Partagez | .
 

 Oh My Goat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Cody Harrison
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 95
Age IRL : 27

MessageSujet: Re: Oh My Goat !   Mar 12 Juil 2016 - 4:27

C'est vrai que Dwight et Cody n'étaient pas parti du bon pied au moment de leur rencontre. Les jumeaux venaient de vivre un enfer sur terre et les nerfs du comptable avaient été éprouvé plus que de raison. Si bien qu'en entrant dans la demeure pour y trouver refuge, il avait quasiment assommé à coup de batte le norvégien. C'était peut-être la premier fois de sa vie qu'il avait levé la main contre quelqu'un, et ce n'était même pas vraiment volontaire. Cody se souvient que Feather en riait beaucoup des semaines après ça. Le blond, lui, beaucoup moins. Mais depuis les choses avaient changé et la méfiance ou l'asympathie s'était changé d'abord en respect puis en gratitude. Le chicagoan espérait qu'il en soit de même pour Dwight. En tout cas, avec la corde de la chèvre entre les mains, cela laisser envisager que c'était le cas. Oui Cody était pressé de montrer leur butin à sa fille, elle qui adorait les animaux, savoir qu'un petit chevreau allait arriver, allait l'exciter comme une puce.

Cody soulève l'idée d'un enclos, autant pour éviter à la chèvre de s'échapper que de se faire attraper trop rapidement par les zombies. Mais le norvégien n'a pas tord et un abri semble plus intéressant, surtout avec les dernières tombés de neige qu'ils ont subit en hiver, l'animal ne démériterait pas un peu de confort en cas de grand froid.

« Oui pourquoi pas, je promets pas de grande prouesse, je n'ai pas trop l'habitude de me servir de mes mains. J'utilisais plus souvent ça » Dit-il en tapotant son crâne. « A la limite, je pourrais faire les plans et les calculs en conséquence avant de commencé, même si je pense bien que ce n'est pas très compliqué. »

Ca pouvait paraître paradoxale, quand on pense que les taches ménagère au domaine Momsen étaient assuré par les jumeaux, chez Cody, il est vrai qu'il ne s'occupait quasiment de rien, il partait tôt le matin voir ses clients, rentrait à midi et s'enfermait dans son bureau jusqu' à l'heure du soupé. Amelia était la maîtresse de maison. Quand au bricolage, les Harrisson étaient assez chanceux pour avoir les moyens d'engager du personnel compétant.

Dwight enchaîne sur le nom de la chèvre. L'utilisation de deux prénoms le fait tiquer. Et il enviât énormément Dwight dans sa capacité d'adaptation. Cody lui, arrivait à peine à parler de Feather sans se sentir dévaster, c'était pareille pour Amélia et Jace. Voir pire pour ces deux derniers. Il refusait de but en blanc à repenser à eux si il n'y est pas forcé.

-Je suis sûre que Margaux sera très heureuse de le choisir oui, si tu n'as pas peur qu'elle te choisisse un nom de poupée barbie ou de soap opéra cela dit. Elle a déjà renommé les bébés de Nath, Bo et Brenda...

Cody se pinça les lèvres comme pour arrêter sa réflexion là où elle était. Il allait faire étale d'un souvenir, mais cette époque lui manquait trop pour en être que nostalgique. Et à l'inverse de son binôme, il était très mauvais pour cacher ce qu'il ressentait. Il esquisse un sourire et continue son chemin, très heureux de voir apparaître les formes de la maison. Laissant Dwight chercher ce qu'il faut, Cody attache la corde à un arbre pour ne pas perdre leur butin et s'infiltre dans la maison, le sourire fière. Après avoir appeler sa fille et évidemment invité Ann à les rejoindre. Il ne ressortit qu'avec Margaux, sa nièce alité dans un état de fatigue inquiétant, Dean au petit soin.

La petite de Cody se jette en courant dans la pelouse pour rejoindre la chèvre. S'exclamant à outrance, guillerette, pleine de couleur. Dieu qu'il aimait sa fille pour ça. Toujours émerveillé même dans les pires moments. Cody s'approche et s’accroupit à hauteur d'enfant, en la prenant par la taille. Il lui explique qu'elle était enceinte et que d'ici peu, ils auraient un bébé à s'occuper aussi. Sans surprise, elle supplia pour s'en occuper elle-même quand il sera là et le père se contenta de dire « on verra ». « Si tu veux, tu peux surveiller la chèvre pendant qu'on fabrique un abri pour elle avec Dwight. Et il a même proposé que tu lui donnes un nom.

-Kimberlay !!! Kimberlay !! S'exclame-t-elle sans demander son reste.

Cody explose de rire. Dwight venait d'arriver. « Mademoiselle a clairement fait son choix, tu te débrouilles avec ça maintenant. » Il lui lance un regard amusé, le sourire encore visible. Tout en se redressent, Cody reprends. « On doit encore lui construire un abri ma chérie, je ne peux pas m'occuper de toi pour l'instant, donc quand on aura fini, on pourra nourrir la chèvre... Enfin Kimberlay. » Elle fait une moue triste, mais il l'embrasse et l'incite à filer plus vers la maison. Cody était encore mal à l'aise de laisser sa fille dehors, même à proximité de lui. Si il n'était pas là pour la voir H24, ce n'était même pas la peine. Joy était morte à cause de ça... De leur excès de confiance.

-Bon...

Il regarde ce que Dwight venait de ramener, il manquait encore deux trois choses que Dwight n'avait pas pu transporter d'une traite. Après deux petits aller et retour à deux, les voilà avec plusieurs planches, du bois en vrac et des outils sommaire.

-Je pense qu'on aura pas assez de bois pour faire quelque chose à notre taille, mais je pense pas que la chèvre nous en veuille pour ça.



Eventually, everything goes away
Allegiant ⊹Depuis tout petit, je sais une chose: que la vie nous abîme tous. On n'y échappe pas. Mais je suis en train d'en découvrir une autre : qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3304
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Oh My Goat !   Mer 20 Juil 2016 - 15:27

Dwight était plutôt content, il n’était plus en zone à risque à présent et il avait récupéré une chèvre. Il devrait encore passer du temps à la dresser un peu pour éviter qu’elle ne soit pas trop sauvage. Mais chaque chose viendrait en son temps. Maintenant qu’il s’était débarrassé de tout son attirail de survie, il était temps pour lui de se remonter les manches et commencer à travailler pour le bien-être du nouvel animal. Cody acceptait de l’aider même s’il n’était pas doué. Le norvégien trouvait que c’était une bonne idée de passé un peu de temps avec lui. Il n’avait pas vraiment eu l’occasion de discuter un peu ensemble ses derniers temps.

- Ne t’en fais pas ! Il faut bien commencer un jour ou l’autre. Je vais te transmettre mon savoir alors. Franchement, c’est une bonne idée de faire un plan et tout, mais on ne va pas en avoir besoin pour clouer quatre planches et faire une porte.

Il ne put s’empêcher de sourire quand Cody prononçait les mots de Bo et Brenda. Est-ce qu’elle les avait vraiment appelés comme ça ? Il n’en doutait pas vraiment. Elle avait quelques idées assez étranges par moment et c’était justement ça la beauté de l’enfance. Dwight avait envie de la laisser faire après tout ce ne serait peut-être pas pire que Vernon le coq. Du moins c’est ce qu’il essayait de se convaincre. Il s’était alors éclipsé pour repartir à la recherche du matériel nécessaire. Lors de son retour prêt de groupe il en tendait la petite scandait un nom visiblement, la chèvre venait de se trouver une identité plutôt sympa. C’était un nom digne des feux de l’amour, mais ça n’avait pas vraiment d’importance si ça faisait à la petite.

- Bon bah notre chèvre s’appelle Kim. Pas de souci, je trouve ça marrant pour une chèvre. Promit Margaux, on vient te chercher dès qu’on a fini avec l’abri, tu auras même le droit de le visiter.

Le norvégien fit un clin d’œil à la petite qui repartit à contrecœur en direction de la maison. Il comprenait évidemment que cela ne lui plaisait pas, mais il n’allait pas à l’encontre de la volonté de son père. Il ne voulait pas intervenir dans l’éducation de cet enfant qui n’était pas le sien. Il commença donc par faire quatre marques sur le sol qui délimiterait la cabane. Une fois cette étape remplie, il ramassait un premier pieu qui servirait de pilier, il avait l’intention de l'intention de l’enfoncer d’au moins quinze centimètres dans le sol pour être sûr qu’il soit bien fixé.

- Tu vas m’aider, tu tiens fermement pendant que je le plante dans les sols. Tient le bien au milieu. Si tu tien trop haut je pourrais te faire mal sans le vouloir et trop bas le coup pour te déséquilibrer. Ne t’en fait pas, j’ai déjà construit des trucs comme ça, tu peux avoir confiance en moi.

Il avait fait le cabanon de jardin alors qu’il s’ennuyait pendant les vacances qu’il avait passées ici par le passé. Il attendait que son compagnon ait bien fait ce qu’il est dit pour se saisir de la masse qu’il avait emportée pour assenait un grand coup sur le pieu. Il en avait encore trois autres à installer. Il répétait donc l’opération aussi souvent que nécessaire. Finalement, il trouvait que son ami s’en sortait plutôt bien. Il ne lui était encore rien arrivé pour le moment ce qui était plutôt rassurant.

- Tu sais, c’est bien aussi de passer un peu de temps ensemble. Je me rends compte que depuis l’arrivée de Nathaniel je ne m’intéresse plus vraiment ni à toi ni à ton frère. Je ne vous connais pas tant que ça au final.

Il fit quelques pas en arrière pour observer les quatre piquets. Il voulait vérifier qu’il était plutôt bien placé et que le tout rendrait bien. Il était plutôt satisfait du résultat. Il pourrait donc passer à l’étape suivante. Il avait envie de profiter du moment pour en apprendre un peu plus sur l’homme qui travaillait à ses côtés. Il avait commencé, mais il ne savait pas vraiment comment continuer. Peut-être parler de la petite de son frère qui était dans un état des plus inquiétants. C’est un peu en tâtonnant qu’il prit la parole.

- Même si je ne le montre pas toujours ou que je parais un peu froid, je m’inquiète pour chacun d’entre vous. Ses derniers temps c’est surtout pour la fille de ton frère que je m’en fais. J’ai bien l’impression que son état empire de jour en jour. J’ai peur qu’elle aussi finisse par attraper un virus et ne disparaisse…

Sa voix s’était étouffée dans sa gorge, il aurait aimé pouvoir en dire plus, mais qu’y avait-il à ajouter ? Il avait peur que l’histoire se répète et qui lui arrive la même chose qu’à sa sœur. Il ne voulait pas qu’une nouvelle personne meure sous sa responsabilité, mais il ne pouvait pas vraiment empêcher ça.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
 

Oh My Goat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [fiche] Ile de Goat
» Never underestimate an angry goat. [PV: Jeffrey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-