Partagez | .
 

 And all I can taste is this moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1136
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: And all I can taste is this moment    Lun 27 Juin 2016 - 22:50


Les choses devenaient de plus en plus sérieuses entre les deux amants. Ils se voulaient mutuellement mais s'amusaient à faire réagir l'autre. Norman avait du mal à contenir ses émotions, cela faisait un moment maintenant depuis le début de l'épidémie qu'il n'avait pas touché de femme et il était étonné de son self contrôle, self contrôle qui craquerait bien assez rapidement. Il ne faisait pas très chaud sur le toit mais qu'importe, il avait l'impression d'être en plein soleil avec une pointe de 40°. Elle lui faisait beaucoup d'effet et son membre craqua quand elle laissa ses doigts et ses lèvres parcourir son anatomie.
Norman avait placé ses mains sur les fesses d'Eva pour la coller à lui. Lui faire sentir qu'il avait envie d'elle, ici et maintenant. Peut importe qu'ils étaient sur un toit, il pouvait s'y accommoder.

Elle traînait dans les couloirs, à la recherche d'encore et toujours Norman, il arrivait parfois à la semer, mais elle arrivait à chaque fois à le retrouver, pour encore lui casser les pieds. Ils n'étaient plus ensemble depuis qu'elle l'avait cocu, mais l'électricien se comportait bien avec elle, depuis qu'il savait comment elle avait vécu le début de l'épidémie, la perte de son enfant. Il ne se sentait pas responsable loin de là, mais il ne pouvait pas faire une croix sur ses sentiments. Il l'aimait toujours mais, il ne referait pas la même erreur, il ne lui laisserait pas une seconde chance. Penny courut pour rattraper Luis qu'elle trouvait plutôt séduisant et lui fit un grand sourire en le stoppant en plaçant ses deux mains sur son torse. "Dit, tu ne serais pas où se trouve Norman par hasard ?" L'hispanique arqua les sourcils et soupira d'agacement "Sur l'toit" *Norman por aqui, Norman por ahi es una rompe pelotas* "Merci !" Dit elle en agitant les mains puis elle se remit à courir dans les couloirs pour trouver l'escalier qui donne accès sur le toit.


L'électricien respirait de plus en plus fort, s'était à lui de la faire monter en degré. Ses lèvres avaient seulement parcouru ses lèvres et son coup mais comme elle était plus haute que lui, le garçon était à bonne hauteur pour traiter avec une autre partie de son corps. Ses lèvres se posèrent à la naissance de sa poitrine, le garçon tirait sur le tissu avec son index pour le faire descendre. A son grand plaisir, elle ne portait pas de soutient gorge, alors l'accès y serait plus facile. Ne voulant pas abîmer d'avantage son tissu, il passa par-dessous. Il leva son débardeur sur le côté droit et y laissa découvrir un sein. Sein qui fut très vite prit d'assaut par sa bouche. Il laissait sa langue jouait avec son mamelon, il le mordillait de temps en temps avec délicatesse.



Peneloppe montait, ses talons claquaient à chaque marche, c'était l'épidémie certes ! Mais ce n'était pas une raison pour s'habiller comme une moins que rien, comme une certaine Sanchez, qui n'avait pas grand goût dans le vestimentaire. Arrivé au dernier escalier, elle reprit sa respiration pour ne pas paraître essoufflée en arrivant sur le toit, puis hurla "NORMAN ?" pour savoir s'il était vraiment là.



Le sang du garçon se glaça et sa mâchoire s'était refermée un peu trop fort sur le mamelon d'Eva. Norman recula en faisant une grimace. "Putain, désolé...Fait chier..." L'électricien invita son amante à ce décaler à ses côtés et attrapa sa veste qu'il plaça sur ses cuisses au même moment où Penny venait de passer la tête au niveau de la porte. "Tient ! Penny ! Quelle grande surprise !" dit-il avec un faux sourire enjoué.



*Qu'est ce qu'elle fait ici avec lui, cette pétasse* "Hey ! Tient donc, vous devenez inséparable vous deux !" dit-elle en venant s'asseoir au côté de Norman, qui se décala. Penny fit semblant de frissoner en voyant la veste qu'elle avait l'habitude de prendre à l'époque où elle était toujours avec Norman. "Il fait froid ce soir ! Ca te dérange de me passer ta veste ?"



"OUI !" Rétorqua Norman affolé, sa veste n'était pas là pour le réchauffer mais pour cacher l'énorme bosse qu'il y avait dessous. "Oui ça me dérange...Enfin, ça me tient chaud aux jambes..."



"Je vois..." soupira t'elle, énervée de sa réponse. "Alors qu'est-ce que vous faisiez là ? Vous écoutiez de la musique ?" Dit-elle en attrapant le radio mp3, elle s'amusa à zapper les musiques et dit "La personne a qui ça devait appartenir avait des goûts immondes pour la musique !" dit-elle en ricanant comme une gourde



Norman attrapa la machine et soupira : "Ce n'est pas ton style, voilà tout, cesse de dire que la personne n'a pas de goût quand ça ne te plais pas..." Qu'est-ce qu'il pouvait trouver cela fatiguant de l'entendre parler de la sorte. "Qu'est ce qui t'amène ici ?"



La demoiselle fit un grand sourire hypocrite à Eva puis regarda Norman "Je voulais te voir, tu sais...A propos Nick...Il me manque..." fit-elle avec une mine faussement triste. Jouer de la mort de son bébé ne l'effrayait pas, elle ne trouvait pas cela mal, puis si ça pouvait l'aider à reconquérir son mâle alors elle en jouerait deux fois plus.



L'électricien serra la mâchoire, il n'aimait pas la voir triste, mais en même temps, ce n'était pas son problème, s'était elle qui l'avait fait cornu. Elle était responsable de son destin. "Ah...Enfin tu sais Penny, tu ne devrais pas t'adresser à moi pour ce genre de problème..."




Son air changea, il était devenu plus pincée "Tu me fais quoi là ? D'habitude tu m'écoutes et là comme y a l'autre morue derrière, tu me sors le jeu du "j'ai pas le temps""




Norman écarquilla les yeux puis ouvrit la bouche pour se défendre et défendre son amante pour laquelle il était toujours bouillant, mais la métisse s'était réveillée avant lui.


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: And all I can taste is this moment    Mer 29 Juin 2016 - 18:29



La tension montait progressivement entre les deux corps. Le désir de la jeune femme ne faisait que s’accroître au moindre de ses effleurements. Un soupir passa ses lèvres quand les mains de l'homme la forcèrent à épouser son bassin. Un frisson plus qu'agréable se répandit sur sa peau . Ses mains se baladaient sur son torse avec une furieuse envie d'arracher le rempart juste avant son épiderme. La chaleur de son corps contrastait avec la fraîcheur du début de soirée. Ses lippes allaient et venaient sur son visage, son cou et la naissance de sa nuque. Ce qu'elle aimait passé ses doigts entre ses mèches pour lui tirer légèrement la tête en arrière et le narguer de ses lèvres non loin des siennes.

Le cœur de la métisse tambourinait dans sa poitrine. Elle avait chaud. Il lui donnait effroyablement chaud. Ses longs doigts se perdirent dans ses cheveux alors que d'envie, ses hanches se pressaient de plus en plus contre les siennes. Un petit sourire naquit sur ses lèvres avant de les mordre en voyant son amant s'attaquer à sa poitrine. Eva ferma les yeux sous la douceur de ses mains qui frôlait enfin la peau de son buste. Les sensations qu'il lui procurait, la métisse les avait oublié depuis longtemps mais pas son corps. Lui se souvenait très bien les réactions qu'un assaut sur cette partie de son anatomie pouvait produire. Un soupir plus audible frôla l'oreille de Norman alors que le premier contact avec sa bouche se fit sentir. S'il continuait comme ça, elle n'allait plus tenir très longtemps dans leur petit jeu de séduction.

Aïe !!

Sans prévenir, l'électricien l'avait mordu plus férocement. Enfin sans prévenir était un grand mot puisque la sirène d'alarme avait poussé son cri. Son ex pouf. L'autre insupportable qui avait finalement survécu à ce merdier et qui était revenu auprès de lui depuis peu. Cette même femme qui ne faisait qu'épier la moindre action de l'homme. D'une seconde à l'autre, l'envie folle avait laissé place à un sentiment de frustration et d'exaspération indescriptible. Crispant ses phalanges, la latino reprit sa place à ses côtés et remit en place sa bretelle avant de reprendre une respiration décente.

Quand l'autre blondasse débarqua, la métisse se retint de tout commentaire trop occupé à contenir sa colère montante. Ses petites réflexion tirèrent un sourire hargneux à la jeune femme. Si elle pouvait se la fermer, ce serait pas mal du tout. Le cœur d'Eva reprit lentement son rythme normal alors que son amant ne sut pas envoyer paître son ex. En fait elle ne sut trop dire si c'était incapacité de son partenaire à envoyer chier la femme qui l'avait fait souffrir ou le fait que l'autre se ramène sans aucune gêne à parler comme bon lui semble. Surtout pour critiquer. D'ailleurs, la personne qui l'avait informé que son cher et tendre était ici aller avoir affaire à elle.

Eva tourna la tête, plus qu'agacée par son comportement de petite fille gâtée. Mais c'était évidemment sans compter sur l'ultime réflexion de cette pouf blonde sans cervelle. Là s'en était trop. Déjà elle interrompait un moment qui ne se voulait pas public et en plus elle ouvrait sa grande gueule. Eva bondit sur ses deux pieds, arracha le mp3 des mains de son ami et fit face à l'autre connasse. Un sourire mauvais s'afficha sur son visage alors que son regard dur se planta dans le sien.

T'ramène pas Bimbo où j'm'fais un p'tain d'plaisir à t'balancer aux crevards.

Sur ces derniers mots, elle fusilla Norman du regard et dévala quatre à quatre l'escalier. Une silhouette apparut juste en bas. Eva reconnu tout de suite son frère et lui balança un poing en plein dans le ventre qui se plia en deux avant de s'éloigner pour rejoindre Marco. Il allait en entendre parler longtemps de ça le frangin.
Revenir en haut Aller en bas
 

And all I can taste is this moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Au mauvais endroit, au mauvais moment...
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-