Partagez | .
 

 And I’m so down, caught in the middle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1390
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: And I’m so down, caught in the middle.   Mar 24 Mai 2016 - 17:57


C'était d'ordinaire un geste si simple, si banal. Jay n'aurait su dire combien de fois il avait posé les mains sur le ventre de sa femme. Des dizaines, des centaines, des milliers de fois probablement. Celle-ci était-elle si différente de toutes les autres ? Sa main n'avait pas changé. La sensation du tissu contre sa peau était la même. Le ventre de Maxine ne s'était pas encore arrondi. Et pourtant, différente, elle l'était. Elle l'était parce que dorénavant, à chaque fois qu'il poserait une main contre le ventre de sa brune, il pourrait sentir, derrière la chaleur de son corps, celle du petit d'Homme qui grandissait en elle. Un être issu de leur union. De leur amour. Leur enfant. Celui qu'ils avaient tant désiré sans jamais se donner les moyens de l'avoir à cause de son absence.

C'était un geste simple, oui, mais son sens était bien plus profond que tout les mots que le trentenaire aurait pu prononcer. Et sa brune comprit bien assez vite tout ce qu'il cherchait à lui dire. Sa colère avait fondu comme neige au soleil. Et face au désemparement que le blond lut à cet instant dans le regard de sa compagne, le sien se fit plus solide, plus assuré. C'était son rôle après tout. Faire taire ses craintes, la protéger et la réconforter dans ses moments de doute, de peine. Et c'était son rôle à elle de lui donner la force de le faire. L'un n'allait pas sans l'autre. Ils étaient à la fois indissociables et complémentaires. Si Jaden était les murs et la charpente protégeant le foyer, Maxine, elle était indéniablement le feu qui brûlait dans l'âtre. Sans mur pour l'abriter, le feu était à la merci de la tempête. Sans feu pour la réchauffer, la maison n'était qu'une bâtisse vide et dénué de vie.

"On va avoir un bébé" avait-elle dit avant de se cramponner à lui. Une main dans sa nuque, les doigts enfouis dans sa chevelure, l'ancien marine serra sa brune contre lui. Tendrement, il posa une joue contre sa tête et poussa un profond soupir de contentement, profitant simplement de l'instant présent. Passant ses bras autour d'elle, il referma le cocon sur eux. Pour sûr, les cris de son épouse avaient dû attirer l'attention de quelques curieux. Peut-être même que certains petits perspicaces avaient compris ce qui se passait chez les Preston. Ça n'avait pas d'importance. Là tout de suite, il n'y avait qu'eux. Ils auraient tout aussi bien pu être sur une île déserte que ça n'aurait rien changé. Le reste du monde n'existait pas et ce moment était pour eux. Un moment qu'il espéra durer éternellement dès lors que leurs lèvres se trouvèrent. La Terre pouvait bien s'arrêter de tourner. Maxine et lui allaient avoir un enfant. C'était tout ce qui comptait.

- And I love you, souffla l'homme.

Son baiser se fit aussitôt plus pressant et il se laissa complètement submergé par la vague de bonheur qui s'était emparé de lui. Avait-il été un jour plus heureux qu'il ne l'était à cet instant précis ? Jaden en doutait fortement. Il y avait eu le jour de leur mariage, oui. Mais là... Là c'était au-dessus de tout. La femme qu'il aimait de tout son être venait de lui apprendre qu'il allait être père. On pouvait difficilement faire mieux. Seule la naissance de cet enfant pouvait encore mettre la barre plus haut. Ce ne fut qu'au moment où leurs lèvres se séparèrent qu'il redescendit de son petit nuage. Clignant des yeux, le blond regarda autour de lui rapidement comme s'il reprenait contact avec la réalité.

- Tu... Tu réalises bien qu'il est absolument hors de question que tu sortes de ce camp sans moi maintenant ? demanda Jay d'un air malicieux. Il s'éclaircit la gorge pour retrouver un semblant de sérieux. On va devoir l'annoncer, continua-t-il, passant amoureusement une main dans les cheveux de sa compagne. Indiana, ma mère... Je me mettrais devant, je tiens pas à ce qu'il arrive quelque chose au bébé parce qu'elle t'aura secouée dans tout les sens. Si une personne sur Terre pouvait être plus heureux qu'eux de la venue au monde de cet enfant, c'était bien elle. Pour le reste... Ça attendra demain. Cette journée est à nous, décida Preston.

Ce camp pouvait bien se passer d'eux pendant une journée, non ?


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6195
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: And I’m so down, caught in the middle.   Dim 19 Juin 2016 - 17:40




Enfin, Maxine arrivait à voir le bon côté de cette grossesse. Blottie contre son mari, elle eut la sensation que son esprit acceptait enfin de s'ouvrir sur une autre facette de cette situation. Seule, elle n'avait pas réussi à y croire, à l'imaginer dans le futur. Mais avec lui, avec cet homme avec qui elle partageait sa vie depuis des années, tout était devenu simple et naturel. Elle ne s'attendait absolument pas à ce que la nouvelle le réjouisse car, après tout, son mari faisait parti de ceux qui avaient eu conscience de l'ampleur de la situation dès les premiers jours. Bizarrement, lorsqu'il lui rendit son « Je t'aime. » Maxine ne le prit pas exclusivement pour elle. Pourtant il ne l'avait pas prononcé différemment des autres fois, c'était juste qu'elle prenait conscience qu'elle n'était plus toute seule. Qu'ils n'étaient plus seuls. Que pour l'instant, leur enfant grandissait au chaud et en sécurité dans son ventre et que, dès l'instant où elle avait annoncé la nouvelle à son époux, celui-ci l'avait aimé. Peut-être même plus qu'il ne l'aimait elle.

Une fois leurs lèvres séparées, la brune colla à nouveau son nez contre le torse de son mari pour en respirer son odeur jusqu'à ce qu'il la tire de ses pensées en lui annonçant qu'il n'était plus question qu'elle sorte sans lui. Tout en basculant la tête en arrière, Maxine eut un léger rire avant de redevenir extrêmement sérieuse. Ils devaient l'annoncer. En premier à Anna et ensuite, au reste du groupe. En imaginant la joie de sa belle mère et l'idée que Jay doive s'interposer, l'institutrice se mit à sourire. Oui, Anna allait être ravie. Depuis le temps qu'elle attendait ce jour. Elle aussi aurait sans doute préféré que ce bébé arrive bien avant, dans d'autres conditions, mais Maxine savait qu'elle se démènerait pour que la grossesse de sa belle fille se passe au mieux. « Je te laisse lui annoncer. » Dit elle avec douceur en essuyant les dernières larmes qui dégringolaient encore le long de ses joues.

Après tout c'était normal. C'était sa mère. Maxine elle, n'avait personne à qui l'annoncer. Elle en avait fait le triste constat lorsqu'elle avait appris qu'elle était enceinte. Son beau père, sa mère, ses frères. Elle n'avait absolument aucune nouvelle d'eux et, depuis le temps, elle s'était faite à l'idée qu'aucun d'eux n'avait survécu. En tout cas pas ses parents. Comme pour tout ce qui concernait le fait d'avoir un enfant, Maxine avait passé des heures à imaginer comment elle aurait annoncé la nouvelle à sa propre famille. Ray aurait très certainement éclaté en sanglot à l'idée d'être grand père et quant à sa mère, cette dernière aurait été inarrêtable. Sans doute que celle-ci serait venue vivre à Seattle jusqu'à l'accouchement de sa fille. Mais rien ne se passerait ainsi et comme pour tout un tas d'autre chose, Anna prendrait le rôle de sa mère.

Pour ce qui était de son idée de prendre leur journée, l'institutrice se contenta de secouer doucement la tête.« Je pense qu'après l'avoir annonce à ta mère, on aura pas besoin de l'annoncer aux autres. Elle s'en chargera pour nous. » Dit elle en se décollant un peu de lui. L'idée de garder cette journée exclusivement pour eux était tentante mais Jaden avait des responsabilités dans ce camp. Les mettre de côté ne serait-ce qu'une seule après midi ne serait sans doute pas très bien vu par l'ensemble des survivants. Même si la raison était plus que justifiée. Elle savait déjà ce qu'il lui répondrait si elle osait lui dire à haute voix alors, plutôt que de lui dire, elle proposa une autre idée. « Pourquoi ne pas l'annoncer tout de suite ? » Elle prit une grande inspiration, comme pour se donner du courage. Parce qu'après tout, il lui en fallait. « Garde tes jours de repos pour le jour où il viendra au monde. » Un petit sourire malicieux vint accompagner son regard en coin. 

Sans doute alertée par ceux qui avaient assisté à ses cris, Anna ne tarda pas à passer la porte et à scruter l'extérieur, à la recherche de son fils et de sa belle fille. Indiana se faufila à toute vitesse vers ses maîtres et, comme si elle ne les avait pas vu depuis au moins une bonne décennie, elle leur fit la fête à tour de rôle, aboyant même quelques fois sur Maxine. D'un coup de menton, elle désigna sa belle mère. « Je crois que le moment est arrivé. Passe devant. » Dit elle en riant puis elle reprit un air très sérieux. « Pour me protéger. »  Le couple se mit en marche et Maxine alla se coller contre le flan de son époux, passant un bras dans son dos pour rester collée à lui tandis que Jaden posa le sien autour de ses épaules. Malgré l'air complètement paniqué de sa belle mère, la brune fut incapable d'effacer le léger sourire qu'elle avait sur les lèvres. Elle aurait aimé filmer ce moment, préparer la surprise du début à la fin pour savourer l'ascenseur émotionnel de sa belle mère. Mais rien ne se passerait comme elle l'avait imaginé et cela ne voulait pas forcément dire que les choses seraient catastrophiques. Ils feraient tous de leur mieux pour ce bébé, c'était la seule chose dont elle était certaine.



FIN





- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
 

And I’m so down, caught in the middle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.
» Eva « Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies
» Nymeria ∞ Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies
» Le fabuleux Juke-Box du Grand Escargot
» cray ➺ caught in a landslide, no escape from reality

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-