Partagez | .
 

 Un Sheriff dans la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 18:19


Duke Tenson
35 ans • Américain • Sheriff • Evergreen Ridge

I'VE GOT A WAR IN MY MIND

Explique ici en 12 LIGNES MINIMUM le caractère de ton personnage.  

Duke est un homme droit. Il a toujours essayé de raisonner plutôt que de mettre directement les pieds dans le plat. C'est un homme franc, digne de confiance. En revanche, que il a une idée en tête, cela ne sert à rien de lui faire changer d'avis. Même si vous avez raison, vous avez tord.
On pourrait qualifier le Sheriff d'Homme au grand coeur. Mais ne le prenait pas trop non plus pour un imbécile, car sous ses airs de tendre, pourrait se cacher un vrai combattant.
Duke limite un maximum les échanges entre lui et les autres, il accorde rarement sa confiance. Malgré les temps actuels et l'effondrement du gouvernement, il ne peut s'empêcher d'essayer un maximum de respecter la loi.
Le Sheriff prônera toujours le respect, que ce soit pour les personnes avec lui, ou non.


and blood on my hands

Comme chaque Sheriff qui se respecte, Duke à son chapeau noir, un chapeau qu'il garde toujours sur lui. C'est un homme de grande taille, cheveux blonds, une barbe taillée orne son visage.
Habituellement, il porte ses vetements de service, une chemise, un pantalon noir. Quand il n'est pas en service, Duke opte pour une tenue décontractée, un t-shirt ainsi qu'une chemise ouverte par dessus.

Mais tout cela, c'était avant l'épidémie. Désormais, l'ex Sheriff est habillé le plus souvent d'une veste en cuir fourrée, un couteau de chasse a la cuisse gauche, et un holster rigide pour M1911 a sa ceinture. Il possède un sac à dos militaire noir de patrouille.

a storm is coming

« Une fois que tu as un job, une vie simple s'offre à toi »  Phrase de mon père à moi même avant mon départ pour l'école de Police de Seattle.

Ravi de m'être enfin posé quelque part afin de pouvoir écrire dans mon journal. Je n'y ai pas écris depuis quoi... Mon entrée à l'école de police je crois.
Bon, de ce fait, autant repartir de zéro et réécrire ma vie depuis le début dans ce journal.

Avant toute chose, si vous trouvez ce journal, sachez qu'il appartient a Duke Tenson.
Les modalités sont closes. Bien, comme énoncé juste avant, moi c'est Duke un prénom choisi par ma mère pour je sais quelle raison, un prénom un peu étrange. Par la même occasion, j'ai souvent eu le droit au surnom « Duck » M'enfin bon passons. Je suis né dans la petite ville d'Hamilton le vingt cinq mai 1980. Mon père tenait un ranch, et ma mère était institutrice dans la petite école de la ville. J'y ai passé toute mon enfance, j'ai grandi au milieu des chevaux, du bétail.
Une enfance heureuse en somme, mais qui ne me tenait pas à cœur, plus je grandissait, plus je souhaitais partir vers de nouveaux horizons. Dans une ville ou je pourrais être utile à la société. Je continuais de grandir, réussissant chaque fois mes examens avec des notes brillantes, c'est ce qui m'a valu ma place dans l'école supérieure de ma ville d'ailleurs.

Un jour, à la journée des métiers organisée par mon école, le métier dans les forces de l'ordre m'a tapé dans l’œil. Ne me demandez pas pourquoi, l'uniforme peut être ? J'ai senti que c'était le métier que me correspondrait, seulement, ce n'était pas dans ma petite bourgade que j'allais pouvoir aspirer à ce métier. J'ai donc bien réfléchi, la fin de mes études supérieures approchait à grands pas, il fallait me décider a ce que je comptais faire l'année prochaine. Et bien évidement, l'école de police me tendait les bras. Restait plus qu'à choisir quelle école choisir ! J'ai longuement hésité entre deux écoles, Seattle, et San Diego. Puis, Seattle l'emporta. C'est donc tout heureux de changer de ville que mes bagages se préparaient pour ma future école. Si j'avais su la merde qui allais arriver durant l'année dernière, j'aurais voulu rester au près de ma famille, et reprendre les reines du Ranch de mon père, mais bon, les choses sont faites, a quoi bon se lamenter ?

Ma première année à Seattle fut rude, très peu de sorties, je bossais un maximum pour mon concours, je ne voulais pas retourner dans ma bourgade. C'était la première fois que je voyais une aussi grande ville, et je comptais bien y rester aussi longtemps que possible.
Quelques fois, je me sentais perdu dans cette immense ville, dans cette immense foule de gens marchant dans les rues. J'avais pas ça moi, à Hamilton. Heureusement, j'ai rencontré quelques gars à l'école de police. Jake et Dale. Deux bons amis, qui malheureusement avec le temps, nous nous sommes tous perdus de vue. C'est à la fin de mon année dans l'école de Police que j'ai pu obtenir mon diplôme. Un mois plus tard, je prenais mes fonctions dans la police de Seattle. J'avais enfin pu acheter mon premier appartement, un petit une pièce, mais c'était toujours plus agréable que les couchettes du dortoir de l'école de Police après tout.

Durant mes années de service, j'ai rencontré une femme, Sandy, elle était l'opposée de moi, mais c'est sûrement ce qui me plaisait chez elle. Après tout, les contraires s'attirent, non ?
C'était une femme qui avait le dont de toujours se mettre dans des affaires pas possible.
Durant ma carrière de policier, je passais la majeure partie de mon temps dans les rues de Seattle à patrouiller, c'en devenait presque une routine. Et comme mon père vous dirais : « La routine peut tuer un Homme ». Sacré Papa, toujours les bons conseils.
Et pour continuer dans la routine, deux ans plus tard, j'épousais Sandy. J'avais alors 23 ans.

Les années se succédaient, les jours défilaient, la routine s’installait. Mais bon pour ce que j'ai fais durant les dix années suivantes, ça ne vaut pas le coup de déblatérer dessus.
Oh, quoi que, attendez, non, je divagues, nous avons déménagés avec Sandy durant ces dix années, on a même eu un chien, un Husky du nom de Sheriff. C'est peut être d'ailleurs ce qui m'a motivé à en devenir moi même un.

C'est à mes trente deux ans que je me décidais à passer un concours pour devenir Sheriff. L 'ancien Sheriff arrivait à un an de la fin de son contrat, et donc, c'était pour moi l'opportunité rêvée de faire ma campagne pour porter le chapeau si je peux dire ainsi.
Les officiers de Police me connaissaient maintenant depuis presque dix ans, la majorité avait confiance en moi.
J'avais réussi. J'étais devenu Sheriff de Seattle. Après ma victoire, il ne me restait que deux choses a faire avant de pouvoir endosser le rôle du Sheriff. Prêter serment, et signer mon nouveau contrat pour les quatre années à venir.

Ma première année en tant que Sheriff me rappelait mes anciennes années, lors de mon arrivée dans l'école de Police. La peur de rater, la peur de décevoir mes proches, mais maintenant, la peur de décevoir mes collègues aussi.

Et puis un beau jour, enfin, un mauvais jour, la vie décida de contrer le dicton de mon père, vous savez celui que je vous ai dis au début ? « Une fois que tu as un job, une vie simple s'offre à toi » Ce n'est pas ce qu'a envisagé la vie pour nous autres humains. .


On the highway to hell

ton histoire depuis le tout début de l'épidémie 10 LIGNES MINIMUMSeptembre 2015. La date fatidique, la catastrophe, appelez cela comme vous le souhaitez.

Tout a commencé comme une journée pour le moins banale, j'étais a mon poste, je réglais quelques affaires, puis les officiers en patrouilles nous ont contactés. De nombreuses violences avaient lieux en ville. J'ai donc décider d'envoyer du renfort en ville, la journée était rude. A la fin de la journée, après le breafing, nous avons mis tout ça sur la piste de la drogue. Avec la rentrée scolaire qui approchait, il serait probable que certains aient voulus s'amuser une dernière fois avant de reprendre les études, enfin, c'était notre première piste.

Le deuxième jour fut plus calme de mémoire, enfin, plus calme par rapport a la journée précédente du moins. Cette fois ci, on a eu le cas d'un garçon qui a décidé d'agresser quelques personnes dans son lycée. Rien de bien méchant, on en a juste eu un écho au poste.

Le pire restait à venir. Les jours qui suivaient s’encharnaient à une vitesse folle. J'ai d'abord lu un rapport légiste concernant une variante de la rage. Et bien non, ce serait trop beau, désolé messieurs les légistes. Personne ne savait à quoi s'attendre. Quand à moi, depuis mon bureau, j'essayais d’optimiser un maximum le rendement des patrouilles, ainsi que l'efficacité de mes gars. Chaque matin, tout le monde avait le droit à un breafing sur la situation actuelle, je me devais de dire ce qui se passait, mais sans trop en dire, je ne voulais pas que tout le monde s'inquiète et prenne des décisions hasardeuses. Seuls les gradés étaient au courant de ce qui se tramait dans les hôpitaux. Les officiers de polices lambda pensaient qu'il ne s'agissait que de la variante énoncée par les légistes.

Plus les jours passaient, plus les règles devenaient strictes. De plus en plus de patrouilles, et la recommandation de ne pas sortir de chez soi prenait également effet.Au début, je n'y croyais pas moi même, des... Morts qui marchent parmi les vivants ? Je ne savais pas quoi penser de tout ça, ni comment tout cela allait ce terminer.
Le problème étant pour les jours qui suivent, c'est que bientôt nous serions dépasses par les événements si l'armée n'intervenait pas rapidement.
Je passais mes journées au poste de Police à essayer de coordonner les officiers, et lorsque je rentrais de ma journée, ma femme et moi passions plus de temps à se disputer plutôt qu'à agir comme un couple normal. Elle, à qui j'avais tout dis de la situation, souhaitais partir au plus vite de Seattle, elle voulait tout abandonner et tenter notre chance ailleurs. Mais je ne pouvais pas, j'avais prêté serment que je défendrais les citoyens de cette ville. Je ne pouvais pas les abandonner dans un moment comme celui-ci. C'est comme cela qu'elle m'a quitté. Un soir, je suis rentré, elle n'était plus la, juste un mot. « Je t'aime, mais je ne peux pas prendre plus de risque en connaissant ce qu'il ce passe, prend bien soin de toi »
La pire soirée de toute ma putain de vie.

Un jour, la loi martiale fut ordonnée. A partir de ce moment, c'est le chaos le plus total. Nous avions ordre de tirer a vu sur les infectés. Nos forces de polices amincissaient. Certains décidaient de partir tenter leurs chances ailleurs, d'autres mourraient sous les émeutiers.
J'étais assigné au camp B53. Un camp qui n'a pas su tenir bien longtemps. Sûrement l'un des premiers à tomber aux mains des infectés.
Un militaire à pu nous sortir de la juste à temps, nous étions plus que quatre rescapés sur le camp.
Mais on a rien pu faire, nous étions sans voiture, en bordure nord de ville, on a pu échapper aux infectés en se cachant dans un immeuble. Après tout, c'était pas si mal, nous étions déjà en vie, il ne fallait pas trop en demander, le point négatif, car il y en a toujours un, était le manque de vivres et de munitions. Durant les jours a venir, nous avons marchés jusqu'à trouver un endroit ou se poser, de préférence un camp militaire, en vain.

La chance nous souriais enfin après plusieurs jours. En effet, camp de fortune était dressé sur le coté de la route, on y trouvait un semblant de vivres, mais surtout, des cadavres de personnes qui vivaient dans ce camp.
C'est à ce moment la que chacun de notre petit groupe décida de partir de son coté. Avec le froid qui arrivait, le Nord me semblait le plus avantageux. Il y aurait moins d'infectés que dans les villes.
Je me retrouvais seul. Un grand moment. Je marchais, seul dans la montagne, aucun bruit aux alentours, juste, le vent. Cela m'a fait le plus grand bien que de ne plus entendre ce vacarme incessant de la ville. A force de marcher, j'arrivais dans une station essence, deserte. Quelques véhicules stationnaient devant. Après avoir retourné l'endroit de fond en comble pour y trouver des vivres, la seule chose que je trouvais fut une clé. Celle d'un véhicule. Sûrement celui du patron.
Mais comment se convaincre de prendre un véhicule qui n'est pas le votre quand vous êtes vous même Sheriff ?
J'ai hésité. Puis l'instinct d'Homme à pris le dessus. J'ai pris cette voiture. Bien qu'avec le recul, je me dis que j'ai sûrement détruit la vie d'une autre personne. Et ça, je m'en veux. Même si c'est ce qui m'a permis d'arriver à evergreen ridge.

time to meet the devil

• pseudo › Sheriff
• âge › 19 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Internet
• Ton ancien personnage ?  › Pour tous ceux qui ont connu l'épreuve du reboot
• et tu le trouves comment ? › Super de ce que j'ai vu Very Happy
• présence › Toute la semaine 

• code du règlement › Ok - Jay
• crédit › Mike Vogel
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 18:44

Hello to you
J'aime beaucoup ton avatar en tout cas ainsi que ton prénom, j'avais hésité à le prendre pour mon compte principal. J'espère rp avec toi :smile12:



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Norman T. Owens
#Shemale
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1153
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 18:49

Hellcome !


I am just a man
It's just another war Just another family torn Falling from my faith today Just a step from the edge Just another day in the world we live
Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1890
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 18:49

Bienvenue le flic :smile2:


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 18:53



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue ! Si tu as des questions n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1640
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 19:04

Bienvenue ! J'espère que tu te plairas bien au chalet :MisterGreen:



Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 1289
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Mar 3 Mai 2016 - 19:09

Salut-salut-salut et bienvenu =)


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Un Sheriff dans la ville   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Sheriff dans la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» « Une femme de rêve dans une ville de rêves. »
» Promenade en ville ( libre ) suite
» La ville c'est comme la jungle, avec les gens en plus. [James Lear]
» NOTRE ROLE , LE ROLE DES JEAN DANS LE MALHEUR D' HAITI !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-