Partagez | .
 

 There are no Lights without Shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: There are no Lights without Shadows   Dim 15 Mai 2016 - 22:06


MORGAN O'SHADE
23 • Américaine • Serveuse dans un pub • Travelers

i've got a war in my mind


Un mot  défini le caractère de Morgan plus que le reste : têtue.
Lorsqu'elle a une idée en tête, même si elle sait qu'elle est mauvaise ou que c'est un mauvais plan, disons qu'il faut y aller fort pour qu'elle lâche prise et qu'elle passe à autre chose. Si elle est convaincu que ce qu'elle a en tête apportera du bon ou réglera les choses, elle s'y tiendra.
Et sa fierté n'aide pas.

Néanmoins, elle n'est pas que ça. Elle a aussi ses qualités.
Morgan est connue pour être gentille, souriante, sociable, aidant qui a besoin. Mais ce n'est qu'une façade. Morgan aime la solitude et si elle donne l'impression du contraire, elle n'a aucun problème à partir sans se retourner. Sans attaches, elle veut vivre sa vie sans être bloquée par des liens d'amitiés qui finissent toujours par se retrouver être superficiels. Elle se caractériserait plutôt comme manipulatrice pour arriver à ses fins.  Pas une méchante. Sauf si on ne lui laisse pas le choix. Elle est de nature très calme, silencieuse, observant et écoutant tout sans que personnes ne le remarque. Quand on pense qu'elle n'écoute pas, les langues se délient, jusqu'à se qu'on remarque son regard fixé sur la source des commérages. Et là, c'est le silence, l'angoisse. Oui, elle fait peur quand elle fait ça, du moins c'est ce qu'on lui dit, car personne n'arrive vraiment à la cerner. A quoi pense t'elle ? Allez savoir. C'est son arme, le silence, le mystère. Moins on en sait sur elle, mieux elle peut vous contrôler et pas l'inverse. En sachant également que là où elle ne dispose pas d'une force physique très développée, elle possède néanmoins d'une force d'esprit à toutes épreuves. Elle sait gérer les situations les plus critiques, agit rapidement, avec clame et lucidité, ne cédant que très rarement à la panique.

Par contre, si elle à l'air gentille, il ne faut pas l'énerver non plus.
Elle n'hésitera pas à vous insulter, à vous cracher dessus ou à vous frapper si vous la poussez à bout. Quoi que, ça pourrait être drôle à voir. Surtout qu'elle peut vite devenir provocante.
En tout cas, elle fera tout pour arriver à ses fins.


and blood on my hands


Morgan O'Shadow est une jeune américaine aux cheveux brun et aux yeux bleu. Elle a une silhouette fine mais à la fois athlétique. Elle est plutôt grande, entre 1m70 et 75 (durant une apocalypse, on a pas vraiment le temps de se mesurer) et a la peau blanche.

En général, elle est vêtue d'un jean sombre et d'une veste de moto en cuir noir qu'elle porte tout le temps. C'est sa protection contre les morsures. Elle est un peu plus grande qu'elle, lui permettant de mettre un pull en hiver. Et des bottes, en cuir à nouveau,
mais plutôt souple pour lui permettre de courir avec aisance.

Morgan ne s'encombre pas.
Un sac avec de l'eau, de la nourriture, un briquet... En dessous, elle y a attaché une couverture de camping de manière à pouvoir la détacher rapidement et la laisser tomber pour ne pas être coincée en cas d'attaque et de fuite.
A l'intérieur de sa botte gauche, elle a glissé un couteau, mais son outil préféré est un tournevis à sa ceinture, parfait pour détruire un cerveau rapidement et sans accrochages gênants.
Ce n'est cependant toujours pas son arme principale. Durant ses explorations, elle s'est équipée d'un arc qui lui a sauvé la vie bien des fois, que ce soit pour trouver de la nourriture ou se protéger. Avec, elle a apprit à chasser et à survivre, seule ou en groupe.

a storm is coming



Janvier 2015

« Hey Daddy,

Happy New Year !

Tu ne devineras jamais où je suis… Suspensssss….  Los Angeles ! Tadaaam ! Je te l'avais bien dis que j'y arriverais. J'ai quitté la maison. J'ai quitté Dallas, ma famille, mes amis, pour poursuivre mon rêve, comme je te l'avais promis. Maman en a pleuré, tu dois t'en douter, et tout le monde me disait de ne pas le faire, de ne pas partir. Mais ça y est ! Je prends ma vie en main, et bientôt, je serai comme toi.
Daddy ? Tu me manques.»


Février 2015

«  Hey Daddy,

Je suis désolée Dad', j'ai échoué. Quand je suis partie de la maison, je pensais que plus rien ne m'arrêterait. Mais j'ai été vaincue. L'argent. Toujours l'argent. Si tu savais Daddy, à quel point le monde a changé depuis… depuis que tu es parti… Et voilà que je dois me trouver un travail pour espérer un jour me payer des études et suivre tes traces. Mais ne t'inquiète pas, je n'abandonnerai pas ! Je me battrai jusqu'au bout ! Je te le promets ! Rien n'est insurmontable, rien ne m'arrêtera !
J'espère que tu es fier de moi de là où tu es.
Tu me manques Daddy, encore plus ces derniers jours. »


Mars 2015

«  Hey Daddy.

Tu m'as toujours dis d'être forte. J’essaie tu sais, vraiment. Ces derniers temps, je me demande si ce ne serait pas mieux de faire demi-tour, de rentrer à Dallas. La maison me manque. Maman me manque. Tommy me manque, Tess aussi. Et même le chien, tu te rends compte ?! Les amis, le jardin…. Mais tu sais quoi ? Non ! Hors de question de faire machine arrière ! Et même si je dois encore vivre dehors pendant des mois, je refuse d'abandonner ! J'y arriverai ! Tu verras !
J'aurai tant aimé que tu sois là, Daddy… »

Juin 2015

«  Hey Daddy !

Désolée pour ce long silence, mais la situation était…. Enfin bref, ne parlons pas de ça, c'est du passé ! J'ai un travail maintenant ! Bon tu aurais peut-être rêvé de mieux pour moi, mais au moins j'ai un toit, à manger, de l'eau, un lit et de l'argent. Un vrai miracle tu sais. Rien ne l'obligeait à me prendre comme serveuse, mais il l'a fait. Bob qu'il s'appelle, le patron du pub où je travaille maintenant. Il est génial. Il est gentil et attentionné, du moins plus que ses clients. Des vrais poltrons, des épaves j'te dis ! Mais je me plainds pas, j'aime ce travail. Bob a tout perdu tu sais. Sa fille devait avoir mon âge quand elle est morte et que sa femme est partie. Peut-être pour ça qu'il a eu pitié de moi et m'a accueillie dans son pub. Il s'occupe bien de moi tu sais, mais j'aurai préféré que ce soit toi.
J'espère que tu es heureux là où tu es.
Je t'embrasse. »


Juillet 2015

« Hey Daddy,

Bientôt je pourrai suivre tes traces ! Bientôt je pourrai soigner les animaux, comme toi tu l'as fait ! Je me souviens de ses journées où tu m'emmenais avec toi dans les ranches, quand tu m'as montré comment mettre au monde un veau. J’entends encore ton rire devant mes grimaces de dégoût… J'ai presque assez d'argent pour m’inscrire à la fac. Je serais bientôt ton égal… »


Août 2015

«  Hey Daddy….

Finalement, je crois que je vais rester travailler dans ce pub encore un moment…. Je suis bien ici après tout…. Oui, très bien… J'apprends beaucoup ici, et je me rends compte à quel point nos vies sont semblables. On a tous nos soucis, on est pas plus malheureux que d'autres. Finalement, on vit les même choses que les autres. Et puis, une promesse, qu'est-ce que c'est ? Surtout quand la personne à qui on a fait cette promesse n'est plus de ce monde, n'est-ce pas Daddy ?
Pourquoi es-tu parti….? »




on the highway to hell



Septembre 2015

« Hey Daddy,

Je ne sais pas ce que tu vois de là où tu es, mais on dirait qu'un événement se prépare. C'est comme-ci la criminalité augmentait, ainsi que les disparitions. Oh, les autorités font tout pour cacher
tout ça, mais dans un pub, on entend beaucoup de choses, tu sais. L'alcool délie les langues… J'espère que tout va vite rentrer dans l'ordre !
Je t'aime Daddy »»

Mi-Septembre

« Daddy ?

Daddy, les choses vont mal. Très mal. Je crois que le monde s'écroule. Bob est mort… Il…. Il….
Tu te souviens quand je te disais que la criminalité augmentait ? C'est pire que ça. Notre bar en fut victime. Le soleil était à peine levé lorsque j'ai découvert le bar grand ouvert. Des débris de verre, des tables brisées, du sang. Partout. Un mort, au coin du bar. Je me souviens le contourner, lentement. Tout semblait aller si lentement. J'ai suivi les traces de sang. J'avais peur. Je n'osais parler, appeler Bob. Ou était-il ? Puis je l'ai trouvé, à l'arrière, dans la réserve, un fusil à la main, crachant du sang. Il était en mauvais état. Mais toujours conscient. Il m'a parlé, il m'a dit de fuir, de rejoindre ma famille. De ne faire confiance à personne. Que le monde aller changer et que le danger régnerait. Les hommes redeviendront sauvage. La loi du plus fort. Il disait ce que tu me disais quand j'étais petite. « Sois forte ma fille, le monde finira par changer ». Avais-tu prévu que le monde tomberait dans ce chaos ?
Il m'a dit de partir, m'a hurlé dessus en me voyant hésiter. Je ne devais pas me retourner. Il m'a donné son arme. Ne la quitte pas, qu'il m'a dit. Toujours avoir une arme sur soi. Il savait. Il en savait bien plus que moi sur ce qui arrivait. Je suis partie. J'ai obéi, non sans sentir des larmes brûler mes joues. Je ne me suis pas retournée. J'ai fui la ville. Des groupes se formaient déjà. Des descentes. Le chaos commençait dans les rues. Les militaires. Tabassages, cambriolages, viols. Des animaux. Tous, violents. J'ai fui Daddy. Je retourne à Dallas. Je suis sûre que Tommy protège maman et Tess. Ne t'inquiète pas, je protégerai ma petite sœur avec mon frère. Je te le promets.
Protège-moi Daddy, j'ai peur de ce qui arrive au monde des hommes. J'ai si peur. Et si c'était trop tard ? Et s'ils étaient déjà tous morts ? »

Fin Octobre 2015

« Hey Daddy…

Je n'ai pas eu le temps d'écrire. Les choses s’enchaînent, la survie est le mot clé à présent.
Je suis partie de Los Angeles. Je suis retournée à Dallas tant bien que mal. Ce ne fut pas simple. Pour finalement y retrouver la mort. Partout, elle s'était répandue.
Mam…. Maman est morte. Je l'ai retrouvée, rodant macabrement des les rues, couverte de sang – et peut-être pas uniquement le sien. J'ai failli y passer ce jour-là. Si Tommy ne m'avait pas vu arriver, je serais l'un d'eux. Pour me protéger, il la tué. Définitivement. Il m'a emmené dans une église. Certains s'étaient retranchés là-bas. Une dizaine, pas plus, de tout âge. Des vieux. Des jeunes. Ma petite sœur. Tess. Elle est vivante. J'étais soulagée de les revoir, mais tellement triste pour maman. Prend soin d'elle Daddy, accueil la à tes côtés et priez pour nous. La mort nous encercle tous. Elle est partout...»


Novembre 2015

«  Daddy, Mummy,

Tommy est mort. J'espère qu'il trouvera la paix en vous rejoignant. Occupez vous bien de lui, sa bataille est terminée, mais pas sans souffrance.
Pendant un moment, on a survécu ensemble. Mais la barricade ne dura pas. Trop de Rodeurs se sont accumulés autour. La fuite, de nouveau. On se retrouva à deux, Tess et moi. Loin des autres. On va essayer de trouver un camp. Un refuge, n'importe quoi loin de ces Rodeurs. Est-ce seulement possible ? Où que l'on aille, ils sont là. Et le froid arrive. La faim se fait sentir. J'ai peur pour Tess. J'ai peur qu'elle n'ait pas la force nécessaire pour se battre.
On doit bouger. On ne doit pas s'arrêter. Le mouvement, c'est la vie. Du moins c'est ce que l'on m'a appris.
Je vais la protéger, je vous le promets, je ferai de mon mieux ! »

Décembre 2015

«  Daddy, j'ai échoué. Pardonne moi, j'ai encore échoué. Je n'ai pas réussi à tenir ma promesse. Tommy, je suis tellement désolée. Je te laisse accueillir notre petite sœur. Prends bien soin d'elle, c'était son souhait de partir.
On a marché, longtemps. Mais elle a abandonné. Elle était trop jeune, trop fragile pour tout ça. Je l'ai portée. Mais lorsqu'on s'est retrouvé à nouveau encerclés par les Rodeurs, je n'ai pu la protéger d'elle même. Elle avait abandonné. Je n'ai pu la sauver. J'entends encore aujourd'hui ses hurlements tandis que les Rodeurs la dévoraient vivante. J'ai fui, à nouveau.
J'ai décidé de rester seule. Je refuse de vivre ça à nouveau. Je vous envie en un sens. Vous êtes ensemble, tous les quatre, réunis. Et moi je dois survivre seule, continuer d'avancer…
Je vais survivre, pour vous. J'ai trouvé un arc. Je chasse, comme tu me l'as appris. La fin ne me ronge pas trop. Mais l'hiver. L'hiver rend tout tellement plus dur. Le froid. Le manque de gibier. L'humidité. Les hommes….
C'est la dernière fois que je t'écris Dad'. Mommy. Tommy. Tess. Pardonnez-moi. Un jour, je vous rejoindrai. Un jour. Mais je continuerai de me battre. Je veux vivre, j'ai espoir de voir le monde se relever. Même après tant de morts et de violences.
Je vous aime.
Votre Fille. Votre Soeur.
Morgan. »


time to meet the devil

• pseudo › Morgauss
• âge › 21

• comment as-tu découvert le forum ? › En cherchant un rpg Walkind Dead.
• Ton ancien personnage ?  › No one.
• et tu le trouves comment ? › Le site? Il a l'ai super cool et bien dans l'ambiance!
• présence › Quasi minimum une fois par jour.

• code du règlement › Okay - Obi
• crédit ›Google Image is my friend
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Dim 15 Mai 2016 - 22:23

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Dim 15 Mai 2016 - 23:47

Bienvenue parmis nous Very Happy



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1136
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Lun 16 Mai 2016 - 1:32

Hellcome ! J.lo Smile Bon choix !


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1856
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Ven 20 Mai 2016 - 14:38

Bienvenue parmi nous et bonne rédaction pour la suite ! Elle est jolie Jennifer Lawrence Smile


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Dante Lassiter
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 2641
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Ven 20 Mai 2016 - 18:22

Bienvenue o/ Bon choix d'actrice




#306B57
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Ven 20 Mai 2016 - 19:06

Bienv'nue cholie demoiselle **
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: There are no Lights without Shadows   Aujourd'hui à 19:31

Revenir en haut Aller en bas
 

There are no Lights without Shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» There are no Lights without Shadows
» Friday Night Lights ~ Partneariat
» eyleen ceallacháin ; half in the shadows, half burned in flames
» Hep hep hep
» baby when the light go out.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-