Partagez | .
 

 The Chase Is Better Than The Catch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Dim 5 Juin 2016 - 17:36

Un léger rire sortie de la gorge de Juliane en entendant le commentaire de Texas à propos des habitudes de son père concernant le canapé. Elle trouvait ça chou de la part de l'enfant. Même si elle ne cessait de s’interroger sur le mode d'éducation que donnait Nans. Papa en solo, pas d'exemple de maman… Même avant que le monde vrille, ça devait être… Étrange ? Cool ? Bancale ? En fait, elle n'en savait trop rien. Ce qui importait dans le fond c'était de voir que la petite était poli, en bonne santé… Il n'y avait pas de manuel pour ce genre de chose, et franchement, Jill éprouvait de l'admiration pour l'homme qui se trouvait en face d'elle. Parce que c'était chaud d'être parent. Encore un peu plus, beaucoup plus même dans le monde actuel. « -ça marche, j'voudrais pas perturber tes habitudes ! » lança la jeune femme d'un ton amusé.

Sans dire quoi que se soit, elle le regarda faire le partage méthodiquement, de façon équitable. Plutôt de la chance quand même d'être tombé sur un mec comme lui. Certain aurait pu tenté de tirer la couverture à eux, étant donné que ça se voyait tant que ça que Jill n'y connaissait rien en armes à feu… « -ça me va. » répondit-elle en se redressant lentement, pour enfin se lever en voyant Nans prendre une arme. C'était l'heure de prendre une petite leçon… Pas sur que ça l’intéresse à fond, mais c'était plus du domaine de la survit que de l'envie.

Jill soupesa le poids de l'arme, de laquelle elle n'appréciait pas vraiment le touché. La froideur du métal, la couleur non plus ne lui plaisait pas… Enfin sa simple utilité ne lui plaisait pas. Mais malheureusement dehors c'était loin d'être le pays de Candy ou tout est beau et tout le monde est gentil. C'était pour elle qu'elle devait apprendre. Au cas ou… Parce qu'il le fallait tout simplement. Alors autant profité d'avoir un prof à dispo.

Les sourcils légèrement froncés, il visa un ennemi imaginaire, comme elle le pouvait, comme elle pensait qu'il était plutôt pas mal de le faire. La photographe laissa Nans l'aider à se placer convenablement, le regardant à quelques reprises. S'ils avaient été dans un film, ce genre de rapprochement auraient pu partir en rapprochement plus intime. Mais c'était la vraie vie, et ce n'était un jouet qu'elle tenait entre les mains. Un hochement de tête pour signifier qu'elle pigeait le concepts des différents modes tout en marmonnant : « -ou pour tirer dans le cul d'un pote... » Semi -automatique : on oublie !

Tout en regardant l'arme, le visage sérieux, les sourcils froncés, Jill emmagasinait les infos que lui donnait Nans. Elle testa l'histoire de chargement, avant de s'attarder sur le type de munitions. La jeune femme releva son regard sur Nans, et répondit avec un signe négatif de la tête : « -non c'est bon, ça je gère à peu près. Et sincèrement, c'est bon j'ai eu ma dose d'arme aujourd'hui. Alors si on pouvait passer à autres choses, ça me va très bien. » Un sourire en coin avant qu'elle ne range ce qui était maintenant à elle. Hors de vue, hors de portée, c'était bien mieux ainsi. « -merci... » souffla-t-elle enfin après avoir déposé son sac sur le sol un peu plus loin. « -j'ferais un peu moins quiche la prochaine fois grâce à toi ! »

Peu à peu, à force de prendre des conseils de chacun, elle finirait peut-être par s'en sortir. Enfin, comme elle l'avait dit, elle n'était pas forcement pressé de devoir appuyer sur la détente… Elle espérait juste que lorsque ça arriverait ça serait pour un rodeur et non pour quelqu'un d'encore bien humain. De toute façon, elle le savait, le sentait en elle, elle serait incapable de le faire… Sauf peut-être en cas d'extrême danger…

« -c'est cool que vous ayez réussit à rester chez vous. » lança-t-elle. Ce n'était pas donner à tout le monde. Beaucoup de gens s'étaient réfugiés au stade ou dans les autres endroits soit disant sécurisé par l'armée… Nans aurait très bien pu faire ce choix, surtout avec une enfant à garder en vie. Mais il avait choisi de vivre juste eux, de continuer à garder leur appartement, de survivre ainsi. C'était bien. Mieux sans doute pour le moral aussi. Texas refit son apparition et vint prendre Juliane par la main tout en disant : « -viens Jill!!! Je te fais visiter ! "


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Lun 6 Juin 2016 - 10:47

Je souriais, j’étais content d’avoir une invitée à la maison. Surtout une fille aussi agréable que Juliane. Je n’arrivais pas vraiment à comprendre pourquoi j’étais aussi gentil avec elle alors que je me méfiais de tout le monde, peut-être qu’elle me rappelait une de mes serveuses. Une chose est sûre, j’avais bien l’attention de la bichonner et de lui faire passer une agréable soirée ici. Je hochais la tête quand elle changea d’avis concernant le lit. C’était un choix des plus raisonnables, je pouvais toujours compter sur Texas et son côté angélique pour manipuler les gens. Elle c’était contenté de dire la vérité, mais ça ne laisser jamais les personnes indifférentes. Sauf si véritablement, ils n’avaient pas de cœur, mais c’était loin d’être le cas de la brune.

- On ne parle plus d’arme alors. Je te laisse dans les mains de Texas, vous allez revenir vite, la maison n’est pas très grande. On a trouvé le moyen d’avoir de l’eau chaude, si tu es intéressé, tu devrais pouvoir prendre une douche.

Je m’approchais doucement de Juliane pour finir ma phrase. Je ne voulais pas vraiment qu’elle entende ce que j’avais à dire. Après tout, il s’agissait de sa mère et je ne voulais pas vraiment la vexer.

- Si tu veux te changer, j’ai des vêtements ayant appartenu à la mère de Texas dans un carton. Peut-être qu’ils t’iront.

Je n’avais pas pu me résignait à les jeter, tout simplement parce que c’était mon dernier souvenir de cette junkie en dehors de Texas elle-même. Je me disais aussi que si je les gardais en bon état ma petite aurait pu avoir envie de les porter un jour. Je me pinçais un instant les lèvres, je n’avais pas envie de penser à elle maintenant. C’était parfait pour être nostalgique de la vie d’avant. Je regrettais mon petit bar, mes employés, ma musique et toute ma vie d’avant. Je la trouvais si parfaite. Je l’aimais tout simplement. Je n’étais pas riche ni pauvre, j’avais ma petite et peut-être pas l’amour, mais j’étais heureux simplement.

Texas revient à la charge et attrape Juliane par la main, sa patiente venait d’atteindre la limite. Elle l’entrainait dans sa chambre. Ce n’était pas vraiment étonnant. Je ne pus m’empêcher de sourire. L’endroit n’était plus aussi éclatant qu’avant, on pouvait y voir beaucoup de peluches en tout genre et des poupées. Elle avait une sorte de voilage qui recouvrait son lit et faisait penser à un cocon de princesse comme elle disait.

- Voilà, ça, c’est ma chambre, elle est trop bien, papa m’a laissé tout choisir. Il voulait que je la trouve parfaite pour qu’elle me ressemble. Je t’emmène dans celle de papa, maintenant.

La chambre était juste à côté de celle dans laquelle les deux femmes étaient déjà. Elle était bien plus soft, elle était blanche avec les meubles en noir. C’était un peu froid comme décoration, mais ça correspondait plutôt bien à mon caractère. Sur une étagère on peut voir des photos de moi avec tout un tas de groupe plus ou moins connu. Le lit était plutôt grand et de bonne qualité, je l’avais changé un peu avant l’épidémie. La visite était déjà presque finie, il ne restait qu’un débarrât et la salle de bain. Elle lui montra rapidement la pièce bordel comme elle l’appelait souvent avant de se diriger vers la salle de bain. C’était l’endroit que je maintenais le plus propre possible ce qui n’était pas vraiment évident je dois bien l’avouer. Elle avait fini de faire le tour de la maison en quelques minutes. C’est loin d’être un palace, mais c’est largement suffisant.

- Ce n’est pas très grand chez nous, mais on aurait eu du mal à déménager…


Je lui souriais alors que j’allais récupérer une couverture et un cousin pour les déposer sur le canapé, c’est certainement la première fois que je dormirais dans ce fauteuil aussi bien équipé. Je me regardais un instant dans le miroir pour attacher mes cheveux et pouvoir me mettre à la cuisine. Je partis fouillé dans le garde-manger pour revenir avec une boite de thon. Je sortis ensuite des placards de la salle à manger une boite de riz et une autre de haricot ainsi qu’une bouteille d’eau. Le repas de ce soir serait servi dans vingt minutes. Le temps de laisser le tout cuire.
Revenir en haut Aller en bas
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Lun 6 Juin 2016 - 14:57

Jill n'avait pas d'enfant à elle, et sincèrement elle n'en voulait pas. Elle n'en voulait plus. Pas ici. Pas dans ce monde. Avant peut-être et encore elle ne s'était jamais senti prête pour ça. Malgré que la trentaine approchait à grands pas. La jeune femme était bien trop instable sentimentalement parlant lorsqu'elle avait tenté d'être en couple. Avoir un enfant, déjà d'un certain âge comme Texas, ça ne devait pas être évident tout les jours. Tomber enceinte, accoucher et devoir subvenir au besoin d'un bébé – encore fallait-il ne pas mourir en couche – non ça c'était genre la mission suicide ! Sincèrement, elle adirait ce papa solitaire qui éduquait à sa façon sa gamine. Sans doute pas dans les règles de l'art. Mais qui pourrait le juger maintenant ? Le but c'était qu'ils restent en vie tout les deux. Et pour le moment, c'était le cas.

Un immense sourire s'était affiché sur les lèvres de Jill en voyant la petite la tirer par la main, impatiente visiblement de la faire visiter. Des étincelles s'étaient allumées dans ses prunelles sombres lorsque Nans avait parlé d'eau chaude. «  c'est gentiment proposé que je vais pas dire non pour la douche ! » lança-t-elle alors que Texas lâchait sa main dans son élan. « -j'arrive Tex ! » La proposition que venait de lui faire Nans était… Délicate… Oui pourquoi pas, ça serait même cool de pouvoir changer de fringue parce que celles qu'elle portait, avaient vraiment besoin d'être lavées. Mais non parce que c'était des affaires persos, et qui n'avaient pas appartenu à n'importe qui. Elle l'avait bien vu dans son regard, ça semblait lui faire mal d'évoquer cette femme.

Jill venait tout juste d'ouvrir la bouche pour répondre à Nans, que Texas revint se saisir de sa main plus fermement pour l’entraîner avec elle. La réponse attendrait… Les questions viendraient aussi peut-être… Un dernier regard pour le père alors qu'elle se mordait la lèvre inférieur, un peu mal à l'aise, avant qu'elle ne suive enfin la petite. Alors qu'elle l'accompagnait, Jill détailla quelques secondes ses cheveux blonds… Petite princesse des temps modernes… Juliane le constata un peu plus en découvrant la chambre de la miss. « -tu en as de la chance, c'est cool d'avoir un papa comme ça ! » Ouais, c'était réellement son avis. Nans assurait grave dans son rôle de Big Daddy. En réalité il se rapprochait de ce que Jill avait imaginé comme style d'éducation si jamais un jour… Elle avait toujours trouvé ses parents trop droit, pas assez ouvert… Malgré leurs principes religieux d'aide ton prochain… Fais pas ci fais pas ça, fais ce que je dis, pense comme ça… Cela s'appelait de l'éducation. Et Juliane avait passé son temps à la braver, la contredire, l’enfreindre.

Contraste entre les deux chambres. Voilà donc où elle allait passer la nuit… Un peu trop blanc et noir à son goût… Mais ce n'était que pour une nuit, et elle aurait les yeux fermées. Tex semblait ravi de lui faire découvrir leur chez eux, ne lâchant pas une seule seconde la main de la photographe. La salle de bain… Endroit que la jeune femme appréciait bien plus maintenant qu'avant ! « -pas besoin que ça soit trop grand, tant que vous y êtes bien. » conclue Jill avec un sourire.

En voyant Nans commencer à préparer le repas, Texas décida d'elle même qu'il était temps d'aller prendre une douche. Jill fut quelque peu surprise par cela. Généralement les gamins n'aiment pas se laver… Enfin, elle la suivit du regard avant d'entendre la porte de la salle de bain se fermer. Enfournant ses mains dans les poches de son jeans, elle avança vers Nans. Posant son regard sur la boite de thon, elle dit : « -écoutes… Pour les vêtements… J'dirais bien oui parce que j'ai rien d'autres que ce que j'ai là. Mais c'est vraiment toi qui… Enfin… j'veux pas de malaise tu vois... » Pff… Elle ne connaissait rien de cet homme. Elle ne savait pas comment la mère de Texas était morte. Si ça datait d'avant tout ça… Ou peut-être qu'elle n'était pas porte du tout d'ailleurs ! S'ils avaient été un couple heureux… Elle marchait un peu en mode funambule là… Et c'était pas super confortable. Surtout lorsqu'on a l'habitude de foutre les deux pieds dans le plats. Alors le naturel reprenant le dessus elle lâcha « -bref, si ça gêne pas, j'les veux bien. Tu veux un coup de main ? J'suis nulle en cuisine, mais ça devrait quand même être à mon niveau faire cuire du riz... » Sans attendre de réponse de la part de Nans, elle remonta les manches de sa chemise pour ouvrir la boite de ton, et celle de haricots.


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Lun 6 Juin 2016 - 23:18

Je regardais Texas partir sous la douche, ce n’était pas vraiment étonnant étant donné qu’elle avait était recouverte de sang de narvalos de la tête aux pieds. Je laissais toujours la priorité à ma petite pour tout et n’importe quoi, évidemment, elle aurait pu être polie et laisser Jill s’en servir en premier, mais je ne pouvais pas lui en vouloir d’être habitué à agir de la sorte. Elle était assez autonome pour tout faire toute seule. Je lui avais appris à se gérer depuis un moment, parce que je ne pouvais pas toujours être présent. De temps en temps j’embauchais des étudiantes pour la garder et principalement quand elle avait besoin de compagnie.

- Heureusement que je n’ai pas eu cinq enfants, ça aurait été plus compliqué à gérer. Mais bon, ce n’est pas le genre de chose qu’on avait prévu de toute façon.

Je souriais, je n’étais pas réellement gêné de parler de mon passé, c’est juste que je n’en parlais pas. Tous mes habitués étaient au courant de l’histoire qui planait autour de la disparition de Saphir. Chacun avait une version des faits un peu différente de l’original, mais tous les éléments importants y étaient à chaque fois. J’avais bien compris qu’elle se posait quelques questions concernant cette mère disparue. Le deuil était fait de mon côté depuis au moins 4 ans et Texas ne se souvenait sans doute pas du visage de sa mère, en dehors des quelques photos que j’avais d’elle.

- Ne t’en fais, si je propose c’est que ça me fait plaisir. Ces vêtements sont un peu un tabou entre Texas et moi, donc je n’ai pas voulu en parler trop fort. Mais avec le monde qui nous entoure, j’ai de plus en plus de doute à savoir si Texas pourra les mettre un jour alors autant qu’ils te servent.


De toute façon je n’avais pas tout gardé, j’aurais pu, mais si j’aurais dû voir Saphir à chaque fois que je faisais un pas dans cette maison je serais sans doute devenue dingue, déjà que j’ai de sérieux doutes concernant ma santé mentale à l’heure actuelle. Heureusement, pour nous le gaz de l’appartement venait d’une bonbonne que j’avais changée quelques mois avant l’épidémie alors je me servais de ma gazinière sans souci. J’allumais le feu et y déposa la casserole avec de l’eau.

- Tu sais, tu peux très bien te reposer, je serais également obligé de faire à manger si tu n’étais pas là. Texas et encore trop petite pour gérer ça.

Elle me donna tout de même un coup de main ce qui était fort appréciable. D’un geste de la main je l’invitai à me suivre dans ma chambre pour lui descendre le carton de vêtement. Pendant un instant je me demandais si c’était une bonne idée de lui donner, mais il ne me servait à rien et même s’ils se retrouvaient tachés de sang au moins, ils auront une seconde vie. Je déposais le carton sur le lit avant de l’ouvrir.

- Je suppose que pour la plupart, ils sont un peu passés de mode, mais elle était plutôt simple dans sa manière de s’habiller alors ça devrait sans doute te convenir. Si tu veux, je t’autorise même à en prendre avec toi, par contre, je garde le chemisier rouge.

J’attrapais le vêtement en haut de la pile avant d’ouvrir mon placard pour le ranger. Le reste n’avait pas autant de valeur à mes yeux que ce vêtement. Elle le portait le jour de notre rencontre et également le jour où elle m’annonça qu’elle était enceinte et aussi lorsque j’ai trouvé son corps écroulé par terre. C’était son haut préféré qu’elle disait, mais j’avais du mal à comprendre comment elle avait pu mourir en le portant. J’avais le cœur lourd en y repensant. Je préférais donc m’éclipser une seconde.

- Je vais finir de préparer le repas, tu n’as qu’à fouiller. Texas ne devrait pas tarder de sortir de la douche. On devrait pouvoir manger dans dix minutes, tu te laveras après. Pose le carton à côté de l’armoire quand tu auras fini.

Je sortis de la pièce avec un petit sourire. J’étais con de me prendre la tête pour s’y peu. Le riz était presque cuit, j’ajoutais les haricots et le ton avant de bien mélanger. Nous aurions encore un bon repas ce soir. Lorsque Texas sorti de la salle de bain, elle partit mettre sa serviette sur le petit balcon du salon, avant de venir mettre la table. Il était temps de passer à table.
Revenir en haut Aller en bas
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Dim 12 Juin 2016 - 21:46

Soulevant la languette métallique de la seconde boite de conserve, Jill leva les yeux sur Nans pour lui sourire. Bon… Ba si cela ne lui posait pas de problème. Espérons juste que les vêtements en question seront à sa taille. Quoi que, de toute façon elle n'était pas ici pour faire un défiler de mode. Elle n'avait jamais été une fille à la pointe de la mode. Aujourd'hui encore moins qu'avant. Dans le genre : tant que c'est pratique, que je peux accrocher mon couteau, courir et filer au plus vite sans être gênée. C'était parfait !

Haussement d'épaule accompagné d'une petite moue du bout des lèvres : « - ça s'appelle se montrer poli je crois… Un truc comme ça. » Elle n'allait certainement pas rester assise là, à le regarder faire. Quoi qu'elle trouvait ça plutôt sexy, un mec qui fait la cuisine… Elle eut un petit sourire pour elle même en pensant à cela, tout en poussant les boites ouvertes un peu plus loin sur le plan de travail.

Jill suivit Nans sans un mot, pour retourner dans la chambre du père de famille, qu'elle venait de visiter avec Texas. Cette pièce sans couleur chaude… Une main sur la hanche, l'autre remontant d'un geste machinal dans ses cheveux, son regard se fia sur la carton déposé sur le lit. Elle aurait peut-être mieux fait de dire non. Enfin… Nans était un grand garçon, il pouvait gérer ce genre d’émotions. S'il lui disait que c'était bon, alors c'est que c'était bon. Les gens n'avaient pas tous la capacité émotionnelle d'une petite cuillère. Enfin… Ce morceau de tissu rouge semblait tout de même semer quelque peu le trouble dans l'esprit de Nans…

Elle n'osait pas poser de question… Mais elle avait la sensation que la mère de Texas n'était pas décédée de façon douce… Un pincement de lèvre avant qu'elle ne dise : « -pas de souci... » Que répondre d'autre ? De toute façon, le rouge elle n'aimait pas forcement ça, et dans le genre super voyant… Elle n'aurait sans doute pas choisi ce chemisier là. « -la mode en sont tape un peu je crois aujourd'hui... » ajouta la jeune femme avec un sourire, histoire de détendre tout ça. Un petit geste de la main pour indiquer à Nans qu'elle ne serait pas longue et qu'elle prenait note de sa consigne pour le carton. « - à vos ordres Big Daddy ! » un sourire amusé avant qu'elle ne le suivit du regard jusqu'à ce qu'il ne soit plus dans son champ de vision.

Jill prit une grande inspiration, avant de prendre le premier vêtement sur la pile. La jeune femme le fixa quelques secondes, hésitant encore sur la marche à suivre… Oh et puis merde, il l'avait dit lui même. En essayant de mettre tout ça dans un coin de sa tête, Juliane regarda un à un les vêtements. Elle trouva deux pantalons qui semblaient être à peu près à sa taille. Un débardeur… Elle ne prendrait pas tout. Des fringues elle en avait au chalet. C'était juste pour ce soir. Juste pour ne pas rester toute dégueulasse pour le reste de la soirée…

Elle laissa de côté ce qu'elle avait choisi. La photographe les essayerait plus tard, lorsqu'elle prendrait une douche et qu'elle se sentirait revivre d'être propre. Pour le moment, elle rangea les restes, et déposa comme demandé le carton au sol. Puis elle retourna dans la salle commune. Ouvrant les deux mains, elle demanda : « -indiques moi où je peux trouver les assiettes, les couverts… Comme ça je mets la table. »

Un clin d'oeil une fois l'info donnée. Puis elle déposa trois assiettes, des couverts ainsi que des verres sur la table. Trois places… Étrangement elle faillit crier que c'était prêt. Comme sa mère le faisait à la ferme pour prévenir Juliane qu'il était temps de descendre pour le repas… Elle se pinça les lèvres, avant de froncer quelques peu les sourcils… Est ce qu'elle était en train de prendre un coup de vieux ? Ou est ce que c'était la présence de Texas ? Enfin de toute façon la gamine l'avait rejoint pour l'aider à mettre les derniers trucs sur la table.

Quelques minutes plus tard, les trois prenaient places pour partager un repas qui était, il fallait le dire, le bien venu. Jill se retint dans son élan de mettre une jambe en dessous de ses fesses, comme elle le faisait souvent. Peut-être pas le meilleur exemple pour Tex'. Durant le temps du soupé, ce fut Texas qui monopolisa l'attention, parlant de tout et de rien. Faisant rire son père tout autant que Juliane. Le ton était léger, et ça faisait du bien…

Une fois les assiettes empilées les unes sur les autres, prêtent à passer à la vaisselle, Texas demanda à son père si elle pouvait aller dormir… Elle semblait fatiguée. Jill ne pouvait que comprendre. La fatigue était bien là pour elle, alors sur les épaules d'une enfant de sept ans… « -Bonne nuit Jill… à demain.» lança la gamine avec un petit signe de la main. « -à demain Tex fais de beaux rêves... » Un sourire quelque peu attendrit, avant qu'elle ne regarde Nans. Un pouce part dessus son épaule et elle lui dit : « -j'vais prendre une douche du coup… Je reviens... » Trois pas en arrière avec un sourire, avant qu'elle ne tourne les talons pour récupérer les affaires qu'elle avait trouvé dans le carton. Quelques minutes plus tard, elle était nue sous l'eau chaude, savourant cette sensation délicieuse…


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Lun 13 Juin 2016 - 23:25

Je ne pouvais m’empêcher de sourire alors qu’elle parlait de politesse. Il s’agissait là d’un mot que je ne connaissais pas ou du moins, que je n’avais jamais appris que ce soit de mes parents ou de mon entourage. Bien entendu j’avais fait de mon mieux pour apprendre à Texas le peu de bonne manière que j’avais apprise par moi-même. Je préférais me taire, de toute façon, je n’avais rien à ajouter. J’étais plutôt content de la compagnie de la brune. J’étais retourné dans la cuisine pour finir de tout préparer. Je ne restais pas seul longtemps, en effet Juliane s’était rapidement décidé.

Je lui souriais, j’étais sincèrement content qu’elle choisisse de fringue. Je savais que ce serait sans doute un peu étrange, mais j’étais sûr qu’elle serait bien plus à l’aise qu’avec ses vêtements salle. Je ne regrettais pas ma proposition, je lui souriais quand elle réapparut en demandant à mettre la table, c’était vraiment une chic fille. J’aurais bien aimé rencontrer une fille comme elle avant tout ça, je suppose qu’en travaillant dans un bar c’est un peu compliqué de rencontrer des types bien qui ne sont pas bourrés tout le temps. Les aléas du métier sans doute, enfin, je tends la main en direction d’un placard.

- Il y a les assiettes ici et dans le tiroir juste au-dessus, tu y trouveras les couverts.

Je m’agitais encore une dernière fois autour des différentes épices que je pouvais ajouter à notre plat du jour. C’est le moment que choisi Texas pour s’extirper de la salle de bain et venir donner un coup de main. Je disparaissais une seconde dans la pièce qu’elle venait de quitter pour sortir une serviette à Juliane et la laisser bien en vue sur le petit meuble en face de la douche. Je reprenais rapidement ma place de chef de la maison en déposant le plat sur la table et en servant tout le monde.

- Bon appétit à vous deux. Si vous êtes sage, on pourra ouvrir le brownie qu’on a trouvé l’autre jour en guise de dessert.

Texas hocha la tête avec frénésie quand j’annonçais ça. Je ne comprenais pas vraiment le lien qui l’unissait avec cette fille. Je lui souris simplement en guise de réponse c’est elle qui faisait le show à table, comme souvent en réalité. J’aimais la voir heureuse et puis ce n’est pas tous les jours qu’on avait de la visite. Je préférais simplement la laisser faire, après tout, elle était adorable. Rapidement après le repas la fatigue se faisait sentir pour la petite qui voulait déjà aller se coucher. Je n’étais pas étonné. Juliane parti à la douche et je put prendre un peu temps avec ma fille. Comme souvent, je l’aidais à s’installer dans son lit et lui déposait un baiser sur le front avant de fermer sa porte et m’occuper de notre maison. Je ne voulais qu’elle ait une enfance la plus normale possible. Pendant que Juliane était en train de prendre la douche, je débarrassais la table et enchainait sur la vaisselle. Tout serait donc prêt pour passer le reste de la soirée plus tranquillement.

- Tu es fatigué, tu veux aller te coucher ? Sinon, on peut aller boire un verre. Je te proposerais bien un jeu de cartes, mais à deux ce ne sera sans doute pas terrible.

J’attendais alors sa réponse tranquillement, je préférais me laver juste avant d'aller dormir alors comme d’habitude, je n’allais pas me précipiter dans la salle de bain. Évidemment, j’avais de l’alcool dans la cuisine, il m’arrivait de boire un peu, mais je n’aimais pas trop. Je n’avais pas envie de ressembler à un alcoolique qui boit alors que sa fille dort. C’était principalement pour ça que je m’écroulais dans le canapé.

- Tu veux rester ici, ou aller profiter du bar en bas ?

Une fois de plus, je laissais mon invité choisir alors que je partis à la conquête d’une grosse bougie. La lumière descendrait sans doute bientôt. Je ne savais pas quelle heure il était puisque je n’avais aucune notion de temps. Un nouveau regard vers Juliane, je décide de lui poser une question sur elle. Elle va vivre chez moi pour la nuit alors après tout, je peux bien le faire.

- Du coup, vous êtes nombreux dans votre groupe ? Non pas que je veux me joindre à toi, la vie en groupe n’est pas faite pour moi, mais juste pour savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Juliane Lyndey
Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 614
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Mer 15 Juin 2016 - 18:55

Cette gamine, c'était tout simplement un petit rayon de soleil au milieu d'un monde en plein chaos. Jill était sous le charme enfantin de Texas, discutant et riant tout autant avec elle tout le long du repas. C'était agréable, ça faisait du bien. Un peu de détente après cette longue journée. Un peu plus encore lorsqu'elle se déshabilla pour prendre une douche. Lorsqu'elle avait de la chance d'avoir de l'eau chaude à disposition, il lui était toujours compliqué de se dire qu'il fallait faire des économies, sortir assez rapidement, ne pas trop prendre son temps… De plus, elle n'était qu'une invitée ici, alors elle ne voulait pas faire la fille qui passe trois heures dans la salle de bain. Fille qu'elle n'était pas.

Avec énergie elle avait fait moussé le shampoing dans ses cheveux, puis avait frotter sa peau afin d'en faire disparaître toute trace de sang ou de sueur. Elle sentait bon, elle se sentait complètement sereine. Sensation qu'elle n'aimait qu'à moitié, ne cessait de se dire que tout pouvait arriver, et qu'il fallait toujours rester sur ses gardes malgré tout. Après avoir séchée sa peau avec la serviette mise à sa disposition, elle avait constaté que les deux pantalons qu'elle avait choisi lui allait. Enfin… Elle rentrait dedans. L'un était un peu large au niveau de la taille, mais ça, ça venait du fait qu'elle avait perdu quelques kilos depuis le début de l'épidémie. Avec un ceinture ça irait. Elle préféra enfiler l'autre, qui tirait sur une couleur taupe. Par dessus elle mit le débardeur gris également trouvé dans le carton. Voilà, c'était parfait pour la fin de soirée. C'était des vêtements sobres, passe partout, juste ce qu'il lui fallait, et ce qu'elle aimait.

Jill prit le temps de se regarder quelques minutes dans le miroir, avant de faire une tresse avec ses cheveux. Pour une fois, il serait plus ou moins coiffé, même si des mèches rebelles ressortaient déjà… Décidément, elle n'était pas faite pour être top modèle. Être tirée à quatre épingles, ce n'était pas elle… Toujours ce petit côté sauvage et brouillon qui ressortait. La photographe ramassa ses affaires sales, les plia afin de les remettre dans son sac. Elle laverait tout ça de retour au chalet. Toute propre, elle sortie de la salle d'eau afin de rejoindre la cuisine, et Nans qui s'y trouvait encore. Elle lui adressa un sourire, et tout en rangeant ses affaires, elle répondit penchée au dessus de son sac : « -j'suis fatiguée mais j'sais que je ne trouverais pas le sommeil tout de suite. Alors oui, partant pour un verre. » Jill sortie tout de même un pull qu'elle ne mettrait peut-être pas… Mais bon.

« -ba écoute j'veux bien profiter de ton bar. Ça me rappellera des souvenirs de longues soirées alcoolisées ! » lança-t-elle avec un grand sourire. Se pinçant les lèvres quelques secondes, elle répondit en descendant les premières marches des escaliers : « -pour le moment nous sommes trois… Peut-être que plus tard on sera plus… j'sais pas... » Ouais, pour le moment, c'était pas mal trois. Pas la peine de faire des stocks de bouffes de dingues… Pas trop de soucis avec les rodeurs…

Une fois en bas, Jill sourit pour elle même devant la pièce. Lorsqu'elle était en visite sur Seattle, avant, si elle avait connu l'endroit, elle se serait sans aucun doute sentit bien ici. Elle n'avait aucun mal à imaginer les groupes sur scène, les bruits de clients… Nans derrière le bar. « -bon alors, tu me proposes quoi ? » demanda-t-elle en prenant place sur l'un des grands tabourets qui se dressaient devant le comptoir. Elle accrocha son pull au dossier, et laissa son regard vagabonder dans la salle. « -c'était quoi comme genre de musique les groupes qui passaient ? » demanda-t-elle curieuse de pouvoir ajouter quelques notes de musiques à son imaginaire. A nouveau, il allait falloir parler de choses du passé. De souvenirs qui pouvaient faire mal… Mais elle avait la sensation que Nans vivait plutôt bien tout ça. Même si comme tous il devait avoir un pincement au coeur de voir la silence qui régnait en maître ici. De voir les tables et les chaises vides, la porte rester close. « -mets moi un truc qui arrache bien, histoire que j'dorme comme une masse après ! » demanda-t-elle en souriant. Ça lui éviterait les mauvais rêves, mais certainement pas le mal de crâne du lendemain.


Il fut un temps où tu étais sauvage
ne les laisse pas te dompter...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: The Chase Is Better Than The Catch   Aujourd'hui à 10:02

Revenir en haut Aller en bas
 

The Chase Is Better Than The Catch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Topic Catch
» Catch WWE
» 01. Run from me and I'll chase after you, chase after me and I'll run from you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-