, difficile d'y résister. Enfin, tu vois bien ce que je veux dire... » Avec la petite Rosaleen, par exemple. Wade lui adressait un sourire alors qu'il se rapprochait et poursuivait : « Les destinations ? L'hôpital n'est pas si proche, je suppose que tu as choisi d'autres lieux pour ton matériel ? T'avais peut être pensé au cabinet de vétérinaire dans la rue E spring ? Tu as une liste, une carte ? » Dans les faits, il n'avait encore aucune idée du lieu vers lequel ils allaient se diriger. Madison Park entre autre. C'était pas réellement le genre de mission à laquelle il s'attendait. Mais, comme du matériel médical était en jeu, il ne se posait pas trop de questions. Ian aurait tout le loisir de lui expliquer en chemin par où il avait décidé de passer pour éviter les monstres qui grouillaient dans les rues. Depuis la mort des militaires, il n'y avait plus eu personne pour nettoyer. Les zones devenaient plus compactes et de moins en moins praticable. Mais avant de partir à l'aveugle, il voulait tout de même s'assurer qu'Ian avait prévu un trajet, même s'il était possible qu'ils se retrouvent à devoir prendre un autre chemin. Tout était possible, rien était impossible. Le père de famille adressa un sourire confiant à l'urgentiste alors qu'il attendait ses réponses. Il avait trop de questions, sans doute. Pouvait-on réellement parler de procédures habituelles ?



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 855
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: One Way Street   Jeu 2 Juin 2016 - 0:37

Ian affichait un petit sourire compressif alors que Wade parlait d’amour. Il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir d’avoir mis du temps. Il avait choisi de ne pas en parler à Rosaleen uniquement pour ne pas l’inquiéter. Il savait pertinemment qu’il devrait payer pour ça à son affront. Cependant, si tout le monde savait qu’il était parti en mission. Elle finirait par le savoir tôt ou tard. Il préférait égoïstement que ce soit le plus tard possible quand il lui annoncerait qu’il est bien rentré. Il avait confirmé à Wade que Jaden était belle et bien au courant. Il en avait parlé avec les membres importants de la garde pour avoir un back up s’il ne revenait pas avant la nuit.

L’urgentiste sortit la carte qu’il avait dans sa poche. Avant de sortir du camp, il voulait mettre au courant des moindres petits détails à Wade. Il était fier d’avoir travaillé tout seul sur le plan. Il déposa le plan contre le mur invitant le père de famille à tenir l’autre partie de la carte. Il lui indiquait du bout d’un doigt la route qu’il allait faire. Oui c’était beaucoup, Ian ne savait peut-être pas vraiment dans quoi il s’engageait, mais au fond de lui, il se sentait prêt comme jamais.

- Alors on va remonter la vingt-troisième avenue vers le nord. Si tout va bien on pourra s’arrêter à une première pharmacie ici. La Chesterfield, ensuite on reprend la même route toujours vers le nord puis on tourne à gauche, on prend la East Olive Street, on prend alors la première à droite et on a la Safeway pharmacie qui nous tend les bras. Si on n’a toujours pas ce qu’il faut, on prend à droite une nouvelle fois et on remonte pratiquement tout le East Madison Street pour trouver la dernière pharmacie. Je sais que je trouverais ce dont j’ai besoin dans celle-là dans le pire des cas.

Il reprit un instant son souffle laissant à Monsieur Lockharts le temps de digérer les informations qu’il venait de lui transmettre. Il repliait alors le plan avant de le ranger dans son sac. Il n’était pas vraiment rassuré, mais il espérait avoir mis en confiance Wade. S’il avait choisi ce chemin, c’est parce qu’ils passeraient non loin du bar que le Lennon Senior possède et connaissant le vieux bougre, s’il était vivant, il était encore dedans. Il en parlerait à Wade sur la route. Voulant pour le moment gardez le détail secret.

- J’en ai parlé à Daniel, il a promis de se lancer à notre recherche si nous ne sommes pas rentrés demain matin. Alors nous ferions mieux d’éviter de trop nous éparpiller et de rentrer à temps.

Il prit alors une profonde inspiration. Il était temps de sortir pour de bon et l’idée ne l’enchantait pas vraiment. Il savait qu’il devait le faire et que Rosaleen serait sans doute fière de lui d’avoir eu le courage d’affronter sa peur encore plus violemment. Il serait la lame qu’il avait à sa ceinture pour se donner du courage. Avant d’avancer en direction de la sortie. Il se répétait intérieurement qu’il n’était pas un lâche pendant quelques instants avant de se rendre compte qu’il était déjà dehors et qu’il avait déjà franchi le premier pas. Il devait maintenant trouver leurs routes et surtout les médicaments. Il se tourna un instant vers Wade.

- Merci de me suivre en tout cas. Je savais que je pouvais compter sur toi. Je me voyais mal demander à quelqu’un d’autre. Nous devons aller vers la droite.

Il avait parlé sur le ton de la confidence avant d’ouvrir la marche vers la première pharmacie de la liste. La route serait longue et certainement semée d’embuche. Il valait mieux avoir le cœur bien accroché.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 579
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Jeu 2 Juin 2016 - 10:08

Wade avait suivi le doigt de Ian tracer un chemin sur la carte. Connaître les différents aspects du plan l'avait rassuré davantage. Peut être que leur route se trouverait détourner, mais il préférait ne pas réellement y penser. Ian avait prévu le coup, il avait méthodiquement planifier cette sortie et prévenu les intéressés. Il n'y avait rien de plus à savoir. Wade avait donné son accord d'un hochement de tête silencieux. Tout reposait toujours sur la confiance. Ian était sortie, il avait appris sur le terrain au fur et à mesure des jours, il s'était défendu et avait montrer qu'il était capable de faire face à une situation houleuse. « On aura de quoi faire avec trois pharmacies. Il y aura forcément de belles prises. » Leurs avancées par contre, dureraient peut être plus de temps que prévu. En parcourant le chemin sur la carte, Wade était persuadé qu'ils se retrouveraient dans des ruelles obstruées. Certains coins à Madison Park avaient eu droit à des incendies au tout début de l'épidémie.
Wade vérifia une dernière fois son sac avant de lever les deux mains. Une petite grimace d'inquiétude barra son visage alors qu'il s'avançait vers la sortie du bâtiment. Dans quelques minutes, ils passeraient les grilles, puis les quartiers et ses boulevards. Seattle était dans un état pitoyable. Seattle était triste. Le nettoyage avait rendu les rues alentours clairs, à demi-mots, ils pouvaient encore discuter. C'est ce moment que choisit Ian pour lui adresser de nouveaux remerciements. Le couteau à la main, la marche rapide, il surveillait dans chaque coin de rues la potentielle arrivée d'un mort. Rien. Peut être un là-bas, plus loin, coincé dans l'étau d'une voiture. A grogner de tout son soûle. L'équipe de nettoyage s'en occuperait, ils ne passaient pas par ce chemin avec Ian.

« Écoute. Entre amis, on se rend des services. J'allais pas te laisser courir tout seul... Et toi, qu'est-ce que tu pourrais bien faire sans ton matos. Je me le demande bien. C'est une mission très important, et comme t'as décidé que j'sois de la partie, j'allais pas de refuser ma présence tiens... »

Il fallait que Ian arrête de le remercier. Il allait finir par trop s'y habituer.
Et s'il n'était pas en territoire hostile, il aurait bien ri. Une pression amicale sur le bras du voyageur suffirait à lui transmettre son amitié. Le sourire faisait bien des choses aussi. Même s'il s'éteignait jour après jour, que la flamme vacillait de tant à autre, il restait.
Il ne fallait pas trop tarder. Ils partaient tôt, c'était pour tenter de revenir au plus tôt. Il n'y avait aucune raison pour que cela se passe mal. « Je crains qu'on ne doive trouver un coin pour dormir. Madison Park, à pattes, c'est pas la porte d'à coté. Il aurait fallu qu'on parte aux aurores. Enfin, t'avais prévu combien de temps pour ce parcours de santé là ? » Ils avaient encore de la marche, des rues à éviter, avant d'arriver à cette première pharmacie. Pas trop de morts, ou du moins des morts faciles à éviter, contourner. Quelques marcheurs isolés venaient à leur rencontre, mais ils n'avaient pas le temps d'inviter leurs amis que leurs râlent s'éteignaient dans leurs gorges. Il laissait Ian s'en charger à plusieurs reprises. Il était encore un peu mal assuré mais il s'en sortait bien. « Là... Du mouvement... » Juste le couteau, pas de coup de feu. Pas la peine de faire tourner cette mission en mission suicide... C'était bien assez dangereux comme ça. Une dizaine de marcheur piétinait lentement le sol quelques mètres plus loin. Au même moment, Wade s'était baissé derrière un véhicule, scrutant les alentours au cas où l'un d'eux les prenaient par surprise sur le coté. « C'est notre chemin, là tout droit. On devrait pas tenter. On devrait contourner. » La rue pourrait très bien cachée une horde de l'autre coté, peut être bien plus important. Si un les repérait, c'était la course assurée jusqu'à une planque proche. Wade avait tourné son regard vers l'intéressé, attendant impatiemment son accord, son propos, peu importe, quelque chose qui puisse les faire faire un choix. A Seattle, une rue déserte n'existait pas. Ça, ceux qui sortaient régulièrement dehors, l'avaient très bien compris.



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 855
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: One Way Street   Jeu 2 Juin 2016 - 15:33

Ian était déjà transpirant de sueur et tremblotant à cause du stress. Cependant, il voulait continuer d’avoir fière allure alors il avançait toujours. Son corps lui criait de faire demi-tour tant qu’il en avait encore l’occasion. Il savait que les malades seraient sur eux à un moment donné. Il pouvait toujours réessayer plus tard. Il s’agit typiquement du genre de chose qu’on remet toujours à plus tard. Il n’y a pas vraiment d’obligation, mais l’urgentiste ne pouvait se résigner à rester enfermé dans son local au lycée. Il y avait un mode dehors qui l’attendait. Certes, il n’était plus aussi beau qu’avant, mais il valait toujours la peine de se battre.

Alors que Wade parlait de Madison Park, Ian avait envie de lui crier qu’il n’irait en réalité jamais jusqu’à là-bas. Cependant, crier n’était pas du tout une bonne idée si on prend en compte les routes peu sures et qu’ils étaient encore trop près d’Emerald. Il avait pris la décision d’en parler lorsqu’ils seraient en train de fouiller la première pharmacie. S’il allait jusqu’à la trente-septième avenue, ce serait suffisant. Le parcours total fait un peu plus de deux miles, si tout se passait bien, il en aurait pour trois quarts d’heure. Même s’ils mettaient deux heures pour faire l’aller et autant pour faire le retour, il devrait s’en tirer sans trop de problème et arrivée avant le repas du soir.

- J’ai prévu deux heures et demie pour l’aller et une heure et demi pour le retour. J’ai prévu plus de temps pour l’allée puisqu’il faudra examiner correctement les pharmacies. Si on voit que la journée est trop entamée, on peut facilement faire demi-tour à la deuxième. J’avoue que je ne me vois pas trop bivouaquer dans le coin.

Ian avait déjà du mal à sortir dehors, alors y rester de nuit, tout en ignorant les dangers qui rôdent dans la ville… Il en était simplement hors de question. Il respire un grand coup alors qu’il voit des malades. Il savait qu’il devrait en croisé et très certainement les tuer par la même occasion. Il était au pied du mur et c’était bien le plus dur. Il aurait voulu croire en Dieu et prier pour son aide, mais il n’était pas comme ça. Il baissa un instant les yeux pour voir la lame dans sa main. Il était prêt. Il s’approchait du malade avec des mouvements mécanique et planta la lame dans la tête du monstre devant lui, d’un geste simple et rapide. Il avait agi avec précision malgré la pression qu’il ressentait.

Ian ne parlait plus vraiment à son ami, il avait la gorge trop sèche pour cela. De plus, le bruit alerterait sans doute tous les alentours. Il marchait silencieusement, les jambes à moitié repliées, tout irait bien qu’il se répétait sans vraiment véritablement y croire. Son attention fut attirée par Wade qui avait remarqué un nombre conséquent devant lui. Il voulait trouver un autre chemin. L’idée était sans doute louable, mais faire un détour maintenant alors que la pharmacie ciblée était juste derrière les rodeurs, il trouvait que l’idée n’était pas la meilleure. Il observa un peu la topographie du terrain. Il essayait de trouver une autre solution.

- Je pense qu’on a une chance de passer. Si on fait bien attention, on peut se dissimuler grâce aux voitures. Il faudra être discret, silencieux et rapide, mais je pense que ça vaut le coup d’essayer. Sinon on peut se cacher dans une voiture et attendre qu’ils passent. Je n’ai vraiment pas envie de faire demi-tour alors qu’on est à deux pas de ceux qu’on cherche.

Il regardait autour de lui avant d’ouvrir la marche. Il s’accroupit et avançait comme un canard. Il s’appuyait contre la première voiture, invitant d’un geste de main Wade à en faire de même. Il faisait très attention à ne pas faire des bruits. Il s’avance doucement jusqu’à l’extrémité de la voiture, vérifie qu’aucun malade ne regarde dans sa direction avant de se précipiter vers la seconde. Ils allaient y passer un petit moment, mais ça valait le coup. Il n’aimait vraiment pas la situation. Alors qu’il regardait en direction de Wade, lui faisant signe d’avancer, il voyait encore le toit de leur maison. Il réalisait qu’il pourrait toujours courir là-bas s’il avait trop peur. Il lui faudrait au moins dix minutes pour l’atteindre et il ne savait même pas s’il était capable de tenir la distance avant que la douleur de sa jambe se manifeste encore.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 579
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: One Way Street   Ven 3 Juin 2016 - 13:09

« Moi non plus... » Il ne ressentait pas l'envie non plus de rester dormir ici. Ce serait une première et il n'y était pas vraiment préparé. Mentalement du moins. Mais il ne pouvait pas repousser cette éventualité. Quatre heures en tout, c'était faisable, même avec des problèmes en route. Tout dépendait la nature du problème... Le degré, la température. Ils auraient le temps de jauger en temps voulu.

Wade détourna son regard et évalua le chemin tout tracé. C'était faisable de tenter une ouverture ? De jouer avec le feu ? De frôler ces véhicules et de percer une sortie en priant pour qu'aucun bruissement n'alerte les marcheurs. Il contracta sa mâchoire avant d'accepter de le suivre. Avait-il vraiment le choix alors qu'il partait déjà devant, le corps penché vers l'avant. La dissimulation derrière les véhicules, c'était toujours un coup à en réveiller un à l'intérieur d'un véhicule. Un marcheur qui semblait endormi mais qui d'un coup viendrait sortir ses mains poisseuses de sang séchés. Un marcheur qu'ils n'auraient pas vu et qui pourraient en deux secondes alerter ses amis en un temps record. On en parlait de ces infiltrés ? Non. Parce qu'on les voyait pas. Ils étaient doués comme des espions, immobile.

Wade respectait assez le silence de Ian. Déjà parce qu'il n'y avait rien à dire lorsqu'on était en train de marcher dans une ruelle q'occupait une horde. Mais également parce que la tension de la peur le faisait voir rouge. Ils échangeaient le strict minimum en information, gardait les bras figés près du corps, les regards à l'affût du moindre mouvement suspicieux. Les deux étaient tendus comme un arc, la corde allait finir par craquer à force de la tordre.

Maintenant, il avait mal au dos à force de se courber en avançant. C'était ce qu'il y avait de pire lors des ravitaillements, devoir se courber, de pencher, de tordre dans tous les sens pour passer dans un recoin. Il était pas vieux non, mais il n'avait pas les os aussi neufs que la majorité. Et il sentait cette petite douleur, légère, à peine perceptible. Le genre de courbatures qui se préparait pour le soir. En avançant, couteau en devant, il ne quittait pas le dos de son camarade. Si la pharmacie était à deux pas, après quelques mètres parcourut, il la vit enfin. Ça aurait été bête de devoir contourner en prenant la rue d'à coté.

Doucement, sans précipitation, ils atteignaient le dernier véhicule garé sur le coté. La vitre était brisée et du sang séché décoré la poignée de la portière arrière. Wade grimaça avant de se rendre compte qu'une canette reposait au pied de Ian qui était resté figé à l'avant du véhicule. Ils étaient prêt à s'élancer, la rue voisine leur tendait les mains.

« Attention à la cannette... » Elle était à peine perceptible, inoffensive, contre la roue du véhicule brisée.



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 855
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: One Way Street   Ven 3 Juin 2016 - 18:44

Ian espérait que son ami ne lui en voudrait pas de lui avoir forcé la main après tout. Cependant tout semblait ne se passer pour le mieux avec un peu de courage aucune situation n’était désespéré, du moins c’est ce qu’il était en train de se rapprocher. Il sentait doucement sa force le lâcher du côté de son ancienne jambe blessée cependant, il faisait de son mieux pour garder le rythme. Il soufflait le plus discrètement possible pour ne pas les alerter plus. À chaque fois qu’il s’approcher un peu plus d’une voiture, il ne put s’empêchait de vérifier à l’intérieur de peur qu’un malade mort ne soit bloqué dedans.

Doucement, mais surement ils se rapprochaient de la pharmacie. Ian avait qu’une envie, se redresser et piquer un sprint jusqu’à là-bas. Alors que son attention était une fois de plus centrée sur les malades, c’est la voie de Wade qui le ramenait à la réalité. Une canette par terre, il regardait autour de lui, mais ne vis rien jusqu’à son pied heurta l’objet l’envoyer valser un peu plus loin. Le visage de l’urgentiste changea alors brusquement de couleur alors que les malades regardaient tous en leur direction. Il n’y avait plus qu’une solution s’enfuir.

- Diantre ! Quel béotien je fais !

Il venait de jurer assez fort, mais tous les malades étaient déjà sur eux donc ça ne changer pas grand-chose. Il avait déjà l’impression que l’odeur putride des choses était en train de parcourir sa peau, que bientôt il ferait partie de la bande. Il prit rapidement ses jambes à son coup pour trouver un moyen d’ouvrir la porte de cette fichue pharmacie et s’enfermer dedans. Il réfléchirait après quand il serait en sécurité lui et son ami. Il n’avait jamais couru aussi vite de toute sa vie. Il avait mal à la jambe, mais qu’importe tant qu’il n’était en vie rien d’autre n’avez d’importance. Il fallait qu’ils reviennent en vie tous les deux. Il se jeta contre le mur et commença à forcer la porte. Elle n’était pas fermée, mais quelque chose bloqué l’entrée de l’intérieur. Il s’appuyait de tout son poids sous la porte dans l’espoir de la faire céder, une fois puis deux. Ce qu’il y a l’intérieur commence alors à bouger.

L’urgentiste a réussi à ouvrir la porte de la pharmacie miraculeusement alors qu’il n’y croyait plus et que les malades étaient à leurs poursuites. Ian arrive à se faufiler dans l’embrasure de la porte, pas le temps de vérifier s’il y a aussi des malades dedans, il vaut mieux se protéger de ceux qui sont dehors et qui en ont après eux. Wade est légèrement derrière lui, l’homme se retourne et voyant des malades se rapprocher dangereusement de lui, il lui tend un bras pour le tirer à l’intérieur du bâtiment.

- Attrape ma main.

Ian espérait que Wade n’aurait pas besoin de se retourner pour tirer dans le tas. Ce serait embêtant d’avoir encore plus de malades dans le coin.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: One Way Street   Aujourd'hui à 19:26

Revenir en haut Aller en bas
 

One Way Street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Londres - Oxford Street
» Londres - Downing Street
» En catimini au 10, Downing Street
» [LYON] Street Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-