Partagez | .
 

 Stop touching me!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Kassandra Fletcher
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 414
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Stop touching me!   Sam 17 Sep 2016 - 23:13

Il jouait. Il s'amusait. Elle ne perdait pas une miette de ses oeillades et de ses propos. Ah. Il s'amusait bien avec leurs nerfs à toutes les deux, et surtout ceux de Tam. Tam et ses magnifiques et long cheveux corbeaux. Quelle sacrilège de les couper. Mais ainsi soit-il, tel était son souhait. Elle observa donc avec attention Dante qui eut le malheur de faire tomber le ciseau après avoir fait trembler sa main dans tous les sens. Non mais il était sérieux ? Les yeux écarquillés, elle mourrait d'envie de reprendre l'outil des mains de son joli camarade. Il allait faire un CARNAGE CAPILLAIRE. Elle voyait déjà une Tam toute tremblotante dans son lit, jurer, blasphémer, sur les talents inexistants de Dante en matière de coiffure. Une Tam qui se tiendrait les cheveux mal coupés à l'excès.

Ça faisait tellement longtemps que Kassandra n'avait pas autant apprécier ce genre d'instant d'ailleurs. De penser à autre chose que la survie, ou ses longues listes de matos. De s'évader de la sorte, avec ses deux plus proches amis, ça lui donnait l'impression de revivre sa vie d'avant. Sans l'immense appartement, sans la magnifique cuisine qu'elle partageait avec sa meilleure amie d'avant... Mais c'était quand même ça de pris et... Et bordel que ça faisait du bien de les sentir si joyeux, et de ressentir de la peur pour autre chose que de la chair putride. Elle avait peur que les cheveux de sa douce amie soit mutilée, une vraie peur, une peur anodine, banale, stupide même, mais une crainte tout à fait naturel quand on portait tellement d'intérêt à son paraître.

Comme elle tuerait pour répéter ce genre de moment de vie au chalet.
Un doux sourire tira ses lèvres alors qu'elle attrapait les mains de Dante et qu'elle le guidait de temps à autre. Relâchant régulièrement la pression sur son poignet lorsqu'il le fallait, lui donnant le plus de liberté possible. Au début elle l'avait laisser faire, ponctuant leurs échanges par des rires et des sourires, puis elle était venue lui prêter main forte, réajuster un coup de ciseau.

Miracle. Dante s'est pas trop foiré, c'est une bonne nouvelle. Mais hors de question que t'y touches à mes cheveux, moi je pourrais vrai-ment pas. Je te confierai ma vie, mais pas mes cheveux.

Elle ramena ses cheveux devant elle, examinant un instant ses pointes.

Avant que tu ne laves cette pièce à fond et que tu dissimules toutes les preuves de notre délit, je veux bien Tam que tu m'arranges un peu les cheveux. Juste les pointes cela m'ira. Dante n'aura qu'à faire l'assistant et apprendre de tes coups de ciseaux.

L'aventure se terminait. Dans quelques minutes, on ouvrirait certainement la porte. Il fallait faire vite, laisser place à une dernière coupe de cheveux avant qu'ils reprennent tous leurs habitudes. Tout irait très vite, chez elle il n'y avait pas trop de travail à faire. D'ailleurs, c'est dans des éclats de rire à nouveau échanger qu'ils terminèrent cette séance. Elle fut à son tour très satisfaite du résultat et de travail de Tam sur ses cheveux, tout en ajoutant le fait que Dante n'avait pas fait de carnage grâce à ses directives... Ah. Le talent.


Revenir en haut Aller en bas
Dante Lassiter
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 2641
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Stop touching me!   Lun 19 Sep 2016 - 13:21

La pression était bien présente, mais heureusement pour Dante il pouvait compter sur la confiance dont Tamara faisait preuve, ainsi que du soutien de Kassandra qui l’aidait, guidant ses mouvements. Cette proximité et ce contact physique aurait de quoi crisper le canadien, pourtant ce ne fut pas le cas. En réalité, il était si concentré sur ce qu’il devait faire ou ne pas faire, qu’il ne réalisait pas vraiment tout cela. Il n’était pas pour autant aveugle, il constatait et sentait les mains de la blonde sur les siennes, mais même sans y prêter plus attention que ça, cela ne le dérangeait pas. C’était même plutôt agréable.

Ca y était, il avait terminé et le résultat semblait ne pas être si mal que ça, même s’il n’y connaissait strictement rien en coiffure féminine. Mais en tout cas, il n’y avait rien de choquant, pas un gros trou ou autre, c’était déjà ça. « Eh ouais, j’assure que veux-tu ! – dit-il en gonflant le torse – mais j’ai eu de bonnes profs, faut dire que ça aide ! Ça te convient Engel ? » ajouta-t-il en souriant à ses amies. En revanche, il tira une mine perplexe sur la dernière phrase prononcée par la blonde. Il y avait deux façons de la prendre. La première, de façon positive étant donné que cela montrait que la modéliste faisait confiance  au canadien. La seconde, qu’elle tenait plus à ses cheveux qu’à n’importe quoi d’autre, ce qui ne serait presque pas étonnant. Et que dans ce cas, Dante pouvait rapidement partir se recoucher.

Il opta pour aucune des deux, préférant laisser paraître un certain questionnement dans ses propos « Euh… Merci ? Je sais pas comment le prendre en fait. » répondit-il d’un air sceptique. Après les deux canadiens, c’était au tour de l’étatsunienne de se faire une nouvelle coupe. Enfin, nouvelle, n’exagérons pas, elle demandait à ce que les pointes soient uniquement coupées et que donc, Tam s’en charge, ce qui en soit n’était pas pour déplaire à Dante. En cas d’erreur, il savait que la tatouée l’aurait pardonné, sauf énorme boulette, mais ça ne serait pas arrivé. Alors que Kassandra aurait été capable de prendre les ciseaux et de les lui planter dans la jambe s’il avait coupé quelques millimètres de trop.

Prenant le rôle d’assistant, le jeune homme patienta et regarda le travail de l’artiste. Il avait l’impression d’être un tout nouvel apprenti ne pouvant rien faire et devant se contenter d’observer. Mais couper le bout des cheveux ne semblait pas si compliqué que ça, Dante avait le sentiment qu’il suffisait de suivre la coupe déjà présente et de simplement garder la même distance entre les ciseaux et les pointes.

L’atelier coiffure touchait à sa fin, malheureusement, car cette parenthèse était extrêmement plaisante. Durant celle-ci, le blond en avait oublié leurs conditions de vie actuelles, le danger des rôdeurs, le questionnement perpétuel sur les ressources dont ils disposaient et celles nécessaires. Tout cela avait disparu durant de ce laps de temps. Le retour à la réalité serait bien plus dur. « Bon, maintenant faut tout remettre en ordre avant de retourner à nos occupations quotidiennes... » lança-t-il d’un air dépité.




#306B57
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Stop touching me!   Mar 20 Sep 2016 - 19:09

J’étais absolument satisfaite du boulot que les deux avait fait. J’avais qu’une envie une fois qu’ils avaient fini c’était de les prendre dans mes bras. Je ne me fis pas prier plus longtemps pour le faire en tout cas. J’avais un sourire jusqu’aux oreilles alors que j’attrapais Dante puis ensuite Kassandra. Ils étaient mes amis et sans eux j’avais l’impression qu’il me manquait un truc. Je savais qu’il pouvait m’arriver n’importe quoi, ils seraient toujours derrière moi à me soutenir et l’inverse serait toujours vrai.

- Je vous aime tous les deux, si vous saviez à quel point.

J’attrapais les ciseaux des mains de Dante, Kass voulait une petite coupe rapide et j’étais prête à la lui offrir. Le travail serait fait assez rapidement et on pourrait passer à autre chose. Je montrais à Dante deux ou trois truc sans le laisser y toucher comme elle l’avait expressément demandé. Je n’aurais pas désobéi à un tel ordre sans son accord. Surtout que les cheveux c’est sacré, j’étais bien placée pour le savoir, je n’avais jamais laissé n’importe qui y toucher. Une fois le dernier coup de ciseaux donné, je glissais négligemment l’objet dans la poche arrière de mon jean. Dante parlait alors de tout nettoyer, alors que j’avais déjà prévu de tout faire. Je n’avais pas besoin de leurs aides surtout qu’il avait un tas de truc à faire en dehors de ça.

- Sauvez-vous avant que quelqu’un arrive. Je me charge de tout. Je n’en aurais pas pour longtemps.

J’attrapais la chaise sur laquelle Dante avait été assis pour la remettre à sa place, je revenais alors devant le tas de cheveux avec un ballet à la main. Nettoyer ça ne me faisait pas peur bien au contraire. Il ne me faudrait pas longtemps pour tout faire. Cependant avec eux dans les pattes se serait sans doute plus long. J’affichais un petit sourire en coin alors que j’ouvrais la porte en grand avec comme intention de les foutre dehors.

- Allez ! Je ne veux plus personne ici alors dehors ! Vite ! On se revois à l’heure du repas tout à l’heure. Allez travailler vous aussi.

Je leurs fit un clin d’œil avant de fermer la porte derrière mois et retourner chercher le balai que je venais de délaisser. Je savais parfaitement que dans quelques minutes tout serait fini. Je devais encore m’occuper de la cuisine et j’aurais fini mon boulot avant de me mettre à préparer le repas.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Stop touching me!   Aujourd'hui à 19:34

Revenir en haut Aller en bas
 

Stop touching me!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» 05_ i just can't stop loving you
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪
» ❝ Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath ❞ Azure & Conrad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-